Welcome to The Forum

Enregitrez vous maintenant pour disposer de toutes les fonctions du site comme créer un blog,un club,un mur comme les réseaux sociaux etc...

Une fois enregistré , vérifiez votre boite mail. Puis cliquez sur le lien pour confirmer votre inscription.

Ainsi vous pourrez vous connecter en tant que membre et profiter de toutes les fonctions

😆

 

Search the Community

Showing results for tags 'windows'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Blogs

  • les News Geek
  • GOTHcraft

Categories

  • les catégories des articles
    • Videos
  • News du site et du forum
  • infos divers,buzz
  • News Windows 10
  • Logiciel Windows
  • Astuces windows 10
  • pilote/ divers
  • Matériel PC
  • Jeux Windows
  • consoles+jeux
  • Smartphone iPhone et Logiciels android News
  • News Linux
  • Les News Android

Categories

  • Sharwares Windows
  • games windows with online
  • games window whithout online
  • emulateur for Windows and games (roms)

Forums

  • forum home
    • Présentation
    • News et Infos du Site
    • demandes
    • old posts
    • coup de geule
  • les news geek's Bienvenue

Product Groups

There are no results to display.

Categories

  • Videos buzz
  • videos clips
  • stream de jeux
  • humour

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me

  1. A l’image de Windows 10, Windows 11 va évoluer au fil des années. Microsoft travaille déjà sur sa prochaine mise à jour des fonctionnalités. Par contre le planning de publication subit des changements. Le déploiement de Windows 11 a débuté au début du mois d’octobre. La disponibilité de l’OS se fait par étape avec l’objectif de proposer la mise à jour gratuit à tous les PC éligibles d’ici l’été 2022. En parallèle, le géant travaille aussi sur la suite. Windows 11 est considéré comme Windows 10 comme un service. Il va donc évoluer au travers de mise à jour des fonctionnalités. Jusqu’à présent Microsoft publiait deux mises à jour des fonctionnalités par an, l’une au printemps et l’autre à l’automne. Avec désormais la présence de deux « gros OS » (Windows 10 et 11) Redmond adopte une nouvelle approche . Au lieu de deux mises à jour annuelles nous allons passer une cadence plus lente d’une seule version majeure en 2022. Windows 11 et sa première mise à jour des fonctionnalités Selon un récent rapport le fenêtre de publication est déjà actée. Microsoft souhaite publier sa toute première mise à jour des fonctionnalités Windows 11 en octobre prochain. Entre temps la firme continuera d’améliorer et de peaufiner son système d’exploitation. Cette maintenance sera assurer par la publication de mises à jour cumulatives chaque mois. A ce sujet la firme a expliqué que ce nouveau calendrier va aussi s’appliquer à Windows 10. Les deux systèmes d’exploitation vont se synchroniser avec dans les deux cas une unique mise à jour majeure au cours de la seconde moitié de l’année. Le géant précise “Nous allons passer à une nouvelle cadence de publication pour Windows 10 afin de nous aligner sur celle de Windows 11, en ciblant les mises à jour annuelles des fonctionnalités. […] La prochaine mise à jour des fonctionnalités de Windows 10 est prévue pour le second semestre 2022. Nous continuerons à prendre en charge au moins une version de Windows 10 jusqu’au 14 octobre 2025. […] les éditions Home et Pro de la mise à jour de novembre 2021 s’accompagnent de18 mois de maintenance et de support et les éditions Enterprise et Education bénéficient de 30 mois de maintenance et de support à partir d’aujourd’hui.” Microsoft ne donne aucune date précise concernant la première MAJ des fonctionnalités de Windows 11.
  2. L’interface de Windows 11 propose d’importants changements dont la suppression des vignettes dynamiques. Nous avons aussi un nouveau menu Démarrer dont l’approche est empruntée à Windows 10X désormais abandonné. Les vignettes dynamiques sont de l’histoire ancienne avec Windows 11. Elles ont complètement disparu. Cette posture n’est pas surprenante car leur suppression était envisagée depuis quelques années. Elles ont accompagné Windows 10 depuis son lancement en juillet 2015. A l’époque elles n’ont pas été perçues comme de vraies nouveautés. Elles étaient déjà connues des utilisateurs de Windows Phone et de Windows 8 (Interface Metro). Le but était de proposer une icône capable d’afficher des informations liées à une application sans avoir besoin de l’ouvrir. Cependant les différentes données remontées par le système de télémétrie de Windows 10 ont suggérer à Microsoft une utilisation très limitée. Du coup un nouveau menu démarrer sans ces dernières permettrait un environnement moins chargé, plus moderne et surtout simplifié à l’image de celui de Windows 10X. C’est ce qui s’est exactement produit avec Windows 11. Aussi étrange que cela puisse paraitre cette suppression semble avoir déclenchée une vague de nostalgie. Soudainement le petit monde « Windows » redécouvre leur existence et regrette leur mise en touche. Windows 11 et les vignettes dynamiques C’est ce qui explique probablement l’arrivée sur le Microsoft Store d’une application dédiée « Live Tiles Anywhere ». Comme son nom le laisse deviner, elle propose de remettre en place ce système de vignette dynamique. Elles peuvent intégrer le menu Démarrer, le bureau ou encore l’écran des widgets. Développé à l’origine pour Windows 10 Live Tiles Anywhere fonctionne aussi sous Windows 11. L’interface est simple et nous avons la prise en charge des applications Win32 et UWP, des liens, des commandes et autres protocoles. En théorie, il est possible de créer une vignette dynamique à partir de n’importe quoi. Le Microsoft Store explique « Live Tiles Anywhere vous permet de créer des vignettes dynamiques personnalisées et de les ajouter au menu Démarrer, à votre bureau sous forme d’icône ou de créer un widget flottant. Les quatre tailles sont prises en charge ! L’aspect ‘Live’ des Vignettes dynamiques est présent à la fois sur les vignettes du menu Démarrer et pour les widgets sur le bureau. Toutes les applications avec une vignette dynamique sont prises en charge, à la fois sur Windows 10 et Windows 11. » A noter que Live Tiles Anywhere est une application gratuite. Il est donc possible de l’installer et de l’utiliser sans débourser un seul centime. De plus il n’y a pas d’annonce ou d’achat intégré.
  3. Microsoft souhaite la disparation du Panneau de configuration dans Windows 11. La manœuvre n’est cependant pas simple. Elle demande de transférer tout le contenu dans « Tous les paramètres ». Ce travail a débuté avec Windows 10 mais il demande du temps. Petit à petit toutes les options sont migrées vers le nouveau centre « névralgique » de Windows, « Tous les paramètres ». Cette stratégie a été découverte il y a plusieurs années lorsque Microsoft a commencé cette transition. Windows 11 : le panneau de configuration Vs Tous les paramètres Elle n’est pas encore terminée et le travail est toujours en cours comme le montre la dernière build de Windows 11. Windows 11 build 22509, « Tous les paramètres » continue de s’enrichir Disponible depuis quelques heures Windows 11 build 22509 introduit des nouveautés et des ajustements. Certains concernent justement le panneau de configuration. Windows 11 et le panneau de configuration Les PCs inscrits sur le canal DEV du programme Insider ont accès à une nouvelle page dans « Tous les Paramètres ». Elle accueille les paramètres de partage avancés présents dans le panneau de configuration. Cela concerne par exemple la découverte du réseau, le partage de fichiers et d’imprimantes et le partage de dossiers publics. Microsoft précise que cette « migration » a demandé des ajustements “Nous avons mise à jour les pages spécifiques sous Imprimantes et scanners dans Paramètres pour afficher plus d’informations lorsqu’elles sont disponibles. Certains des points d’entrée pour les paramètres réseau et périphériques dans le Panneau de configuration redirigent désormais vers les pages correspondantes dans Paramètres.” Le Panneau de configuration ne va pas tirer tout de suite sa révérence. Il y a encore du travail à faire. A terme son abandon ne sera pas une mauvaise chose car Windows 11 est censé proposer une expérience « moderne ». A noter que tout ceci est proposé dans le cadre du programme Windows Insider. Nous n’avons aucun calendrier précis concernent un déploiement grand public.
  4. Windows 11 a introduit un tout nouveau menu Démarrer avec un système d’applications épinglées et de recommandations. Il sera bientôt possible de le personnaliser dans une prochaine mise à jour et de mettre plus en avant ses logiciels préférés. A chaque nouvelle version de Windows, le menu Démarrer subit de gros changements de design, quand il n’est tout simplement pas supprimé (comme avec Windows 8). Avec Windows 11, ce dernier se veut simple à l’extrême. Il se compose de deux parties distinctes : les applications épinglées et les recommandations. Il sera bientôt possible de personnaliser cet aspect. A l’heure actuelle, ce menu Démarrer est coupé en deux en son centre. En haut, vous mettez les logiciels que vous utilisez le plus souvent et en bas, Microsoft affiche les derniers utilisés. Les membres du programme Insider ont reçu une nouvelle mise à jour de Windows 11 : la build 22509. WINDOWS 11 PERMET MAINTENANT DE MODIFIER LE MENU DÉMARRER Cette build apporte son lot de correction de bugs mais aussi la possibilité de personnaliser le menu Démarrer. Désormais, vous pouvez choisir d’afficher plus d’applications épinglées ou au contraire, plus de recommandations. Comme on peut le voir dans les images de Microsoft ci-dessous, il sera possible d’autoriser deux, trois ou quatre lignes pour les applications épinglées, ce qui réduit logiquement la place accordée aux logiciels recommandés à une, trois ou cinq lignes. A lire aussi – Windows 11 : le Microsoft Store permet enfin de voir si une application est à jour Pour modifier le menu Démarrer, il n’y a rien de plus simple : il suffit de faire un clic droit dessus et de choisir d’afficher ou non plus de logiciels épinglés. Simple comme bonjour. Pour le moment, cette nouvelle fonctionnalité n’est pas disponible pour le grand public. Elle arrivera dans quelques semaines, tout au plus. Pour en profiter dès maintenant, il faut s’inscrire au programme Insider (via le menu Paramètres) et télécharger la toute dernière version. Cette dernière build inclut d’autres nouveautés de design, comme une amélioration de la barre des tâches en multi écran (l’heure apparaît enfin sur votre deuxième affichage) ou une meilleure gestion des notifications. Pour rappel, Windows 11 est sorti le 5 octobre dernier . Il est possible de le télécharger gratuitement sur le site officiel de Microsoft. Si vous êtes actuellement sur Windows 10 et que votre PC est compatible, vous recevrez une notification qui vous incitera à installer ce nouvel OS dans la première moitié de l’année 2022.
  5. Windows 11 reprend plusieurs habitudes de travail de Windows 10 ou encore de Windows 7 notamment du côté des raccourcies claviers. Il s’accompagne également de quelques nouveautés. Un raccourci clavier est la combinaison de 2 ou 3 touches qui permettent d’exécuter certaines tâches rapidement. Son utilisation évite une manipulation de la souris. Microsoft ajoute qu’il permet d’exécuter une opération généralement effectuée avec une souris. Windows 11 propose un très grand nombre de raccourcis clavier si bien qu’il est difficile de tous les connaitre. Voici une sélection des plus importants. N’hésitez pas à partager si vous en connaissez d’autres. Windows 11 et les principaux raccourcis clavier Raccourcis claviers traditionnels Raccourcis clavier avec la touche WIN Combinaison de touches Action Ctrl+X Couper l’élément sélectionné. Ctrl+C (ou Ctrl+Insertion) Copier l’élément sélectionné. Ctrl+V (ou Maj+Insertion) Coller l’élément sélectionné. Ctrl+Z Annuler une action. Alt+Tab Passer d’une application ouverte à une autre. Alt+F4 Fermer l’élément actif ou quitter l’application active. Touche de logo Windows + L Verrouiller votre PC. Touche de logo Windows + D Afficher et masquer le bureau. F2 Renommer l’élément sélectionné. F3 Rechercher un fichier ou un dossier dans l’Explorateur de fichiers. F4 Afficher la liste de la barre d’adresses dans l’Explorateur de fichiers. F5 Actualiser la fenêtre active. F6 Parcourir les éléments de l’écran dans une fenêtre ou sur le bureau. F10 Activer la barre de menus dans l’application active. Alt+F8 Afficher votre mot de passe sur l’écran de connexion. Alt + Échap Parcourir les éléments dans l’ordre dans lequel ils ont été ouverts. Alt + lettre soulignée Exécuter la commande pour cette lettre. Alt + Entrée Afficher les propriétés de l’élément sélectionné. Alt + Barre d’espace Ouvrir le menu raccourci de la fenêtre active de la console. Alt + Flèche gauche Précédent. Alt + Flèche droite Suivant. Alt + Page précédente Monter d’une page. Alt + Page suivante Descendre d’une page. Ctrl+F4 Fermer le document actif (dans les applications plein écran qui vous permettent d’avoir plusieurs documents ouverts simultanément). Ctrl+A Sélectionner tous les éléments dans un document ou une fenêtre. CTRL+D (ou Supprimer) Supprimer l’élément sélectionné et le déplacer vers la Corbeille. Ctrl + E Ouvrir la recherche (dans la plupart des applications). Ctrl+R (ou F5) Actualiser la fenêtre active. Ctrl+Y Restaurer les modifications. Ctrl + Flèche droite Avancer le curseur au début du mot suivant. Ctrl + Flèche gauche Avancer le curseur au début du mot précédent. Ctrl + Flèche bas Avancer le curseur au début du paragraphe suivant. Ctrl + Flèche haut Avancer le curseur au début du paragraphe précédent. Ctrl + Alt + Tabulation Utiliser les touches de direction pour basculer entre toutes les applications ouvertes. Alt + Maj + touches de direction Lorsqu’un groupe ou une vignette est en surbrillance dans le menu Démarrer, le/la déplacer dans la direction spécifiée. Ctrl + Maj + touches de direction Lorsqu’une vignette est en surbrillance dans le menu Démarrer, la déplacer vers un autre vignette pour créer un dossier. Ctrl + touches de direction Redimensionner le menu Démarrer lorsqu’il est ouvert. Ctrl + touche de direction (pour déplacer un élément) + barre d’espace Sélectionner plusieurs éléments dans une fenêtre ou sur le bureau. Ctrl + Maj avec une touche de direction Sélectionner un bloc de texte. Ctrl + Échap Ouvrir le menu Démarrer. Ctrl + Maj + Échap Ouvrir le Gestionnaire des tâches. Ctrl + Maj Changer la disposition du clavier lorsque plusieurs dispositions de clavier sont disponibles. Ctrl + Barre d’espace Activer ou désactiver l’éditeur de méthode d’entrée chinois (IME). Maj+F10 Afficher le menu contextuel de l’élément sélectionné. Maj avec n’importe quelle touche de direction Sélectionner plusieurs éléments dans une fenêtre ou sur le bureau, ou sélectionner du texte dans un document. Maj + Supprimer Supprimer l’élément sélectionné sans le déplacer vers la Corbeille en premier lieu. Flèche droite Ouvrir le menu suivant à droite, ou ouvrir un sous-menu. Flèche gauche Ouvrir le menu suivant à gauche, ou fermer un sous-menu. Échap Arrêter ou interrompre la tâche en cours. Imp. écr. Permet de prendre une capture d’écran de l’intégralité de l’écran et de la copier dans le Presse-papiers. Remarque Vous pouvez modifier ce raccourci afin qu’il ouvre également l’outil de capture d’écran, qui vous permet de modifier votre capture d’écran. Sélectionnez Démarrer > Paramètres > Options d’ergonomie > Clavier, puis activez le bouton bascule situé sous le raccourci Impr. écran.
  6. Dans une récente Preview de Windows 11 Microsoft a enrichi la barre des tâches d’une nouvelle icônes. Elle permet de couper et de réactiver rapidement le micro. Cette nouvelle icône a fait son apparition au début du mois de novembre au travers de la Build 22494. Elle est positionnée sur le côté droit au niveau de la barre d’état système (icônes réseaux, volumes…). Windows 11, une icône fait son apparition sur la barre des tâches pour couper le Micro en un clic Le mode de fonctionnement est très simple. Il suffit de cliquer dessus pour couper immédiatement le micro puis de refaire la même manipulation pour le réactiver. La version la plus récente de Windows 11 enrichit cette fonctionnalité d’un raccourci clavier. Il permet les mêmes opérations au travers de la combinaison de trois touches, Win + Alt + K. Pour le moment ce raccourci clavier ne fonctionne qu’avec Microsoft Teams. Cette petite mise à jour peut se montrer très pratique dans certaines circonstances. Pour les « experts» du clavier ce WIN + Alt + K peut être aussi rapide que le clic de la souris. Il peut aussi se résumer à une touche si le clavier le permet :). Windows 11 et le Win + Alt + K Il ne s’agit pas encore d’une fonctionnalité de Windows 11. Pourquoi ? Elle ne fonctionne que si l’application est prise en charge. En clair cela ne fonctionne qu’avec Microsoft Teams. Nous pourrions dire qu’il s’agit d’une nouveauté Teams et non Windows 11. Sur ce point Microsoft se veut rassurant en soulignant qu’il est prévu le support des applications « tierces ». Redmond travaille en parallèle sur une autre nouveauté toujours autour de Teams. Elle permettra de partager du contenu dans la réunion Microsoft Teams directement à partir de la barre des tâches. L’objectif est d’améliorer la productivité en court-circuitant les manipulations trop longues sources de déconcentration. Enfin des tests internes sont en cours autour d’une autre avancée. Il ne s’agit par contre pas de nouveauté mais d’un retour en arrière. La barre de tâches de Windows 11 devrait normalement retrouver sa fonction de « glisser-déposer ».
  7. Windows 11 s’accompagne de nombreux changements. Les plus « visibles » concernent son interface. Microsoft introduit une nouvelle barre des tâches, un nouveau menu démarrer et transforme le centre de notification. A tout ceci s’ajoute une disposition différente avec un centrage automatique des icônes sur la barre des tâches. Ce choix a un poids « important » dans la transformation de l’environnement. Il nécessite cependant un temps d’adaptation. Ceci est surtout vrai pour les habitués de longue date de Windows. Dans certains cas cela peut même devenir frustrant de cliquer par automatisme sur le coté gauche, là ou il n’y a rien. Dans le cadre d’un PC de bureau la production peut en souffrir. Ceci explique peut-être le fait que Microsoft a prévus une solution. En effet le centrage des icônes dans la barre des tâches n’est pas un choix définitif et non personnalisable. Windows 11 s’accompagne de plusieurs options permettent d’apporter sa touche personnelle. Il est donc possible de retrouver une disposition classique. En clair l’ensemble des icônes peut être positionné de manière native sur la gauche comme sous Windows 10 ou Windows 7. Windows 11, le centrage des icônes sur la barre des tâches n’est pas une fatalité La procédure est toute simple. Il n’est pas nécessaire d’intervenir dans le Registre ni d’exécuter une ligne de commande. Vous devez simplement avec un clic gauche, lorsque le curseur de la souris survole la barre des tâches, lancer « paramètres de la barre des tâches ». Vous pouvez également retrouver ces options dans Paramètres à cette adresse Paramètres > Personnalisation > Barre des tâches La page propose différents curseurs pour activer ou désactiver certains services affichés sur la barre des tâches. Cela comprend Recherche, Vue Tâches, Widgets, Conversation. Pour dénicher l’option qui nous intéresse il faut se rendre dans la partie « Comportement de la barre des tâches ». L’option « alignement de la barre des tâches » propose deux possibilités : “centrer” ou “gauche ». La barre peut aussi se masquer automatiquement si vous le souhaité. Une fois sélectionnés, les changements sont normalement immédiats. Il n’est pas nécessaire de redémarrer son PC.
  8. Windows 10 et Windows 11 sont proposés par Microsoft sous la forme d’une mise à jour si le PC le permet. Cette solution a l’avantage d’être simple et assez transparente pour l’utilisateur. Elle est aussi limitée ce qui explique que plusieurs alternatives existent dont la récupération des ISO. Ces images permettent une gravure sur un DVD pour la création d’un support d’installation. Un périphérique USB peut aussi être utilisé comme un clé USB. C’est aussi des solutions pour installer les deux OS dans des environnements virtuels. Microsoft propose son propre outil permettant justement de récupérer ces fichiers. Par contre cet utilitaire ne propose que les images ISO des toutes dernières versions. Par exemple sur une mise à jour des fonctionnalités est en déploiement l’outil donnera automatiquement accès à cette nouvelle version et non à la version initiale de Windows. De plus nous ne pouvons pas récupérer des images ISO publiées dans la cadre du programme « Insider ». Elles sont disponibles mais pas avec cet outil. Windows 10 et 11 et leur ISOs d’installation Une solution pour contourner ces restrictions est de se rendre sur le site « TechBench ». Au travers d’un simple navigateur ce service fonctionne sur n’importe quel appareil et n’importe quel système d’exploitation. Il ne demande aucun droit d’administrateur, aucune inscription et offre des images ISO de nombreuses versions des deux OS. La liste n’est pas complète mais les possibilités sont nombreuses. Pour Windows 11 nous avons deux buids, la 22000.194 et la 22000.318 tandis que pour Windows 10 le choix est plus important. La procédure se résume à Se rendre sur le site Web de techBench, Choisir ce que l’on souhaite télécharger (Windows, Office…), Préciser la version de Windows 10 ou Windows 11 souhaitée, Préciser la langue désirée, puis indiquer l’architecture souhaitée, généralement x64. Il ne reste plus qu’à cliquer sur Télécharger. La source du fichier provient des serveurs de Microsof
  9. Microsoft semble décidé de démocratiser l’effet Mica dans Windows 11. Peu gourmand en ressource, est-il l’une des solutions pour booster les performances de l’OS ? Nous savons que l’équipe de développement autour de Windows 11 a comme objectif en 2022 d’améliorer les performances. C’est un focus et un appel a déjà été lancé afin de mettre en place un plan de bataille. En attendant des changements s’opèrent doucement dans le système d’exploitation. L’adoption et la démocratisation de l’effet Mica s’accélère. Il permet un rendu proche de l’effet « Acrylic » mais en demande moins de ressource. Microsoft n’hésite pas à promettre que les PC modernes n’auront aucune difficulté à le gérer. Pour le découvrir il suffit d’ouvrir le Menu Démarrer de Windows 11. Le fond semble translucide, laissant ainsi apparaître les teintes de l’arrière-plan et fenêtres situées derrière. En réalité ce n’est pas le cas, il se montre opaque afin de soulager en la machine et d’accélérer le rendu. Le bureau et les différentes manipulations se montrent plus rapides et dynamiques. L’effet Acrylic fait partie des avancées du Fluent Design présent dans Windows 10. Cet effet translucide a été appliqué à certains éléments de l’interface comme les fenêtres par exemple. Ce flou bien qu’agréable est malheureusement gourmand en ressources en particulier du côté de la solution graphique (dGPU ou iGPU). Du coup un impact sur les performances du PC est possible tout comme sur l’autonomie des ordinateurs portables. Windows 11 et les performances, Mica se démocratise Ce simple constat explique le choix de Microsoft de le remplacer par un nouvel effet dénommé Mica. Mica ne propose aucun aspect translucide. Il laisse à le penser au travers de dégradés de couleurs basés sur l’arrière-plan du bureau. L’idée est de proposer une « hiérarchie de couleurs » d’aspect moderne sans aucun impact sur les performances du système. Mica n’est pas encore généralisé à l’ensemble de l’interface. Microsoft procède par étape. L’effet a trouvé son chemin vers plusieurs applications natives de Windows 11. Cela va de Photos à la calculatrice en passant par le navigateur Edge et l’outil capture. Word et l’effet Mica / Source : Reddit Dans une récente « Preview », Microsoft a décidé d’aller encore un peu plus loin en proposant l’effet dans la barre de titre de certaines applications UWP telles que « Tips » et le « Feedback Hub ». De même il est prévu que la suite bureautique Office l’exploite notamment Word, PowerPoint, Excel, Outlook et le Bloc-notes. La refonte est en cours afin de s’aligner au mieux avec l’interface de Windows 11. La firme ne le cache pas en indiquant que cette nouvelle apparence d’office va créer « une interface utilisateur intuitive, cohérente et familière » afin de correspondre à la philosophie de Windows 11.
  10. Le dernier classement réalisé par le spécialiste en sécurité informatique AV-Test devrait redonner du baume au cœur à Microsoft. En effet, selon les tests menés par la plateforme, Windows Defender serait aussi prestigieux que de nombreux antivirus . Windows Defender de retour dans la course ! Le magazine allemand AV-Test vient tout juste de publier son classement des meilleurs antivirus pour les utilisateurs de Windows 10 . La plateforme met ainsi en concurrence (en septembre et octobre) un peu plus de 20 logiciels différents, avec un système de notation établi sur trois critères distincts : Protection, Performance et Ergonomie. Dans son dernier classement d'octobre, AV-Test met notamment à l'honneur Windows Defender, qui récolte la note maximale (à savoir 6) dans chaque section et s'offre ainsi la note parfaite de 18/18, ce qui lui vaut d'être déclaré « Top Product » par le magazine. Une nouvelle qui sera certainement célébrée comme il se doit par Microsoft ; précisons tout de même que 17 logiciels sur 21 ont reçu la note suprême de 18, lors des récents tests menés par AV Test. Parmi les logiciels testés, on retrouve notamment Avast , Avira , AVG , Bitdefender , Malwarebytes , McAfee ou encore Trend Micro. « Nous nous sommes concentrés sur des scénarios de test réalistes et avons mis les produits à l'épreuve face à des menaces réelles. Les produits devaient démontrer leurs capacités en utilisant tous les composants et toutes les couches de protection », explique AV Test. Télécharger Microsoft Windows Defender Moteur de détection de dernière génération efficace et discret Intégration dans Windows 10 Pare-feu De plus en plus performant et complet, Microsoft Windows Defender constitue désormais un antivirus fiable pour Windows 10. Si l'éditeur décide d'ajouter une sandbox et d'étendre sa technologie anti-phishing SmartScreen à tous les navigateurs, il pourrait bien commencer à faire sérieusement de l'ombre aux solutions payantes.
  11. Microsoft a récemment dévoilé un nouveau lecteur multimédia spécialement conçu pour Windows 11. Pour beaucoup il s’agit du successeur du célèbre et populaire Windows Media Player. Si d’un certain point de vue ce n’est pas faux, ce n’est pas exacte non plus. Ce nouveau lecteur multimédia est censé remplacer « Groove Music ». Il est par exemple prévu un transfert de base de données entre les deux applications. A cela s’ajoute le fait que Windows Media Player ne sera pas abandonné, du moins pas tout de suite. Le logiciel restera disponible sous Windows 11. A ce sujet Microsoft a souligné « Si votre collection de musique se trouve dans Groove Music, votre bibliothèque et vos listes de lecture migreront automatiquement vers cette nouvelle expérience. La mise à jour du nouveau lecteur multimédia remplacera l’application Groove Music. » Sur Reddit un utilisateur a eu l’idée de mettre en parallèle les deux lecteurs. Une capture d’écran montre l’interface et l’approche des deux solutions. Un rapide coup d’œil permet de se rendre compte des évolutions apportées par Microsoft. Elles touchent au design, à l’interface et de manière plus générale « Windows 11 et le nouveau lecteur multimédia. A l’occasion de la mise en ligne d’une première version « test » Redmond n’a pas hésité à souligner le travail accompli autour de l’interface. L’objectif est d’avoir de l’harmonie en adoptant le langage de conception de Windows 11. “Nous avons conçu le nouveau lecteur multimédia pour rendre l’écoute et le visionnage de votre contenu multimédia plus agréables sur Windows 11. Nous sommes vraiment ravis de vous le présenter à tous ! Media Player présente magnifiquement vos collections locales de musique et de vidéos et complète la nouvelle apparence de Windows 11.” L’application propose une bibliothèque musicale complète. Elle permet de parcourir et de lire rapidement de la musique, de créer et de gérer des listes de lecture. Pour le moment les tests sont menés dans le cadre du programme Windows Insider. Nous n’avons aucun calendrier concernant la publication de la version finale destinée à tous les PC Windows 11.
  12. Une nouvelle mise à jour cumulative Windows 11 est disponible. KB5007262 débarque pour le grand public. Elle introduit une nouveauté, des corrections de bugs et permet au tristement célèbre BSOD de retrouver sa couleur d’origine, le bleu. KB5007262 est une mise à jour cumulative facultative. Elle n’est donc pas téléchargée et installée automatiquement. Il est faut intervenir manuellement au travers de Windows Update. Son installation permet à l’OS d’évoluer en version 22000.348. Ce numéro de build est important car il permet de s’assurer que tout s’est correctement déroulé. Vous le trouverez en lançant « winver.exe » dans Exécuter (WIN+R). Elle déploie des émojis « Fluent ». Par contre ils sont en 2D et non 3D comme l’avait promis le géant lors de leur annonce officielle. Il est intéressant de noter qu’ils sont « exclusifs » à Windows 11, du moins pour le moment. Windows 11 et KB500726, focus sur les corrections de bugs En parallèle nous avons des corrections de bugs pour la barre des tâches, l’explorateur, « Task View », « Alt-Tab » ou encore « Snap Assist ». Microsoft corrige plusieurs problèmes avec l’explorateur de fichiers. Le premier est l’origine de son plantage lors de la fermeture de sa fenêtre sur le bureau. Le second affecte l’affichage (raccourcis) et le troisième provoque des blocages lors d’un seul clic pour ouvrir un élément. Nous retrouvons des améliorations visant les performances des icônes épinglées à la barre des tâches. Le problème touchant les périphériques Blue audio lors d’une gestion du volume à partir de la barre des tâches est corrigé. D’autres correctifs s’attaquent à l’affichage des ombres des sous-titres sur certaines vidéos et des soucis de scintillements lors d’un survole des icônes de la barre des tâches. Ce problème se produit généralement lorsqu’un thème à contraste élevé est utilisé. Microsoft corrige aussi des problèmes de perte temporaire de l’audio, d’affichage incorrect de certaines polices variables, d’activation automatiquement de Focus Assist après une mise à jour des fonctionnalités, de distorsion audio et de périphériques audio si l’audio spatial est activé. KB5007262 est disponible en tant que mise à jour facultative dans Windows Update. Il est aussi possible de la récupérer en téléchargement manuel via le service en ligne Catalogue Microsoft Update. Aperçu de la mise à jour cumulative pour Windows 11 pour les systèmes x64 (KB5007262) – 219,3 Mo Aperçu de la mise à jour cumulative pour Windows 11 pour les systèmes ARM64 (KB5007262) – 270.3 Mo
  13. Chrome est disponible sur de nombreuses plateformes dont Windows 7. Google a décidé de prolonger la prise en charge de cet environnement jusqu’en 2023. En clair le navigateur va profiter de mise en jour de sécurité pendant encore plusieurs mois. Le géant de recherche est conscient que l’adoption d’un nouveau système d’exploitation n’est pas si simple que cela. C’est surtout vrai pour les entreprises ou souvent tout un écosystème logiciel a été développé. Il faut donc du temps, de la préparation et des « ressources ». L’opération est délicate et peu engendrer une perte de productivité. Le navigateur Internet joue un grand rôle car souvent il représente LA porte d’entrée vers des services et des applications en ligne, le cloud et des SaaS. SaaS est la contraction de software as a service (SaaS). Il s’agit d’un modèle d’exploitation commerciale des logiciels dans lequel ceux-ci sont installés sur des serveurs distants plutôt que sur la machine de l’utilisateur. Windows 7 et Chrome, 12 mois supplémentaire Système d’exploitation Windows 7 de Microsoft Google explique que l’une de ses missions au travers de Chrome est justement de limiter les perturbations potentielles de productivité. C’est pourquoi les entreprises toujours sous Windows 7 peuvent encore bénéficier de mises à jour de sécurité et de corrections de bugs. Le géant a décidé de prolonger cette prise en charge pour la deuxième fois. Lors de l’abandon de Windows 7 par Microsoft, la prise en charge de Chrome a été annoncée jusqu’en juillet 2021. Entre temps le monde a été frappé par une crise sanitaire sans précédent. La firme a alors pris la décision de repousser cette date au mois de janvier 2022. Cette échéance est de nouvelle fois repoussée de plusieurs mois. Chrome pour Windows 7 continuera de recevoir des mises à jour critiques de sécurité et de stabilité jusqu’au 15 janvier 2023. Il est intéressant de noter que ce rendez-vous coïncide avec celui de la fin du support étendu de Windows 7 pour les entreprises. Ce sera alors la fin définitive de Windows 7.
  14. Windows 11 se déploie doucement mais tout n’est pas parfait. Microsoft reconnait que des problèmes sont apparus. Certains sont même critiques. La firme annonce que son système d’exploitation est victime de bugs parfois critiques. Certains sont à l’origine de plantage du PC (BSOD) et d’autre de défaillances d’applications. Certains de ces problèmes sont associés aux toutes premières mises à jour cumulatives de sécurité publiées dans la cadre du Patch Tuesday du mois de novembre. Windows 11, des applications ne se lancent plus Microsoft précise qu’un bug lié aux récentes mises à jour Windows 11 peut entraîner des échecs d’exécution. Les applications concernées incluent les solutions de sécurité de Kaspersky. Si vous étés concernés certains logiciels peuvent ne pas s’ouvrir suite à une mise à jour ou une réparation à l’aide du Microsoft Installer. Microsoft teste actuellement un correctif au travers des canaux Beta et Release Preview (KB5007262). En attendant une solution est de désinstaller puis d’installer la dernière version de l’application concernée. A noter que ce problème affecte également les PC Windows 10. Ce patch est attendu au travers d’une nouvelle mise à jour « facultative » . Elle ne proposera aucune nouvelle fonctionnalité mais seulement des correctifs afin de corriger différents problèmes signalés au cours des dernières semaines. Par exemple, un souci avec PowerShell 7.1 et versions ultérieures sera corrigé tout comme l’erreur « bad image» au démarrage. En parallèle les soucis avec “searchindexer.exe” (blocage au démarrage et utilisation élevée de la mémoire) seront résolus. Windows 11, les BSOD se multiplient Un correctif devrait s’occuper d’un problème de sortie de veille ou d’hibernation occasionnant un plantage du PC. Cette situation a été repérée avec certains processeurs mais Microsoft n’a pas publié la liste précise. Enfin récemment Redmond a reconnu un important souci de compatibilité à l’origine d’un BSOD. Il concerne certains pilotes Intel SST. Face à cette découverte des restrictions ont été mises en place afin d’empêcher Windows Update de proposer Windows 11 aux PC touchés. Windows 11, Microsoft confirme un crash du système Ce bug n’affecte que certaines versions des pilotes Intel Smart Sound Technology. Microsoft recommande de mettre à jour ces drivers dès que possible. Il s’agit de la solution la plus simple pour lever les restrictions afin de recevoir la mise à jour gratuite vers Windows 11. Les périphériques Windows 11 ayant des drivers problématiques sont victime d’un crash du système. Les pilotes concernés se nomment Smart Sound Technology Audio Controller dans le gestionnaire de périphériques. Microsoft ajoute que le fichier se nomme IntcAudioBus.sys. Il s’agit d’une version 10.29.0.5152 et version antérieure ou 10.30.0.5152 et versions antérieures.
  15. Windows 10 November 2021 Update est désormais disponible pour le grand public. Cette seconde mise à jour de fonctionnalités de 2021 s’accompagne d’un changement important. Le rythme d’évolution du système d’exploitation va ralentir. L’annonce n’est pas une surprise et nous l’avions pressenti. Le focus du catalogue Microsoft est Windows 11. Windows 10 reste d’actualité puisque sa prise en charge est assurée au minimum jusqu’en 2025. Son support va donc se poursuivre pendant quatre années avec un rendez-vous chaque mois connu sous le nom de Patch Tuesday. Redmond prévoit de corriger ses bugs et améliorer sa sécurité. Concernant ses évolutions les choses sont un peu différentes puisqu’un changement vient d’être annoncé. Il touche au rythme de publication de ses prochaines mises à jour de fonctionnalités. Nous allons passer de deux mises à jour par an (au printemps et à l’automne) à une seule mise à jour. Windows 10, rendez-vous au second semestre 2022 En clair en sachant que November 2021 Update vient tout juste d’être lancé le prochain « grand « rendez-vous est fixé à l’automne 2022. La firme a précisé « Nous allons passer à une nouvelle cadence de publication pour Windows 10 afin de s’aligner sur celle de Windows 11, en ciblant les mises à jour annuelles de fonctionnalités. […] La prochaine mise à jour de fonctionnalités de Windows 10 est prévue pour le second semestre 2022. Nous continuerons à prendre en charge au moins une version de Windows 10 jusqu’au 14 octobre 2025. En tant que version du deuxième semestre (H2), les éditions Home et Pro de la mise à jour de novembre 2021 profitent de 18 mois de maintenance. Les éditions Enterprise et Education s’accompagnent de 30 mois de maintenance à partir d’aujourd’hui. » Le déploiement de Windows 10 21H2 se déroule par étapes. La disponibilité est progressive afin de s’assurer que tout se déroule bien. En cas de bug majeur Microsoft peut intervenir tout en limitant le nombre de victime.
  16. Microsoft propose un premier aperçu d’un nouveau lecteur multimédia pour Windows 11. II s’accompagne de plusieurs changements afin de s’adapter à la nouvelle expérience de l’OS. Ce nouveau « Windows media Player » propose évidemment une robe en harmonie avec les codes design de Windows 11. Son interface est moderne tandis que plusieurs de ses fonctionnalités sont intéressantes. Son but est de remplacer Groove Music et succèder au célèbre lecteur multimédia de Windows (Lecteur Windows Media). A son installation tout le contenu de Groove Music est automatiquement transféré. Microsoft ajoute “Media Player inclut également une prise en charge complète de la navigation, de la gestion et du visionnage de votre collection de vidéos locale ! Tout votre contenu dans les dossiers musique et vidéo de votre PC apparaîtra automatiquement dans votre bibliothèque, mais vous pouvez également indiquer à Media Player où rechercher du contenu supplémentaire dans les paramètres de l’application. Nous avons également optimisé l’accessibilité, avec une prise en charge améliorée des raccourcis clavier et des touches d’accès pour les utilisateurs de clavier et avec d’autres technologies d’assistance.” Windows 11 et le lecteur Windows Media Player Pour le moment Microsoft ne semble pas vouloir abandonner l’ancien lecteur. Redmond affirme qu’il sera toujours disponible dans les outils Windows. Cette présence semble pour le moment une nécessité car son remplacent n’est pas encore opérationnel à 100%. Microsoft explique “Nous sommes conscients d’un problème empêchant la lecture à partir d’emplacements réseau, ainsi que de problèmes qui, dans certaines circonstances, ont un impact sur la modification des métadonnées des albums, le tri du contenu de la bibliothèque avec des caractères accentués tandis que des éléments d’interface ne respectent pas les préférences de thème de votre application.” Ce nouveau lecteur multimédia n’est pas disponible pour tout le monde. Il est proposé que pour les PC Windows 11 inscrits sur le canal DEV du programme Windows Insider.
  17. Microsoft a commencé le déploiement de la mise à jour Windows 10 November 2021 Update. Sa disponibilité est pour le moment restreinte. Le géant procède par étape. Ce déploiement s’appuie sur une distribution progressive et par vague. De cette manière Microsoft limite le nombre de victime en cas de bug majeur. L’idée est de trouver une solution avant de poursuivre le déploiement sur des configurations pouvant rencontrer cette défaillance. Windows 10 November 2021 Update Le moyen le plus simple de télécharger la mise à jour passe par Windows Update. Il suffit de se rendre dans le service pour déclencher le téléchargement et une installation automatique. Toutefois, la méthode ne fonctionne que si la mise à jour est disponible pour le PC. Microsoft explique « November 2021 Update est disponible pour les utilisateurs de certains appareils exécutant Windows 10 v2004 ou ultérieure […] Si vous souhaitez installer la nouvelle version, ouvrez vos paramètres Windows Update (Paramètres > Mise à jour et sécurité > Windows Update) et sélectionnez Rechercher les mises à jour. Les appareils éligibles peuvent aussi se voir offrir la possibilité de choisir la mise à niveau vers Windows 11. Si la mise à jour apparaît, vous pouvez simplement sélectionner Télécharger et installer pour commencer. » En parallèle il est aussi possible d’utiliser l’outil de création de support. Cette méthode n’est pas recommandée. Il est possible d’être victime de bugs. Pourquoi ? Elle permet de contourner les restrictions de Microsoft. Il vient cependant d’être mis à jour pour prendre en charge 21H2 (November 2021 Update). Cela veut dire que si l’impatience est « insupportable » vous pouvez vous tourner vers cet outil. Télécharger : Outil de création de support de Microsoft Il prend la forme d’un assistant qui vous guide durant le processus. L’opération peut prendre du temps en fonction des performances de la connexion internet et du PC. Enfin vous pouvez aussi utilisez l’assistant de mise à jour Windows10Upgrade9252. Microsoft ne propose pour le moment aucun calendrier précis autour de la disponibilité générale de son OS. En sachant qu’il s’agit d’une mise à jour « mineure » son déploiement devrait progresser rapidement.
  18. Microsoft va probablement débuter le déploiement de Windows 10 21H2 dans quelques jours. Cette seconde mise à jour de fonctionnalités de l’année est aussi connue sous le nom de November 2021 Update. Les utilisateurs de Windows 10 ne doivent pas espérer une révolution car 21H2 n’est pas une « importante » mise à jour de fonctionnalités. Depuis plusieurs mois Microsoft se concentre sur d’autres fronts comme celui de Windows 11. November 2021 Update va déployer des correctifs et introduire quelques améliorations principalement destinées au monde professionnel. Il est intéressant de noter que cette future version est basée sur la plateforme « Vibranium ». Elle est connue puisqu’elle alimente Windows 10 20H1, 20H2 et 21H1. De son côté Windows 11 utilise la plate-forme « Cobalt ». Cette remarque explique pourquoi 21H2 sera proposée sous la forme d’une mise à jour cumulative. L’avantage est que la mise à jour de son PC ne demandera pas l’installation d’une mise à jour « complète ». Windows 10 21H2, trois faits marquants Cette version va introduire la prise en charge du Wi-Fi « WPA3 H2E ». Cette nouvelle norme offre une meilleure sécurité avec des connexions sans fil. Windows Hello Entreprise sera capable de gérer des déploiements sans mot de passe à l’aide de l’approbation cloud. Nous avons également la prise en charge du calcul GPU dans le sous-système Windows pour Linux (WSL). En théorie, cette avancée va améliorer les performances dans des nombreux contextes comme les travaux d’intelligence artificielle (IA) et d’apprentissage automatique (ML). Le WSL va également profiter de mises à jour via Windows Update et d’autres fonctionnalités sont attendues dans les prochains mois. A ces trois faits marquants s’ajoute la correction de bugs. Windows 10 n’est plus à la une du catalogue Microsoft cependant sa prise en charge sera assurée jusqu’en octobre 2025. Cela veut dire que le géant a déjà prévu d’autres versions puisque Windows 10 21H2 s’accompagne d’une prise en charge de 18 mois. Cela concerne les éditions « Famille » et « Professionnel ». Ce délai est porté à 30 mois pour les clients « Enterprise » et « Education ». Pour le moment, nous ne savons pas si Microsoft prévoit d’enrichir son OS avec de nouvelles fonctionnalités. La firme a seulement confirmé que les applications natives Windows 11 vont trouver leur chemin vers Windows 10. Cela va débuter avec la version « moderne » du Windows store puis avec Photos et la calculatrice.
  19. Windows 10 ne propose pas d’option rapide pour modifier son nom d’utilisateur local. La page « Vos informations » dans Comptes ne permet pas de le faire. Heureusement c’est tout de même possible et au final assez simple. Si vous êtes un habité de l’environnement Windows 10 vous avez probablement remarqué que “Paramètres” ne permet pas de renommer son nom d’utilisateur. Pour ce faire il faut se rendre dans le « Panneau de configuration ». L’option semble ne pas avoir trouvée son chemin vers la nouvelle interface de Windows 10. L’opération demande d’être connecté à un compte administrateur. Il est alors possible de renommer et modifier le nom d’utilisateur d’un compte. Windows 10, renommer son nom d’utilisateur. L’opération demande d’être connecté à un compte administrateur. Il est alors possible de renommer et modifier le nom d’utilisateur d’un compte. Il est nécessaire de taper « netplwiz » dans la zone de recherche de la barre des tâches puis d’exécuter l’utilitaire en tant qu’administrateur. Ensuite sélectionnez l’utilisateur souhaité et cliquez sur “Propriétés”. Le champs « Nom d’utilisateur » dans l’onglet général est normalement modifiable. Il vous permet de renommer simplement votre nom. Une fois l’opération terminée cliquez sur le bouton « Appliquer » pour sur OK pour quitter. Il est nécessaire de redémarrer le PC pour que le changement prenne effet. ATTENTION. Il n’est pas anodin de changer de nom d’utilisateur si bien qu’une sauvegarde est recommandée avant toute modification. Le plus simple est de créer un point de restauration. Il permettra en cas de problème de restaurer le PC rapidement. Il est possible que le changement de nom d’utilisateur entraine une erreur de type « Le mappage entre les noms de compte et les ID de sécurité n’a pas été effectué – RuntimeBroker.exe ».
  20. A l’approche des fêtes de fin d’année Microsoft propose un nouveau fond d’écran Windows 11. La firme explique que son objectif est de préparer doucement l’environnement du bureau à cette période particulière. Ce fond d’écran a été créé par l’artiste Kervin Brisseaux. Microsoft ajoute que son approche abstraite s’adapte à Windows 11. La firme explique « S’inspirer d’une variété de sources est un mode de vie pour l’artiste Kervin Brisseaux. Brisseaux, un directeur créatif haïtien américain qui vit à New York, combine les influences de son expérience en architecture avec des indices de la mode, de la musique et d’autres facettes de la culture pop dans son style d’illustration dynamique. (…) Des éléments floraux doux et des rubans jouent sur la géométrie arrondie moderne et attrayante du système d’exploitation, tout en invoquant les traditions de cadeaux de Noël. » Vous pouvez trouver ce nouveau fond d’écran ici. Windows 11 est en cours de déploiement. Windows 11 – Fond d’écran signé Kervin Brisseaux Si Windows 11 est évoqué, ce fond d’écran peut aussi s’utiliser sous Windows 10. Selon Microsoft il « s’aligne mieux » avec l’idée et la philosophie de Windows 11. Windows 11 est en cours de déploiement depuis le 5 octobre dernier. L’approche est prudente avec une disponibilité par vague. Ce modèle progressif permet de détecte rapidement bugs potentiels afin de limiter le nombre de victimes. Le géant s’est fixé l’objectif de proposer sa mise à jour gratuite à tous les PC éligibles d’ici l’été 2022. Les appareils incompatibles n’ont qu’une destination possible afin de rester dans l’univers de Microsoft, Windows 10. L’OS reste d’actualité. Sa maintenance sera assurée jusqu’en octobre 2025. Une fois cette échéance passée l’achat d’un nouveau PC compatible sera la seule option
  21. Microsoft vient de publier une nouvelle mise à jour cumulative Windows 11, KB5008400. Elle s’adresse aux PCs inscrits sur le canal DEV du programme Insider. Cette maintenance n’a rien de particulière. En clair la mise à jour KB5008400 n’apporte rien de nouveau. Son objectif est de tester le « pipeline » de maintenance du système d’exploitation. Son contenu est donc limité. Son installation permet à l’OS d’évoluer en version 22499.1010. Ce nouveau numéro de construction est un moyen simple de s’assurer que tout c’est correctement déroulé. Vous pouvez le dénicher en lançant “winver.exe” dans « Executer ». KB5008400 cible Windows 11 build 22499 KB5008400 est destinée aux appareils exécutant la toute dernière build de Windows 11, la 22499. Elle a été mise en ligne cette semaine. Microsoft introduit une nouveauté. Elle touche la barre des tâches avec désormais la possibilité de partager rapidement une fenêtre dans le cadre d’un appel Microsoft Teams. Une nouvelle option fait son apparition dans la vignette de ladite fenêtre. Un simple clic permet alors de partager instantanément ce qui se passe dans l’application dans le cadre de l’appel. Le géant explique « Lorsque vous participez à un appel via Microsoft Teams, passez simplement le curseur de la souris sur les applications en cours d’exécution dans votre barre des tâches et vous verrez un nouveau bouton qui vous permet de partager votre fenêtre avec les participants à votre réunion. Lorsque vous avez terminé de partager votre contenu, passez à nouveau le curseur de la souris sur la fenêtre et cliquez sur Arrêter le partage ou choisissez une autre fenêtre et cliquez sur Partager cette fenêtre. » A noter que cette nouveauté est disponible pour un nombre limité de PC pour le moment. Elle sera progressivement déployée. Nous n’avons cependant pas de calendrier précis.
  22. Le Patch Tuesday du mois de novembre donne naissance à la mise à jour cumulative Windows 11 KB5007215. Son focus est la sécurité. Nous avons aussi la résolution de bug. Le déploiement de KB5007215 pour les PC sous Windows 11 permet de corriger un total de 21 vulnérabilités. Cette liste se compose de 18 failles importantes et 3 critiques. La première prend la forme d’une corruption de mémoire avec le moteur de script Chakra (CVE-2021-42279). La seconde est une faille dans Microsoft Virtual Machine Bus (VMBus) permettant l’exécution de code à distance (CVE-2021-26443). Enfin le dernier problème de sécurité critique affecte le client « Bureau à distance » permettant la aussi l’exécution de code à distance (CVE-2021-38666). Windows 11 et KB5007215 En parallèle Microsoft propose des améliorations dites de qualité. Nous avons la résolution d’un problème à l’origine de résultats inattendus avec certaines applications lors du rendu de certains éléments de l’interface utilisateur. Microsoft explique “Vous pouvez rencontrer ce problème avec les applications qui utilisent GDI+ et définissent un objet stylo de largeur nulle (0) sur des écrans avec des points élevés par pouce (DPI) ou une résolution élevée, ou si l’application utilise la mise à l’échelle.” L’installation de KB5007215 permet aux OS d’évoluer en version 22000.318. Ce nombre est importants car il permet de vérifier que tout s’est correctement déroulé. Pour les dénicher il suffit de lancer « winver.exe » dans Executer (WIN+R). KB5007215 est proposé par Windows Update. En clair son téléchargement et son installation sont normalement automatiques. Vous pouvez également la récupérer manuellement via le service en ligne Microsoft Update Catalog. Enfin Microsoft annonce aucun problème connu.
  23. Microsoft vient de publier de nombreuses mises à jour à l’occasion du Patch Tuesday du mois de novembre 2021. Elles visent toutes les versions de Windows prises en charge dont Windows 11. D’autres produits du géant sont concernés dont la suite bureautique Microsoft Office. La plupart des mises à jour Windows sont cumulatives. En clair l’installation de la plus récente permet de mettre à jour son PC avec l’ensemble des correctifs publiés depuis le Patch Tuesday du mois d’octobre. Patch Tuesday du mois de novembre 2021. Dans le détail ce nouveau Patch Tuesday corrige 11 vulnérabilités dans Windows 7, 13 vulnérabilités dans Windows 8.1 et 22 vulnérabilités dans Windows 10 v1909 dont 3 sont jugées critiques. Nous avons une faille de corruption de mémoire du moteur de script Chakra (CVE-2021-42279), une faille dans Microsoft Virtual Machine Bus (VMBus) permettant l’exécution de code à distance (CVE-2021-26443) et une faille affectant le client « Bureau à distance » permettant la aussi l’exécution de code à distance (CVE-2021-38666). Windows 10 v2004, 20H2 et 21H1 est également concerné avec la correction de 24 vulnérabilités dont 21 sont jugées importantes et 3 sont critiques. Il s’agit des mêmes soucis de sécurité qu’avec 1909. Enfin Microsoft corrige les même problèmes critiques sous Windows 11 victime de 21 vulnérabilités au total. A tout ceci s’ajoute plusieurs corrections de bugs. Voici les mises à jour déployées KB5007236 pour Windows 7 SP1 et Windows Server 2008 R2 KB5007247 pour Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2 KB5007189 pour Windows 10 v1909 KB5007186 pour Windows 10 v2004, 20H2 et 21H1 KB5007215 pour Windows 11 Tout ce petit monde est proposé au travers du service Windows Update. Le téléchargement et l’installation sont normalement automatique.
  24. Si Windows 11 est la grande star du moment, Windows 10 reste toujours d’actualité. Microsoft assure sa maintenance jusqu’en 2025 tandis que des améliorations sont prévues dans un avenir proche. Windows 10 est actuellement le système d’exploitation PC « grand public » le plus utilisé au monde. Conscient de cette popularité, Microsoft assure sa maintenance et continue de lui apporter des améliorations. Il ne faut pas s’attendre à des révolutions mais à des optimisations et des retouches ici et là afin d’améliorer son expérience. Par exemple des ajustements ont eu lieu autour du thème sombre afin de renforcer la cohérence de son environnement. Il touche désormais l’interface de recherche. Auparavant, le panneau de recherche, accessible en cliquant sur la barre des tâches, utilisait uniquement le mode clair même si le mode sombre était activé. Cette situation d’incohérence est désormais résolue. Le module de recherche est désormais sombre. Windows 10, encore plusieurs années de prise en charge Comme nous l’avons indiqué Microsoft prend en charge Windows 10 jusqu’en octobre 2025. Cette échéance est une nécessité à la vue des besoins matériels de Windows 11. Ce dernier avec ses obligations de sécurité laisse sur le bord de la route des millions de PC. Ils n’ont pas d’autre choix que de rester sous cet environnement. A ce sujet la firme a précisé « Pour les clients qui utilisent un PC qui ne sera pas mis à niveau et qui ne sont pas prêts à passer à un nouvel appareil, Windows 10 est le bon choix. Nous prendrons en charge Windows 10 jusqu’au 14 octobre 2025 et nous avons récemment annoncé que la prochaine mise à jour des fonctionnalités arrivera plus tard cette année. Quoi que vous décidiez, nous nous engageons à vous soutenir et à vous offrir un choix dans votre parcours informatique. » Si votre PC Windows 10 ne peut répondre aux obligations de Windows 11, la seule option est d’acheter un nouvel ordinateur. Il est possible de « forcer » l’installation de Windows 11 mais en acceptant de n’être plus pris en charge. La situation n’est pas idéale puis les problèmes et les bugs ne seront pas corrigés du moins c’est ce qu’à affirmé Microsoft.
  25. Microsoft vient d’annoncer le déploiement « grand public » de la mise à jour Windows 11, KB5008295. Elle débarque quelques heures après son arrivée sur le programme Windows Insider. La disponibilité de KB5008295 permet de résoudre une défaillance avec l’outil de Capture d’écran de Windows 11. Le bug rend impossible le lancement de différentes applications comme cette outil « Snipping ». Le problème a été confirmé il y a quelques jours. Microsoft a alors précisé que l’origine du souci avait été identifié. De plus il affecte d’autres logiciels natifs du système d’exploitation comme par exemple la clavier tactile. Cette nouvelle mise à jour KB5008295 fait son apparition dans Windows Update. Elle est téléchargée et installée automatiquement sur tous les appareils Windows 11. Le géant précise “Microsoft publie une mise à jour hors bande (OOB) (KB5008295) aujourd’hui, le 5 novembre 2021, pour résoudre complètement un ensemble de problèmes affectant l’outil capture d’écran, le clavier tactile, certaines applications intégrées et le mode S sur Windows 11. Ces problèmes ont été partiellement résolus par KB5006746 publié le 21 octobre 2021.” Windows 11 et KB5008295 Microsoft a également publié des liens de téléchargement en direct. Ils assurent déploiement sur des appareils où une connexion Internet n’est pas disponible ou que la mise à jour automatique n’est pas disponible. Redmond ajoute “Les appareils directement connectés à Windows Update et Windows Update pour Entreprises doivent proposer et installer automatiquement KB5008295 pour résoudre des problèmes. Si vous souhaitez installer la mise à jour avant qu’elle ne soit installée automatiquement, vous devrez rechercher les mises à jour. La mise à jour est disponible sur Windows Update et Microsoft Update Catalog.” En attendant, le déploiement de Windows 11 se poursuit. Microsoft s’est fixé l’objectif de proposer la mise à jour gratuite à tous les PC éligibles d’ici l’été 2022. Sa disponibilité est censée s’accélérer dans les prochaines semaines car actuellement l’OS reste timide. Microsoft est prudent afin de limiter le nombre de victime en cas de bug majeur.