Welcome to The Forum

Enregitrez vous maintenant pour disposer de toutes les fonctions du site comme créer un blog,un club,un mur comme les réseaux sociaux etc...

Une fois enregistré , vérifiez votre boite mail. Puis cliquez sur le lien pour confirmer votre inscription.

Ainsi vous pourrez vous connecter en tant que membre et profiter de toutes les fonctions

😆

 

Search the Community

Showing results for tags 'voici'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Blogs

  • les News Geek
  • GOTHcraft

Categories

  • les catégories des articles
    • Videos
  • News du site et du forum
  • infos divers,buzz
  • News Windows 10
  • Logiciel Windows
  • Astuces windows 10
  • pilote/ divers
  • Matériel PC
  • Jeux Windows
  • consoles+jeux
  • Smartphone iPhone et Logiciels android News
  • News Linux
  • Les News Android

Categories

  • Sharwares Windows
  • games windows with online
  • games window whithout online
  • emulateur for Windows and games (roms)

Forums

  • forum home
    • Présentation
    • News et Infos du Site
    • demandes
    • old posts
    • coup de geule
  • les news geek's Bienvenue

Product Groups

There are no results to display.

Categories

  • Videos buzz
  • videos clips
  • stream de jeux
  • humour

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me

Found 15 results

  1. Firefox 93 vient tout juste d'être déployé par Mozilla. Fonctionnalités, vie privée et confidentialité, améliorations des performances, voyons ensemble quelles sont les nouveautés apportées par cette version du célèbre navigateur de recherche. Difficile d'occuper la scène médiatique ce 5 octobre 2021, surtout lorsque Microsoft se décide à déployer la version finale stable de Windows 11. Et oui, dans l'ombre du lancement du nouvel OS, les équipes de Mozilla ont déployé ce mardi la dernière version de leur navigateur Firefox 93. Sans surprise, cette nouvelle mouture apporte son lot de correctifs et de fonctionnalités et améliorations diverses que nous allons détailler ensemble ci-dessous. Commençons d'abord par les nouveautés, avec une prise en charge du format AVIF pour les images, un format basé sur le codec vidéo libre de droit AV1. Il permet aux sites web de réaliser d'importantes économies de bande-passante par rapport aux autres formats d'image existants. Ensuite, Firefox se dote d'un système inédit pensé pour éviter les crash du navigateur. En effet, lorsque la mémoire système disponible est dangereusement faible, le navigateur prendra l'initiative de “décharger” automatiquement les onglets en fonction de la date d'accès, de leur utilisation de la mémoire et d'autres attributs. Il suffira de cliquer à nouveau sur l'onglet en question pour le recharger. Firefox 93 bloquera les téléchargements issus des pages non sécurisées Le volet sécurité profite également d'ajouts appréciables. Depuis Firefox 91, le navigateur peut effacer l'ensemble des cookies de pistage à la demande de l'utilisateur. Mozilla poursuit ses efforts pour renforcer la confidentialité et la sécurité avec le blocage systématique des téléchargements qui proviennent de sites non sécurisés (non HTTPS). Un message s'affichera sur votre écran pour vous informer que le fichier en question vient d'un site non sécurisé. Bien entendu, vous restez libre de le télécharger ou non. La troisième version de SmartBlock est également de la partie. Ce système introduit sur Firefox 87 remplace les scripts des sites web considérés comme des trackers par des substituts locaux. Le principe est de préserver votre vie privée tout en permettant aux sites qui dépendent de ces trackers de fonctionner correctement. Cette nouvelle version de SmartBlock prend en charge davantage de scripts publicitaires de Google. On notera enfin l'introduction de Firefox Suggest, une nouvelle fonctionnalité qui fournit des suggestions de sites web dans la barre d'adresse. Le navigateur se sert par exemple de votre localisation pour vous proposer d'autres sites (en rapport avec votre recherche) susceptibles de vous intéresser.
  2. Windows 11 est désormais disponible. Microsofty propose différents canaux de distribution. Son déploiement à l’aide de Windows Update s’appuie sur une approche prudente. En clair le géant propose de manière progressive son nouvel OS. L’objectif de cette démarche est de mieux contrôler le processus de téléchargement et d’installation. Une disponibilité par vague est un moyen de limiter le nombre de victimes en cas de bugs majeurs. Justement bien qu’officiellement disponible, Windows 11 n’est pas parfait et Microsoft a déjà identifié plusieurs problèmes. Il s’agit principalement de soucis de compatibilité avec divers logiciels. Windows 11, les problèmes connus et des solutions Par exemple Windows 11 rencontre des difficultés avec VirtualBox, l’application réseau Killer d’Intel ou encore le navigateur Coc Coc. Dans le cas de VirtualBox d’Oracle, une solution de contournement existe. Microsoft explique qu’elle consiste à supprimer temporairement Hyper-V. Du coté d’Oracle une mise à jour est promise dans les prochaines semaines. Le géant du logiciel explique “Pour atténuer ce problème et permettre une mise à niveau, vous devrez supprimer Hyper-V ou Windows Hypervisor jusqu’à que cette défaillance soit résolue avec une mise à jour qu’Oracle prévoit de publier en octobre 2021. Vous pouvez vérifier la progression d’Oracle en surveillant leurs tickets #20536. Si vous n’utilisez plus VirtualBox, sa désinstallation est également une solution.” Le logiciel réseau Killer d’Intel provoque également un blocage de la mise à niveau vers Windows 11 à partir de Windows 10. Microsoft précise les conséquences de cette défaillance “Les appareils équipés du logiciel concerné peuvent supprimer des paquets UDP (User Datagram Protocol) dans certaines conditions. Cela crée des problèmes de performances et d’autres problèmes pour les protocoles basés sur UDP. Par exemple, certains sites Web peuvent se charger plus lentement que d’autres sur les appareils concernés, les vidéos pouvant être diffusées plus lentement dans certaines résolutions. Les solutions VPN basées sur UDP pourraient également être plus lentes.” Remond recommande de ne pas installer Windows 11 en utilisant d’autres méthodes tant qu’un blocage de mise à niveau est en cours. Il faut patienter.
  3. Microsoft va débuter le déploiement de Windows 11 cette semaine. Ce coup d’envoi est attendu depuis des semaines. Il y a cependant plusieurs choses à savoir. Tout d’abord, Windows 11 ne sera pas accessible à tous les PC. Ce nouvel OS demande un minimum pour pouvoir être installé. Cette configuration matérielle « vitale » à fait couler beaucoup d’encre en raison de ses exigences. Ce dossier est toujours problématique et confus si bien qu’il n’est pas évident de savoir si son ordinateur est éligible ou non à la mise à jour gratuite. Vous pouvez trouver une réponse grâce à l’application PC Health Check de Microsoft. La nouvelle version de « intégrité du PC » propose différents outils. L’un d’eux détermine si l’ordinateur répond aux critères de la configuration système minimale requise pour installer Windows 11. Nous avons une liste de plusieurs points vérifiés ou non ce qui permet d’agir selon le verdict. Windows 11, un déploiement prudent Le déploiement de Windows 11 va être progressif Le géant parle d’une approche par étape afin de contrôler le processus d’installation. Ce choix est une solution pour limiter le nombre de victime en cas de bug majeur. C’est aussi un moyen d’apporter des ajustements afin d’assurer une expérience la plus positive possible. Du coup tout le monde ne sera pas concerné par ce coup d’envoi. Windows 11 sera proposé qu’à un nombre limité de PC dans un premier temps. La disponibilité générale va demander un certain temps. A ce sujet Microsoft s’est fixé l’objectif de proposer sa mise à niveau gratuite à tous les PC éligibles d’ici-là mi-2022. Le géant explique “Les nouveaux appareils éligibles seront les premiers à être concernés par la mise à niveau. La mise à niveau sera ensuite déployée au fil du temps sur les appareils du marché en fonction de modèles d’intelligence qui tiennent compte de l’éligibilité du matériel, des mesures de fiabilité, de l’âge de l’appareil et d’autres facteurs ayant une incidence sur l’expérience de mise à niveau. Nous nous attendons à ce que tous les appareils éligibles se voient offrir la mise à niveau gratuite vers Windows 11 d’ici la mi-2022.” Si votre appareil est éligible et que vous avez la chance de faire partie des premiers concernés, l’OS sera proposé au travers du service Windows Update. Il apparaitra comme une mise à jour classique. Le processus sera aussi simple que possible. Windows Update est censé télécharger tous les fichiers nécessaires puis exécuter l’installation. Votre seule action sera de redémarrer le PC pour que les changements prennent effets.
  4. Malgré les restrictions imposées par Microsoft, un petit utilitaire permet d'installer Windows 11 sur tout type de PC, même ceux qui sont dépourvus d'un TPM 2.0. Rapide, efficace, ce script permet donc de profiter de Windows 11 sur une ancienne machine, alors que Microsoft a tout fait pour bloquer ce type d'installation. Voici comme faire. Windows 11 est sorti dans sa version définitive, ça c'est fait. Le nouveau système d'exploitation est donc disponible depuis ce mardi 5 octobre 2021, avec un déploiement progressif qui s'étalera jusqu'en 2022. Reste malgré tout un problème, et pas des moindres : Windows 11 montre certaines exigences au niveau matériel. Une carte mère disposant d'un module TPM 2.0, la prise en charge du démarrage sécurisé et un processeur suffisamment récent. Pour vérifier que toutes ces conditions sont bien remplies, Microsoft a mis à disposition un petit outil baptisé PC Health Check. Si le logiciel retourne un message d'erreur, point de salut : Windows 11 ne s'installera pas sur votre PC. À moins de passer par l'image ISO de Windows 11 et de partir sur une réinstallation complète du système d'exploitation, ce qui signifie qu'il va falloir effacer le disque dur ou la partition d'installation de Windows 10. UN OUTIL PERMET DE FORCER L'INSTALLATION DE WINDOWS 11 SUR LES PC SANS PUCE TPM 2.0 Si votre PC est déclaré comme étant incompatible par PC Health Check, pas de panique : un petit logiciel, simple et rapide à utiliser, devrait résoudre tous vos ennuis. Il s'agit en fait d'un petit script que vous connaissez peut-être déjà si vous avez jeté un oeil à notre guide d'installation de Windows 10. MediaCreation Tool, le logiciel en question, vient tout juste d'être mis à jour et permet de télécharger un fichier ISO de Windows 11. Il suffit de le lancer pour récupérer une image complète de Windows 11, image qu'il est possible de monter virtuellement sous Windows 10, ou que l'on peut copier sur une clé USB bootable. Dans sa dernière mise à jour, MediaCreation Tool propose un second script, en plus de celui permettant de télécharger Windows 11. Répondant au nom de Skip_TPM_Check_on_Dynamic_Update.cmd, cette petite commande permet de patcher la base de registre au moment de l'installation de Windows 11. Une astuce que l'on connaissait déjà, mais qui est désormais intégrée dans un “pack tout-en-un”. Cet outil permet d'installer Windows 11 sur tout type de PC, même s'il ne remplit pas les conditions exigées par Microsoft. Grâce à lui, il est alors possible de mettre à jour un PC équipé de Windows 10 (sans passer par une réinstallation complète, donc). Il est aussi envisageable d'installer Windows 11 sur un disque dur ou une partition vierges, mais également de mettre en place l'OS dans une machine virtuelle comme VMware ou VirtualBox. Une petite mise en garde s'impose néanmoins : rien ne garantit que cette façon de procéder permette de profiter des futures mises à jour de Windows 11. Une fois le système d'exploitation installé sur un PC qui ne dispose pas des prérequis en matière de sécurité, pourra-t-on continuer à bénéficier des mises à jour du système d'exploitation ? Il semble que les anciens PC n'auront pas droit aux futures mises à jour, même si le géant de Redmond n'a pas officiellement communiqué sur le sujet. Par ailleurs, on ignore pour le moment quand prendra effet cet “arrêt” de prise en charge des PC non compatibles. Cela pourrait être aussi bien d'ici la fin de l'année, comme d'ici 2 ou 3 ans, rien n'a été annoncé de la part de Microsoft. La politique de Microsoft concernant les prochaines mises à jour de Windows 11 à l'égard des PC non compatibles n'est pas encore très claire. COMMENT INSTALLER WINDOWS 11 SUR UN PC NON COMPATIBLE Avant tout, gardez en tête que la version de Windows 11 officiellement disponible pour le moment n'est pas encore définitive. Mais il s'agit d'une édition vraiment très proche de la RTM (Release to manufacturing), qui ne devrait pas poser de problèmes majeurs de compatibilité ou d'instabilité. Comme évoqué plus haut, le petit script est relativement simple à utiliser. Voici la procédure à suivre : Rendez-vous sur le site Github pour télécharger le MediaCreationTool.bat. Tout en haut à droite de la page qui s'affiche, cliquez sur Download ZIP. Décompressez l'archive que vous venez de récupérer sur une partition du disque dur ou directement sur le Bureau. Doublez-cliquez sur Skip_TPM_Check_on_Dynamic_Update.cmd. Double-cliquez sur MediaCreationTool.bat. Là, le script vous propose de télécharger différentes versions de Windows. Sélectionnez celle qui se trouve tout en bas et qui correspond à Windows 11. Le script vous permet de télécharger Windows 11 sous différentes formes : via des fichiers qui vous s'exécuter automatiquement, via une image ISO, ou directement sur une clé USB. Une fois téléchargé le nécessaire à l'installation de Windows 11, il est préférable de se déconnecter du Web (temporairement). Désactivez votre connexion au Wi-Fi ou en Ethernet. Il se peut que le logiciel lance alors l'outil de “Création d'un média Windows 10”. Rassurez-vous, rien d'anormal à cela et c'est bien Windows 11 qui va se mettre en place. À partir du moment où la procédure d'installation de Windows 11 se lance (comme sur la capture ci-dessous), vous pouvez réactiver votre connexion au Web. L'installation de Windows 11 peut se révéler assez longue en fonction de votre configuration. Sur notre machine de test, dotée d'un Core i7 3770K, de 16 Go de RAM et d'un SSD de 512 Go, il nous a fallu près de 45 minutes avant que l'OS ne se mette en place. Mais l'opération a fonctionné sans aucun souci et nous avons pu récupérer toutes les applications précédemment installées sous Windows 10, nos préférences, ainsi que tous nos documents. Pas besoin d'installer le système sur une partition vierge, en somme. Notez que pour le moment, cette procédure n'empêche pas l'accès aux mises à jour de Windows 11 via le Windows Update, comme le montre la capture ci-dessous. En revanche, sur le long terme, Microsoft aurait visiblement prévu de bloquer l'installation des mises à jour importantes et celles dédiés à la sécurité de l'OS. Reste à savoir quand exactement cette interdiction sera appliquée. Enfin, notez que Microsoft donne aussi officiellement sa propre méthode pour installer Windows 11 sur un PC non compatible. Cela revient au même que celle décrite ci-dessus, mais nécessite d'éditer la base de registre. La voici donc : Ouvrez la base de registre en entrant Regedit dans le champ de recherche de Windows 10. Rendez-vous sur HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Setup\MoSetup Créez la valeur DWORD 32 bits suivante : AllowUpgradesWithUnsupportedTPMOrCPU Son type doit être REG_DWORD Attribuez-lui la valeur 1
  5. Ah, la belle époque des démos. Il n’y a pas si longtemps, la plupart des gros jeux proposaient une version test, le plus souvent limitée dans le temps et l’espace, afin que le joueur puisse se faire une idée de ce qui l’attend. Beaucoup d’entre eux ont ainsi passé des heures et des heures dans la même zone à répéter les mêmes actions, dans l’attente d’enfin pouvoir s’acheter le titre en question. Si la pratique n’a pas totalement disparu, force est de constater que les gros studios de développement ont quelque peu lâché l’affaire. Pourtant, visiblement empreint de nostalgie, Sony a décidé de la remettre au goût du jour. En effet, en se rendant dans le PS Store depuis la PS5, on peut désormais voir apparaître le bouton « Télécharger la démo » juste à côté du bouton d’achat. Sur le même sujet : PS5 : le premier jeu en 8K est là… mais il y a un problème SONY TESTE LES DÉMOS DE JEUX SUR PS5 Pour l’heure, la fonctionnalité est uniquement disponible sur la dernière console de Sony et seulement au Royaume-Uni. Le constructeur est visiblement encore en phase de test, car il ne propose pour l’instant que deux jeux : Death Stranding Director’s Cut et Sackboy : A Big Adventure. Le premier propose six heures de jeux gratuits, tandis que le second en propose cinq. Il y a toutefois un hic, et pas des moindres. En effet, le compte à rebours démarre dès lors que l’on clique sur le bouton de téléchargement. Sachant que certains téléchargements peuvent prendre jusqu’à plusieurs heures, le temps de jeu de l’utilisateur s’en retrouve grandement amputé. De plus, il n’est possible de tester le jeu en question que depuis un seul compte de sa PS5. Enfin, les DLC et contenus achetés in-game ne seront activés que lorsque la version complète sera acquise. Sur le même sujet : PS5 : Sony peut faire trembler Microsoft avec cette nouvelle fonction du PS Now Il existe néanmoins une méthode pour contourner le problème de temps lié au téléchargement, comme le note un membre de Reddit, si vous vous trouvez actuellement au Royaume-Uni. Voici comme il faut s’y prendre : Créez un nouveau compte dans la même région que votre compte principal Rendez-vous dans le PS Store jusqu’à la page du jeu concerné Cliquez sur le bouton Download Trial Une fois le téléchargement terminer, retournez sur votre compte principal et recommencez l’opération à l’étape 2 Le jeu étant déjà téléchargé, il devrait se lancer directement, le compte à rebours au maximum.
  6. Comme d'habitude, Disney vient de dévoiler la liste détaillée des prochains contenus à venir sur Disney+ et sur le catalogue Star. Mois d'octobre oblige, l'horreur, le fantastique et le surnaturel seront mis à l'honneur. De quoi célébrer Halloween en famille ou entre amis, avec les histoires terrifiantes de Lego Star Wars, le retour des Muppets dans une maison hantée, ou encore la série prometteuse “De l'autre côté”. Disney a fait fort côté annonce en septembre 2021 avec du nouveau concernant la série très attendue Obi-Wan Kenobi, l'arrivée de l'excellent show Y, le dernier homme et la diffusion de la première bande-annonce officielle de Hawkeye. À ce sujet, la série centrée sur l'archer attitré des Avengers débarquera sur Disney+ le 24 novembre, et prendra donc le relais de Loki, Falcon et le Soldat de l'Hiver et WandaVision. Quoi qu'il en soit, il faudra patienter un peu pour découvrir les nouvelles aventures d'Hawkeye. Pour nous occuper, Disney a prévu une pléthore de contenus à venir sur Disney+ et le catalogue Star en octobre 2021. Voyons ensemble que ce nous réserve la firme aux grandes oreilles ! Les nouveaux films sur Disney+ et Star en octobre 2021 Margaret Dans ce film réalisé par Kennet Logan, suivez l'histoire de Lisa, une lycéenne new-yorkaise de 17 ans persuadé d'être responsable d'un accident de la circulation qui a coûté la vie à une jeune femme. Dévastée et rongée par la culpabilité, Lisa va retourner sa colère contre sa famille, ses amis, et sur elle-même… Un film poignant, sublimé par un casting de haut vol avec notamment Mark Ruffalo, Jean Reno, Anna Paquin ou encore Matt Damon. The Predator On ne présente plus le Prédator, l'une des créatures les plus connus du cinéma de science-fiction, avec un certain xénomorphe. Dans cet énième opus, on reprend la formule gagnante : un Prédateur surentraîné et surpuissant, et d'anciens soldats comme unique rempart. À regarder pour le fun à Halloween. La Colline à des yeux 2 Si vous cherchez quelque chose de réellement terrifiant et dégoûtant pour célébrer la fête des morts, sachez que la Colline à des Yeux 2 débarque ce 29 octobre dans le catalogue Star. Âmes sensibles s'abstenir, le film allant très loin dans les scènes de torture et d'agressions sexuelles. 20 ans d'écart On change radicalement d'ambiance avec 20 ans d'écart, une comédie légère et rafraîchissante emmenée par la sublime Virgine Efira et le fringuant Pierre Niney. Une belle romance qui prouve que la différence d'âge n'est pas un rempart en amour. Les nouvelles séries à venir sur Disney+ et Star en octobre 2021 Lego Star Wars Histoires Terrifiantes Lego Star Wars Histoires Terrifiantes rend hommage au côté obscur de la Force. On y retrouve BB-8 et Poe Dameron en mission de reconnaissance sur la planète volcanique Mustaphar. Ils y rencontrent Graballa le Hunt (de la famille de Jabba), qui est bien déterminé à transformer l'ancien repère de Dark Vador en hôtel de luxe Sith. Muppets Haunted House Retrouvez Kermitt et toute la bande des Muppets dans une aventure horrifique hilarante. Gonzo doit réussir un défi de taille : passer la nuit dans l'endroit le plus terrifiant de la planète : un célèbre manoir hanté ! De nombreux invités surprises sont les vedettes de cette soirée placée sous le signe du frisson ! Books of Blood Voilà une autre anthologie inspirée cette fois-ci du travail terrifiant du talentueux Clive Barker, qui a l'habitude de mettre en scène des gens ordinaires confrontés à des évènements violents et surnaturels. Le premier épisode suit Mary, psychologue bouleversée par la mort de son fils de 7 ans. Seulement, quand son amant Simon lui apprend qu'il est capable de discuter avec son enfant défunt, toutes les certitudes de la jeune femme vont éclater en milles morceaux. Reservation Dogs Inspirée de la vie de Sterlin Harjo, cinéaste amérindien, Reservation Dogs suit les aventures de quatre adolescents désœuvrés qui vivent dans une réserve amérindienne de l'Oklahoma. Pour faire face à la pauvreté et au chômage, ces jeunes passent leur temps en commettant des délits mineurs. Taika Watiti, réalisateur de Thor Ragnarok et de Jojo Rabbit, est le producteur de cette série prometteuse et originale. Liste complète des sorties semaine par semaine Semaine du 27 septembre Lego Star Wars : Histoire Terrifiantes 20 ans d'écart Möbius Semaine du 4 octobre Dans les étoiles Luz à Osville Amour Fou De l'amour dans l'air Muppets Haunted Mansion Margaret Mission Titanic Semaine du 11 octobre Reservation Dogs De l'autre côté The Orville – saisons 1 à 2 Baymax et les nouveaux héros – saison 3 Des liens trop étroits Patti Cake$ Poltergeist Les petits mouchoirs À l'origine Semaine du 18 octobre Les coulisses de Disney Les Simpsons – saison 32 Single Parents – saisons 1 à 2 Rencontre Spidey et ses amis extraordinaires The Fosters L'Amérique inexplorée The Predator This is not a love story Pyramide Amour, piments et bossa nova Les Ailes de la Patagonie Semaine du 25 octobre The Chi American Dad – saison 17 FBI : Duo très spécial – saisons 1 à 6 Bless This Mess – saisons 1 à 2 Jean-Christophe & Winnie Au-delà des murs Books of blood La Colline a des yeux 2
  7. La Nintendo Switch accueille aujourd’hui une toute nouvelle mise à jour. Celle-ci permet de connecter un casque ou des écouteurs sans fil à votre console, et ce grâce à la magie du Bluetooth. Une fonctionnalité attendue de longue date par les utilisateurs. Nous allons vous expliquer comment faire. Pas de panique, l'opération est très simple. Jusqu’à aujourd’hui, si vous vouliez profiter de votre Switch avec un casque, il fallait le connecter en filaire. La console ne prenait pas en charge les casques en Bluetooth, au grand dam des joueurs. Jusqu'à aujourd'hui… Nintendo a en effet publié une nouvelle mise à jour pour sa console, la 13.0.0. Celle-ci est disponible pour tout le monde et vous pouvez donc la télécharger dès à présent. Une fois fait, vous pouvez connecter votre casque sans fil sur votre console. Il est même possible d’y connecter vos écouteurs True Wireless. Nous avons essayé avec des Galaxy Buds Pro de Samsung, et ça fonctionne bien. COMMENT CONNECTER SON CASQUE SANS FIL À SA SWITCH Voici les étapes à suivre pour connecter votre casque Bluetooth à votre Nintendo Switch : Allumez votre console et allez dans les paramètres (la petite roue dentée en bas à droite). Dans le menu latéral gauche, allez tout en bas dans l'onglet console. Appuyez sur Mise à jour de la console et laissez vous guider. Une fois la Switch mise à jour, retournez dans les paramètres. Dans le menu latéral à gauche, descendez pour trouver l’onglet Audio Bluetooth Appuyez sur Ajouter un appareil. La console va alors rechercher les appareils Bluetooth à proximité. Il faut activer la connexion de votre casque (en règle générale, un bouton sur lequel il faut rester appuyer, mais cela dépend des modèles). Le nom de votre casque apparaît alors sur la console. Il suffit d’appuyer dessus. Votre casque est connecté. Votre casque est connecté. A noter qu’une fois que vous avez connecté votre casque à votre console, il restera en mémoire. Il ne sera pas nécessaire de réitérer l’opération. A lire aussi – Nintendo Switch vs Nintendo Switch Lite : laquelle choisir ? La Switch se dote donc enfin de cette fonctionnalité tant attendue qui manquait cruellement en mode portable. Notons qu’il y a tout de même quelques limites. Une fois un casque connecté, vous ne pouvez lier que deux manettes à la machine. De même, un seul casque peut être relié à la console. Les microphones intégrés sont également ignorés. Enfin, il faut signaler que la latence en Bluetooth se montre un peu plus élevé qu’en filaire. Une donnée à prendre en compte si vous êtes sensible à ce genre de détails. Cette fonctionnalité est logicielle, ce qui signifie que la Switch OLED, prévue pour sortir dans quelques semaines, bénéficiera aussi de la connexion Bluetooth. La Switch Lite est aussi concernée.
  8. Microsoft a récemment mis à jour la liste des processeurs compatibles avec les exigences de Windows 11. L’objectif est de tenté de clarifier la situation autour de la configuration minimale requise pour son dernier OS. Cette dernière mise à jour permet d’avoir une liste précise des processeurs pris en charge. Lors de la présentation officielle de Windows 11, Redmond a également mis en ligne les besoins matériels de son OS. La configuration minimale requise se montre plus exigeante et gourmande que celle de Windows 10. Elle repose sur un processeur à 1 GHz ou plus, avec au moins 2 cœurs ou plus sur un processeur 64 bits compatible ou un système sur puce (SoC) et 4 Go de mémoire vive. Son installation réclame au minium 64 Go d’espace de stockage, une solution graphique compatibles DirectX 12 / WDDM 2.x, un démarrage sécurisé compatible UEFI et un module de plateforme sécurisée (TPM) version 2.0. A tout ceci s’ajoute un écran supérieur à 9 pouces capable de supporter une résolution de 720p et un compte Microsoft et une connectivité Internet pour la configuration de Windows 11 Famille. Windows 11, nouvelle liste des processeurs compatibles La sécurité a été un élément central de la communication de Microsoft. La firme a insisté sur ce point tout en soulignant la nécessité aujourd’hui d’avoir un environnement exigeant du matériel capable d’activer certaines protections comme Windows Hello, le chiffrement, la sécurité basée sur la virtualisation (VBS), l’intégrité du code protégé par hyperviseur (HVCI) et le démarrage sécurisé. Du coup il n’est pas étonnant que la compatibilité de Windows 11 souffre de limite. Au sujet des processeurs nous savons depuis plusieurs semaines que le PC doit disposer d’une solution Intel Core de 8ième génération ou plus récent ou d’une puce AMD à l’architecture Zen 2 ou plus récent. Nous avons également la prise en charge des processeurs ARM Qualcomm 7 et 8. Il y a peu quelques références Intel Core de 7ième génération ont été ajouté. Afin d’être très précis Microsoft a mis à jour sa liste exacte des processeurs Intel, AMD et ARM compatibles. Processeurs Intel pris en charge par Windows 11. Processeurs Intel Famille Modèle Atom® x6200FE Atom® x6211E Atom® x6212RE Atom® x6413E Atom® x6414RE Atom® x6425E Atom® x6425RE Atom® x6427FE Celeron® 6305 Celeron® 3867U Celeron® 4205U Celeron® 4305U Celeron® 4305UE Celeron® 5205U Celeron® 5305U Celeron® 6305E Celeron® G4900 Celeron® G4900T Celeron® G4920 Celeron® G4930 Celeron® G4930E Celeron® G4930T Celeron® G4932E Celeron® G4950 Celeron® G5900 Celeron® G5900E Celeron® G5900T Celeron® G5900TE Celeron® G5905 Celeron® G5905T Celeron® G5920 Celeron® G5925 Celeron® J4005 Celeron® J4025 Celeron® J4105 Celeron® J4115 Celeron® J4125 Celeron® J6412 Celeron® J6413 Celeron® N4000 Celeron® N4020 Celeron® N4100 Celeron® N4120 Celeron® N4500 Celeron® N4505 Celeron® N5100 Celeron® N5105 Celeron® N6210 Celeron® N6211 Core™ i3-1000G1 Core™ i3-1000G4 Core™ i3-1005G1 Core™ i3-10100 Core™ i3-10100E Core™ i3-10100F Core™ i3-10100T Core™ i3-10100TE Core™ i3-10100Y Core™ i3-10105 Core™ i3-10105F Core™ i3-10105T Core™ i3-10110U Core™ i3-10110Y Core™ i3-10300 Core™ i3-10300T Core™ i3-10305 Core™ i3-10305T Core™ i3-10320 Core™ i3-10325 Core™ i3-1110G4 Core™ i3-1115G4 Core™ i3-1115G4E Core™ i3-1115GRE Core™ i3-1120G4 Core™ i3-1125G4 Core™ i3-8100 Core™ i3-8100B Core™ i3-8100H Core™ i3-8100T Core™ i3-8109U Core™ i3-8130U Core™ i3-8140U Core™ i3-8145U Core™ i3-8145UE Core™ i3-8300 Core™ i3-8300T Core™ i3-8350K Core™ i3-9100 Core™ i3-9100E Core™ i3-9100F Core™ i3-9100HL Core™ i3-9100T Core™ i3-9100TE Core™ i3-9300 Core™ i3-9300T Core™ i3-9320 Core™ i3-9350K Core™ i3-9350KF Core™ i3-L13G4 Core™ i5-10200H Core™ i5-10210U Core™ i5-10210Y Core™ i5-10300H Core™ i5-1030G4 Core™ i5-1030G7 Core™ i5-10310U Core™ i5-10310Y Core™ i5-1035G1 Core™ i5-1035G4 Core™ i5-1035G7 Core™ i5-1038NG7 Core™ i5-10400 Core™ i5-10400F Core™ i5-10400H Core™ i5-10400T Core™ i5-10500 Core™ i5-10500E Core™ i5-10500H Core™ i5-10500T Core™ i5-10500TE Core™ i5-10505 Core™ i5-10600 Core™ i5-10600K Core™ i5-10600KF Core™ i5-10600T Core™ i5-11260H Core™ i5-11300H Core™ i5-1130G7 Core™ i5-11320H Core™ i5-1135G7 Core™ i5-1135G7 Core™ i5-11400 Core™ i5-11400F Core™ i5-11400H Core™ i5-11400T Core™ i5-1140G7 Core™ i5-1145G7 Core™ i5-1145G7E Core™ i5-1145GRE Core™ i5-11500 Core™ i5-11500H Core™ i5-11500T Core™ i5-1155G7 Core™ i5-11600 Core™ i5-11600K Core™ i5-11600KF Core™ i5-11600T Core™ i5-8200Y Core™ i5-8210Y Core™ i5-8250U Core™ i5-8257U Core™ i5-8259U Core™ i5-8260U Core™ i5-8265U Core™ i5-8269U Core™ i5-8279U Core™ i5-8300H Core™ i5-8305G Core™ i5-8310Y Core™ i5-8350U Core™ i5-8365U Core™ i5-8365UE Core™ i5-8400 Core™ i5-8400B Core™ i5-8400H Core™ i5-8400T Core™ i5-8500 Core™ i5-8500B Core™ i5-8500T Core™ i5-8600 Core™ i5-8600K Core™ i5-8600T Core™ i5-9300H Core™ i5-9300HF Core™ i5-9400 Core™ i5-9400F Core™ i5-9400H Core™ i5-9400T Core™ i5-9500 Core™ i5-9500E Core™ i5-9500F Core™ i5-9500T Core™ i5-9500TE Core™ i5-9600 Core™ i5-9600K Core™ i5-9600KF Core™ i5-9600T Core™ i5-L16G7 Core™ i7-10510U Core™ i7-10510Y Core™ i7-1060G7 Core™ i7-10610U Core™ i7-1065G7 Core™ i7-1068NG7 Core™ i7-10700 Core™ i7-10700E Core™ i7-10700F Core™ i7-10700K Core™ i7-10700KF Core™ i7-10700T Core™ i7-10700TE Core™ i7-10710U Core™ i7-10750H Core™ i7-10810U Core™ i7-10850H Core™ i7-10870H Core™ i7-10875H Core™ i7-11370H Core™ i7-11375H Core™ i7-11390H Core™ i7-11600H Core™ i7-1160G7 Core™ i7-1165G7 Core™ i7-1165G7 Core™ i7-11700 Core™ i7-11700F Core™ i7-11700K Core™ i7-11700KF Core™ i7-11700T Core™ i7-11800H Core™ i7-1180G7 Core™ i7-11850H Core™ i7-1185G7 Core™ i7-1185G7E Core™ i7-1185GRE Core™ i7-1195G7 Core™ i7-7800X Core™ i7-7820HQ[1] Core™ i7-7820X Core™ i7-8086K Core™ i7-8500Y Core™ i7-8550U Core™ i7-8557U Core™ i7-8559U Core™ i7-8565U Core™ i7-8569U Core™ i7-8650U Core™ i7-8665U Core™ i7-8665UE Core™ i7-8700 Core™ i7-8700B Core™ i7-8700K Core™ i7-8700T Core™ i7-8705G Core™ i7-8706G Core™ i7-8709G Core™ i7-8750H Core™ i7-8809G Core™ i7-8850H Core™ i7-9700 Core™ i7-9700E Core™ i7-9700F Core™ i7-9700K Core™ i7-9700KF Core™ i7-9700T Core™ i7-9700TE Core™ i7-9750H Core™ i7-9750HF Core™ i7-9800X Core™ i7-9850H Core™ i7-9850HE Core™ i7-9850HL Core™ i9-10850K Core™ i9-10885H Core™ i9-10900 Core™ i9-10900E Core™ i9-10900F Core™ i9-10900K Core™ i9-10900KF Core™ i9-10900T Core™ i9-10900TE Core™ i9-10900X Core™ i9-10920X Core™ i9-10940X Core™ i9-10980HK Core™ i9-10980XE Core™ i9-11900 Core™ i9-11900F Core™ i9-11900H Core™ i9-11900K Core™ i9-11900KF Core™ i9-11900T Core™ i9-11950H Core™ i9-11980HK Core™ i9-7900X Core™ i9-7920X Core™ i9-7940X Core™ i9-7960X Core™ i9-7980XE Core™ i9-8950HK Core™ i9-9820X Core™ i9-9880H Core™ i9-9900 Core™ i9-9900K Core™ i9-9900KF Core™ i9-9900KS Core™ i9-9900T Core™ i9-9900X Core™ i9-9920X Core™ i9-9940X Core™ i9-9960X Core™ i9-9980HK Core™ i9-9980XE Core™ m3-8100Y Pentium® 6805 Pentium® Gold 4417U Pentium® Gold 4425Y Pentium® Gold 5405U Pentium® Gold 6405U Pentium® Gold 6500Y Pentium® Gold 7505 Pentium® Gold G5400 Pentium® Gold G5400T Pentium® Gold G5420 Pentium® Gold G5420T Pentium® Gold G5500 Pentium® Gold G5500T Pentium® Gold G5600 Pentium® Gold G5600T Pentium® Gold G5620 Pentium® Gold G6400 Pentium® Gold G6400E Pentium® Gold G6400T Pentium® Gold G6400TE Pentium® Gold G6405 Pentium® Gold G6405T Pentium® Gold G6500 Pentium® Gold G6500T Pentium® Gold G6505 Pentium® Gold G6505T Pentium® Gold G6600 Pentium® Gold G6605 Pentium® J6426 Pentium® N6415 Pentium® Silver J5005 Pentium® Silver J5040 Pentium® Silver N5000 Pentium® Silver N5030 Pentium® Silver N6000 Pentium® Silver N6005 Xeon® Bronze 3104 Xeon® Bronze 3106 Xeon® Bronze 3204 Xeon® Bronze 3206R Xeon® E-2124 Xeon® E-2124G Xeon® E-2126G Xeon® E-2134 Xeon® E-2136 Xeon® E-2144G Xeon® E-2146G Xeon® E-2174G Xeon® E-2176G Xeon® E-2176M Xeon® E-2186G Xeon® E-2186M Xeon® E-2224 Xeon® E-2224G Xeon® E-2226G Xeon® E-2226GE Xeon® E-2234 Xeon® E-2236 Xeon® E-2244G Xeon® E-2246G Xeon® E-2254ME Xeon® E-2254ML Xeon® E-2274G Xeon® E-2276G Xeon® E-2276M Xeon® E-2276ME Xeon® E-2276ML Xeon® E-2278G Xeon® E-2278GE Xeon® E-2278GEL Xeon® E-2286G Xeon® E-2286M Xeon® E-2288G Xeon® Gold 5115 Xeon® Gold 5118 Xeon® Gold 5119T Xeon® Gold 5120 Xeon® Gold 5120T Xeon® Gold 5122 Xeon® Gold 5215 Xeon® Gold 5215L Xeon® Gold 5217 Xeon® Gold 5218 Xeon® Gold 5218B Xeon® Gold 5218N Xeon® Gold 5218R Xeon® Gold 5218T Xeon® Gold 5220 Xeon® Gold 5220R Xeon® Gold 5220S Xeon® Gold 5220T Xeon® Gold 5222 Xeon® Gold 5315Y Xeon® Gold 5317 Xeon® Gold 5318N Xeon® Gold 5318S Xeon® Gold 5320 Xeon® Gold 5320T Xeon® Gold 6126 Xeon® Gold 6126F Xeon® Gold 6126T Xeon® Gold 6128 Xeon® Gold 6130 Xeon® Gold 6130F Xeon® Gold 6130T Xeon® Gold 6132 Xeon® Gold 6134 Xeon® Gold 6136 Xeon® Gold 6138 Xeon® Gold 6138F Xeon® Gold 6138P Xeon® Gold 6138T Xeon® Gold 6140 Xeon® Gold 6142 Xeon® Gold 6142F Xeon® Gold 6144 Xeon® Gold 6146 Xeon® Gold 6148 Xeon® Gold 6148F Xeon® Gold 6150 Xeon® Gold 6152 Xeon® Gold 6154 Xeon® Gold 6208U Xeon® Gold 6209U Xeon® Gold 6210U Xeon® Gold 6212U Xeon® Gold 6222V Xeon® Gold 6226 Xeon® Gold 6226R Xeon® Gold 6230 Xeon® Gold 6230N Xeon® Gold 6230R Xeon® Gold 6230T Xeon® Gold 6234 Xeon® Gold 6238 Xeon® Gold 6238L Xeon® Gold 6238R Xeon® Gold 6238T Xeon® Gold 6240 Xeon® Gold 6240L Xeon® Gold 6240R Xeon® Gold 6240Y Xeon® Gold 6242 Xeon® Gold 6242R Xeon® Gold 6244 Xeon® Gold 6246 Xeon® Gold 6246R Xeon® Gold 6248 Xeon® Gold 6248R Xeon® Gold 6250 Xeon® Gold 6250L Xeon® Gold 6252 Xeon® Gold 6252N Xeon® Gold 6254 Xeon® Gold 6256 Xeon® Gold 6258R Xeon® Gold 6262V Xeon® Gold 6312U Xeon® Gold 6314U Xeon® Gold 6326 Xeon® Gold 6330 Xeon® Gold 6330N Xeon® Gold 6334 Xeon® Gold 6336Y Xeon® Gold 6338 Xeon® Gold 6338N Xeon® Gold 6338T Xeon® Gold 6342 Xeon® Gold 6346 Xeon® Gold 6348 Xeon® Gold 6354 Xeon® Gold Gold 5318Y Xeon® Platinum 8153 Xeon® Platinum 8156 Xeon® Platinum 8158 Xeon® Platinum 8160 Xeon® Platinum 8160F Xeon® Platinum 8160T Xeon® Platinum 8164 Xeon® Platinum 8168 Xeon® Platinum 8170 Xeon® Platinum 8176 Xeon® Platinum 8176F Xeon® Platinum 8180 Xeon® Platinum 8253 Xeon® Platinum 8256 Xeon® Platinum 8260 Xeon® Platinum 8260L Xeon® Platinum 8260Y Xeon® Platinum 8268 Xeon® Platinum 8270 Xeon® Platinum 8276 Xeon® Platinum 8276L Xeon® Platinum 8280 Xeon® Platinum 8280L Xeon® Platinum 8351N Xeon® Platinum 8352M Xeon® Platinum 8352S Xeon® Platinum 8352V Xeon® Platinum 8352Y Xeon® Platinum 8358 Xeon® Platinum 8358P Xeon® Platinum 8360Y Xeon® Platinum 8362 Xeon® Platinum 8368 Xeon® Platinum 8368Q Xeon® Platinum 8380 Xeon® Platinum 9221 Xeon® Platinum 9222 Xeon® Platinum 9242 Xeon® Platinum 9282 Xeon® Silver 4108 Xeon® Silver 4109T Xeon® Silver 4110 Xeon® Silver 4112 Xeon® Silver 4114 Xeon® Silver 4114T Xeon® Silver 4116 Xeon® Silver 4116T Xeon® Silver 4208 Xeon® Silver 4209T Xeon® Silver 4210 Xeon® Silver 4210R Xeon® Silver 4210T Xeon® Silver 4214 Xeon® Silver 4214R Xeon® Silver 4214Y Xeon® Silver 4215 Xeon® Silver 4215R Xeon® Silver 4216 Xeon® Silver 4309Y Xeon® Silver 4310 Xeon® Silver 4310T Xeon® Silver 4314 Xeon® Silver 4316 Xeon® W-10855M Xeon® W-10885M Xeon® W-11855M Xeon® W-11955M Xeon® W-1250 Xeon® W-1250E Xeon® W-1250P Xeon® W-1250TE Xeon® W-1270 Xeon® W-1270E Xeon® W-1270P Xeon® W-1270TE Xeon® W-1290 Xeon® W-1290E Xeon® W-1290P Xeon® W-1290T Xeon® W-1290TE Xeon® W-2102 Xeon® W-2104 Xeon® W-2123 Xeon® W-2125 Xeon® W-2133 Xeon® W-2135 Xeon® W-2145 Xeon® W-2155 Xeon® W-2175 Xeon® W-2195 Xeon® W-2223 Xeon® W-2225 Xeon® W-2235 Xeon® W-2245 Xeon® W-2255 Xeon® W-2265 Xeon® W-2275 Xeon® W-2295 Xeon® W-3175X Xeon® W-3223 Xeon® W-3225 Xeon® W-3235 Xeon® W-3245 Xeon® W-3245M Xeon® W-3265 Xeon® W-3265M Xeon® W-3275 Xeon® W-3275M Processeurs AMD pris en charge par Windows 11. Processeurs AMD Famille Modèle AMD 3015e AMD 3020e Athlon™ 3000G Athlon™ 300GE Athlon™ 300U Athlon™ 320GE Athlon™ Gold 3150C Athlon™ Gold 3150G Athlon™ Gold 3150GE Athlon™ Gold 3150U Athlon™ Silver 3050C Athlon™ Silver 3050e Athlon™ Silver 3050GE Athlon™ Silver 3050U EPYC™ 7252 EPYC™ 7262 EPYC™ 7272 EPYC™ 7282 EPYC™ 7302 EPYC™ 7313 EPYC™ 7343 EPYC™ 7352 EPYC™ 7402 EPYC™ 7413 EPYC™ 7443 EPYC™ 7452 EPYC™ 7453 EPYC™ 7502 EPYC™ 7513 EPYC™ 7532 EPYC™ 7542 EPYC™ 7543 EPYC™ 7552 EPYC™ 7642 EPYC™ 7643 EPYC™ 7662 EPYC™ 7663 EPYC™ 7702 EPYC™ 7713 EPYC™ 7742 EPYC™ 7763 EPYC™ 7232P EPYC™ 72F3 EPYC™ 7302P EPYC™ 7313P EPYC™ 73F3 EPYC™ 7402P EPYC™ 7443P EPYC™ 74F3 EPYC™ 7502P EPYC™ 7543P EPYC™ 75F3 EPYC™ 7702P EPYC™ 7713P EPYC™ 7F32 EPYC™ 7F52 EPYC™ 7F72 EPYC™ 7H12 Ryzen™ 3 3100 Ryzen™ 3 2300X Ryzen™ 3 3200G with Radeon™ Vega 8 Graphics Ryzen™ 3 3200GE Ryzen™ 3 3200U Ryzen™ 3 3250C Ryzen™ 3 3250U Ryzen™ 3 3300U Ryzen™ 3 3350U Ryzen™ 3 4300G Ryzen™ 3 4300GE Ryzen™ 3 4300U Ryzen™ 3 5300U Ryzen™ 3 5400U Ryzen™ 3 PRO 3200G Ryzen™ 3 PRO 3200GE Ryzen™ 3 PRO 3300U Ryzen™ 3 PRO 4350G Ryzen™ 3 PRO 4350GE Ryzen™ 3 PRO 4450U Ryzen™ 3 PRO 5350G Ryzen™ 3 PRO 5350GE Ryzen™ 3 PRO 5450U Ryzen™ 5 2600 Ryzen™ 5 3600 Ryzen™ 5 2500X Ryzen™ 5 2600E Ryzen™ 5 2600X Ryzen™ 5 3400G with Radeon™ RX Vega 11 Graphics Ryzen™ 5 3400GE Ryzen™ 5 3450U Ryzen™ 5 3500 Processor Ryzen™ 5 3500C Ryzen™ 5 3500U Ryzen™ 5 3550H Ryzen™ 5 3580U Microsoft Surface® Edition Ryzen™ 5 3600X Ryzen™ 5 3600XT Ryzen™ 5 4500U Ryzen™ 5 4600G Ryzen™ 5 4600GE Ryzen™ 5 4600H Ryzen™ 5 4600U Ryzen™ 5 5300G Ryzen™ 5 5300GE Ryzen™ 5 5500U Ryzen™ 5 5600G Ryzen™ 5 5600GE Ryzen™ 5 5600H Ryzen™ 5 5600HS Ryzen™ 5 5600U Ryzen™ 5 5600X Ryzen™ 5 PRO 2600 Ryzen™ 5 PRO 3600 Ryzen™ 5 PRO 3400G Ryzen™ 5 PRO 3400GE Ryzen™ 5 PRO 3500U Ryzen™ 5 PRO 4650G Ryzen™ 5 PRO 4650GE Ryzen™ 5 PRO 4650U Ryzen™ 5 PRO 5650G Ryzen™ 5 PRO 5650GE Ryzen™ 5 PRO 5650U Ryzen™ 5 PRO 5750G Ryzen™ 5 PRO 5750GE Ryzen™ 7 2700 Ryzen™ 7 5800 Ryzen™ 7 2700E Processor Ryzen™ 7 2700X Ryzen™ 7 3700C Ryzen™ 7 3700U Ryzen™ 7 3700X Ryzen™ 7 3750H Ryzen™ 7 3780U Microsoft Surface® Edition Ryzen™ 7 3800X Ryzen™ 7 3800XT Ryzen™ 7 4700G Ryzen™ 7 4700GE Ryzen™ 7 4700U Ryzen™ 7 4800H Ryzen™ 7 4800HS Ryzen™ 7 4800U Ryzen™ 7 5700G Ryzen™ 7 5700GE Ryzen™ 7 5700U Ryzen™ 7 5800H Ryzen™ 7 5800HS Ryzen™ 7 5800U Ryzen™ 7 5800X Ryzen™ 7 PRO 2700 Ryzen™ 7 PRO 2700X Ryzen™ 7 PRO 3700U Ryzen™ 7 PRO 4750G Ryzen™ 7 PRO 4750GE Ryzen™ 7 PRO 4750U Ryzen™ 7 PRO 5850U Ryzen™ 9 5900 Ryzen™ 9 3900 Processor Ryzen™ 9 3900X Ryzen™ 9 3900XT Ryzen™ 9 3950X Ryzen™ 9 4900H Ryzen™ 9 4900HS Ryzen™ 9 5900HS Ryzen™ 9 5900HX Ryzen™ 9 5900X Ryzen™ 9 5950X Ryzen™ 9 5980HS Ryzen™ 9 5980HX Ryzen™ 9 PRO 3900 Ryzen™ Threadripper™ 2920X Ryzen™ Threadripper™ 2950X Ryzen™ Threadripper™ 2970WX Ryzen™ Threadripper™ 2990WX Ryzen™ Threadripper™ 3960X Ryzen™ Threadripper™ 3970X Ryzen™ Threadripper™ 3990X Ryzen™ Threadripper™ PRO 3945WX Ryzen™ Threadripper™ PRO 3955WX Ryzen™ Threadripper™ PRO 3975WX Ryzen™ Threadripper™ PRO 3995WX Processeur Qualcomm pris en charge par Windows 11. Processeurs Qualcomm Famille Modèle Snapdragon Snapdragon 850 Snapdragon Snapdragon 7c Snapdragon Snapdragon 8c Snapdragon Snapdragon 8cx Snapdragon Snapdragon 8cx (Gen2) Snapdragon Microsoft SQ1 Snapdragon Microsoft SQ2
  9. L’arrivée de la PS5 et de la Xbox Series X a amené une nouveauté de taille pour les consoles de salons : la possibilité de faire tourner ses jeux en 120 FPS. La liste des titres compatibles est encore un peu courte, mais promet de s’allonger au fil du temps pour proposer aux joueurs une expérience bien plus fluide — si tant est qu’ils disposent d’une TV ou d’un moniteur compatible. La nouvelle génération de consoles a permis un sacré bond en avant par rapport à la précédente en matière de fréquence d’images. Là où les jeux sur PS4 et la Xbox One tournent habituellement autour des 30 FPS, ils atteignent sans problème les 60 FPS sur PS5 et Xbox Series X. Mais ça ne s’arrête pas là. Chacun de leur côté, Sony et Microsoft ont indiqué avant le lancement de leurs machines que certains jeux pourront même s’afficher en 120 FPS. Cela nécessite bien entendu de posséder une TV ou un moniteur compatible avec cette fonctionnalité. Pour tous les joueurs ayant cette chance, c’est une toute nouvelle expérience qui s’offre à eux, qu’ils ne pouvaient auparavant vivre que sur PC. Avec ce taux de rafraichissement, ils peuvent profiter de conditions optimales pour jouer à des titres demandant une haute réactivité, tels que les FPS, les jeux de course ou encore de combat. Sur le même sujet — PS5 : un bug sur les TV Samsung empêche d’activer la 4K HDR à 120 fps LA LISTE DES JEUX PS5 TOURNANT À 120 FPS Grâce à son câble HDMI 2.1 fourni dans la boîte, la PS5 est capable de faire tourner ses jeux en 4K 120 FPS. Quelques titres tirent déjà parti de cette fonctionnalité, bien que certains ne proposent pas encore la 4K avec la fréquence d’images au maximum. Le catalogue continue de se développer avec le temps, avec des titres rejoignant régulièrement les rangs. Voici la liste complète : Borderlands 3 Call of Duty: Black Ops Cold War (résolution plus basse) Call of Duty: Warzone Destiny 2 (résolution plus basse en match PVP) Devil May Cry V: Special Edition (1080p) Dirt 5 (résolution plus basse) Fortnite (résolution plus basse) Monster Boy And The Cursed Kingdom (4K native) Nioh 1, 2 NIO et tous les DLC (résolution plus basse) Rainbow Six Siege (résolution plus basse) Rogue Company (4K dynamique) Tony Hawk's Pro Skater 1+2 WRC 9 (en mode Performance) LA LISTE DES XBOX SERIES X/S TOURNANT À 120 FPS En mai 2020, Microsoft promettait que des milliers de jeux seraient disponibles en 120 FPS à la sortie des Xbox Series X et S. Il semblerait qu’il faudra encore attendre un peu pour atteindre ce chiffre. Bien que la liste est quelque peu plus fournie que celle de la PS5, on est encore loin de baigner dans un océan de possibilités. Bien entendu, cette dernière concerne avant tout la Xbox Series X, plus puissante que sa voisine, qui parvient tout de même à atteindre la fréquence maximale sur certains titres. Tout comme la PS5, le catalogue est régulièrement mis à jour, avec dernièrement les Battlefield et Doom Eternal nouvellement concernés. Retrouvez la liste complète ci-dessous : Battle Chasers: Nightwar Battlefield 1 Battlefield 4 Battlefield 5 Battlefield: Hardline Borderlands 3 (1080 p sur Series X, indisponible sur Series S) Call of Duty: Black Ops Cold War (1200 p sur Series X, indisponible sur Series S) Call of Duty: Warzone (4K native sur Series X, 1080p sur Series S) Crosscode (4K native sur Series X et Series S) Destiny 2 (4K native sur Series X, indisponible sur Series S) Devil May Cry V: Special Edition (1080 p sur Series X, indisponible sur Series S) Dirt 4 Dirt 5 Don't Starve: Giant Edition Doom Eternal ExoMecha Fortnite (1440p sur Series X, 1080p sur Series S) Gears 5 (4K native sur Series X, 1080p sur Series S) Golf With Your Friends Halo Infinite Halo: Spartan Assault Halo: The Master Chief Collection (4K native sur Series X, 1080p sur Series S) Hollow Knight: Voidheart Edition Hyperscape Island Saver JYDGE (4K native sur Series X et Series S) King Oddball (4K native sur Series X et Series S) Lego Marvel Superheroes Lego Marvel's Avengers Lego The Hobbit Mad Max Mass Effect: Legendary Edition Metal: Hellsinger (1080p sur Series X et Series S) Metro 2033 Redux Metro: Last Light Redux Minecraft Dungeons (4K native sur Series X, indisponible sur Series S) Mirror's Edge Catalyst Monster Boy and the Cursed Kingdom (4K native sur Series X, indisponible sur Series S) Moving Out My Friend Pedro New Super Lucky’s Tale (4K native sur Series X, 1080p sur Series S) Ori and the Will of the Wisps (4K native sur Series X, 1080p sur Series S) Orphan of the Machine (4K native sur Series X, 1080p sur Series S) Overwatch (1440p sur Series X, 1080p sur Series S) Overcooked! 2 Paladins Plants vs. Zombies: Battle for Neighborville Plants vs. Zombies: Garden Warfare Plants vs. Zombies: Garden Warfare 2 Power Rangers: Battle for the Grid Rainbow Six: Siege (4K native sur Series X, 1080p sur Series S) Realm Royale Rocket League (1512p sur Series X, 756p sur Series S) Rogue Company (4K native sur Series X, 1440p sur Series S) Samurai Shodown Second Extinction Smite Star Wars: Squadrons Star Wars Battlefront Star Wars Battlefront 2 Super Lucky's Tale Superhot Superhot: Mind Control Delete Star Wars: Squadrons (4K native sur Series X, 1440p sur Series S) Sea of Thieves (1080 p sur Series X, indisponible sur Series S) The Falconeer (1800p sur Series X, 1080p sur Series S) The Gardens Between The Touryst (4K native sur Series X et Series S) Titanfall Titanfall 2 Totally Reliable Delivery Service Tony Hawk’s Pro Skater 1 + 2 (1080 p sur Series X, indisponible sur Series S) Unravel 2 Unruly Heroes Untitled Goose Game WRC 9 Zombie Army 4 (1080 p sur Series X, indisponible sur Series S)
  10. La PS5 Pro commence d'ores et déjà à faire parler d'elle. En effet, la chaîne YouTube spécialisée Moore's Law is Dead vient de publier plusieurs informations au sujet de la prochaine console supposée de Sony. On fait le point sur ces révélations. Alors que Sony vient tout juste de lancer une nouvelle version de la PS5 plus légère, les regards commencent d'ores et déjà à se tourner vers la PS5 Pro. Il faut dire que Sony a pris l'habitude de proposer des consoles en milieu de cycle, généralement plus puissantes et plus séduisantes pour les joueurs qui sont encore sur les machines de précédentes générations. Le constructeur a appliqué cette stratégie avec la PS4 Pro, pensée avant tout pour pousser les propriétaires de PS3 à passer à la nouvelle génération dans les meilleures conditions. De fait, il est plus que probable que Sony réitère cette tactique avec la PS5. Et justement, nos confrères du site Wccftech viennent de relayer de premières informations sur la PS5 Pro. Ces renseignements proviennent de la chaîne YouTube spécialisée Moore's Law is Dead. UNE PS5 PRO COMPATIBLE 8K D'ICI LA FIN 2023 ? Selon ses sources, Sony travaillerait actuellement sur une PS5 Pro, pour un lancement prévu entre fin 2023 et début 2024. Console estampillée Pro oblige, la machine disposerait d'améliorations techniques notables par rapport à la PS5 classique, à commencer par un affichage en 8K. En outre, il affirme que la console embarquerait un nouveau APU AMD avec de tout nouveaux IP CPU/GPU. Sony compterait également sur une nouvelle architecture RDNA et Zen. Cette nouvelle puce serait gravée en 5nm. Toujours grâce au partenariat avec AMD, la PS5 Pro profiterait également du FSR, le FidelityFX Super Resolution. Cette technologie s'impose comme la principale concurrente du DLSS de Nvidia. Le principe reste le même : générer une image en haute résolution de chaque frame, tout en apportant la puissance de calcul nécessaire à la carte graphique pour afficher des mouvements fluides. Avec de telles améliorations, la chaîne YouTube affirme que la PS5 Pro pourrait avoir un TDP qui dépasserait les 300W. Ce qui évidemment impacterait son prix de vente qui pourrait se situer entre 600 et 700 dollars. Bien entendu, il convient de prendre ces révélations avec de grosses pincettes. Pour rappel, Sony a donné rendez-vous aux joueurs ce jeudi 9 septembre 2021 pour un nouveau State of Play dédié à la PS5.
  11. La dernière mise à jour du navigateur Web de Mozilla prend en charge les images au format AVIF et active WebRender sur toutes les plates-formes, à l’exception d’iOS. Mozilla vient de mettre à jour son navigateur Web. Firefox passe donc en version 92, une nouvelle mouture qui apporte quelques nouveautés, mais se concentre surtout sur l’amélioration des fonctions existantes ainsi que sur la correction d’instabilités. À découvrir aussi en vidéo Avec cette version 92, Firefox prend maintenant en charge les images au format AVIF, un nouveau standard basé sur le codec AV1 qui permet d’afficher des images d’une qualité comparable au JPEG ou au WebP mais qui s’avère bien plus léger. Attention toutefois, la prise en charge de l’AVIF n’est pas activée par défaut. Pour en profiter, il faut se rendre sur la page about:config et activer la préférence image.avif.enabled en passant sa valeur sur True. WebRender partout, sauf sur iOS Firefox 92 active WebRender, son moteur de rendu des pages Web, sur Windows, macOS, Linux et Android. Pour rappel, WebRender améliore les performances du navigateur en laissant la puce graphique gérer l’affichage des pages Web plutôt que le CPU. Seule la version iOS de Firefox, cantonnée au moteur de rendu Webkit d’Apple, n’en profite pas. Par ailleurs, sur macOS, les utilisateurs peuvent désormais profiter des options de partage natives de l’OS dans Firefox. L’option est accessible directement depuis le menu Fichier du navigateur. Depuis la version 83, Firefox propose une fonction HTTPS only dont le but est de forcer le chargement automatique de pages Web non sécurisées en HTTPS. Avec Firefox 91, Mozilla a étendu sa fonction à la navigation privée afin qu’elle privilégie, elle aussi, un chargement des pages en HTTPS. Sous Firefox 92, les choses évoluent encore un peu. Désormais le navigateur force le chargement des pages web en utilisant le protocole HTTPS Resource Records, une technologie DNS utilisée pour renforcer la sécurité d’un site Web.
  12. La première bêta de Windows 11 est arrivée. Après une présentation officielle il y a quelques jours, Microsoft livre la nouvelle version de son OS sur un plateau. Il s'agit pour le moment d'une préversion, mais qui s'avère pleinement fonctionnelle. Voici comment la télécharger. Les rumeurs disaient vrai : la première build de Windows 11 vient tout juste d'arriver en ce lundi 28 juin. Disponible en téléchargement libre, il suffit d'être un membre du programme Windows Insider pour y accéder. C'est assez simple et ouvert à tous. À l'heure où nous écrivons ces lignes, la build 22000.51 se présente sous la forme d'une mise à jour depuis Windows 10. Les fichiers ISO ne sont pas encore disponibles, mais il est fortement probable qu'ils le soient dans les prochains jours. La build en question permet de se familiariser avec certaines des principales nouveautés de Windows 11. On y retrouve le nouveau placement des boutons de la Barre des tâches, les bords arrondis des fenêtres ou encore les Widgets, qui permettent de consulter les actualités et la météo en un clin d'œil depuis une fenêtre qui s'affiche à gauche de l'écran. On y profite également d'autres nouveautés, qui n'étaient pas présentent dans la build qui a fuité plus tôt dans le mois. L'Explorateur de fichiers fait partiellement peau neuve, puisque le ruban s'allège et n'utilise plus le système d'onglets comme c'était le cas depuis Windows 8. Un nouveau menu contextuel fait également son apparition, avec des bords arrondis et affichant en priorité les tâches les plus courantes. En outre, le centre de notification et d'action est désormais divisé en deux sections. Enfin, dernières nouveautés et pas des moindres : Windows 11 dispose désormais d'une nouvelle application Paramètres qui a subi un énorme lifting, tout comme le Microsoft Store. COMMENT TÉLÉCHARGER LA BÊTA DE WINDOWS 11 ? Pour accéder au système d'exploitation, rien de plus simple : Rendez-vous sur le site Windows Insider afin de vous inscrire au programme de test et de mise à jour. Sinon, depuis Windows 10, vous pouvez aussi presser sur les touches [Windows] + [I] pour accéder à l'application Paramètres. Rendez-vous sur Mises à jour et sécurité, puis cliquez sur Programme Windows Insider Pressez le bouton Commencer, puis choisissez un compte Microsoft. Cliquez sur +. Vous voilà désormais membre du programme Windows Insider Après avoir redémarré votre PC, retournez sur l'application Paramètres, puis cliquez sur Mises à jour et sécurité. Restez cette fois sur l'onglet Windows Update. Cliquez sur Rechercher des mises à jour. Le téléchargement et l'installation de Windows 11 peuvent alors commencer. En revanche, ne perdez pas de vue qu'il s'agit d'une préversion. Elle n'est pas forcément très stable et certaines fonctions manquent encore à l'appel. Comme à l'accoutumée, nous vous conseillons fortement de l'installer sur un PC secondaire, ou sur un 2e disque dur ou une 2e partition de votre PC principal. Télécharger la première build de Windows 11 via le site Windows Insider
  13. Windows 11 sera disponible à la fin de l’année pour tout le monde. Pour l’installer, il faudra disposer d’une puce TPM 1.2 ou 2.0, présente sur tous les PC aujourd’hui. S’il est ancien, votre ordinateur pourrait ne pas en disposer, mais ce n’est pas une fatalité. Windows 11 a été présenté en grandes pompes par Microsoft la semaine dernière. Si la firme de Redmond a volontiers dévoilé les nouveautés de son OS, elle est restée évasive sur beaucoup de points. Heureusement pour nous, elle les a éclaircies après coup. C’est le cas pour la configuration minimale. A lire aussi – Windows 11 : nouveautés, date de sortie, tout savoir sur le nouvel OS de Microsoft Microsoft a donné une configuration minimale pour l’installation de Windows 11. Parmi les exigences requises, la présence d’une puce TPM (2.0 recommandée). Cette puce dédiée à la sécurité est présente sur tous les PC récents, mais il se pourrait que votre vieille machine n’en dispose pas. Théoriquement, vous ne pourrez donc pas installer le système d’exploitation. Comme l’indique Windows Latest, il existe cependant deux moyens de contourner le problème. WINDOWS 11 PEUT S’INSTALLER GRÂCE À DEUX MÉTHODES La première est simple. Lorsque vous lancerez l’installation, une fenêtre s’affichera vous indiquant que votre ordinateur ne peut faire tourner Window 11. Il faut alors modifier le registre en tapant Shift+F10. Il faut alors lancer regedit.exe et créer une nouvelle entrée « LabConfig » sous la mention HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Setup. Dans LabConfig, il faut ensuite créer deux entrées : BypassTPMCheck=dword:00000001 BypassSecureBootCheck=dword:00000001 Cela permettra à l’installation de passer outre la nécessité d’avoir une puce TPM. Windows Latest décrit également une autre méthode utilisant cette fois le fichier ISO. Lorsque celui-ci sera disponible, il faudra aller dans le dossier d’installation et remplacer le fichier appraiserres.dll par le même, mais cette fois issu du fichier ISO de Windows 10. Il faudra ensuite créer une image disque en utilisant un logiciel comme Rufus ou Anyburn. Dans tous les cas, si vous avez un PC qui n’est pas préhistorique, vous devriez pouvoir lancer Windows 11 sans souci. Dans le cas contraire, ces deux méthodes pourraient vous aider. Le système d’exploitation devrait arriver dans les mois qui viennent, puisque Microsoft vise la fin de l’année pour son déploiement. Pour rappel, Windows 11 ne veut pas changer drastiquement l’expérience Windows 10, mais apporte tout de même son lot de nouveautés, notamment une refonte visuelle, ou encore la compatibilité avec les applications Android.
  14. Windows 11, le successeur de Windows 10 a été officiellement annoncé par Microsoft. Pour le moment aucune date de lancement n’a été précisée mais le rendez-vous devrait avoir lieu à l’automne. En attendant il va falloir s’assurer que PC sera capable de l’accueillir. Si c’est le cas il y a une bonne nouvelle. Microsoft annonce que la mise à niveau sera gratuite dès qu’elle sera disponible. A noter que Microsoft a publié un petit utilitaire afin de vérifier si votre PC est compatible avec Windows 11. Nommé PC Health, vous pouvez le télécharger ici. Windows 11, la configuration minimale Windows 11 de Microsoft – Interface du bureau Ce système d’exploitation s’annonce cependant plus gourmand que Windows 10. En clair la configuration minimale pour l’accueillir un plus exigeante que celle de Windows 10. Votre PC doit disposer d’un processeur à 1 GHz ou plus, avec au moins 2 cœurs sur un processeur 64 bits compatible ou un système sur puce (SoC) et de 4 Go de mémoire vive. Du coté stockage il est demandé 64 Go au minimum tandis qu’un démarrage sécurisé compatible UEFI doit être de la partie ainsi qu’un module de plateforme sécurisée TPM v2.0. A tout ceci s’ajoute une solution graphique prenant en charge l’API DirectX 12 avec pilote WDDM 2.0 et un écran de 9 pouces au minimum assurant une définition de 720P. A noter que pour Windows 11 Famille une connectivité Internet et un Compte Microsoft sont nécessaire pour terminer la configuration de l’appareil lors de la première utilisation. Une connexion Internet est également requise pour sortir Windows 11 Famille du mode S. Windows 10 Windows 11 Processeur 1 gigahertz (GHz) ou plus rapide ou SoC 1 gigahertz (GHz) ou plus, avec au moins 2 cœurs sur un processeur 64 bits compatible ou un système sur puce (SoC) Mémoire vive 1 gigaoctet (Go) en 32 bits ou 2 Go en 64 bits 4 Go Espace disque 6 Go avec un système d’exploitation 32 bits ou 20 Go avec un système d’exploitation 64 bits 64 Go Solution graphique DirectX 9 ou version ultérieure avec pilote WDDM 1.0 Compatible avec DirectX 12 ou version ultérieure avec pilote WDDM 2.0 Définition 800 x 600 pixels Écran haute définition (720p) d’une diagonale supérieure à 9″, 8 bits par canal de couleur Autres Démarrage sécurisé compatible UEFI Module de plateforme sécurisée (TPM) version 2.0 Windows 11 et les exigences spécifiques Certaines fonctionnalités de Windows 11 ont des exigences autres que celles répertoriées ci-dessus. Voici le détail La prise en charge de la 5G nécessite un modem compatible 5G. L’HDR automatique nécessite un écran HDR. BitLocker To Go nécessite une clé USB (disponible dans Windows Professionnel et les éditions ultérieures). Hyper-V client nécessite un processeur avec des capacités de traduction d’adresse de deuxième niveau (Second Level Address Translation ou SLAT, disponibles dans Windows Professionnel et les éditions supérieures). Cortana nécessite un microphone et un haut-parleur et est actuellement disponible sous Windows 11 pour l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Italie, le Japon, le Mexique, l’Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis. La technologie DirectStorage nécessite 1 To ou plus de SSD NVMe pour enregistrer et exécuter des jeux qui utilisent le pilote « Contrôleur NVM Express standard » et un GPU DirectX 12 Ultimate. DirectX 12 Ultimate est disponible pour les jeux et les puces graphiques pris en charge. Présence nécessite un capteur capable de détecter la distance qui sépare l’humain de l’appareil, ou l’intention d’interagir avec ce dernier. La visioconférence intelligente nécessite une caméra, un microphone et un haut-parleur (sortie audio). L’assistant vocal multiple (MVA) nécessite un microphone et un haut-parleur. L’Insertion de trois colonnes à l’écran nécessite que celui-ci ait une largeur de 1 920 pixels effectifs ou plus. L’activation/la désactivation du son dans la barre des tâches nécessite une caméra, un microphone et un haut-parleur (sortie audio). L’application doit être compatible avec cette fonctionnalité pour permettre d’activer ou de désactiver le son de manière globale. Le son spatial nécessite du matériel et des logiciels adaptés. Teams nécessite une caméra, un microphone et un haut-parleur (sortie audio). L’interaction tactile nécessite un écran ou un moniteur prenant en charge le multipoint. L’authentification à deux facteurs nécessite l’utilisation d’un code PIN, de la biométrie (lecteur d’empreintes digitales ou caméra infrarouge illuminée) ou d’un téléphone équipé des fonctions Wi-Fi ou Bluetooth. La saisie vocale nécessite un PC équipé d’un microphone. La fonctionnalité sortie de veille à la voix nécessite une alimentation de veille moderne et un microphone. Le Wi-Fi 6E nécessite les nouveaux matériels et pilotes WLAN IHV ainsi qu’un point d’accès/routeur compatible avec le Wi-Fi 6E. Windows Hello nécessite une caméra configurée pour l’imagerie proche infrarouge ou un lecteur d’empreintes digitales pour l’authentification biométrique. Les appareils sans capteurs biométriques peuvent utiliser Windows Hello avec un code confidentiel ou une clé de sécurité compatible Microsoft portable. La projection Windows nécessite une carte vidéo qui prend en charge le modèle WDDM (Windows Display Driver Model) 2.0 ainsi qu’une carte Wi-Fi qui prend en charge Wi-Fi Direct. (L’application) Xbox nécessite un compte Xbox Live, qui n’est pas disponible dans toutes les régions. Consultez les Pays et régions Xbox Live pour obtenir les informations les plus récentes sur la disponibilité. Certaines fonctionnalités de l’application Xbox requièrent un abonnement Xbox Game Pass actif. En savoir plus sur le Pass.
  15. La grande promesse d’iOS 14.5 était la possibilité de permettre aux utilisateurs de reprendre le contrôle de leurs données, en empêchant les applications de suivre tous leurs mouvements. Cependant, des applications comme Facebook ont toujours accès à certaines de vos données. Après avoir installé la nouvelle mise à jour iOS 14.5 sur leurs iPhone, les utilisateurs ont été accueillis sur leurs applications par l’App Tracking Transparency (ATT), la nouvelle fonction anti-pistage d’Apple. En effet, les applications sont désormais obligées de vous demander la permission avant de suivre votre activité, ce qui n’a évidemment pas plu aux réseaux sociaux tels que Facebook. Agacé par les nouvelles restrictions d'Apple pour protéger la vie privée, le réseau social américain avait menacé les utilisateurs d’iPhone de devenir payant. Même si Facebook ne peut plus voir tout ce que vous faites si vous n’acceptez pas l’option, ce n’est pas pour ça que l’application arrêtera totalement de vous pister. COMMENT L’IMITER LE SUIVI DE FACEBOOK ? Si vous avez installé la nouvelle mise à jour iOS 14.5, Facebook a sûrement déjà dû vous demander d’accepter ou non le pistage publicitaire. Si ce n’est pas le cas, suivez la manipulation ci-dessous : Rendez-vous dans les Réglages de votre iPhone Allez dans Confidentialité Cliquez sur Suivi Décochez Autoriser les demandes de suivi des apps Confirmez en choisissant Demander aux apps d'arrêter le suivi Facebook devrait à présent vous demander votre accord pour activer le pistage publicitaire. Refuser va déjà vous permettre de retirer un grand nombre d’options surveillant votre utilisation, mais Facebook continuera toujours secrètement de vous espionner. Heureusement, il est possible de limiter manuellement le suivi de Facebook en fouillant dans les paramètres. À lire également – iPhone : comment empêcher Facebook de vous pister avec iOS 14.5 ? Pour cela, rendez-vous dans le menu de Facebook puis dans « Paramètres et confidentialité » et dans « Paramètres ». En descendant, vous trouverez plusieurs options relatives à votre confidentialité. Si vous désirez protéger votre vie privée, il est recommandé de désactiver les services de localisation dans l’option du même nom. Il vous faudra également désactiver l’option de reconnaissance faciale, qui vous permet de taguer facilement des amis et des connaissances sur des photos et des vidéos. N’hésitez pas non plus à modifier les paramètres dans « profil et identification », vous aurez donc par exemple le choix de définir qui peut voir les publications dans lesquelles vous êtes mentionnés.