Welcome to The Forum

Enregitrez vous maintenant pour disposer de toutes les fonctions du site comme créer un blog,un club,un mur comme les réseaux sociaux etc...

Une fois enregistré , vérifiez votre boite mail. Puis cliquez sur le lien pour confirmer votre inscription.

Ainsi vous pourrez vous connecter en tant que membre et profiter de toutes les fonctions

😆

 

Search the Community

Showing results for tags 'tuesday' or ''.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Blogs

  • les News Geek
  • GOTHcraft

Categories

  • les catégories des articles
    • Videos
  • News du site et du forum
  • infos divers,buzz
  • News Windows 10
  • Logiciel Windows
  • Astuces windows 10
  • pilote/ divers
  • Matériel PC
  • Jeux Windows
  • consoles+jeux
  • Smartphone iPhone et Logiciels android News
  • News Linux
  • Les News Android

Categories

  • Sharwares Windows
  • games windows with online
  • games window whithout online
  • emulateur for Windows and games (roms)

Forums

  • forum home
    • Présentation
    • News et Infos du Site
    • demandes
    • old posts
    • coup de geule
  • les news geek's Bienvenue

Product Groups

There are no results to display.

Categories

  • Videos buzz
  • videos clips
  • stream de jeux
  • humour

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me

Found 5 results

  1. Le Patch Tuesday du mois d’octobre 2021 a donné naissance à la première mise à jour cumulative Windows 11. Elle apporte de nombreuses corrections de sécurité et corrige quelques bugs. La situation n’est cependant pas idéale pour tous les PC. L’effondrement des performances des processeurs AMD s’aggrave. Le 12 octobre, Microsoft a publié sa première mise à jour cumulatives pour son système d’exploitation Windows 11. Le focus est la sécurité avec le colmatage de 39 failles dont deux sont jugées critiques. Vous pouvez retrouver tous les détails dans notre actualité dédiée. En parallèle les premiers tests menés dévoilent une situation compliquée par AMD. La chute de performance de ses processeurs Ryzen semble s’aggraver. Malgré des mois de tests en amont du lancement, AMD a découvert après la sortie grand public de Windows 11 que ses processeurs Ryzen étaient victimes d’un effondrement de leur performance. Ces puces enregistrent une importante dégradation de la latence de leur cache L3. Malheureusement ce n’est pas tout puisque la fonctionnalité UEFI-CPPC2 permettant de mettre en avant les cœurs les plus véloces ne fonctionne pas non plus correctement. Performance cache L3 d’un Ryzen 7 2700X sous Windows 11 – Mise à jour KB5006674 installée Performance cache L3 d’un Ryzen 7 2700X sous Windows 11 – Mise à jour KB5006674 non installée Certains tests de nos confrères dévoilent que cette situation vient de s’aggraver à l’occasion du Patch Tuesday. L’installation de la première mise à jour cumulative Windows 11 ne semble ne pas être appréciée par les PC AMD. Windows 11 et la chute des performances des puces Ryzen En parallèle AMD tente de rassurer ses clients au travers d’une publication sur les réseaux sociaux. Des correctifs pour résoudre ces deux problèmes sont en développement. Leur publication est déjà programmée avec des dates précises. Ainsi le correctif contre le bug affectant le « Preferred Cores » (UEFI-CPPC2) sera publié le 21 octobre prochain. De son coté le bug affectant la latence du cache L3 sera corrigé le 19 octobre au travers d’un patch publié via le service Windows Update de Windows 11. Il sera intéressant de surveiller l’attitude d’AMD face à la presse spécialisée. Pourquoi ? Les tests autour d’Alder lake-S vont débuter dans les prochains jours et Windows 11 sera probablement une plateforme utilisée. Dans ce cas si aucun correctif n’est proposé en temps et en heure, les comparatifs seront forcément affectés. AMD a indiqué que la chute de performance de ses Ryzen peut atteindre les 15% ce qui n’est pas négligeable. A noter que nos parlons de comparatifs affectés et non faussés puisqu’ils correspondront à une situation réelle à un moment donné.
  2. Le Patch Tuesday du mois d’octobre 2021 débute avec la publication de plusieurs mises à jour cumulatives Windows 10. Elles apportent de nombreuses corrections de sécurité. Nous avons également le premier correctif pour Windows 11. Cette maintenance mensuelle ne concerne pas que le système d’exploitation Windows. Microsoft s’attaque aussi à d’autres produits comme .NET Core, Visual Studio, Active Directory Federation Services ou encore le suite bureautique Microsoft Office. Concernant Windows, Microsoft corrige 37 vulnérabilités (1 est critique et 36 sont importantes) dans Windows 10 v1909 contre 39 vulnérabilités (1 est critique et 38 importantes) dans Windows 10 2004, 20H2 et 21H1. Dans les deux cas la faille critique touche Windows Hyper-V et permet l’exécution de code à distance. Elle porte la référence CVE-2021-40461. Du coté de Windows 11 nous avons la correction de 39 vulnérabilités dont 38 sont jugées importantes et 2 critiques. Nous retrouvons CVE-2021-40461 mais également CVE-2021-38672 affectant aussi Windows Hyper-V. Dans le détail nous avons KB5006667 pour les PC sous 1909 KB5006670 pour les PC sous 2004, 20H2 ou 21H1. KB5006674 pour les PC sous Windows 11. Tout ce petit monde est proposé au travers de Windows Update. Le téléchargement et l’installation sont normalement automatique. Enfin Microsoft publie d’autres mises à jour cumulative dont KB5006669 pour Windows 10 v1607 KB5006699 pour Microsoft server operating system version 21H2 x64-based Systems KB5006671 pour Internet Explorer KB5006715 pour for Windows Server 2008 KB5006736 pour Windows Server 2008 KB5006732 et KB5006739 pour Windows Embedded 8 Standard et Windows Server 2012
  3. Le Patch Tuesday du mois de septembre 2021 a débuté. Microsoft propose de nouvelles mises à jour cumulatives Windows 10. Le focus est la sécurité mais pas seulement. Nous avons également quelques corrections de bugs. Cette grande maintenance mensuelle donne naissance à de nouvelles mises à jour cumulatives. Elles visent le système d’exploitation Windows mais également d’autres logiciels de l’entreprise. Concernant la sécurité Microsoft corrige 32 vulnérabilités dans Windows 10 v1903 et 1909. Nous avons deux failles critiques et 30 failles jugées importantes. Le même bilan est annoncé pour Windows 10 20H1, 20H2 et 21H1. Les deux failles critiques concernent des vulnérabilités affectant le moteur de script Windows et le service Windows WLAN AutoConfig. La première permet une corruption de mémoire et la deuxième l’exécution de code à distances. Elles sont identifiées sous les références CVE-2021-26435 et CVE-2021-36965. Windows 10 et le Patch Thusday En parallèle à la sécurité Redmond s’attaque aussi à quelques bugs. Sous Windows 10 « toutes versions » nous avons la résolution d’un problème affectant PowerShell. Il engendre la création d’un nombre infini de répertoires enfants. La défaillance apparait si la commande Move-Item est utilisée pour déplacer un répertoire vers l’un de ses enfants. Le volume se met alors à se remplir et le système cesse de répondre. Microsoft précise que deux problèmes persistent sous Windows 10 2004, 20H2 et 21H1. Après avoir installé la mise à jour cumulative KB003690 du 21 juin 2021, certains PC peuvent ne plus être en mesure d’installer de nouvelle mise à jour. L’opération se solde par l’erreur « PSFX_E_MATCHING_BINARY_MISSING ». Ensuite l’utilisation d’une image ISO personnalisée pour installer Windows 10 peut supprimer Microsoft Edge Legacy, mais sans le remplacer par Microsoft Edge basé sur Chromium. Dans ce cas il faut procéder manuellement à son installation.
  4. Microsoft publie de nouvelles mises à jour cumulatives Windows 10. Elles débarquent dans le cadre du Patch Tuesday du mois de juin 2021. Ce nouveau lot de mises à jour cumulatives propose des améliorations pour toutes les versions disponibles de l’OS à l’exception de celles ayant atteint leur fin de vie. Sachant que nous sommes dans la cadre de la grande maintenance mensuelle du géant le focus est la sécurité. Le géant en profite également pour corriger certains bugs. Voici la liste des mises à jour cumulatives Windows 10 disponibles en téléchargement. KB5003687 pour Windows 10 v1507 – (build 10240.18967) KB5003638 pour Windows 10 v1607 – (build 14393.4467) Windows 10 v1703 – EOS Windows 10 v1709 – EOS Windows 10 v1803 — EOS KB5003646 pour Windows 10 v1809 – (build 17763.1999) Windows 10 v1903 — EOS KB5003635 pour Windows 10 v1909 – (build 18363.1621) KB5003637 pour Windows 10 20H1, 20H2 et 21H1 – (builds 19041.1052, 19042.1052 et 19043.1052) Windows 10 et le Patch Tuesday Le numéro de build est une information importante. Il permet de s’assurer que l’installation s’est déroulée avec succès. Vous le trouverez en lançant “winver.exe” dans Exécuter (WIN+R). Windows 10 21H1 est actuellement la version la plus avancée du système d’exploitation. Son déploiement est en cours. Il est la cible de la même mise à jour cumulative que celle pour 20H1 et 20H2 en raison d’un même code de base. Enfin Jen Gentleman ingénieur chez Microsoft annonce que le Widget « Actualité et champs d’intérêt » est désormais disponible sur toutes les versions de Windows 10 entre v1909 et 20H2. Il explique « Si vous exécutez une version entre 1909 à 20H2, vous pouvez voir une nouvelle entrée météo dans la barre des tâches après l’installation de la dernière mise à jour cumulative. Il s’agit d’une fonctionnalité appelée « Actualité et champs d’intérêt ». Sur la base des commentaires, une option a été ajoutée afin de pouvoir choisir si la fonctionnalité s’ouvre ou non lors d’un survol du curseur de la souris. Cette option est disponible sous Actualité et champs d’intérêt lorsque vous cliquez avec le bouton droit sur la barre des tâches. »
  5. Comme tous les mois, le premier mardi, Windows 10 a droit à ce que Microsoft appelle le “Patch Tuesday” : toutes les build de Windows encore prises en charge ainsi que les bêta Insiders bénéficient alors des derniers correctifs pour faire disparaître les failles de sécurité connues. Voici les notes de version de la mise à jour corrective du mois de juin 2021. On est le premier mardi du mois, et comme tous les mois, c'est le moment choisi par Microsoft pour lancer une mise à jour cumulative contenant les derniers patchs de sécurité pour toutes les build de Windows 10 encore prises en charge, ainsi que pour les builds bêta Insiders. Concrètement il y a un bundle de patchs pour Windows 10 2004, 20H2 et 21H1 ainsi qu'un autre pour des versions plus anciennes dans le canal Long Term Servicing Channel, un service payant et qui permet d'obtenir des mises à jour sur les machines obsolètes pendant encore quelques années. WINDOWS 10 : MICROSOFT POUSSE LA MISE À JOUR CUMULATIVE KB5003637 SUR LES PC COMPATIBLES En plus des correctifs de sécurité la mise à jour active la nouvelle fonctionnalité qui intègre des actualités à la barre des tâches. Le nouveau bouton est désormais activé par défaut mais vous pourrez toujours le désactiver après l'installation. Ainsi, toutes les versions grand public prises en charge bénéficient à partir d'aujourd'hui de la mise à jour cumulative KB5003637. Les build plus anciennes sont susceptibles de recevoir une mise à jour semblable, mais uniquement, on vous le disait, dans le cadre du programme payant Long Term Servicing Channel réservé aux entreprises et aux établissement éducatifs. Pour les utilisateurs de Windows 10 sous la build 1809 (17763.1999), cela prendra la forme de la mise à jour cumulative KB5003646, pour ceux sous la build 1607 (14393), il s'agira de la mise à jour cumulative KB5003638. Enfin Microsoft propose aux utilisateurs de la build 1507 participants la mise à jour cumulative KB5003687. Vous pouvez consulter le détail des notes de ces versions sur le site de Microsoft. WINDOWS 10 KB5003637 : VOICI LES NOTES DE VERSION ET PROBLÈMES CONNUS Du coup, quels correctifs la mise à jour KB5003637 contient-elle ? Voici la liste complète des correctifs telle qu'on peut la lire dans les notes de version : Mise à jour de sécurité de Microsoft Scripting Engine, Windows App Platform & Frameworks, Windows Input & Composition, Windows Management, Windows Cloud Infrastructure, Authentification Windows, Windows Fundamentals, Virtualisation Windows, Kernel Windows, Plateforme Windows HTML et Stockage Windows et Systèmes de Fichiers Versions 19041.1022, 19042.1022 et 19043.1022 : cette mise à jour applique des améliorations qualitatives du stack de maintenance, qui est le composant qui installe les mises à jour Windows. Le stack de maintenance dédié aux mises à jour (Servicing Stack Updates ou SSU) vous assure d'un stack de maintenance robuste et fiable pour que vos appareils puissent installer des mises à jour de Microsoft Microsoft ajoute avoir appliqué les correctifs suivants : Mises à jour pour améliorer la sécurité lors de l'utilisation de périphériques d'entrée comme la souris, le clavier ou un stylet Mises à jour pour améliorer la sécurité des documents composites OLE Mises à jour pour la vérification des noms d'utilisateur et mots de passe Mises à jour pour améliorer la sécurité lors que Windows réalise des opérations de base Mises à jour pour le stockage et la gestion des fichiers. Microsoft relève par ailleurs la liste des problèmes suivants sur certaines machines : Les certificats système et utilisateurs sont susceptibles d'êtres perdus à l'issue de la mise à jour Des problèmes sont rapportés avec les claviers japonais Des utilisateurs rapportent une baisse des performances dans les jeux vidéo sur certaines machines Problème de bruit aigu lors de la lecture de contenus 5.1 Dolby Digital Audio Les utilisateurs qui ont installé Windows 10 à partir d'une image ISO personnalisée sont susceptibles de se retrouver sans navigateur internet. La mise à jour supprime en effet le vieux navigateur Edge, mais dans certains cas, il est possible que le nouveau navigateur Edge avec Chromium ne soit pas installé à la place, rendant la navigation internet impossible Lire également : Windows 11 – 3 indices montrent que Microsoft est sur le point de lancer le successeur de Windows 10 Pour éviter autant que possible la survenue de ces problèmes, Microsoft explique avoir entraîné une intelligence artificielle qui délivre la mise à jour seulement si votre machine n'est pas susceptible de causer des problèmes. Nous vous conseillons donc de laisser Windows Update vous recommander cette mise à jour lorsqu'elle sera disponible pour votre machine.