Search the Community

Showing results for tags 'tout'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Blogs

  • les News Geek
  • GOTHcraft

Categories

  • les catégories des articles
    • Videos
  • News du site et du forum
  • infos divers,buzz
  • News Windows 10
  • Logiciel Windows
  • Astuces windows 10
  • pilote/ divers
  • Matériel PC
  • Jeux Windows
  • consoles+jeux
  • Smartphone iPhone et Logiciels android News
  • News Linux
  • Les News Android

Categories

  • Sharwares Windows
  • games windows with online
  • games window whithout online
  • emulateur for Windows and games (roms)

Forums

  • forum home
    • Présentation
    • News et Infos du Site
    • demandes
    • old posts
    • coup de geule
  • les news geek's Bienvenue

Product Groups

There are no results to display.

Categories

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me

Found 11 results

  1. Roland Quandt a dévoilé l’intégralité de la fiche technique de la future tablette de Samsung, la Galaxy Tab S7 FE. Il semblerait que toutes les infos aient fuité sur le site officiel de Samsung en Allemagne. La Galaxy Tab S7 FE est une version beaucoup plus modeste des Galaxy Tab S7, mais elle conserve la même taille que le modèle le plus onéreux de la série, la Galaxy Tab S7+. Le modèle de base de la Galaxy Tab S7 FE dispose d’un écran tactile LCD de 12,4 pouces avec une définition de 2560 x 1600 pixels et un taux de rafraîchissement de 60 Hz. Il ne s’agit donc pas d’un écran AMOLED, comme c’est le cas sur la Galaxy Tab S7+. D’ici quelques mois, on sait également que Samsung pourrait dévoiler des tablettes avec des écrans Mini-LED pour concurrencer le nouvel iPad Pro d’Apple. Elle est propulsée par le SoC Snapdragon 750G, qui est épaulé par 4 Go de RAM et 64 Go de stockage extensible jusqu’à 1 To avec une carte microSD. On s’attend également à l’arrivée de variantes qui proposeraient jusqu’à 6 Go de RAM et 128 Go de stockage. La Galaxy Tab S7 FE est compatible 5G Grâce à son processeur Snapdragon 750G, la Galaxy Tab S7 FE est compatible 5G, mais il s’agit d’une option payante. La tablette est alimentée par une grosse batterie de 10 090 mAh, compatible avec une recharge filaire maximale de 45 W (avec un chargeur de 45 W vendu séparément, elle passerait de 0 à 100 % en environ 190 minutes. Cette batterie offrirait jusqu’à 12 heures d’autonomie en 5G. La tablette dispose également de Samsung DeX, qui peut ajouter automatiquement des éléments d’interface similaires à ceux de Windows, comme une barre des tâches, des fenêtres et un « menu Démarrer », lorsque vous fixez un clavier. La tablette est également compatible avec le S Pen, le stylet de Samsung. Enfin, concernant le prix, Roland Quandt annonce que la Galaxy Tab S7 FE sera proposée à 649 euros dans sa version 5G de base. Deux coloris seront disponibles : « Mystic Black » et « Mystic Silver ». Il s’attend également à l’arrivée d’une version bleue et d’une version bronze plus tard dans l’année. En ce moment, si vous achetez une Samsung Galaxy Tab S7 ou S7+ sur le site officiel, vous recevrez un remboursement de 100 ou 150 €.
  2. Intel vient de confirmer que tout se déroule comme prévu afin que le 7 nm soit aux cœurs de son offre en 2023. Tout est au vert concernant Meteor Lake. La déclaration est rapide mais prometteuse. Le développement de Meteor Lake ne rencontre aucun problème jusqu’à maintenant. L’adoption du 7 nm suit son cours et une nouvelle étape vient d’être franchit. Désormais les équipes de développement se concentre sur la conception intégrale des processeurs Meteor Lake. Meteor Lake, rendez-vous en 2023 Cette architecture va donner naissance normalement aux processeurs Core de 14ième génération. Il s’agira de la première génération à profiter du 7 nm. Le lancement « grand public » est programmé pour 2023. Ils profiteront d’une approche hybride. Ces processeurs seront pris en charge par les chipsets 600 series attendue dès cette année. Elle va accompagner le lancement d’Alder Lake, les Core de 12e génération prévue pour le quatrième trimestre 2021. Il va s’agir la aussi d’une première avec un important changements architectural. Intel va inaugurer sa conception hybride avec le mariage de gros cœurs « Golden Cove » visant les performances et de plus petits cœurs efficients appelés “Gracemont”. Tout ce petit monde va être proposé au travers d’un nouveau format obligeant un changement de carte mère. Ces processeurs exploiteront un socket LGA 1700. Cette plateforme est également censée introduire une autre nouveauté, la prise en charge de la DDR5 !
  3. Le Google Pixel 6 vient relayer un Pixel 5 qui a soulevé bien des débats. Qu'est-ce qui nous attend avec ce nouveau smartphone ? Prix, date de sortie, fiche technique…Voici tout ce que l'on sait à son sujet. La stratégie de Google concernant ses derniers smartphones nous avait étonnés il y a quelques mois. Les Pixel 5 et Pixel 4a 5G étaient sortis quasiment en même temps, avec des fiches techniques assez similaires. Et la firme de Mountain View avait fait le choix d'équiper son flagship, le Pixel 5, d'un SoC Snapdragon 765G de milieu de gamme plutôt que d'une puce haut de gamme. Une réorientation visant à réduire les coûts et donc le prix du produit final. Autre étrangeté, le Pixel 5 n'était pas accompagné d'un modèle XL équipé d'un plus grand écran, comme ce fut le cas pour les précédentes générations. Nous sommes donc bien curieux de savoir ce que nous réserve Google cette année avec son Pixel 6. Et il devrait encore y avoir des surprises avec ce modèle à venir. QUEL SERA LE PRIX DU GOOGLE PIXEL 6 ? Bien sûr, il est bien trop tôt pour avoir une information officielle ou même un leak fiable à ce sujet. Mais il reste possible de se faire une idée du tarif auquel sera affiché le Pixel 6. En France, le Pixel 5 était affiché au tarif de 629 euros à son lancement. Un prix bien plus abordable que les 769 euros demandés pour le Pixel 4 un an auparavant. Google va-t-il continuer à faire baisser la facture afin d'attirer les consommateurs ? Probablement pas, la firme de Mountain View ne peut pas vraiment se permettre de diminuer encore la prestance de ses smartphones, ou de réduire ses marges étant donné ses volumes de ventes. On devrait donc rester sur un tarif similaire ou légèrement supérieur au Pixel 5 pour le Pixel 6, Google ne va probablement pas repartir sur un positionnement premium à la Pixel 4 alors que Samsung et Apple ont récemment rendu la porte d'entrée aux Galaxy S21 et iPhone 12 plus abordable. QUAND SORT LE GOOGLE PIXEL 6 ? La date de sortie du Pixel 6 ne fait pas grand mystère, Google restant très régulier sur son calendrier. Les Pixel de la série principale sont toujours lancés au début du mois d'octobre, sauf le dernier Pixel 5 qui a été présenté officiellement le 30 septembre. Il est très probable que le Pixel 6 fasse son apparition officielle dans les derniers jours de septembre ou au début du mois suivant. Google pourrait aussi reprendre ses vieilles habitudes de sortir un modèle XL du smartphone pour les amateurs de grande diagonale d'écran. Une fuite de documents internes nous a appris que deux futurs produits, noms de code Raven et Oriole, sont étroitement liés. Il pourrait s'agir des Pixel 6 et Pixel 6 XL. DESIGN Longtemps, les Pixel ont été des smartphones dépassés d'un point de vue du design : épaisseur des bordures, passage tardif au système d'encoche ou de poinçon, matériaux utilisés… Mais Google a revu sa copie avec les dernières itérations de la gamme et ses smartphones ne sont désormais plus dépassés d'une ou deux générations par rapport à la concurrence de ce point de vue là. On sent que le rachat d'une partie de la division conception de HTC, et l'acquisition d'ingénieurs et de designers du constructeur iconique a porté ses fruits. On espère que le Pixel 6 pourra continuer sur cette bonne lancée et se rapprocher encore de ce que proposent les autres marques sur cette gamme tarifaire. Le Pixel 5 dispose d'un châssis et d'un dos en aluminium, avec la présence d'une résine plastique permettant la compatibilité avec la charge sans fil. Google pourrait faire le même choix sur le Pixel 6 afin de maîtriser ses coûts. Une autre option, plus premium mais aussi plus coûteuse, serait le retour du dos en verre comme l'on avait sur le Pixel 4. La caméra frontale devrait être intégrée au sein d'un poinçon. Celui-ci pourrait par contre basculer du coin supérieur gauche de la dalle au centre de celle-ci, comme sur les smartphones de Samsung. Plusieurs rapports nous ont appris que Google travaille sur une technologie de caméra sous l'écran permettant de s'affranchir de poinçon, encoche ou mécanisme pop-up et laisser toute la surface avant à la dalle. Mais Il est peu probable que la gamme Pixel profite d'une telle fonctionnalité dès cette année, la firme de Mountain View aime prendre son temps en matière de design. Par contre, il apparaît de plus en plus probable que le Pixel 6 ait enfin droit à un capteur d’empreinte digitale sous l’écran. C'est en tout cas ce qu'il ressort du code source d’Android 12. Les derniers modèles de Pixel embarquent un lecteur d'empreintes dorsal, un système dépassé depuis quelques années déjà. Quasiment tous les smartphones de milieu de gamme Android et certains modèles d'entrée de gamme sont équipés d'un lecteur d'empreintes sous l'écran bien pratique, il serait temps de Google s'y mette aussi. ÉCRAN À ce stade, nous ne pouvons que spéculer quant à l'écran du Pixel 6. Google a pris l'habitude de ne pas participer à la course aux grandes diagonales à laquelle se livrent ses concurrents. Le Pixel 5 offrait un format compact de 6 pouces, ce qui en faisait une bonne solution pour les utilisateurs qui préfèrent les dalles aux dimensions mesurées, de plus en plus rares de nos jours. Il faut s'attendre à ce que l'écran du Pixel 6 ne soit pas bien grand, au maximum 6,2 pouces comme le Pixel 4a 5G. Cela dépendra aussi de la présence ou non d'un modèle XL pour offrir plus de choix aux consommateurs. La définition d'image ne fait aucun doute : on restera sur du Full HD+ 1080p, largement suffisant pour la diagonale attendue du Pixel 6 et qui a le mérite de ne pas trop tirer sur l'autonomie de la batterie. Pour la fréquence de rafraichissement, Google est passé au 90 Hz depuis les Pixel 4. Deux ans après, il ne serait pas étonnant qu'on évolue vers le 120 Hz, d'autant plus qu'il se murmure que les prochains iPhone, ou tout du moins les modèles Pro, offrent une telle option, avec fréquence variable pour préserver la consommation d'énergie. Cela semble un bon timing pour que les Pixel s'y mettent aussi, mais nous n'avons aucune confirmation solide pour le moment. PERFORMANCES ET MÉMOIRE L'on pourrait avoir une grosse surprise de ce côté. On sait depuis quelque temps déjà que Google planche sur sa propre puce pour équiper ses appareils. Sundar Pichai lui-même a confessé que le groupe américain était en train de mettre un coup de collier en matière de hardware. Google d'ailleurs confirmé par mégarde l'arrivée du SoC. Google s'est associé à Samsung, un géant des semiconducteurs expérimenté dans la conception de puces pour smartphones qui a acquis une expertise au fil des années avec ses puces Exynos. ces dernières ont équipé bon nombre de modèles de mobiles de la marque, et notamment ses haut de gamme Galaxy S et Note en Europe. Le SoC de Google devrait reposer sur les mêmes procédés de gravure. Pour rappel, Samsung est passé à une finesse de gravure de 5nm cette année avec l'Exynos 2100, mais on ne sait pas si cette puce Google, nom de code GS101, sera plutôt orientée haut ou milieu de gamme. Le SoC servirait également à alimenter des Chromebook en plus de smartphones. Sur cette génération, Samsung a rattrapé le niveau de performances des puces Qualcomm (sans l'atteindre toutefois), avec des performances et une efficacité énergétique meilleures que sur les SoC Exynos plus anciens. De quoi envisager une puce Google d'un bon acabit. Quoi qu'il en soit, le Pixel 6 sera forcément compatible 5G. En ce qui concerne la mémoire, Google est passé de 6 à 8 Go de RAM du Pixel au Pixel 5 et devrait rester à ces 8 Go de mémoire vive pour le Pixel 6. Le stockage devrait démarrer à 128 Go, avec possiblement une variante de configuration à 256 Go. Enfin, Google proposerait l’Ultra Wideband à son Pixel 6. AUTONOMIE, BATTERIE ET RECHARGE Le Pixel 5 était équipé d'une batterie de 4000 mAh, ce qui peut être considéré comme étant le minimum aujourd'hui pour un smartphone sur ce segment. Cela constituait déjà un formidable bond en avant par rapport au Pixel 4 qui était doté d'un accumulateur frisant le ridicule et qui lui a d'ailleurs fait beaucoup de tort en termes d'autonomie. Google semble avoir compris que les utilisateurs ne sont pas prêts à faire de compromis à ce sujet, support de la charge sans fil ou pas. Mais la capacité de batterie ne sera pas la seule à déterminer l'autonomie du Pixel 6. Si Google passe d'un écran 90 Hz à 120 Hz, la consommation devrait augmenter, à moins de mettre en place un système adaptatif de variation automatique de la fréquence de rafraichissement comme on attend un sur les iPhone 13 Pro. La puce est également un élément primordial qui dirige la consommation énergétique du mobile, tout comme les optimisations logicielles. Pour la recharge filaire comme wireless, il ne faut pas s'attendre à un bond de puissance démesuré, Google est très prudent à cet égard. APPAREIL PHOTO La partie photo est sans doute celle qui fait a le plus fait la réputation des smartphones Pixel. Ils sont réputés pour être de très bons photophones, même si Google se montre avare en matière de hardware ou de nombre de capteurs, grâce à l'excellent traitement logiciel de la firme de Mountain View. Si le Pixel 6 sera forcément bon en photo grâce au software, on espère que Google va monter en grade au niveau matériel, où le bât blesse. Cela fait trois générations que le constructeur recycle un daté module photo IMX363 12 MP de Sony. Oui, vous avez bien lu : le Pixel 5 embarque exactement le même capteur que le Pixel 3 sorti deux ans avant lui. Avec un meilleur capteur, la qualité photo devrait encore s'améliorer. Le Pixel 5 a eu droit à un capteur ultra grand-angle, qui devrait faire son retour sur le Pixel 6. Cette fonctionnalité est devenue presque indispensable de nos jours. Par contre, nous n'avons pas d'information sur une éventuelle troisième caméra pour compléter la configuration de l'appareil photo. Le Pixel 4 était doté d'un téléobjectif autorisant un zoom optique 2x, disparu sur le Pixel 5 afin d'en faire diminuer le prix. Google pourrait de nouveau le proposer en cas de stratégie de (re)montée en gamme de ses smartphones. Limitée au 1080p jusqu'ici, la caméra frontale pourrait quant à elle enregistrer en qualité 4K sur le Pixel 6. C'est en tout cas ce que laisse suggérer le code source de l'APK de l'application Google Camera 8.2. LOGICIEL Le Pixel 6 sortira directement sous Android 12, la prochaine mise à jour majeure du système d'exploitation mobile attendue pour la fin du mois d'août ou début septembre. Cette version apporte de nombreux changements d'interface et de design, il pourrait s'agir de l'évolution la plus importante en la matière depuis des années. Paramètres, barre de notification, écran always-on, écran de verrouillage, écran d'accueil : tout va y passer avec l'UI Material NEXT. Un système de thème qui s'adapte au fond d'écran choisi est aussi dans les tuyaux. Un mode à une main pour utiliser plus facilement les smartphones les plus imposants devrait aussi faire son apparition. Un ajout qui peut faire penser que la diagonale d'écran du Pixel 6 va s'agrandir, ou qu'un Pixel 6 XL est prévu, mais ce n'est que supposition. Un mode gaming intelligent sera de la partie, comme sur bien des surcouches Android déjà. Au programme, on devrait également retrouver les fonctionnalités suivantes : un nouveau mode de partage d'écran entre deux applications avec App Pairs; un système d'hibernation des apps non utilisées pour qu'elles consomment moins de ressources et s'accaparent moins d'espace de stockage; l'arrivée des mises à jour système via le Play Store pour une expérience encore plus transparente et des updates de sécurité disponibles plus rapidement.
  4. La trilogie Mass Effect va avoir le droit à une version repensée et plus moderne. Une nouvelle édition qui sera aussi bien dédiée aux fans de la saga qu'aux nouveaux venus. Date de sortie, plateformes, nouveautés, on vous dit tout sur cette Legendary Edition. Mass Effect est une série qui a profondément marqué les fans d’action-RPG. La saga spatiale va faire son grand retour ! Bioware et EA ont annoncé travailler sur une « édition légendaire ». Il ne s’agit pas d’un remake complet comme Resident Evil 2 ou Final Fantasy VII, mais bien d’un lifting graphique profond. Il apportera tout de même son lot de changements et réunira la trilogie complète en un seul jeu. Les fans n’ont qu’une hâte : replonger dans cet univers fascinant. Pour les autres, ce sera l’occasion parfaite de se lancer dans cette aventure unique afin de découvrir ce morceau d’histoire du jeu vidéo. Nouveautés, prix, plateformes, date de sortie, on vous dit tout ce qu’on sait sur ce Mass Effect Legendary Edition. QU’EST-CE QUE MASS EFFECT ? Mass Effect est une saga de jeu de rôle action/aventure composée de trois titres principaux. Le premier est sorti en 2007, le second en 2010 et le troisième en 2012. Les trois sont disponibles sur PC, mais aussi PS3 et Xbox 360. Ce qui fait le sel de Mass Effect, c’est son histoire et son univers fouillé, qui rappelle celui de Star Trek par certains aspects. Le joueur est propulsé en 2183. L’humanité a découvert le voyage spatial et a intégré une organisation politique composée d’une multitude de races alien. On y incarne le commandant Shepard, militaire humain qu’on peut créer à son image. Dans un contexte politique tendu, il découvre une menace ancestrale et destructrice. À lui, ou plutôt à vous, de toute faire pour sauver l’univers. l s’agit d’un jeu d’action à la troisième personne qui penche énormément vers le RPG. Si les combats sont nerveux, ils nécessitent également une bonne dose de stratégie. Jeu de rôle oblige, Mass Effect met aussi l’accent sur les dialogues et l’exploration. Le titre met souvent le joueur face à des décisions difficiles aux conséquences visibles d’un jeu à l’autre. Une trilogie saluée par la critique à l’époque et qui a contribué à façonner ce qu’est le jeu de rôle/action aujourd’hui. À noter qu’un épisode spin-off est sorti en 2017 : Mass Effect Andromeda. Sans lien avec la trilogie originelle, il n’a pas su convaincre les joueurs. Son manque d’originalité, ses faiblesses dans l’écriture ainsi que ses graphismes décevants n’ont pas marqué. Ce dernier volet n’est pas inclus dans la Legendary Edition. QUAND SORTIRA MASS EFFECT LEGENDARY EDITION ? Mass Effect Legendary Edition sortira le 14 mai 2021. Depuis quelques années, les fans réclamaient à cor et à cri une édition remise au goût du jour. Bioware et EA ont finalement décidé de l’annoncer en 2020. La date de sortie est désormais officiellement fixée. SUR QUELLES PLATEFORMES SORTIRA MASS EFFECT LEGENDARY EDITION ? Mass Effect Legendary Edition sortira sur PC, mais aussi sur PS4 et Xbox One. Il n'y aura pas de versions spécialement dédiées à la PS5 et la Xbox Series X. La chose aurait demandé trop de travail. Toutefois, Bioware a précisé que les versions consoles seront « hybrides ». À lire aussi – Test PS5 : temps de chargement de folie, performances de jeu inédites, Sony change la donne Les versions PS4 et Xbox One pourront évidemment être lancées via la rétrocompatibilité sur PS5 et Xbox Series X. Elles bénéficieront d’améliorations sur ces supports. Les graphismes y seront plus fins et les temps de chargement réduits. Bioware a indiqué ne pas travailler sur une version entièrement next-gen pour le moment. Une version Switch n’est pas non plus au programme. À QUEL PRIX SORTIRA LA LEGENDARY EDITION ? Mass Effect Legendary Edition sera vendu le même prix qu’un jeu classique. Sur le site officiel d'EA, il est affiché à 70 euros sur PS4 et Xbox One. Sur PC, il sera disponible sur Steam et Origin au prix de 60 euros. Notons qu’une version collector contenant moult goodies, comme un casque du commandant Shepard en taille réelle, est vendue à 150 dollars sur le site officiel. Mais attention, cette édition… ne contient pas le jeu, qu’il faudra encore acheter à part ! QUE CONTIENDRA CETTE LEGENDARY EDITION ? Cette édition légendaire comprendra Mass Effect 1, 2 et 3, tous trois avec de meilleurs graphismes. Il y aura déjà de quoi faire, puisque chaque volet prend en moyenne 25-30 heures à terminer. En plus des jeux de base, Bioware inclura tous les DLC sortis. Il y en a quarante au total. Certains se limitent à quelques ajouts, comme de nouvelles armures ou des personnages supplémentaires, tandis que d’autres rajoutent de nouvelles quêtes et des planètes à explorer. Certains DLC sont conséquents puisqu'ils s'étalent sur plusieurs heures de jeu. À noter qu’un seul DLC n’a pas été inclus : il s’agit de Pinacle Station de Mass Effect 1. Bioware a expliqué que les fichiers de base étaient corrompus et irrécupérables. Il aurait fallu trop de temps pour tout refaire de zéro. Rassurez-vous, ce n’est pas vraiment une grosse perte. Pinacle Station n’était qu’un DLC mineur : une succession de combats sans véritable scénario. QUELS SERONT LES CHANGEMENTS PAR RAPPORT AUX JEUX D'ORIGINE ? Mass Effect Legendary Edition n’est pas un remake, mais un remastered. Cela signifie que les jeux de base n’ont pas été retouchés, ou très peu. Bioware indique que Mass Effect 1, beaucoup moins axé action se que ses deux suites, a été légèrement été retravaillé au niveau des combats, mais que le résultat serait tout de même très proche du jeu de base. Shepard pourra désormais esquiver en combat, ainsi qu'attaquer ses ennemis au corps-à-corps. Le studio a aussi repensé certains aspects au niveau de la maniabilité dans les trois titres, notamment celle des armes et du véhicule qui a été optimisée. D'autres petits détails ont été modifié. Par exemple, les développeurs ont communiqué sur le fait que certains plans gênants qui s'attardaient trop sur l'anatomie du personnage de Miranda ont été modifiés. Mais l'aventure, les niveaux et les événements seront les mêmes qu'auparavant. Tous les changements sont consultables dans une vidéo diffusée par EA. Mais ce sont les graphismes qui ont été au centre du développement. Les équipes ont retravaillé toutes les textures et les environnements pour les rendre plus beaux et réalistes. De même, les jeux sont désormais compatibles 4K HDR et prennent en charge les différemment formats d’écran, comme le 21 :9 sur PC. Les temps de chargements ont également été réduits. Fini les longues attentes dans les ascenseurs de la Citadelle. Bioware a expliqué son procédé dans une vidéo ainsi qu'une longue note de blog. Trente mille textures ont été retravaillées et certaines, comme celles sur les armures ont été reprises de zéro. De même, les environnements (principalement ceux de Mass Effect 1) ont été enrichis. Par exemple, sur la planète Feros qui se compose de ruines, des gravats ont été ajoutés et la lumière revue pour donner un aspect plus angoissant. Notons aussi que les modèles de personnages ont été unifiés d'un jeu à l'autre. Rassurez-vous, ils évolueront tout de même pour les besoins de l'histoire (cicatrices, vêtements, âge…). Bien entendu, le framerate a également été revu. Si le jeu pourra tourner en 4K et 240 FPS sur PC, il ne sera pas en reste sur console, puisque tous les supports pourront le faire tourner à 60 images par seconde. La Xbox Series X pourra même aller jusqu'à 120 images par seconde. Enfin, cette Legendary Edition a pensé la trilogie comme un seul jeu. Ainsi, ils seront tous inclus dans le même launcher et pourront se faire à la suite sans revenir sur Windows (ou le menu principal de la console). Les choix d’un épisode à l’autre seront pris en compte. C’était déjà le cas à l’époque, mais les sorties des différents volets étant séparés de plusieurs années, beaucoup de joueurs perdaient leur sauvegarde dans ce laps de temps. Ici, tout sera unifié. QUE NOUS RÉSERVE LA SAGA MASS EFFECT DANS LE FUTUR ? Mass Effect Legendary Edition permettra aux fans de se remettre dans le bain et aux néophytes de découvrir la saga avant de se plonger dans le futur de la licence. Bioware travaille actuellement sur un nouvel épisode. Mass Effect 3 concluant la trilogie de manière définitive, ce nouveau volet devrait ouvrir un nouvel arc avec de nouveaux personnages et environnements. Pour le moment, nous n’avons aucune information concrète à se mettre sous la dent. Tout ce qu’on sait, c’est que le jeu est en développement et qu’il sortira un jour. En parallèle, Bioware développe également le quatrième volet de Dragon Age.
  5. Microsoft a déployé le Widget « Météo et actualité » pour Windows 10. Cette nouveauté est officiellement disponible mais de nombreux rapports indiquent qu’elle n’est pas activée malgré l’installation de la mise à jour KB5001391. Météo et actualité fait son apparition sur la barre des tâches. Il s’agit d’un « Flux Windows » proposant les dernières actualités. Il intègre également des informations météorologiques. Le tout est mis à jour automatiquement. Ce Widget n’est pas obligatoire, il peut être supprimé avec un simple « clic » droit de la souris. Des options de personnalisation sont aussi de la partie. Selon Redmond le flux d’actualité s’appuie sur plus de 4500 sources différentes. Windows 10 et le Widget « Météo et actualité ». Windows 10 et le Widget Actualités et météo de la barre des tâches Ce Widget a été déployé à l’aide de la mise à jour Windows 10 KB5001391. Malheureusement, il n’est pas disponible pour tout le monde. En réalité il n’y a rien de surprenant. Le déploiement se fait par étape. En clair Microsoft procède par palier afin de contrôleur le processus d’installation. De cette manière en cas de bug le nombre de victime est limité et des corrections peuvent être apportées afin de poursuivre le déploiement. Si vous avez installez KB5001391 mais que ce Widget n’est pas présent, il n’y a pas grand-chose à faire à part patienter. Il semble qu’aucun commutateur dans le registre ne permette de contourner cette restriction. HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\Windows Feeds En parallèle quelques rapports évoquent des bugs avec par exemple un flux bloqué donnant naissance à une fenêtre vierge. La solution est de redémarrer Windows Explorer (Explorer.exe). Normalement « Météo et Actualité » va profiter de mises à jour coté serveur dans les prochaines semaines. Les prochainement étapes du déploiement sont normalement prévue le 11 mai prochain puis à la fin du mois.
  6. 2 COM'S Gran Turismo 7 est l'un des jeux les plus attendus pour le début de vie de la PS5. Le jeu de course automobile entend prendre le meilleur de ses anciens titres et des technologies actuelles pour proposer une simulation qui saura redorer le blason de la célèbre licence après un Gran Turismo Sport qui n'a que peu convaincu. Légende parmi les jeux de simulation automobile, Gran Turismo est l'un des grands noms de l'écosystème PlayStation. Les titres de la saga, développés par le studio Polyphony Digital, ont rythmé le calendrier des sorties de jeux sur les consoles de Sony depuis la première PlayStation. Depuis concurrencé par les jeux Forza sur Xbox, Gran Turismo ne bénéficie plus d'une hégémonie comme il a pu la connaître à une époque. Mais un nouveau Gran Turismo parvient tout de même et encore à créer l'événement. QUAND VA SORTIR GRAN TURISMO 7 ? Après Gran Turismo 6 en 2013 sur PS3 et Gran Turismo Sport en 2017 sur PS4, c'est au tour de Gran Turismo 7 de se montrer. D'abord prévu pour le premier semestre 2021, le jeu a finalement été repoussé pour un lancement prévu en 2022, sans plus de précision pour le moment. “Gran Turismo 7 a été impacté par les défis de production liés à la Covid et la sortie passe donc de 2021 à 2022. Avec la pandémie actuelle, la situation est dynamique et changeante, et certains aspects critiques de la production du jeu ont été ralentis au cours des derniers mois. Nous vous communiquerons plus de détails sur la date de sortie de Gran Turismo 7 dès que possible”, avait réagi Jim Ryan, président de Sony Interactive Entertainment, à l'époque. PlayStation ne sera pas présent à l'E3 2021 virtuel, l'annonce devrait donc intervenir dans un State of Play au cours de cette année. GRAN TURISMO 7 SERA-T-IL DISPONIBLE SUR PS4 ET PSVR 2 ? Pour l'instant, Gran Turismo 7 n'est annoncé par Sony Entertainment que sur PS5. Il est très peu probable que le titre soit porté sur PS4 car les consoles old gen limiteraient trop les développeurs techniquement pour créer une expérience graphique digne de ce que l'on attend de la nouvelle génération de consoles. Il est par contre loin d'être impossible que Gran Turismo prenne en charge le futur PlayStation VR 2, récemment officialisé. Gran Turismo Sport devait être pleinement compatible avec le matériel de réalité virtuelle de Sony, mais s'est finalement contenté d'un mode VR. Gran Turismo 7 devrait corriger le tir en la matière. Kazunori Yamauchi, PDG de Polyphony Digital, a déclaré son intérêt pour cette technologie et la PS5 et le PSVR2 devraient largement élargir le champ des possibles en matière de réalité virtuelle. Il est même probable que Gran Turismo 7 soit l'une figures de proue du PlayStation VR 2. Jusqu'ici, les Gran Turismo ont toujours été des exclusivités PlayStation. Et s'il semble impossible de voir débarquer ce nouvel opus sur d'autres consoles que la PS5, on peut penser que le titre puisse se faire une place sur PC quelque temps après son lancement sur PS5. Sony semble en effet avoir revu sa politique à ce sujet et se tourne de plus en plus vers les ordinateurs, en témoigne par exemple la sortie de Horizon Zero Dawn sur PC par exemple. 4K, 8K, 60 FPS, HDR, RAY-TRACING : QUELLES PERFORMANCES POUR GRAN TURISMO 7 ? Traditionnellement, les jeux Gran Turismo sont conçus pour être des claques graphiques exploitant le plein potentiel des consoles sur lesquelles ils sortent. Le lancement d'un titre de la licence en début de nouvelle génération est donc forcément excitant pour les amateurs de beaux graphismes. En théorie, la PS5 est capable de faire tourner des jeux en 4K à 120 images par seconde par le biais d'un port HDMI 2.1. En pratique, aucun jeu n'atteint ce niveau de performances et il ne faut pas s'attendre à ce que Gran Turismo 7 soit le premier. Le véritable objectif annoncé serait d'atteindre la 4K à 60 images par seconde pour Gran Turismo 7, avec compatibilité HDR et ray-tracing en prime. De telles performances seraient déjà tout à fait satisfaisantes. Mais pour le moment, si la 4K HDR 60 fps est dans les tuyaux, il n'est pas sûr que le ray-tracing soit proposé à ce niveau de performances. Il est possible que plusieurs modes soient disponibles, l'un pour atteindre les 60 images par seconde, mais privé du ray-tracing par exemple, l'autre offrant des graphismes supérieurs au détriment de la fluidité. Une mise à jour doit apporter la prise en charge de la 8K à la PS5. Il ne serait pas étonnant que Gran Turismo 7 soit le premier titre à en bénéficier. Pas que le jeu soit totalement compatible avec une telle définition, mais on peut imaginer par exemple un mode spécifique et limité dédié à la 8K pour que les utilisateurs équipés d'un téléviseur 8K puissent se rincer l'œil. Sony a justement lancé cette année les téléviseurs Bravia XR Z9J supportant la 8K. Mieux vaut ne pas se fier à cela, la communication entre les différentes divisions de Sony étant très limitée, mais il existe tout des motifs d'espoir. Nous avons vu tourner Gran Turismo Sport en 8K à 120 fps à l'occasion d'une démonstration à l' International Broadcast Equipment Exhibition de 2018, nous savons que Polyphony Digital s'intéresse de près à l'amélioration de la qualité de l'image et du framerate. QUEL EST LE GAMEPLAY DE GRAN TURISMO 7 ? Kazunori Yamauchi a promis un retour aux sources pour ce Gran Turismo 7. Il indique que ce nouvel opus s'inspirera du gameplay du premier et du quatrième épisode de la licence, évoquant “une expérience traditionnelle à grande échelle” et déclarant que les fans historiques de Gran Turismo auront leur dose de nostalgie avec cet épisode. Cela ne devrait pas empêcher le titre de s'adapter à son époque, le patron de Polyphony Digital souhaitant conserver la dimension avant-gardiste de la saga. Même s'il n'a pas fait l'unanimité, Gran Turismo Sport sera aussi une inspiration pour GT7, avec entre autres la reprise des championnats. Le GT Simulation Mode, absent de GT Sport, va quant à lui revenir avec GT7. On retrouvera également l'école de conduite, le magasin de tuning, le magasin de voiture d'occasion et les événements spéciaux. Le tout sera accessible via une map à la Gran Turismo 4. Les réglages et la personnalisation des véhicules devraient également reprendre une place de choix dans le jeu. Gran Turismo 7 va exploiter les fonctionnalités apportées par la DualSense pour une expérience plus immersive et un contrôle plus précis des véhicules. Le retour haptique va faire ressentir au joueur l'adhérence des pneus sur la route et les légères inégalités du tarmac. Les gâchettes adaptatives vont permettre de se rendre compte du contraste du poids de la pédale de frein à divers niveaux de sensibilité, les vibrations en fonction de l'ABS et la variation du poids de l'accélérateur selon les différents types de voitures. Le jeu profitera également des capacités du SSD de la PS5 pour proposer des temps de chargement bien plus rapides. Il sera notamment possible de choisir sa voiture parmi une sélection “sans aucun temps de chargement”. Pour l'audio, le jeu prend en charge la technologie sonore Tempest 3D Audio Tech sur les casques compatibles. Cette fonctionnalité procure une dimension spatiale avec un effet de profondeur et de hauteur de l'audio, et permet de repérer la présence des autres véhicules grâce au son. QUELS CIRCUITS ET QUELLES VOITURES DANS GRAN TURISMO 7 ? GT Sport avait déçu par l'absence de circuits iconiques de Gran Turismo, GT7 devrait corriger le tir. Dans la première grande bande-annonce publiée par PlayStation, l'on voit en effet des scènes de conduite sur le mythique Trial Mountain, qui a été sérieusement remodelé pour l'occasion. On aperçoit même que le dernier virage, qui décidait bien souvent du vainqueur de la course, a été retravaillé. Gran Turismo 7 va exploiter les fonctionnalités apportées par la DualSense pour une expérience plus immersive et un contrôle plus précis des véhicules. Le retour haptique va faire ressentir au joueur l'adhérence des pneus sur la route et les légères inégalités du tarmac. Les gâchettes adaptatives vont permettre de se rendre compte du contraste du poids de la pédale de frein à divers niveaux de sensibilité, les vibrations en fonction de l'ABS et la variation du poids de l'accélérateur selon les différents types de voitures. Le jeu profitera également des capacités du SSD de la PS5 pour proposer des temps de chargement bien plus rapides. Il sera notamment possible de choisir sa voiture parmi une sélection “sans aucun temps de chargement”. Pour l'audio, le jeu prend en charge la technologie sonore Tempest 3D Audio Tech sur les casques compatibles. Cette fonctionnalité procure une dimension spatiale avec un effet de profondeur et de hauteur de l'audio, et permet de repérer la présence des autres véhicules grâce au son. QUELS CIRCUITS ET QUELLES VOITURES DANS GRAN TURISMO 7 ? GT Sport avait déçu par l'absence de circuits iconiques de Gran Turismo, GT7 devrait corriger le tir. Dans la première grande bande-annonce publiée par PlayStation, l'on voit en effet des scènes de conduite sur le mythique Trial Mountain, qui a été sérieusement remodelé pour l'occasion. On aperçoit même que le dernier virage, qui décidait bien souvent du vainqueur de la course, a été retravaillé. On sait que Polyphony Digital a pour projet de relancer des circuits historiques de la licence, que GT Sport avait laissé sur le côté, comme Deep Forest. Kazunori Yamauchi avait fait part il y a quelques années de la difficulté d'adapter les anciens circuits aux nouveaux standards du jeu vidéo. Il évoquait notamment des problèmes d'échelle de certains éléments qui ne pouvaient plus passer avec des graphismes récents et qu'il ne suffit pas de transposer les données d'un circuit d'un ancien à un nouveau moteur. Parmi les autres circuits qui feront leur apparition sur Gran Turismo 7, on peut citer Northern Isle Speedway, Willow Springs et Daytona. La liste des voitures présentes dans le jeu n'a pas été dévoilée jusqu'ici. Le catalogue était très généreux sur Gran Turismo 6 puis bien plus resserré sur Gran Turismo Sport. On devrait se rapprocher des 1216 voitures que contenait GT6, mais certainement pas dès le lancement. Des mises à jour devraient ajouter des véhicules au fur et à mesure. Le trailer mis en ligne l'année dernière a en tout cas confirmé la présence de ces 22 modèles : Acura NSX Acura NSX GT3 Aston Martin DB11 Aston Martin DBR9 BAC Mono Chevrolet C2 Corvette Chevrolet C3 Corvette Chevrolet C7 R Dodge Viper/GTS Dodge Viper GT3 Ford GT40 Ford GT Jaguar E-Type Lamborghini Murcielago Lamborghini Diablo Mazda RX-Vision GT3 Porsche 917 Porsche Carrera GT Porsche 996 GT1 Une Porsche Carrera de course d'époque, en quelque sorte Subaru WRX GT3 Toyota Supra GT3 TRAILERS ET BANDES-ANNONCES POUR GRAN TURISMO 7 Pour l'heure, une seule véritable bande-annonce a été publiée par PlayStation, le 11 juin 2020, lors d'un State of Play révélant plusieurs titres à venir pour la PS5, pas encore sortie à l'époque. De nombreux trailers et séquences de gameplay sont attendus dans les mois prochains, avec un rythme qui va aller crescendo à mesure que l'on se rapproche de la date de sortie.
  7. Android 12 est déjà disponible en version beta pour les développeurs. La mise à jour en version finale et stable sera déployée sur tous les smartphones compatibles dans le courant de l'année 2021. Voici tout ce que l'on sait sur la prochaine mise à jour d'Android et sur les nouveautés mises au point par Google. Android 12 est la prochaine mise à jour majeure du système d'exploitation mobile de Google. Comme depuis Android 10, pas de nom de code à base de dessert ou sucrerie ici, on se contente d'un nombre pour identifier cette nouvelle mouture de notre OS préféré. Un OS qui va avoir le droit à une refonte de l'interface et à l'intégration de plusieurs fonctionnalités. QUAND SORT ANDROID 12 ? En mars 2021, la bêta Developers Preview 2 d'Android 12 est disponible. Comme toujours, Google proposera des versions beta d'Android 12 développeurs jusqu'à la Google I/O qui se tient généralement au mois de mai. Suite à cela, une bêta publique devrait être mise à disposition des utilisateurs sur une sélection limitée de smartphones, dont les Pixel. Plusieurs builds beta vont se succéder jusqu'au lancement officiel d'Android 12, prévu pour fin août ou début décembre 2021. QUELS SMARTPHONES SONT COMPATIBLES AVEC ANDROID 12 ? Au jour de la sortie officielle d'Android 12, seule une poignée de mobiles pourront profiter de la mise à jour stable. Notamment certains modèles de Google Pixel (les Pixel 3/ 3 XL, Pixel 3a/3a XL, Pixel 4/4 XL, Pixel 4a /4a 5G et le Pixel 5) qui sont prévus pour une mise à niveau. Dans les jours qui suivent, les premiers smartphones de constructeurs tiers seront servis, à commencer par les modèles ayant participé au programme bêta. Généralement, les derniers OnePlus haut de gamme sont concernés. Xiaomi, Oppo, Realme et Vivo devraient parvenir à intégrer au moins un flagship chacun dans cette liste réduite. Huawei bien sûr n'y aura pas droit tandis que la situation de Honor est encore très floue. Samsung accélère d'année en année, mais n'est pas le plus rapide à déployer les mises à jour. Les smartphones sous Android Stock ou faisant partie du programme Android One reçoivent en général rapidement la mise à jour, surtout s'ils sont récents. Cela concerne notamment des appareils entrée de gamme des marques Nokia et Motorola. Quelques références Xiaomi sont aussi sous Android One. Vous pouvez consulter ici une liste complète des smartphones qui recevront à terme la mise à jour Android 12. COMMENT INSTALLER ANDROID 12 ? Les mises à jour Android ont bien changé depuis les débuts de l'OS. Désormais, celles-ci sont presque transparentes, elles sont téléchargées en arrière-plan sur le smartphone et s'installent en partie sur l'appareil alors que l'utilisateur peut continuer à profiter de son appareil. Ce dernier est finalement immobilisé seulement quelques minutes à la fin de la procédure. Les mises à jour deviennent ainsi de plus en plus indolores. La version stable d'Android 12 sera bien sûr disponible en OTA (Over The Air), c'est-à-dire qu'elle sera proposée automatiquement à l'utilisateur lorsque son appareil est prêt à la recevoir. Pour la bêta, c'est différent et la marche à suivre varie selon le fabricant de votre smartphone compatible. Il faut généralement s'inscrire à un programme insider pour pouvoir télécharger la bêta. Si vous utilisez un Pixel, vous pouvez d'ores et déjà installer la beta en vous rendant sur Android Flash Tool. On vous propose aussi de télécharger les fonds d'écran officiels d'Android 12. QUELLES SONT LES NOUVEAUTÉS D'ANDROID 12 ? Désormais mature, Android ne reçoit plus autant de nouvelles fonctionnalités chaque année que dans le passé. Mais Android 12 apporte tout de même son lot d'améliorations, certaines inédites, d'autres inspirées de ce que l'on trouve déjà sur certaines surcouches de constructeurs, ou encore de l'OS mobile des iPhone, iOS. DE NOMBREUX CHANGEMENTS DE DESIGN Google va introduire un changement radical d'interface baptisé Material NEXT. Cette nouvelle interface comprend un écran always-on revu, de nouvelles options de personnalisation de l'horloge pour l'écran de verrouillage et un tout nouveau système de thème qui s'inspire du fond d'écran choisi par l'utilisateur. Notamment, Android 12 propose un redesign de l’écran de verrouillage et de la barre de notifications. Sur l’écran de verrouillage, l’heure est affichée en plus gros et on voit que l’heure est cette fois située au-dessus des minutes. Les informations de date et de météo se déplacent en haut à gauche de l’écran, alors qu’ils étaient auparavant au centre. Sur les Pixel, Google proposerait aussi des écrans de verrouillage exclusifs. UN THÈME QUI S'ADAPTE AU FOND D'ÉCRAN DE VOTRE SMARTPHONE Google a mis au point un tout nouveau système de thème qui s'inspire du fond d'écran choisi. Ce système est baptisé “Monet”, en référence au peintre homonyme. Ce système de thèmes appliquera les couleurs principales du fond d'écran à plusieurs éléments de l'interface Android, dont le panneau des réglages rapides ou la barre d'état. UNE NOUVELLE INTERFACE POUR PROTÉGER LA VIE PRIVÉE DES UTILISATEURS Google a retravaillé l'interface d'Android. La mise à jour vers Android 12 signe ainsi l'arrivée d'un panneau de notifications simplifié et de nouveaux indicateurs visant à protéger la confidentialité et la vie privée des utilisateurs Android. Google affiche désormais dans la barre d'état un carré vert contenant une icône “appareil photo” et une icône “microphone” qui met en garde quand une application exploite ces éléments. Android 12 propose aussi un panneau permettant de désactiver micro. UN MODE JEU VIDÉO INTELLIGENT Google a aussi développé un mode jeu vidéo intelligent pour Android 12. Concrètement, ce mode gaming va activer automatiquement certains paramètres de votre smartphone (luminosité, écran 120 Hz, mode ne pas déranger) dès que vous commencez à jouer. Android va enregistrer vos préférences et les appliquera à toutes vos sessions de jeu. UN MODE À UNE MAIN POUR LES SMARTPHONES AVEC GRAND ÉCRAN Google travaillerait sur un mode « à une main » pour Android 12. Ce mode consiste à ramener les éléments de navigation à portée de doigts dans un seul coin de l'écran. In fine, la surface avec laquelle interagir se retrouve réduite de 40%. Cette fonctionnalité d'accessibilité est largement inspirée du mode à une main déjà intégré à iOS. LES MISES À JOUR SYSTÈME VIA LE PLAY STORE Avec Android 12 débarque l’installation des mises à jour système via le Play Store. Android Runtime (ART) devient un simple composant du Projet Mainline de Google, qui se concrétise pour enfin passer outre la lenteur des fabricants à offrir des mises à jour à leurs clients. Un producteur de composants va ainsi pouvoir publier une mise à jour et la rendre disponible au plus grand nombre rapidement et simplement sans devoir passer le constructeur de smartphones, pas toujours prompt pour mettre les updates à disposition des utilisateurs. Google en bénéficie lui-même puisqu'il va pouvoir déployer à grande échelle ses mises à jour de sécurité via son magasin d'applications et sans intervention du constructeur. Enfin, ces derniers peuvent avec Mainline mettre à jour des composants critiques du système en toute discrétion, sans même que l'utilisateur ne s'en aperçoive. Bref, cela signifie plus de sécurité et de performances pour nos smartphones Android. En théorie, Google peut aussi rendre Android plus stable et bien plus performant en rendant le comportement du module Android Runtime identique pour tous les appareils. Mais il est peu probable qu'une telle décision soit prise, car alors, les fabricants seraient bien plus limités en termes d'ajout de fonctionnalités et de personnalisation de l'interface sur leurs surcouches. Android deviendrait dans ce cas un iOS-like, une situation difficile à imaginer à court ou moyen terme. L'INSTALLATION D'APPLICATIONS VIA DES MAGASINS TIERS AU PLAY STORE Google a décidé d'ouvrir une porte en facilitant l’installation d’applis via des boutiques alternatives au Play Store sur Android 12. Parmi les alternatives au Play Store, nous avons bien sûr les magasins d'applications des constructeurs : Galaxy Store chez Samsung, App Gallery chez Huawei… mais aussi l'Amazon App Store, ou encore les historiques Aptoide et F-Droid. APP PAIRS Via Android 12, Google nous propose une refonte du multitâche sur mobile. Avec App Pairs, partager l'écran entre deux applications devient plus pratique. Actuellement, le partage d'écran fonctionne ainsi : deux tâches tournent, et elles sont affichées chacune sur une moitié de l'écran. Sur Android 12, les deux applis en question seront fusionnées en une unique tâche pour une optimisation des performances et de l'expérience utilisateur. Par ce biais, il devient possible de quitter la tâche pour effectuer d'autres actions, ouvrir d'autres apps, entrer dans les menus du smartphone… puis de retourner dans la tâche créée pour retrouver son écran splitté avec les deux applis, comme on l'avait laissé. Il sera possible d'interagir avec les deux applications à la fois, par exemple pour scroller sur un réseau social tout en contrôlant la lecture d'une vidéo. Dans sa surcouche One UI, Samsung propose déjà une fonction baptisée “App Pair”. Grâce à celle-ci, l'utilisateur peut même créer un raccourci pour ouvrir rapidement les deux applis en écran partagé. On ne sait pas si l'option introduite dans la version native d'Android 12 le permettra également. Ce qui est sûr, c'est que l'on pourra choisir deux applications à lancer ainsi en multitâche depuis le gestionnaire de tâches. “L'HIBERNATION” DES APPLICATIONS Android 12 mettra les applications inutilisées en hibernation, un genre de veille prolongée. Lorsqu'une application installée sur le smartphone n'a pas été ouverte par l'utilisateur depuis un certain temps, le système se chargera automatiquement de la placer en hibernation. Dans cet état, l'app nécessite moins d'espace de stockage et consomme moins de ressources en arrière-plan, sous-entendant un boost de performances pour le smartphone. A priori, il ne sera pas possible de choisir soi-même de faire hiberner certaines applications. Une bonne solution pour toutes ces applis que nous refusons de désinstaller, car “elles peuvent servir un jour”. Il semble que cette fonctionnalité utilise une méthode de compression de l'APK et autres fichiers liés à l'application pour gagner de l'espace de stockage. Elle a été décrite dans le code source d'Android Open Source Project (AOSP). Espérons que son développement avance vite pour en bénéficier dès Android 12 et ne pas avoir à attendre une année supplémentaire pour la voir débarquer sur nos mobiles. DES THÈMES POUR PERSONNALISER LES COULEURS DES APPLICATIONS La prochaine mise à jour doit aussi apporter son lot de nouveautés esthétiques. Android 12 pourrait permettre de personnaliser les couleurs des applications via des options plus poussées dans les thèmes. Il serait alors question de choisir une couleur principale et une autre secondaire qui s'appliqueraient alors au système, mais aussi aux applications compatibles. Les possibilités de personnalisation de l'interface n'ont que peu évolué ces dernières années sur la version stock d'Android, à part l'implémentation native du mode sombre. Cela pourrait permettre de donner un peu de couleur. Précisons qu'il s'agit ici de sélectionner un thème regroupant deux couleurs pour l'ensemble du logiciel, pas question ici de choisir application par application la combinaison souhaitée. La fonctionnalité est encore en développement et doit être testée, il n'est pas encore certain qu'elle trouve sa place sur Android 12. Il est également possible qu'un thème permette d'ajuster les couleurs automatiquement en fonction du fond d'écran du mobile pour créer une cohérence esthétique. LE PARTAGE DU RÉSEAU WIFI Pour se connecter au réseau WiFi d'un ami ou d'un proche lorsque l'on n'est pas chez soi, il est tout sauf pratique de devoir renseigner le mot de passe, surtout si le seul moyen de l'obtenir est de regarder sur le routeur. Actuellement sur Android, une solution pour gagner en temps et en confort est de présenter un code QR depuis un appareil déjà connecté, qu'il suffit de scanner pour obtenir l'autorisation d'entrer sur le réseau. C'est déjà bien plus pratique, mais pas encore très fluide, surtout si la personne ne sait pas comment scanner un code QR ou n'a pas d'application le permettant sur son mobile. Android 12 devrait régler cela avec une nouvelle manière de partager le réseau WiFi à un appareil tiers, à la manière de ce que l'on peut trouver sur iOS. Cela pourrait se concrétiser avec la réception d'une notification quand un nouvel appareil tente de se connecter. Une option apparaitrait alors à l'écran pour confirmer que l'appareil est autorisé à accéder au réseau WiFi sans avoir à entrer le mot de passe. De cette manière, plus besoin également d'être côte à côte pour partager le WiFi. LES CAPTURES D'ÉCRAN DÉROULANTES L'outil natif de capture d'écran d'Android est assez limité, ne permettant que de capturer ce qui est visible à l'écran. Avec Android 12, nous pourrions avoir une fonction permettant de prendre un screenshot de l'ensemble d'une page web ou d'une application, même si une partie de celle-ci n'est disponible qu'en scrollant. Les interfaces des smartphones Samsung, OnePlus ou Huawei en sont déjà capables, cette intégration dans Android Stock pourrait permettre d'en profiter sur des modèles d'autres marques. COMPATIBLE WIREGUARD VPN Google a ajouté le support de WireGuard VPN au kernel Linux qu'utilise Android. Ce nouveau protocole de VPN devrait donc être nativement supporté sur Android 12, une bonne nouvelle tant les services de réseau virtuel sont populaires en ce moment, à la fois pour des questions de sécurité des données et de confidentialité que de praticité pour accéder à des contenus géobloqués. UN UNIQUE LECTEUR DE MÉDIAS C'est sur Reddit qu'un ingénieur de l'équipe Android a expliqué que Google cherchait à unifier l'expérience multimédia sur Android, qui peut se révéler un peu brouillonne à cause des multiples possibilités offertes pour lire un contenu. Cela peut devenir confondant pour l'utilisateur puisque chaque lecteur dispose de fonctionnalités et d'une interface différentes. Et pour les développeurs, cela signifie devoir jongler entre plusieurs API. Une unique solution de lecture média basée sur ExoPlayer est en cours de développement, avec comme objectif de regrouper toutes les options importantes en un seul endroit en conservant une grande simplicité d'utilisation. Il n'est par contre pas annoncé que ce lecteur ultime sera disponible dès Android 12. L'ACCÈS AU RÉSEAU DES APPLICATIONS Et si nous parlions à nouveau sécurité ? En décortiquant le code source d'Android Open Source Project, un auteur de XDA Developers est tombé sur la description de ce qui ressemble à un mode de réseau restreint. Une fois activé, celui-ci bloque l'envoi et la réception de données aux applications qui ne sont pas inscrites en liste blanche, et qui n'ont donc pas été manuellement autorisées par l'utilisateur pour accéder à internet. Pour le moment, le projet semble en être à ses bribes. Il n'est pas certain que ce mode apparaisse dès Android 12, ou tout du moins pas dans une version complète. Des lignes de code font penser qu'Android pourrait dans un premier temps exploiter cette fonctionnalité en arrière-plan sans intervention humaine pour renforcer la sécurité, avant pourquoi pas de laisser dans le futur le possesseur du smartphone régler lui-même cette option. NOUVELLE API POUR AMÉLIORER LA RECHERCHE UNIVERSELLE Vous trouviez que la recherche universelle pêche un peu avec les launchers alternatifs ? Android 12 devrait mettre fin à la situation grâce à une nouvelle API qui va stadardiser le champ recherche des launchers pour lui donner de nouvelles fonctionnalités. Comme par exemple pouvoir chercher simultanément des résultats sur le smartphone, dans le Google Play Store et sur le web pour renforcer son utilité. UNE EXCLUSIVITÉ GOOGLE PIXEL Il est courant que Google réserve certaines nouvelles fonctionnalités à ses seuls smartphones Pixel. Si elles ont du succès et que le hardware de la plupart des smartphones Android leur permet d'y accéder, alors il est possible que ces fonctionnalités débarquent par la suite auprès de mobiles d'autres marques. Avec Android 12, une option réservée aux smartphones Pixel pourrait être le double tapotement dans le dos. Il s'agit en fait d'un nouveau geste Motion Sense que l'on attendait dès Android 11, mais qui n'a pas été rendu disponible jusqu'ici. Elle était présente sur les deux premières versions preview de l'OS réservées aux développeurs, avant d'être retirée des builds stables. Google estimait en effet que la fonctionnalité était trop souvent activée par accident puisqu'il suffisait de tapoter le dos du smartphone deux fois de suite pour la déclencher. La firme de Mountain View a revu sa copie pour cette année, et si le même geste de double tapotement au dos a été retenu, la sensibilité a été réduite afin de réduire les risques d'activation accidentelle. Par défaut, ce geste devrait permettre d'invoquer Google Assistant. Mais l'utilisateur aura le choix de le paramétrer pour exécuter l'action de son choix : prendre une capture d'écran, ouvrir les notifications ou l'appareil photo, accéder au gestionnaire de tâches, lancer ou arrêter la lecture d'un média.
  8. La version améliorée de la Nintendo Switch pourrait bien passer à la vitesse supérieure grâce au DLSS, dès 2022. Depuis quelques temps, les bruits de couloir au sujet de la prochaine Nintendo Switch se sont intensifiés. Après 4 ans de bons et loyaux services, Nintendo prévoirait de sortir une version boostée de sa console phare, avec notamment une meilleure autonomie et un support de la 4K. Si l’on en croit les dernières informations, la nouvelle console de Nintendo sortirait en 2022 et intègrerait le DLSS. La technologie de super sampling d’NVIDIA fait déjà des merveilles sur PC et pourrait donc arriver sur la prochaine Nintendo Switch. Le nom de cette nouvelle Nintendo Switch n’est pour l’instant pas connu. Beaucoup lui attribuent le titre de Nintendo Switch Pro, mais le nom de Super Nintendo Switch est également évoqué. Une appellation séduisante qui rappellerait la Super Nintendo, console mythique du géant japonais. Quoi qu’il en soit, il semble de plus en plus évident que cette nouvelle console s’apprête à pointer le bout de son nez. Le président de Nintendo lui-même avait d’ailleurs ouvert la porte officiellement il y a quelques temps. Super Nintendo Switch, sortie en 2022 et intégration du DLSS d’NVIDIA ? Le leaker NateDrake fait partie des premiers a avoir annoncé le nouveau projet de Nintendo. Il affirme que cette nouvelle console devrait être annoncée pendant cette année fiscale, soit d’ici mars 2022 au Japon. La console devrait ensuite sortir durant l’année fiscale suivante, soit entre avril 2022 et mars 2023. Toujours d’après NateDrake, elle aurait dû sortir durant la même année fiscale, mais aurait été repoussée à 2022. Mais ce n’est pas tout. Grace à son partenariat avec NVIDIA, qui produit les puces graphiques des Nintendo Switch, cette nouvelle console pourrait intégrer le DLSS. Mieux encore, cette technologie fonctionnerait en jouant docké et non-docké. Une excellente nouvelle pour la Switch qui, malgré son incroyable catalogue de jeux, accuse un large retard technologique sur les autres fabricants de consoles en termes de qualité d’affichage. Le DLSS est la technologie de super sampling maison de NVIDIA. Il pourrait aider la console à atteindre une qualité d’image supérieure, sans sacrifier les performances. Rappelons que ces informations n’ont rien d’officiel. Il faudra attendre une communication de Nintendo pour en avoir le cœur net. Bien évidemment, Nintendo, comme toujours, n’a pas et ne réagira pas à cette information. Il va falloir se montrer patient. D’autant plus que les indices au sujet d’une Nintendo Switch Pro ne datent pas d’hier, et certaines informations solides prévoyaient déjà une sortie en 2020. Face au succès phénoménal de la Nintendo Switch, il ne fait aucun doute que Nintendo n’est pas pressé d’en dire plus au sujet de sa prochaine console.
  9. Version version les news geek

    0 downloads

    Ce Pack contient le masterchief collection donc le Masterchief Collection 1 Halo 2 est rajouté avec l'éditeur project cartographier. donc trois jeux en un avec l'éditeur pack pour le 2. configuré en français juste a déziper et jouer 🙂 le pack 1 : Après un atterrissage brutal sur un mystérieux ringworld connu sous le nom de Halo, le Master Chief est chargé d'aider les humains restants à survivre contre les forces écrasantes de Covenant. Ce faisant, lui et Cortana découvrent le sombre secret de Halo et se battent pour protéger toute vie dans la galaxie. Titre Halo Combat Evolved Anniversary MINIMUM: Système d'exploitation: Windows 7 Processeur: AMD Phenom II X4 960T; Intel i3550 Graphiques: AMD HD 6850; NVIDIA GeForce GTS 450 DirectX: Version 11 Stockage: 20 Go d'espace disponible Notes supplémentaires: Niveau de fonctionnalité Direct3D 11.1 Le pack 2 : Halo 2 + éditeur cartographier MINIMUM: Système d'exploitation: Windows 7 Processeur: AMD Phenom II X4 960T; Intel i3550 Graphiques: AMD HD 6850; NVIDIA GeForce GTS 450 DirectX: Version 11 Réseau: connexion Internet haut débit Stockage: 55 Go d'espace disponible Notes supplémentaires: Niveau de fonctionnalité Direct3D 11.1 vidéo 1 : vidéo Halo 2 :
    Free
  10. Version 1.0.0

    1 download

    Vous devez être membre pour voir le lien de téléchargement en haut a droite. inscrivez vous c'est gratuit. Voici un petit Pack de Yuzu l'émulateur Switch prêt a l'emploie auquel j'ai rajouté deux jeux phare de la Console : Animal Crossing New Horizons et Super Mario Odyssey. une fois dé zippé le fichier vous n'aurez plus qu'a cliquer sur le fichier : Yuzu start.exe. tout est préréglé,le langage,la manette (xbox 360 ou ps3) le bouton A est bien a sa place pour la manette 360. les reglages vidéos sont reglés en opengl pour une compatibilité général. si vous possedez une carte graphique Nvidia récente vous pouvez toutes fois régler le réglage vidéo sur vulkan je vous le conseille. pour ce faire cliquer en haut a gauche sur émulation avant de lancer le jeu. dans le menu qui s'ouvre vous n'avez pas le choix cliquez sur configure. puis cliquez sur vidéo. la sur la droite vous voyez OpenGL cliquez dessus et sélectionnez vulkan puis en bas cliquez sur OK voila c'est tout. vous pouvez maintenant profiter de vos deux jeux. pour ajouter d'autres jeux il vous faudra cliquer sur la croix a la première page d'ouverture de Yuzu et la sélectionner le dossier ou vous avez téléchargez vos jeux.c'est tout 🙂 bon jeux avec cet package Yuzu. je vous en ferais d'autres pareil prêt a l'emploie
    Free
  11. pour nos membres nous avons décidé de franchir un cape et donc de mettre tout en oeuvre pour vous satisfaire. vous avez donc une partie site ,avec pleins de catégorie et de sujets,une partie forum pareil,vous pouvez créer un blog et postez vos photos ,vidéos,etc... une gallerie de photos ou vous pouvez créer vos albiums photos. une partie téléchargements ou vous pourrez retrouver des logiciels,etc ou vous pourrez partager les votres... et en payant vous pourrez aussi vous créer un club comme celui ci avec blog,articles,forum etc... voila hésitez pas a nous donner vos avis ici ? bonne visites sur le site . PS le site n'est pas encore finit donc il reste encore pas mal de réorganisation,etc....