Welcome to The Forum

Enregitrez vous maintenant pour disposer de toutes les fonctions du site comme créer un blog,un club,un mur comme les réseaux sociaux etc...

Une fois enregistré , vérifiez votre boite mail. Puis cliquez sur le lien pour confirmer votre inscription.

Ainsi vous pourrez vous connecter en tant que membre et profiter de toutes les fonctions

😆

 

Search the Community

Showing results for tags 'quoi'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Blogs

  • les News Geek
  • GOTHcraft

Categories

  • les catégories des articles
    • Videos
  • News du site et du forum
  • infos divers,buzz
  • News Windows 10
  • Logiciel Windows
  • Astuces windows 10
  • pilote/ divers
  • Matériel PC
  • Jeux Windows
  • consoles+jeux
  • Smartphone iPhone et Logiciels android News
  • News Linux
  • Les News Android

Categories

  • Sharwares Windows
  • games windows with online
  • games window whithout online
  • emulateur for Windows and games (roms)

Forums

  • forum home
    • Présentation
    • News et Infos du Site
    • demandes
    • old posts
    • coup de geule
  • les news geek's Bienvenue

Product Groups

There are no results to display.

Categories

  • Videos buzz
  • videos clips
  • stream de jeux
  • humour

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me

  1. Microsoft apporte quelques explications autour de ses Update Stack Packages pour Windows 11. Il s’agit d’une nouvelle approche afin d’améliorer la façon dont les appareils Windows sont mis à jour. Le processus à lieu avant le déploiement de nouveaux correctifs (Patch Tuesday par exemple). De manière plus simple ces « Update Stack Packages » sont des mises à jour pour le service Windows Update. Elles sont généralement proposées avant que le PC soit la cible de nouvelles mises à jour. Il peut s’agir d’Update liés à la sécurité, aux performances, à la stabilité ou encore des mises à jour de fonctionnalités. Actuellement Microsoft utilise ce qu’il appelle des mises à jour de la pile de maintenance. Le nom est explicite puisque nous avons affaire à des updates visant la partie de Windows responsable de l’installation des mises à jour de maintenance. Windows 11 et les Update Stack Packages Cette nouvelle approche est actuellement en test au travers du programme Windows Insider. Plus exactement un nombre limité d’utilisateur inscrits sur le canal DEV est concerné. Microsoft ajoute “Actuellement, les Update Stack Packages est limité à un très petit ensemble de fichiers système liés aux mises à jour qui sont développés indépendamment du système d’exploitation. En testant d’abord ce processus avec Windows Insiders, nous espérons élargir la portée et la fréquence des versions à l’avenir. Grâce aux Update Stack Packages, nous pouvons apporter des améliorations à l’expérience de mise à jour avant que le PC ne prenne une mise à jour mensuelle ou une mise à jour des fonctionnalités. Ils vous aideront à garantir que votre PC a la plus grande probabilité d’installer avec succès de nouvelles mises à jour avec la meilleure et la moins perturbatrice expérience disponible.” Microsoft précise que ces Update Stack Packages seront proposées comme des classiques mises à jour cumulatives. Elles seront disponibles et déployées au travers du service Windows Update. Nous n’avons pour le moment aucune information sur une date de lancement « grand public ».
  2. Microsoft vient de publier une nouvelle « Preview » de Windows 11. Elle débarque au travers du programme Insider et s’adresse aux PC inscrits sur le canal DEV. Windows 11 build 22478 est ainsi disponible depuis quelques heures au travers du service Windows Udpate. Il ne s’agit pas d’une version importante dans le sens ou des grosses nouveautés sont de la partie. Microsoft s’attaque surtout à la correction de bugs, aux améliorations de stabilité tout en proposant quelques modifications mineures. Tout ceci à pour objectif de « peaufiner » et « affiner » l’expérience proposée par l’OS. La première version « grand public » de Windows 11 a été publié le 5 octobre dernier. Son déploiement est en cours au travers d’une approche prudente. Le géant procède par vague toute en mettant en place de restriction dès la découverte de bug trop important. La démarque limite le nombre de victime en cas de problème critique. Windows 11 build 22478 et les problèmes de performance Avec cette nouvelle construction nous avons de nombreux correctifs. L’un des plus importants concerne l’Explorateur de fichiers. Les soucis de ralentissement et de chute de performance lors de l’ouverture de dossier sont normalement résolus. Redmond explique ” Nous avons corrigé un problème où la barre de commandes effectuait des calculs inutiles lors de la navigation vers les dossiers, entraînant une diminution inattendue des performances. On pense également que c’est la cause première des problèmes de performances lors de l’utilisation du glisser pour sélectionner des fichiers, ainsi que de l’utilisation des touches fléchées pour naviguer dans certains dossiers.” Etant sur le canal DEV, Windows 11 build 22478 n’est pas parfait si bien que plusieurs problèmes connus sont soulignés. Certains d’entre eux concernent le menu Démarrer et le panneau de recherche. Le géant précise les défaillances possibles tout en indiquant des solutions de contournement en attendant un correctif. “Dans certains cas, vous ne pourrez peut-être pas entrer de texte lorsque vous utilisez la recherche à partir de l’écran d’accueil ou de la barre des tâches. Si vous rencontrez le problème, appuyez sur WIN + R sur le clavier pour lancer la boîte de dialogue Exécuter, puis fermez-la. Après avoir cliqué sur l’icône Rechercher dans la barre des tâches, le panneau De recherche peut ne pas s’ouvrir. Si cela se produit, redémarrez le processus « Explorateur Windows » et ouvrez à nouveau le panneau de recherche.”
  3. Nvidia publie de nouveaux pilotes graphiques, les GeForce 496.12 WHQL. Game Ready ils apportent des optimisations de performance pour de nouveaux jeux et corrigent des bugs. Nous avons également d’importants changement concernant la compatibilité. En effet avec l’arrivée de ces GeForce 496.12 WHQL, la version des pilotes fait un bond en avant en passant de 472.12 WHQL (pilotes du 20 septembre dernier) à 496.12 WHQL. Il est probable que cette évolution prépare une nouvelle « branche » spécifiques à Windows 11. Le premier indice est l’abandon par Nvidia de Windows 8.1, Windows 8 et Windows 7. En parallèle nous avons aussi l’arrêt de la prise en charge des certaines cartes graphiques de 2012. Elles appartiennent aux gammes des GeForce GTX 600 et 700 series. Ainsi l’architecture Kepler est délaissée. Les cartes concernées sont les GeForce GTX 780 Ti, GTX 780, GTX 770, GTX 760, GT 740, GT 730, GTX 690, GTX 680, GTX 670, GTX 660 Ti, GTX 660, GTX 650 Ti et GTX 630. A tout ceci s’ajoute une unique édition du pilote. En clair ces GeForce 496.12 WHQL sont disponibles qu’en version DCH. Cette posture n’est pas surprenante sachant qu’AMD et Intel ont adopté cette approche il y a déjà un petit moment. Ces pilotes DCH ne proposent pas de panneau de configuration. Il est disponible au travers d’un téléchargement via le Microsoft Store. Concernant les performances, nous avons des environnements optimisés pour les titres Back 4 Blood, Baldur’s Gate 3 et Crysis Remaster Trilogy. Nvidia propose aussi le support du Deep Learning Super Sampling (DLSS) par quelques jeux supplémentaires. A noter que plusieurs problèmes connus sont de la partie. Tous les détails sont disponibles en fin d’article. GeForce 496.12 WHQL Game Ready, note de version et lien Lien de téléchargement : Informations Produit pris en charge Pilotes graphiques GeForce Prêt pour le jeu Retour 4 Sang Trilogie Crysis remasterisée La porte de Baldur 3 Rise of the Tomb Raider DLSS Shadow of the Tomb Raider DLSS Chevalerie 2 Brise-faille Épée et fée 7 Prise en charge des paramètres de GeForce Experience Alan Wake remasterisé Diablo II : Ressuscité Loin cri 6 FIFA 22 Hot Wheels déchaînées Industrie Kena : Pont des esprits MIR4 Nouveau monde Sable Acier coupé Contes de l'Ascension La Légende des Héros : Hajimari No Kiseki Titan Quest : Édition anniversaire World War Z: Aftermath Panneau de configuration NVIDIA > Gérer les paramètres 3D Ajout du contrôle Shader Cache Size pour définir la quantité maximale d'espace disque à utiliser pour stocker les compilations de shaders. Les options de synchronisation verticale pour les GPU pour ordinateurs portables Optimus sont désormais les mêmes que pour les GPU de bureau. Prise en charge de NvIFR OpenGL. Supprimé. La version 470 était la dernière branche de pilote à prendre en charge cette fonctionnalité. Fixé [GeForce RTX 3080] : Le système ne démarre pas avec deux moniteurs Samsung Odyssey G70A 28″ connectés au GPU. [3359697] [GeForce GTX 960] : Le moniteur principal a été perdu après la sortie du mode veille ou l'arrêt. [3340905] [Windows 11] : l'écran clignote une fois après le passage en mode GPU discret uniquement dans le panneau de configuration NVIDIA. [3330077] [Plusieurs applications][Ansel/Freestyle] : le filtre de profondeur de champ affiche des caractères flous. [200749545] [Notebook] : les applications de test Vulkan s'exécutent sur le processeur graphique intégré au lieu du GPU discret. [200770322] Problèmes Windows 10/11 [Doom Eternal][HDR][FSR] : Eternal] : la texture du jeu s'assombrit et est injouable après avoir activé HDR + FSR. [200776916] [Rise of the Tomb Raider] : les personnages et l'arrière-plan disparaissent et la corruption est importante lorsque l'anticrénelage est défini sur SSAA 2X et SSAA 4x. [200777463] [Deathloop][HDR] : TDR/corruption se produit dans le jeu avec Windows HDR activé. Si ce problème se produit, basculez le paramètre Windows HDR. [YouTube] : la lecture de la vidéo est saccadée lors du défilement vers le bas de la page YouTube. [3129705] Tom Clancy's The Division 2 peut afficher des artefacts graphiques. [200754013] Sonic & All-Stars Racing Transformed peut planter sur des parcours où les joueurs conduisent dans l'eau. [3338967] [HDR][G-Sync] : le pointeur de la souris se bloque après avoir activé HDR à partir du panneau de configuration Windows ou après avoir basculé G-Sync à partir du panneau de configuration NVIDIA. [200762998] Pour contourner ce problème, cliquez sur la souris (bouton droit ou gauche). Le curseur de la souris sera lent pendant quelques secondes avant de revenir au fonctionnement normal. [Panneau de configuration NVIDIA] : après avoir défini le type de multiplexeur d'affichage sur « dGPU », le paramètre n'est pas conservé lors d'un redémarrage ou d'une reprise à partir de S4. [200779758] [Windows 11] : l'affichage devient vide lorsque la vidéo passe en plein écran avec G-Sync activé. [200778687]
  4. En parallèle à la publication d’iOS 15.0.2, Apple déploie également une mise à jour pour son système d’exploitation WatchOS. Il concerne les montres connectées de la marque. Son installation permet à l’OS d’évoluer en version 8.0.1. Nous retrouvons essentiellement des corrections de bugs. Le focus vise une montre en particulier le Watch series 3. WatchOS 8.0.1, détails Dans le détail Apple corrige un souci d’affichage de progression lors d’une mise à jour logicielle. Dans certains cas il manque de la précision. En parallèle un bug autour des paramètres d’accessibilité est résolu. Des utilisateurs n’ont pas accès à ces derniers avec un Watch series 3. Le téléchargement et l’installation de cette mise à jour demande de se rendre dans l’application Watch puis à l’adresse suivante Général > Mise à jour logicielle Après une vérification WatchOS 8.0.1 doit apparaitre ainsi que l’entrée “installer”. L’installation demande que la montre soit sur son chargeur.
  5. En l’espace de quelques jours, Apple publie une deuxième mise à jour pour son système d’exploitation iOS 15. Elle apporte plusieurs corrections de bug. Une fois installée elle permet à iOS 15 d’évoluer en version 15.0.2. Le programme est simple. Apple continue de corriger des bugs. Le note de version met en avant cinq corrections. iOS 15.0.2, détails Désormais Les photos enregistrées dans votre photothèque depuis l’app Messages ne seront plus effacées après la suppression du fil de discussion ou du message associé. Le porte-cartes en cuir avec MagSafe est normalement opérationnel avec Localiser. De leur côté les AirTag apparaissent dans l’onglet Objets de l’application Localiser tandis que CarPlay peut ouvrir les applications audios ou se déconnecter pendant la lecture. Enfin la restauration ou la mise à jour de l’appareil ne devrait plus planter lors de l’utilisation du Finder ou d’iTunes avec l’iPhone 13. Pour procéder à la mise à jour de votre appareil la démarche est simple. Il faut s’assurer que la batterie est chargée à au moins 50% puis se connecter à un réseau Wi-Fi. Ensuite sur le smartphone il suffit de se rendre à l’adresse suivante Réglages > Général > mise à jour logicielle Normalement la mises à jour iOS 15.0.1 doit apparaitre. Il ne reste plus qu’à autoriser le téléchargement et l’installation. Si un message vous invite à supprimer temporairement des applications afin de libérer de l’espace pour la mise à jour logicielle, touchez Continuer ou Annuler. Les application supprimées seront réinstallées ultérieurement par iOS . Pour procéder à la mise à jour, touchez Installer.
  6. Le Patch Tuesday du mois d’octobre 2021 donne naissance à la première mise à jour cumulative pour Windows 11. Elle corrige de nombreuses failles mais pas seulement. Windows 11 a débuté son déploiement le 5 octobre dernier. La grande maintenance mensuelle du mois d’octobre 2021 est l’occasion pour Microsoft de publier la toute première mise à jour cumulative pour cet OS. Nommée KB5006674 elle corrige de nombreux soucis de sécurité. Au total nous avons le colmatage de 39 failles de sécurité dont deux sont jugées critiques. Nommées CVE-2021-40461 et CVE-2021-38672 elles concernent Windows Hyper-V et permettent l’exécution de code à distance. Windows 11 et KB5006674 L’installation de cette mise à jour cumulative fait évoluer l’OS en version 22000.258. Ce chiffre est important car c’est un moyen de s’assurer que le téléchargement et l’installation se sont correctement déroulés. Pour le dénicher il suffit de lancer « winver.exe » dans Exécuter (WIN+R). En parallèle à la sécurité Microsoft s’attaque à la correction de bug. Des problèmes de compatibilité entre certains logiciels réseau Intel « Killer » et « SmartByte » sont résolus. Les PC concernés rencontrent des problèmes de performance. Par exemple, certains sites Web peuvent se charger plus lentement ce qui peut ralentir le streaming des vidéos dans certaines résolutions. Les solutions VPN basées sur l’UDP peuvent également être impactées avec des vitesses plus lentes. A tout ceci s’ajoute une mise à jour de la pile de maintenance (2000.190). Il s’agit d’améliorations de qualité permettant au composant qui installe les mises à jour Windows de s’améliorer. KB5006674 s’accompagne d’aucun problème connu. Elle est distribuée au travers des services Windows Update et WSUS (Windows Server Update Service) ou encore en téléchargement manuel. Pour cela il faut se rendre sur le site de Microsoft Update Catalog.
  7. AMD vient de mettre en ligne de nouveaux pilotes graphiques, les Radeon Software Adrenalin 21.10.2 Attention il s’agit d’une version bêta. Nous retrouvons des optimisations pour certains jeux. Disponibles en téléchargement depuis les serveurs d’AMD, ces Radeon Software Adrenalin 21.10.2 propose des environnements optimisés pour « The Riftbreaker » et « Back 4 Blood ». En parallèle AMD déploie de nombreux correctifs dont certains vises des jeux. Nous pouvons évoquer par exemple « Assassins Creed Origins » et certaines cartes graphiques « Polaris ». Normalement les gels sous « Dota 2 » en mode OpenGL est de l’histoire ancienne tout comme un bug « OBS » laissant l’application en fonctionnement en arrière-plan. Cette situation se produit après la fin d’une session d’enregistrement et la fermeture de l’application par l’utilisateur. Version bêta – Wikipedia Bêta, ainsi nommée comme la deuxième lettre de l’alphabet grec, est la phase de développement logiciel qui suit alpha. Le bêta-test est donc la deuxième période d’essai d’un produit informatique avant sa publication. Un produit en période de bêta-test est généralement soumis à un nombre important ou représentatif d’utilisateurs : les bêta-testeurs. Ils peuvent être des employés de la société qui développe le logiciel, des bénévoles notamment dans le cas des logiciels libres ou de premiers clients notamment dans le processus Lean Startup. Ces personnes ont pour but d’utiliser le logiciel et de rapporter les problèmes rencontrés ainsi que leurs suggestions. Le bêta test sert essentiellement à mettre en évidence des bugs résiduels, ou bien à modifier l’interface utilisateur. Il existe deux formes de test bêta : la bêta ouverte ou bêta publique, dans laquelle n’importe qui peut participer, avec parfois une restriction technique (nombre d’utilisateurs connectés simultanément, etc.) ; la bêta fermée ou bêta privée, dans laquelle les personnes intéressées par le produit doivent s’inscrire au préalable ou sont contactées par les concepteurs du produit testé qui sélectionnent les candidatures. Radeon Software Adrenalin Edition 21.10.2, note de version et lien Information Contenu Compatibilité Lien de téléchargement Radeon Software Adrenalin 21.10.2 Nom : Radeon Software Adrenalin Version : 21.10.2 (version bêta) Développeur : AMD Systèmes d’exploitation : Windows 10 64-bit
  8. Ça y est, Windows 11 est de sortie ! Si le système d’exploitation est destiné à officiellement succéder à Windows 10, certains PC qui tournent sur l’actuel OS de Microsoft ne seront pas éligibles à la nouvelle version. Le principal problème venant de la présence (ou non) de la puce TPM 2.0 sur la carte mère du PC. On vous explique tout ce qu'il y a à savoir sur le fameux module qui fait tant parler de lui depuis quelque temps. Dès son annonce en juin 2021, Windows 11 a essuyé un torrent de critiques concernant sa compatibilité. Pour faire fonctionner le nouveau système d’exploitation, le PC doit disposer d’une puce TPM 2.0 (Trusted Platform Module), un dispositif mis en place par les constructeurs il y a de nombreuses années déjà. Encore faut-il que la puce en question soit de dernière génération : car selon Microsoft, les premiers modèles ne sont pas pris en charge par Windows 11. Mais au fait, à quoi ça sert, une puce TPM 2.0 ? À partir de quelle génération de carte mère la trouve-t-on ? Faut-il tout changer ou peut-on l'ajouter sur un PC sans devoir racheter une nouvelle configuration ? Et pourquoi certaines configurations pourtant récentes semblent de ne pas en disposer ? Pas simple de s'y retrouver en somme, c’est pourquoi nous avons entrepris de vous aider à y voir plus clair à l’aide de ce petit tutoriel. QUELLE EST LA CONFIGURATION MINIMALE RECOMMANDÉE POUR INSTALLER WINDOWS 11 ? Selon Microsoft, voici la liste nécessaire des composants nécessaires à l’installation de Windows 11 sur PC : Processeur 64 bits à 1 GHz avec au moins 2 cœurs 4 Go de RAM 64 Go d’espace de stockage Firmware compatible UEFI avec démarrage sécurisé Composant TPM 2.0 Carte graphique compatible DirectX 12 avec pilote WDDM 2.0 Écran haute définition en 720p avec une diagonale supérieure à 9″ Connexion internet et compte Microsoft obligatoires pour l’édition Windows 11 Famille UNE PUCE TPM, C’EST QUOI ET À QUOI ÇA SERT ? Le rôle d'une puce TPM consiste principalement à stocker des clés de chiffrement. Il s'agit d'un composant totalement indépendant du reste de la machine. À l'origine, il s'agissait d'une petite puce qui devait être l'origine ajoutée à la carte mère d'un PC. Aujourd'hui, le TPM est un composant qui est directement intégré à celle-ci. En clair, si le TPM se présentait à la base sous la forme d’une puce distincte, il est désormais directement intégré au firmware de la carte mère. La commercialisation des premiers composants TPM remonte à 2006, mais seuls quelques ordinateurs portables et destinés aux professionnels en ont bénéficié à l’époque. En réalité, il faudra attendre la standardisation de l’ISO/IEC 11889 en 2009 pour que les PC commencent réellement à profiter de cette technologie. Le module s’est démocratisé au fil des années, pour devenir aujourd’hui un standard disponible sur l’ensemble des PC, qu’il s’agisse d’une machine de bureau comme d’un PC portable. QUELS SONT LES PC QUI PROFITENT D'UNE PUCE TPM INTÉGRÉE ? Il y a eu différentes itérations du composant TPM. La dernière en date est la version 2.0. Si sa validation remonte à 2014, il faudra attendre 2016 pour voir apparaître TPM 2.0 à grande échelle sur les cartes mères. En résumé : si votre PC date d’avant 2016, il y a de fortes chances pour qu’il soit considéré comme obsolète par Windows 11. Quelques modèles de cartes mères commercialisées entre 2014 et 2016 sont néanmoins susceptibles de profiter du module, mais elles sont plutôt rares. Vous ne pourrez pas faire installer le nouveau système d’exploitation en passant par Windows Update. En revanche, vous pourrez réaliser une installation complète de Windows 11 à l’aide du fichier ISO et en le copiant sur une clé USB bootable. si votre PC date d'après 2016, vous devriez pouvoir installer Windows 11 sans trop de difficulté. En revanche, il se peut qu'il faille activer le TPM 2.0, comme nous allons le voir un peu plus tard, car le module n'est pas nécessairement activé par défaut. POURQUOI FAUT-IL UNE PUCE TPM POUR INSTALLER WINDOWS 11 ? Le module TPM permet de stocker des clés de chiffrement. Concrètement, cette fonctionnalité offre la possibilité de gérer “matériellement” la clé de chiffrement des données. Dans le cas de Windows, elle peut être utilisée par Bitlocker. A quoi cela sert il ? Introduit avec Windows Vista, Bitlocker permet de sécuriser l'intégralité d'un disque dur. Dans le cas où Bitlocker ne serait pas mis en place sur un PC, et si ce même PC venait à être volé, il suffirait de retirer le disque dur et de le brancher sur un autre PC pour en lire le contenu. En revanche, dès lors que la technologie Bitlocker est activée sur un PC, il est impossible d'exploiter les données qui y sont enregistrées. Bitlocker prenant en charge les clés XTS-AES 128 et 256 bits (un système de protection très fort), les données sont considérées comme inviolables. Dans ses premières versions, Bitlocker stockait sa clé de déchiffrement sur une clé USB. Aujourd'hui, celle-ci est stockée sur la fameuse TPM dont il est question ici. Cela confère au système une sécurité bien plus importante. Pour s'identifier, l'utilisateur peut toujours faire appel à une clé USB ou à un dispositif comme un capteur d'empreinte digital. Microsoft est totalement conscient du fait que la nécessité d'avoir une puce TPM 2.0 va obliger une certaine partie des utilisateurs à rester sur Windows 10. Une position clairement assumée par la firme de Redmond. David Weston, en charge du développement de l'OS, a ainsi indiqué dans les colonnes de CRN : « Beaucoup de choses autour de cette sortie initiale de Windows 11 n’est pas l’objectif, mais simplement la première étape du voyage. Nous disons « nous pouvons maintenant garantir que vous avez une puce TPM. Cela signifie que je suis sûr que les développeurs stockent les informations sensibles concernant l’identification dans le matériel ». Nous ne pouvions pas garantir ça sur Windows 10 quand juste un petit pourcentage des utilisateurs en était équipé. (…) Plus d’applications n’auront plus besoins de mots de passe par défaut. Plus pourront chiffrer leurs données. » En clair, no TPM no party. L'objectif de Microsoft est de créer un parc informatique ultra sécurisé et Windows 11 devrait grandement contribuer à cette tâche. COMMENT VÉRIFIER LA PRÉSENCE DE LA PUCE TPM 2.0 SUR SON PC ? Pour vérifier que votre PC dispose bien d’un composant TPM 2.0 et que celui-ci a été activé, deux solutions s’offrent à vous depuis Windows 10. La première consiste à se reporter aux indications de l’application Sécurité Windows. Procédez comme suit : Lancez le module des Paramètres en pressant simultanément les touches [Windows] + [I]. Rendez-vous ensuite sur Mise à jour et sécurité. Cliquez sur Sécurité Windows. Sélectionnez l’option Sécurité de l’appareil. Dans la section Processeur de sécurité, cliquez sur Détails du processeur de sécurité. Vous devriez y voir la version du module TPM de votre PC. S’il s’agit de l’édition 2.0, votre configuration est éligible à Windows 11. Si la version de la puce TPM est inférieure 2.0 ou si vous n'en avez pas du tout, vous pourrez quand même prétendre à Windows 11. Il faudra installer le système à l’aide des ISO. Mais prenez garde : à terme, vous ne disposerez plus des mises à jour du système d'exploitation. Votre PC risque donc de se retrouver démuni dans les prochains mois et il vous faudra alors réinstaller Windows 10 ou un OS alternatif. Dans le cas où votre machine ne serait du tout compatible avec Windows 11, mieux vaut envisager un changement de configuration matérielle (c'est sûr, ça fait mal au portefeuille). Si vous souhaitez vérifier la présence et l’activation du composant TPM 2.0 sur votre ordinateur, il existe une autre façon de procéder. Voici comment faire : Dans le champ de recherche de Windows 10, entrez le terme msc. Lancez l’application qui s’affiche dans les résultats. S’ouvre alors l’outil de Gestion de module de plateforme sécurisée sur l’ordinateur local. La puce TPM ainsi que son numéro de version devraient alors apparaître, comme sur la capture d’écran ci-dessous. COMMENT ACTIVER LA PUCE TPM 2.0 ? En fonction du modèle et du fabricant de votre carte mère, il se peut que la puce TPM ne soit pas activée. En conséquence de quoi votre configuration peut paraître inéligible, alors que ça devrait pourtant être le cas. Rassurez-vous, l’activation du ce petit composant est finalement assez simple. Commencez par accéder à l’UEFI de votre machine. Pour cela, vous avez le choix : Depuis Windows 10, rendez-vous le module des paramètres (touches [Windows] + [I]), puis cliquez sur Mise à jour et sécurité > Récupération > Démarrage avancé > Redémarrer maintenant. Cliquez sur Dépannage, puis sur Options avancées. Sélectionnez finalement l’option Changer les paramètres du microprogramme UEFI. Sinon, vous pouvez également accédez au BIOS ou à l’UEFI de votre machine en pressant l’une des touches suivantes dès le démarrage de votre PC (tout dépend du constructeur de votre carte mère) : [F1], [F2], [F8], [F10], [F12] ou [Suppr]. Sur les tablettes Microsoft Surface, il faut presser simultanément le bouton de volume [+] et le bouton [Marche/arrêt]. Après accéder à l’UEFI de votre PC, vous devriez pouvoir accéder aux réglages TPM. Celle-ci se trouve généralement dans la partie Sécurité. Elle peut s’intituler tout bonnement TPM (TCM) comme sur la capture ci-dessous, ou bien Intel PTT, Intel Platform Trust Technology, AMD FTPM, AMD PSP TPM… Pour activer la prise en charge du TPM, tout dépend en fin de compte du fabricant de votre appareil. Voici des liens vers les constructeurs les plus courants : Asus Dell HP Lenovo Microsoft Surface PEUT-ON AJOUTER UNE PUCE TPM 2.0 SUR SON PC QUI N'EN A PAS ? Sur un ordinateur de bureau, il est tout à fait possible d'ajouter une puce TPM 2.0 sur une carte mère qui est en dépourvu. Il y a une dizaine d'années, les constructeurs avaient prévu le coup en intégrant à leur carte mère un petit slot d'extension permettant de connecter une puce TPM 2.0. L'opération s'effectue en une poignée de secondes et se révèle encore plus simple que d'ajouter de la RAM ou de changer la carte graphique. Mais il y a quand même deux gros hics : d'une part, les prix des puces TPM 2.0 ont flambé depuis que Microsoft a annoncé la nécessité d'un tel composant pour faire fonctionner Windows 11. Alors qu'on en trouvait pour une dizaine d'euros début 2021, la puce TPM 2.0 a vu son prix quintupler depuis juin. Une opération pas franchement rentable : à moins de posséder une carte mère et un processeur de très haut de gamme datant d'avant 2016 (et encore…), mieux vaut opter se tourner vers une configuration un peu plus récente. d'autre part, et c'est le principal problème : trop peu de modèles de cartes mères sont capables d'accueillir une puce TPM 2.0. Avant 2016, les cartes les plus onéreuses en étaient équipées. AVEC WINDOWS 11, PEUT-ON TRICHER ET SE PASSER DE PUCE TPM 2.0 ? Il y a moyen de contourner cette limitation en installant le système d’exploitation à l’aide du fichier ISO et non en passant par le Windows Update. Donc d’installer Windows 11 sur un PC équipé d’une ancienne puce TPM. Pour savoir comment faire, n'hésitez pas à consulter notre tutoriel permettant d'installer Windows 11 sur un PC non compatible et sans puce TPM 2.0. Néanmoins, les utilisateurs qui tenteront l'aventure ne bénéficieront plus des prochaines mises à jour du système d'exploitation. Si nous avons installé l'OS sur plusieurs PC pourtant non éligibles et avons pu bénéficier de deux mises à jour de l'OS, on ignore cependant quand Microsoft coupera les ponts. Il est possible que d'ici quelques mois, il ne soit plus possible de maintenir à jour son système d'exploitation. Ce qui posera problème, puisqu'il ne sera plus possible non plus de faire machine arrière et de revenir à Windows 10… À moins de tout réinstaller, ce qui n'est guère pratique.
  9. Windows 11 est la grande star du moment cependant Windows 10 reste d’actualité. Ce système d’exploitation a encore plusieurs années devant lui avant d’être officiellement abandonné par Microsoft. Dans ce contexte la firme publie une nouvelle mise à jour cumulative censée optimiser son « expérience ». Cette nouvelle mise à jour cumulative KB5005611 est importante pour l’avenir à court terme de ce système d’exploitation. Elle s’adresse aux PC sous les dernières versions stables, à savoir 2004, 20H2 et 21H1. Windows 10 et KB5005611 Elle est proposée de manière facultative. Il s’agit d’une version « Preview » du prochain Update proposé dans le cadre de la grande maintenance du mois d’octobre. Elle est également connue sous le nom de Patch Tuesday. Nous retrouvons des corrections de bugs et des améliorations. L’application Outook est par exemple concernée. Le géant explique « Nous avons corrigé un problème selon lequel les applications, telles que Microsoft Outlook, cessent soudainement de répondre lors d’une utilisation normale. Cela se produit si l’application a créé et supprimé des éléments d’interface utilisateur sur un thread d’arrière-plan qui ne reçoit plus de messages. ». En parallèle KB5005611 s’attaque à un bug provoquant l’apparition de « Nouvelles et intérêts » même si cette fonctionnalité est désactivée dans le menu contextuel de la barre des tâches. A cela s’ajoute un correctif contre des plantages avec écran bleu de la mort de certains PC après un redémarrage. La note de version ajoute qu’un correctif s’adresse aux utilisateurs de Microsoft Teams. « Nous avons résolu un problème de partage d’un écran à l’aide de Microsoft Teams. Le contenu protégé, tel qu’un e-mail de gestion des droits numériques (DRM), apparaît noir pour le présentateur, mais semble transparent pour tous les autres. » KB5005611 est une mise à jour cumulative facultative. Elle est proposée dans la cadre d’une prévisualisation de la version définitive prévue pour le prochain Patch Tuesday. Son téléchargement et son installation sont manuels. Microsoft Update Catalog – > KB5005611
  10. Une nouvelle version de l’utilitaire GPU-Z a été publiée, CPU-Z v2.42.0. Elle propose la prise en charge de nouveaux GPU tout en distinguant la nature de certains processeurs graphiques de Nvidia. Disponible en téléchargement, GPU-Z v2.42.0 apporte la détection de nouveaux GPU. Nous avons la prise en charge des iGPU desp rocesseurs Intel Alder Lake-S et de Tiger lake. En parallèle le support de la GeForce RTX 3060 (GA104) est ajouté ainsi que celui des GeForce RTX 3050 Ti (Laptop), du T1200 Mobile, du GRID K340, M30 et Q12U-1. Enfin la Radeon Pro W6800X est également de la partie. L’utilitaire s’arme de deux nouvelles détections. La première lui permet de distinguer les GPU Nvidia équipés d’une protection anti-crypto. Il peut ainsi reconnaitre un GPU « lite hashrate » (LHR) d’un GPU classique. La seconde concerne le support de la technologie resizable-BAR avec les Radeon RX 5000. GPU-Z v2.42.0 peut aussi collecte différentes données sur le matériel et les stocker dans un fichier. Il suffit de l’exécuter avec l’argument « -log » suivi d’un nom de fichier. En parallèle nous avons plusieurs corrections de bugs en particulier concernant des plantages lors de la prise de captures d’écran et un rare crash en test de rendu PCIe. La note de version évoque la résolution d’un problème de plantage sur certains systèmes autour de la technologie resizable-BAR. Les Radeon HD 5000 de 2009 sont désormais accompagnées du bon logo (ATI) et la lecture des capteurs EVGA iCX sont plus précises. Enfin les GPU Radeon RX série 6000 (RDNA2) affichent correctement leur compatibilité au niveau des fonctionnalités DirectX 12_2. GPU-Z 2.42.0, lien et note de version Information Note de version Lien de téléchargement GPU-Z GPU-Z : Utilitaire d’information sur la solution graphique d’un PC Version : 2.42 Utilitaire GPU-Z v2.42.0
  11. Nvidia vient de mettre en ligne de nouveaux pilotes graphiques, les GeForce 472.12. WHQL. Ils proposent des environnements optimisés pour de nouveaux jeux et corrigent plusieurs bugs. Disponibles en téléchargement ces GeForce 472.12 WHQL sont des drivers graphiques dits « Game Ready ». Ils proposent le support de nouveaux jeux dans le sens où des optimisations de performance sont promises. Nvidia souligne aussi des optimisations à l’approche du lancement de Windows 11. Nous retrouvons du coup des pilotes « Game Ready » pour Windows 11. Cela comprend le support des nouvelles fonctionnalités graphiques de cet OS. Concernant les jeux nous avons des améliorations pour « Alan Wake Remastered » dont la prise en charge de DLSS. Cette technologie permet de doubler le framerate en 4K. De son coté Deathloop propose la prise en charge de la technologie Reflex. A tout ceci s’ajoute des pilotes prêts pour « Diablo II: Resurrected », « Far Cry 6 », « Hot Wheels Unleashed », « Industria », « New World » et « World War Z: Aftermath ». Concernant les bugs Nvidia a corrigé le dysfonctionnement de « Watch_Dogs Legion » si la technologie resizable-BAR est active. « Battlefield V » en mode DirectX 12 et HDR ne devrait plus planter. Les fréquences GPU bloquées devraient être de l’histoire ancienne avec « Redshift3D » ainsi que le bug autour du facteur de mise à l’échelle dans le Panneau de configuration. Attention nous avons quelques bugs connus. Ils affectent Deathloop ; Youtube, Tom Clancy’s The Division 2 ou encore Sonic & All-Stars Racing. Vous trouverez tous les détails en fin d’article. Les GeForce Hotfix Driver 472.12 WHQL, note de version Information Produit pris en charge Téléchargement Lien de téléchargement : Pilotes graphiques GeForce Game Ready Windows 11 Alan Wake Remastered Deathloop (NVIDIA Reflex technology) Diablo II: Resurrected Far Cry 6 Hot Wheels Unleashed Industria New World World War Z: Aftermath GeForce Experience Settings Bravely Default II Deathloop GRIT Icarus Myst (2021) NBA 2K22 Pathfinder: Wrath of the Righteous The Legend of Heroes: Hajimari No Kiseki Twelve Minutes Vampire: The Masquerade – Bloodhunt Fixed Issues [Watch Dogs Legion]: Stuttering may occur in the game with ReBAR enabled. [3356008] [Battlefield V][DirectX 12]: The game may crash with HDR enabled. [3353767] [Redshift3D]: GPU clocks may get stuck at the maximum rate. [3324452] [NVIDIA Control Panel]: After overinstalling the driver using express install when GPU scaling is enabled, the 0.59x upscaling factor is missing from the NVIDIA Control Panel scaling resolution list (Display > Change Resolution page). [200765424] Windows 10 Issues [Deathloop][HDR]:TDR/corruption occurs in the game with Windows HDR enabled. If this issue occurs, toggle the Windows HDR setting. [YouTube]: Video playback stutters while scrolling down the YouTube page. [3129705] Tom Clancy’s The Division 2 may display graphical artifacts. [200754013] Sonic & All-Stars Racing Transformed may crash on courses where players drive through water. [3338967] Lien de téléchargement : Pilotes graphiques GeForce
  12. A l’occasion du Patch Tuesday du mois de septembre 2021, Microsoft publie la mise à jour cumulative Windows 10 KB5005565. Elle s’adresse aux PC sous20H1, 20H2 ou 21H1. Son installation permet au système d’exploitation d’évoluer en version 19041.1237, 19042.1237 et 19043.1237. Ces numéros sont importants. Ils permettent de s’assurer que le processus s’est déroulé sans problèmes. Pour les dénicher il suffit de lancer winver.exe dans Exécuter (WIN+R). Cette mise à jour apporte des améliorations de qualité à la pile de maintenance. Il s’agit du composant qui installe les mises à jour Windows. Il est également nommé « Servicing stack updates » alias le SSU. Elle corrige également un bug à l’origine sous PowerShell de la création d’un nombre infini de répertoires enfants. La défaillance apparait si la commande Move-Item est utilisée pour déplacer un répertoire vers l’un de ses enfants. Le volume se met alors à se remplir et le système cesse de répondre. Windows 10 et KB5005565, focus sur la sécurité En parallèle le focus reste la sécurité avec la résolution de 32 vulnérabilités dont 30 sont jugées importantes et deux critiques. Il s’agit de vulnérabilités affectant le moteur de script Windows et le service Windows WLAN AutoConfig. Dans le premier car elle permet une corruption de mémoire et dans le second cas il est possible d’exécuter du code à distances. Elles sont identifiées sous les références CVE-2021-26435 et CVE-2021-36965. Enfin deux problèmes connus et sans correctif sont de la partie. Après avec installé la mise à jour cumulative KB003690 du 21 juin 2021, certains PC peuvent ne plus être en mesure d’installer de nouvelles mises à jour. L’opération se solde par l’erreur « PSFX_E_MATCHING_BINARY_MISSING ». Ensuite l’utilisation d’une image ISO personnalisée pour installer Windows 10 peut supprimer Microsoft Edge Legacy, mais sans le remplacer par Microsoft Edge basé sur Chromium. Dans ce cas il faut procéder manuellement à son installation. KB5005565 est normalement distribuée automatiquement par les services Windows Update et WSUS. Vous pouvez aussi procéder à son téléchargement manuel pour une installation « hors ligne ». Elle est disponible sur le service en ligneMicrosoft Update Catalog.
  13. AMD a publié de nouveaux pilotes graphiques, les Radeon Software Adrenalin 21.9.1. Nous avons des optimisations pour certains jeux, une nouveauté et quelques corrections de bugs. Disponibles en téléchargement ces Radeon Software Adrenalin 21.9.1 sont proposés de manière facultative. AMD annonce des environnements optimisés pour les titres Deathloop et Call of Duty Vanguard Open Beta. En parallèle nous avons la prise en charge de la technologie Smart Access Memory (PCI Resizable BAR) pour les solutions graphiques Radeon RX 5000 series. A tout ceci s’ajoute le support de nouvelles extensions pour l’API Vulkan. Cela comprend VK_KHR_zero_initialize_workgroup_memory, VK_KHR_shader_integer_dot_product, VK_EXT_shader_atomic_float2 et VK_EXT_load_store_op_none. Nous avons également quelques corrections de bugs. Elles concernent les jeux PAYDAY 2 avec certaines cartes graphiques comme la Radeon RX 6800 XT et Assassin’s Creed Odyssey avec la Radeon RX 480. La note de version évoque la résolution de souci de connexion de deux écrans avec de grandes différences de résolution/taux de rafraîchissement et une Radeon RX Vega. Enfin les problèmes de fréquence et de consommation de la Radeon RX 5500 XT avec un affichage en 1080p à 60Hz sont de l’histoire ancienne. Ces pilotes introduisent également l’overclocking automatique. lSi vous disposez d’une carte graphique Radeon RX 6000 Series et d’un processeur Ryzen 5000 Series cette fonction est disponible. Elle propose un overclocking simplifié. Enfin nous retrouvons une compatibilité avec Windows 11. Le communiqué de presse précise “AMD apporte une optimisation des performances et des fonctionnalités puissantes comme Radeon Boost, Radeon Anti-Lag et Radeon Image Sharpening afin de réduire la latence et d’améliorer la qualité d’image des PC Windows 11” Attention ces pilotes graphiques ne sont pas parfaits. Nous avons plusieurs problèmes connus et non corrigés. Tous les détails sont disponibles en fin d’article. Radeon Software Adrenalin Edition 21.9.1, note de version et lien InformationContenuCompatibilitéLien de téléchargement Nom : Radeon Software Adrenalin Version : 21.9.1 Développeur : AMD Systèmes d’exploitation : Windows 10 64-bit telegargement Radeon Software Adrenalin 21.9.1
  14. Nous savons qu’Intel a prévu de lancer sa 12ième génération de processeur Core durant le quatrième trimestre. Depuis quelques jours le brouillard autour de ce calendrier se dissipe. Le grand rendez-vous serait fixé le 19 novembre prochain. C’est du moins ce qu’affirme les derniers rapports. Alder Lake-S la 12ième génération Core d’Intel sera lancée au mois de novembre accompagnée d’une nouvelle plateforme. Elle sera basée sur le socket LGA 1700 et les chipsets 6OO series. Nous aurons droit au Z690 qui incarnera la vitrine. Cette date du 19 novembre correspondrait à la commercialisation de toutes ces nouveautés. L’annonce officielle serait de son côté prévue en amont. Les indiscrétions tablent sur le 27 ou le 28 octobre prochaine. Du coup les fans vont devoir patienter quelques semaines supplémentaires pour pouvoir faire évoluer les PC. Il s’agira cependant bien plus qu’une évolution puisqu’un changement de carte mère est obligatoire. Il est aussi prévu l’arrivé de la DDR5 et l’adoption du PCIe 5.0. Alder Lake-S, du Core i9-12900K au Core i3-12100, bilan La gamme Alder Lake-S va s’organiser autour de nombreuses références. Intel compte continuer à utiliser plusieurs familles de puces avec des Core i3, Core i5, Core i7 et Core i9. Il faut également s’attendre à des variantes K et KF. Dans les deux cas il s’agira de processeurs équipés d’un coefficient multiplicateur débloqué tandis que l’iGPU sera désactivé dans le deuxième cas. . Quelques références ont déjà fait surface avec les Core i9-12900, i7-12700, i5-12600, i5-12400 et l’i3-12100. Alder Lake-S, le Core i9-12900K sera cher…(741 € ?)
  15. Microsoft vient de publier une nouvelle mise à jour cumulative Windows 10, KB5005101. Elle s’adresse aux PC sous 20H1, 20H2 et 21H1. Il s’agit d’une version « Preview » en amont du Patch Tuesday du mois de septembre 2021. Cette mise à jour cumulative KB5005101 propose une longue liste de correctifs. Parmi les fait les plus marquant nous avons la résolution d’un souci de connexion Bluetooth. Un bug limite l’usage d’un casque Bluetooth aux appels vocaux. Nous retrouvons aussi des patchs autour de la saisie tactile et des problèmes d’écran noir avec certains appareils Windows 10. A ce sujet la firme explique « Nous avons corrigé un problème susceptible d’empêcher votre appareil de fonctionner lors d’un geste de saisie tactile. Ce problème se produit si vous mettez plus de doigts en contact avec le pavé tactile ou l’écran au milieu du geste. Nous avons également résolu un bug susceptible d’entraîner l’affichage d’un écran noir sur un moniteur externe après une mise en veille prolongée. Ce problème peut se produire lorsque le moniteur externe se connecte à une station d’accueil à l’aide d’une certaine interface matérielle. » Windows 10, la prochaine grande maintenance est prévue le 14 septembre. La firme a aussi corrigé une défaillance à l’origine de la création de comptes locaux en double sur certains ordinateurs. La solution passe par la suppression des comptes en question de la base de données du Gestionnaire de comptes de sécurité locale. Redmond précise « Nous avons corrigé un problème qui pouvait créer des comptes locaux intégrés en double, tels qu’un compte administrateur ou invité, lors d’une mise à niveau. Ce problème se produit si vous avez précédemment renommé ces comptes. Par conséquent, le « Local Users » et « Groups MMC snap-in » (lusrmgr.msc) apparaissent vides sans compte après la mise à niveau. » Il est important de souligner que KB5005101 est une version « Preview ». Son contenu sera proposé lors de la prochaine grande maintenance de Microsoft. Nommée Patch Tuesday elle aura lieu le 14 septembre prochain. Preview KB5005101 – note de version Résout un problème qui empêche les utilisateurs de suivre les échecs d'activation DCOM (Distributed Component Object Model). Résout un problème de thread qui peut entraîner l'arrêt du service Windows Remote Management (WinRM) lorsqu'il est soumis à une charge élevée. Résout un problème qui empêche le processus hôte du fournisseur Windows Management Instrumentation (WMI) de fonctionner. Cela se produit en raison d'une violation d'accès non gérée qui se produit lors de l'utilisation de la configuration de l'état souhaité (DSC). Résout un problème qui provoque l'échec de la migration de fichiers entre les chemins DFS (Distributed File System) stockés sur différents volumes. Ce problème se produit lorsque vous implémentez la migration à l'aide de scripts PowerShell qui utilisent la commande Move-Item . Résout un problème qui vous empêche d'écrire dans un référentiel WMI après une condition de mémoire faible. Résout un problème qui réinitialise la luminosité du contenu à plage dynamique standard (SDR) sur les moniteurs à plage dynamique élevée (HDR). Cela se produit après le redémarrage du système ou la reconnexion au système à distance. Résout un problème pouvant entraîner l'affichage d'un écran noir sur un moniteur externe après la mise en veille prolongée. Ce problème peut se produire lorsque le moniteur externe se connecte à une station d'accueil à l'aide d'une certaine interface matérielle. Résout une fuite de mémoire qui se produit lorsque vous utilisez des classes imbriquées dans VBScript . Résout un problème qui vous empêche de saisir des mots dans la zone de nom d'utilisateur pendant le processus d'expérience hors boîte (OOBE). Ce problème se produit lorsque vous utilisez l'éditeur de méthode d'entrée chinois (IME). Résout un problème qui empêche les applications qui utilisent un shim de fonctionner. Ce problème se produit sur les appareils sur lesquels edgegdi.dll n'est pas installé. Le message d'erreur est « L'exécution du code ne peut pas continuer car edgegdi.dll n'a pas été trouvé ». Résout un problème qui pourrait vous empêcher de réduire une application qui utilise des fenêtres sans thème. Résout un problème pouvant entraîner l'arrêt de votre appareil lors d'un geste de saisie tactile. Ce problème se produit si vous mettez davantage de doigts en contact avec le pavé tactile ou l'écran au milieu du geste. Résout un problème de redimensionnement des images pouvant produire des artefacts de scintillement et de ligne résiduelle. Résout un problème de copie et de collage d'une zone de texte dans les applications Office 365. L'IME vous empêche d'insérer du texte dans la zone de texte. Résout un problème qui empêche les casques audio USB de fonctionner sur des appareils prenant en charge le déchargement audio USB. Ce problème se produit si vous avez installé des pilotes audio tiers sur les périphériques. Résout un problème qui provoque l'arrêt du fonctionnement de l'assurance du mécanisme d'authentification (AMA). Ce problème se produit lorsque vous migrez vers Windows Server 2016 (ou des versions plus récentes de Windows) et lors de l'utilisation d'AMA en conjonction avec des certificats de Windows Hello for Business. Résout un problème qui empêche les règles d'intégrité du code de fonctionner correctement lors de la spécification de règles de nom de famille de package dans une stratégie d'intégrité du code. Ce problème se produit en raison de la gestion incorrecte des noms sensibles à la casse. Résout un problème qui empêche le service ShellHWDetection de démarrer sur un périphérique Privileged Access Workstation (PAW) et vous empêche de gérer le chiffrement de lecteur BitLocker. Résout un problème dans la protection contre les exploits de Windows Defender qui empêche certaines applications Microsoft Office de fonctionner sur des machines dotées de certains processeurs. Résout un problème qui provoque l'affichage de la barre d'outils IME même lorsque l'application distante est fermée. Résout un problème qui peut survenir lorsque vous configurez la stratégie, « Supprimer les profils utilisateur antérieurs à un nombre de jours spécifié au redémarrage du système ». Si un utilisateur est connecté depuis plus longtemps que la durée spécifiée dans la stratégie, l'appareil peut supprimer de manière inattendue des profils au démarrage. Résout un problème avec le paramètre de synchronisation de Microsoft OneDrive « Toujours conserver sur cet appareil ». Le paramètre est réinitialisé de manière inattendue sur « dossiers connus uniquement » après l'installation d'une mise à jour Windows. Résout un problème qui fournit le mauvais résultat Furigana lorsqu'un utilisateur annule la reconversion japonaise. Résout une condition rare qui empêche les casques Bluetooth de se connecter à l'aide du profil de distribution audio avancé (A2DP) pour la lecture de musique et fait que les casques ne fonctionnent que pour les appels vocaux. Ajoute la politique « Version du produit cible ». Avec cela, les administrateurs peuvent spécifier le produit Windows vers lequel ils souhaitent que les appareils migrent ou restent sur (par exemple, Windows 10 ou Windows 11). Augmente le nombre d'entrées par défaut dans le cache de recherche de l'autorité de sécurité locale (LSA) pour améliorer les performances de recherche dans les scénarios de volume de recherche élevé. Résout un problème susceptible de créer des comptes locaux intégrés en double, tels qu'un compte administrateur ou invité, lors d'une mise à niveau sur place. Ce problème se produit si vous avez précédemment renommé ces comptes. Par conséquent, le composant logiciel enfichable MMC Utilisateurs et groupes locaux (lusrmgr.msc) apparaît vide sans aucun compte après la mise à niveau. Cette mise à jour supprime les comptes en double de la base de données locale du gestionnaire de comptes de sécurité (SAM) sur les ordinateurs concernés. Si le système a détecté et supprimé des comptes en double, il enregistre un événement Directory-Services-SAM, avec l'ID 16986, dans le journal des événements système. Les adresses arrêtent l'erreur 0x1E dans srv2!Smb2CheckAndInvalidateCCFFile . Résout un problème pouvant entraîner l'échec des validations de transfert avec l'erreur « HRESULT E_FAIL a été renvoyé à partir d'un appel à un composant COM ». Ce problème se produit lorsque vous utilisez Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2 ou Windows Server 2012 comme sources. Résout un problème pouvant entraîner l'arrêt d'un système après qu'un filtre de déduplication a détecté des dommages dans un point d'analyse. Ce problème se produit en raison de modifications du pilote de déduplication introduites dans une mise à jour précédente. Résout un problème d'utilisation de la commande robocopy avec l'option de sauvegarde ( /B ) pour corriger la perte de données. Ce problème se produit lorsque l'emplacement source contient des fichiers Azure File Sync hiérarchisés ou des fichiers Cloud hiérarchisés. Arrête l'exécution de requêtes sur les API OneSettings à partir de la fonctionnalité d'intégrité du stockage obsolète. Active plus de 1400 nouvelles politiques de gestion des appareils mobiles (MDM). Avec eux, vous pouvez configurer des stratégies que les stratégies de groupe prennent également en charge. Ces nouvelles stratégies MDM incluent des stratégies de modèle d'administration (ADMX), telles que App Compat, Event Forwarding, Servicing et Task Scheduler. À partir de septembre 2021, vous pouvez utiliser le catalogue de paramètres Microsoft Endpoint Manager (MEM) pour configurer ces nouvelles stratégies MDM.
  16. Bien que Windows 11 soit la grande star du moment chez Microsoft, Windows 10 continue sa route. Le système d’exploitation va prochainement évoluer avec l’arrivée de 21H2 la deuxième mise à jour de fonctionnalités de l’année. Pour le moment nous n’avons pas de calendrier exact mais 21H2, à l’image de Windows 11, est dans sa dernière ligne droite. Sa publication devrait avoir lieu à l’automne prochain. A l’approche de ce rendez-vous les dernières retouches sont apportées afin de s’assurer que tout fonctionne au mieux. Cela passe par la sortie de nouvelles Preview au travers du programme Insider. Elles visent les PC inscrits sur le canal « Release Preview ». Dans cette optique nous avons droit depuis quelques heures à la construction 19044.1202. Elle est distribuée au travers de la mise à jour KB5005101. Il n’y a de gros changement ni de nouveauté. La note de version annonce un unique correctif. Il s’attaque à un bug provoquant un plantage de la page paramètres de Windows Update après le téléchargement d’une mise à jour facultative. Windows 10 et KB5005101 Concernant le déploiement de KB5005101, Microsoft explique “Cette mise à jour est proposée automatiquement aux PC Windows Insiders déjà sous Windows 10 21H2 est inscrits sur le canal Release Preview. Pour les ordinateurs qui ne sont pas encore cette version – cette mise à jour est proposée via notre expérience « seeker » au travers de Windows Update et UNIQUEMENT aux PC qui ont été déplacés du canal bêta vers le canal Release Preview car ils ne répondaient pas à la configuration matérielle requise pour Windows 11. Cela signifie que ces PC devront lancer manuellement l’installation de 21H2. “ Malgré l’arrivée de Windows 11, Windows 10 a encore plusieurs années devant lui. Sa prise en charge sera assurée jusqu’en 2025. Elle va permettre à l’OS de profiter de corrections et d’améliorations au travers de nouvelles mises à jour de fonctionnalités. Windows 10 21H2, le lancement est proche, les grandes nouveautés
  17. NVIDIA propose de nouveaux pilotes graphiques, les GeForce 471.96 WHQL. Ils apportent quelques nouveautés et corrigent des bugs. Disponibles en téléchargement ces drivers GeForce 471.96 WHQL sont estampillés Game Ready. Nous n’avons pas de nouvel environnement optimisé pour de nouveau jeu. Par contre Nvidia annonce la prise en charge de six nouveaux écrans compatibles G-SYNC et 24 nouveaux titres profitant de paramètres « Optimal » dans les GeForce Experience. En parallèle une mise à jour de la résolution de mise à l’échelle dans la fonction Image Sharpening est proposée. A cela s’ajoute plusieurs corrections de bugs. Les soucis de latence DPC entre les modes couleur 8 bpc et 10 bpc sont corrigés ainsi que le problème de détection des définitions supportées par le moniteur Odyssey G9 de Samsung. La défaillance à l’origine d’un plantage (BSOD) si deux de ces écrans sont connectés en 240 Hz est aussi résolue. Nous avons des corrections pour des GPU d’ordinateurs portables avec Windows 11 et la résolution d’un problème de stabilité de Topaz Denoise avec les GPU « Turing » et « Volta ». Ces pilotes ne sont cependant pas parfaits. Nous avons plusieurs problèmes connus et non corrigés. Vous trouverez tous les détails en fin d’article. Les GeForce Hotfix Driver 471.96 WHQL, note de version InformationProduit pris en chargeTéléchargement Updated scaling resolution in NVIDIA Image Sharpening. GeForce Experience Settings Support Aliens: Fireteam Elite Bless Unleashed Blood of Heroes Car Mechanic Simulator 2021 Doki Doki Literature Club Plus! Draw & Guess Faraday Protocol Final Fantasy Final Fantasy III Ghost Hunters Corp Golf With Your Friends GrandChase Humankind King’s Bounty II Madden NFL 22 Mini Motorways Psychonauts 2 Quake Remastered SAMURAI WARRIORS 5 Supraland The Great Ace Attorney Chronicles The Walking Dead: Onslaught Yakuza 4 Remastered Yakuza 5 Remastered G-SYNC Support EVE Spectrum ES07D03 Lenovo G27Q-20 MSI MAG321QR Philips OLED806 ViewSonic XG250 Xiaomi O77M8-MAS Fixed Issues in this Release DPC latency is higher when color mode is set to 8-bit color compared to 10-bit color.[3316424] Unable to detect supported display modes for the Samsung Odyssey G9 display [3332327] Blue-screen crash/reboot loop occurs when two Samsung Odyssey G9 displays @ 240 Hz are connected. [3256732] NVDisplay.Container.exe constantly writes data to C:\ProgramData\NVIDIA Corporation\nvtopps\nvtopps.db3. [3350171] [Windows 11][Notebook]: With the graphics mode set to Hybrid, the GPU frequently wakes up while idle. [3345922] [CUDA][Turing/Volta GPUs]: Stability issues with Topaz Denoise AI. [200755368] Windows 10 Issues [Deathloop][HDR]:TDR/corruption occurs in the game with Windows HDR enabled. If this issue occurs, toggle the Windows HDR setting. [NVIDIA Control Panel]: After overinstalling the driver using express install when GPU scaling is enabled, the 0.59x upscaling factor is missing from the NVIDIA Control Panel scaling resolution list (Display > Change Resolution page). To work around, disable and then re-enable GPU scaling. Alternatively, perform a clean driver installation. [Battlefield V][DirectX 12]: The game may crash with HDR enabled. [3353767] To work around, enable HDR from the Windows display settings before launching the game. [YouTube]: Video playback stutters while scrolling down the YouTube page. [3129705] Tom Clancy’s The Division 2 may display graphical artifacts. [200754013] Sonic & All-Stars Racing Transformed may crash on courses where players drive through water. [3338967] Lien de téléchargement : Pilotes graphiques GeForce
  18. Une nouvelle Preview de Windows 11 débarque. Proposée au travers de la mise à jour KB5005191 cette Build 22000.168 apporte un nouveau Widget, des améliorations à la bibliothèque du Microsoft Store ou encore résout plusieurs bugs. Certaines corrections sont attendues car certains problèmes sont embétants. Cette mise à jour cumulative Windows 11 KB5005191 apporte des modifications mineures, comme l’amélioration de la recherche et la résolution de « petits » problèmes ici et là. Son installation apporte la prise en charge d’un nouveau Widget, Microsoft 365. Il permet de faire apparaitre des tas d’informations comme des documents, des actualités ou encore des enregistrements de réunion Teams. Pour le moment cette nouveauté ne concerne que les entreprises. Elle nécessite un compte AAD. Windows 11 et le Widget Microsoft 365 Microsoft précise que « Microsoft 365 » est censé améliorer la productivité. Pour l’essayer il suffit d’ouvrir le volet widgets et de sélectionner « Ajouter des widgets ». Windows 11 build 22000.168, quelques nouveautés Le système d’exploitation propose également des améliorations pour Teams Chat présent au niveau de la barre des tâches. L’application pend en charge plusieurs langues dont l’allemand, le néerlandais, le danois, le Français, l’espagnol, l’hindi, le japonais, le coréen ou encore le chinois. Windows 11 et le Microsoft Store De son côté le Microsoft Store propose d’une bibliothèque repensée afin de simplifier la navigation tout en améliorant les performances. La conception de « spotlight » pour promouvoir certains produits a été retravaillée. Windows 11 et Spotlight Nous avons aussi plusieurs correctifs de bugs. Parmi les faits les plus marquants le géant corrige un problème affectant les résultats de la recherche Windows. Les plantages de l’application Paramètres devraient être de l’histoire ancienne ainsi que les blocages du Widget Famille. Chat à partir de Teams ne devrait plus rencontrer de souci de lecture vidéo. Windows 11 Insider Preview Build 22000.168 est publié dans le cadre du programme Windows Insider. Le système d’exploitation est disponible sur les canaux DEV et Bêta.
  19. Microsoft a publié une Preview de la mise à jour KB5005103. Elle s’adresse aux PC sous Windows 10 v1909. Son objectif n’est pas la sécurité mais la fiabilité. Elle corrige plusieurs bugs importants. Microsoft teste une série d’améliorations avant le lancement public prévu lors du prochain Patch Tuesday. La mise à jour cumulative Windows 10 KB5005103 propose plusieurs correctifs. L’un d’eux s’attaque à un bug à l’origine d’une réinitialisation de la synchronisation de OneDrive. Le problème est apparu après l’installation d’une mise à jour Windows. Nous avons aussi la résolution d’un souci empêchant l’application Films et TV de lire certains fichiers MP4. Windows 10 et KB5005103 Redmond s’attaque à un bug important affectant la création de comptes locaux lors d’une mise à niveau. L’apparition de compte en double devrait être de l’histoire ancienne. A ce sujet la firme précise « Nous avons résolu un problème à l’origine de la création de comptes locaux en double, tels qu’un compte administrateur ou invité, lors d’une mise à niveau sur place. Ce problème se produit si vous avez précédemment renommé ces comptes. Par conséquent, le composant logiciel enfichable MMC Utilisateurs et groupes locaux (lusrmgr.msc) apparaît vide sans compte après la mise à niveau. Cette mise à jour supprime les comptes en double de la base de données SAM (Security Account Manager) locale sur les ordinateurs concernés. Si le système a détecté et supprimé des comptes en double, il enregistre un événement Directory-Services-SAM, avec l’ID 16986, dans le journal des événements système. » Enfin KB5005103 propose une solution au bug de lancement de Microsoft Office bloqué par Windows Defender. Tout devrait être corrigé maintenant. Microsoft ajoute que le problème se produit que sur des appareils avec certains processeurs. Il s’agit des correctifs les plus marquants la liste est plus importante. A noter que pour le moment aucun problème connu n’est annoncé par Microsoft. Cette mise à jour est proposée en préversion. Son contenu fera partie du prochain Patch Tuesday. Vous pouvez la télécharger directement à partir du Catalogue Microsoft Update.
  20. AMD vient de mettre en ligne de nouveaux pilotes graphiques, les Radeon Software Adrenalin 21.8.2. En version bêta ils apportent des optimisations de performance et des corrections de bugs. Ces drivers Radeon Software Adrenalin 21.8.2 proposent des environnements optimisés pour les titres « Myst » et Aliens: Fireteam Elite. Dans le premier cas AMD promet un gain de 6% en moyenne en 4K avec une Radeon RX 6800 XT face aux pilotes précédents. 21.8.1 précédents. Les pilotes disposent également d’une optimisation pour « Aliens: Fireteam Elite ». Nous avons également quelques corrections. Ils visent l’applications OBS lors d’un réenregistrement H265 / HEVC , le titre F1 2021 en mode écran partagé ou encore l’application Radeon pouvant cesser de fonctionner. Le souci de rendu sous Control et l’API DirectX 12 est de son coté corrigé ainsi que l’arrêt possible des mises à jour automatiques sous Ryzen Master lors de l’installation des derniers pilotes Radeon. Par contre attention, il s’agit de pilotes graphiques en version bêta dont l’installation est facultative. AMD liste un grand nombre de défaillances connues. Vous trouverez tous les détails en fin d’article. Version bêta – Wikipedia Bêta, ainsi nommée comme la deuxième lettre de l’alphabet grec, est la phase de développement logiciel qui suit alpha. Le bêta-test est donc la deuxième période d’essai d’un produit informatique avant sa publication. Un produit en période de bêta-test est généralement soumis à un nombre important ou représentatif d’utilisateurs : les bêta-testeurs. Ils peuvent être des employés de la société qui développe le logiciel, des bénévoles notamment dans le cas des logiciels libres ou de premiers clients notamment dans le processus Lean Startup. Ces personnes ont pour but d’utiliser le logiciel et de rapporter les problèmes rencontrés ainsi que leurs suggestions. Le bêta test sert essentiellement à mettre en évidence des bugs résiduels, ou bien à modifier l’interface utilisateur. Il existe deux formes de test bêta : la bêta ouverte ou bêta publique, dans laquelle n’importe qui peut participer, avec parfois une restriction technique (nombre d’utilisateurs connectés simultanément, etc.) ; la bêta fermée ou bêta privée, dans laquelle les personnes intéressées par le produit doivent s’inscrire au préalable ou sont contactées par les concepteurs du produit testé qui sélectionnent les candidatures. Radeon Software Adrenalin Edition 21.8.2 bêta, note de version et lien InformationContenuCompatibilitéLien de téléchargement Radeon Software Adrenalin 21.8.2 Nom : Radeon Software Adrenalin Version : 21.8.2 Beta Développeur : AMD Systèmes d’exploitation : Windows 10 64-bit
  21. Une nouvelle mise à jour cumulative (KB5005033) est désormais disponible pour Windows 10 version 21H2, 20H2 et v20H1. Elle a été déployée à l’occasion du Patch Tuesday d’aout 2021. Son objectif est de colmater la faille « PrintNightmare » du spooler d’impression. Elle affecte toutes les versions du système d’exploitation de Microsoft. Cette mise à jour est proposée via le service Windows Update. Il est aussi possible de la télécharger manuellement. Cela permet une installation hors connexion internet. KB5005033 est une mise à jour importante dont le focus est la sécurité. A noter que suite à son installation Windows 10 demandera des droits « d’administrateur » pour installer ou mettre à jour des pilotes d’imprimante. Ce sera son comportement par défaut. L’installation fait évoluer la construction de 21H1 en version 19043.1165, 20H2 en version 19042.1165 et 20H1 en 19041.1165. Ces différents chiffres sont importants. Ils permettent de vérifier que tout s’est bien déroulé. Vous pouvez les dénicher en lançant “winver.exe” dans Exécuter (WIN+R). Windows 10 et KB5005033 KB5005033 est distribuée automatiquement par les services Windows Update et WSUS. Si vous souhaitez l’installer manuellement voici les liens directs via le site Microsoft Update Catalog. En parallèle à la résolution de la faille « PrintNightmare », nous avons des correctifs concernant les jeux vidéo, le mode jeux, des problèmes d’alimentations et de performance en encore des soucis touchant l’explorateur de fichiers. Suite aux mises à jour des Patch Tuesday des mois de mars et avril derniers, Windows 10 a été victime de soucis de performances affectant presque tous les jeux les plus populaires. Depuis Microsoft tente de résoudre la situation au travers de différentes mises à jour cumulatives. Désormais une solution définitive est normalement disponible pour tout le monde. Elle a été testée au travers du programme Windows Insiders depuis quelques semaines. Ces problèmes de performance avec de nombreux jeux prennent la forme d’une baisse du nombre d’images par seconde ou d’image saccadées (sous Valorant ou CS: GO par exemple). Microsoft annonce un unique problème connu. Il est susceptible d’empêcher l’installation de la mise à jour. Enfin Windows 10 Build 19043.1165 ne prend plus en charge la synchronisation de Timeline. En clair la synchronisation de l’historique d’activité entre les différents appareils utilisant le même compte Microsoft ne fonctionne plus. La vue Chronologie reste accessible mais la synchronisation des activités n’est plus possible.
  22. Microsoft vient de publier une nouvelle construction de Windows 11 Build 22000.120. Elle est proposée aux utilisateurs inscrits sur les canaux Dev et Bêta du programme Windows Insider. Avec Windows 11 Build 22000.120, Redmond propose la cinquième mise à jour cumulative pour Windows 11 RTM Build 22000. Le programme s’attaque principalement à des améliorations de qualité. En clair il n’y a pas de nouveauté, de nouvelle fonctionnalité et de manière plus générale d’amélioration significative. Cette mise à jour cumulative est proposée au travers du service Windows Update. Elle porte le nom de KB5005188. Son installation permet à Windows 11 de progresser en version 22000.120. En parallèle une seconde mise à jour est disponible. Elle concerne la sécurité et plus particulièrement « Defender ». Windows 11 et KB5005188, quoi de neuf ? KB5005188 propose quelques améliorations dites « secondaires ». Le fait le plus marquant sur PC est probablement le clic droit avec l’Explorateur de fichiers. Les menus contextuels profitent d’une interface plus compacte facilitant l’usage de la souris. Le bouton « Nouveau » profite de son coté d’un menu déroulant. L’astuce permet d’éviter les listes imbriquées avec des entrées disponibles en lien direct. Microsoft indique avoir corrigé un problème entraînant une lenteur dans l’Explorateur de fichiers après une utilisation prolongée du menu contextuel. Windows 11 s’accompagne d’un panneau de widgets. Cette sorte de fenêtre rassemble des petites applications autonomes. Elle est accessible directement à partir de la barre des tâches. Elle propose des données météorologiques, sportives… Un nouveau widget nommé « Famille » fait son apparition. Lié à un compte Microsoft il propose un regard sur l’activité récente du groupe « famille ». A tout ceci s’ajoute une notification de message non lu à partir de la barre des tâches concernant « conversion » et des options d’affichage du bouton Identifier afin de mieux organiser un poste de travail à plusieurs moniteurs. Voici une liste des autres améliorations. Microsoft a amélioré l'espacement et la taille des vignettes dans ALT + Tab, la vue des tâches et l'assistant d'accrochage. L'explorateur de fichiers affichera désormais une barre de défilement mise à jour en mode sombre. Microsoft a corrigé un bogue de fuite de mémoire qui affectait l'explorateur de fichiers. La barre de commandes de l'explorateur de fichiers a été mise à jour pour réduire l'utilisation des ressources. Microsoft a corrigé les plantages d'explorer.exe. Le menu contextuel ne clignotera plus ou ne sera plus coupé sur le côté. Les problèmes de barre de défilement ont été résolus. Les boutons radio de l'explorateur de fichiers apparaissent désormais en surbrillance lorsqu'ils sont dans l'état sélectionné. Microsoft a corrigé un problème affectant les boîtes de dialogue d'opération de fich
  23. D’après la datation radiométrique, notre planète s’est formée il y a 4,54 milliards d’années. La vie serait apparue dans les océans il y a au moins 3,5 milliards d’années, ce qui a affecté l’atmosphère et la surface terrestre par la prolifération d’organismes. Mais à quoi ressemblera-t-elle dans 500 ans, maintenant que nous dégradons, aveugles, son sol, son air, ses mers ? Si les scientifiques ne prétendent pas être des vaticinateurs, il est normal qu’ils se posent des questions sur l’avenir de notre planète. Alors, à quoi ressemblera la Terre dans un demi-millénaire ? Si les scientifiques peuvent faire des prévisions assez précises sur le futur, prédire à quoi ressemblera notre planète dans 500 ans est une tâche difficile, car de nombreux facteurs entrent en jeu. Imaginez Christophe Colomb en 1492 essayant de prédire les Amériques d’aujourd’hui, qu’aurait-il imaginé ? Alors, à quoi ressemblera la Terre dans 500 ans ? Nous savons que deux principaux types de processus changent notre planète : l’un implique des cycles naturels — comme la façon dont la planète tourne et se déplace autour du soleil — et l’autre est causé par des formes de vie, en particulier, les humains. La première grande influence sur la Terre sont ses cycles naturels. Elle vacille, son angle d’inclinaison change et même son orbite bouge pour que l’on se rapproche ou s’éloigne du soleil. Ces changements se produisent sur des dizaines de milliers d’années et sont responsables, notamment, des périodes glaciaires. Cinq cents ans, ce n’est pas une très grande période en géologie, alors difficile de se projeter à ce niveau-là. La deuxième grande influence sur la planète et peut-être la plus importante sont les êtres vivants. Les effets de la vie sur la planète sont bien plus difficiles à prévoir et perturber une partie d’un écosystème peut faire dérailler de nombreuses choses. Les humains en particulier, altèrent la Terre de plusieurs manières. Ils ont abattu des forêts et détruit d’importants habitats fauniques pour construire des villes et faire pousser des cultures. Ils déplacent des espèces qu’ils jugent envahissantes tout autour de la planète, ébranlant les biotopes. Ils contribuent également au réchauffement climatique, puisque l’humain modifie, entre autres, le climat en brûlant des combustibles fossiles qui libèrent plus de gaz à effet de serre dans l’atmosphère que la planète et l’atmosphère ne peuvent en supporter. Depuis 2021, la concentration de CO₂ dans l’air atteint notamment des records catastrophiques. Les humains n’en sont pas la seule cause (voir pourquoi les sangliers polluent plus qu’un million de voitures), mais ils en sont en grande majorité responsables. Le résultat d’un surplus de dioxyde de carbone n’est rien d’autre qu’une augmentation globale de la température, ce qui, comme vous le savez déjà, peut conduire à des journées d’été dangereusement chaudes, des feux de forêt à répétition, à la fonte des glaces au Groenland et en Antarctique. La fonte des calottes glaciaires soulève les océans, provoquant également l’inondation des zones côtières. Pour exemple, l’Atlantique a traversé sa décennie la plus chaude depuis au moins 2900 ans. Une planète qui se réchauffe peut donc contribuer à des conditions météorologiques extrêmes, avec l’apparition de vagues de chaleur, de tempêtes et de sécheresses. En soi, toutes les formes vivantes de la Terre sont en danger. Rien qu’en l’espace de 500 ans, la biosphère de notre Terre n’est déjà absolument plus la même. Il y a 500 ans, nous étions 500 millions d’être humains, nous sommes aujourd’hui près de 8 milliards. Pour en revenir à Christophe Colomb, il n’aurait probablement pas pu imaginer les autoroutes, Internet ou les téléphones portables. La technologie s’améliorera sans aucun doute au cours des 500 prochaines années, mais jusqu’à présent, les solutions technologiques ne se sont pas développées assez rapidement pour résoudre le changement climatique. Continuer à faire les mêmes erreurs et s’attendre à ce que quelqu’un d’autre les répare plus tard est un pari risqué et coûteux. Ainsi, la Terre pourrait bien devenir totalement inhabitable d’ici à 500 ans. Tout ce qu’espèrent les scientifiques, c’est que les comportements humains évolueront rapidement, dans le but de la protéger. Sur une note plus légère, mais sur le même sujet, n’hésitez pas à tester Timelapse, un nouvel outil pour revenir dans le temps et voir l’impact du réchauffement climatique.
  24. AMD publie de nouveaux pilotes graphiques, les Radeon Software Adrenalin Edition 21.6.1. Ils déploient une nouvelle technologie le FSR et prennent en charge de nouveaux GPU. Disponibles en téléchargement, ces drivers graphiques Radeon Software Adrenalin Edition 21.6.1 apportent la prise en charge des solutions mobiles Radeon RX 6800M. L’un des faits marquant est le déploiement de la technologie FSR alias le FidelityFX Super Resolution pour certains titres. L’objectif est de proposer une alternative au DLSS de Nvidia. A la clé les performances en Ray Tracing sont censées s’améliorer. A ceci s’ajoute un environnement optimisé pour Donjons &Dragons: Dark Alliance et un “boost” des performances sous Destiny 2 avec certains produits “Radeon Graphics”. AMD apporte des correctifs afin de résoudre plusieurs bugs. Les plantages sous Anno 1800 et les soucis avec le Ray Tracing sous Ring of Elysium sont normalement corrigés. AMD corrige également les problèmes avec le FreeSync (verrouillage, mauvaises performances, soucis à la fermeture d’un jeu…). Enfin des optimisations sont apportées pour réduire les besoins en ressource du programme d’expérience utilisateur. Ces nouveaux pilotes graphiques ne sont cependant pas parfaits. Ils s’accompagnent de plusieurs bugs connus et non résolus. Des défaillances sont possibles avec les cartes graphiques Radeon VII, RX Vega, RX 5000 et RX 6000 et le titre Resident Evil Village. Vous trouverez tous les détails en fin d’article. Ces Radeon Software Adrenalin Edition 21.6.1 ne sont compatibles qu’avec Windows 10 64-bit. La prise en charge de Windows 7 et de certains produits graphiques d’ancienne génération est désormais stoppée. Les derniers drivers graphiques disponibles sont les Radeon Software Adrenalin Edition 21.5.2. Radeon Software Edition 21.6.1, note de version et lien InformationContenuCompatibilitéLien de téléchargement Nom : Radeon Software Adrenalin téléchargement Radeon Software Adrenalin 21.6.1 Version : 21.6.1 Développeur : AMD Systèmes d’exploitation : Windows 10 64-bit
  25. Microsoft propose une nouvelle mise à jour cumulative Windows 10, KB5003214. Optionnelle, elle s’adresse aux configurations sous Windows 10 20H1, 20H2 et 21H1. KB5003214 fait son apparition dans le service Windows Update mais pas seulement. Il est possible de la récupérer via le service en ligne Catalogue Microsoft Update. Ce dernier choix permet une installation hors ligne sur plusieurs appareils ou de contourner un problème avec Windows Update. Voici les liens KB5003214 pour Windows 10 : 64-bit et 32-bit (x86). KB5003214 est une mise à jour optionnelle non liée à la sécurité. Son téléchargement et son installation ne sont pas automatiques. Mise à jour Windows 10 optionnelle KB5003214 Elle permet à Windows 10 21H1 d’évoluer en version 19043.1023, 19042.1023 pour 20H2 et 19041.1023 pour 2004. Ces trois nombres sont importants car ils permettent de s’assurer que tout s’est correctement déroule. Pour le dénicher il faut lancer « winver.exe » avec « Exécuter » (WIN+R). Windows 10 et KB5003214 KB5003214 déploie la widget « Météo et actualités » dans la barre des taches de Windows 10. Si vous ne souhaitez pas ce flux « Actualités », il suffit avec un simple clic droit de la souris sur l’icône de la barre des tâches de sélectionner « Actualités et champs d’intérêt » puis désactiver. Windows 10 21H1 est la cible de plusieurs patchs. Par exemple Microsoft corrige un bug qui empêche de lancer une application Android épinglées à la barre des tâches (Application mon téléphone). Nous avons la résolution d’un dysfonctionnement qui empêche un appareil tactile de fonctionner. Le géant apporte une solution a un souci de réapparition de certains éléments sur le bureau malgré leur suppression du bureau. A ces correctifs s’ajoute une réponse à un problèmes de lecture vidéo lors du passage d’un écran HDR externe à un écran non HDR et des patchs pour des problèmes audio et Bluetooth. A tout ceci s’ajoute des améliorations de performance pour Windows 10 21H1, la résolution d’un problème de fonctionnement du service de localisation sur le bureau et un souci de gestion la mémoire pour l’entrée tactile.