Welcome to The Forum

Enregitrez vous maintenant pour disposer de toutes les fonctions du site comme créer un blog,un club,un mur comme les réseaux sociaux etc...

Une fois enregistré , vérifiez votre boite mail. Puis cliquez sur le lien pour confirmer votre inscription.

Ainsi vous pourrez vous connecter en tant que membre et profiter de toutes les fonctions

😆

 

Search the Community

Showing results for tags 'performances'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Blogs

  • les News Geek
  • GOTHcraft

Categories

  • les catégories des articles
    • Videos
  • News du site et du forum
  • infos divers,buzz
  • News Windows 10
  • Logiciel Windows
  • Astuces windows 10
  • pilote/ divers
  • Matériel PC
  • Jeux Windows
  • consoles+jeux
  • Smartphone iPhone et Logiciels android News
  • News Linux
  • Les News Android

Categories

  • Sharwares Windows
  • games windows with online
  • games window whithout online
  • emulateur for Windows and games (roms)

Forums

  • forum home
    • Présentation
    • News et Infos du Site
    • demandes
    • old posts
    • coup de geule
  • les news geek's Bienvenue

Product Groups

There are no results to display.

Categories

  • Videos buzz
  • videos clips
  • stream de jeux
  • humour

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me

Found 12 results

  1. Windows 11 se déploie doucement depuis le 5 octobre dernier. Malheureusement différents problèmes sont apparus dont certains sont importants. C’est par exemple le cas pour les processeurs AMD Ryzen. Ces puces sont victimes d’un bug affectant leurs performances. La situation est problématique car pour de nombreux utilisateurs équipés d’une telle puce, l’expérience Windows 11 est loin d’être optimale. Le bug affecte l’usage du PC et les joueurs enregistrent des baisses importantes de framerate. Ceci explique probablement l’intervention rapide de Microsoft afin de proposer un correctif. Il fait partie de la mise à jour KB5006746 dont nous avons fait écho dans cette actualité. Elle vise les utilisateurs du programme Insider inscrits sur les canaux Beta et Release Preview. Ce correctif s’adresse uniquement aux processeurs Ryzen afin de corriger un problème de cache. Microsoft est claire à ce sujet en indiquant « Nous avons résolu un problème de mise en cache L3 qui pouvait affecter les performances de certaines applications sur les appareils dotés de processeurs AMD Ryzen après la mise à niveau vers Windows 11.). » Windows 11 et KB5006746 Depuis cette annonce des tests ont eu lieu et effectivement tout semble rentré dans l’ordre. L’utilitaire AIDA64 confirme que les problèmes de performance des processeurs AMD sous Windows 11 sont de l’histoire ancienne. Sur Tweeter plusieurs retours affirment que l’installation de KB5006746 permet de résoudre le problème. Un utilisateur explique « Nous avons installé et testé le prochain correctif @Windows (KB5006746) et il semble qu’il corrige le problème de vitesse du cache L3 qui a affecté les processeurs @AMD Ryzen sur la version initiale de Windows 11 » Le commentaire s’accompagne des captures d’écran montrant l’impact de la mise à jour cumulative. Les débits en lecture, écriture et copie du cache L3 augmentent de manière importante tandis que la latence est divisée par quatre. Elle dégringole de 42.9 ns à 10,6 ns. AIDA64, performance du cache L3 d’un Ryzen 9 Pro 3900 (Matisse) sous Windows 10 AIDA64, performance du cache L3 d’un Ryzen 9 Pro 3900 (Matisse) sous Windows 11 AIDA64, performance du cache L3 d’un Ryzen 9 Pro 3900 (Matisse) sous Windows 11 avec KB5006746 A noter que face à Windows 10 le débit en lecture reste encore bien en dessous. Selon ces captures d’écran sous Windows 11 avec KB5006746 AIDA64 enregistre du 356.91 Go/s contre 1061.8 Go/s sous Windows 10. L’écart est moins important en écriture avec des valeurs respectives de 789,45 Go/s contre 824.46 Go/s. Le déploiement de Windows 11 est en cours. La découverte d’une telle défaillance confirme qu’une approche prudente est nécessaire. Microsoft peut ainsi limiter le nombre de victime en cas de bug critique tout en ayant du temps pour préparer des correctifs.
  2. Le Patch Tuesday du mois d’octobre 2021 a donné naissance à la première mise à jour cumulative Windows 11. Elle apporte de nombreuses corrections de sécurité et corrige quelques bugs. La situation n’est cependant pas idéale pour tous les PC. L’effondrement des performances des processeurs AMD s’aggrave. Le 12 octobre, Microsoft a publié sa première mise à jour cumulatives pour son système d’exploitation Windows 11. Le focus est la sécurité avec le colmatage de 39 failles dont deux sont jugées critiques. Vous pouvez retrouver tous les détails dans notre actualité dédiée. En parallèle les premiers tests menés dévoilent une situation compliquée par AMD. La chute de performance de ses processeurs Ryzen semble s’aggraver. Malgré des mois de tests en amont du lancement, AMD a découvert après la sortie grand public de Windows 11 que ses processeurs Ryzen étaient victimes d’un effondrement de leur performance. Ces puces enregistrent une importante dégradation de la latence de leur cache L3. Malheureusement ce n’est pas tout puisque la fonctionnalité UEFI-CPPC2 permettant de mettre en avant les cœurs les plus véloces ne fonctionne pas non plus correctement. Performance cache L3 d’un Ryzen 7 2700X sous Windows 11 – Mise à jour KB5006674 installée Performance cache L3 d’un Ryzen 7 2700X sous Windows 11 – Mise à jour KB5006674 non installée Certains tests de nos confrères dévoilent que cette situation vient de s’aggraver à l’occasion du Patch Tuesday. L’installation de la première mise à jour cumulative Windows 11 ne semble ne pas être appréciée par les PC AMD. Windows 11 et la chute des performances des puces Ryzen En parallèle AMD tente de rassurer ses clients au travers d’une publication sur les réseaux sociaux. Des correctifs pour résoudre ces deux problèmes sont en développement. Leur publication est déjà programmée avec des dates précises. Ainsi le correctif contre le bug affectant le « Preferred Cores » (UEFI-CPPC2) sera publié le 21 octobre prochain. De son coté le bug affectant la latence du cache L3 sera corrigé le 19 octobre au travers d’un patch publié via le service Windows Update de Windows 11. Il sera intéressant de surveiller l’attitude d’AMD face à la presse spécialisée. Pourquoi ? Les tests autour d’Alder lake-S vont débuter dans les prochains jours et Windows 11 sera probablement une plateforme utilisée. Dans ce cas si aucun correctif n’est proposé en temps et en heure, les comparatifs seront forcément affectés. AMD a indiqué que la chute de performance de ses Ryzen peut atteindre les 15% ce qui n’est pas négligeable. A noter que nos parlons de comparatifs affectés et non faussés puisqu’ils correspondront à une situation réelle à un moment donné.
  3. Les processeurs AMD n’aiment pas Windows 11. La firme annonce une baisse des performances allant jusqu’à 15 %. Cela concerne certaines applications et surtout les jeux. Pourtant testé depuis des mois, Windows 11 dévoile un environnement demandant encore des optimisations. La situation est malheureusement négative pour AMD. Windows 11 et les processeurs Ryzen Dans un récent article publié sur son site Internet, la firme explique que la latence liée au cache L3 augmente de manière très importante. Dans certains cas elle est triplée. Une telle situation n’est pas favorable aux performances puisqu’il faut s’attendre à une chute des prestations de 3 à 5 % dans les applications et jusqu’à 15% dans les jeux vidéo. Cette défaillance est actuellement à l’étude. Une mise à jour est en cours de développement. Sa publication est promise avant la fin du mois. Malheureusement les problèmes ne s’arrêtent pas là. Windows 11 est également incapable d’exploiter correctement la technologie des « best core » des processeurs AMD (UEFI CPPC2). Du coup le système ne peut programmer de préférence concernant la gestion des threads par le ou les cœurs les plus rapides du processeur. AMD ne chiffre pas la baisse de performance engendrée. La fdirme indique seulement « Les applications sensibles aux performances d’un ou de quelques threads peuvent présenter des performances réduites. ». Le plus gros impact concerne les processeurs à 8 cœurs et plus à l’enveloppe thermique de 65W. La encore un correctif est prévu avant la fin du mois. Liste des processeurs AMD pris en charge par Windows 11 Voici la liste de toutes les processeurs AMD compatibles avec Windows 11 Brand Model AMD 3015e AMD 3020e Athlon 3000G Athlon 300GE Athlon 300U Athlon 320GE Athlon Gold 3150C Athlon Gold 3150G Athlon Gold 3150GE Athlon Gold 3150U Athlon Silver 3050C Athlon Silver 3050e Athlon Silver 3050GE Athlon Silver 3050U EPYC 7252 EPYC 7262 EPYC 7272 EPYC 7282 EPYC 7302 EPYC 7313 EPYC 7343 EPYC 7352 EPYC 7402 EPYC 7413 EPYC 7443 EPYC 7452 EPYC 7453 EPYC 7502 EPYC 7513 EPYC 7532 EPYC 7542 EPYC 7543 EPYC 7552 EPYC 7642 EPYC 7643 EPYC 7662 EPYC 7663 EPYC 7702 EPY 7713 EPYC 7742 EPYC 7763 EPYC 7232P EPYC 72F3 EPYC 7302P EPYC 7313P EPYC 73F3 EPYC 7402P EPYC 7443P EPYC 74F3 EPYC 7502P EPYC 7543P EPYC 75F3 EPYC 7702P EPYC 7713P EPYC 7F32 EPYC 7F52 EPYC 7F72 EPYC 7H12 Ryzen 3 3100 Ryzen 3 2300X Ryzen 3 3200G with Radeon Vega 8 Graphics Ryzen 3 3200GE Ryzen 3 3200U Ryzen 3 3250C Ryze 3 3250U Ryzen 3 3300U Ryzen 3 3350U Ryzen 3 4300G Ryzen 3 4300GE Ryzen 3 4300U Ryzen 3 5300U Ryzen 3 5400U Ryzen 3 PRO 3200G Ryzen 3 PRO 3200GE Ryzen 3 PRO 3300U Ryzen 3 PRO 4350G Ryzen 3 PRO 4350GE Ryzen 3 PRO 4450U Ryzen 3 PRO 5350G Ryzen 3 PRO 5350GE Ryzen 3 PRO 5450U Ryzen 5 2600 Ryzen 5 3600 Ryzen 5 2500X Ryzen 5 2600E Ryzen 5 2600X Ryzen 5 3400G with Radeon RX Vega 11 Graphics Ryzen 5 3400GE Ryzen 5 3450U Ryzen 5 3500 Processor Ryzen 5 3500C Ryzen 5 3500U Ryzen 5 3550H Ryzen 5 3580U Microsoft Surface Edition Ryzen 5 3600X Ryzen 5 3600XT Ryzen 5 4500U Ryzen 5 4600G Ryzen 5 4600GE Ryzen 5 4600H Ryzen 5 4600U Ryzen 5 5300G Ryzen 5 5300GE Ryzen 5 5500U Ryzen 5 5600G Ryzen 5 5600GE Ryzen 5 5600H Ryzen 5 5600HS Ryzen 5 5600U Ryzen 5 5600X Ryzen 5 PRO 2600 Ryzen 5 PRO 3600 Ryzen 5 PRO 3400G Ryzen 5 PRO 3400GE Ryzen 5 PRO 3500U Ryzen 5 PRO 4650G Ryzen 5 PRO 4650GE Ryzen 5 PRO 4650U Ryzen 5 PRO 5650G Ryzen 5 PRO 5650GE Ryzen 5 PRO 5650U Ryzen 5 PRO 5750G Ryzen 5 PRO 5750GE Ryzen 7 2700 Ryzen 7 5800 Ryzen 7 2700E Processor Ryzen 7 2700X Ryzen 7 3700C Ryzen 7 3700U Ryzen 7 3700X Ryzen 7 3750H Ryzen 7 3780U Microsoft Surface Edition Ryzen 7 3800X Ryzen 7 3800XT Ryzen 7 4700G Ryzen 7 4700GE Ryzen 7 4700U Ryzen 7 4800H Ryzen 7 4800HS Ryzen 7 4800U Ryzen 7 5700G Ryzen 7 5700GE Ryzen 7 5700U Ryzen 7 5800H Ryzen 7 5800HS Ryzen 7 5800U Ryzen 7 5800X Ryzen 7 PRO 2700 Ryzen 7 PRO 2700X Ryzen 7 PRO 3700U Ryzen 7 PRO 4750G Ryzen 7 PRO 4750GE Ryzen 7 PRO 4750U Ryzen 7 PRO 5850U Ryzen 9 5900 Ryzen 9 3900 Processor Ryzen 9 3900X Ryzen 9 3900XT Ryzen 9 3950X Ryzen 9 4900H Ryzen 9 4900HS Ryzen 9 5900HS Ryzen 9 5900HX Ryzen 9 5900X Ryzen 9 5950X Ryzen 9 5980HS Ryzen 9 5980HX Ryzen 9 PRO 3900 Ryzen Threadripper 2920X Ryzen Threadrippe 2950X Ryzen Threadripper 2970WX Ryzen Threadripper 2990WX Ryzen Threadripper 3960X Ryzen Threadripper 3970X Ryzen Threadrippe 3990X Ryzen Threadripper PRO 3945WX Ryzen Threadrippe PRO 3955WX Ryzen Threadripper PRO 3975WX Ryzen Threadripper PRO 3995WX
  4. Firefox 93 vient tout juste d'être déployé par Mozilla. Fonctionnalités, vie privée et confidentialité, améliorations des performances, voyons ensemble quelles sont les nouveautés apportées par cette version du célèbre navigateur de recherche. Difficile d'occuper la scène médiatique ce 5 octobre 2021, surtout lorsque Microsoft se décide à déployer la version finale stable de Windows 11. Et oui, dans l'ombre du lancement du nouvel OS, les équipes de Mozilla ont déployé ce mardi la dernière version de leur navigateur Firefox 93. Sans surprise, cette nouvelle mouture apporte son lot de correctifs et de fonctionnalités et améliorations diverses que nous allons détailler ensemble ci-dessous. Commençons d'abord par les nouveautés, avec une prise en charge du format AVIF pour les images, un format basé sur le codec vidéo libre de droit AV1. Il permet aux sites web de réaliser d'importantes économies de bande-passante par rapport aux autres formats d'image existants. Ensuite, Firefox se dote d'un système inédit pensé pour éviter les crash du navigateur. En effet, lorsque la mémoire système disponible est dangereusement faible, le navigateur prendra l'initiative de “décharger” automatiquement les onglets en fonction de la date d'accès, de leur utilisation de la mémoire et d'autres attributs. Il suffira de cliquer à nouveau sur l'onglet en question pour le recharger. Firefox 93 bloquera les téléchargements issus des pages non sécurisées Le volet sécurité profite également d'ajouts appréciables. Depuis Firefox 91, le navigateur peut effacer l'ensemble des cookies de pistage à la demande de l'utilisateur. Mozilla poursuit ses efforts pour renforcer la confidentialité et la sécurité avec le blocage systématique des téléchargements qui proviennent de sites non sécurisés (non HTTPS). Un message s'affichera sur votre écran pour vous informer que le fichier en question vient d'un site non sécurisé. Bien entendu, vous restez libre de le télécharger ou non. La troisième version de SmartBlock est également de la partie. Ce système introduit sur Firefox 87 remplace les scripts des sites web considérés comme des trackers par des substituts locaux. Le principe est de préserver votre vie privée tout en permettant aux sites qui dépendent de ces trackers de fonctionner correctement. Cette nouvelle version de SmartBlock prend en charge davantage de scripts publicitaires de Google. On notera enfin l'introduction de Firefox Suggest, une nouvelle fonctionnalité qui fournit des suggestions de sites web dans la barre d'adresse. Le navigateur se sert par exemple de votre localisation pour vous proposer d'autres sites (en rapport avec votre recherche) susceptibles de vous intéresser.
  5. Une nouvelle fuite dévoile les performances de la prochaine vitrine d’Intel, le Core i9-12900K. Testé à l’aide du benchmark Cinebench, nous avons des résultats en simple et multi-threads. Le capture d’écran évoque le prochain processeur « phare » d’Intel, le Core i9-12900K. Cette puce embarque 16 cœurs physiques mais au travers d’une architecture dite hybride. Elle marie 8 cœurs accès sur les performances et équipés de l’Hyper_Threading et 8 cœurs accès sur l’efficacité énergétique et sans Hyper-Threading. Core i9-12900K sous Cinebench R23. L’engin décroche un score de plus de 30 000 points en test multi-threads sous Cinebench R23. Un tel chiffre le positionne devant le Ryzen 9 5950X d’AMD. A titre de comparaison le Core i9-10900K se situe aux alentours des 16 500 points et le Core i9-11900K de 16 200 points. Ces scores sont des moyennes de plusieurs tests. La présence de l’utilitaire CPU Z indique une fréquence de 5,3 GHz. Les tests ont été menés à l’aide d’une carte mère Z690 Aorus Ultra prenant en charge le PCIe 5.0 tandis que la mémoire est de la DDR5 cadencée à 5200 MHz. Le bilan en test simple cœur est tout aussi prometteur. Toujours sous Cinebench R23, ce Core i9-12900K se situe à 2050 points contre 1680 points pour son ainé le Core i9-11900K et 1530 points pour le Ryzen 9 5950X. Nous sommes devant une progression de plus de 20 % des performances. Ce chiffre est plausible sachant qu’Intel a évoqué de son coté du +19% en moyenne par rapport à Rocket Lake. Restons cependant prudent, il s’agit d’une fuite seulement.
  6. L'iPhone 13 dévoile l'étendue de ses performances graphiques. D'après un benchmark, la puce A15 Bionic propose des performances en hausse de 14% par rapport au SoC des iPhone 12. Alors que la présentation des iPhone 13 approche à grands pas, un premier benchmark du SoC A15 vient d'apparaître en ligne. Ce benchmark GFXBench (Manhattan 3.1) teste les performances du circuit graphique qui est intégré au chipset. Relayé par le leaker Tron, ce benchmark mesure donc l'étendue des performances graphiques des nouveaux iPhone. Lors du premier tour, la puce A15 développée par Apple arrive à un score de 198 images/seconde. Sur le même sujet : Votre iPhone 12 perdra 12% de sa valeur après le lancement des iPhone 13 LA PUCE A15 OFFRE DES PERFORMANCES GRAPHIQUES EN HAUSSE DE 14% PAR RAPPORT AU A14 Á titre de comparaison, l'iPhone 12 ne dépasse pas les 146 images/ seconde lors d'un benchmark similaire. De facto, le SoC A15 Bionic s'en sort légèrement mieux que le chipset A14 qui équipe tous les iPhone 12. Le gain de performances sur la partie graphique atteint les 13,7% d'une année à l'autre. Il ne faut donc pas s'attendre à une révolution sur le terrain du graphisme. Néanmoins, l'iPhone devrait rester largement devant tous les smartphones Android du marché sur la partie graphique. Cette année, Apple devrait cependant composer avec un concurrent de taille côté graphisme. L'Exynos 2200, dont le GPU est signé AMD, obtient un score de 8134 à 50 images/seconde pour 3DMark Wild Life. Il surpasse ainsi la puce A14 des iPhone 12. Avec ce SoC maison dopé avec un GPU AMD, Samsung espère que son futur Galaxy S22 puisse tenir tête à l'iPhone 13. Comme le souligne le leaker Tron, le deuxième tour du benchmark obtient des résultats bien différents. Lors du second tour, la puce A15 Bionic ne dépasse par les 140 ou 150 images par seconde. L'informateur attribue cette baisse à une limitation mise en place par le constructeur. Cette restriction vise à éviter que le smartphone ne surchauffe entre les mains de l'utilisateur. Ces limitations logicielles ne sont pas rares dans le domaine du téléphone mobile. Elles permettent d'offrir des performances de haut vol sans compromettre l'intégrité des composants. Pour mémoire, Apple devrait présenter les iPhone 13 dès le mardi 14 septembre 2021. Si les fuites se confirment, les invitations de rigueur devraient débarquer dès aujourd'hui. On vous en dit plus dès que possible. En attendant plus d'informations sur le sujet, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.
  7. Intel présente une nouvelle marque de produits graphiques hautes performances : Intel Arc. Cette nouvelle marque de produits graphiques couvrira le hardware, les logiciels et les services. Le premier silicium se retrouvera dans des produits au cours du premier trimestre 2022, dans des facteurs de forme mobiles et de bureau. Intel a révélé aujourd’hui la marque de ses prochains produits graphiques haute performances pour le grand public : Intel Arc. La marque Arc couvrira le hardware, les logiciels et les services, et s’étendra sur plusieurs générations de matériel : la première génération, qui s’appuie sur la microarchitecture Xe HPG, portera le nom de code Alchemist (anciennement DG2). Intel a également révélé les noms de code des futures générations sous la marque Arc : Battlemage, Celestial et Druid. Roger Chandler, vice-président et general manager of Client Graphics Products and Solutions explique “Aujourd’hui marque un moment clé dans le voyage graphique que nous avons commencé il y a seulement quelques années. Le lancement de la marque Intel Arc et la révélation des futures générations de matériel soulignent l’engagement profond et continu d’Intel envers les joueurs et les créateurs du monde entier. Nos équipes font un travail incroyable pour offrir des expériences de première classe et sans friction au moment de la sortie de ces produits au début de l’année prochaine.” Intel Xe est une architecture graphique et informatique évolutive conçue pour offrir des performances et des fonctionnalités exceptionnelles, de l’intégré au discret, des centres de données aux superordinateurs. Produits graphiques Arc d’Intel Les produits graphiques Intel Arc à venir se fondent sur la microarchitecture Xe HPG, une convergence des microarchitectures Intel Xe LP, HP et HPC, qui offrira une évolutivité et une efficacité de calcul avec des fonctions graphiques avancées. La première génération de produits Intel Arc, dont le nom de code est Alchemist, sera dotée d’un système de hardware en ray tracing et d’un super échantillonnage basé sur l’intelligence artificielle, et offrira une prise en charge complète de DirectX 12 Ultimate. La vision à long terme d’Intel est d’apporter des expériences de jeu et de création de contenu sans friction, aux joueurs et aux créateurs du monde entier, en leur offrant l’innovation et le choix du matériel, associés à des outils logiciels ouverts et accessibles. Les produits Alchemist arriveront au premier trimestre de 2022.
  8. Il y a quelques mois, les propriétaires d'ordinateurs portables Alienware m15 ont découvert que leurs GPU n'étaient pas à la hauteur. Maintenant, Dell s'est retrouvé dans une situation similaire avec son ordinateur portable XPS 9510, qui était mal configuré, entraînant de mauvaises performances pour le GPU RTX 3050 Ti trouvé à l'intérieur. Le XPS 9510 est livré avec un GPU pour ordinateur portable Nvidia GeForce RTX 3050 Ti sous le capot. Ces GPU ont une puissance graphique totale (TGP) configurable, de sorte que les OEM peuvent s'adapter en fonction des capacités de refroidissement. Dans ce cas, le GPU aurait dû fonctionner à 45 W, mais grâce à des tests, Notebookcheck (via Videocardz ) a constaté que le GPU n'utilisait que 33-37 W de puissance. Un correctif pour cela a depuis commencé à être déployé et à permettre un TGP plus élevé pour le GPU. Après les tests, il semble que le RTX 3050 Ti atteigne désormais le TGP annoncé de 45 W, apportant des améliorations de performances allant jusqu'à 20 % en utilisant le mode « Ultra-Performance ». Dans une référence pour The Witcher 3, l'ordinateur portable gérait auparavant 36 images par seconde en moyenne, mais après le correctif, les fréquences d'images sont passées à un peu moins de 44 images par seconde en moyenne. Si vous possédez un Dell XPS 9510, assurez-vous de mettre à jour vers la nouvelle version 1.4 du BIOS, ce qui permet des performances GPU plus élevées. KitGuru dit : C'est devenu une tendance malheureuse pour Dell, mais des correctifs sont également arrivés rapidement. Espérons que c'est quelque chose que Dell pourra mettre en place avant le lancement de nouveaux ordinateurs portables.
  9. Le nouveau XPS 15 9510 OLED de Dell est équipé de la GeForce RTX 3050 Ti en version 45W. Selon les premiers tests, les performances de la carte graphique sont plutôt décevantes. L’ordinateur portable semble même plus lent que son prédécesseur. Dell a présenté il y a quelques mois le XPS 15 9510. L’ordinateur portable haut de gamme est équipé des nouveaux processeurs Intel Core 11e génération, les Tiger Lake-H. Trois configurations sont disponibles : Intel Core i5-11400H, Intel Core i7-11800H et Intel Core i9-11900H. Il y a également le choix pour la RAM DDR4. 8 Go, 16 Go, 32 Go et même 64 Go sont disponibles. Au niveau de la carte graphique, Dell propose l’Intel UDH Graphics qui est le GPU intégré ou une NVIDIA GeForce RTX 3050 Ti 4 Go DDR6 qui a été lancée il y a quelques mois. Le constructeur précise néanmoins sur son site qu’il s’agit de la version 45W de la carte graphique. L’une des nouveautés principales de ce Dell XPS 15 est son écran OLED 3,5K. D’ailleurs, nous avions testé l’année dernière le Dell XPS 13 9310 avec son écran 4K et ses performances séduisantes. Le Dell XPS 15 9510 a une baisse de performance de 20 % en jeu À en croire les premiers tests, le Dell XPS 15 9510 ne semble pas aussi puissant en réalité qu’il ne l’est sur le papier. Nos confrères de NotebookCheck ont reçu le nouvel ordinateur portable. Ils ont commencé à évaluer ses performances, mais le test complet ne sera disponible que dans quelques jours. Dès les premiers tests, la performance du Dell XPS 15 9510 s’avère plutôt décevante. « Nous avons remarqué que la performance n’est pas stable et qu’il y aura une baisse de performance d’environ 20 % après une très courte période », rapporte NotebookCheck. À titre d’information, la GeForce RTX 3050 Ti en 45W est le modèle le moins puissant. La carte graphique est effectivement proposée jusqu’en 80W. Le problème de performance du Dell XPS 15 9510 est clairement illustré dans The Witcher 3. Quel que soit le mode choisi (Optimisé ou Ultra-Performance), une baisse de performance de 20 % est enregistrée après seulement quelques minutes de jeu. Selon NotebookCheck, « c’est un résultat très décevant et, pour le moment, il semble que les performances de jeu soient inférieures à celles de son prédécesseur ». Bien entendu, il faudra attendre le test complet du Dell XPS 15 9510 OLED avant d’en tirer des conclusions hâtives.
  10. La mise à jour facultative KB5003690 est désormais proposée aux utilisateurs de Windows 10 21H1, 20H2 et 20H1. Elle corrige plusieurs problèmes importants ce qui améliore les performances de Windows en particulier pour les joueurs. Disponible en téléchargement KB5003690 est une mise à jour Windows 10 connue. Elle a été publiée au travers du programme Windows Insider il y a plusieurs jours déjà. Elle est disponible de différentes manières. Microsoft propose par exemple des liens de téléchargement direct permettant son déploiement en mode hors ligne. C’est aussi une solution possible si l’installation via Windows Update ne fonctionne pas. Son contenu ne se focalise pas sur la sécurité. Il s’attaque à plusieurs bugs affectant les performances de Windows 10. Cela va de possible plantage en pleine partie de jeu vidéo, à des ralentissements en passant par une chute de framerate. Les rapports concernant ces problèmes sont nombreux. Certains ont souligné des framerates instables et de retards d’action sous des titres comme Call of Duty: Warzone et Overwatch. Tout ceci date puisque les premiers problèmes sont apparus en mars dernier. KB5003690 est censé résoudre tout ceci. Les joueurs devraient retrouver un environnement stable et performant pour le gaming. Son installation fait évoluer 21H1 en version 19043.1081 contre 19042.1081 pour 20H2 et 19041.1081 pour 2004. Ces trois numéros de construction sont importants car ils permettent de s’assurer que l’installation s’est déroulée avec succès. Pour les dénicher il suffit d’exécuter “winver.exe” dans Exécuter (WIN+R). Windows 10, ou dénicher la mise à jour KB5003690 ? Microsoft propose plusieurs solutions pour récupérer cette mise à jour KB5003690. La plus simple est de se rendre dans le service Windows Update afin de rechercher de nouvelles mises à jour. Tous les paramètres > Mise à jour et sécurité > Windows Update Windows et la mise à jour KB5003690 KB5003690 doit normalement apparaitre dans la section « Mise à jour qualité facultative disponible ». Pour procéder à son installation il suffit de cliquer sur « Télécharger et Installer ». L’autre approche est de procéder à un téléchargement direct. Il faut se rendre sur Microsoft Update Catalog . KB5003690 est proposée pour Windows 10 20H1, 20H2 et 21H1 en versions 32-bit, 64-bit et ARM64. Concernant cette mise à jour Microsoft explique avoir Résolu des problèmes de performances de longue durée avec certains jeux. Corrigé le bug à l’origine d’un problème d’affichage du module « Actualité et champs d’intérêt » de la barre des tâches. Apporté des améliorations générales des performances. A l’heure d’écriture de cette article, Microsoft ne fait mention d’aucun problème connu avec cette mise à jour KB5003690.
  11. Les constructeurs de SSD se retrouvent eux aussi à devoir réduire les performances de leurs produits pour éviter que les mineurs de cryptomonnaie se ruent dessus. C’est en effet la solution qu’a adoptée PNY, qui a fait baisser l’endurance de son XLR8 CS3030 de 80 %. Les mineurs de cryptomonnaie ne sont pas très appréciés des utilisateurs, plus particulièrement des gamers, ces temps-ci. Bien qu’ils ne sont pas les seuls responsables de la pénurie de composants qui frappe actuellement le monde de la tech, ils y jouent un rôle non négligeable en dévalisant certains rayons pour se constituer leur attirail de minage. Résultat : Nvidia n’a eu d’autre choix que de limiter les performances de ses cartes graphiques pour dissuader les mineurs de se les procurer. Et le problème n’est pas prêt de s’améliorer, puisqu’il touche désormais le monde des SSD. Ici, nulle question de Bitcoin ou d’Ethereum : la reine des cryptomonnaies est le Chia, une devise qui s’appuie sur l’espace disponible sur les disques de stockage. Cette dernière, en plein boom depuis quelques mois, menace de provoquer à une pénurie à tout moment. PNY, constructeur de SSD, a donc décidé de réagir en adoptant la même méthode que Nvidia, en réduisant les performances de ses produits. PNY RÉDUIT LA DURÉE DE GARANTIE ET L’ENDURANCE DE SES SSD L’exemple le plus criant est sans le doute le XLR8 CS3030, qui a vu son endurance baisser de 79 %. Cette dernière, mesurée en « Terabytes Written » (TBW), c’est-à-dire la quantité de données qui peut être écrite sur le SSD au cours de sa vie, est en effet passée de 3115 TBW à 660 TBW sur sa version 2 To de stockage. En d’autres termes, les utilisateurs devront à tout prix faire attention à ce qu’ils décident de stocker sur le SSD afin de ne pas gaspiller les TWB disponibles. Sur le même sujet : Les SSD sont beaucoup plus fiables que les disques durs, c’est confirmé Autre conséquence, il est très probable que l’endurance du SSD soit mise à mal avant les 5 ans requis pour bénéficier des services de garantie offerts par le constructeur, contrairement à ce qu’affirme ce dernier. Si cette mesure se révèlera sûrement bien plus efficace que le driver de Nvidia, les utilisateurs vont donc indéniablement en payer les frais. D’autant que PNY n’est pas le seul à prendre les choses en main. Galax a également indiqué vouloir appliquer un dispositif similaire sur ses SSD.
  12. Le Computex 2021 est l’occasion pour AMD de révéler un Ryzen 12 cœurs inconnu. Ce processeur est un prototype mettant en avant la technologie « 3D V-Cache». De quoi s’agit-il ? Quel est son objectif ? L’arrivée de Rocket Lake-S a permis à Intel de réaffirmer sa présence dans le domaine des processeurs en particulier sur le segment du gaming. C’est justement le marché convoité par AMD avec cette innovation de V-Cache Packing. Elle a été présentée au travers d’une version modifiée du l’actuel Ryzen 9 5900X. Cette puce embarque 12 cœurs physiques et 24 cœurs logiques. Ryzen 9 3900X équipé de la technologie 3D V-Cache. Le prototype présenté par AMD s’appuie sur la même architecture avec la présence de 12 cœurs Zen 3. La différence se situe dans la conception avec l’arrivée d’un empilement de DRAM au-dessus des « compute tile ». Cette approche nommée « 3D V-Cache» permet d’ajouter pas moins de 64 Mo de cache L3 supplémentaire à la puce. AMD – Processeur Ryzen 9 5900X équipé de la technologie 3D V-Cache Selon AMD le bilan du coté performance est prometteur. A une fréquence fixe de 4 GHz ce prototype face au classique Ryzen 5900X se montre en moyenne 15% plus rapide. Le constructeur a souligné que les premiers produits profitant de ce 3D V-Cache devraient débarquer d’ici la fin de l’année. Il est possible qu’il s’agisse d’une des améliorations prévues avec l’architecture Zen 3+. AMD explique “AMD continue de s’appuyer sur son portefeuille d’IP de premier plan et investit dans des technologies de pointe pour la fabrication et le packaging avec la technologie AMD 3D Chiplet. Une percée en termes de packaging, qui combine l’architecture de chiplet innovante d’AMD avec l’empilement 3D en utilisant une approche de pointe pour créer un lien hybride. Il en résulte une densité d’interconnexion des puces 2D 200 fois supérieure et une densité par rapport aux solutions de packaging 3D existantes 15 fois supérieure. Lancée en étroite collaboration avec TSMC, cette technologie consomme également moins d’énergie1 que les solutions 3D actuelles et se veut la technologie d’empilement de silicium dit active-on-active la plus flexible au monde. AMD a présenté la première application de la technologie 3D Chiplet durant le COMPUTEX 2021 : un cache 3D vertical connecté à un prototype de processeur AMD Ryzen série 5000 et conçu pour offrir des gains de performances significatifs dans un large éventail d’applications. AMD est en passe de commencer la production de futurs produits informatiques haut de gamme incluant la technologie 3D Chiplet d’ici la fin de cette année.”