Welcome to The Forum

Enregitrez vous maintenant pour disposer de toutes les fonctions du site comme créer un blog,un club,un mur comme les réseaux sociaux etc...

Une fois enregistré , vérifiez votre boite mail. Puis cliquez sur le lien pour confirmer votre inscription.

Ainsi vous pourrez vous connecter en tant que membre et profiter de toutes les fonctions

😆

 

Search the Community

Showing results for tags 'mises'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Blogs

  • les News Geek
  • GOTHcraft

Categories

  • les catégories des articles
    • Videos
  • News du site et du forum
  • infos divers,buzz
  • News Windows 10
  • Logiciel Windows
  • Astuces windows 10
  • pilote/ divers
  • Matériel PC
  • Jeux Windows
  • consoles+jeux
  • Smartphone iPhone et Logiciels android News
  • News Linux
  • Les News Android

Categories

  • Sharwares Windows
  • games windows with online
  • games window whithout online
  • emulateur for Windows and games (roms)

Forums

  • forum home
    • Présentation
    • News et Infos du Site
    • demandes
    • old posts
    • coup de geule
  • les news geek's Bienvenue

Product Groups

There are no results to display.

Categories

  • Videos buzz
  • videos clips
  • stream de jeux
  • humour

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me

Found 9 results

  1. Le Patch Tuesday du mois d’octobre 2021 débute avec la publication de plusieurs mises à jour cumulatives Windows 10. Elles apportent de nombreuses corrections de sécurité. Nous avons également le premier correctif pour Windows 11. Cette maintenance mensuelle ne concerne pas que le système d’exploitation Windows. Microsoft s’attaque aussi à d’autres produits comme .NET Core, Visual Studio, Active Directory Federation Services ou encore le suite bureautique Microsoft Office. Concernant Windows, Microsoft corrige 37 vulnérabilités (1 est critique et 36 sont importantes) dans Windows 10 v1909 contre 39 vulnérabilités (1 est critique et 38 importantes) dans Windows 10 2004, 20H2 et 21H1. Dans les deux cas la faille critique touche Windows Hyper-V et permet l’exécution de code à distance. Elle porte la référence CVE-2021-40461. Du coté de Windows 11 nous avons la correction de 39 vulnérabilités dont 38 sont jugées importantes et 2 critiques. Nous retrouvons CVE-2021-40461 mais également CVE-2021-38672 affectant aussi Windows Hyper-V. Dans le détail nous avons KB5006667 pour les PC sous 1909 KB5006670 pour les PC sous 2004, 20H2 ou 21H1. KB5006674 pour les PC sous Windows 11. Tout ce petit monde est proposé au travers de Windows Update. Le téléchargement et l’installation sont normalement automatique. Enfin Microsoft publie d’autres mises à jour cumulative dont KB5006669 pour Windows 10 v1607 KB5006699 pour Microsoft server operating system version 21H2 x64-based Systems KB5006671 pour Internet Explorer KB5006715 pour for Windows Server 2008 KB5006736 pour Windows Server 2008 KB5006732 et KB5006739 pour Windows Embedded 8 Standard et Windows Server 2012
  2. Lors de la présentation de Windows 11, Microsoft a abordé de nombreux sujets dont sa maintenance. Elle est censée être plus rapide que celle de Windows 10. Il a été promis des mises à jour plus petites et une maintenance plus “transparente”. Windows 11 adopte le même modèle de maintenance que celui de Windows 10. En clair chaque mois, à l’occasion du Patch Tuesday, de nouvelles mises à jour cumulatives seront déployées. Nous évoquons ici les interventions pour corriger les bugs et colmater les failles de sécurités. Concernant ses évolutions le planning va être différent. Nous passons sur un modèle « annuel » avec un unique rendez-vous chaque année. Il donnera naissance à une seule mise à jour de fonctionnalités. Windows 10 profite de deux mises à jour de fonctionnalité par an depuis son lancement en 2015. Concernant le contenu téléchargé le service Windows Update devient plus intelligent. Avant de faire quoi que ce soit le système va comparer le « nouveau package » avec ce qui est déjà disponible sur l’ordinateur afin de récupérer que le strict nécessaire. Cette approche est censée réduire la taille des téléchargements de 40% ce qui peut représenter des centaines de Mo de gagner. Le service Windows Update de Windows 10 Le même mécanisme s’applique également à Windows Update for Business ou à des services tels que Microsoft Endpoint Manager. Les entreprises peuvent de leur côté gérer les pilotes et les mises à jour de sécurité critiques à l’aide du gestionnaire de configuration. De leur côté les utilisateurs peuvent compter sur la fonctionnalité de mises à jour facultatives de Windows 11. Microsoft promet que le processus de mise à jour de Windows 11 sera moins « impactant ». La firme compte sur une nouvelle version de sa technologie AI / ML pour déterminer les heures pendant lesquels l’ordinateur est utilisé. Le but est d’éviter de venir perturber les activités. Les mises à jour Windows seront ainsi téléchargées et installées automatiquement lorsque le PC sera au repos et sans aucune sollicitation. Par contre il ne faut s’attendre à une révolution. A l’image de Windows 10, un redémarrage de la machine sera toujours nécessaire pour que les changements prennent effet. Le déploiement « grand public » de Windows 11 va débuter le 5 octobre prochain.
  3. Xiaomi promet 3 ans de mises à jour Android majeures et 4 années de correctifs de sécurité sur les 11T/ 11T Pro. Avec ce support logiciel étendu, la marque chinoise se calque sur les nouvelles pratiques du reste de l'industrie. Les Xiaomi 11T et 11T Pro, les deux nouveaux fleurons de la marque chinoise, auront droit à trois mises à jour majeures d'Android et à 4 ans de correctifs de sécurité. Xiaomi vient d'annoncer la nouvelle dans un communiqué publié sur son site web. Jusqu'ici, Xiaomi se contentait de garantir deux ans de mises à jour Android majeures et trois ans de correctifs de sécurité sur ses smartphones premium. C'est notamment le cas des Xiaomi Mi 11 lancés fin de l'année dernière. XIAOMI ALLONGE LE SUPPORT LOGICIEL DE SES SMARTPHONES “Le cycle de vie d'un smartphone se réduit progressivement, ce qui signifie que les utilisateurs ne sont pas tenus de remplacer leurs smartphones aussi fréquemment. Pour cette raison, de plus en plus de consommateurs accordent une grande importance à la réception des dernières mises à jour”, justifie Albert Shan, responsable des produits chez Xiaomi. Pour le moment, Xiaomi réservera ce support logiciel étendu à la gamme des Xiaomi 11T. “Bien que d'autres appareils ne soient pas inclus pour le moment, Xiaomi estime que cela reflète un changement positif et répond aux besoins des utilisateurs de la série Xiaomi 11T”, détaille le fabricant chinois. On imagine cependant que les futurs smartphones haut de gamme de la firme, comme les Xiaomi 12 attendus en décembre, bénéficieront aussi de 3 mises à jour Android et de 4 ans de correctifs. “Ce n'est pas une tâche simple pour Xiaomi et son équipe de fournir des mises à jour du système et des correctifs de sécurité à tous ses modèles de smartphones”, tempère Albert Shan. Avec cette annonce, Xiaomi se calque sur la concurrence Android. Récemment, OnePlus s'est engagé à fournir 3 ans de mises à jour Android et 4 ans de mises à jour de sécurité sur ses téléphones haut de gamme. De même, Samsung promet 3 années de mises à jour Android et 4 ans de mises à jour de sécurité sur tous les smartphones de son lineup sortis après 2019. Enfin, Google grimpe jusqu'à 5 ans de mises à jour sur ses futurs Pixel 6.
  4. Lorsque Microsoft a annoncé la configuration système requise pour Windows 11, le manque de processeurs Skylake et Kaby Lake dans la liste de compatibilité a été une surprise. Ces puces sont encore relativement modernes, on s'attend donc à ce que Windows 11 les prenne en charge. Heureusement pour les propriétaires de cartes mères Asus, la société semble avoir trouvé un moyen d'exécuter Windows 11 sur les systèmes basés sur Kaby Lake et Skylake. Les exigences système officielles de Windows 11 indiquent qu'un processeur de bureau Intel 8th Gen Core ou supérieur est nécessaire pour exécuter le nouveau système d'exploitation. Cependant, grâce à une nouvelle mise à jour du BIOS pour certaines cartes mères Asus, les propriétaires de CPU Kaby Lake et Skylake pourront exécuter Windows 11 sur leurs systèmes. Pour installer Windows 11 sur un système équipé d'un processeur Skylake/Kaby Lake, vous devrez vérifier si votre carte mère est prise en charge et installer une mise à jour du BIOS. Après cela, accédez à Advanced\PCH-FW Configuration et activez PTT. Cliquez sur "OK" dans la boîte de notification, enregistrez vos modifications et quittez le BIOS UEFI. Vous pouvez vérifier si votre carte mère a reçu la nouvelle mise à jour du BIOS, ICI . Il convient de noter que la compatibilité de cette mise à jour du BIOS sur les cartes mères des séries 100 et 200 est toujours en cours de test, alors attendez-vous à trouver des bugs. De plus, Asus déclare également que "l'évolutivité est soumise à la prise en charge du système d'exploitation ou de la disponibilité des pilotes tiers", ce qui signifie que, simplement parce qu'il exécute Windows 11 maintenant, il peut ne pas exécuter les versions futures. KitGuru dit : Considérant que ces mises à jour du BIOS sont toujours en cours de test, il vaut peut-être la peine d'attendre une version stable. Cependant, si vous êtes d'humeur à expérimenter un peu, alors l'option est là pour vous.
  5. De récentes mises à jour cumulatives Windows 10 sont à l’origine d’un bug bloquant la maintenance de l’OS. Microsoft vient de publier un correctif pour résoudre le problème. Certains appareils qui ont installé les mises à jour Windows 10 du 25 mai 2021 (KB5003214) et du 21 juin 2021 (KB5003690) sont victimes d’une défaillance problématique. Un bug empêche l’installation de nouvelles mises à jour cumulatives. Microsoft a confirmé ce bug tout en précisant qu’il affectait Windows 10 v2004 et plus récent dont 21H1. Un correctif a vu le jour cette semaine afin de le résoudre. Par contre il demande une petite intervention de l’utilisateur. Microsoft précise que ce correctif a été pensé pour être aussi simple que possible. La firme explique “Ce problème se produit sur les appareils qui ont été nettoyés automatiquement afin de supprimer les enregistrements de ressources obsolètes. Lorsqu’un système est nettoyé, la dernière mise à jour cumulative (LCU) récemment installée est marquée comme permanente et les composants plus anciens sont supprimés du système. Une fois le nettoyage terminé et qu’un périphérique est dans cet état, vous ne pouvez pas désinstaller KB5003214 ou KB5003690, et vous ne pouvez pas installer de futures LCUs.” Windows 10 et le correctif Pour résoudre tout ceci il faut exécuter une invite de commande en tant qu’administrateur puis de lancer la commande suivante Reg.exe Add HKLM\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion /v AllowInplaceUpgrade /t REG_DWORD /f /d 1 La firme précise “Cette valeur de Registre sera supprimée une fois la mise à niveau sur place terminée. Il est possible d’attendre jusqu’à 48 heures pour que la mise à niveau sur place soit proposée à. Une fois offert, l’appareil sera mis à jour vers une version propre du système d’exploitation qui se trouve actuellement sur la machine. Il disposera également des dernières mises à jour mensuelles de qualité et de sécurité. Après la mise à niveau sur place, l’appareil pourra prendre de nouvelles mises à jour normalement.” Cette solution de contournement est disponible pour toutes les versions de Windows 10 concernées par le problème.
  6. La version professionnelle de l’utilitaire CCleaner s’accompagne d’une nouvelle fonctionnalité simplifiant la gestion des mises à jour de pilotes. Elle se nomme Drivers Updater. CCleaner annonce la sortie de la fonctionnalité Driver Updater au sein de sa suite CCleaner Professional. Son objectif est de proposer une gestion avancée des différents pilotes présents sur le PC. Cela va de l’analyse aux mises à jour en passant par l’application de correctif. A ce sujet le communiqué de presse préside « Faute de mise à jour récente, les pilotes engendrent instabilité et baisse de performances, et peuvent même provoquer un plantage de l’ordinateur. Bien souvent, les utilisateurs ne se soucient pas de mettre leurs pilotes à jour en temps et en heure, par manque de temps et négligence. Or la maintenance assurée par la plupart des outils embarqués par défaut dans leur machine est médiocre. Avec le nouveau Driver Updater de CCleaner, ces problèmes sont résolus puisque cet outil se charge de toutes ces tâches. » CCleaner Professional Cette nouveauté n’est proposée qu’au travers de la suite CCleaner Professional. Elle prend en charge plus de 55 langues et fournir plus de 5 millions de pilotes à près de 350 000 périphériques. David Peterson, Directeur général de CCleaner ajoute « Driver Updater rejoint la palette d’outils de CCleaner Professional pour décharger les utilisateurs de la gestion fastidieuse des pilotes. CCleaner contient un ensemble d’outils qui dopent les performances tout en étant très simples à manipuler puisque leur mission est de faciliter la vie digitale des utilisateurs, quelles que soient leurs aptitudes techniques.»
  7. Pour des raisons de sécurité Microsoft a pris la décision de ne plus autoriser les mises à jour de pilotes Windows 7 via le service Windows Update. Cette annonce est une nouvelle étape dans l’abandon définitif de ce système d’exploitation. Lancé en 2009, Windows 7 a atteint sa fin de vie en janvier 2020. Depuis cette date Microsoft n’assure plus de maintenance mensuelle. En clair il les PC sous cet environnement ne sont plus concernés par des mises à jour de sécurité et des corrections de bugs. Le géant propose cependant aux entreprises une maintenance personnalisée et payante. Une nouvelle étape est annoncée vers un abandon définitif. Les mises à jour de pilotes via le service Windows Update ne sont plus autorisées. Selon le géant cette restriction est nécessaire pour des raisons de sécurité liées au chiffrement SHA. La distribution de nouveaux drivers est désormais assurée par Windows Server Update Services ou tout autre système mis en place. Windows 7, la fin du programme ESU est fixée en janvier 2023 SHA – Wikipedia Le préfixe SHA (acronyme de Secure Hash Algorithm) est associé à plusieurs fonctions de hachage cryptographiques publiées par le NIST en tant que Federal Information Processing Standard (FIPS). Les fonctions SHA-0, SHA-1 et SHA-2 ont été conçues par la NSA. Microsoft précise “En raison de l’interruption et de l’expiration des certificats SHA-1, les partenaires utilisant le programme racine approuvé Microsoft peuvent publier des pilotes signés SHA-2 incompatibles sur des périphériques Windows client et Windows Server non corrigés. Cela, à son tour, avait le potentiel de provoquer une dégradation des fonctionnalités ou d’entraîner un démarrage plus long des périphériques. Cela se produit car les systèmes non corrigés auront des échecs d’intégrité du code lorsqu’ils sont présentés avec un pilote signé SHA-2.” Et ajoute “Pour minimiser l’impact potentiel de ces incompatibilités, Microsoft cessera la publication des pilotes signés SHA-2 sur Windows Update qui ciblent les périphériques Windows 7 SP1, Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2 le 17 juin 2021. Bien que ces versions de Windows aient atteint la fin du support le 14 janvier 2020, nous apportons ce changement pour réduire les perturbations pour les utilisateurs qui restent sur ces versions de Windows.” A noter que la signature de pilotes Windows 7 sera toujours possible jusqu’en janvier 2023, date à laquelle son programme ESU prendra fin.
  8. Microsoft publie de nouvelles mises à jour cumulatives Windows 10. Elles débarquent dans le cadre du Patch Tuesday du mois de juin 2021. Ce nouveau lot de mises à jour cumulatives propose des améliorations pour toutes les versions disponibles de l’OS à l’exception de celles ayant atteint leur fin de vie. Sachant que nous sommes dans la cadre de la grande maintenance mensuelle du géant le focus est la sécurité. Le géant en profite également pour corriger certains bugs. Voici la liste des mises à jour cumulatives Windows 10 disponibles en téléchargement. KB5003687 pour Windows 10 v1507 – (build 10240.18967) KB5003638 pour Windows 10 v1607 – (build 14393.4467) Windows 10 v1703 – EOS Windows 10 v1709 – EOS Windows 10 v1803 — EOS KB5003646 pour Windows 10 v1809 – (build 17763.1999) Windows 10 v1903 — EOS KB5003635 pour Windows 10 v1909 – (build 18363.1621) KB5003637 pour Windows 10 20H1, 20H2 et 21H1 – (builds 19041.1052, 19042.1052 et 19043.1052) Windows 10 et le Patch Tuesday Le numéro de build est une information importante. Il permet de s’assurer que l’installation s’est déroulée avec succès. Vous le trouverez en lançant “winver.exe” dans Exécuter (WIN+R). Windows 10 21H1 est actuellement la version la plus avancée du système d’exploitation. Son déploiement est en cours. Il est la cible de la même mise à jour cumulative que celle pour 20H1 et 20H2 en raison d’un même code de base. Enfin Jen Gentleman ingénieur chez Microsoft annonce que le Widget « Actualité et champs d’intérêt » est désormais disponible sur toutes les versions de Windows 10 entre v1909 et 20H2. Il explique « Si vous exécutez une version entre 1909 à 20H2, vous pouvez voir une nouvelle entrée météo dans la barre des tâches après l’installation de la dernière mise à jour cumulative. Il s’agit d’une fonctionnalité appelée « Actualité et champs d’intérêt ». Sur la base des commentaires, une option a été ajoutée afin de pouvoir choisir si la fonctionnalité s’ouvre ou non lors d’un survol du curseur de la souris. Cette option est disponible sous Actualité et champs d’intérêt lorsque vous cliquez avec le bouton droit sur la barre des tâches. »
  9. Windows va bientôt recevoir l'une des plus importantes mises à jour de la dernière décennie, annonce fièrement Microsoft. Le géant de l'informatique a en effet profité de sa conférence annuelle dédiée aux développeurs pour teaser les prochaines nouveautés de son système d'exploitation. Microsoft fait probablement référence à la mise à jour Sun Valley de Windows 10, dont le déploiement est imminent. Du 25 au 27 mai 2021, Microsoft organise une série de conférences pour les développeurs : BUILD 2021. Organisé depuis 2011, cet événement permet au groupe de lever le voile sur les prochaines améliorations de ses produits, comme Azure ou Windows. Lors de la conférence d'ouverture, Satya Nadella, l'actuel PDG de Microsoft, a d'ailleurs brièvement teasé les nouveautés qui seront bientôt apportés au système d'exploitation Windows. Le cadre ne mâche pas ses mots et promet l'une des plus importantes mises à jour de la décennie. Lire également : Windows 10 Sun Valley – les applications de Microsoft vont aussi avoir un nouveau design MICROSOFT TEASE LA MISE À JOUR SUN VALLEY DE WINDOWS 10 “Bientôt, nous partagerons l'une des mises à jour les plus importantes de Windows de la dernière décennie afin de libérer de plus grandes opportunités économiques pour les développeurs et les créateurs” affirme Satya Nadella, soucieux de faire monter le suspense. Quelques semaines plus tôt, Panos Panay, chef de produit chez Microsoft, abondait dans le même sens et se disait “tellement excité” par la future mise à jour de Windows. “Je l'ai auto-hébergé au cours des derniers mois et je suis incroyablement excité par la prochaine génération de Windows. Notre promesse est la présente : nous créerons plus d'opportunités pour chaque développeur Windows aujourd'hui et accueillerons chaque créateur qui est à la recherche de la plateforme la plus innovante, nouvelle et ouverte pour construire, distribuer et monétiser des applications. Nous sommes impatients d'en partager d'autres très bientôt” détaille le dirigeant de Microsoft. Windows 10X ayant récemment été annulé, on imagine que Satya Nadella évoque la mise à jour Sun Valley (21H2) de Windows 10. La mise à jour devrait apporter plusieurs nouveautés de taille, comme une toute nouvelle fenêtre de l'Invite de commandes, un nouveau design pour les menus flottants ou encore un nouveau gestionnaire de batterie. Plus globalement, Microsoft a retravaillé tout le design de l'interface. La firme devrait dévoiler la version finale de la mise à jour Sun Valley lors d'une prochaine conférence en ligne.