Welcome to The Forum

Enregitrez vous maintenant pour disposer de toutes les fonctions du site comme créer un blog,un club,un mur comme les réseaux sociaux etc...

Une fois enregistré , vérifiez votre boite mail. Puis cliquez sur le lien pour confirmer votre inscription.

Ainsi vous pourrez vous connecter en tant que membre et profiter de toutes les fonctions

😆

 

Search the Community

Showing results for tags 'l’installer'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Blogs

  • les News Geek
  • GOTHcraft

Categories

  • les catégories des articles
    • Videos
  • News du site et du forum
  • infos divers,buzz
  • News Windows 10
  • Logiciel Windows
  • Astuces windows 10
  • pilote/ divers
  • Matériel PC
  • Jeux Windows
  • consoles+jeux
  • Smartphone iPhone et Logiciels android News
  • News Linux
  • Les News Android

Categories

  • Sharwares Windows
  • games windows with online
  • games window whithout online
  • emulateur for Windows and games (roms)

Forums

  • forum home
    • Présentation
    • News et Infos du Site
    • demandes
    • old posts
    • coup de geule
  • les news geek's Bienvenue

Product Groups

There are no results to display.

Categories

  • Videos buzz
  • videos clips
  • stream de jeux
  • humour

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me

Found 5 results

  1. L’arrivée de Windows 11 ne fait pas le bonheur de tous les utilisateurs PC. Les nouvelles recommandations matérielles imposées par Microsoft laissent sur le bord de la route des millions de machines. En clair beaucoup sont désormais coincés avec Windows 10. Lors de sa présentation, Windows 11 a introduit une configuration système requise bien plus exigeante que celle de Windows 10. Sans répondre à ces nouvelles conditions préalables (TPM 2.0 et CPU) vous ne pourrez normalement pas installer ce système d’exploitation. Du moins, c’est la posture officielle car il existe différents moyens d’installer Windows 11 sur un appareil non pris en charge. Mieux Microsoft a même partagé quelques conseils sur la façon de procéder en cas de problème. Dans un document de support technique le géant explique comment contourner la procédure de vérification autour du TPM 2.0 et du processeur afin d’installer Windows 11 sur un PC non éligible. Le géant rappelle avant toute chose qu’il ne recommande pas d’installer Windows 11 sur un appareil qui ne répond pas à la configuration minimale requise. Il ajoute ensuite “Si vous choisissez d’installer Windows 11 sur un appareil qui ne répond pas à ces exigences, et que vous reconnaissez et comprenez les risques, vous pouvez créer les valeurs de clé de Registre suivantes et contourner la vérification de TPM 2.0 (au moins TPM 1.2 est requis) et la famille et le modèle de processeur ». Comment contourner les exigeantes TPM et CPU de Windows 11 ? L’opération est assez simple. Elle se résume à ajouter une nouvelle clé dans le registre Windows. Par contre Microsoft se décharge de toute responsabilité en cas de problème. « Des problèmes graves peuvent se produire si vous modifiez le Registre de manière incorrecte à l’aide de l’Éditeur du Registre ou d’une autre méthode. Ces problèmes peuvent nécessiter la réinstallation du système d’exploitation. Microsoft ne peut pas garantir que ces problèmes peuvent être résolus. Modifiez le registre est à vos propres risques. » Il sera intéressant de savoir si beaucoup de PC non éligible finiront pas profiter de Windows 11. La situation est à surveiller car en dehors de souci de stabilité et de bug Microsoft a également annoncé que ces ordinateurs ne seront pas pris en charge. Ils ne seront pas le cible de mises à jour de sécurité. Windows 10 reste donc l’unique solution afin de profiter chaque mois du Patch Tuesday. La prise en charge de Windows 10 est assurée jusqu’en 2025. Voici la procédure en question. Avertissement: Microsoft déconseille d'installer Windows 11 sur un appareil qui ne répond pas à la configuration système minimale requise pour Windows 11. Si vous choisissez d'installer Windows 11 sur un appareil qui ne répond pas à ces exigences et que vous reconnaissez et comprenez les risques, vous pouvez créer les valeurs de clé de registre suivantes et contourner la vérification du TPM 2.0 (au moins TPM 1.2 est requis) et le Famille et modèle de CPU. Clé de registre : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Setup\MoSetup Nom : AllowUpgradesWithUnsupportedTPMOrCPU Tapez : REG_DWORD Valeur : 1 Remarque : de graves problèmes peuvent survenir si vous modifiez le Registre de manière incorrecte à l'aide de l'Éditeur du Registre ou en utilisant une autre méthode. Ces problèmes peuvent nécessiter la réinstallation du système d'exploitation. Microsoft ne peut pas garantir que ces problèmes peuvent être résolus. Modifiez le registre à vos risques et périls.
  2. Windows 11 s’accompagne d’exigences matérielles et logicielles particulières. Lors de leur publication, elles ont été à l’origine de critiques de la part de la communauté. Les besoins de l’OS sont problématiques au point de laisser sur le bord de la route des PC relativement « jeunes ». Lors de leur annonce une pluie de reproches et de critiques a déferlé. Il faut bien avouer que Windows 11 est plus restrictif que Windows 10 si bien que les ordinateurs accusant un certain âge ne pourront pas l’installer. Cette situation va empêcher de nombreux particuliers et entreprises d’évoluer sans l’achat de matériel tout en rendant la mise à jour gratuite impossible. Il faudra acheter le système d’exploitation. Actuellement et officiellement Windows 11 prend en charge les PC équipés d’un processeur Intel Core de 8ième génération ou plus récent ou d’une puce AMD Ryzen 2000 series ou plus récent. En clair, un ordinateur gaming équipé d’un Ryzen 7 1800X de 2017 ne peut pas profiter de Windows 11, une situation que certains n’hésitent pas à évoquer d’aberrante. Ce processeur signe encore de solides performances avec son architecture 8 cœurs physiques et 16 cœurs logiques tandis que sa plateforme associée est toujours dans l’air du temps. Depuis sa première annonce Microsoft a ajouté à cette liste certaines références Intel de 7ième génération. Nous avons désormais Les Core série X, Les Xeon série W, Le Core i7-7820HQ. Ce léger geste ne change cependant pas grand-chose à la situation. La firme laisse de côté toutes les machines équipées d’un processeur Core de 7e génération et 6ième. Windows 11, la situation devient confuse Ce dossier vient de prendre une tournure inquiétante. Microsoft a récemment confirmé qu’une solution pour contourner cette limitation est de procéder à une installation à partir de zero de Windows 11. Il ne faut pas opter pour une mise à niveau mais pour une installation dite propre à l’aide d’un ISO. Par contre attention cette solution place l’ordinateur dans la catégorie des systèmes « non pris en charge » rendant l’utilisation de Windows Update impossible. Dans une déclaration accordée à The Verge, Microsoft a précisé que les systèmes « non pris en charge » n’accéderont pas à Windows Update et pourront potentiellement ne pas être autorisés à télécharger des mises à jour de sécurité et de pilotes. Cette posture est inquiétante car un système d’exploitation n’est pas un logiciel mineur bien au contraire. Ce n’est pas une bonne posture d’autoriser l’installation de Windows 11 puis de le rendre vulnérable et instable avec le temps en lui interdisant toute maintenance officielle. Du coup Microsoft ajoute qu’il déconseille d’utiliser cette solution de contournement et recommande de rester sous Windows 10. « Pour ceux qui utilisent un PC qui ne sera pas mis à niveau et qui ne sont pas prêts à passer à un nouvel appareil, Windows 10 est le bon choix. Nous prendrons en charge Windows 10 jusqu’au 14 octobre 2025 et nous avons récemment annoncé que la prochaine mise à jour des fonctionnalités de Windows 10 arrivera plus tard cette année. Quoi que vous décidiez, nous nous engageons à vous soutenir et à vous offrir un choix dans votre parcours informatique. »
  3. La première bêta de Windows 11 est arrivée. Après une présentation officielle il y a quelques jours, Microsoft livre la nouvelle version de son OS sur un plateau. Il s'agit pour le moment d'une préversion, mais qui s'avère pleinement fonctionnelle. Voici comment la télécharger. Les rumeurs disaient vrai : la première build de Windows 11 vient tout juste d'arriver en ce lundi 28 juin. Disponible en téléchargement libre, il suffit d'être un membre du programme Windows Insider pour y accéder. C'est assez simple et ouvert à tous. À l'heure où nous écrivons ces lignes, la build 22000.51 se présente sous la forme d'une mise à jour depuis Windows 10. Les fichiers ISO ne sont pas encore disponibles, mais il est fortement probable qu'ils le soient dans les prochains jours. La build en question permet de se familiariser avec certaines des principales nouveautés de Windows 11. On y retrouve le nouveau placement des boutons de la Barre des tâches, les bords arrondis des fenêtres ou encore les Widgets, qui permettent de consulter les actualités et la météo en un clin d'œil depuis une fenêtre qui s'affiche à gauche de l'écran. On y profite également d'autres nouveautés, qui n'étaient pas présentent dans la build qui a fuité plus tôt dans le mois. L'Explorateur de fichiers fait partiellement peau neuve, puisque le ruban s'allège et n'utilise plus le système d'onglets comme c'était le cas depuis Windows 8. Un nouveau menu contextuel fait également son apparition, avec des bords arrondis et affichant en priorité les tâches les plus courantes. En outre, le centre de notification et d'action est désormais divisé en deux sections. Enfin, dernières nouveautés et pas des moindres : Windows 11 dispose désormais d'une nouvelle application Paramètres qui a subi un énorme lifting, tout comme le Microsoft Store. COMMENT TÉLÉCHARGER LA BÊTA DE WINDOWS 11 ? Pour accéder au système d'exploitation, rien de plus simple : Rendez-vous sur le site Windows Insider afin de vous inscrire au programme de test et de mise à jour. Sinon, depuis Windows 10, vous pouvez aussi presser sur les touches [Windows] + [I] pour accéder à l'application Paramètres. Rendez-vous sur Mises à jour et sécurité, puis cliquez sur Programme Windows Insider Pressez le bouton Commencer, puis choisissez un compte Microsoft. Cliquez sur +. Vous voilà désormais membre du programme Windows Insider Après avoir redémarré votre PC, retournez sur l'application Paramètres, puis cliquez sur Mises à jour et sécurité. Restez cette fois sur l'onglet Windows Update. Cliquez sur Rechercher des mises à jour. Le téléchargement et l'installation de Windows 11 peuvent alors commencer. En revanche, ne perdez pas de vue qu'il s'agit d'une préversion. Elle n'est pas forcément très stable et certaines fonctions manquent encore à l'appel. Comme à l'accoutumée, nous vous conseillons fortement de l'installer sur un PC secondaire, ou sur un 2e disque dur ou une 2e partition de votre PC principal. Télécharger la première build de Windows 11 via le site Windows Insider
  4. Windows 11 sera disponible à la fin de l’année pour tout le monde. Pour l’installer, il faudra disposer d’une puce TPM 1.2 ou 2.0, présente sur tous les PC aujourd’hui. S’il est ancien, votre ordinateur pourrait ne pas en disposer, mais ce n’est pas une fatalité. Windows 11 a été présenté en grandes pompes par Microsoft la semaine dernière. Si la firme de Redmond a volontiers dévoilé les nouveautés de son OS, elle est restée évasive sur beaucoup de points. Heureusement pour nous, elle les a éclaircies après coup. C’est le cas pour la configuration minimale. A lire aussi – Windows 11 : nouveautés, date de sortie, tout savoir sur le nouvel OS de Microsoft Microsoft a donné une configuration minimale pour l’installation de Windows 11. Parmi les exigences requises, la présence d’une puce TPM (2.0 recommandée). Cette puce dédiée à la sécurité est présente sur tous les PC récents, mais il se pourrait que votre vieille machine n’en dispose pas. Théoriquement, vous ne pourrez donc pas installer le système d’exploitation. Comme l’indique Windows Latest, il existe cependant deux moyens de contourner le problème. WINDOWS 11 PEUT S’INSTALLER GRÂCE À DEUX MÉTHODES La première est simple. Lorsque vous lancerez l’installation, une fenêtre s’affichera vous indiquant que votre ordinateur ne peut faire tourner Window 11. Il faut alors modifier le registre en tapant Shift+F10. Il faut alors lancer regedit.exe et créer une nouvelle entrée « LabConfig » sous la mention HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Setup. Dans LabConfig, il faut ensuite créer deux entrées : BypassTPMCheck=dword:00000001 BypassSecureBootCheck=dword:00000001 Cela permettra à l’installation de passer outre la nécessité d’avoir une puce TPM. Windows Latest décrit également une autre méthode utilisant cette fois le fichier ISO. Lorsque celui-ci sera disponible, il faudra aller dans le dossier d’installation et remplacer le fichier appraiserres.dll par le même, mais cette fois issu du fichier ISO de Windows 10. Il faudra ensuite créer une image disque en utilisant un logiciel comme Rufus ou Anyburn. Dans tous les cas, si vous avez un PC qui n’est pas préhistorique, vous devriez pouvoir lancer Windows 11 sans souci. Dans le cas contraire, ces deux méthodes pourraient vous aider. Le système d’exploitation devrait arriver dans les mois qui viennent, puisque Microsoft vise la fin de l’année pour son déploiement. Pour rappel, Windows 11 ne veut pas changer drastiquement l’expérience Windows 10, mais apporte tout de même son lot de nouveautés, notamment une refonte visuelle, ou encore la compatibilité avec les applications Android.
  5. Windows 11, le successeur de Windows 10 a été officiellement annoncé par Microsoft. Pour le moment aucune date de lancement n’a été précisée mais le rendez-vous devrait avoir lieu à l’automne. En attendant il va falloir s’assurer que PC sera capable de l’accueillir. Si c’est le cas il y a une bonne nouvelle. Microsoft annonce que la mise à niveau sera gratuite dès qu’elle sera disponible. A noter que Microsoft a publié un petit utilitaire afin de vérifier si votre PC est compatible avec Windows 11. Nommé PC Health, vous pouvez le télécharger ici. Windows 11, la configuration minimale Windows 11 de Microsoft – Interface du bureau Ce système d’exploitation s’annonce cependant plus gourmand que Windows 10. En clair la configuration minimale pour l’accueillir un plus exigeante que celle de Windows 10. Votre PC doit disposer d’un processeur à 1 GHz ou plus, avec au moins 2 cœurs sur un processeur 64 bits compatible ou un système sur puce (SoC) et de 4 Go de mémoire vive. Du coté stockage il est demandé 64 Go au minimum tandis qu’un démarrage sécurisé compatible UEFI doit être de la partie ainsi qu’un module de plateforme sécurisée TPM v2.0. A tout ceci s’ajoute une solution graphique prenant en charge l’API DirectX 12 avec pilote WDDM 2.0 et un écran de 9 pouces au minimum assurant une définition de 720P. A noter que pour Windows 11 Famille une connectivité Internet et un Compte Microsoft sont nécessaire pour terminer la configuration de l’appareil lors de la première utilisation. Une connexion Internet est également requise pour sortir Windows 11 Famille du mode S. Windows 10 Windows 11 Processeur 1 gigahertz (GHz) ou plus rapide ou SoC 1 gigahertz (GHz) ou plus, avec au moins 2 cœurs sur un processeur 64 bits compatible ou un système sur puce (SoC) Mémoire vive 1 gigaoctet (Go) en 32 bits ou 2 Go en 64 bits 4 Go Espace disque 6 Go avec un système d’exploitation 32 bits ou 20 Go avec un système d’exploitation 64 bits 64 Go Solution graphique DirectX 9 ou version ultérieure avec pilote WDDM 1.0 Compatible avec DirectX 12 ou version ultérieure avec pilote WDDM 2.0 Définition 800 x 600 pixels Écran haute définition (720p) d’une diagonale supérieure à 9″, 8 bits par canal de couleur Autres Démarrage sécurisé compatible UEFI Module de plateforme sécurisée (TPM) version 2.0 Windows 11 et les exigences spécifiques Certaines fonctionnalités de Windows 11 ont des exigences autres que celles répertoriées ci-dessus. Voici le détail La prise en charge de la 5G nécessite un modem compatible 5G. L’HDR automatique nécessite un écran HDR. BitLocker To Go nécessite une clé USB (disponible dans Windows Professionnel et les éditions ultérieures). Hyper-V client nécessite un processeur avec des capacités de traduction d’adresse de deuxième niveau (Second Level Address Translation ou SLAT, disponibles dans Windows Professionnel et les éditions supérieures). Cortana nécessite un microphone et un haut-parleur et est actuellement disponible sous Windows 11 pour l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Italie, le Japon, le Mexique, l’Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis. La technologie DirectStorage nécessite 1 To ou plus de SSD NVMe pour enregistrer et exécuter des jeux qui utilisent le pilote « Contrôleur NVM Express standard » et un GPU DirectX 12 Ultimate. DirectX 12 Ultimate est disponible pour les jeux et les puces graphiques pris en charge. Présence nécessite un capteur capable de détecter la distance qui sépare l’humain de l’appareil, ou l’intention d’interagir avec ce dernier. La visioconférence intelligente nécessite une caméra, un microphone et un haut-parleur (sortie audio). L’assistant vocal multiple (MVA) nécessite un microphone et un haut-parleur. L’Insertion de trois colonnes à l’écran nécessite que celui-ci ait une largeur de 1 920 pixels effectifs ou plus. L’activation/la désactivation du son dans la barre des tâches nécessite une caméra, un microphone et un haut-parleur (sortie audio). L’application doit être compatible avec cette fonctionnalité pour permettre d’activer ou de désactiver le son de manière globale. Le son spatial nécessite du matériel et des logiciels adaptés. Teams nécessite une caméra, un microphone et un haut-parleur (sortie audio). L’interaction tactile nécessite un écran ou un moniteur prenant en charge le multipoint. L’authentification à deux facteurs nécessite l’utilisation d’un code PIN, de la biométrie (lecteur d’empreintes digitales ou caméra infrarouge illuminée) ou d’un téléphone équipé des fonctions Wi-Fi ou Bluetooth. La saisie vocale nécessite un PC équipé d’un microphone. La fonctionnalité sortie de veille à la voix nécessite une alimentation de veille moderne et un microphone. Le Wi-Fi 6E nécessite les nouveaux matériels et pilotes WLAN IHV ainsi qu’un point d’accès/routeur compatible avec le Wi-Fi 6E. Windows Hello nécessite une caméra configurée pour l’imagerie proche infrarouge ou un lecteur d’empreintes digitales pour l’authentification biométrique. Les appareils sans capteurs biométriques peuvent utiliser Windows Hello avec un code confidentiel ou une clé de sécurité compatible Microsoft portable. La projection Windows nécessite une carte vidéo qui prend en charge le modèle WDDM (Windows Display Driver Model) 2.0 ainsi qu’une carte Wi-Fi qui prend en charge Wi-Fi Direct. (L’application) Xbox nécessite un compte Xbox Live, qui n’est pas disponible dans toutes les régions. Consultez les Pays et régions Xbox Live pour obtenir les informations les plus récentes sur la disponibilité. Certaines fonctionnalités de l’application Xbox requièrent un abonnement Xbox Game Pass actif. En savoir plus sur le Pass.