Welcome to The Forum

Enregitrez vous maintenant pour disposer de toutes les fonctions du site comme créer un blog,un club,un mur comme les réseaux sociaux etc...

Une fois enregistré , vérifiez votre boite mail. Puis cliquez sur le lien pour confirmer votre inscription.

Ainsi vous pourrez vous connecter en tant que membre et profiter de toutes les fonctions

😆

 

Search the Community

Showing results for tags 'd’un'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Blogs

  • les News Geek
  • GOTHcraft

Categories

  • les catégories des articles
    • Videos
  • News du site et du forum
  • infos divers,buzz
  • News Windows 10
  • Logiciel Windows
  • Astuces windows 10
  • pilote/ divers
  • Matériel PC
  • Jeux Windows
  • consoles+jeux
  • Smartphone iPhone et Logiciels android News
  • News Linux
  • Les News Android

Categories

  • Sharwares Windows
  • games windows with online
  • games window whithout online
  • emulateur for Windows and games (roms)

Forums

  • forum home
    • Présentation
    • News et Infos du Site
    • demandes
    • old posts
    • coup de geule
  • les news geek's Bienvenue

Product Groups

There are no results to display.

Categories

  • Videos buzz
  • videos clips
  • stream de jeux
  • humour

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me

Found 14 results

  1. Une série Asus ROG Loki composée de blocs de 1200W, 1000W, 850W, et 750W. Asus lance des blocs d’alimentation Asus ROG Loki. Au format SFX-L, ce sont les premiers de ce gabarit à être estampillés « PCIe 5.0 Ready » ; autrement dit, à intégrer un câble PCIe à 16 broches capable d’acheminer 600 W. L’entreprise proposait déjà ce type de câble avec sa dernière série ROG Thor. Et comme l’explique Asus, les alimentations de la série Loki sont peu ou prou des blocs ROG Thor au format SFX-L. La firme les décline dans des capacités de 1200W, 1000W, 850W, et 750W. En ce qui concerne l’efficacité, seule l’alimentation ROG Loki 1200W porte le badge 80 Plus Titanium ; les autres blocs bénéficient d’une certification 80 Plus Platinum. Ils sont tous entièrement modulaires. FSP présente les premières alimentations SFX 12VO Un « gros » dissipateur et un ventilateur Axial-Tech de 120 mm Afin de maintenir des températures correctes, Asus indique avec « développé un dissipateur thermique deux fois plus volumineux que les modèles traditionnels ». Un ventilateur ARGB Axial-Tech de 120 mm, compatible Aura Sync, contribue à évacuer la chaleur. Rappelons que les alimentations SFX-L ont des dimensions de 125 x 63,5 x 130 mm contre 125 x 63,5 x 100 mm pour celles au format SFX. Ces 3 cm de profondeur supplémentaires les rendent incompatibles avec les boîtiers Mini-ITX qui respectent la norme à la lettre. Asus commercialisera ces alimentations ROG Loki SFX-L au cours de l’année. La société n’a pas encore précisé à quelle date. Gigabyte dévoile l’AORUS P1200W, une alimentation munie d’un écran LCD
  2. Rencontre entre une carte mère desktop et un processeur mobile. L’équipementier chinois Maxsun propose une curieuse carte mère MS-Milestone i7-11800H Plus. Comme indiqué par son appellation, elle embarque un Core i7-11800H, qui est un processeur mobile Tiger Lake, donc en principe destiné aux ordinateurs portables. Officialisé en mai dernier, le Core i7-11800H, gravé en 10 nm, est un 8 cœurs / 16 threads doté de 24 Mo d’Intel Smart Cache. Son TDP est 45 W. Sa fréquence de base est de 2,3 GHz. Le processeur a une fréquence Boost sur tous les cœurs de 4,2 GHz et de 4,6 GHz sur deux cœurs. Son iGPU possède 32 unités d’exécution à 1,45 GHz. Pour le refroidir, la carte mère semble accepter des ventirads standards pour socket LGA 115x. Bien sûr, le Core est soudé et n’est pas fait pour être remplacé. L’Intel 4004, premier processeur de l’entreprise, a un demi-siècle Emplacements, stockage, connectique Cette carte mère MS-Milestone i7-11800H Plus est au format micro-ATX standard ; elle mesure 245 x 190 mm. Maxun a mobilisé un chipset HM570 d’Intel. La carte mère possède un sous-système d’alimentation à 7 phases (DrMOS 50A). Elle met à disposition deux emplacements DDR4 pour une capacité maximale de 64 Go (DDR4-2133 à DDR4-2933) ; un emplacement PCIe 4.0 x16, un emplacement PCIe x4 et un emplacement PCIe x1, ainsi qu’un M.2 E-Key pour WiFi / Bluetooth. Pour le stockage, il y a deux emplacements M.2 PCIe x4, l’un en PCIe 4.0, l’autre en PCIe 3.0 ; trois ports SATA III. Terminons par la connectique. La carte mère possède quatre ports USB 3.2 Gen 1, une paire de ports USB 2.0, deux sorties HDMI, deux DisplayPort, PS2, un port 2,5 GbE. La MS-Milestone i7-11800H Plus est en vente sur JD.com au tarif de 2899 yuans, soit environ 400 euros. Malheureusement, il est peu probable qu’elle soit disponible ailleurs qu’en Asie.
  3. Windows 11 s’accompagne de recommandations matérielles “restrictives”. Depuis leur annonce la polémique est là puisque des millions d’ordinateurs ne sont officiellement pas compatibles bien qu’il dispose de la puissance nécessaire pour faire tourner l’OS. Si Microsoft tente de se justifier en brandissant le drapeau de la sécurité, la pilule passe mal. La situation reste problématique car si une installation Windows est en générale assez simple, l’opération peut se compliquer rapidement. Dans certains cas elle peut même échouer en raison d’une non prise en charge du processeur. A ce sujet un post du Twitter dévoile qu’un vieux PC est capable d’accueillir le nouvel OS de Microsoft. Il montre « quelque chose » qui est normalement « impossible » aux regards de la liste de compatibilité créée par Microsoft. Plus exactement un utilisateur est parvenu à installer Windows 11 sur un bon vieux PC équipé…d’un Pentium 4 661. Ce processeur a été lancé en 2006. Issu d’une gravure à 65 nm il dispose d’un cœur physique et de la technologie Hyper-Threading. Nous avons affaire à une puce 1C/2T. Elle est calibrée de base à une fréquence de 3.6 GHz et embarque un cache L2 de 2 Mo. Windows 11 fonctionne avec un Pentium 4 Inutile de préciser que cette référence n’est normalement pas prise en charge par Windows 11. En tout logique le système d’exploitation ne devrait pas fonctionner. Avant sa sortie, Microsoft a annoncé que le TPM 2.0 (Trusted Platform Module) était obligatoire avant de lancer la procédure d’installation de Windows 11. Cette contrainte a mis sur le bord de la route pas mal de PC relativement modernes cependant ce « petit » Pentium 4 âgé de 15 ans a réussi à être considéré comme compatible avec L’OS. La situation est souriante mais elle peut traduire un problème avec le système de compatibilité de Windows 11. Un bug est possible. Windows 11 et l’application PC Health Check En attendant l’application PC Health Check annonce bien que ce CPU est pris en charge. Il répond au minimum requis avec ses deux cœurs logiques et sa fréquence de 3.6 GHz. Par contre le Secure Boot et le TMP 2.0 sont problématique. La partie la plus intéressante est le fait que la machine profite également des mises à jour publiées dans le cadre du Patch Tuesday. Elles sont ainsi proposées par Windows Update qui se charge de les télécharger et de les installer. Tout ceci montre qu’il est possible avec la suppression de certaines fonctionnalités de Windows 11 de le faire tourner sur du vieux matériel. Par contre est-ce une opération à recommander ? Si le défi est intéressant le PC reste dans un environnement n’ayant pas tous les outils pour assurer un niveau de protection à la hauteur des besoins d’aujourd’hui.
  4. Une nouvelle version de la GeForce RTX 3060 a fait son apparition sur certains marchés. Nvidia l’équipe d’un GPU GA104. L’idée est de ne rien jeter en recyclant des processeurs graphiques n’ayant pas passés certains tests qualités. Cette idée se confirme une nouvelle fois avec l’apparition de GeForce RTX 3060 un peu particulière sur le marché chinois. Les cartes embarquent un GPU normalement destiné à leur grand sœur la GeForce RTX 3070 Ti. Ce dernier n’ayant pas réussi aux tests de qualités se retrouvent aux cœurs de leur mécanique. Nous avons ainsi la présence d’un GA104-150 dans la fiche technique de certaines RTX 3060 produites par les constructeurs Galax et Gainward. GeForce RTX 3060 GAMER MAX OC [FG] C’est par exemple le cas de l’original GeForce RTX 3060 GAMER MAX OC [FG]. Elle est annoncée avec 3584 cœurs CUDA obtenus avec un GPU GA106-302 ou GA104-150. La fréquence de fonctionnement est de 1837 MHz tandis que les 12 Go de GDDR6 sont calibrés à 15 Gbps. L’ensemble est exploité via une interface 192 bits. La belle s’accompagne d’une enveloppe thermique de 170 Watts et son alimentation sollicite deux connecteurs PCIe 8 broches. Son équipement comprend trois sorties vidéo DisplayPort 1.4a et une sortie HDMI 2.1. Elle affiche des dimensions de 322 x 133 x 53 mm.
  5. Des cartes proposées uniquement sur le marché chinois pour le moment. En début de semaine dernière, une atypique carte graphique NVIDIA GeForce RTX 3060 a fait son apparition dans la base de données GPU de TechPowerUp. Son signe distinctif ? Un GPU GA104, comme les RTX 3070, RTX 3070 Ti et RTX 3060 Ti plutôt que le traditionnel GPU GA106 propre à cette série sur le segment desktop. Deux entreprises bien connues, Gainward et Galax, ont finalement listé de telles cartes. Gainward propose quatre référence GeForce RTX 3060 12 Go susceptibles d’embarquer un GPU GA106-300, GA106-302 ou GA104-150. Plus précisément, il s’agit des GeForce RTX OC/OCG avec un système de refroidissement à trois ventilateurs sur trois slots et des GeForce RTX 3060 DU/DUG à deux ventilateurs sur deux slots. Chez Galax, ce sont huit modèles en tout : GeForce RTX 3060 Gamer MAX OC, GeForce RTX 3060 Golden Master MAX OC, GeForce RTX 3060 Xing Yao MAX OC Forever Edition, et GeForce RTX 3060 MAX Xing Yao avec à chaque fois des variantes FG. Dans les deux cas, il semble que G désigne les modèles armés du GPU GA104 bien que cette distinction n’ait rien d’officiel. Les possibles spécifications de la gamme GeForce RTX 30xx Super en fuite Quelques exemplaires en Europe ? Bien sûr, puisque ce GPU sert déjà pour trois références RTX Ampere, en utiliser certains pour la RTX 3060 n’a de sens que pour les pièces ayant des défauts. Le GA104 a une surface de 392 mm² et contient 17,4 milliards de transistors ; il offre jusqu’à 6144 cœurs CUDA. Le GA106 est nettement plus petit avec une surface de 276 mm². Il se compose de 13,25 milliards de transistors et propose jusqu’à 3584 cœurs CUDA. En conséquence, le coût de production du GA104 doit être sensiblement plus élevé que celui du GA106. Ces modèles ne concernent que le marché chinois pour le moment. Nous verrons dans les prochains jours s’ils finissent par être commercialisés dans d’autres régions. Au vu des éléments mentionnés dans le paragraphe précédent, tout dépendra de la quantité de puces GA104 « défectueuses ». Du côté des clients, obtenir une RTX 3060 dotée d’un GPU GA104-150 n’a rien de néfaste, au contraire. Avec sa plus grande surface que la GA106 et un nombre important de cœurs désactivés, ce GPU pourrait faire le bonheur des overclockeurs En outre, si l’on se réfère au passé, les GeForce RTX 2060 munies d’un GPU TU104 se montreraient légèrement plus performantes que celles équipées d’un GPU TU106 dans certaines charges de travail.
  6. Facebook vient d'annoncer les Ray-Ban Stories, des lunettes connectées similaires aux Spectacles 3 de Snapchat. Les lunettes permettent de prendre des photos et d'enregistrer des vidéos sans smartphone. Vendues à partir de 299 dollars, elles embarqueront des sécurités visant à protéger la vie privée des usagers. Facebook et la marque Ray-Ban (EssilorLuxottica) viennent de lancer “Ray-Ban Stories”, une paire de lunettes connectées. Attention, il ne s'agit pas de lunettes de réalité augmentée. L'accessoire permet essentiellement de prendre des photos (grâce à un double capteur de 5 mégapixels) et d'enregistrer des vidéos (jusqu’à 30 secondes) sans devoir sortir votre smartphone de votre poche. Ces lunettes “permettent de prendre des photos et des vidéos de manière authentique, de partager vos aventures, d’écouter de la musique ou de passer des appels”, détaille Facebook. Elles sont donc très proches des lunettes Spectacles 3 de Snapchat, qui ne sont pas parvenues à rencontrer le succès. Pour prendre une photo ou lancer l'enregistrement vidéo, il suffit d'appuyer sur le bouton d’enregistrement situé sur la monture ou de communiquer avec l'assistant vocal de Facebook. FACEBOOK PROMET DE PROTÉGER LA VIE PRIVÉE DES UTILISATEURS DES RAY-BAN STORIES Sans surprise, l'accessoire va surtout permettre de poster les vidéos ou les photos capturées sur les réseaux sociaux, dont Facebook ou Instagram, mais aussi les plateformes concurrentes comme Twitter. L'application compagnon Facebook View, installée sur le smartphone de l'utilisateur, permettra d'importer les images. “Elle permet aussi d’enregistrer le contenu dans la bibliothèque photos de votre téléphone “, détaille Facebook. Conscient des craintes des usagers, Facebook a mis plusieurs mesures en place afin de protéger la vie privée des utilisateurs. Le réseau social a intégré un interrupteur sur la monture qui permet de bloquer l'appareil photo. Une sécurité similaire a été intégrée sur Facebook Portal, l'enceinte connectée du groupe. Portal est en effet équipé d'un cache, qui peut être glissé devant la caméra. De plus, “une lumière LED intégrée indique aux personnes à proximité que vous êtes en train de prendre une photo ou une vidéo”. Facebook souhaite éviter que des personnes soient filmées à leur insu. “Il faut aussi que les personnes tout autour soient à l'aise avec le fait que ce sont des lunettes connectées et qu'ils sachent quand un enregistrement est en cours”, précise Hind Hobeika, directeur produit au sein de la division Facebook Reality Labs. Pour recharger les lunettes, il suffit de les glisser dans étui de chargement. Cette pochette offre une autonomie maximale de trois jours. Les lunettes connectées Facebook seront disponibles en 20 variantes (solaire, optiques…), comprenant les designs cultes de Ray-Ban. L'accessoire sera commercialisé au prix de 299 dollars ux États-Unis, en Australie, au Canada, en Irlande, en Italie et au Royaume-Uni.
  7. Google Search publie enfin son mode sombre intégré pour tous les utilisateurs sur PC et Mac. Si vous ne l’avez pas encore aujourd’hui, pas de panique, puisque la diffusion se déroulera sur plusieurs semaines. Google Search va enfin proposer un mode sombre pour tous. Alors que cette fonctionnalité est en beta depuis l’année dernière, elle va finalement arriver pour le grand public. Il va toutefois faire preuve d’un peu de patience pour en profiter. C’est le célèbre consultant Matt Navarra qui partage cette info. Lorsque le mode sombre sera disponible pour vous, une fenêtre d’avertissement apparaîtra. Il suffira de cliquer sur Activer. Bien entendu, il sera possible de revenir sur votre décision par la suite en cliquant sur l’icône appropriée en haut à droite de votre interface Google. Ce mode sombre concerne Google Search, donc le moteur de recherche. Ainsi, il est disponible aussi bien sur Chrome que sur les autres navigateurs, comme Firefox ou Edge. Les machines sur Windows 10 sont concernées, mais également les Macs. LE MODE SOMBRE DE GOOGLE SEARCH ARRIVE PEU À PEU Le mode sombre de Google Search offre alors une page différente, plus reposante pour les yeux. Un mode tel qu’on peut se l’imaginer. S’il a pris tant de temps à apparaître, c’est que son incrustation n’est pas si simple. C’est l’entièreté de la charte graphique qu’il faut revoir afin que tout fonctionne correctement et reste clair pour l’utilisateur. Si vous n’avez pas accès au mode sombre de Google Search immédiatement, pas de panique. Celui-ci sera diffusé auprès des utilisateurs avec un système de roulements. Vous l’aurez au mieux dans quelques jours, au pire dans quelques semaines. A lire aussi – Phonandroid passe au mode sombre et prend soin de vos yeux En tout cas, l’arrivée d’un mode sombre sur Google Search est plutôt logique. Ce code de design se montre actuellement très populaire et toutes les applications et logiciels doivent désormais avoir le leur. Microsoft le met d’ailleurs beaucoup en avant sur Windows 11, puisque celui-ci a été pleinement intégré à l’OS, avec des effets de transparence travaillé et des coloris naturels afin de ne pas donner l’impression d’avoir été rajouté après coup. Google Search propose donc enfin son mode sombre pour tout le monde. L’avez-vous eu sur votre version ? Comptez-vous l’utiliser ? Dites-le-nous dans les commentaires !
  8. Team Group va prochainement lancer plusieurs nouveautés dont un SSD assez unique, le Cardeo Liquid II. Sa particularité est d’assurer son refroidissement à l’aide de Watercooling AIO. Le rendez-vous est fixé en 23 septembre prochain. Dans le cadre de sa conférence en ligne nommée Teamgroup Online Launch Event 2021, le constructeur a prévu de dévoiler toute une série de nouveaux produits dédiés au stockage. Le Cardea Liquid II va probablement susciter de la curiosité sachant qu’il s’agit d’un SSD équipé d’un refroidisseur à eau tout-en-un. En amont de cet évènement qui sera diffusé en direct sur YouTube, un teaser a été publié. La vidéo permet de se faire une petite idée du programme. Cardeo Liquid II, SSD et AIO L’idée de proposer un SSD refroidi à l’aide d’un liquide n’est pas nouvelle. Le constructeur est déjà à l’origine du Cardea Liquid M.2 PCIe SSD. Cardea Liquid II SSD Par contre cette seconde version va plus loin puisque l’unité de stockage s’accompagne d’un AIO complet avec pompe, radiateur et ventilateur. Ce type d’appareillage est généralement proposé pour refroidir un processeur. Malheureusement nous n’en savons pas d’avantage pour le moment. Cardea A440 Pro SSD De son côté le Cardea A440 Pro est un SSD M.2 équipé d’un dissipateur thermique passif. Sa mécanique devrait prendre en charge le PCIe-4.0 afin d’assurer des débits de transfert supérieurs à 7.000 Mo/s. Il faut également s’attendre au lancement d’un nouveau SSD externe le M200 Portable SSD. M200 Portable SSD Enfin Team Group se positionne déjà sur la DDR5 avec les series de barrettes mémoires Vulcan et T-Force Delta RGB. Mémoire Delta RGB DDR5 Mémoire Vulcan DDR5
  9. L’iPhone 13 d’Apple sera doté d’une connectivité de communication par satellite qui permettra aux utilisateurs de passer des appels et d’envoyer des textes dans des zones sans couverture cellulaire, selon une note de l’analyste d’Apple Ming-Chi Kuo. L’analyste réputé d’Apple, Ming-Chi Kuo, est de retour avec une nouvelle note aux investisseurs. Il apporte une rumeur inhabituelle concernant la prochaine gamme d’iPhone de cette année. En effet, les nouveaux iPhone seraient dotés d’une connectivité de communication par satellite en orbite basse (LEO). L’iPhone utiliserait une version modifiée du modem X60 de Qualcomm pour communiquer avec les satellites. Il n’est pas certain que le support satellite soit limité à certaines applications. Cependant, nous ne serions pas surpris si c’était le cas. Kuo suggère que Globalstar serait le fournisseur de services « le plus susceptible de coopérer avec Apple en termes de technologie et de couverture de service. ». Pour faciliter les choses aux clients, un opérateur de réseau partenaire pourrait utiliser le service de Globalstar. En outre, il serait possible d’acheminer les clients par ce biais si la 4G ou la 5G n’est pas disponible. Qualcomm avait annoncé que sa prochaine puce Snapdragon X65 prendrait en charge la technologie Band n53 de Globalstar. Il n’est donc pas impossible que ce Snapdragon X60 modifié l’utilise également. Pourquoi équiper les iPhone d’un tel dispositif ? Pour l’instant, on ne sait pas si l’envoi de messages et les appels par satellite se feront uniquement avec les services Apple comme iMessage et FaceTime. Les clients d’un opérateur partenaire pourraient utiliser le service de communication par satellite de Globalstar sur l’iPhone 13 directement par l’intermédiaire de leur opérateur, sans abonnement supplémentaire. Cela leur permettrait de pouvoir continuer à communiquer en utilisant leur smartphone, même s’ils se trouvent dans une zone blanche. En plus de ses iPhone, l’entreprise aurait l’intention d’intégrer les communications par satellite LEO à un plus grand nombre d’appareils à l’avenir afin de « fournir des expériences innovantes. », on pourrait donc retrouver ce service sur les iPad, les Mac ou encore les futurs casques de réalité mixte qu’Apple prévoirait de sortir en 2022. Les satellites LEO sont mieux connus comme étant la base du service Internet Starlink d’Elon Musk, qui a récemment franchi la barre des 100 000 utilisateurs. Celui-ci s’appuie sur des satellites en orbite basse pour transmettre une connexion Internet aux clients sur Terre. Ces utilisateurs sont eux équipés de paraboles pour recevoir le signal.
  10. Il embarque un Core i7-12700H ou Core i7-12800H à 14 cœurs / 20 threads et 16 Go de DDR5-4800. Gigabyte a testé un ordinateur portable Aorus 17G 17YE5 dans UserBenchmark. Sa nomenclature indique que cette machine embarque un processeur mobile Alder Lake ainsi qu’une carte graphique NVIDIA GeForce RTX 3080. En effet, comme l’explique VideoCardz, les PC portables Aorus équipés de puces Comet Lake-H de 10e génération portent le code YC ; ceux dotés d’un processeur Tiger Lake-H de 11e génération, YD ; logiquement, YE doit désigner les ordinateurs munis d’une puce Alder Lake-H de 12e génération. Quant à l’identité de la carte graphique, elle est trahie par le Y. UserBenchmark identifie le processeur comme un 14 cœurs / 20 threads. Puisque l’architecture hybride des puces Alder Lake, qui mêle cœurs haute performance Golden Cove et cœurs basse consommation Gracemont n’accorde, a priori, de l’Hyper-Threading qu’aux premiers, nous sommes en présence d’une configuration à 6 cœurs Golden Cove et 8 cœurs Gracemont. Les fréquences ne sont pas sensationnelles en l’état : 1,2 GHz de base, 1,75 GHz en Turbo. Alder Lake-S : un courant de crête jusqu’à 28 % plus élevé que pour Comet et Rocket Lake 16 Go de DDR5-4800 Par ailleurs, le PC portable Aorus profite de l’un des apports majeurs de la plateforme Alder Lake : la prise en charge de la DDR5. Il embarque en effet 16 Go de mémoire DDR5-4800 ; là encore, ce n’est pas une vitesse très élevée. Ainsi, la version commercialisée du PC affichera peut-être des valeurs différentes.
  11. Une machine compacte dotée d’un APU AMD à 8 cœurs / 16 threads sous architecture Zen 3. Si vous êtes en quête d’un mini-PC relativement puissant alimenté par une puce AMD, l’EliteMini HX90 de MinisForum pourrait vous intéresser. Dans un boîtier de 195 x 190 x 60 mm (volume de 2,22 L) et pour un poids de 2,65 kg, la machine embarque un processeur Ryzen 9 5900HX (Cezanne) d’AMD et jusqu’à 64 Go de mémoire DDR4-3200. Gravé en 7 nm et sous architecture Zen 3, le Ryzen 9 5900HX fait partie de la gamme Ryzen 5000 mobile lancée en début d’année. Il possède 8 cœurs / 16 threads et 20 Mo de cache (16 Mo de cache L3). La fréquence CPU de base est de 3,3 GHz mais elle s’envole à 4,6 GHz en Boost. Concernant la solution graphique intégrée, ce sont 8 cœurs Vega cadencés à 2,1 GHz. Intel lance le NUC 11 Extreme Beast Canyon Un M2.2280 et deux emplacements 2,5 pouces Cet EliteMini HX90 possède deux emplacements mémoire DDR4 SO-DIMM, un emplacement M2.2280 et a deux espaces pour HDD / SSD 2,5 pouces en SATA III. En matière de refroidissement, MinisForum a opté pour une unique turbine braquée sur le Ryzen 9 5900HX. Le volume sonore à pleine charge ne dépasse pas 30 dBA selon le fabricant. La connectique inclut une paire de ports HDMI 2.0b et deux sorties DisplayPort 1.4a, un port 2,5 GbE et 6 ports USB (5 USB 3.2 Gen1 Type-A et un Type-C). Les options de connectivité sans-fil passent par du Wi-Fi 6 et du Bluetooth 5.1. Modèle HX90 CPU AMD Ryzen 9 5900HX Cezanne (Zen 3), 8C/16T 3,3 – 4,6 GHz 45W TDP (35W-54W cTDP) GPU AMD Radeon Graphics 8CU @ 2,1 GHz Mémoire 2x DDR4-3200 SODIMMs 1.2V, 64 Go max. Carte mère Modèle custom de 7,5 x 7 pouces Stockage 1x M.2 2280 (key M) PCIe 3.0 x4 NVMe/AHCI SSD 2x SATA3 2,5 pouces HDD / SSD Ports E/S 1x USB 3.2 Gen 1 Type-A (façade) 1x USB 3.2 Gen 1 Type-C (façade) 4x USB 3.2 Gen 1 Type-A (arrière) Sans-fil Intel Wi-Fi 6 AX200 (2×2 802.11ax Wi-Fi + Bluetooth 5.1 module) 1 × 2,5 GbE port Sorties d’affichage 2x DP 1.4a 2x HDMI 2.0b Audio 7.1 digital (via HDMI et DisplayPort) L+R+mic (façade) L+R+mic (arrière) Boîtier Plastique infusé de fibre de carbone / Serrure Kensington Alimentation Adaptateur 120 W (19V @ 6,3A) Divers Plaque de montage VESA Dimensions 195 mm x 190 mm x 60 mm / 2,22L Prix Barebones (629 – 729 dollars) 16 Go RAM + 256 Go SSD (799 – 899 dollars) 16 Go RAM + 512 Go SSD (829 – 929 dollars) 32 Go RAM + 512 Go SSD (909 – 1009 dollars) Début des expéditions prévu en septembre.
  12. Le Mini-PV NUC 11 Pro d’Intel peut s’équiper en natif d’une unité de stockage SSD PCIe 4.0 X4. Intel s’est associé à Sabrent afin de proposer une solution aux débits musclés. Ce partenariat permet au NUC 11 Pro (NUC11TNKv7) de s’armer en sortie de carton d’un SSD M.2 NVMe PCIe 4.0 Rocket de Sabrent. L’engin est équipé de puces mémoire NAND Flash Toshiba 3D TLC à 96 couches. SSD M.2 NVMe PCIe 4.0 x4 Sabrent Rocket Sa mécanique en mode PCIe 4.0 x4 est capable d’assurer de hautes performances avec un débit en lecture séquentielle de 5 Go/s contre 4.4 Go/s en écriture séquentielle. jusqu’à 4,4 Go/s, en tirant parti de l’interface hôte PCI-Express 4.0 x4. En PCIe 3.0 x4 nous avons du 3,4 Go/s en lecture et 2,75 Go/s en écriture. SSD M.2 NVMe PCIe 4.0 x4 Sabrent Rocket de 500 Go A noter que les modèles NUC 11 Pro inférieur au NUC11TNKv7 s’équipent d’un SSD M.2 SATA Transcend TS512GMTS430S.
  13. La version professionnelle de l’utilitaire CCleaner s’accompagne d’une nouvelle fonctionnalité simplifiant la gestion des mises à jour de pilotes. Elle se nomme Drivers Updater. CCleaner annonce la sortie de la fonctionnalité Driver Updater au sein de sa suite CCleaner Professional. Son objectif est de proposer une gestion avancée des différents pilotes présents sur le PC. Cela va de l’analyse aux mises à jour en passant par l’application de correctif. A ce sujet le communiqué de presse préside « Faute de mise à jour récente, les pilotes engendrent instabilité et baisse de performances, et peuvent même provoquer un plantage de l’ordinateur. Bien souvent, les utilisateurs ne se soucient pas de mettre leurs pilotes à jour en temps et en heure, par manque de temps et négligence. Or la maintenance assurée par la plupart des outils embarqués par défaut dans leur machine est médiocre. Avec le nouveau Driver Updater de CCleaner, ces problèmes sont résolus puisque cet outil se charge de toutes ces tâches. » CCleaner Professional Cette nouveauté n’est proposée qu’au travers de la suite CCleaner Professional. Elle prend en charge plus de 55 langues et fournir plus de 5 millions de pilotes à près de 350 000 périphériques. David Peterson, Directeur général de CCleaner ajoute « Driver Updater rejoint la palette d’outils de CCleaner Professional pour décharger les utilisateurs de la gestion fastidieuse des pilotes. CCleaner contient un ensemble d’outils qui dopent les performances tout en étant très simples à manipuler puisque leur mission est de faciliter la vie digitale des utilisateurs, quelles que soient leurs aptitudes techniques.»
  14. Les mises à jour commutatives du Patch Tuesday du mois de mai 2021 ne sont pas sans problème. Depuis le 12 mai dernier les rapports négatifs se sont multipliés. Les plus récents évoquent un bug avec plusieurs applications Microsoft 365. Ces mises à jour cumulatives s’attaquent principalement à des problèmes de sécurité. Nous avons également assisté au déploiement du widget « Météo et actualité ». Malheureusement, certains utilisateurs rencontrent des problèmes plus ou moins importants. Windows 10 et le Patch Tuesday du mois de mai 2021. Les derniers en date évoquent un bug affectant les applications Teams, Outlook et OneDrive for Business. Ce dysfonctionnement a été reconnu officiellement par Microsoft. La firme confirme que des problèmes de connexion sont possibles. Dans certains cas le message suivant fait son apparition « Nous sommes désolés, nous avons rencontré un problème » tandis que dans d’autres cas il s’agit de l’erreur « 80080300 ». Cette situation ne concerne que les appareils Windows 10 v1909 où KB5003169 a été installée. Microsoft ajoute « La télémétrie actuelle indique qu’un faible pourcentage d’utilisateurs est incapable de se connecter à divers clients de bureau Microsoft 365. » Si vous êtes concernés l’une des solutions est de redémarrer le PC. Malheureusement ce n’est pas une solution sur le long terme. A noter que KB5003173 visant Windows 10 20H2 et 2004 est aussi à l’origine d’une défaillance à l’origine de l’erreur 0x800f0922. Dans certains cas, les utilisateurs observent une installation qui se termine brusquement. Nous ne savons pas si Microsoft a reconnu ce bug.