Welcome to The Forum

Enregitrez vous maintenant pour disposer de toutes les fonctions du site comme créer un blog,un club,un mur comme les réseaux sociaux etc...

Une fois enregistré , vérifiez votre boite mail. Puis cliquez sur le lien pour confirmer votre inscription.

Ainsi vous pourrez vous connecter en tant que membre et profiter de toutes les fonctions

😆

 

Search the Community

Showing results for tags 'attention'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Blogs

  • les News Geek
  • GOTHcraft

Categories

  • les catégories des articles
    • Videos
  • News du site et du forum
  • infos divers,buzz
  • News Windows 10
  • Logiciel Windows
  • Astuces windows 10
  • pilote/ divers
  • Matériel PC
  • Jeux Windows
  • consoles+jeux
  • Smartphone iPhone et Logiciels android News
  • News Linux
  • Les News Android

Categories

  • Sharwares Windows
  • games windows with online
  • games window whithout online
  • emulateur for Windows and games (roms)

Forums

  • forum home
    • Présentation
    • News et Infos du Site
    • demandes
    • old posts
    • coup de geule
  • les news geek's Bienvenue

Product Groups

There are no results to display.

Categories

  • Videos buzz
  • videos clips
  • stream de jeux
  • humour

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me

Found 6 results

  1. Windows 11 a été officiellement lancé le 5 octobre 2021. Sa disponibilité est cependant limitée à un petit nombre d’ordinateur. Cette approche permet de mieux contrôler les processus de téléchargement et d’installation. En cas de problème des limitations peuvent être mises en place afin de stopper son déploiement sur certains PC « problématiques ». C’est justement ce qui se passe. Microsoft annonce que des applications peuvent ne pas fonctionner sous Windows 11. Toutes sortes de problèmes sont possibles allant jusqu’à un plantage du PC. Du coup la publication de Windows 11 a été suspendue sur ces ordinateurs. Redmond explique “Des problèmes de compatibilité ont été trouvés entre les applications utilisant des caractères non-ASCII dans leurs clés ou sous-clés de Registre et Windows 11. Les applications concernées peuvent ne pas pouvoir s’ouvrir et peuvent provoquer d’autres problèmes ou erreurs dans Windows, y compris la possibilité de recevoir une erreur avec un écran bleu.” Windows 11, en enquête est en cours Ce dysfonctionnement est à l’étude. Une enquête est en cours afin de mieux comprendre ce souci de compatibilité. Un correctif est déjà promis mais aucun calendrier n’a été donné. Du coup nous ne savons pas quand va reprendre le déploiement de l’OS pour ces machines. Le géant ajoute seulement “Pour protéger votre expérience de mise à niveau, nous avons appliqué une suspension de compatibilité Windows 11 sur ces appareils. Si votre organisation utilise Update Compliance, l’ID de protection pour les appareils équipés du navigateur Cốc Cốc est 35891494. L’identifiant de sauvegarde pour les appareils avec Aplicação Autenticação.gov est 36632506.” A noter que cette restriction ne concerne que le déploiement via Windows Update. Ces PC peuvent contourner cette limitation en passant par une autre méthode comme l’utilisation de l’utilitaire de création de supports. Il permet de créer un support de démarrage et donc de déployer le système d’exploitation malgré les restrictions officielles. Microsoft ne recommande cependant pas cette « manœuvre », car des problèmes importants sont susceptible de se produire. Windows 11, voici les différents problèmes connus Windows 11 est disponible depuis quelques heures. L’OS est proposé par différents canaux. Microsoft liste quelques problèmes connus.
  2. La mise à jour Windows 10 KB5005565 continue de faire parler d’elle. Visant les PC sous 20H1, 20H2 ou 21H1 elle s’accompagne de problèmes. De nombreux utilisations sont victimes de défaillances. Elles touchent à l’impression, au Bluetooth ou encore au lancement des applications. Selon plusieurs rapports, quelques cartes sans fil équipées d’une puce Intel 720 n’aiment pas cette fameuse mise à jour cumulative Windows 10 KB5005565. Une défaillance des pilotes Bluetooth est observée accompagnée d’une erreur de code 10 (POWER FAILURE). De son côté Microsoft a confirmé un autre problème. Il concerne le plantage d’applications. Selon un document de la firme KB5005565 entraîne des soucis inattendus lors de l’exécution de certaines applications. Il est possible que des d’applications ou de fichiers ne puissent se lancer ou s’ouvrir. Cette situation est normalement résolue. Microsoft a développé un correctif. Il est déployé via une mise à jour côté serveur. Redmond ajoute « Ce problème est résolu à l’aide de la restauration des problèmes connus (KIR). Veuillez noter que la résolution peut prendre jusqu’à 24 heures pour que la résolution se propage automatiquement aux appareils grand public et aux appareils professionnels non gérés . » Windows 10 et KB5005565 En parallèle à tout ceci s’ajoute des problèmes d’impression via une imprimantes réseau après avoir installée KB5005565. Que ce soit sur GinjFo, les médias sociaux et les Forums Microsoft ce bug est souvent cité. Les PC concernés ne peuvent plus utiliser leurs imprimantes. Il est important de souligner que le Patch Tuesday du mois de septembre 2021 s’est intéressé à «PrintNightmare» connu sous le nom de CVE-2021-36958. Cette vulnérabilité permet une exécution de code à distance via une faille affectant le service Spooler d’impression de Windows. Un pirate peut obtenir un accès administratif au PC. Pour revenir aux soucis d’impression des utilisateurs sont victimes d’une erreur 0x0000011b, juste après le redémarrage du système nécessaire pour appliquer les changements introduits KB5005565. II existe une solution de contournement pour cette erreur 0x0000011b. Elle nécessite d’accéder à l’éditeur de registre. Il faut se rendre à cette adresse HKEY_LOCAL_MACHINE\System\CurrentControlSet\Control\Print key Puis créer une entrée DWORD 32-bit nommée RpcAuthnLevelPrivacyEnabled en lui affectant la valeur 0. Enfin il ne reste plus qu’à enregistrer les modifications et fermer l’éditeur. Si vous ne parvenez pas à restaurer l’impression, vous pouvez aussi désinstaller manuellement la mise à jour Windows 10 en question en attendant la publication d’un correctif de la part de Microsoft.
  3. Dévoilé il y a deux ans, le câble O.MG refait surface avec une nouvelle version et surtout une production en masse. Ce cordon USB/Lightning peut voler toutes les informations tapées par un utilisateur et les transmettre à un hacker en Wi-Fi. Un faux câble USB/Lightning, présenté par un dénommé “MG” à la Defcon de 2019, ressurgit et vient de connaître une importante mise à jour. Le dispositif est capable de dérober les informations de son utilisateur à la moindre frappe sur le clavier, tout en transmettant à distance les données à un pirate. D'extérieur, rien ne distingue le câble O.MG d'un modèle USB/Lightning standard. Mais ne vous y trompez pas : déjà présenté en 2019, ce cordon permet à un hacker de pirater les données personnelles de l'utilisateur. Et dans sa toute nouvelle version, le câble dispose d'une connexion Lightning vers USB-C. LE CÂBLE O.MG VOLE VOS DONNÉES ET LES TRANSMET EN WI-FI Contrairement à ce que les experts peuvent arguer, l'auteur du câble, qui répond au pseudonyme de MG, explique qu'un câble de Type C n'est pas plus sécurisé qu'un autre : “il y avait des gens qui disaient que les câbles de type C étaient à l'abri de ce type d'implant parce qu'il n'y avait pas assez d'espace. Donc, clairement, je devais prouver qu’ils avaient tort.” Une fois connecté à un Mac, le câble O.MG est capable d'intercepter les mots de passe de l'utilisateur, ou de toute autre donnée confidentielle. Une fois son méfait accompli, le cordon est également apte à transmettre les données dérobées à un hacker à distance. Le site Motherboard fait la démonstration des possibilités de piratage du câble ci-dessous. A lire aussi : pourquoi il ne faut pas utiliser le chargeur de smartphone d’un inconnu UN DISPOSITIF AUJOURD'HUI PRODUIT EN MASSE Pour transmettre les données volées de l'utilisateur, le câble crée un hotspot Wi-Fi. Ensuite, il ne reste plus qu'au hacker de s'y connecter pour récupérer les informations piratées, et le tour est joué. Bien évidemment, le hacker doit se trouver à proximité du câble, le Wi-Fi n'ayant pas une portée démesurée. Les auteurs du câble O.MG déclarent avoir cependant réussi à intercepter des données à 1 mile (1,6 km environ). Sur le site de Hak5, on peut même voir que certains modèles de cordon ont une portée de 2 km. De quoi laisser un hacker agir en toute impunité. Méfiance donc si quelqu'un vous propose un jour un câble dont vous ne connaissez pas l'origine. Le câble O.MG peut être acheté sur le site de Hak5 pour 120 ou 160 dollars selon le modèle. Là, vous n'avez que l'embarras du choix. Le dispositif existe en différentes versions : Lightning vers USB-A, USB-C vers USB-A, Micro USB vers USB-AD, etc. Tous ne sont pas aptes à faire office de keylogger, mais ceux qui profitent d'une telle fonction, sont capables d'enregistrer jusqu'à 650 000 frappes de clavier.
  4. Plusieurs numéros d'urgence étaient très difficilement accessibles mercredi soir à la suite d'une panne d'équipements Orange. La situation revient à la normale mais pose un certain nombre de questions. Il valait mieux ne pas être confronté à une situation grave ce mercredi soir : Plusieurs centres d'appels destinés aux urgences sont devenus très difficiles d'accès en soirée. Cela concernait des numéros comme le 15 (Samu), le 17 (police), le 18 (pompiers) ou encore le 112, avec des difficultés de communication aléatoires selon les départements, conduisant à instaurer des numéros longs temporaires en remplacement. La situation est revenue à la normale vers minuit et il semble que la cause vienne d'une maintenance d'équipements Orange qui aurait mal tourné. La situation a tout de même conduit à l'organisation d'une réunion de crise ce jeudi matin réunissant ministre de l'intérieur, secrétaire d'Etat au Numérique et préfets. orange-logo Orange a confirmé un incident technique sur ses équipements mais la question sous-jacente d'un éventuel piratage ou acte malveillant semble être pour le moment écartée. La situation reste sous surveillance, des perturbations ponctuelles pouvant être encore observées. Un audit externe va être mis en place pour faire la lumière sur ce qui s'est passé, à la demande du ministre de l'Intérieur qui a évoqué des "dysfonctionnements graves et inacceptables". Plusieurs décès ont été repertoriés dans la nuit, dans le Morbihan et à la Réunion, les familles ayant témoigné de difficultés pour joindre les secours, mais il reste à déterminer si la panne en est directement la cause.
  5. Le site de l’Autorité bancaire européenne héberge sans le vouloir des liens vers des sites de streaming malveillants. Des pirates sont en effet parvenus à installer une backdoor sur ce dernier pour y poster des fichiers PDF frauduleux. Cette attaque vient en réponse aux mesures de Google qui censurent les sites de téléchargement illégaux. Cela fait plusieurs années que Google s’est engagé dans la lutte contre le téléchargement illégal. Pour ce faire, le moteur de recherche cache les résultats des requêtes clairement orientées pour les remplacer par des réponses conformes à la loi. Malgré un regain de la popularité des torrents lors du premier confinement de 2020, le dispositif semble porter ses fruits : le nombre de recherches vers des sites pirates a nettement baissé. Seulement voilà, Google est bien obligé d’afficher des réponses aux questions qui lui sont posées. Les pirates y voient là une opportunité de contourner la censure, tandis que d’autres payent le prix de la supposée légitimité de certains noms de domaines. C’est précisément ce qui s’est passé avec le site de l’Autorité bancaire européenne (EBA), qui se retrouve sans la savoir à faire la promotion de sites de streaming illégaux. LES PIRATES DÉTOURNENT LES SITES OFFICIELS POUR ARNAQUER LEURS VICTIMES En tapant le nom d’un film suivi de celui d’un site de streaming connu, il arrive que le site de l’EBA apparaisse en haut des résultats. Les pirates ont infiltré ce dernier pour y intégrer des fichiers PDF remplis de contenus frauduleux. Malheureusement, le nom de domaine étant normalement sécurisé, les victimes tombent dans le panneau, pensant pouvoir lui faire confiance. Nombre de ces fichiers ont été supprimés au cours des derniers jours, mais de nouveaux sont régulièrement postés. Sur le même sujet : The Pirate Bay,… voici la liste des sites de téléchargement illégal censurés par Google Les PDF ciblent en priorité les films populaires du moment, notamment Army of the Dead ou encore Godzilla vs Kong, mais aussi certains films comme Fast and Furious 9, qui ne sont pas encore disponibles sur les plateformes de téléchargement. Une fois ouverts, les fichiers révèlent un lien vers des sites de streaming payants. En plus d’être illégaux, ces derniers donnent rarement accès au contenu promis. Notez que le site de EBA n’est pas le seul ciblé par ces attaques : celui du Département de la Sécurité Publique du Mississippi en a lui aussi été victime.
  6. Microsoft abandonne des versions importantes et encore récentes de Windows 10. Voici comment vérifier que votre machine est hors de cause. Avec le lancement de Windows 10 en 2015, Microsoft a décrété qu’il s’agissait pour le moment de son dernier système d’exploitation. Contrairement aux générations précédentes, Windows est désormais un service que la firme va mettre à jour gratuitement. C’est ainsi que Windows 10 est devenu le système de Microsoft à la plus grande longévité, puisqu’en 2021, il s’agit toujours de cette même génération d’OS. Mais attention, derrière le nom Windows 10 se cache plusieurs mises à jour majeures qui au fil des années ont tout de même grandement modifié le système d’exploitation. Petit à petit, Microsoft abandonne les plus anciennes versions. Voici ce qu’il faut savoir. Pour aller plus loin Windows 10 Sun Valley : tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau Windows WINDOWS 10 1909 EST EN FIN DE VIE À partir du 11 mai 2021, la version 1909 de Windows 10 ne sera plus supportée par Microsoft. Cela signifie qu’elle ne recevra plus aucune mise à jour de fonctionnalité ou de sécurité au même titre que Windows XP ou Windows 7. Cette version est sortie en novembre 2019, ce n’est pas si loin et comprend les éditions suivantes : Windows 10 Home, version 1909 Windows 10 Pro, version 1909 Windows 10 Pro Education, version 1909 Windows 10 Pro for Workstations, version 1909 Toutes ces éditions ne seront plus mises à jour à partir du 11 mai 2021, mais tout n’est pas perdu pour autant. Il est tout à fait possible de mettre à jour son PC vers une version plus récente : 20H1 ou 20H2, toutes les deux sorties en 2020. Les versions 1803 et 1809, sorties en 2018, sont également abandonnées. COMMENT CONNAITRE SON NUMÉRO DE VERSION ? Il est peut-être difficile de se souvenir quelle est la version de Windows 10 installé sur le PC. Voici comment le savoir : appuyez sur la touche Windows du clavier et tapez « système » pour arriver rapidement au menu système des paramètres de Windows 10. Une rubrique « spécification de Windows » permet de découvrir la version installée. Alternativement, vous pouvez taper « winver » dans la barre de recherche de Windows 10 pour lancer l’utilitaire dédié. La dernière version en date est la version 20H2. Cette machine est donc à jour et va continuer d’être supportée par Microsoft. Rendez-vous dans Windows Update si vous n’avez pas une machine à jour. Windows 10 : votre processeur est anormalement sollicité ? La solution est déjà là Déployé par Microsoft avec un peu d’avance sur la mise à jour de mai 2021, le patch KB5001391 est important : il corrige des problèmes introduits avec les précédentes mises à jour cumulatives de Windows… Lire la suite