• Huawei dégaine HarmonyOS : Apple et Google en danger ?
    (0 reviews)
    0 comments
    27 views

    spacer.png 

    Après deux ans d’attente, Huawei vient enfin de présenter HarmonyOS, son système d’exploitation maison censé jouer sur les plates-bandes d’Android et d'iOS. 

    Il y a deux ans, alors que Huawei continuait de prendre des parts de marché dans le monde, le gouvernement américain décidait de placer la firme sur liste noire. En conséquence, Huawei a dû cesser de commercer avec des entreprises américaines, dont Google, et s’est vu délester des services d’Android et des différents services du géant californien.

    Ainsi, elle est passée de la première place du classement des plus gros vendeurs de smartphones au monde il y a de cela un an, jusqu’à se faire éjecter du top 5 au cours du premier trimestre de cette année. Pour autant, Huawei ne compte pas se laisser faire et promettait depuis des mois un système d’exploitation maison, baptisé HarmonyOS. La marque vient tout juste d’officialiser son grand concurrent d’Android et d’iOS au cours d’une conférence, tout en teasant son prochain smartphone haut de gamme, le Huawei P50.

    Huawei tease le P50
    Après près de deux ans de teasing, Huawei lève enfin le voile sur la version finale d’HarmonyOS. L’OS est amené à être déployé sur une centaine d’appareils estampillés Huawei en Chine, à commencer par les Mate 40, P40, Mate 30 ou encore la MatePad Pro. Le Huawei P50 sera livré d’emblée avec HarmonyOS, et la marque en a profité pour en dévoiler brièvement ses contours. 

    Huawei P50  

    HarmonyOS, tout pour l’écosystème
    Visuellement, HarmonyOS ne diffère pas franchement d’Android et d’EMUI, la surcouche qu’on retrouve actuellement sur les appareils de Huawei. On retrouve tout de même quelques différences, à commencer par la possibilité de créer des widgets — baptisés Cartes — à partir de chaque application. HarmonyOS permet également d’accéder aux informations essentielles d’une application via un swipe up sur son icône. Huawei affirme là son ambition de créer une expérience où les applications n’occupent pas une place centrale dans l’expérience de l’utilisateur.  

    HarmonyOS 

    Avec HarmonyOS, Huawei veut mettre le smartphone au centre de votre écosystème d’objets connectés. On y retrouve un volet de notification dédié permettant au téléphone équipé de gérer et accéder aux réglages de tous les appareils Huawei connectés, et, bientôt, des produits de la plupart des constructeurs. Si vous écoutez de la musique, par exemple, il ne sera pas nécessaire d’aller farfouiller dans les réglages pour la faire diffuser par votre enceinte, mais simplement de glisser votre musique vers l’enceinte dans ce portail. 

     

    HarmonyOS 

    Selon la marque, cela élève alors le smartphone au rang de « Super Terminal », où le smartphone sous HarmonyOS prend une place centrale dans l’écosystème, sans que l’utilisateur n’ait besoin de télécharger de multiples applications pour gérer ses objets connectés. Du côté de l’écosystème, HarmonyOS s’inspire de la fonction continuité d’Apple et vous proposera de poursuivre une activité d’un appareil à un autre, en vous permettant de reprendre exactement là où vous en étiez arrivé. 

    HarmonyOS 

    Reste à voir comment HarmonyOS se comportera lorsque nous aurons l’occasion de le prendre en main, mais c’est plutôt prometteur. 

    Huawei P40 Pro au meilleur prixPrix de base : 1 099 € 

    User Feedback

    There are no reviews to display.