• Articles

    Our website articles
    • pirate
      Comme prévu, la filiale française de Vivo a annoncé l’arrivée dans l’hexagone du X60 Pro, son dernier flagship et premier smartphone à bénéficier du partenariat entre Vivo et l’opticien Zeiss. Il sera disponible chez les distributeurs tricolores le 25 mai au prix de 799 euros. Il sera accompagné du Y72 5G, smartphone 5G abordable. 
      Aujourd’hui, nous avions rendez-vous avec Vivo. La marque annonce aujourd’hui le lancement de deux smartphones en France. Le plus important de ses produits est naturellement le X60 Pro qui a fait l’objet d’une campagne de teasing ces derniers jours. Nous savions déjà tout de lui, puisqu’il a été lancé en Chine en mars dernier avec le X60 classique. Nous savons désormais son prix et sa date de disponibilité pour l’Hexagone. Le deuxième smartphone annoncé est le Y72 5G, également officialisé en Chine au début du printemps.
      Lire aussi – Xiaomi s’apprête à ressusciter le Redmi Note 8 deux ans après la sortie
      Commençons avec le X60 Pro. Ce dernier arrivera donc en France le 25 mai 2021. Soit dans une petite semaine. Il n’y a qu’une seule version proposée, avec 12 Go de RAM et 256 Go de stockage. Elle sera vendue à 799 euros hors promotion et hors subvention. Soit le même prix que le X51 5G que nous avons testé en fin d’année dernière. C’est donc plutôt une bonne nouvelle, même si la concurrence est rude sur le segment de prix autour des 800 euros. Le smartphone sera proposé en deux coloris et sera présent sur les étals des enseignes habituelles, ainsi que chez les opérateurs.
      ECRAN AMOLED ET SNAPDRAGON 870
      La fiche technique du smartphone ne change pas par rapport à la version chinoise. Vous retrouvez donc le grand écran AMOLED de 6,56 pouces. La définition est Full HD+. La résolution atteint 398 pixels par pouce. Le taux de rafraichissement est 120 Hz et la fréquence d’échantillonnage atteint 240 Hz. La dalle est compatible HDR10+. Du verre minéral Schott Xensation Up protège l’ensemble des aléas de la vie. 
       
      Vous retrouvez aussi le Snapdragon 870, chipset haut de gamme de Qualcomm (mais pas autant que le Snapdragon 888). Comme annoncé précédemment, le Snapdragon 870 est accompagné de 12 Go de RAM, de 256 Go de stockage et d’une batterie de 4200 mAh compatible charge rapide 33 watts. Notez que le X60 Pro profite d’une technologie permettant d’étendre artificiellement la RAM jusqu’à 3 Go supplémentaires, en utilisant la mémoire flash. Une fonction équivalente à de la mémoire virtuelle. Un système que nous devrions voir également arriver chez Xiaomi. Android 11 et Funtouch 11.1 donnent vie à l’ensemble. Vivo promet trois mises à jour majeures de l’OS pour ce mobile.
      CAPTEUR PHOTO 48 MÉGAPIXELS, OPTIQUE ZEISS, STABILISATEUR GIMBAL
      Côté photo, vous retrouvez un module avec trois capteurs, dont le capteur 48 mégapixels accompagné d’un autofocus à détection de phase d’un objectif très lumineux, ouvrant à f/1.48, apportant 16 % de lumière en plus par rapport au capteur principal du X51. Comme pour ce dernier, le capteur principal du X60 Pro est équipé d’un stabilisateur optique de type gimbal. Il s’agit d’un gimbal de seconde génération, stabilisé sur quatre ou cinq axes selon les modes. L’objectif est signé Zeiss, bien évidemment. 
       
      Les deux autres capteurs sont deux modèles 13 mégapixels, l’un avec objectif ultra grand-angle ouvrant à f/2.2 (il s’occupe aussi du mode macro), l’autre avec téléobjectif stabilisé ouvrant à f/2.5. Le rapport de zoom optique est de 2x, mais Vivo intègre un mode « Hyper Zoom » pour monter jusqu’au rapport 20x en numérique. À l’avant, vous retrouvez un capteur selfie de 32 mégapixels avec objectif ouvrant à f/2.45. Il est placé dans un poinçon.
      VIVO Y72 5G : UN CONCURRENT POUR LE REDMI NOTE 10 5G
      Passons au Y72 5G. Le smartphone sera proposé lui aussi à partir du 25 mars 2021. Il se décline également en deux couleurs (noir et bleu). Son prix sera de 319 euros. Il va donc se positionner directement face au Oppo A74 5G qui a été annoncé pour la France au mois d’avril, et même face au Redmi Note 10 5G de Xiaomi. Vous noterez d’ailleurs que la proposition de Vivo est légèrement plus chère, mais elle nous semble également un peu plus qualitative. 
      Les deux autres capteurs sont deux modèles 13 mégapixels, l’un avec objectif ultra grand-angle ouvrant à f/2.2 (il s’occupe aussi du mode macro), l’autre avec téléobjectif stabilisé ouvrant à f/2.5. Le rapport de zoom optique est de 2x, mais Vivo intègre un mode « Hyper Zoom » pour monter jusqu’au rapport 20x en numérique. À l’avant, vous retrouvez un capteur selfie de 32 mégapixels avec objectif ouvrant à f/2.45. Il est placé dans un poinçon. 
      Les deux autres capteurs sont deux modèles 13 mégapixels, l’un avec objectif ultra grand-angle ouvrant à f/2.2 (il s’occupe aussi du mode macro), l’autre avec téléobjectif stabilisé ouvrant à f/2.5. Le rapport de zoom optique est de 2x, mais Vivo intègre un mode « Hyper Zoom » pour monter jusqu’au rapport 20x en numérique. À l’avant, vous retrouvez un capteur selfie de 32 mégapixels avec objectif ouvrant à f/2.45. Il est placé dans un poinçon. 
       
      Reprenons les éléments importants de la fiche technique du Vivo Y72 5G : écran IPS Full HD+ de 6,58 pouces, processeur MediaTek Dimensity 700 (avec modem 5G intégré), 8 Go de mémoire vive, 128 Go de stockage interne, batterie de 5000 mAh compatible Flash Charge 18 watts, triple capteur photo à l’arrière (capteur principal 64 mégapixels, capteur ultra grand-angle 8 mégapixels et capteur macro 2 mégapixels), ainsi qu’un capteur selfie 16 mégapixels placé dans une encoche en forme de goutte d’eau.
       
       
       
       
       
       
         

    • La mise à jour cumulative Windows 10 KB5003173 a été publiée à l’occasion du Patch Tuesday du mois de mai 2021. Elle s’est adressée aux PC sous Windows 10 2004 ou 20H2. Microsoft a déployé des correctifs de sécurité.
      Malheureusement des rapports ont rapidement fait état de problèmes lors de son installation. Depuis une partie de cette situation a été confirmée par Microsoft. Cette nouvelle mise à jour cumulative peut être à l’origine de problèmes pour certains utilisateurs de Windows 10. Le bug concerne le Dolby Digital. En d’autres termes, l’installation sur certains appareils Windows 10 peut se conclure par un son aigu désagréable. La défaillance semble ne pas avoir lieu si du stéréo est utilisé.
      Microsoft explique
      « Après l’installation de cette mise à jour KB5003173, l’audio numérique 5.1 Dolby peut être à l’origine d’un bruit aigu ou un grincement dans certaines applications lors de l’utilisation de certains appareils audio et paramètres Windows. »
      Windows 10 et KB5003173, solutions
      Le géant promet qu’un correctif est en cours de développement. En attendant sa publication il y a deux solutions possibles au problème.
      La première consiste à lire l’audio ou la vidéo dans un navigateur Web ou un lecteur multimédia différents. L’autre approche consiste à activer le son spatial. Pour ce faire il suffit de faire un clic droit de la souris sur l’icône audio de la barre des tâches puis de sélectionner Son Spatial (Désactivé). 
       
      Windows 10 et les options Audio de la barre des tâches
      Pour le moment nous n’avons aucun calendrier ou date concernant la publication d’un correctif. Il n’est pas impossible que Microsoft attende le prochain Path Tuesday pour le faire…patience donc.

    • De nouvelles GeForce RTX 3060, 3070 et 3080 se déploient progressivement. Galax met à jour sa gamme avec l’adoption de ces variantes dites LHR.
      En l’espace de quelques jours le constructeur Galax a mis à jour sa gamme de GeForce RTX 30 series. Après les GeForce RTX 3080 et RTX 3070 « LHR » nous avons les GeForce RTX 3060 et 3060 Ti « LHR ». Dans les deux cas il s’agit de variantes disposant d’une fonction limitant le taux de hachage. L’objectif de Nvidia est d’abaisser les performances « mining » de ses cartes graphiques « gaming » afin de soulager le marché d’une forte demande tout en valorisant ses récentes offres CMP.
      GeForce RTX 30 series LHR de Galax
      Ces nouvelles GALAX GeForce RTX 3060 & 3060 Ti dites « LHR » sont des modèles personnalisés quasiment identiques aux précédentes versions. La différence se situe sous le dissipateur thermique avec la présence d’un GPU GA104-202-A1 pour le RTX 3060 Ti et un GA106-302-A1 pour le GeForce RTX 3060. 
       
      GALAX RTX 30 LHR Lineup Specs (Source VideoCardz)
      Ces variantes « GPU » permettent d’abaisser de 50%  les performances « mining » des cartes  ce qui les rend inintéressantes pour ce marché. A ce sujet GALAX a publié des chiffres officiels les performances minières d’Ethereum :
      RTX 3080 (LHR) : 43 MH/s
      RTX 3070 (LHR) : 25 MH/s
      RTX 3060Ti (LHR) : 25 MH/s
      RTX 3060 (LHR) : 20 MH/s
      D’autres constructeurs vont également mettre à jour leurs offres. Par exemple MSI travaille sur des éditions « PLUS ». Pour revenir à GALAX ces nouvelles versions portent l’appellation FG mais nous n’avons pas d’information sur sa signification.

    • Sony vient de dévoiler nouveaux coloris pour la DualSense, la manette de la PS5. Baptisés Midnight Black et Cosmic Red, ces versions plutôt flashy seront disponibles à la vente en juin 2021. 
       
      Tandis qu'il faudra encore se contenter de l'unique robe blanche de la PS5 ou bien de la version en or à 1,5 million d'euros, Sony vient de dévoiler deux nouveaux coloris pour la DualSense, la manette de la console. Baptisés Midnight Black et Cosmic Red, ces nouveaux coloris trouvent leur inspiration dans les couleurs qu'offre notre galaxie.
      Ainsi, le modèle Midnight Black “comporte deux nuances subtiles de noir et de gris clair”, symbolisant “l'espace vu à travers une nuit étoilée”. Quant à la version Cosmic Red, elle présente “un design noir et rouge agressif qui s'inspire des nuances rouge vif que l'on retrouve à travers le cosmos”. Tout un programme.
      À lire également : PS5 – découvrez la version “de luxe” fabriquée par un bricoleur de génie 
      DES COLORIS GALACTIQUES POUR LA DUALSENSE
      Pour l'occasion, Sony a publié une courte bande-annonce grâce à laquelle on peut admirer ces nouveaux coloris sous toutes les coutures. Il faut dire que le rendu final est plutôt élégant. “Les deux modèles Midnight Black et Cosmic Red possèdent une teinte bleue subtile qui produit des nuances de rouge et de noir uniques. Cette teinte bleue est également présente sur la manette DualSense originelle de sorte que les trois coloris s'accordent bien. Les couleurs des touches de la manette et les détails ont également été conçus pour s'adapter aux nouveaux coloris”, précise Satoshi Aoyagi, designer chez Sony.
      D'après les dires du constructeur, ces nouveaux coloris seront disponibles chez les revendeurs participants du monde entier à partir de juin 2021. Pour plus de précisions concernant la date de sortie, Sony invite les utilisateurs à consulter régulièrement les sites de leurs revendeurs préférés. Pour l'heure, aucune trace de ces nouveaux coloris sur le site français d'Amazon ou sur Cdiscount. À défaut de proposer un nouveau coloris pour la PS5, Sony et Nike vont lancer des baskets aux couleurs de la PS5. Disponibles en juin 2021, ces baskets seront proposés dans deux coloris différents, au prix de 110 dollars, soit 91 € après conversion. 


    • Le Poco M3 Pro est alimenté par le MediaTek Dimensity 700, un chipset gravé en 7nm conçu par Mediatek. Comme prévu, la filiale de Xiaomi fait l'impasse sur les puces Snapdragon de Qualcomm. Dans la foulée, la marque indienne a révélé la date de présentation du smartphone milieu de gamme.  
      Il y a quelques jours, le Poco M3 Pro, une déclinaison du Poco M3 que nous avons testé, est apparu sur la toile. Le smartphone milieu de gamme est recouvert d'un écran troué et arbore un immense bloc photo rectangulaire au dos. Sans grande surprise, il est compatible avec la 5G.
      Quelques jours après cette première fuite, Poco, marque indienne filiale de Xiaomi, s'est mis à teaser le Poco M3 Pro sur son compte Twitter.  Tout d'abord, l'entreprise a confirmé la présence d'un écran avec une fréquence rafraîchissement élevée. La marque ne précise pas s'il s'agit d'une dalle 90 ou 120 Hz, comme le Poco X3 NFC. Pour rappel, le Poco M3 se contentait d'un écran 60 Hz.
      PRÉSENTATION DU POCO M3 PRO LE 19 MAI 2021
      Surtout, Poco confirme la présence d'un chipset Mediatek à la place d'une puce Qualcomm, probablement afin de réduire les coûts de production. Le Poco M3 Pro est alimenté par le SoC Dimensity 700, une puce gravée en 7nm. Annoncé en novembre dernier, le chipset intègre un processeur 8 cœurs (2x Cortex-A76 cadencé à 2,2 GHz et 6x Cortex-A55 sous-cadencés) et un GPU Mali-57. Il s'agit d'un SoC réservé aux téléphones milieu de gamme dont le prix avoisine les 250 dollars.
      Du reste, le Poco M3 Pro s'annonce comme édition rebrandée du Redmi Note 10 5G avec un design un peu différente. On y retrouverait donc un écran LCD 6,5 pouces Full HD+ 90Hz, un triple capteur photo 48MP, un capteur selfies de 8MP et une batterie de 5 000 mAh compatible avec la charge rapide de 18 W.
      Enfin, Poco en a profité pour révéler la date de présentation du smartphone. La firme organisera une conférence en ligne le 19 mai 2021 à 10h, heure française. On vous en dit plus dès que possible sur le Poco M3 Pro. En attendant plus d'informations, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous. 


    • Le Patch Tuesday du mois de mai 2021 donne naissance à plusieurs mises à jour cumulatives Windows 10. KB5003173 se déploie sur les PC sous 20H2 qui est actuellement la version le plus récente du système d’exploitation de Microsoft.
      KB5003173 est proposée dans le cadre de la grande maintenance mensuelle de Redmond. Son contenu s’attaque principalement à la sécurité. Nous avons le colmatage de plusieurs failles. Elle touche les pilotes Bluetooth et Windows 10. La note de version n’entre pas dans les détails. Nous savons seulement que des correctifs se déploient pour Windows OLE (compound Documents) security, Windows App Platform and Frameworks, le noyau Windows, Windows Media, le moteur Microsoft Scripting et la plateforme Windows Silicon.
      A noter ce que cette mise à jour cumulative s’adresse aussi aux ordinateurs sous Windows 10 20H1 alias 2004. Microsoft corrige un total de 24 vulnérabilités dont trois sont jugées critiques.
      Windows 10 et KB5003173, pas de nouveau problème connu
      Il n’y pas de nouveaux problèmes connus et sans solution mais quatre bugs différents sont référencés. L’un d’eux touche la version EdgeHTML de Microsoft Edge. Ce navigateur a été officiellement supprimé de Windows 10 afin d’être remplacé par sa version « Chromium ».  Microsoft explique
      « Les appareils utilisant une installation Windows issue d’un support hors ligne personnalisé ou d’une image ISO personnalisée peuvent observer la suppression de Microsoft Edge Legacy par cette mise à jour mais sans être automatiquement remplacée par le nouveau Microsoft Edge. Ce problème n’est rencontré que lorsque des images personnalisées hors ligne ou ISO sont créées en glissant cette mise à jour dans l’image sans avoir installé pour la première fois la mise à jour autonome de la pile d’entretien (SSU) publiée le 29 mars 2021 ou plus tard. »
      Il n’y pas de correctif mais une solution évidente. Il suffit d’installer manuellement la nouvelle version de Microsoft Edge.

    • Après l'avoir testé pendant des mois, Google commence enfin à déployer un thème sombre pour son moteur de recherche sur PC. Comme l'a remarqué Matt Navarra de The Next Web, le thème sombre de Google Search est lentement déployé pour tous les utilisateurs des plateformes Windows 10 et macOS. 
      Depuis décembre 2020, Google réalise de nombreux tests pour s’assurer que le thème sombre fonctionne correctement sur son moteur de recherche. Son arrivée avait par la suite été confirmée au mois de février, quand il avait été déployé à davantage d’utilisateurs avec la mise à jour Chrome 76. Il semble que Google ait enfin décidé de rendre accessible cette fonctionnalité pour tous, comme le rapporte Matt Navarra sur Twitter.
      Contrairement à certaines applications, il ne s’agit pas d’un thème complètement noir dont les nouveaux Galaxy Book Pro et Pro 360 auraient pu tirer parti avec leur écran AMOLED. En effet, il s’agit d’un thème gris foncé. On peut donc regretter que Google n’ait pas laissé le choix aux utilisateurs.
      COMMENT ACTIVER LE THÈME SOMBRE SUR GOOGLE ?
      Si Google a déployé le thème sombre sur votre machine, vous devirez voir une notification vous indiquant qu’il est désormais disponible. Si vous l’avez manquée, il est possible d’activer manuellement le nouveau thème en vous rendant sur la page principale de Google, puis en bas dans « Paramètres » et « Paramètres de recherche ».
      Au milieu de la page, entre « Réponses vocales » et « Où afficher les résultats ? », une nouvelle catégorie « Apparence » devrait être apparue. Celle-ci vous laissera choisir parmi trois possibilités : thème par défaut de l’appareil, thème sombre ou thème clair. Ainsi, si votre ordinateur est déjà configuré par défaut avec un thème sombre, celui-ci apparaîtra automatiquement sur Google en sélectionnant la première option.
      Il faut noter que ce nouveau thème sombre est disponible sur le moteur de recherche de Google, il sera donc disponible sur tous les navigateurs Internet, que ce soit Google Chrome, Firefox ou encore Microsoft Edge. Pour l’instant, son déploiement est progressif. En effet, la nouvelle fonctionnalité n'est disponible que pour une poignée d'utilisateurs. Il faudra donc peut-être patienter quelques semaines avant qu’il arrive chez tous les utilisateurs. 
       
       
       
       

    • Sony développe actuellement plus de 25 jeux exclusifs pour la PS5. Afin de rassurer les joueurs ayant investi dans la console, Hermen Hulst, directeur de PlayStation Studios, a assuré qu'un vaste catalogue de titres est actuellement en développement chez les studios de la firme.  

      Actuellement, les jeux exclusifs à la PS5 se comptent sur les doigts de la main. Seuls les jeux Demon's Souls, Astro's Playroom ou encore Destruction All Star sont uniquement disponibles sur la console de salon. D'autres titres populaires, comme Returnal et Marvel's Spider-Man : Miles Morales, sont sortis sur PS5 en exclusivité mais sont aussi disponibles sur la PS4. De facto, les joueurs pourraient être tentés de ne pas investir tout de suite dans une console next-gen.
      Comme on pouvait s'y attendre, Sony cherche à gonfler le catalogue de jeux exclusifs de la PS5. Interrogé par nos confrères de Wired, Hermen Hulst affirme que plus de 25 jeux sont en cours de développement. “Il y a une quantité incroyable de variété provenant de différentes régions” avance Hermen Hulst, précisant que Sony mise sur des genres différents. Bref, il y en aura pour tous les goûts.
      Lire également : Sony assure que la pénurie de consoles PS5 va continuer en 2022
      50% DES JEUX PS5 EXCLUSIFS DÉVELOPPÉS PAR SONY SONT DE NOUVELLES LICENCES
      Cerise sur le gâteau, la moitié des titres en développement sont des nouvelles licences. Evidemment, les jeux annoncés par Hermen Hulst comprennent à la fois les productions développées par les studios internes de Sony et les titres conçus par des studios externes, comme Lucid Games ou encore Housemarque. On imagine que Sony ne tardera pas à annoncer ces productions lors d'une conférence.
      Parmi les jeux exclusifs attendus sur PS5 dans les mois à venir, on trouve Kena Bridge of Spirit, un jeu d'aventure qui sortira le 24 août 2021, Deathloop, un jeu de tir qui arrive le 21 mai, Solar Ash, Sifu ou encore Five Nights at Freddy's: Security Breach. Á priori, ces titres ne sont pas compris dans la liste de 25 jeux teasés par Hermen Hulst. On vous en dit plus dès que possible sur les futurs exclus de la PS5. En attendant plus d'informations, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.

    • ROG présente le PC portable gaming ROG Zephyrus M16 avec un écran de 16″ dans un châssis de 15″ Bords ultra-minces, rapport écran/appareil de 94%, châssis au profil fin et processeur Intel Intel Corei9-11900H ultra-performant.
      POINTS CLÉS
      Un écran 16″dans un châssis de15″ ultrafin: les bords de 4,6 mm sur les quatre côtés permettent à l’écran de 16″ (16:10) d’offrir un rapport écran/appareil ultra-immersif de 94%.
      Nouveau processeur Intel : le processeur Intel Intel Core i9-11900H de 11egénération et le GPU NVIDIA GeForce RTX 3070 offrent des performances de haut niveau.
      Une véritable portabilité: ultra-mince et portable avec une épaisseur de 19,9 mm et un poids de seulement 1,9kg; batterie de 90Wh avec chargement rapide qui offre jusqu’à 10heures d’utilisation.
      Son de qualité studio : six haut-parleurs avec double woofer à suppression de résonance offrant un son surround Dolby Atmos, tandis que le microphone3D enregistre un son plus net.
      ASUS Republic of Gamers (ROG) a présenté le ROG Zephyrus M16, un ordinateur portable de jeu arborant un écran immersif de 16″ et un nouveau processeur Intel puissant dans un châssis ultrafin de15″. Pour des visuels fluides et riches en détails dans les jeux, cet écran de 16″ réunit une résolution WQHD élevée avec un taux de rafraîchissement rapide de 165Hz, un temps de réponse de 3ms et la technologie Adaptive-Sync. 
       
      Le ROG Zephyrus M16 d’Asus
      Il est également prêt pour la création de contenu grâce à son format 16:10, une colorimétrie 100% DCI-P3 certifiée Pantone ainsi que la technologie Dolby Vision pour des visuels plus riches. Les derniers processeurs jusqu’au Corei9-11900H permettent d’obtenir un taux de rafraîchissement élevé pour les jeux et des performances élevées pour la création de contenu. Le GPU GeForce RTX 3070 offre des fréquences de rafraîchissement élevées ainsi que tous les avantages des technologies RTX pour les jeux les plus récents.
      Le système ROG Intelligent Cooling garde le ROG Zephyrus M16 au frais tout en garantissant des performances élevées du CPU et du GPU. Un système à six haut-parleurs avec deux woofers à suppression de résonnance produit un son clair et profond amélioré par la technologie Dolby Atmos. Le microphone3D permet de capturer un son plus net quel que soit le scénario d’utilisation tandis que la technologie Two-Way AI Noise Cancelation élimine intelligemment les bruits de fond. Le ROG Zephyrus M16 offre une véritable portabilité, avec un châssis fin et léger de seulement 19,9mm d’épaisseur et 1,9kg. Avec son coloris All-Black et son film prismatique brillant visible à travers les micro-perforations réalisées par une machine à commande numérique ASUS, il déborde d’élégance et de professionnalisme.
      Un écran de 16 pouces dans un format ultra-mince de 15 pouces
      Le design épuré du ROG Zephyrus M16 permet d’intégrer un écran de 16 pouces dans un châssis fin, qui est 5% plus petit que le précédent modèle de l’année dernière-le ROG Zephyrus M15 qui intégrait un écran de 15 pouces. Les bords ultra étroits ne mesurent que 4,6mm sur les quatre côtés, grâce à une nappe entièrement repensée qui permet au bord inférieur d’être aussi fin que les autres. Dans l’ensemble, cette conception offre un rapport écran/appareil immersif de 94%. La dalle présente un taux de rafraîchissement de 165Hz et une résolution WQHD qui allient fluidité et détails, tandis que le temps de réponse de 3ms permet de conserver des animations nettes. La technologie Adaptive-Sync élimine les déchirures d’image et rend le gameplay encore plus fluide en synchronisant la fréquence de rafraîchissement avec la fréquence d’images du GPU. Prêt à répondre aux exigences des créateurs de contenu, l’écran est étalonné en usine et certifié Pantone pour garantir des couleurs précises dès sa sortie d’emballage. Sa colorimétrie 100% DCI-P3 de qualité cinématographique offre une palette de couleurs vibrantes, tandis que la luminosité de 500 nits permet d’obtenir une image vive même en extérieur. Dolby Vision ajuste dynamiquement les visuels pour rendre les images plus riches et plus lumineuses. Grâce à cette technologie, les créateurs peuvent filmer et monter leurs vidéos et autres contenus dans un format couramment utilisé par les professionnels du secteur. Le format 16:10, plus grand, offre un espace supplémentaire pour les menus d’affichage et les barres d’outils, ce qui permet aux utilisateurs d’afficher plus de contenu à l’écran. Il améliore la navigation sur le Web et dans le cadre de la création de contenu, et offre également plus d’espace pour l’affichage tête haute.
      Nouveau processeur Intel
      Le processeur Intel Intel Corei9-11900H de configuration supérieure offre des performances allant jusqu’à 4,9GHz. Avec ses 8 cœurs et 16 threads, il est parfaitement équipé pour le streaming de jeux, le rendu vidéo et les projets créatifs. Le système avancé du Zephyrus M16 permet au CPU de fonctionner avec jusqu’à 45W de puissance continue lorsque le GPU est actif et 80W lorsque ce dernier est inactif.
      Par ailleurs le ROG Zephyrus M16 fournit jusqu’à 48Go de RAM DDR4-3200 afin que l’utilisateur dispose d’une marge de manœuvre suffisante pour le multitâche et les projets utilisant des ressources à haute résolution. Il est également doté d’un disque SSD PCIe 4.0 avec une capacité de stockage allant jusqu’à 2To pour charger rapidement ces ressources, tandis qu’un deuxième emplacement SSD permet d’ajouter facilement du stockage pour les bibliothèques de jeux plus importantes et les portfolios professionnels. Sa carte graphique jusqu’à la NVIDIA GeForce RTX 3070 lui confère des performances de jeu inédites pour un châssis aussi fin.
       
      Le système de refroidissement efficace du ROG Zephyrus M16 offre à laRTX 3070 une fréquence d’horloge de 1390 MHz à 80W avec ROG Boost. Quant au mode Dynamic Boost il fournit20Wsupplémentaireslorsque les charges du CPU sont plus légères, débloquant ainsi encore plus de performances. Comme le reste de la série GeForce RTX 30, la 3070 est basée sur l’architecture Ampere. Elle combine de nouveaux multiprocesseurs de streaming avec des cœurs RT de 2èmegénération et des cœurs Tensor de 3èmegénération pour un Ray-Tracing plus réaliste et des fonctions d’IA avancées. Ces améliorations permettent d’obtenir des visuels réalistes tout en poussant les fréquences d’images vers de nouveaux sommets. Elles sont soutenues par la prise en charge de la technologie NVIDIA Reflex, qui réduit la latence dans certains jeux multi-joueurs, et des effets NVIDIA Broadcast, qui améliore en temps réel l’image de des streams diffusés en direct. Une suite complète de technologies de refroidissement intelligent ROG permet de réunir hautes performances, acoustique silencieuse et températures basses dans un châssis fin et léger. La pâte thermique en métal liquide, appliquée via un processus breveté de ROG, réduit les températures du CPU jusqu’à 10°C par rapport aux pâtes thermiques traditionnelles. Six caloducs transfèrent la chaleur du processeur et du GPU vers des dissipateurs denses situés sur les flancs, où elle est évacuée par le flux d’air des deux ventilateurs Arc Flow. Ce nouveau design de ventilateur comporte 84 pales au design aérodynamique qui réduit les turbulences, fournissant un flux d’air plus important avec moins de bruit. Grâce à la technologie 0dB, les ventilateurs s’arrêtent complètement pour un fonctionnement silencieux lorsque la température descend en dessous de 50°C. Lorsque les ventilateurs tournent, le nouveau module autonettoyant éloigne la poussière des composants de refroidissement essentiels pour améliorer les performances et la stabilité à long terme.
      Les besoins en refroidissement changent en fonction de la tâche à accomplir, c’est pourquoi ROG propose plusieurs modes adaptés à différentes situations. Le mode silencieux réduit légèrement la vitesse pour préserver l’acoustique, ce qui est idéal pour les tâches quotidiennes. Le mode Performance fournit la puissance nécessaire pour atteindre des taux d’images élevés dans les jeux sans bruit excessif. Le mode Turbo fait monter le processeur à pleine puissance avec un profil de ventilateur plus bruyant. Les utilisateurs peuvent passer d’un mode de fonctionnement à l’autre manuellement avec un raccourci clavier rapide ou automatiquement avec les profils d’environnement. Disponibles via l’utilitaire ROG Armoury Crate, les profils d’environnement permettent aux utilisateurs d’associer des jeux et des applications individuels à des modes de fonctionnement, des effets d’éclairage et d’autres paramètres système spécifiques. Les profils sont activés par l’application au premier plan, ce qui permet des transitions transparentes entre les préférences pour différentes tâches.
      Une véritable portabilité
      Le ROG Zephyrus M16 offre une véritable portabilité. Avec une épaisseur de 19,9mm et un poids de seulement 1,9kg, il est facile à transporter ou à glisser dans un sac à dos. La batterie de 90Wh offre jusqu’à 10heures d’utilisation1, avec une technologie de chargement rapide qui lui permet de se recharger à 50% en seulement 30 minutes. Compatible avec le chargement Type-C, le ROG Zephyrus M16 se révèle encore plus flexible. Bien que le chargeur soit nécessaire pour des performances maximales, l’ordinateur portable peut fonctionner via un adaptateur Type-C plus petit ou même un chargement externe USB. Quel que soit le scénario d’utilisation, le ROG Zephyrus M16 offre professionnalisme et souci du détail.
      La couleur Off-Black lui confère un look neutre, et les détails avant-gardistes complètent ce ton avec une bonne dose de personnalité. Les 8279 micro-perforations du couvercle réalisées via la machine à commande numérique ASUS offrent un aperçu du film prismatique chatoyant situé juste en dessous. Les finitions résistantes aux traces de doigts sur le châssis en magnésium et aluminium donnent à l’ordinateur portable un aspect propre et frais, même après une journée d’utilisation. Le revêtement Soft-Touch permet au repose-poignets de rester frais et confortable. La nouvelle charnière ErgoLift à 180° offre de nouvelles possibilités. Cette charnière soulève l’arrière de l’ordinateur portable lorsque le couvercle s’ouvre, ce qui place le clavier à un angle de frappe plus confortable, donne plus d’espace aux ventilations pour aspirer l’air et permet aux haut-parleurs orientés vers le bas de délivrer plus de volume. La charnière peut pivoter vers l’arrière jusqu’à ce que le ROG Zephyrus M16 repose à plat, afin que les utilisateurs puissent positionner l’écran à l’angle optimal. 
       
      Le ROG Zephyrus M16 d’Asus
      Le système à six haut-parleurs du ROG Zephyrus M16 avec Dolby Atmos donne vie aux jeux, aux films et à la musique. Deux tweeters font équipe avec deux woofers à suppression de résonnance pour produire des aigus nets et des basses claires. Chaque woofer comprend deux haut-parleurs légèrement décalés pour annuler leurs vibrations respectives, réduisant ainsi les résonances indésirables. Le microphone3D offre des modes d’enregistrement optimisés pour différents scénarios. Le mode cardioïde capte les sources audios situées immédiatement devant l’ordinateur portable, ce qui rend la voix de l’utilisateur forte et claire pour le streaming et le chat. Le mode omnidirectionnel capte le son de toute la pièce, ce qui permet d’attirer un groupe entier dans un appel. Le mélange des deux en mode stéréo offre de riches possibilités d’enregistrement pour la création musicale. Pour améliorer le chat vocal, la fonction avancée Two-Way AI Noise Cancelation supprime les sons indésirables de l’entrée et de la sortie audio. Elle peut être appliquée à n’importe quel appareil et même personnalisée par application, afin que les utilisateurs puissent limiter la suppression du bruit aux applications de chat sans affecter les sons du jeu. Les joueurs peuvent mieux communiquer avec leurs coéquipiers, les créateurs peuvent enregistrer un son plus propre dans n’importe quel environnement, et tout le monde peut profiter d’une conversation claire.  Comme la fonction Two-Way AI Noise Cancelation fonctionne sur le CPU, le GPU est libre de se concentrer sur l’optimisation des taux de trame.
      Une connectivité complète
      Les entrées flexibles facilitent les jeux, les projets créatifs et l’informatique au quotidien. Le port Thunderbolt 4 permet depiloter deux écrans 4K à 60Hz ou un seul écran 8K, et offre un accès ultra-rapide aux médias et autres données sur les disques externes. Les utilisateurs peuvent également charger l’ordinateur portable et d’autres appareils via ce port, y compris les appareils USB de type C. Un port Type-C séparé et une paire de ports USB Type-A offrent suffisamment de place pour les périphériques de jeu et autres. Le Wi-Fi6 permet aux utilisateurs de profiter de réseaux sans fil plus rapides, tandis que la prise Ethernet permet une connexion impeccable pour les jeux multi-joueurs.
      Le lecteur de carte microSD facilite l’accès aux médias à partir d’appareils photo et d’autres dispositifs. Le clavier de type Stealth du ROG Zephyrus M16 présente une configuration proche de celle des PC fixes conventionnels, le bruit de frappe restant par ailleurs en dessous des30dB, de sorte que les utilisateurs peuvent travailler et jouer sans déranger lespersonnes à proximité. ROG a augmenté la taille du pavé tactile de 20% par rapport à la dernière génération, et un traitement plus rapide offre une plus grande précision pour une expérience de suivi améliorée.
      La webcam et le capteur d’empreintes digitales intégrés sont des outils pratiques pour se connecter et rester en contact. Les caméras traditionnelles utilisent soit la technologie 2DNR qui analyse les images individuelles pour corriger le bruit, soit la technologie 3DNR qui analyse les images en séquence pour améliorer la fidélité avec les objets en mouvement. Le ROG Zephyrus M16 associe les technologies 2DNR et 3DNR pour que les utilisateurs affichent le meilleur d’eux-mêmes, même dans les environnements à faible luminosité. Le capteur d’empreintes digitales intégré au bouton d’alimentation offre une expérience Windows Hello particulièrement fluide. Il enregistre brièvement l’empreinte digitale de l’utilisateur lorsqu’il allume l’ordinateur portable, puis se connecte automatiquement avec le bon compte.
      DISPONIBILITÉ ET PRIX
      Le ROG Zephyrus M16 sera disponible au cours du troisième trimestre à partir de 1799€ TTC prix public conseillé chez tous les revendeurs partenaires d’ASUS, ainsi que sur l’AsusStore
      Audio de qualité studio

    • Depuis près de six ans, les ordinateurs Lenovo Legion offrent une performance haut de gamme ainsi qu’un design à la fois épuré et sophistiqué pour les gamers chevronnés. Chaque produit Lenovo a pour vocation de fournir une performance optimisée. Et c’est particulièrement vrai pour la nouvelle gamme d’ordinateurs portables de gaming équipés des toutes dernières technologies d’Intel et de NVIDIA et de Windows 10.
      Lenovo présente ainsi les nouveaux modèles Lenovo Legion 7i 16 pouces, Lenovo Legion 5i Pro 16 pouces et Lenovo Legion 5i 15 ou 17 pouces.
      Les joueurs peuvent compléter leur configuration et optimiser les expériences d’e-sport avec la suite de technologies innovantes proposée sur le nouveau moniteur de gaming IPS Lenovo Legion Y25g-30 au taux de rafraîchissement de 360 Hz.  Le Lenovo Legion 5i Pro est disponible dans les coloris Storm Grey ou Stingray White1  

      Domination et création à parts égales
        
      Équipés des derniers processeurs Intel Core série H 11e génération, les ordinateurs Lenovo Legion offrent aux gamers et créateurs de contenus un grand choix de processeurs haute performance garantissant un meilleur streaming, une faible latence, des fréquences d’image élevées (FPS) et des performances quasi équivalentes à celles d’un ordinateur fixe. Les emplacements d’extension prenant en charge jusqu’à 20 voies PCIe, permettent d’allouer davantage de bande passante et de stockage2 à la performance d’un composant matériel connecté (par exemple, des cartes graphiques à haute vitesse, des SSD et des cartes Wi-Fi).
      Les PC gaming Lenovo Legion fonctionnent sous Windows 10 pour exploiter tout le potentiel des équipements. Ils sont notamment capables de gérer le multitâche et des charges de travail importantes avec une fréquence turbo jusqu’à 5 GHz, pour une performance de pointe sur plusieurs cœurs avant l’overclocking.
      Conçus pour assurer une performance optimale avec huit cœurs et 16 threads, ces portables de gaming avec processeurs Intel sont compatibles Thunderbolt 4, ce qui garantit des connexions d’écran plus fiables, des charges plus rapides et des transferts de données plus efficaces. L’ordinateur Utilise des canaux différents pour les connexions sans fils, grâce à la connectivité Intel Killer Wi-Fi 63, qui permet par exemple le streaming en live sans ralentissements.
      L’extérieur tout en sobriété du Lenovo Legion 7i arbore un aluminium de classe aérospatiale de couleur Storm Grey. 

      Les nouveaux PC Lenovo Legion offrent toute la performance des GPU NVIDIA GeForce RTX pour ordinateurs portables et la technologie cinématographique de Ray Tracing. Sur le nouveau modèle Lenovo Legion 7i, les gamers découvrent un réalisme sans précédent avec une carte graphique allant jusqu’à la GeForce RTX 3080 et ses 165W4 de puissance. Les nouveaux Lenovo Legion 5i Pro et Lenovo Legion 5i acceptent quant à eux les nouvelles cartes graphiques de NVIDIA, dont la GeForce RTX 3050Ti et la RTX 3050, qui déploient toutes deux jusqu’à 95W de puissance graphique totale pour tirer le maximum des titres AAA.
      Destinés à élever le jeu à un niveau d’immersion totale, les nouveaux ordinateurs portables Lenovo Legion présentent également les caractéristiques suivantes :
      Protection anti-lumière bleue renforcée, une première mondiale pour un écran d’ordinateur portable gaming QHD 16 pouces5 avec format 16:10, et rafraîchissement jusqu’à 165 Hz sur les modèles Lenovo Legion 7i et Lenovo Legion 5i Pro, certifiés TÜV6.
      Un clavier Legion True Strike, avec une prise en compte de la frappe, rapide à la milliseconde près, par rapport aux deux générations précédentes.
      Des modules thermiques Lenovo Legion Coldfront 3.0 qui augmentent la circulation de l’air de 18 % par rapport à la génération précédente et des températures système plus basses qui permettent de jouer plus longtemps sans throttling.
      Optimisé pour l’intelligence artificielle et permettant des fréquences d’image plus élevées, le Lenovo Legion AI Engine optimise les réglages du jeu et permet la prise en charge de l’overclocking , en déplaçant dynamiquement la puissance entre la CPU et la GPU7 pour les titres dont le réglage est déjà personnalisé ou auto-détecté par le système.
      Plusieurs suppléments haut de gamme, comme le bouton d’extinction de la caméra situé sur le côté de l’ordinateur, pour mieux protéger la vie privée, et toute une variété de ports entrée/sortie sur les deux côtés et à l’arrière pour faciliter la connexion d’accessoires.
       Performance de haut niveau pour les gamers qui savent faire la différence
      Développé pour apporter aux gamers professionnels une mise à niveau majeure en termes de fluidité et de réactivité, le nouveau moniteur gaming Lenovo Legion Y25g-30 360 Hz change la donne dans les compétitions d’e-sport, grâce au taux de rafraîchissement le plus élevé au monde8. Associé aux technologies NVIDIA G-SYNC et NVIDIA Reflex, il aide à prévenir les problèmes de déchirure d’écran et de mouvements flous.
      Le support d’écran entièrement réglable et les effets d’éclairage RVB améliorent l’expérience de gaming. 
        
      Proposé avec la taille d’écran intermédiaire de 24,5 pouces, idéale pour les gamers chevronnés, doté de la technologie Eye Comfort qui réduit la fatigue oculaire et posé sur un support pivotant réglable en hauteur pour plus de confort et d’ergonomie, le Lenovo Legion Y25g-30 offre une expérience utilisateur personnalisée. Le puissant centre logiciel Artery de Lenovo permet aux gamers de régler leur écran selon leurs préférences, via une interface facile à utiliser, tandis que les outils de gaming de Lenovo Artery, comme la cible, le minuteur, l’affichage de la fréquence d’image, le contrôle de l’éclairage et la configuration des raccourcis clavier, offrent une maîtrise totale.
      Avec le mode permettant un temps de réponse extrême de 1 ms, le Lenovo Legion Y25g-30 élimine les effets de trainées et de ghosting pendant le jeu. La dalle IPS offre un angle de visualisation large et des couleurs éclatantes couvrant 99 % de la palette sRGB. Ses 400 nits de luminosité avec effet HDR maximum se conjuguent pour renforcer le réalisme des contenus à l’écran. L’utilisateur peut y ajouter sa touche personnelle en réglant les effets d’éclairage RGB du moniteur et entendre le son sans équipement externe, grâce aux deux haut-parleurs 3W intégrés. Quant à ceux qui préfèrent jouer avec un casque, ils disposent d’un crochet intégré pour y suspendre leur casque de gaming lorsqu’il n’est pas utilisé.
      Prix et disponibilité
      Le portable Legion 7i avec processeur jusqu’à l’Intel Core i9 HK 11e génération sera vendu à partir de 3599 € TTC et disponible en juin 2021.10
      Le portable Legion 5i Pro avec processeur jusqu’à l’Intel Core i7 H 11e génération sera vendu à partir de 149 € TTC et disponible en juin 2021.10
      Le portable Legion 5i avec écran 15 pouces ou 17 pouces et processeur jusqu’à l’Intel Core i7 H 11e génération sera vendu à partir de 1299 € TTC et disponible en juin 2021.10
      Le moniteur gaming Legion Y25g-30 avec G-SYNC sera vendu à partir de 699,99 € et disponible en octobre 2021.10 
       

    • MSI annonce sa gamme de carte graphique CMP avec deux références, les CMP 30HX MINER XS et MINER. Ces solutions ne visent pas les joueurs. Elles s’adressent au « mining ».
      A l’image de de Gigabyte et d’Asus, MSI se positionne sur la nouvelle approche de Nvidia pour satisfaire les besoins des miniers. Le constructeur dévoile sa gamme de carte graphique dédiée. Ce lancement s’accompagne de deux références pour le moment, les CMP 30HX MINER et CMP 30HX MINER XS. MSI s’appuie sur la conception des ses solutions ARMOR et VENTUS pour assurer le refroidissement.
      CMP 30HX MINER et CMP 30HX MINER XS 
       
      Carte graphique CMP 30HX MINER XS de MSI
      MSI se distingue de ses concurrents avec une approche un peu plus riche. Nous retrouvons pour la première fois des versions d’une même carte CMP. Pour le moment nous ne savons pas si les performances seront différentes. Dans les deux cas la mécanique s’appuie sur un GPU d’ancienne génération (TU116-100) équipé de 1408 cœurs de calculs. Sa fréquence de base est de 1530 MHz pour un mode boost à 1785 MHz. L’équipement comprend 6 Go de mémoire vidéo en GDFDR6 et aucune sortie vidéo. 
       
      Carte graphique CMP 30HX MINER de MSI
      Pour le moment nous n’avons pas d’information sur la tarification et une date de lancement.
      L’offre CMP de Nvidia s’organise autour de quatre références avec les 30HX, 40 HX, 50 HX et 90HX.
      30HX    40HX    50HX    90HX
      Ethereum Hash Rate(1)    26 MH/s    36 MH/s    45 MH/s    86 MH/s
      Rated Power(2)    125 W    185 W    250 W    320 W
      Power Connectors(2)    1x 8-pin    1x 8-pin    2x 8-pin    2x 8-pin
      Memory Size    6GB    8GB    10GB    10GB
      Starting Availability    Q1    Q1    Q2    Q2

    • ProArtist annonce un nouveau ventirad processeur, le Gratify 5. L’engin au format tour reprend les grands standards du domaine sans oublier du RGB.
      Basée en Chrine, ProArtist est une firme spécialisée dans les boitiers et le refroidissement. Elle souhaite désormais avoir une portée mondiale avec l’annonce du Gratify 5. Ce dissipateur thermique pour processeur se présente avec une format tour assez classique.
      Gratify 5, détails
      Nous retrouvons une base équipée de six caloducs en cuivre plaqué nicklel de 6 mm de diamètre. Leur mission est de transporter la chaleur vers un ensemble d’ailettes horizontales en aluminium.
      L’ensemble s’accompagne de deux ventilateurs de 120 mm montés en mode Push Pull. Le premier aspire l’air frais et le second expulse l’air chaud. Ils profitent de LED apportant une touche d’aRGB. Ils se fixent à l’aide de cintres en acier. Leur vitesse de rotation atteint les 1500 rpm. A plein régime ils assurent un débit d’air de 72 CFM pour une pression statique de 1,6 mm de H2O
      Le bundle comprend des fixations pour la majorité des sockets du marché. Nous retrouvons par exemple la prise en charge des LGA 1200 et 115x chez Intel et l’AM4 chez AMD. Le positionnement tarifaire est agressif.
      Ce Gratify 5 débarque sur le marché chinois à 30 € seulement.

    • Sun Valley, la prochaine version majeure de Windows 10 va introduire beaucoup de nouveautés. L’utilisateur va profiter d’une refonte de l’interface. Microsoft souhaite proposer du « modernisme », de l’aéré, de l’uniformisation et de la cohérence, le tout à l’aide du Fluent Design.
      L’environnement de Windows 10 va ainsi se mettre à jour sur plusieurs fronts. Depuis quelques mois le travail accompli par Microsoft prend forme au travers des différentes constructions publiées dans la cadre du programme Windows Insider.
      Windows 10, nouvelle police, nouveaux icônes et bords arrondis
      Récemment nous avons évoqué la nouvelle version de la police d’écriture Segoe UI. Cette mise à jour nommée “Segoe UI Variable” a pour objectif de l’adapter à différentes tailles d’écran afin d’améliorer la visibilité. Comme toujours ce changement est progressif mais le but est bien d’abandonner à terme l’actuelle version de Segoe UI. 
       
      Windows 10 et la police « Segoe UI variable»
      Le deuxième changement important dans le sens où il sera directement visible par l’utilisateur concerne les fenêtres. Nous l’avons déjà abordé à plusieurs reprises. 
       
      Windows 10 et le nouveau menu démarrer (concept)
      Microsoft va déployer des bords arrondis afin d’adoucir le rendu. Les angles et les cassures disparaissent au profit de lignes « courbes et douces ». De manière plus générale, cette modification va concerner les boutons, les fenêtres d’applications et les éléments shell. 
       
      Windows 10 build 21343, de nouvelles icônes débarquent dans l’explorateur de fichiers
      Il y a quelques jours un nouvel ensemble d’icônes a fait son apparition. Ce n’est pas la première fois que Microsoft apporte des évolutions de ce côté-là mais cette fois l’objectif est plus intéressant. Il ne s’agit pas seulement de proposer des versions modernes et en harmonie avec la refonte globale de l’interface. 
       
      Windows 10, anciennes et nouvelles icônes de Shell32.dll (Source)
      Le géant décide de remplacer des icônes qui n’ont pas bougé depuis l’ère….Windows 95. Et oui Windows 10 propose encore via Shell32.dll des icônes de cette époque. Nous avons des versions rajeunies de nombreux icônes comme celles de la mise en veille prolongée, des réseaux, de la mémoire ou encore des lecteurs de disque.
      Windows 10 et la règle des trois R
      Ce rajeunissement de l’interface s’annonce conséquent au point que “Sun Valley” est présenté par Microsoft comme “le retour de Windows”. Ce nouveau style visuel table sur la simplification et du moderne. Le géant parle de changements capables de « bousculer » le bureau  au travers de la règle des trois R : revigorer, réinvestir et rajeunir.
      Certains changements vont affecter des éléments “historiques” comme le menu démarrer et la barre des tâches. Le premier avec des coins arrondis se désolidarise. Il prend son indépendance ce qui soulage le rendu en apportant de « l’aérien » . 
       
      Windows 10 et le nouveau centre de notifications
      La même approche est attendue avec des fenêtres indépendantes pour la gestion des options présentes dans le centre de notification.
      Windows 10 21H2 devrait également accueillir « Android ». Des indiscrétions en décembre 2020 ont avancé une prise en charge des applications Android sans le nécessité d’utiliser l’application « Mon Téléphone ». En clair, il n’est pas impossible qu’une prise en charge des applications Android à l’aide du Microsoft Store soit déployée. Le service permettrait de les télécharger et de les installer pour ensuite les exécuter directement sur le bureau. 
       

    • Vous voulez améliorer le système de votre PC avec l'acquisition d'un bon SSD ? Profitez de ce bon plan Amazon pour vous offrir le SanDisk PLUS de 2 To qui est au meilleur prix sur le site e-commerce. Focus sur cette nouvelle bonne affaire. 
       
      CLIQUEZ ICI POUR PROFITER DE CE BON PLAN 
       
      C'est dans son rayon informatique qu'Amazon propose le SanDisk Plus d'une capacité de 2 To au meilleur prix.
      En ce moment, le SSD en question est vendu au tarif de 164,99 euros au lieu de 237,99 euros ; soit une remise immédiate de 73 euros de la part du site e-commerce. Pour information, la version 1 To du SSD est à 79,99 euros et les frais de port sont offerts pour une livraison gratuite à domicile.
      Idéal pour booster les applications d'un ordinateur, ce SSD offre des performances jusqu'à 20 fois plus rapides, en comparaison à un disque dur traditionnel. Le SanDisk Plus dispose des vitesses de 545 Mo/s en lecture et de 450 Mo/s en écriture. Résistant aux chocs, l'appareil qui dispose d'une interface SATA 6.0 Gb/s affiche des dimensions de 0.71 x 10.06 x 6.98 cm et un poids de 50 grammes. Enfin, l'accessoire possède une garantie de 3 ans de la part du constructeur.
      À voir aussi : notre guide d'achat sur les meilleurs SSD internes SATA, M.2 NVMe en 2021
       
      BONS PLANS AMAZON

    • Sony s'attend désormais à ce que la pénurie de PS5 se poursuive en 2022. Face à la forte demande enregistrée, le groupe nippon estime que l'offre de consoles restera encore insuffisante dans le courant de l'année prochaine. 
       
      Dès son arrivée sur le marché, la PS5 a généré une forte demande de la part des consommateurs. En l'espace de quelques mois, Sony a d'ailleurs vendu 7,8 millions de PS5 dans le monde, surpassant les scores de la PS4. Rapidement, la nouvelle console de salon s'est retrouvée en rupture de stock.
      Evidemment, Sony a tout mis en oeuvre pour produire suffisamment de PlayStation 5 afin de répondre à la demande. Malheureusement, la pénurie de puces qui frappe toute l'industrie empêche l'entreprise japonaise d'accroître son rythme de production. Cette carence de composants touche tous les fabricants.
      Sur le même sujet : Une PS5 a été vendue 20 000€ aux enchères, 40 fois son prix !
      LA PÉNURIE DE PS5 N'EST PAS PRÊTE DE SE TERMINER
      Dans ces conditions, Sony s'attend à ce que la demande de PS5 reste supérieure à l'offre jusqu'en 2022. Lors de la publication des résultats financiers annuels de la firme, Hiroki Totoki, directeur financier de Sony, s'est montré particulièrement pessimiste, rapporte Bloomberg.
      “Je ne pense pas que la demande se calme cette année et même si nous sécurisons beaucoup plus d'appareils et produisons beaucoup plus d'unités de la PlayStation 5 l'année prochaine, notre offre ne pourra pas répondre à la demande” met en garde Hiroki Totoki, visiblement persuadé que les pénuries chroniques vont se poursuivre.
      Ce n'est pas une surprise étant donné que la pénurie de semi-conducteurs, à l'origine de la carence de PS5, n'est pas prête de se terminer. Foxconn, sous traitant d'Apple, voit la pénurie continuer jusqu'à fin 2022. D'autres sont encore plus pessimistes. Aux dires des dirigeants de Nvidia, Intel et TSMC, la pénurie de puces va continuer jusqu'en 2023.
      “Nous avons vendu plus de 100 millions d'unités de la PlayStation 4 et compte tenu de nos parts de marché et de notre réputation, je ne peux pas imaginer que la demande chute facilement” poursuit le directeur financier de Sony. La firme japonaise s'attend apparemment à ce que la PS5 se vende aussi bien, voire mieux, que son illustre prédécesseur. Quoi qu'il en soit, la dernière PlayStation risque d'être difficile à trouver pendant encore longtemps.

    • Microsoft abandonne des versions importantes et encore récentes de Windows 10. Voici comment vérifier que votre machine est hors de cause. 
      Avec le lancement de Windows 10 en 2015, Microsoft a décrété qu’il s’agissait pour le moment de son dernier système d’exploitation. Contrairement aux générations précédentes, Windows est désormais un service que la firme va mettre à jour gratuitement. C’est ainsi que Windows 10 est devenu le système de Microsoft à la plus grande longévité, puisqu’en 2021, il s’agit toujours de cette même génération d’OS.
      Mais attention, derrière le nom Windows 10 se cache plusieurs mises à jour majeures qui au fil des années ont tout de même grandement modifié le système d’exploitation. Petit à petit, Microsoft abandonne les plus anciennes versions. Voici ce qu’il faut savoir.
      Pour aller plus loin
      Windows 10 Sun Valley : tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau Windows
        WINDOWS 10 1909 EST EN FIN DE VIE
      À partir du 11 mai 2021, la version 1909 de Windows 10 ne sera plus supportée par Microsoft. Cela signifie qu’elle ne recevra plus aucune mise à jour de fonctionnalité ou de sécurité au même titre que Windows XP ou Windows 7. Cette version est sortie en novembre 2019, ce n’est pas si loin et comprend les éditions suivantes :
      Windows 10 Home, version 1909 Windows 10 Pro, version 1909 Windows 10 Pro Education, version 1909 Windows 10 Pro for Workstations, version 1909 Toutes ces éditions ne seront plus mises à jour à partir du 11 mai 2021, mais tout n’est pas perdu pour autant. Il est tout à fait possible de mettre à jour son PC vers une version plus récente : 20H1 ou 20H2, toutes les deux sorties en 2020.
      Les versions 1803 et 1809, sorties en 2018, sont également abandonnées.
      COMMENT CONNAITRE SON NUMÉRO DE VERSION ?
      Il est peut-être difficile de se souvenir quelle est la version de Windows 10 installé sur le PC. Voici comment le savoir : appuyez sur la touche Windows du clavier et tapez « système » pour arriver rapidement au menu système des paramètres de Windows 10. Une rubrique « spécification de Windows » permet de découvrir la version installée. 
       
      Alternativement, vous pouvez taper « winver » dans la barre de recherche de Windows 10 pour lancer l’utilitaire dédié. 
       
       
      La dernière version en date est la version 20H2. Cette machine est donc à jour et va continuer d’être supportée par Microsoft. Rendez-vous dans Windows Update si vous n’avez pas une machine à jour.  
      Windows 10 : votre processeur est anormalement sollicité ? La solution est déjà là 
       
      Déployé par Microsoft avec un peu d’avance sur la mise à jour de mai 2021, le patch KB5001391 est important : il corrige des problèmes introduits avec les précédentes mises à jour cumulatives de Windows…
      Lire la suite 
       
       
       

    • Xiaomi vient de passer devant Apple en Europe. Au cours du premier trimestre de 2021, le groupe chinois s'est emparé de 23% des parts du marché du smartphone européen. En profitant largement de l'effondrement des ventes de téléphones Huawei, Xiaomi s'est hissé à la seconde place, juste derrière Samsung. En Espagne, la marque s'est même offert la première place pour le 5e trimestre consécutif.  
       
      D'après les chiffres partagés par Canalys, Xiaomi a vendu plus de smartphones qu'Apple au cours du premier trimestre 2021 en Europe. Le géant chinois a enregistré une hausse de 85% de ses ventes de smartphones sur le continent par rapport à l'an dernier. Avec 23% des parts de marché, Xiaomi devance Apple.
      En dépit du succès colossal des iPhone 12 et des ventes en hausse de 22%, le géant de Cupertino est relégué à la troisième place avec 19% des parts en Europe. Sans surprise, Samsung conserve la première place du classement avec 35% des parts de marché. Grâce au lancement précipité des Galaxy S21, le leader sud-coréen annonce une hausse de 21% des ventes de téléphones.
      En France, Xiaomi conserve sa 3e place, mais talonne Apple avec un écart de 2% seulement. La marque peut par ailleurs se targuer de connaître la plus importante croissance annuelle par rapport à ses concurrents. 
       
      XIAOMI PROFITE DE LA DÉGRINGOLADE DE HUAWEI
      Jan Stryjak, directeur général de Counterpoint, une autre firme d'analyse, attribue le succès de Xiaomi à l'accueil commercial dithyrambique des Mi 11. “Xiaomi a atteint la part de marché la plus élevée de son histoire en Europe grâce au lancement de ses flagships, les Mi11” affirme Jan Stryjak. La marque continuera bientôt sur sa lancée avec l'arrivée des Mi 11 Ultra en Europe.
      Comme les autres marques chinoises (Oppo, Realme, Vivo), Xiaomi profite aussi du vide laissé par Huawei. Acculé par les sanctions américaines, Huawei est relégué à la 5e place du marché européen avec seulement 3% des parts de marché et des ventes en baisse de 80%. Oppo a profité de la situation pour se hisser à la 4e place (4% des parts du marché) et une hausse impressionnante des ventes de 80%.
      Xiaomi se paie même le luxe de conserver la première place du marché en Espagne, avec 35% des parts et une hausse des ventes de 45%. Comme le souligne Lu Weibing, directeur général de Redmi (filiale de Xiaomi), c'est déjà le 5e trimestre de suite où Xiaomi est le numéro 1 du marché espagnol. Sur le marché mondial, Xiaomi hérite de la troisième place, juste derrière Apple et Samsung, grâce à des ventes record. Le chinois va-t-il finir par s'imposer devant le duopole ? On attend votre avis dans les commentaires. 

         
       

    • Le Google Pixel 6 vient relayer un Pixel 5 qui a soulevé bien des débats. Qu'est-ce qui nous attend avec ce nouveau smartphone ? Prix, date de sortie, fiche technique…Voici tout ce que l'on sait à son sujet. 
       
      La stratégie de Google concernant ses derniers smartphones nous avait étonnés il y a quelques mois. Les Pixel 5 et Pixel 4a 5G étaient sortis quasiment en même temps, avec des fiches techniques assez similaires. Et la firme de Mountain View avait fait le choix d'équiper son flagship, le Pixel 5, d'un SoC Snapdragon 765G de milieu de gamme plutôt que d'une puce haut de gamme. Une réorientation visant à réduire les coûts et donc le prix du produit final. Autre étrangeté, le Pixel 5 n'était pas accompagné d'un modèle XL équipé d'un plus grand écran, comme ce fut le cas pour les précédentes générations. Nous sommes donc bien curieux de savoir ce que nous réserve Google cette année avec son Pixel 6. Et il devrait encore y avoir des surprises avec ce modèle à venir.
      QUEL SERA LE PRIX DU GOOGLE PIXEL 6 ?
      Bien sûr, il est bien trop tôt pour avoir une information officielle ou même un leak fiable à ce sujet. Mais il reste possible de se faire une idée du tarif auquel sera affiché le Pixel 6. En France, le Pixel 5 était affiché au tarif de 629 euros à son lancement. Un prix bien plus abordable que les 769 euros demandés pour le Pixel 4 un an auparavant.
      Google va-t-il continuer à faire baisser la facture afin d'attirer les consommateurs ? Probablement pas, la firme de Mountain View ne peut pas vraiment se permettre de diminuer encore la prestance de ses smartphones, ou de réduire ses marges étant donné ses volumes de ventes. On devrait donc rester sur un tarif similaire ou légèrement supérieur au Pixel 5 pour le Pixel 6, Google ne va probablement pas repartir sur un positionnement premium à la Pixel 4 alors que Samsung et Apple ont récemment rendu la porte d'entrée aux Galaxy S21 et iPhone 12 plus abordable.
      QUAND SORT LE GOOGLE PIXEL 6 ?
      La date de sortie du Pixel 6 ne fait pas grand mystère, Google restant très régulier sur son calendrier. Les Pixel de la série principale sont toujours lancés au début du mois d'octobre, sauf le dernier Pixel 5 qui a été présenté officiellement le 30 septembre. Il est très probable que le Pixel 6 fasse son apparition officielle dans les derniers jours de septembre ou au début du mois suivant.
      Google pourrait aussi reprendre ses vieilles habitudes de sortir un modèle XL du smartphone pour les amateurs de grande diagonale d'écran. Une fuite de documents internes nous a appris que deux futurs produits, noms de code Raven et Oriole, sont étroitement liés. Il pourrait s'agir des Pixel 6 et Pixel 6 XL.
      DESIGN 
       
      Longtemps, les Pixel ont été des smartphones dépassés d'un point de vue du design : épaisseur des bordures, passage tardif au système d'encoche ou de poinçon, matériaux utilisés… Mais Google a revu sa copie avec les dernières itérations de la gamme et ses smartphones ne sont désormais plus dépassés d'une ou deux générations par rapport à la concurrence de ce point de vue là. On sent que le rachat d'une partie de la division conception de HTC, et l'acquisition d'ingénieurs et de designers du constructeur iconique a porté ses fruits.
      On espère que le Pixel 6 pourra continuer sur cette bonne lancée et se rapprocher encore de ce que proposent les autres marques sur cette gamme tarifaire. Le Pixel 5 dispose d'un châssis et d'un dos en aluminium, avec la présence d'une résine plastique permettant la compatibilité avec la charge sans fil. Google pourrait faire le même choix sur le Pixel 6 afin de maîtriser ses coûts. Une autre option, plus premium mais aussi plus coûteuse, serait le retour du dos en verre comme l'on avait sur le Pixel 4.
      La caméra frontale devrait être intégrée au sein d'un poinçon. Celui-ci pourrait par contre basculer du coin supérieur gauche de la dalle au centre de celle-ci, comme sur les smartphones de Samsung. Plusieurs rapports nous ont appris que Google travaille sur une technologie de caméra sous l'écran permettant de s'affranchir de poinçon, encoche ou mécanisme pop-up et laisser toute la surface avant à la dalle. Mais Il est peu probable que la gamme Pixel profite d'une telle fonctionnalité dès cette année, la firme de Mountain View aime prendre son temps en matière de design.
      Par contre, il apparaît de plus en plus probable que le Pixel 6 ait enfin droit à un capteur d’empreinte digitale sous l’écran. C'est en tout cas ce qu'il ressort du code source d’Android 12. Les derniers modèles de Pixel embarquent un lecteur d'empreintes dorsal, un système dépassé depuis quelques années déjà. Quasiment tous les smartphones de milieu de gamme Android et certains modèles d'entrée de gamme sont équipés d'un lecteur d'empreintes sous l'écran bien pratique, il serait temps de Google s'y mette aussi.
      ÉCRAN 
       
      À ce stade, nous ne pouvons que spéculer quant à l'écran du Pixel 6. Google a pris l'habitude de ne pas participer à la course aux grandes diagonales à laquelle se livrent ses concurrents. Le Pixel 5 offrait un format compact de 6 pouces, ce qui en faisait une bonne solution pour les utilisateurs qui préfèrent les dalles aux dimensions mesurées, de plus en plus rares de nos jours. Il faut s'attendre à ce que l'écran du Pixel 6 ne soit pas bien grand, au maximum 6,2 pouces comme le Pixel 4a 5G. Cela dépendra aussi de la présence ou non d'un modèle XL pour offrir plus de choix aux consommateurs.
      La définition d'image ne fait aucun doute : on restera sur du Full HD+ 1080p, largement suffisant pour la diagonale attendue du Pixel 6 et qui a le mérite de ne pas trop tirer sur l'autonomie de la batterie. Pour la fréquence de rafraichissement, Google est passé au 90 Hz depuis les Pixel 4. Deux ans après, il ne serait pas étonnant qu'on évolue vers le 120 Hz, d'autant plus qu'il se murmure que les prochains iPhone, ou tout du moins les modèles Pro, offrent une telle option, avec fréquence variable pour préserver la consommation d'énergie. Cela semble un bon timing pour que les Pixel s'y mettent aussi, mais nous n'avons aucune confirmation solide pour le moment.
      PERFORMANCES ET MÉMOIRE 
       
      L'on pourrait avoir une grosse surprise de ce côté. On sait depuis quelque temps déjà que Google planche sur sa propre puce pour équiper ses appareils. Sundar Pichai lui-même a confessé que le groupe américain était en train de mettre un coup de collier en matière de hardware. Google d'ailleurs confirmé par mégarde l'arrivée du SoC.
      Google s'est associé à Samsung, un géant des semiconducteurs expérimenté dans la conception de puces pour smartphones qui a acquis une expertise au fil des années avec ses puces Exynos. ces dernières ont équipé bon nombre de modèles de mobiles de la marque, et notamment ses haut de gamme Galaxy S et Note en Europe. Le SoC de Google devrait reposer sur les mêmes procédés de gravure. Pour rappel, Samsung est passé à une finesse de gravure de 5nm cette année avec l'Exynos 2100, mais on ne sait pas si cette puce Google, nom de code GS101, sera plutôt orientée haut ou milieu de gamme. Le SoC servirait également à alimenter des Chromebook en plus de smartphones.
      Sur cette génération, Samsung a rattrapé le niveau de performances des puces Qualcomm (sans l'atteindre toutefois), avec des performances et une efficacité énergétique meilleures que sur les SoC Exynos plus anciens. De quoi envisager une puce Google d'un bon acabit. Quoi qu'il en soit, le Pixel 6 sera forcément compatible 5G.
      En ce qui concerne la mémoire, Google est passé de 6 à 8 Go de RAM du Pixel au Pixel 5 et devrait rester à ces 8 Go de mémoire vive pour le Pixel 6. Le stockage devrait démarrer à 128 Go, avec possiblement une variante de configuration à 256 Go. Enfin, Google proposerait l’Ultra Wideband à son Pixel 6.
      AUTONOMIE, BATTERIE ET RECHARGE 
       
      Le Pixel 5 était équipé d'une batterie de 4000 mAh, ce qui peut être considéré comme étant le minimum aujourd'hui pour un smartphone sur ce segment. Cela constituait déjà un formidable bond en avant par rapport au Pixel 4 qui était doté d'un accumulateur frisant le ridicule et qui lui a d'ailleurs fait beaucoup de tort en termes d'autonomie. Google semble avoir compris que les utilisateurs ne sont pas prêts à faire de compromis à ce sujet, support de la charge sans fil ou pas.
      Mais la capacité de batterie ne sera pas la seule à déterminer l'autonomie du Pixel 6. Si Google passe d'un écran 90 Hz à 120 Hz, la consommation devrait augmenter, à moins de mettre en place un système adaptatif de variation automatique de la fréquence de rafraichissement comme on attend un sur les iPhone 13 Pro. La puce est également un élément primordial qui dirige la consommation énergétique du mobile, tout comme les optimisations logicielles.
      Pour la recharge filaire comme wireless, il ne faut pas s'attendre à un bond de puissance démesuré, Google est très prudent à cet égard.  
      APPAREIL PHOTO
       
      La partie photo est sans doute celle qui fait a le plus fait la réputation des smartphones Pixel. Ils sont réputés pour être de très bons photophones, même si Google se montre avare en matière de hardware ou de nombre de capteurs, grâce à l'excellent traitement logiciel de la firme de Mountain View.
      Si le Pixel 6 sera forcément bon en photo grâce au software, on espère que Google va monter en grade au niveau matériel, où le bât blesse. Cela fait trois générations que le constructeur recycle un daté module photo IMX363 12 MP de Sony. Oui, vous avez bien lu : le Pixel 5 embarque exactement le même capteur que le Pixel 3 sorti deux ans avant lui. Avec un meilleur capteur, la qualité photo devrait encore s'améliorer.
      Le Pixel 5 a eu droit à un capteur ultra grand-angle, qui devrait faire son retour sur le Pixel 6. Cette fonctionnalité est devenue presque indispensable de nos jours. Par contre, nous n'avons pas d'information sur une éventuelle troisième caméra pour compléter la configuration de l'appareil photo. Le Pixel 4 était doté d'un téléobjectif autorisant un zoom optique 2x, disparu sur le Pixel 5 afin d'en faire diminuer le prix. Google pourrait de nouveau le proposer en cas de stratégie de (re)montée en gamme de ses smartphones.
      Limitée au 1080p jusqu'ici, la caméra frontale pourrait quant à elle enregistrer en qualité 4K sur le Pixel 6. C'est en tout cas ce que laisse suggérer le code source de l'APK de l'application Google Camera 8.2.
      LOGICIEL 
       
      Le Pixel 6 sortira directement sous Android 12, la prochaine mise à jour majeure du système d'exploitation mobile attendue pour la fin du mois d'août ou début septembre. Cette version apporte de nombreux changements d'interface et de design, il pourrait s'agir de l'évolution la plus importante en la matière depuis des années. Paramètres, barre de notification, écran always-on, écran de verrouillage, écran d'accueil : tout va y passer avec l'UI Material NEXT. Un système de thème qui s'adapte au fond d'écran choisi est aussi dans les tuyaux.
      Un mode à une main pour utiliser plus facilement les smartphones les plus imposants devrait aussi faire son apparition. Un ajout qui peut faire penser que la diagonale d'écran du Pixel 6 va s'agrandir, ou qu'un Pixel 6 XL est prévu, mais ce n'est que supposition. Un mode gaming intelligent sera de la partie, comme sur bien des surcouches Android déjà.
      Au programme, on devrait également retrouver les fonctionnalités suivantes :
      un nouveau mode de partage d'écran entre deux applications avec App Pairs; un système d'hibernation des apps non utilisées pour qu'elles consomment moins de ressources et s'accaparent moins d'espace de stockage; l'arrivée des mises à jour système via le Play Store pour une expérience encore plus transparente et des updates de sécurité disponibles plus rapidement.  
       

    • CLIQUEZ ICI POUR PROFITER DE CE BON PLAN 
       
      La Xbox Series S fait rarement l'objet d'une promotion depuis sa sortie et c'est peut-être le bon moment de l'avoir à prix réduit.
      Actuellement, la console de Microsoft est vendue à 284,99 euros au lieu de 299,99 euros sur le site Rakuten, par l'intermédiaire du vendeur français Boulanger. Pour obtenir la réduction de 15 euros, il suffit de saisir le code CR15 après avoir choisi le mode de livraison souhaité. Avec cet achat, les membres du ClubR obtiendront 855 Rakuten Points, ce qui correspond à 8,55 euros de réduction sur leur prochaine commande.
      Pour rappel, la Xbox Series S a été commercialisée dès l'automne 2020 en même temps que la Xbox Series X. C'est une console de jeu 100% digitale qui est équipée d'une capacité de stockage de 512 Go. La partie connectique se compose d'un port HDMI 2.1, de 3 ports USB 3.1 Gen 1, de la norme Wifi 802.11ac à double bande, d'un port Ethernet et d'une radio sans fil Xbox à double bande dédiée.

    • Asus dévoile un nouveau lecteur graveur externe de DVD, le ZenDrive U8M. L’engin s’exploite au travers d’une interface USB-C. Elle assure les transferts de données et l’alimentation de l’appareil.
      Bien que les emplacements 5.25 pouce ont disparu depuis un petit moment des boitiers PC, l’utilisation des disques optiques de type DVD est toujours d’actualité. Avec l’annonce du ZenDrive U8M, Asus propose une solution externe et nomade pour exploiter cette technique. Il ne s’agit pas d’un simple lecteur mais d’un lecteur graveur permettant ainsi la sauvegarde de données.
      ZenDrive U8M, détails 
       
      Lecteur graveur externe ZenDrive U8M d’Asus
      L’esprit ZenBook est là afin de proposer un périphérique proche du style des ordinateurs portables Ultraslim de la marque. Il offre une prise en charge M-DISC et s’accompagne de plusieurs logiciels pour la mise en œuvre de sauvegardes faciles et complètes. Asus promet une conception robuste pour faire face aux aléas d’une vue nomade. L’épaisseur de 13 mm facile son transport et son rangement.
      La connexion au PC s’appuie sur de l’USB Type C.  A noter que concernant la gravure M-DISC Asus explique que l’enregistrement est fait dans une couche particulière du disque optique afin de résister à des conditions extrêmes. Le stockage est dit en sécurité au travers d’une durée de vie jusqu’à 1 000 ans. 
       
      ZenDrive U8M – Caractéristiques

    • La prochaine Radeon RX 6700 XT HellHound Spectral de PowerColor est désormais officielle. Le constructeur dévoile en détail cette version particulière le la Radeon RX 6700 XT.
      Cette Radeon RX 6700 XT HellHound Spectral White n’est pas une surprise car PowerColor l’a annoncé il y a quelques jours au travers d’une photo de son PCB. La belle est une version personnalisée de la carte de référence d’AMD. Elle se distingue par une robe blanche. Ce coloris concerne son PCB, son carter, sa plaque arrière ou encore son équerre PCI. L’ensemble offre un look atypique et prêt pour s’intégrer facilement dans une configuration 100% White. 
       Radeon RX 6700 XT HellHound Sprectral White   
        
       
       
       
      Son système de refroidissement s’appuie sur trois ventilateurs de 100 mm en charge de pousser l’air au travers de fines ailettes en aluminium. Le dissipateur thermique occupe toute la surface du PCB est profité de cinq caloducs de 6 mm de diamètre pour les transferts de chaleurs.
      Cette édition Hellhound s’équipe d’un VRM 8 + 2 phases avec DrMOS, de condensateurs à haute teneur en polymère et de connecteurs PCIe 8 broches d’alimentation.  Son GPU met en avant 2560 processeurs de flux et une fréquence boost de 2581 MHz contre 2424 MHz en mode jeu. L’équipement comprend 12 Go de GDDR6 à 16 Gbps.
       
      AXRX 6700XT 12GBD6-3DHLV2
      Mémoire vidéo    12GB GDDR6
      Processeurs de flux    2560
      Fréquence jeu    2424 MHz
      Fréquence boost    2581 MHz
      Fréquence mémoire    16  Gbps
      Bus mémoire    192-bit
      PCIe    PCIE 4.0
      Connectiques vidéo    1 x HDMI 2.1 , 3 x DisplayPort 1.4
      Format    Triple slots
      Alimentation    2 x 8-pin
      Crossfire Support    Oui (support DirectX12/Vulkan)
      Puissance alimentation minimale    650W
      Dimensions    305*132*50mm

    • Un nouveau malware s'attaque aux détenteurs de cryptomonnaies, rapporte TrendMicro. Baptisé Panda Stealer, le logiciel malveillant se propage via des fichiers Excel vérolés échangés par courriel électronique. Une fois installé sur un ordinateur, le maliciel va rapidement siphonner les portefeuilles numériques et les mots de passe des internautes.  
       
      Les chercheurs de TrendMicro, une célèbre firme dédiée à la sécurité informatique, ont récemment découvert les traces d'un nouveau malware, Panda Stealer. “Début avril, nous avons observé un nouveau voleur d'informations appelé Panda Stealer délivré par courrier indésirable” explique TrendMicro dans un rapport publié sur son site web. Après enquête, les chercheurs ont découvert que Panda Stealer était largement basé sur le code d'un autre malware conçu pour voler des informations confidentielles, Collector Stealer.
      “Panda Stealer est déployé par le biais d'e-mails de spam se faisant passer pour des demandes de devis commerciaux pour convaincre des victimes imprudentes à ouvrir des fichiers Excel malveillants” poursuit le rapport. Une fois que l'internaute ouvre le fichier, le malware Panda Stealer s'installe automatiquement sur l'ordinateur à son insu.
      Lire également : Kaspersky découvre un malware-espion de la CIA “indétectable” qui sévit depuis 2014
      LE MALWARE CHERCHE À ASPIRER VOS MOTS DE PASSE ET VOS COOKIES
      Le logiciel va alors chercher à s'emparer des clés privées qui sécurisent les portefeuilles numériques des utilisateurs. Panda Stealer vise surtout les wallets qui contiennent des cryptomonnaies comme le Dash, le Bytecoin, le Litecoin et l'Ethereum, la deuxième devise numérique avec la capitalisation la plus importante derrière le roi Bitcoin. Avec ces clés privées en main, les pirates peuvent s'emparer des cryptodevises détenues par les usagers et les transférer sur d'autres portefeuilles.
      Dans la foulée, le malware siphonne aussi les informations d'identification d'applications comme NordVPN, Telegram, Discord et Steam. Les comptes piratés sont alors revendus en masse sur des plateformes du dark web en échange d'autres cryptomonnaies, comme le Monero, une devise entièrement anonyme. “Il est également capable de prendre des captures d'écran de l'ordinateur infecté et d'exfiltrer les données de navigateurs tels que les cookies, les mots de passe et les cartes enregistrées” met en garde Trend Micro.
      Actuellement, les pirates derrière Panda Stealer s'attaquent essentiellement aux internautes résidents aux États-Unis, au Japon, en Australie et en Allemagne. Néanmoins, les hackers se déploient rapidement dans d'autres contrées. On vous conseillera donc de rester prudent et de ne surtout pas ouvrir une pièce jointe contenant un fichier Excel provenant d'un destinataire inconnu. Par précaution, on vous conseille d'installer un antivirus sur votre PC.

    • Il reste encore quelques traces de Windows 95 dans Windows 10, et ce au niveau des icônes. La grosse mise à jour d’automne, nommée Sun Valley, va les moderniser, au grand dam des amateurs de look rétro. Avec cette mise à jour, c'est tout le design de Windows qui va recevoir un ravalement de façade.
      Windows 10 garde encore quelques traces du passé de Microsoft. En effet, on peut retrouver des icones très « old school » dans le système d’exploitation, ce qui sied aux fans de look rétro. Cependant, ces icones vont bientôt disparaître.
      Lorsque vous faites un clic gauche sur un fichier et que vous allez dans propriétés, vous avez plusieurs onglets qui apparaissent. Tout à gauche, l’onglet Personnaliser permet de modifier l’icône de ce dit fichier. S’affiche alors une centaine d’icônes. Certains sont très modernes, mais on remarque que d’autres ont un design très connotés 90’s et pour cause, ils sont issus de Windows 95. Il ne s’agit pas des icones d’origine, bien évidemment (puisqu’ils ont une définition plus élevée), mais leur présence permet tout de même de donner un côté rétro à votre bureau si le cœur vous en dit.
      SUN VALLEY VA MODERNISER WINDOWS 10
      La mise à jour Sun Valley, prévue pour octobre, va les moderniser, selon Windows Latest. Adieu les vieux visuels, qui auront le droit à un sacré coup de jeune. Le site indique toutefois que certaines ont encore leur vieux look, mais que tout devrait changer d’ici à octobre. Microsoft a d’ailleurs commencé à changer différents visuels ici et là dans les dernières builds de Windows 10 réservées aux Insiders.
      Pour rappel, Windows 10 va recevoir un changement majeur en automne, soit en octobre, soit en novembre. Nommé Sun Valley, cette nouvelle grosse mise à jour devrait revoir de fond en comble le visuel de Windows 10, sans toutefois toucher à son fonctionnement. Il est vrai que la version actuelle commence à dater, l’OS n’ayant pas changé depuis 2015. Bien entendu, cette mise à jour sera gratuite, comme toutes les autres avant elle.
      Notons que cette année, Microsoft va également sortir Windows 10X, une version « light » de son système d’exploitation qui sera avant tout dédié aux machines peu puissantes ainsi qu’aux PC à plusieurs écrans.
       
       

    • Le Galaxy S22 Ultra embarquerait le meilleur zoom jamais vu sur un smartphone, révèle un informateur réputé. En effet, Samsung développerait actuellement un capteur photo périscope amélioré avec un zoom optique continu. Cet objectif revu offrirait un meilleur rendu que le zoom avec objectifs fixes intégrés aux derniers Galaxy S.  
      Lancé en 2020, le Galaxy S20 Ultra embarquait un zoom numérique pouvant grimper jusqu'à 100x, le Space Zoom. Malheureusement, la plupart des clichés enregistrés avec le zoom n'étaient tout simplement pas exploitables, malgré le traitement numérique appliqué par Samsung.
      Après les critiques des utilisateurs, Samsung a abandonné le Space Zoom dès les Galaxy Note 20. Le Galaxy S21 Ultra, le successeur direct du S20 Ultra, fait l'impasse sur ce mode numérique aussi ostentatoire qu'inutile et se contente d'un zoom x10.
      SAMSUNG DÉVELOPPE UN ZOOM OPTIQUE CONTINU POUR LE GALAXY S22 ULTRA
      Néanmoins, Samsung n'a pas abandonné l'idée d'améliorer le zoom inclus à ses smartphones. D'après les informations partagées par Ice Universe sur Sina Weibo, et relayées par SamMobile, le géant de Séoul développe actuellement un “zoom optique continu”. Le premier smartphone à en profiter ne serait autre que le Galaxy S22 Ultra.
      Ce zoom optique serait rendu possible par l'intégration d'une “caméra périscope améliorée”. Concrètement, les modules du périscope seront capables de basculer de façon fluide entre un zoom 3x et 10x, sans compromettre la qualité de l'image ou la quantité de détails inclus (à tous les niveaux de zoom). On trouve une technologie analogue sur les appareils photo reflex et sur le Sony Xperia 1 III. Mais, contrairement à Samsung, Sony se contente de deux niveaux de zoom natifs.
      Lire également : Galaxy S22 – adieu le capteur ToF, Samsung ne le trouve pas assez utile
      Toujours aux dires d'Ice Universe, le S22 Ultra serait équipé d'une caméra pour les selfies cachée sous l'écran, d'un processeur Exynos 2200 et d'un GPU AMD Radeon Mobile. On vous invite évidement à prendre les assertions d'Ice Universe avec du recul. Les Galaxy S22 ne sont pas attendus avant début 2022. D'ici le lancement de la production de masse, Samsung peut encore changer son fusil d'épaule et reporter l'ajout d'une nouvelle fonctionnalité.
       

    • La trilogie Mass Effect va avoir le droit à une version repensée et plus moderne. Une nouvelle édition qui sera aussi bien dédiée aux fans de la saga qu'aux nouveaux venus. Date de sortie, plateformes, nouveautés, on vous dit tout sur cette Legendary Edition. 
      Mass Effect est une série qui a profondément marqué les fans d’action-RPG. La saga spatiale va faire son grand retour ! Bioware et EA ont annoncé travailler sur une « édition légendaire ». Il ne s’agit pas d’un remake complet comme Resident Evil 2 ou Final Fantasy VII, mais bien d’un lifting graphique profond. Il apportera tout de même son lot de changements et réunira la trilogie complète en un seul jeu.
      Les fans n’ont qu’une hâte : replonger dans cet univers fascinant. Pour les autres, ce sera l’occasion parfaite de se lancer dans cette aventure unique afin de découvrir ce morceau d’histoire du jeu vidéo. Nouveautés, prix, plateformes, date de sortie, on vous dit tout ce qu’on sait sur ce Mass Effect Legendary Edition.
      QU’EST-CE QUE MASS EFFECT ?
      Mass Effect est une saga de jeu de rôle action/aventure composée de trois titres principaux. Le premier est sorti en 2007, le second en 2010 et le troisième en 2012. Les trois sont disponibles sur PC, mais aussi PS3 et Xbox 360. Ce qui fait le sel de Mass Effect, c’est son histoire et son univers fouillé, qui rappelle celui de Star Trek par certains aspects. Le joueur est propulsé en 2183. L’humanité a découvert le voyage spatial et a intégré une organisation politique composée d’une multitude de races alien. On y incarne le commandant Shepard, militaire humain qu’on peut créer à son image. Dans un contexte politique tendu, il découvre une menace ancestrale et destructrice. À lui, ou plutôt à vous, de toute faire pour sauver l’univers. 
       
       
      l s’agit d’un jeu d’action à la troisième personne qui penche énormément vers le RPG. Si les combats sont nerveux, ils nécessitent également une bonne dose de stratégie. Jeu de rôle oblige, Mass Effect met aussi l’accent sur les dialogues et l’exploration. Le titre met souvent le joueur face à des décisions difficiles aux conséquences visibles d’un jeu à l’autre. Une trilogie saluée par la critique à l’époque et qui a contribué à façonner ce qu’est le jeu de rôle/action aujourd’hui.
      À noter qu’un épisode spin-off est sorti en 2017 : Mass Effect Andromeda. Sans lien avec la trilogie originelle, il n’a pas su convaincre les joueurs. Son manque d’originalité, ses faiblesses dans l’écriture ainsi que ses graphismes décevants n’ont pas marqué. Ce dernier volet n’est pas inclus dans la Legendary Edition. 
       
      QUAND SORTIRA MASS EFFECT LEGENDARY EDITION ?
      Mass Effect Legendary Edition sortira le 14 mai 2021. Depuis quelques années, les fans réclamaient à cor et à cri une édition remise au goût du jour. Bioware et EA ont finalement décidé de l’annoncer en 2020. La date de sortie est désormais officiellement fixée. 
       
       
      SUR QUELLES PLATEFORMES SORTIRA MASS EFFECT LEGENDARY EDITION ?
      Mass Effect Legendary Edition sortira sur PC, mais aussi sur PS4 et Xbox One. Il n'y aura pas de versions spécialement dédiées à la PS5 et la Xbox Series X. La chose aurait demandé trop de travail. Toutefois, Bioware a précisé que les versions consoles seront « hybrides ».
      À lire aussi – Test PS5 : temps de chargement de folie, performances de jeu inédites, Sony change la donne
      Les versions PS4 et Xbox One pourront évidemment être lancées via la rétrocompatibilité sur PS5 et Xbox Series X. Elles bénéficieront d’améliorations sur ces supports. Les graphismes y seront plus fins et les temps de chargement réduits. Bioware a indiqué ne pas travailler sur une version entièrement next-gen pour le moment. Une version Switch n’est pas non plus au programme.
      À QUEL PRIX SORTIRA LA LEGENDARY EDITION ?
      Mass Effect Legendary Edition sera vendu le même prix qu’un jeu classique. Sur le site officiel d'EA, il est affiché à 70 euros sur PS4 et Xbox One. Sur PC, il sera disponible sur Steam et Origin au prix de 60 euros. Notons qu’une version collector contenant moult goodies, comme un casque du commandant Shepard en taille réelle, est vendue à 150 dollars sur le site officiel. Mais attention, cette édition… ne contient pas le jeu, qu’il faudra encore acheter à part !  
       
      QUE CONTIENDRA CETTE LEGENDARY EDITION ?
      Cette édition légendaire comprendra Mass Effect 1, 2 et 3, tous trois avec de meilleurs graphismes. Il y aura déjà de quoi faire, puisque chaque volet prend en moyenne 25-30 heures à terminer. En plus des jeux de base, Bioware inclura tous les DLC sortis. Il y en a quarante au total. Certains se limitent à quelques ajouts, comme de nouvelles armures ou des personnages supplémentaires, tandis que d’autres rajoutent de nouvelles quêtes et des planètes à explorer. Certains DLC sont conséquents puisqu'ils s'étalent sur plusieurs heures de jeu. 
       
      À noter qu’un seul DLC n’a pas été inclus : il s’agit de Pinacle Station de Mass Effect 1. Bioware a expliqué que les fichiers de base étaient corrompus et irrécupérables. Il aurait fallu trop de temps pour tout refaire de zéro. Rassurez-vous, ce n’est pas vraiment une grosse perte. Pinacle Station n’était qu’un DLC mineur : une succession de combats sans véritable scénario.
      QUELS SERONT LES CHANGEMENTS PAR RAPPORT AUX JEUX D'ORIGINE ?
      Mass Effect Legendary Edition n’est pas un remake, mais un remastered. Cela signifie que les jeux de base n’ont pas été retouchés, ou très peu. Bioware indique que Mass Effect 1, beaucoup moins axé action se que ses deux suites, a été légèrement été retravaillé au niveau des combats, mais que le résultat serait tout de même très proche du jeu de base. Shepard pourra désormais esquiver en combat, ainsi qu'attaquer ses ennemis au corps-à-corps.
      Le studio a aussi repensé certains aspects au niveau de la maniabilité dans les trois titres, notamment celle des armes et du véhicule qui a été optimisée. D'autres petits détails ont été modifié. Par exemple, les développeurs ont communiqué sur le fait que certains plans gênants qui s'attardaient trop sur l'anatomie du personnage de Miranda ont été modifiés. Mais l'aventure, les niveaux et les événements seront les mêmes qu'auparavant. Tous les changements sont consultables dans une vidéo diffusée par EA.
      Mais ce sont les graphismes qui ont été au centre du développement. Les équipes ont retravaillé toutes les textures et les environnements pour les rendre plus beaux et réalistes. De même, les jeux sont désormais compatibles 4K HDR et prennent en charge les différemment formats d’écran, comme le 21 :9 sur PC. Les temps de chargements ont également été réduits. Fini les longues attentes dans les ascenseurs de la Citadelle.
      Bioware a expliqué son procédé dans une vidéo ainsi qu'une longue note de blog. Trente mille textures ont été retravaillées et certaines, comme celles sur les armures ont été reprises de zéro. De même, les environnements (principalement ceux de Mass Effect 1) ont été enrichis. Par exemple, sur la planète Feros qui se compose de ruines, des gravats ont été ajoutés et la lumière revue pour donner un aspect plus angoissant. Notons aussi que les modèles de personnages ont été unifiés d'un jeu à l'autre. Rassurez-vous, ils évolueront tout de même pour les besoins de l'histoire (cicatrices, vêtements, âge…). 
       
      Bien entendu, le framerate a également été revu. Si le jeu pourra tourner en 4K et 240 FPS sur PC, il ne sera pas en reste sur console, puisque tous les supports pourront le faire tourner à 60 images par seconde. La Xbox Series X pourra même aller jusqu'à 120 images par seconde.

        Enfin, cette Legendary Edition a pensé la trilogie comme un seul jeu. Ainsi, ils seront tous inclus dans le même launcher et pourront se faire à la suite sans revenir sur Windows (ou le menu principal de la console). Les choix d’un épisode à l’autre seront pris en compte. C’était déjà le cas à l’époque, mais les sorties des différents volets étant séparés de plusieurs 
      années, beaucoup de joueurs perdaient leur sauvegarde dans ce laps de temps. Ici, tout sera unifié. 

       
      QUE NOUS RÉSERVE LA SAGA MASS EFFECT DANS LE FUTUR ?
      Mass Effect Legendary Edition permettra aux fans de se remettre dans le bain et aux néophytes de découvrir la saga avant de se plonger dans le futur de la licence. Bioware travaille actuellement sur un nouvel épisode. Mass Effect 3 concluant la trilogie de manière définitive, ce nouveau volet devrait ouvrir un nouvel arc avec de nouveaux personnages et environnements.
      Pour le moment, nous n’avons aucune information concrète à se mettre sous la dent. Tout ce qu’on sait, c’est que le jeu est en développement et qu’il sortira un jour. En parallèle, Bioware développe également le quatrième volet de Dragon Age. 

    • Besoin d'un casque sans fil à réduction de bruit ? Profitez vite de ce bon plan Cdiscount où le site marchand vous permet d'acquérir le Sony WH-CH700N à moins de 70 euros. Focus sur cette nouvelle bonne affaire ! 
      CLIQUEZ ICI POUR PROFITER DE CE BON PLAN 
      C'est à l'occasion d'une vente flash que Cdiscount vous donne la possibilité d'acheter le Sony WH-CH700N à prix réduit.
      Jusqu'au vendredi 11 mai 2021 à 15 heures, le casque sans fil à réduction de bruit de la marque japonaise qui est disponible en bleu ou en blanc est à 69,99 euros au lieu de 99 euros (prix constaté chez Amazon au moment de rédiger l'article). Aucuns frais de port supplémentaires ne sont demandés dans le cas d'une livraison standard à domicile ou en point relais.
      Pour rappel, le Sony WH-CH700N est un casque sans fil compatible avec la technologie sans fil Bluetooth 4.1. Il peut s'appairer avec un smartphone ou une tablette. Une batterie en lithium-ion incluse et rechargeable offre 35 heures d'autonomie maximale. La charge rapide offre 60 minutes de musique en continu pour 10 minutes de chargement. Le casque dispose aussi d'un bouton permettant l'activation de l'AINC (Artificial Intelligence Noise Cancellation) et l'adaptation de la réduction du bruit. Les bruits de fond sont analysés et réglés pour obtenir des performances optimales dans les avions et autres environnements bruyants.
       

    • TeamGroup annonce une nouvelle gamme de SSD NVMe, les T-CREATE EXPERT. Elle est spécialement conçue pour répondre aux besoins du « mining » au travers d’une endurance record et d’une garantie de plus de 10 ans.
      Ce T-CREATE EXPERT PCIe SSD est une unité flash au format M.2. Il se décline en deux capacités avec du 1 To et du 2 To.  Visant les « mineurs » il s’accompagne d’une endurance record avec du 6000 To et 1200 To selon la capacité. A titre de comparaison le MP600 2 To de Corsair table sur du 3600 To (TBW). A cela s’ajoute un autre augment de taille avec une garantie de 12 ans.
      T-CREATE EXPERT PCIe SSD, détails
      La mécanique est capable de profiter de la bande passante offerte par du  PCIe 3.0 x4. Nous retrouvons le support du protocole NVMe 1.3. Du coté performance le constructeur annonce du 3.4 Go/s en lecture séquentielle et du 3 Go/s en écriture séquentielle pour des scores IOSP de 180K et 140K en lecture et écriture aléatoire lors de la manipulation de fichiers 4k.
      Dans le détail, ce T-CREATE EXPERT PCIe SSD vise le marché du minage dont le Chia, un nouveau type de crypto-monnaies. La méthode de minage est différente de celle des crypto-monnaies conventionnelles. Elle ne repose pas sur de la puissance de calcul. L’idée est de mettre à disposition de la blockchain un espace de stockage afin d’accueillir des plots. Cette approche porte l’appellation de « Proof of Space ». Le rendement est ainsi directement proportionnel à cet espace de stockage. Les unités de stockage a utiliser doivent étre pensées pour fonctionner 24h sur 24 et 7j/7j.
      A noter que cette approche permet au réseau Chia d’étre relativement “vert” face à ceux des autres crypto monnaies.

    • Starlink a encore des progrès à faire sur la latence et la vitesse de téléchargement, comme le prouve ce nouveau test de performance réalisé par Ookla, le leader mondial des mesures de l'internet. Ainsi, l'internet par satellite offre des résultats très différents selon les territoires. La promesse du haut débit absolument partout, ce n'est pas pour tout de suite. 
      Comme vous le savez peut-être, l'internet par satellite d'Elon Musk, Starlink, est entré en phase de bêta depuis le mois d'octobre 2020. Actuellement, le service compte plus d'une dizaine de milliers d'utilisateurs. Une base suffisante pour permettre à Ookla, l'un des principaux cabinets d'analyses au monde dédié à internet, d'offrir un premier test de performance de Starlink aux États-Unis. 
      Ainsi, il s'avère qu'Elon Musk et ses équipes ont encore du travail pour tenir leur promesse du haut débit accessible partout. En effet, les données collectées auprès des utilisateurs du service montrent que Starlink fournit des vitesses de téléchargement et d'upload parfois plus rapides et parfois plus lentes, que le débit moyen offert sur un territoire.
      À lire également : Starlink promet de multiplier le débit par deux à 300 Mbps en 2021
      LES TRAVAUX SUR LE RÉSEAU STARLINK RÉDUISENT SES PERFORMANCES
      D'après Starlink, ces variations sont justifiées, en raison des travaux réguliers effectués sur le réseau. En effet, avec un nombre croissant d'utilisateurs, le service a perdu en stabilité. L'entreprise précise qu'il faut s'attendre “à voir les vitesses de transfert des données varier entre 50 et 150 Mbps et la latence de 20 à 40 ms au cours des prochains mois, au fur et à mesure que nous améliorons le système Starlink”. 
      Or, les disparités sont bien plus franches, comme le démontrent les résultats du Speedtest mené par Ookla. Ainsi, les vitesses moyennes de téléchargement oscillent entre 40,36 Mbps et 93,09 Mbps. Comme le précise Ookla, “ces chiffres vont d'une amélioration spectaculaire par rapport aux autres FAI à large bande (546,6 % plus rapide dans le comté de Tehama, Californie) à une déception (67,9% plus lente dans le comté de Clay, Missouri). 
      En d'autres termes, les vitesses de téléchargement moyennes n'ont jamais dépassé les 100 Mbps, contrairement à ce que prétendaient les premiers tests débits présentés à la FCC, la Commission fédérale des communications. Quant à la latence, Ookla a observé des disparités similaires, avec des latences plutôt basses (31 ms dans le comté de Kititas, Washington) et des latences assez élevées (88 ms dans le comté d'Otsego, Michigan). En d'autres termes, Starlink a encore du travail s'il compte tenir sa promesse du haut débit pour tous et partout.

    • Le prochain Call of Duty sera bel et bien développé par les équipes de Sledgehammer Games, studio à l'origine de Call of Duty : WWII et Advanced Warfare. Ils promettent un jeu conçu pour la next-gen, avec “des graphismes époustouflants”. 
      Elle fait partie de ces séries que l'on aime (ou pas) retrouver chaque année, nous parlons bien entendu de Call of Duty. Tandis que les joueurs s'écharpent avec joie sur Black Ops Cold War et Call of Duty Warzone, le mode Battle Royale de Modern Warfare, le regard des fans se tourne désormais vers le prochain opus.
      Les premières rumeurs à son sujet laissaient entendre que le studio Sledgehammer Games, à l'origine de Call of Duty WWII, allait s'occuper de cet épisode. Figurez-vous que ce sera effectivement le cas, comme vient de l'annoncer l'éditeur du titre Activision dans son dernier bilan financier. On apprend également que le développement du titre est déjà bien avancé, et que cet opus est pensé avant tout comme une expérience “next-gen”, à même de profiter de la puissance et des capacités uniques de la PS5 et de la Xbox Series X.
      UN CALL OF DUTY PENSÉ POUR LA NEXT-GEN
      “Nous sommes très heureux de la sortie d'un Call of Duty premium cette année. Le développement est dirigé par Sledgehammer Games. Le jeu est superbe et en bonne voie pour sa sortie à l'automne. Il s'agit d'une expérience conçue pour la next-gen. Elle proposera des graphismes époustouflants dans des modes de jeu (Campagne, Multijoueur et Coopération) conçus pour s'intégrer et améliorer l'écosystème CoD existant”, assure Daniel Alegre, président d'Activision.
      Si l'on en croit les dires de l'éditeur, il faudra donc s'attendre à ce que l'univers et les armes de ce nouveau Call Of Duty s'intègrent notamment à Warzone, comme ce fut le cas pour Black Ops Cold War. Quoi qu'il en soit, c'est une bonne nouvelle pour Sledgehammer Games, qui n'avait pas officié en solo sur un jeu Call of Duty depuis WWII, lancé en 2017.
      Pour rappel et si l'on en croit les dernières rumeurs, le titre répondrait au nom de code Call of Duty : Vanguard et prendrait place dans un univers dystopique où la Seconde Guerre mondiale a perduré bien après le 8 mai 1945, un pitch qui rappelle l'excellent Wolfenstein : The New Order. 

    • Si vous avez récemment constaté que votre système manquait d'espace de stockage de manière inattendue, Windows Defender pourrait en être la cause. Un bug de Windows Defender pourrait créer des milliers de petits fichiers qui gaspillent des gigaoctets d'espace de stockage sur les disques durs de Windows 10. 
      Windows Defender serait actuellement responsable d’un bug assez dérangeant, surtout pour les personnes qui n’ont pas beaucoup de place sur leur disque dur. Le bug aurait été introduit avec la version 1.1.18100.5 de l’antivirus Windows Defender. À cause de lui, votre dossier C:\ProgramData\Microsoft\Windows Defender\Scans\History\Store est sûrement rempli de milliers de petits fichiers inutiles. Le dossier ProgramData est normalement masqué, mais peut être rendu visible. Pour cela, dans l'onglet « Affichage », cochez la case « Éléments masqués ».
      Certains rapports sur les forums de Microsoft évoquent plusieurs centaines de milliers de fichiers qui seraient présents dans ce dossier. Les fichiers ne pèsent qu’entre 1 et 2 Ko, mais leur nombre élevé fait qu’ils pourraient occuper plusieurs dizaines de gigaoctets de stockage sur votre ordinateur. D’après Microsoft, ce bug sera corrigé dès aujourd’hui dans un correctif. 
      A lire également – Windows Defender : une faille de sécurité passe inaperçue pendant 12 ans 
      QUELLES SONT LES VERSIONS DE WINDOWS CONCERNÉES ?
      Selon les utilisateurs qui ont signalé ce problème, il affecterait une grande variété de versions de Windows. Les versions de Windows impactées incluraient Windows Server 2021 R2, Windows Server 2016 et 2019, et Windows 10. Néanmoins, comme il s'agit d'un bug de Windows Defender, il est probable que toutes les versions de Windows soient touchées.
      Le problème aurait été résolu dans la version 1.1.18100.6. Vous pouvez vérifier quelle version de Defender vous utilisez en allant dans Paramètres > Mise à jour et sécurité > Sécurité Windows > Ouvrir Sécurité Windows > Paramètres > À propos. Il vous faudra ensuite vérifier la version du moteur. Le correctif 1.1.18100.6 sera déployé aujourd’hui sur toutes les versions de Windows par Microsoft.
      L'outil anti-malware de Microsoft, Windows Defender, est sorti en 2006 et est maintenant connu sous le nom de Microsoft Defender Antivirus. Celui-ci a bien évolué depuis toutes ces années, puisqu’il serait désormais aussi efficace que Kaspersky et Symantec. L’antivirus est si populaire que Microsoft l’a lancé sur Android l’année dernière.

    • 2 COM'S
      Le smartphone haut de gamme Oppo Find X3 Pro est disponible en France. Annoncé à un prix de 1149 euros, il se place comme un concurrent direct aux autres cadors du marché tels que le Galaxy S21 de Samsung, le Mi 11 de Xiaomi ou le OnePlus 9 Pro. On fait le point ensemble sur les meilleures offres qui permettent d'acheter le Oppo find X3 Pro au meilleur prix en 2021.  
      OPPO FIND X3 PRO : OÙ ACHETER LE SMARTPHONE AU PRIX LE MOINS CHER ?
      Disponible au prix de 1149 €, le Oppo Find X3 Pro peut être acheté du coté des enseignes Amazon, Boulanger, Cdiscount, Fnac et Darty. Le meilleur prix pour acheter le Oppo Find X3 Pro est du coté de Boulanger qui le propose au prix de 999 € au lieu de 1149 €. 
      https://www.amazon.fr/OPPO-Find-Brillant-Smartphone-débloqué/dp/B08XMT1W24?tag=phonandroidwp-21
      https://www.boulanger.com/ref/1159373?xtor=AL-6875-[43]-[1395046729]-[deeplink]&utm_medium=affiliation&utm_source=effinity&utm_campaign=43&utm_content=1395046729&eff_cpt=13467724&eff_sub1=phonandroid
      https://www.cdiscount.com/telephonie/telephone-mobile/oppo-find-x3-pro-5g-256go-noir/f-1440408-opfindx3p256n.html?awc=6948_1620286312_3c7b99e1dd95914ade20bd8778308cd9&cid=affil&cm_mmc=zanoxpb-_-284749
      https://www.darty.com/nav/achat/gps_communication/telephone_mobile/telephone_portable/oppo_findx3_pro_256_bk_5g.html?awc=7735_1620286349_67714afd1c957826e7407dda33998547&ectrans=1&dartycid=aff_284749_generique_awin
      https://www.fnac.com/Smartphone-Oppo-Find-X3-Pro-6-7-Double-SIM-256-Go-5G-Noir/a15753413/w-4?awc=12665_1620286423_cfd1a6a793438f64f047f88d63b3875b&ectrans=1&Origin=Awin284749
      QUELLE EST LA FICHE TECHNIQUE DE L'OPPO FIND X3 PRO ?
      L'Oppo Find X3 Pro est un smartphone équipé d'un écran de 6,7 pouces LTPO AMOLED (20,1:9) QHD+ (résolution 525 ppi). Sous le capot, on retrouve le puissant SoC Qualcomm Snapdragon 888 (5nm). La partie photo est assurée par un quadruple capteur photo arrière (principal 50 MP, ultra grand-angle 50 MP, téléobjectif 13 MP et objectif microscope 5MP).
      Son autonomie est confiée à une batterie d'une capacité de 4500 mAh (2x 2250 mAh) compatible charge rapide 65W et charge sans fil 30W. Ce dernier tourne sous Android 11 + ColorOS 11.2 et dispose de 256 Go de mémoire, de 12 Go de RAM et d'une certification IP68. Voici un tableau récapitulatif de toutes ses caractéristiques techniques.  
          Oppo Find X3 Pro
       
       
      imensions    163,6 x 74,0 x 8,26 mm
      Poids    193 grammes
      Ecran    6,7 pouces LTPO AMOLED (20,1:9)
      QHD+ (résolution 525 ppi)
      taux de rafraichissement 120 Hz
      fréquence d'échantillonnage 240 Hz
      HDR10+
      Corning Gorilla Glass 5
      Profondeur de couleurs 10-bits
      Chipset    Qualcomm Snapdragon 888 (5nm)
      OS    Android 11 + ColorOS 11.2
      RAM    12 Go
      Stockage    256 Go
      microSD    non
      Capteur principal    50 MP f/1.8, autofocus omnidirectionnel, stabilisation optique
      50 MP f/2.2 autofocus omnidirectionnel, objectif ultra-grand angle 110°
      13 MP f/2.4, zoom optique 2x, hybride 5x, numérique 20x
      5 MP f/3.0, mode microscope, agrandissement 60x
      Video 4K à 60 images par seconde
      Ralenti 480 images par seconde en 720p
      Compatible HDR 10-bits
      Capteur secondaire    32 MP f/2.4
      Batterie    4500 mAh (2x 2250 mAh)
      Charge rapide Super VOOC 2.0 65W
      Charge sans fil AirVOOC 30W
      Compatible Qi
      5G    Oui
      Connectivité    WiFi 6
      Bluetooth 5.2
      NFC
      Audio    Double haut-parleur
      Pas de port jack 3,5 mm
      Certification Dolby Atmos
      Biométrie    Scanner d’empreinte sous l'écran
      Résistance à l'eau    IP 68 
      A lire aussi : notre test complet de l'Oppo Find X3 Pro 
       
       

       
       

    • Xbox a ajouté 97 jeux qui sont compatibles avec le FPS Boost sur les Xbox Series X et S. Ces jeux passent donc de 30 FPS à 60 ou 120 FPS pour les joueurs de la console next-gen de Microsoft.
      Les Xbox Series X et S comptaient auparavant 23 jeux compatibles avec le FPS Boost. Les consoles next-gen en comptent désormais 97 au total. Pour rappel, le FPS Boost est une fonctionnalité qui permet de jouer aux jeux rétrocompatibles à 60 ou 120 FPS. Elle était avant activée par défaut sur certains jeux et désactivée sur d’autres. La mise à jour Xbox du mois de mars a ensuite introduit la possibilité d’activer ou de désactiver le FPS Boost. 
      Lawrence Hryb, alias « Major Nelson », qui est le directeur de la programmation de Microsoft Xbox Live a déclaré que : « aujourd’hui, nous avons publié notre plus grande collection de jeux avec le FPS Boost à ce jour, portant le nombre total de jeux à 97, dont beaucoup sont inclus dans le Xbox Game Pass et l’EA Play (inclus avec un abonnement Xbox Game Pass Ultimate ».
      La Xbox Series S n’est pas toujours compatible avec le FPS Boost sur certains jeux
      Vous pouvez retrouver la liste complète des 97 jeux compatibles avec le FPS Boost sur cette page. Pour vous donner quelques exemples, il y a notamment plusieurs titres de la franchise Assassin’s Creed ainsi que différents opus de la série Battlefield. Il y a également Fallout 4, Fallout 76, Dead Island, Alien Isolation, The Elder Scrolls V : Skyrim Edition et Far Cry 4,5, Primal et New Dawn. Avec le FPS Boost, ces jeux offriront une meilleure expérience aux joueurs en étant plus fluides et ainsi plus immersifs.
      Néanmoins, il est important de préciser que le FPS Boost n’est pas toujours disponible sur la Xbox Series S à cause de ses performances graphiques inférieures à celles de la Xbox Series X. D’ailleurs, nous venons d’apprendre que Mass Effect Legendary Edition sera jouable à 60 FPS sur PS5 et 120 FPS sur Xbox Series X.
      Enfin, si vous cherchez toujours à vous procurer une console next-gen de Microsoft, le fabricant de puces électroniques Foxconn a déclaré le mois dernier qu’un retour à la normale n’est pas prévu avant mi 2022.

    • Microsoft vient d’annoncer une mise à jour Windows 10, KB4577586. Son but est de supprimer complètement Flash Player de Windows. Le logiciel d’Adobe sera une fois pour toute abandonné.
      Adobe a officiellement stoppé la prise en charge de Flash Player en janvier dernier. Depuis tous les navigateurs Internet ont pris du recul avec cette technologie. Microsoft se prépare à son tour à abandonner ce composant. Pour ce faire une mise à jour dédiée est prévue.
      Nommée KB4577586 ou encore “Update for Removal of Adobe Flash Player” elle fera partie du contenu de la mise à jour cumulative Preview du mois prochain puis des mises à jour cumulatives du mois de  juillet. Son déploiement général sera alors enclenché. Cette mise à jour va s’adresser aux PC sous Windows 7, Windows 10 et Windows Server 2012. Microsoft explique
      “À partir de Juin 2021, KB4577586 alias la « Mise à jour pour la suppression d’Adobe Flash Player » sera proposée au travers de la mise à jour Preview pour Windows 10 v1809 et plus récente. Elle sera également proposée lors de la publication des prochaines mises à jour cumulatives.”
      Windows 10 et la MAJ à jour KB4577586
      Windows 10 21H1 attendu pour la fin du mois sera proposé sans Flash Player. De même la mise à jour des PC actuels vers cette version s’accompagnera de la disparation de Flash Player. Microsoft ajoute
      “A partir de Juillet 2021, KB4577586 alias la « Mise à jour pour la suppression d’Adobe Flash Player » sera incluse dans la dernière mise à jour cumulative pour Windows 10 v1607 et Windows 10 v1507. Ce KB sera également inclus dans les « Monthly Rollup » et les mises à jour de sécurité pour Windows 8.1, Windows Server 2012 et Windows Embedded 8 Standard. »
      Si vous souhaitez supprimer dès maintenant Flash Player, cette mise à jour KB4577586 est déjà disponible. Il est nécessaire de la télécharger et de l’installer manuellement. Elle est proposée sur  Microsoft Update Catalog.
      A noter qu’elle n’est en réalité pas une nouvelle mise à jour. Elle a été déployée pour le première fois à l’automne dernier mais de manière optionnelle.  En clair le géant l’a proposé en option. Cette approche était justifiée par le fait qu’à l’époque Flash Player était toujours pris en charge par Adobe.

    • Microsoft annonce une série de mesures afin d’accroitre sa présence sur le segment du jeu sur PC. L’annonce a eu lieu à l’occasion de la présentation de ses résultats financiers.
      Ces derniers dévoilent une branche Xbox dynamique et en croissance. Il n’est donc pas surprenant que la firme souhaite poursuivre cette conquête du marché.  A ce sujet Matt Booty ( Head of Xbox games Studios ) a déclaré
      “Nous savons que nous avons encore beaucoup de travail à faire, mais sur la base des commentaires des joueurs sur PC et des développeurs de jeux sur PC, nous pensons que nous allons dans la bonne direction pour cette communauté avec les investissements que nous réalisons. […] Nous continuerons à écouter la communauté pour nous assurer de tenir nos promesses et de respecter la façon dont les joueurs choisissent de jouer. Cela est particulièrement vrai à l’approche de la seconde moitié de 2021, lorsque notre travail à travers l’écosystème PC a le potentiel de se rassembler de manière à propulser l’industrie vers l’avant et à offrir de grands jeux à plus de joueurs à travers le monde.”
      Microsoft et les jeux PC, deux annonces importantes 
       
      Parmi les différentes mesures annoncées l’une des plus importante concerne sa générosité envers les développeurs.
      Afin de mettre en avant sa plateforme de distribution le géant décide de diminuer sa commission. En clair Redmond abaisse ses prélèvements en ce qui concerne les jeux publiés sur la boutique Microsoft Store. Le taux de prélèvement de 30% sur les sommes perçues par les développeurs va être abaisser à 12% à partir du moins d’aout. Les développeurs devraient ainsi gagner plus d’argent rendant le Microsoft Store « plus lucratif » que d’autres solutions. (Nintendo et Sony).
      Le seconde annonce est toute aussi importante. Elle concerne le catalogue de jeux PC. Il va normalement s’enrichir avec de plus en plus de portage de titres exclusifs Xbox sur PC. Le premier rendez-vous va concerner Halo Infinite avec un titre normalement compatibles POC, Cloud Gaming et console.
      Halo Infinite
      Sa sortie est prévue en 2021 sur Windows, Xbox One, ainsi que sur Xbox Series. C’est le sixième jeu principal de la série Halo, faisant suite à Halo 5: Guardians sorti en 2015.

    • Gigabyte dévoile, via sa marque Aorus, deux nouveaux PC gaming clé en main, les Model S et X. Ces ordinateurs sont annoncés avec des configurations Intel ou AMD. Le Model S se distingue par un format plus compact. Son boitier affiche un volume de 14 litres seulement.
      Ces Aorus Model S ou X sont des PC gaming prêt à l’emploi en sortie de carton. En clair le constructeur propose des ordinateurs opérationnels architecturés autour de composant pour les joueurs.
      Aorus Model X 
       
      Aorus Model X
      Le Model X affiche un look racé au travers d’un boitier tour traditionnel au format Moyen Tour. Sa finition marie de l’acier et du verre trempé. La face avant met en avant le logo « tête d’aigle » d’Aorus.  La configuration Intel propose un Core i9-11900K accompagné de 16 Go de [email protected] MHz RGB. La partie graphique est assurée par une GeForce RTX 3080 de Nvidia tandis que le stockage est confié à deux SSD NVMe 2280 PCIe 4.0 en 1 To et PCIe 3.0 en 2 To. La plateforme AMD s’appuie sur un Ryzen 9 5900X et 32 Go de [email protected] RGB. Le reste de la configuration est identique avec dans les deux cas une alimentation de 850 Watts. 
       
      Aorus Model S
      Le Model S est de son côté plus compact avec un boitier sobre en forme de bâtonnet. Nous retrouvons sur la face avant le logo Aorus mais de manière plus discrète. L’ensemble affiche des dimensions de 190 (L) x 189 (P) x 400 (H) mm. Son originalité est de proposer une ventilation  particulière. L’air est aspiré par le bas pour ensuite être expulsé par le haut. Sa configuration est très proche de celle du Model X.
      Concernant la configuration, il y a quelques différences face au Model X. Dans le cas d’Intel nous retrouvons une plateforme Z590 et le double de mémoire vive soit 32 Go de DDR4. La fréquence est cependant de 4000 MHz en non de 4400 MHz.  Enfin l’alimentation passe de 850 Watts à 750 Watts. Dans le cas d’AMD, le changement est plus conséquent puisque la carte mère X570 est remplacée à un modèle B550. Enfin la puissance du bloc est de 750W.
      Nous n’avons pas de tarif pour le moment

    • Poursuivis pour diffusion d’images violentes accessibles aux mineurs sur Twitter, Marine Le Pen et Gilbert Collard ont finalement été relaxés par le tribunal de Nanterre. Décision en main, Next INPact vous explique les raisons de cette issue.
      Le 16 décembre, la présidente du Front National diffusait sur son compte twitter trois photos. L’une de James Foley, l’otage américain décapité, une autre de Moaz Al-Kasasbeh, pilote jordanien brulé vif dans une cage et enfin une dernière de Fadi Ammar Zidan, soldat syrien écrasé vivant sous les chenilles d’un char. Avec un commentaire : « DAECH, c’est ça ! ». Ces diffusions avaient été effectuées en réaction à un émission Jean-Jacques Bourdin sur RMC, où la montée du FN était en substance comparée à Daech.
      Le 17 décembre, la famille de James Foley réclamait la suppression des trois photos. Marine Le Pen supprima seulement celle de l’américain, affirmant qu’elle ne savait pas que c’était lui sur la photo. « Elle est accessible par tous sur Google. J’apprends ce matin que sa famille me demande de la retirer. Bien évidemment, je l’ai aussitôt retirée ». Elle garda intactes les deux autres images.
      Entretemps, ces trois contenus furent signalés sur la plateforme Pharos, gérée par l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC).
      Une enquête est lancée, l’auteure du tweet est convoquée pour audition devant la BRDP, la Brigade de Répression de la Délinquance aux Personnes. Elle refuse de s’y rendre, son avocat expliquant qu’elle n’accepterait que de répondre à un magistrat du siège.
      Le 21 janvier 2016, le Procureur de la République de Paris ouvre une information judiciaire. Dans la main, l’article 227-24 du Code pénal qui punit de trois ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende le fait de diffuser « un message à caractère violent (…) susceptible d'être vu ou perçu par un mineur ». 
      Levée d’immunité
      Suite à une demande du Garde des Sceaux, le 5 octobre 2016, le Parlement européen accepte la levée de l’immunité parlementaire de l’eurodéputée. Le 20 juin 2017, Marine Le Pen est à nouveau convoquée « pour interrogatoire de première comparution ».
      Elle refuse une nouvelle fois, opposant cette fois son statut de députée. Le 8 novembre 2017, le bureau de l’Assemblée nationale accorde à son tour la levée de son immunité.
      Durant son audition, elle répète avoir supprimé l’image de James Foley, mais conservé les deux autres photos, car elle ignorait l’identité des victimes. Et surtout, expliquait avoir diffusé ces contenus en réaction à la « communauté d’esprit » dessinée dans l’interview de Bourdin, entre Daech et le FN, alors qu’aucune comparaison ne peut être faite entre « ces exactions barbares » avec « un parti démocratique français ».
      La décision en notre possession indique au surplus que l’élue « justifiait la diffusion de ces photographies par son souci de contribuer à l’information sur la réalité de la guerre et aux exactions qui en étaient la conséquence ». Et l‘élue d’ajouter que d’autres contenus choquants ont pu être diffusés dans la presse « comme celle du jeune Aylan échoué sur une plage ».
      Elle estimait enfin impossible de mettre en place des mesures pour interdire l’accès des mineurs à Twitter alors que de nombreux contenus notamment sur les réseaux sociaux sont « pénalement répréhensibles sans qu’aucune poursuite ne soit engagée à l’encontre de ces supports ».
      Elle était néanmoins mise en examen pour avoir diffusé un message à caractère violent ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine accessible aux mineurs depuis son compte Twitter.

    • Sony vient de déposer une demande de brevet dédié à un nouveau système d'assistance en ligne pour la PS5. Via cette fonctionnalité, les joueurs seraient en mesure d'être mis en contact avec d'autres joueurs pour les aider en cas de difficulté sur un jeu. 
      Comme vous le savez peut-être, la PS5 dispose actuellement d'un système d'aide basique, qui permet aux joueurs d'accéder à des vidéos tutoriels susceptibles de leur porter assistance sur certains titres, comme Demon's Souls par exemple. Reste que cette fonctionnalité n'est pas disponible pour l'ensemble des titres de la console.
      Or, comme en atteste une récente demande de dépôt de brevet du constructeur, Sony planche actuellement sur un autre système d'assistance en ligne. Via cette fonctionnalité, les joueurs pourraient être mis en relation avec “des experts”, à même de les aider sur un titre spécifique. Pour résumer, il s'agirait tout simplement de joueurs expérimentés, qui ont déjà fini le jeu en question.
      UNE ASSISTANCE EN TEMPS RÉEL POUR LES JOUEURS PS5
      Comme l'explique le document, ce système analyserait les données relatives à la session en cours du joueur, telle que la quête concernée, le niveau de difficulté, l'équipement du joueur et son niveau de puissance (si le jeu en question en propose) et ses compétences. En fonction de ces multiples facteurs, le système proposerait aux joueurs différents experts, qui ont réussi le passage en question dans les mêmes conditions.
      Chaque joueur pourrait devenir “expert” bénévolement, et accepterait donc d'être contacté en temps réel lorsqu'un joueur a besoin d'aide. La mise en contact avec l'un de ces bons samaritains pourrait se dérouler soit via l'appli Playstation, soit via une application à venir disponible directement sur la console.
      UNE FONCTIONNALITÉ INSPIRÉE D'UBER
      Lors d'une assistance en direct, l'expert pourra offrir ses conseils et ses astuces par le biais de messages écrits, par un chat vocal, ou bien via des vidéos commentées. Le brevet compare cette méthode au fonctionnement de l'entreprise Uber, dans le sens où chaque demande d'assistance sera transmise aux experts marqués comme disponibles au moment de la requête. Le premier à répondre sera alors mis directement en relation avec le joueur en difficulté. Notons enfin qu'une option permettant d'éviter les spoilers serait également à l'étude, indiquant aux experts d'éviter les révélations lors de leur tutoriel (en passant les cinématiques par exemple).
      Encore une fois, il ne s'agit que d'un brevet, et cette fonctionnalité ne pourrait jamais voir le jour. Reste que ce système semble prometteur, et pourrait s'avérer extrêmement utile pour certains titres exigeants, comme Demon's Souls ou bien le très récent Returnal, qui fait déjà polémique pour sa difficulté jugé trop corsée pour un jeu AAA. 


       
       

    • À la recherche d'un smartphone pas cher de la marque Realme ? Profitez vite de ce bon plan Cdiscount pour vous procurer le modèle 128 Go du Realme 6i qui est à moins de 110 euros avec un coupon de réduction. Focus sur cette nouvelle bonne affaire. 
      CLIQUEZ ICI POUR PROFITER DE CE BON PLAN 
      Voici une offre promotionnelle qui risque d'intéresser pas mal de personnes ayant besoin d'un smartphone 4G avec une bonne configuration.
      Actuellement, Cdiscount permet à ses clients d'avoir le Realme 6i à 149,30 euros. Disponible dans son modèle 4/128 Go, le téléphone en question proposé un coloris blanc laiteux voit son prix baisser à 109,96 euros. Pour obtenir le tarif réduit, il suffit de saisir le code promotionnel AFFAIRE20 au cours de l'étape de la commande. Pour information, l'article est éligible à la livraison gratuite à domicile.
      À propos des caractéristiques du smartphone, le Realme 6i est équipé d'un écran HD+ de 6,5 pouces avec une définition de 1600 x 720 pixels, d'un processeur MediaTek Helio G80, d'une mémoire vive de 4 Go de RAM, d'un espace de stockage de 128 Go de ROM et d'une batterie de 5000 mAh. L'ensemble fonctionne sous le système d'exploitation mobile Android avec une interface utilisateur Realme UI. Pour la partie photo, le téléphone est doté d'un double capteur principal de 48 + 8 MP et d'un capteur frontal de 16 MP.
           

    • Xiaomi a tenu sa conférence de presse française en présentant en figure de proue, le Mi 11 Ultra, le smartphone de tous les superlatifs.
      Le Mi 11 Ultra est incontestablement la star de cette présentation de mai 2021. Xiaomi a tout mis dans son smartphone très haut de gamme, sans pour autant faire exploser son tarif.
      A 1199 €, il est dans la fourchette haute de son marché. Plus cher que l’Oppo Find X3 Pro, moins que le Galaxy S21 Ultra de Samsung. Mais à la différence de ces deux-là, le Mi 11 Ultra a reçu la meilleure note en photo de la part du très sérieux laboratoire DXOMark.
      Et cerise sur le gâteau, si vous commandez le Mi 11 Ultra sur la boutique Mi.com, vous pouvez appliquer le code promo GOTAGA10 qui donne droit à 10% dès 200 € d’achat. Au final, le Mi 11 Ultra est disponible à 1079,91 € en prix de lancement après réduction. L’affaire devient intéressante. 
       
      Xiaomi France a été plus créatif que les autres pays. Sa conférence intitulée « Révélations » a pris la forme d’un petit court-métrage. L’histoire de Mickaël qui a cassé son smartphone et cherche un nouvel appareil pour assouvir sa passion de photos de poignets de porte. En guest, on entend Benoît Allemane, voix française de Morgan Freeman, qui joue le rôle de Dieu. Clin d’oeil évident au film Bruce Tout-Puissant.
      Le Xiaomi Mi 11 Ultra arrive enfin en France
      Attendu depuis plus d’un mois maintenant, le Xiaomi Mi 11 Ultra arrive enfin en France aujourd’hui. Sa commercialisation est effective dès aujourd’hui. En précommande ce 4 mai, il sera livré le 11 mai prochain. Son prix est aussi annoncé : 1199 €. Cela correspond bien au tarif pratiqué sur les 20 exemplaires mis en vente (10 noirs et 10 blancs) dans la boutique Sébastopol de Xiaomi à Paris il y a quelques jours. 
       
      Comme Xiaomi l’avait indiqué dans sa communication officielle, le téléphone sort avec la mise à jour MIUI 12.5. Celle-ci marque un réel tournant pour la surcouche de Xiaomi. Elle intègre les dernières optimisations qui ont été faites suite aux tests de DXOMark. Autant dire qu’il semble bien fignolé. Cette dernière mise à jour améliore la qualité des photos et l’autonomie.
      Le Mi 11 Ultra est grand, gros et lourd
      Côté design, le Mi 11 Ultra reprend les codes du Mi 11. On a un revêtement entièrement en céramique qui englobe l’appareil, délicatement dessiné par ses quatre bords incurvés. Ce matériau assure une grande solidité sans alourdir l’appareil qui est certifié IP68. Heureusement d’ailleurs, puisqu’il pèse déjà 234g. Sa taille est en conséquence : 164,3 x 74,6 x 8,4 mm. 
        
      Pour cela, on a droit à un grand écran Amoled principal de 6,81 pouces (WQHD+). Celui-ci est compatible 120 Hz et HDR10+. Il est secondé par un petit écran à l’arrière pour afficher notifications et profiter du bloc photo pour prendre des selfies de meilleure qualité.
      Le Mi 11 Ultra est le meilleur en photo (selon DXOMark)
      Ce bloc photo est la pièce maîtresse du Mi 11 Ultra. D’ailleurs, il est largement dessiné. Xiaomi n’a pas voulu le camoufler. Le constructeur assure que « jamais autant de technologies photo n’ont été mises dans un smartphone ». Il bénéficie ainsi d’un jeu de trois capteurs : 
       
      Capteur principal 50 MP ((f/2.0, 24 mm, 1/1.12″, 1.4µm)
      – Capteur ultra grand-angle 48 MP (f/2.2, 12mm, 128˚, 1/2,0″, 0,8 µm)
      – Téléobjectif & macro 48 MP (f/4.1, 120mm, 1/2.0″, 0.8µm, zoom optique 5x, zoom numérique 120x)
      A l’avant, on trouve une caméra frontale de 20 MP (f/2,2, 27 mm (large), 1/3,4″, 0,8 µm).
      Une charge toujours plus rapide
      L’autonomie n’est pas reléguée à l’arrière. Wi-Fi 6, 5G, Bluetooth 5.1 et surtout équipé du gourmand processeur Snapdragon 888 (le plus puissant du marché), le Mi 11 Ultra a besoin d’une grosse batterie. Xiaomi lui adjoint les services d’un accu de 5000 mAh. La charge est à l’avenant avec un système de 67 Watts aussi bien effectif en filaire que sans fil. Avec lui, le Mi 11 Ultra passerait de 0 à 100 % en 36 minutes. 
       

    • En édition limitée, le billard répondant aux normes de tournois professionnels et fidèle à l’esthétique de la marque embarque un système gyroscopique permettant de jouer en mer.
      Pour le possesseur d’un yacht, quoi de plus frustrant que de ne pas pouvoir faire une partie billard lors d’une sortie en mer avec des amis. En effet, le moindre roulis risquerait de perturber grandement la partie. Bugatti l’a bien compris et a donc décidé de sortir un billard adapté aux yachts de ses clients. 
      Fidèle à l’esprit de la marque, le billard est fait d’aluminium anodisé, de fibres de carbone fournies par IXO, société espagnole le tout assemblé avec de la visserie en titane. Il sera disponible en série limitée à 30 modèles au prix de 300 000 dollars.
      Bien évidemment, pour ce tarif, vous aurez toute la panoplie d’accessoires indispensable : un support mural pour les queues recouvert de carbone, un écran tactile 13 pouces pour noter le score, un étui en cuir pour les boules, des queues en fibre de carbone avec des embouts rappelant des commandes de la Chiron. Le tout pourra être éclairé par une suspension lumineuse elle aussi faite de fibre de carbone.
      Un système gyroscopique pour la stabilité
      Jouer au billard sur un bateau paraît incongru et extrêmement difficile. Cependant avec un système gyroscopique, il est possible de connaître et corriger quasi instantanément la position du plateau. Et cela fonctionne ! En effet, le billard gyroscopique existait avant la sortie du modèle Bugatti. Il est déjà possible d’en trouver un sur le paquebot de croisière Radiance of the Seas. 
       
      Un gyroscope est un appareil utilisant une loi de la physique permettant de mesurer la position angulaire d’un objet. Lorsqu’un solide est en rotation, il a tendance à garder son axe de rotation invariable. C’est ce phénomène qui permet à un cerceau que vous faites rouler sur le sol de rester debout.
      C’est également grâce à des systèmes gyroscopiques que l’on va équilibrer le vol d’un drone, empêcher l’utilisateur de tomber d’un Segway ou autres gyropodes. On retrouvera également ce système dans les smartphones et tablettes pour détecter les mouvements de rotation sur les 3 axes, ce qui peut s’avérer particulièrement utile pour les applications utilisant la réalité augmentée ou virtuelle.
      Selon Bugatti, son système permet aux pieds de la table de s’ajuster en moins de 5 millisecondes sans le moindre bruit ni la moindre vibration. 
      Comment jouer sans fautes au billard ? Il y a une table high tech pour ça

    • Les prochaines Radeon RX RDNA 3 vont assurer une importante augmentation des performances face aux actuelles Radeon RX 6000 series. A ce sujet de récents rapports annoncent des gains impressionnants en particulier pour la Radeon RX 7900 XT.
      AMD travaille  sur sa prochaine génération de carte graphique gaming. Elle va profiter de l’architecture GPU RDNA 3 qui selon des fuites va assurer un important bond des performances. Plus exactement le GPU « phare », le Navi 33 devrait profiter d’une augmentation massive du nombre de cœurs.
      Normalement le GPU Navi 31 basé sur l’architecture RDNA 3 va remplacer l’actuelle « vitrine », le Navi 21 (Radeon RX 6900 XT).  Sa conception “double puce” va normalement permettre de proposer une mécanique plus imposante de quoi assurer une augmentation massive des performances.  Les rumeurs évoquent un gain entre 250 et 300 % face à l’actuelle Radeon RX 6900 XT (Navi 21).
      Radeon RX 7900 XT, un “petit” monstre de puissance ?
      Cette solution s’équipe d’un GPU Navi 21 issu d’une gravure à 7 nm. Il embarque 80 unités de calcul soit 5120 processeurs de flux et profite d’un Infinity Cache. Le GPU Navi 32 semble se profiler avec 2 x 80 unités de calcul soit 2 x 5120 processeurs de flux. A noter que l’architecture RDNA 3 issue d’une gravure à 5 nm et non du 7 nm  devrait supporter une hausse des fréquences de 15% tout ayant des besoins énergétiques en baisse de 30%. Navi 31 devrait également assurer des performances en Ray-Tracing aussi importante que celle proposée par les GPU Ampere de Nvidia.
      Ces prochaines Radeon RX RDNA 3 seront en concurrence avec les GeForce RTX 4000 series (Ada Lovelace).
      Tout ceci est à prendre avec des pincettes…sachant que l’arrivée de tout ce petit monde n’est pas prévue avant 2022 voir 2023. Bien des choses peuvent évoluer d’ici là.

    • L’annonce de la GeForce RTX 3080 Ti est programmée au mois de mai. Nvidia a repoussé de deux semaines l’évènement. Les tests indépendants seront publiés au mois de juin 2021.
      Le calendrier autour de la prochaine GeForce RTX 3080 Ti se précise. Selon les derniers rapports son annonce a été reportée de deux semaines. Prévu à l’origine le 18 mai ce rendez-vous est désormais fixé au 31 mai. Normalement Nvidia va présenter non pas une carte graphique mais deux avec les GeForce RTX 3080 Ti et 3070 Ti. Du coté des tests indépendants ils seront autorisés à partir de 2 juin pour la RTX 3080 Ti et le 8 juin pour la RTX 3070 Ti.
      Bien que nous n’ayons pas de précision concernant les dates de commercialisation, elles devraient suivre, à un jour près, celles des tests.
      Les GeForce RTX 3080 Ti et 3070 Ti
      La GeForce RTX 3080 Ti va s’équiper d’un GPU GA102-225.  Elle mettre en vedette 10240 cœurs CUDA et 12 Go de mémoire GDDR6X, soit 2 Go de plus que la GeForce RTX 3080. Le bus mémoire sera de 384-bit soit de quoi proposer de 152 Go/s de plus au niveau de la bande passante.
      GeForce RTX 3090    GeForce RTX 3080 Ti    GeForce RTX 3080    GeForce RTX 3070 Ti    GeForce RTX 3070
      GPU    GA102-300    GA102-225    GA102-200    GA104-400    GA104-300
      Cœurs CUDA     10496     ~10240     8704     6144     5888
      Cœurs RT     82     80     68     48     46
      Cœurs Tensors     328     320     272     192     184
      ROPs     112     112     96     96     96
      Fréquence de base     1395 MHz     1365 MHz     1440 MHz    À confirmer     1500 MHz
      Fréquence boost     1695 MHz     1665 MHz     1710 MHz    À confirmer     1725 MHz
      Mémoire     GDDR6X de 24 Go     GDDR6X de 12 Go     GDDR6X de 10 Go     GDDR6X 8 Go     8 Go GDDR6
      Bus mémoire     384 bits     384 bits     320 bits     256 bits     256 bits
      Fréquence     19,5 Gbps     19 Gbps ~     19 Gbps     19 Gbps     14 Gbps
      bande passante     936 Go/s     912 Go/s     760 Go/s     608 Go/s     448 Go/s
      TDP
       350W     320W     320W (320W)    À confirmer     220W
      Priw     1 499 $    À confirmer     699 $    À confirmer     499 $
      Date de sortie    24 septembre 2020    2 juin 2021 ?    17 septembre 2020    9 juin 2021 ?    Le 29 octobre 2020
      Source
      De son coté la GeForce RTX 3070 Ti est un modèle plus sage et plus accessible. Certains annoncent déjà qu’il s’agira peut-être de l’une des cartes les plus intéressantes de l’offre actuelle de Nvidia.  Son GPU, un GA104-400 va mettre en action 6144 cœurs CUDA accompagnés de 8 Go de GDDR6X de quoi booster de 160 Go / s la bande passante offerte par la GeForce RTX 3070.

    • Microsoft propose depuis quelques jours une nouvelle mise à jour Windows 10, KB5001391. Elle est disponible en tant que mise à jour facultative depuis le 28 avril dernier. Elle s’adresse aux PC sous Windows 10 20H1 ou 20H2.
      KB5001391 ne vise pas la sécurité. Son contenu corrige plusieurs problèmes tout en apportant une nouveauté. Si Windows Update l’affiche, son téléchargement et son installation demande une intervention manuelle.
      Elle corrige un certain nombre de problèmes plus ou moins importants. Par exemple le souci d’utilisation importante de la mémoire par lsass.exe est corrigé. Nous avons des correctifs pour le problème d’utilisation importante du processeur et une défaillance autour du NTFS. Le contenu apporte également une nouveauté. Le Widget « Météo et actualité » fait son apparition dans la barre des tâches.  Cette fonctionnalité est déployée de manière progressive.
      KB5001391 est cependant une mise à jour facultative. Sa publication est un moyen pour Microsoft de récolter des données de télémétrie. Elles permettent de vérifier qu’aucun bug ou problème n’est présent. La publication « grand public » définitive est programmée pour le prochain Patch Tuesday (11 mai 2021).
      Windows 10, KB5001391 est une MAJ bêta 
       
      Généralement il n’est pas conseillé d’installer une mise à jour facultative sur un PC de production. Ce type de mises à jour doit être considéré comme une version « bêta ». En clair il est possible que des problèmes apparaissent suite à l’installation. L’histoire montre que parfois la situation peut être critique. Le PC peut planter avec un écran bleu de la mort (BSOD).
      Actuellement KB5001391 s’accompagne de trois problèmes connus et sans solution. Ils sont décrits dans sa note de version. La version finale attendue pour le prochain Patch Tuesday devrait se montrer plus « sure » sachant que Microsoft travaille à l’optimiser. Cela ne veut pas dire qu’aucun problème ne sera de la partie mais le risque est normalement plus faible.
      Une mise à jour facultative permet par contre aux administrateurs système de s’assurer que toute fonctionne bien avant la publication de la version définitive. Des tests de compatibilité peuvent être lancés et des solutions développées en cas de problème. Un blocage de l’installation peut aussi être mis en place tant que la situation n’est pas résolue. Enfin il est possible que dans certains cas l’installation soit nécessaires. Elle peut apporter des correctifs vitaux permettant au PC de retrouver ses performances, sa stabilité et tout son potentiel.
      Pour résumer une mise à jour facultative propose un « aperçu » des correctifs qui seront déployés lors du prochain Patch Tuesday. Elle est donc importante pour les administrateurs système afin de procéder à des tests. La majorité des utilisateurs doivent l’ignorer en raison d’une nature « bêta » pouvant introduire des défaillances.
      Cette règle n’est cependant pas absolue si la mise à jour en question apporte des correctifs critiques permettant de reprendre la main sur son PC.

    • Selon de nouvelles rumeurs le rendez-vous avec les processeurs Ryzen 7000 est prévu en 2022. Le lancement va se faire en deux temps avec une annonce puis la commercialisation.
      A la fin du mois d’avril des informations autour des prochaines générations de processeurs Ryzen ont été publiées. Toute porte à croire qu’AMD va maintenir son rythme d’innovation avec chaque année l’arrivée d’une nouvelle génération de puces. Il faut ainsi s’attendre dès la fin 2021 au lancement de processeur Zen 3+ profitant d’une gravure à 6 nm.
      Ryzen 7000 series, Zen 4 en action 
       
      Architecture Zen d’AMD , feuille de route de 2017 à 2022
      Le 5 nm sera de son coté d’actualité en 2022 avec Zen 4. Plus précisément cette dernière architecture est normalement prévue pour le deuxième semestre 2022 au travers de puces épaulées d’un iGPU  Navi 2. Le rendez-vous serait fixé au troisième trimestre pour une annonce officielle. La commercialisation serait de son côté prévue un ou deux mois plus tard.
      L’architecture Zen 4 va profiter d’une finesse de gravure à 5 nm. Elle donnera naissance aux Ryzen 7000 series connus sous le nom de code « Raphael ». Le segment mobile sera aussi concerné avec les offres « Phoenix ». Pour le marché professionnel (serveur) il faut tabler sur les puces EPYC 7004 ( nom de code Genoa).
      Entre l’actuelle offre Ryzen 5000 series et ces nouveautés Ryzen 7000 series, AMD va lancer l’architecture Zen 3+ en 6 nm. Elle est censée donner naissance au Ryzen Threadripper Chagall sur le marché HEDT et aux Ryzen 6000 series Warhom pour le marché « Desktop » et Rembrandt pour l’offre mobile.

    • Le gestionnaire de périphérique de Windows 10 s'améliore : grâce à lui, la gestion des pilotes va devenir beaucoup plus simple. Deux nouvelles options font ainsi leur apparition : une alerte lors d'une suppression de pilotes malencontreuse, et une toute nouvelle méthode d'affichage, qui permet de repérer plus facilement les pilotes installés. 
      Gérer les périphériques de Windows 10 n'est pas toujours évident, surtout pour les moins experts. Faut-il supprimer tel ou tel pilote quand on en installe de nouveaux, peut-on désinstaller un driver pour un composant que l'on pense n'être jamais utilisé ? Pour faciliter la tâche des utilisateurs, Microsoft améliore le gestionnaire de périphériques de Windows 10 avec de nouvelles options.
      Au programme de ces nouvelles fonctionnalités : un message d'alerte lors de la désinstallation d'un périphérique et surtout de nouvelles méthodes d'affichage. Voilà tout ce qui change dans la dernière mise à jour du système d'exploitation.
      WINDOWS 10 AFFICHE CLAIREMENT LES PILOTES DE TOUTES LES PÉRIPHÉRIQUES DU PC
      Deux nouveautés viennent donc d'apparaître dans la nouvelle build de Windows 10. La première concerne la désinstallation d'un pilote matériel. Lorsque vous désinstallez les drivers d'un périphérique, un message vous prévient désormais, surtout si le composant est en cours d'utilisation. De quoi empêcher une malencontreuse désinstallation d'un pilote vital à la bonne exécution du système. De quoi également détecter facilement les périphériques qui utilisent tel ou tel pilote, et vous permettre de désinstaller proprement chaque driver inutilisé. 
       
      La seconde nouveauté concerne le mode d'affichage du gestionnaire de périphériques. Jusqu'à présent, il était possible de lister les composants matériels par type, par connexion, par ressource… Mais pas en fonction des pilotes utilisés. C'est désormais chose faite dans la dernière build de Windows 10. Il est maintenant possible d'afficher les éléments du gestionnaire en les classant par pilote. Trois options sont en réalité disponibles :
      Appareils par pilote Pilotes par type Drivers by device (cette option n'a pas encore été traduite) Là encore, on y gagne en efficacité, puisqu'il est possible de consulter la liste de toutes les pilotes associés à un composant, comme le montre la capture plus bas.
      COMMENT ACCÉDER AU NOUVEAU GESTIONNAIRE DE PÉRIPHÉRIQUES DE WINDOWS 10
      Ces nouvelles options du gestionnaire de périphériques sont d'ores et déjà disponibles dans l'actuelle build 21370.1 de Windows 10, déployée en fin de semaine dernière à destination des utilisateurs du programme Windows Insider (Canal Dev). Celle-ci améliore notamment la gestion des casques Bluetooth et prend en charge le codec AAC.
      Si vous n'avez pas encore souscrit à ce programme de bêta-test, vous pouvez le faire à tout moment en vous rendant dans les Paramètres de Windows 10 (pressez simultanément les touches [Windows] + [I]. Dirigez-vous ensuite sur Mise à jour et sécurité, puis Programme Windows Insider, et cliquez enfin sur Commencer. Après avoir rejoint le programme, dirigez-vous sur Paramètres > Mise à jour et sécurité > Windows Update > et cliquez sur Rechercher des mises à jour.
      Enfin, si vous ne souhaitez pas rejoindre le programme Windows Insider, patience : les nouveautés du gestionnaire de périphériques seront intégrées à la mise à jour majeure de Windows 10 21H2. Celle-ci devrait être diffusée en version stable à l'automne 2021. 


    • Dell au travers de sa marque Alienware propose dans sa dernière génération de PC gaming une version personnalisée de la Radeon RX 6800 XT. La carte embarque un GPU Navi 21 XT et affiche les fréquences recommandées par AMD.
      Cette carte graphique Dell Radeon RX 6800 XT « OEM » est conçue autour des spécifications de référence. En clair elle suit à la lettre les recommandations d’AMD.  Elle fait son apparition dans les nouveaux ordinateurs de bureau d’Alienware.  Dell l’équipe d’une solution de refroidissement demandant deux slots d’extension et équipée de trois ventilateurs. Si cette conception est proche de celle d’AMD nous avons quelques différences dans la « qualité » des matériaux.
      Radeon RX 6800 XT “OEM” de Dell 
               
      La carte de Dell propose un carter en plastique. Ses trois ventilateurs classiques poussent l’air au travers d’un vaste radiateur constitué d’ailettes en aluminium. L’équipement comprend une plaque arrière occupant toute la longueur. Le look global est neutre au travers d’une finition noir mat et sans autocollant. Le PCB est vert tandis que l’alimentation demande deux connecteurs PCIe 8 broches. La connectique comprend trois DisplayPort et un HDMI.
      De manière générale la carte propose une conception soignée mais sans rivaliser avec les versions maisons des partenaires d’AMD. A ce jeu, Lenovo est intouchable. 
       
      La Radeon RX 6800 XT Legion de Lenovo
      Le constructeur est à l’origine d’une version « maison » de la Radeon RX 6900 XT rivalisant avec les solutions partenaires d’AMD de la même carte.

    • 0 COM
      Sony déteste vraiment le crossplay sur PS4. Craignant que le crossplay ne nuise aux ventes de consoles, le géant nippon a d'ailleurs longtemps refusé de permettre aux joueurs PlayStation de jouer avec des camarades venant d'autres plateformes. Après des négociations tendues avec Epic Games, développeur de Fortnite, Sony a finalement accepté de changer son fusil d'épaule. Néanmoins, le groupe japonais réclame des compensations financières aux développeurs qui souhaitent proposer le crossplay. 
      Pendant des années, Sony a fermement refusé d'autoriser le crossplay aux jeux disponibles sur PlayStation. Le géant du jeu vidéo a longtemps refusé que les joueurs PS4 puissent retrouver des joueurs Xbox, Nintendo ou PC en ligne. Sony avait tout simplement peur que les acheteurs soient alors moins enclins à investir dans une PS4 pour jouer avec leurs amis.
      Après des mois de négociations, Epic Games est parvenu à faire plier Sony en 2018. Fortnite s'est ainsi imposé comme le premier jeu à proposer le crossplay sur PS4. Dès 2019, Sony a ouvert cette possibilité aux autres jeux. Deux ans plus tard, des documents présentés lors du procès opposant Apple à Epic Games (concernant l'éviction de Fortnite de l'App Store) révèlent les dessous des négociations avec Sony. On y découvre plusieurs propositions écrites de Joe Kreiner, vice-président du développement commercial d'Epic Games, à l'intention.
      SONY RÉCLAME UNE REDEVANCE AUX DÉVELOPPEURS QUI UTILISENT LE CROSSPLAY SUR PS4
      Comme on s'y attendait, Epic Games a eu beaucoup de mal à convaincre Sony d'accepter le crossplay. Pour infléchir la position du géant japonais, Joe Kreiner a notamment proposé de faire “tout son possible pour faire ressembler Sony à des héros”, d'ajouter des personnages exclusifs aux abonnés PS Plus à Fortnite, ou de lancer un jeu dédié pour le PSVR2, le prochain casque de réalité virtuelle de Sony.
      Ces offres n'ont pas fait changer Sony d'avis. Par contre, l'entreprise a finalement estimé que le crossplay était un bon moyen de réclamer de l'argent aux éditeurs et développeurs. D'après un autre document présenté lors du procès, Sony contraint en effet les développeurs à s'acquitter d'une redevance pour proposer le crossplay sur un jeu. 
      Lire également : Sony enquête sur les problèmes autour de l’horloge interne des PS5 et PS4 
      Concrètement, Sony réclame une compensation financière dès qu'un joueur PS4 réalise des microtransactions dépassant un certain pourcentage sur une autre plateforme. “Si quelqu'un  joue principalement sur PlayStation, mais paye sur iPhone, cela pourrait déclencher une compensation” explique le PDG d'Epic Games, Tim Sweeney. Pour Sony, cette taxe vise à “compenser la réduction des revenus” provoquée par le crossplay. Tim Sweeney précise que Sony est le seul fabricant à exiger des contreparties financières.

    • Un cliché signé PowerColor annonce l’arrivée d’une version « blanche » de la Hellhound Radeon RX 6700XT 12GB GDDR6. Il montre un PCB 100% White.
      Le constructeur annonce une variante de la Hellhound Radeon RX 6700 XT . Nous sommes devant une version « personnalisée » de la carte de référence d’AMD. La belle dévoile un original PCB avec une couleur blanche dominante. Ce coloris apporte du contraste avec certains composants noirs. Ce design sera généralisé à tout l’équipement de la carte.
      Hellhound Radeon RX 6700XT Spectral White
      En clair il va concerner le PCB mais aussi le système de refroidissement c’est-à-dire la plaque arrière, le carter et probablement les ventilateurs. Nous ne savons pas si le paramétrage coté fréquence de l’actuelle Hellhound Radeon RX 6700 XT
      sera concerné.
      La Radeon RX 6700 XT embarque un GPU Navi 22 issu d’une gravure à 7 nm. Il dispose de 2560 processeurs de flux, 40 unités d’accélération Ray Tracing, 144 MPU et 64 ROP. L’équipement comprend 12 Go de mémoire vive exploités via un bus mémoire 129 bits. Pour connaitre en détail les performances de cette solution vous pouvez relire notre test.

    • La prochaine génération de processeur Xeon est connue sous le nom de « Sapphire Rapids ». Selon de nouvelles fuites Intel compte proposer jusqu’à du 80 cœurs.
      La gamme de processeur Xeon va évoluer avec l’arrivée de Sapphire Rapids. La publication d’un cliché dévoile un important changement. Si les rumeurs tablaient jusqu’à du 56 cœurs il semble qu’Intel vise encore plus haut. L’offre va probablement afficher une vitrine équipée de 80 cœurs de calculs Golden Cove répartis sur quatre chiplets de 20 cœurs. Si la photo est vraies ce Xeon est une puce équipée de 80 cœurs physiques et 160 cœurs logiques. 
       
      Il est dit que ces processeurs vont se présenter au travers d’un format LGA LGA4577-X. Il est prévu la prise en charge du PCI-Express Gen 5.0, du CXL 1.1 et de la mémoire vive  DDR5.

    • La mise à jour Windows 10 KB5001391 apporte un tas de correctifs. Microsoft corrige de nombreuses défaillances dont des soucis d’utilisation élevée du processeur. Ce problème a surgi suite à l’installation des dernières mises à jour.
      Les nombreux rapports à son sujet évoquent deux processus ou plus qui affectent de manière importantes les performances du PC. Tout se déroule de manière inattendue avec comme conséquence une forte augmentation de l’utilisation du processeur et parfois un blocage du PC. Il ne s’agit pas d’un plantage mais d’une sorte de « gel » en raison d’un processeur utilisé à 100 % de ses capacités.
      Windows 10 et KB5001391
      En parallèle KB5001391 s’attaque à des soucis avec le menu démarré. L’année dernière Microsoft a fait évoluer doucement son design avec l’utilisation de fonds transparents au niveau des vignette en lieu et place de couleurs solides. Ce petit changement n’a cependant pas été parfait pour tout le monde. Dans certains cas des vignettes vierges sont apparues et d’autres sont devenues inactives. 
       
      KB5001391 corrige normalement tout ceci. La mise à jour est disponible au travers de différents canaux de distribution. Elle vise les PC sous Windows 10 20H1 ou 20H2. Vous pouvez l’installer vie Windows Update à cette adresse
      Tous les Paramètres > Mise à jour et sécurité > Mise à jour facultative
      Par contre attention, il s’agit d’une mise à jour « Preview » si bien que ces problèmes inattendus sont possibles. Pour d’avantage de sécurité, nous vous conseillons d’attendre la version finale. Elle est prévue lors du prochain Patch Tuesday. Cette grande maintenance mensuelle est programmée tous les deuxièmes mardis de chaque mois. Le rendez-vous est donc fixé au 11 mai prochain.

    • L’année 2021 est charnière pour Samsung sur le marché des téléviseurs. Le constructeur sud-coréen a introduit ses premiers modèles équipés de Mini LED, une technologie de rétroéclairage révolutionnaire dont on parle avec enthousiasme depuis quelque temps déjà. Avec sa nouvelle gamme Neo QLED, Samsung propose tout simplement les meilleurs téléviseurs LCD disponibles actuellement. 
      Découvrir 
      LES AVANTAGES DU MINI LED
      Les TV Samsung Neo QLED reposent sur un système de rétroéclairage Quantum Mini LED associé à la technologie propriétaire Quantum Matrix, qui leur permet d’afficher une qualité et une finesse d’image exceptionnelles. Les Mini LED utilisées sont 40 fois plus petites que les LED standard, ce qui permet d’en intégrer beaucoup plus derrière la dalle du téléviseur.
      Les Samsung Neo QLED reprennent le principe du Full Array Local Dimming consistant à créer de multiples zones de rétroéclairage afin d’améliorer la précision et le rendu de l’image, avec jusqu’à plusieurs centaines de zones selon les modèles. 
       
      Avec les Mini LED, pas besoin de lentille afin de disperser la lumière ou de boitier pour maintenir celle-ci en place : les Mini LED se suffisent à elles-mêmes et peuvent être contrôlées de manière extrêmement précise grâce à leur système de micro-couches.
      Conséquence : l'appareil profite d’une meilleure homogénéité de l’image et on n’observe aucun effet de blooming, ce phénomène de rétroéclairage irrégulier faisant apparaitre des traces de lumière à l’écran autour d’un objet sur fond noir.
      Mais surtout, le Quantum Mini LED permet d’accroître encore la luminosité des téléviseurs Samsung, qui battent définitivement les TV OLED sur ce terrain. Sur cette génération, le pic de luminosité peut atteindre jusqu’à 4000 nits alors que l’OLED atteint très difficilement les 1000 nits. De quoi s’assurer de bien voir l’écran dans n’importe quel environnement lumineux et de bénéficier d’un contraste époustouflant.   
       
      Le HDR est forcément un grand bénéficiaire de la luminosité permise par les Mini LED, et Samsung l’a évidemment exploité. Avec le Quantum HDR (1500, 2000 ou 4000 selon le modèle), l’utilisateur est assuré d’obtenir un contraste sans pareil, sans risque de surexposition, pour des scènes fidèles à la réalité.
      La nouvelle gamme de Samsung reste bien entendu fidèle à la technologie Quantum Dots, ces particules inorganiques qui permettent de couvrir 100 % du volume colorimétrique et garantissent une durée de vie allongée à tous les téléviseurs de la gamme. Tous les contenus télévisuels bénéficient d’images éclatantes, sans le risque de rémanence susceptible de dégrader la qualité de l’écran (Samsung assure 10 ans de garantie anti marquage sur les modèles QLED et Neo QLED). Ce que peu de constructeurs peuvent se permettre.
      UNE IMAGE 8K
      Samsung a commercialisé ses premiers téléviseurs 8K en 2020, et c’est tout logiquement que toute une gamme de TV Neo QLED 8K est mise à disposition des consommateurs. Des contenus 8K sont déjà accessibles sur des applications comme YouTube ou les services de vidéo à la demande, et vont encore se démocratiser largement dans les années qui viennent. Avec une Neo QLED 8K, vous êtes assuré d’être équipé d’un téléviseur à la pointe de la technologie.
      En effet, le puissant Neo Quantum Processor propose une fonction d'upscaling de l’image vers la 8K, et ce quelle que soit la qualité de la source. C'est-à-dire que le processeur va optimiser la qualité et mettre à niveau l’image grâce à l’intelligence artificielle et au deep learning pour simuler de la 8K. Donc même pour les modèles disposant d’une énorme diagonale d’écran, la résolution reste d’excellente facture. Notez que les modèles Neo QLED 4K ont recours à la même technologie pour mettre à l’échelle une image de qualité inférieure vers la 4K. 
       
      UN SON IMMERSIF
      Une expérience TV complète ne peut pas négliger le son, et Samsung a justement mis le paquet pour améliorer son système audio avec la technologie de spatialisation du son et de reconnaissance d’objet, Object Tracking Sound+. Celle-ci offre une meilleure immersion aux spectateurs grâce à des haut-parleurs (60 à 80W selon les modèles) positionnés à différents emplacements du téléviseur. Une fonctionnalité logicielle permet de suivre les objets au sein d’une scène afin de restituer le son sur les différentes enceintes de manière à ce que l’audio soit parfaitement aligné à l’image. Une option qui transforme complètement l’expérience de visionnage.
      UN DESIGN ULTRA PREMIUM
      L’immersion, Samsung la renforce aussi avec le design de ses Neo QLED, très fins pour des téléviseurs LCD, et avec un écran sans bord Infinity pour le plus haut de gamme. La dalle de tous les Neo QLED dispose d’un traitement anti-reflet qui empêche les problématiques effets miroir. Et à partir de la série QN95A, les écrans profitent aussi d’angles de vision élargis.
      Le boîtier déporté One Connect, amovible sur les modèles 8K, permet de préparer simplement son installation en regroupant ses branchements et la connectique sur un hub facilement accessible : prise antenne, ports HDMI et USB, prise Ethernet, sorties audio… Tout ce qu’il faut pour connecter sans difficulté tous ses appareils au téléviseur. Il permet aussi d’habilement dissimuler sa connectique pour créer des espaces plus épurés et supprimer la présence de câbles du champ de vision du spectateur. 
       
      UNE INFINITÉ DE CONTENUS
      Les Neo QLED tournent bien entendu sous Tizen, le système d’exploitation maison de Samsung, toujours à la pointe des fonctionnalités et en matière d’offres de contenus pour Smart TV. La nouvelle application Canal+ avec contrôle du direct, rattrapage avec retour en arrière jusqu’à 8 heures, profils multiples et support 4K UHD est d’ores et déjà disponible sur les Smart TV Samsung de 2021.
      L’OS accueille aussi, en exclusivité sur les gammes de cette année, SALTO le service de streaming français porté par France Télévisions, TF1 Group et Groupe M6, avec toutes les chaînes de ces trois géants de l’audiovisuel français, des replays, des programmes en SVOD, des contenus exclusifs à la plateforme… L’application la plus populaire de ces derniers mois, TikTok, est également disponible sur les nouveaux téléviseurs de la marque. Et enfin, Samsung TV Plus revient avec un bouquet de plus de 40 chaînes gratuites aux thématiques variées : information, cinéma, série, sport, divertissement…
      LA MEILLEURE EXPÉRIENCE GAMING
      Les amateurs de gaming ne sont pas en reste avec l’intégration de ports HDMI 2.1 indispensables pour jouer en 4K à 120 images par seconde, soit la promesse des consoles de dernière génération, les PS5 et Xbox Series X. Les modèles 8K, quant à eux, supportent un flux 8K à 60 images par seconde.
      Vous l’aurez compris, à l’heure de changer de téléviseur, la gamme Neo QLED saura s’imposer comme un choix d’excellence, grâce aux nouvelles technologies Samsung, mais aussi au design d’exception et à la grande richesse de contenus qui caractérisent ces TV. 
      Découvrir 
       
       
         
       

    • Si vous êtes à la recherche d'un SSD interne pour booster les performances de votre PC, sachez que Boulanger vous propose de vous procurer le Samsung 870 EVO d'une capacité de 2 To à un bon prix. On fait le point sur cette nouvelle offre dans la suite de l'article. 
      CLIQUEZ ICI POUR PROFITER DE CE BON PLAN   
      C'est le bon moment de craquer sur un SSD interne avec une grosse capacité de stockage. En ce moment, Boulanger vous donne la possibilité d'avoir le Samsung 870 EVO de 2 To à 189,99 euros au lieu de 299,99 euros. Pour information, les frais de port sont offerts pour une livraison à domicile ou en magasin Boulanger.
      Le 870 EVO de Samsung disponible dans un coloris noir est un SSD au format SATA de 2,5 pouces qui dispose d'une performance améliorée de 30% par rapport à son prédécesseur, le EVO 860. Il embarque la technologie Turbo Write qui permet d'augmenter la vitesse d’écriture et le maintien des performances élevées sur le long terme. Au niveau des vitesses de transfert, le SSD en question atteint des vitesses séquentielles de 560 Mo/s en lecture et de 530 Mo/s en écriture. Garanti 2 ans, le SSD Samsung 870 EVO mesure 10 x 7 x 0.7 centimètres et affiche un poids de 45 grammes.
      À voir également : notre guide d'achat sur meilleurs SSD internes en 2021
       
       
       

       
       

    • Microsoft a déployé le Widget « Météo et actualité » pour Windows 10. Cette nouveauté est officiellement disponible mais de nombreux rapports indiquent qu’elle n’est pas activée malgré l’installation de la mise à jour KB5001391.
      Météo et actualité fait son apparition sur la barre des tâches. Il s’agit d’un « Flux Windows » proposant les dernières actualités. Il intègre également des informations météorologiques. Le tout est mis à jour automatiquement. Ce Widget n’est pas obligatoire, il peut être supprimé avec un simple « clic » droit de la souris. Des options de personnalisation sont aussi de la partie.  Selon Redmond le flux d’actualité s’appuie sur plus de 4500 sources différentes.
      Windows 10 et le Widget « Météo et actualité ». 
       
      Windows 10 et le Widget Actualités et météo de la barre des tâches
      Ce Widget a été déployé à l’aide de la mise à jour Windows 10 KB5001391. Malheureusement, il n’est pas disponible pour tout le monde. En réalité il n’y a rien de surprenant. Le déploiement se fait par étape. En clair Microsoft procède par palier afin de contrôleur le processus d’installation. De cette manière en cas de bug le nombre de victime est limité et des corrections peuvent être apportées afin de poursuivre le déploiement.
      Si vous avez installez KB5001391 mais que ce Widget n’est pas présent, il n’y a pas grand-chose à faire à part patienter.  Il semble qu’aucun commutateur dans le registre ne permette de contourner cette restriction.
      HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\Windows Feeds
      En parallèle quelques rapports évoquent des bugs avec par exemple un flux bloqué donnant naissance à une fenêtre vierge. La solution est de redémarrer Windows Explorer  (Explorer.exe).
      Normalement « Météo et Actualité » va profiter de mises à jour coté serveur dans les prochaines semaines. Les prochainement étapes du déploiement sont normalement prévue le 11 mai prochain puis à la fin du mois.

    • La BMW 760Li Shining Shadow Special Edition est une voiture de très grand luxe destinée uniquement au marché chinois. Produite à seulement 25 exemplaires, cette version de la Série 7 coûte plus de 300 000 € et c’est le tarif hors options.
      Le constructeur automobile allemand a dévoilé la BMW 760Li Shining Shadow Special Edition à l’occasion de l’ouverture du salon de Shanghai. Comme son nom le laisse facilement deviner, c’est une voiture de très grand luxe. Il s’agit d’une nouvelle version en édition limitée de la luxueuse Série 7. D’ailleurs, la version complètement électrique de la Série 7 que BMW a annoncée l’année dernière est toujours attendue. 
      La BMW 760Li Shining Shadow Special Edition est uniquement disponible pour le marché chinois. Elle sera extrêmement limitée puisque seulement 25 exemplaires seront produits par la chaîne d’assemblage. Concurrente de la nouvelle Mercedes-Maybach Classe S V12 qui fête les 100 ans du début de la production automobile de Maybach, la BMW 760Li Shining Shadow Special Edition coûte plus de 300 000 €, environ 331 850 € pour plus de précision.
      La BMW 760Li Shining Shadow Special Edition a de quoi séduire les amateurs de très grand luxe
      La BMW 760Li Shining Shadow Special Edition est facilement reconnaissable avec sa jolie peinture deux tons en gris argent et brun cerisier, sans compter les nombreuses touches de chrome qui offrent un rendu encore plus impressionnant. Le constructeur automobile allemand a d’ailleurs précisé que la voiture passe entre 6 et 7 jours à l’atelier carrosserie pour réaliser la peinture seulement.
      Au niveau de ses caractéristiques, la BMW compte sur des jantes chromées en alliage d’aluminium de 29 pouces de diamètre qui renforcent son aspect de voiture de luxe. De plus, elle est également montée sur des pneus 275/35 R20. Le tableau de bord bénéficie d’une finition laquée noire et les sièges sont en cuir de mérinos blanc fumé. Bien entendu, le confort des passagers est au rendez-vous avec les sièges chauffants et massants ainsi que des écrans HD de 10,25 pouces.
      Enfin, la BMW 760Li Shining Shadow Special Edition en a évidemment sous le capot avec un V12 6.6 L TwinPower Turbo. Celui-ci est capable de 585 ch à 5850 trs/min et un couple de 850 Nm à 1600 trs pour accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 3,8 secondes. 


    • Il semblerait que Volkswagen ait pour ambition de concurrencer directement son rival américain Tesla, et ce même en ce qui concerne les composants internes de ses voitures, telles que son processeur.
      Dans une interview accordée cette semaine au journal allemand Handelsblatt, le PDG du groupe Volkswagen, Herbert Diess, a déclaré que le géant de l’automobile envisageait de concevoir et de développer ses propres puces et logiciels pour les futurs véhicules autonomes. 
      Dans une note confidentielle, Volkswagen avait reconnu la supériorité de Tesla en ce qui concerne l’Autopilot, sa fonctionnalité d’aide à la conduite. Le constructeur automobile américain peut développer de nouvelles fonctionnalités plus rapidement que ses concurrents, notamment grâce à sa puce conçue sur mesure. Il semblerait que Volkswagen ait aussi envie d’avoir ses propres puces pour améliorer ses voitures autonomes.
      Bien sûr, le constructeur automobile ne fabriquerait pas lui-même les puces, mais il souhaite en détenir les brevets. La division logicielle de l’entreprise, Cariad, s’agrandirait pour développer une expertise pertinente. On s’attend alors que des fondeurs spécialisés tels que Samsung ou TSMC soient en charge de la production. Chez Tesla, la production a été confiée à Samsung.
      La pénurie de puces fait toujours rage dans le secteur des voitures autonomes
      En ce moment, l’industrie des voitures électriques est paralysée par une pénurie de puce. Celle-ci touche également d’autres secteurs comme la téléphonie, les cartes graphiques, et même les consoles de salon. Cependant, selon Ralf Brandstaetter de Volkswagen, la pénurie de composants semi-conducteurs pourrait commencer à se résorber au cours du second semestre de cette année.
      Si Volkswagen développe vraiment des puces maison, on imagine que celles-ci ne seront pas dévoilées avant plusieurs années. Par conséquent, il semble peu probable que des véhicules comme le Volkswagen ID.6 2022, le crossover familial électrique de 7 places, en soient équipées.
      En plus d’avoir ses propres puces sur ses voitures, Volkswagen souhaite également révolutionner la manière dont ses véhicules se rechargent. En effet, nous avions pu découvrir un adorable robot autonome de Volkswagen qui recharge les voitures électriques. Il devrait rendre beaucoup plus attractifs les véhicules du constructeur automobile allemand.

    • ASUS dévoilera la série de smartphones ZenFone 8 le 12 mai. D’après la communication du fabricant, il semble que celui-ci s’apprête à dévoiler un flagship de petite taille, que l’on nomme pour l’instant le Zenfone 8 Mini.
      Nos confrères de Gadget Tendency ont dévoilé des images du prétendu téléphone, qui auraient fuité par le biais d’un fabricant de coques. 
      L’ASUS Zenfone 8 Mini pourrait être le premier smartphone Android haut de gamme avec un format aussi compact en 2021. Les fabricants de téléphones se sont peu à peu éloignés des petits formats, qui sont pourtant réclamés par de nombreux utilisateurs. On sait également que Sony préparerait un Xperia Compact, un concurrent de l’iPhone 12 mini.
      Cependant, malgré une forte demande des consommateurs pour un téléphone compact, l’iPhone 12 mini ne rencontrerait pas le succès escompté. En conséquence, Apple a réduit la production de son smartphone pour se concentrer sur les autres modèles.
      Le Zenfone 8 mini est un petit smartphone haut de gamme
      Contrairement aux autres smartphones de petite taille comme le Pixel 4a que nous avions pu tester, l’ASUS Zenfone 8 Mini sera un véritable flagship. En effet, celui-ci devrait être équipé de la puce haut de gamme Snapdragon 888, de 6 à 12 Go de RAM et de 128 à 256 Go de stockage.
      Il offrira un écran FHD+ (1080 x 2400 pixels) AMOLED de 5,92 pouces, compatible avec un taux de rafraichissement de 120 Hz. Celui-ci sera alimenté par une batterie de 4000 mAh, une capacité conséquente par rapport à son petit format. La recharge rapide filaire devrait être de 30 W, mais il faudra certainement se passer de recharge sans fil.
      Côté photo, le smartphone serait équipé de deux caméras à l’arrière, comme on peut le voir sur les rendus du fabricant de coques. La caméra principale de 64 MP IMX686 serait accompagnée par un nouveau capteur ultra grand-angle IMX663.
      Enfin, comme l’a dévoilé ASUS sur ses réseaux sociaux, les téléphones de la gamme Zenfone 8 pourraient être équipés d’une prise jack et seraient certifiés IP68 pour la résistance à l’eau et à la poussière. Il faudra attendre la présentation officielle du 12 mai pour en savoir davantage, notamment sur son prix. 
         
        
              
       
       
       

    • La GeForce RTX 3080 Ti ne semble désormais plus une rumeur. Les indices et les preuves se sont multipliés ces derniers jours. Nous avons désormais droit à un cliché.
      Il ne concerne pas la carte en question mais une boite, celle d’une version personnalisée. La carte est signé MSI, il s’agit de la Suprim X GeFore RTX 3080 Ti. Les indiscrétions s’arrêtent malheureusement là. Nous n’avons pas d’information sur sa mécanique, les fréquences ou encore son équipement. 
       
      Suprim X GeForce RTX 3080 Ti de MSI
      La GeForce RTX 3080 Ti se positionne sur le haut de gamme. L’objectif de Nvidia est de proposer une solution plus agressive face à la Radeon RX 6900 XT d’AMD. Pour ce faire la belle va reprendre une grande partie de la mécanique de la RTX 3090 mais avec quelques concessions.
      GeForce RTX 3080 Ti
      A ce sujet les rumeurs évoque un GPU GA102-225 issu d’une gravure à 8 nm. Il devrait proposer 10240 cœurs Cuda, 320 cœurs Tensor, 80 cœurs RT et 12 Go de mémoire vidéo en GDDR6X exploités au travers d’un bus mémoire 384 bits.
      La belle devrait se positionner aux alentours des 999 dollars en version Founders Edition.
      Carte graphique    GeForce RTX 3080    GeForce RTX 3080 Ti (rumeurs)    GeForce RTX 3090
      GPU Ampere    GA102-200    GA102-225    GA102-300
      Gravue    8nm    8nm    8nm
      Cœurs CUDA    8704    10 240    10 496
      TMUs / ROPs    272 / 96    320 / 112    328 / 112
      Cœurs Tensor / RT    272 / 68    320 / 80    328 / 82
      Fréquence de base    1440 MHz    TBA    1400 MHz
      Fréquence Boost    1710 MHz    TBA    1700 MHz
      GDDR6X    10 Go GDDR6X    12 Go GDDR6X    24 Go GDDR6X
      Bus mémoire    320-bit    384-bit    384-bit
      Vitesse mémoire    19 Gbps    19 Gbps    19.5 Gbps
      Bande passante mémoire    760 Gbps    912 Gbps    936 Gbps
      TGP    320W    320W    350W
      Prix    $699 US    $999 US    $1499 US
      Date de lancement
      17 septembre 2020    ?    24 décembre 2020

    • Windows 10 21H1 est désormais finalisé. Cette semaine Microsoft a annoncé la publication de la RTM. Le déploiement « grand public » de cette version est attendu le mois prochain.
      En attendant une importante étape est franchie. Sur son blog Microsoft a annoncé la version finale (RTM) du système d’exploitation. Publiée au travers du programme Windows Insider il s’agit de Windows 10 build 19043.928. Le géant explique que les canaux beta et Release Preview peuvent profiter d’une nouvelle version. L’équipe de développement continue d’améliorer l’expérience de 21H1. Il est précisé
      « S’il vous plaît noter que 21H1 (May 2021 Update) est proposé au travers du canal Release Preview via Windows Update dans un premier temps. Cela signifie qu’il faut se rendre dans  Paramètres > Mise à jour & Sécurité > Windows Update et choisir de télécharger et d’installer 21H1. Une fois que le PC est mis à jour, il continue de recevoir automatiquement de nouvelles mises à jour d’entretien via Windows Update (comme le processus de mise à jour mensuelle), y compris la récente Build 19043.964 ».
      Windows 10 21H1, le déploiement grand public approche
      Windows 10 21H1 est une mise à jour mineure. L’OS va prendre la forme d’une mise à jour de qualité distribuée par le service Windows Update. En d’autres termes, il ne faut pas s’attendre à des changements significatifs, mais surtout des améliorations « subtiles » sous le capot et quelques « raffinements » ici et là.
      A ce sujet John Cable de chez Microsoft (Vice President, Program Management, Windows Servicing and Delivery) a expliqué
      “Windows 10 21H1 a un ensemble de fonctionnalités améliorant la sécurité, l’accès à distance et la qualité. Les nouveautés que nous publions sont axées sur les expériences de base les plus populaire que les clients nous ont rapporté. Nous avons optimisé cette version pour répondre aux besoins les plus pressants.”
      Microsoft ne donne aucune date précise concernant le coup d’envoi du déploiement « grand public ». Selon le calendrier traditionnel de Microsoft, le rendez-vous est fixé le mois prochain.