• Chrome, Safari, Firefox et Edge unissent leurs forces pour améliorer les extensions de navigateur
    (0 reviews)
    0 comments
    22 views

    spacer.png 

    Google, Apple, Mozilla et Microsoft ont décidé de collaborer pour offrir une expérience de navigation sur l'internet plus fluide et de meilleure qualité, notamment en améliorant les extensions, ces modules complémentaires que vous pouvez télécharger pour personnaliser votre navigateur. 

    Le WebExtensions Community Group, une initiative soutenue par le World Wide Web Consortium (W3C) et promue par quatre de ses principaux membres, Apple, Google, Microsoft et Mozilla, a pour but de normaliser le développement des extensions. Elle offre aux ingénieurs un endroit où construire une base unifiée et plus sûre pour les extensions. Il s’agit d’une bonne nouvelle, quand on sait que les extensions sont une menace grandissante pour les utilisateurs.

    À terme, ces géants du numérique ne devraient pas être les seuls à travailler sur le projet. En effet, la communauté invite vivement les autres fabricants de navigateurs à se joindre à cet effort. En outre, elle invitera les participants à contribuer après avoir dévoilé la première version de la norme.

    QUE VA CHANGER LA WEBEXTENSIONS COMMUNITY GROUP ?

    Tout d'abord, il s'agit de simplifier le processus de développement des extensions en créant un modèle cohérent et un noyau commun, des fonctionnalités, une API et des autorisations. L'initiative s'appuiera sur les API existantes. Il est également prévu de composer une description de l'architecture, dont l'utilisation permettra d'améliorer les performances des solutions créées, ainsi que de les rendre plus sûres. Sur Google Chrome 91, le navigateur est désormais capable de vous prévenir lorsqu’une extension présente un danger.

    Toutefois, le groupe ne souhaite pas spécifier “tous les aspects” des extensions, et ne prévoit pas de normaliser la signature ou la livraison des extensions. En d'autres termes, le groupe souhaite faciliter le développement d'extensions sécurisées et performantes pour les développeurs sans pour autant empiéter sur l'écosystème indépendant des extensions de navigateur de chaque entreprise.

    À lire également – Microsoft Edge : les extensions cachent des copies illégales de Sonic et Mario Kart 64

    La première étape, disent-ils, est de créer un cahier des charges. Il faut noter qu’il n'est toutefois pas prévu de créer un magasin d'extensions unique que tous les navigateurs utiliseront. Au contraire, chaque fournisseur de navigateur continuera à gérer ses propres magasins d'extension de manière indépendante.


    User Feedback

    There are no reviews to display.