Welcome to The Forum

Enregitrez vous maintenant pour disposer de toutes les fonctions du site comme créer un blog,un club,un mur comme les réseaux sociaux etc...

Une fois enregistré , vérifiez votre boite mail. Puis cliquez sur le lien pour confirmer votre inscription.

Ainsi vous pourrez vous connecter en tant que membre et profiter de toutes les fonctions

😆

 

  • Articles

    Our website articles
    • pirate
      Intel propose un nouvel ensemble de nouveaux pilotes réseaux (Wi-Fi et Bluetooth)  pour Windows 10 et Windows 11. Il s’agit des PROSet/Wireless Software 22.100.1 et des Wireless Bluetooth version 22.100.1.
      Disponibles depuis peu ils se concentrent sur la performance du réseau sans fil. Vous pouvez les récupérer de différentes manières.  Ces nouveaux pilotes se concentrent sur la résolution de différents problèmes de connectivité. A noter que cette mise à jour est proposée par l’utilitaire de la firme ou en téléchargement direct. Son déploiement chez les OEM peut prendre un peu de temps.
      Sous Windows 10 Intel corrige un bug à l’origine d’un souci d’expiration de la connexion Wi-Fi. En parelèle le problème empêchant certaines cartes sans fil (Intel Wireless Adapter 9260 et 9560) de se connecter à une connexion WPA/AES a été résolu. Enfin Windows 11 est pris en charge par le logiciel PROSet/Wireless à partir de la version 22.7. De son coté la version 22.100.1 introduit des correctifs « fonctionnels » et de sécurité. Le géant insiste sur la nécessité de mettre à jour ses pilotes dès que possible.
      Concernant le Bluetooth (Wireless Bluetooth version 22.100.1) Intel corrige un problème de faible qualité sonore observée lors avec certaines barres de son lors d’un appel vocal. Nous avons aussi un correctif pour résoudre un problème de qualité de streaming avec certains casques AAC. Enfin nous retrouvons des mises à jour « fonctionnelles » et de sécurité.
      Si vous souhaitez mettre à jour votre PC sous Windows 10 ou Windows 11, Intel propose un assistant permettant de télécharger et d’installer de nouveaux drivers. Vous pouvez le récupère et l’installer à partir de cette adresse. Il se nomme Intel Driver and Support Assistant (Intel iDSA). Vous pouvez également récupérer manuellement ces pilotes.
       
      PROSet/Wireless Software 22.100.1 et Wireless Bluetooth version 22.100.1, note de version et lien
      Information Produit pris en charge PROSet/Wireless Software 22.100.1.
      22.100.1.1 for AX411/AX211/AX210/AX201/AX200/9560/9260/9462/9461 (Only available in 64-bit version) 20.70.27.1 for 8265/8260 (Only available in 64-bit version) 19.51.38.2 for 7265(Rev. D)/3165/3168 Wireless Bluetooth version 22.100.1.
      Driver version 22.100.1.1: For Windows 10 64-bit or Windows 11 using AX411, AX211, AX210, AX201, AX200, 9560, 9462, 9461 Driver version 22.100.0.4: For Windows 10 64-bit or Windows 11 using 9260, 8260, 18260, 8265, 18265 Driver version 20.100.10.6: For Windows 10 64-bit or Windows 11 using 3168, 3165, 7265, 17265 Driver version 20.100.9.6: For Windows® 10 32-bit using 3168, 3165, 7265, 17265   Lien de téléchargement .
      PROSet/Wireless Software 22.100.1. Wireless Bluetooth version 22.100.1. Nom : PROSet/Wireless Software 22.100.1 et Wireless Bluetooth version 22.100.1
      Développeur : Intel
      Environnements : Windows 10 et 11
      Contenu.
      Logiciel PROSet/Wireless 22.100.1.
      Délai d'expiration de la connexion Wi-Fi en raison de la demande de changement de canal du point d'accès (Win 10), Les adaptateurs sans fil Intel 9260 et 9560 ne parviennent pas à se connecter au profil sans fil WPA/AES lors de l'utilisation du pilote 21.70.X (Win 10), Prise en charge de Windows 11 ajoutée depuis le logiciel Intel PROSet/Wireless 270.0 (Win 11), Le logiciel Intel PROSet/Wireless 22.100.1 a été mis à jour pour inclure les fonctionnalités et la sécurité Les utilisateurs doivent mettre à jour vers la dernière version Tous Bluetooth sans fil version 22.100.1.
      Il s'agit de la première version fournissant des pilotes Bluetooth pour le nouveau produit Intel Wi-Fi 6E AX4, Sur certains systèmes, une mauvaise qualité sonore sur certaines barres de son Bluetooth peut être observée lors d'un appel vocal, Des correctifs sont apportés pour améliorer la qualité du streaming musical sur certains casques AAC affectant certains systèmes, Le pilote Intel Wireless Bluetooth 22.101 a été mis à jour pour inclure des mises à jour fonctionnelles et de sécurité. Les utilisateurs doivent mettre à jour vers la dernière version.

    • ASRock dévoile avec passion sa dernière création en matière de carte mère haute de gamme, la Z690 AQUA OC. Conçu pour pousser à leur limite les processeurs Intel Core « K Series » de 12e génération, cette solution s’arme d’une mécanique Premium et s’adresse aux passionnés.
       Z690 AQUA, Refroidissement liquide, ARGB et OLED intégrés
      Comme son nom le laisse deviner la Z690 AQUA est équipée pour un refroidissement liquide. Sa robe se compose d’un monobloc pour du Watercooling en charge de refroidir le processeur et le VRM. ASRock inclut un détecteur de fuite d’eau tandis qu’un éclairage aARGB personnalisable et un écran OLED d’information sont de la partie.

      Carte mère Z690 Aqua d’ASRock
      Du coté mécanique nous retrouvons un VRM à 19 + 1 phases (105 Amp SPS) afin de faire face à un OC non raisonnable. La carte dispose d’un PCB à 12 couches avec des couches à 2 oz de cuivre.
      L’équipement comprend deux ports Thunderbolt 4 (40 Gbit/s ), deux ports USB 3.2 Gen2x2 ( 20 Gbit/s), du LAN AQUANTIA 10 Gbit/s, du LAN 2,5 Gbit/s ou encore du sans fil WiFi 6E.

      Carte mère Z690 Aqua OC d’ASRock
      De son coté l’édition OC ( Z690 AQUA OC) est annoncée en édition limitée. Il s’agit d’une version conçue pour l’overclocking extrême. Elle se dote d’un “external clock generator” censé augmenter le potentiel OC. Nous retrouvons aussi deux slots DIM. Le constructeur explique de cette configuration facilite l’OC de la DDR5. Enfin plusieurs boutons dédiés directement accessibles sur le PCB sont présents.
      La belle est produite en 500 exemplaires seulement. Chaque modèle est numéroté et incarne l’offre “phare” du constructeur. Nous n’avons malheureusement pas de tarif pour le moment.
       
       
           

    • Microsoft publie une premiere « Peview » du nouveau Bloc-notes de Windows 11. L’application débarque sur le canal DEV du programme Windows Insider.
      Le géant évoque cette édition « Windows 11 » du Bloc-notes comme une version repensée comprenant un certain nombre de changements. Il est déjà avancé que ces nouveautés répondent aux attentes les plus populaires de la communauté.
      Le fait le plus marquant est probablement une interface utilisateur complètement mise à jour. Elle s’aligne désormais avec les codes « design » de Windows 11. Nous avons droit à des coins arrondis, un mode sombre ou encore l’application du fameux effet Mica censé booster les performances. Bref tout ceci devrait donner naissance) une version « moderne » de l’application classique.
      Windows 11 et le nouveau bloc-notes
        L’une des nouveautés est le mode sombre car il s’agit d’une réponse à la demande la plus importante de la communauté. Par défaut, le Bloc-notes s’adapte aux préférences du thème système. Une option dans une nouvelle page des paramètres permet de le modifier. Vous trouverez également dans les Paramètres une nouvelle page d’accueil pour les options de police.

      Du coté fonctionnalité une nouvelle expérience de recherche et de remplacement est proposée. Microsoft ajoute l’annulation de modification à plusieurs niveaux.
      Nous sommes dans un cadre d’une Preview et des problèmes existes. A ce sujet Microsoft explique

    • Une série Asus ROG Loki composée de blocs de 1200W, 1000W, 850W, et 750W.
      Asus lance des blocs d’alimentation Asus ROG Loki. Au format SFX-L, ce sont les premiers de ce gabarit à être estampillés « PCIe 5.0 Ready » ; autrement dit, à intégrer un câble PCIe à 16 broches capable d’acheminer 600 W.
      L’entreprise proposait déjà ce type de câble avec sa dernière série ROG Thor. Et comme l’explique Asus, les alimentations de la série Loki sont peu ou prou des blocs ROG Thor au format SFX-L. La firme les décline dans des capacités de 1200W, 1000W, 850W, et 750W. En ce qui concerne l’efficacité, seule l’alimentation ROG Loki 1200W porte le badge 80 Plus Titanium ; les autres blocs bénéficient d’une certification 80 Plus Platinum. Ils sont tous entièrement modulaires.
      FSP présente les premières alimentations SFX 12VO
      Un « gros » dissipateur et un ventilateur Axial-Tech de 120 mm
      Afin de maintenir des températures correctes, Asus indique avec « développé un dissipateur thermique deux fois plus volumineux que les modèles traditionnels ». Un ventilateur ARGB Axial-Tech de 120 mm, compatible Aura Sync, contribue à évacuer la chaleur.
      Rappelons que les alimentations SFX-L ont des dimensions de 125 x 63,5 x 130 mm contre 125 x 63,5 x 100 mm pour celles au format SFX. Ces 3 cm de profondeur supplémentaires les rendent incompatibles avec les boîtiers Mini-ITX qui respectent la norme à la lettre.
      Asus commercialisera ces alimentations ROG Loki SFX-L au cours de l’année. La société n’a pas encore précisé à quelle date.
      Gigabyte dévoile l’AORUS P1200W, une alimentation munie d’un écran LCD

    • La nouvelle version de Windows Media Player, testée depuis novembre chez les Insiders, peut être installée dès aujourd’hui dans la version stable de Windows 11.
      En novembre dernier, Microsoft proposait aux membres de son programme Insider de tester en avant-première la nouvelle mouture de Windows Media Player, son lecteur multimédia, au sein du canal développeur de Windows Insider.
      À ce moment-là, Microsoft avait pris la décision de lancer la nouvelle mouture de son lecteur multimédia en parallèle de Groove Music, l’autre lecteur multimédia installé nativement dans Windows 11.
      Mais il semblerait que la firme de Mountain View ait changé ses plans. Des Insiders ont en effet indiqué sur Reddit que Groove Music n’était désormais plus accessible et qu’il avait été remplacé par le nouveau Windows Media Player.
      Bonne nouvelle, cette nouvelle version du lecteur multimédia de Microsoft peut être installée dès aujourd’hui sur la version stable de Windows. Voici comment.
      À découvrir aussi en vidéo :

        1. Vérifiez votre version de Windows 11
      Commencez par vérifier le numéro de build de Windows 11 installé sur votre PC. Pour que le nouveau Windows Media Player fonctionne, votre PC doit impérativement fonctionner avec la build 22000.376, de Windows 11 21H1.
      Pour vérifier votre version de Windows, utilisez le raccourci clavier Windows + R, puis dans la fenêtre exécuter, tapez winver.
        Une fenêtre À propos de Windows s’ouvre alors, vous permettant de vérifier le numéro de la build de Windows 11 installée sur votre PC.
        Si votre version de Windows 11 n'est pas à jour, cliquez sur le bouton Démarrer et rendez-vous dans les Paramètres puis dans Windows Update pour lancer la recherche et l'installation des dernières mises à jour pour votre machine.
      2. Téléchargez le fichier de mise à jour
      Pour installer la nouvelle mouture de Windows Media Player, vous devez d’abord récupérer le fichier d’installation de Groove Music qui peut être mis à jour pour passer au nouveau Windows Media Player.
      Pour ce faire, rendez-vous sur https://store.rg-adguard.net depuis votre navigateur Web. Il s’agit d’une plate-forme en ligne capable de générer des liens de téléchargement des applications proposées sur le Microsoft Store.
        Copiez-collez ensuite le lien de téléchargement de Groove Music (https://www.microsoft.com/en-us/p/groove-music/9wzdncrfj3pt) dans le champ de texte affiché au centre.
      Cliquez ensuite sur le menu déroulant RP et changez la valeur pour Fast.
      Cliquez enfin sur la coche affichée à droite pour générer le lien de téléchargement.
        Dans la longue liste de fichiers qui s’affiche, repérez le fichier nommé Microsoft.ZuneMusic_11.2111.54.0_neutral_~_8wekyb3d8bbwe.msixbundle et cliquez dessus pour télécharger le fichier associé qui pèse 35,74 Mo.
        3. Ouvrez le fichier
      Ouvrez désormais le fichier que vous venez de télécharger en double-cliquant. Une fenêtre Mettre à jour Media Player devrait alors s’afficher à l’écran.
        Cliquez sur le bouton Mettre à jour pour lancer le téléchargement et l’installation de Windows Media Player.
        Une fois l’installation terminée, la Preview du nouveau Windows Media Player devrait s’ouvrir sur votre machine.

    • Le Huawei P50 arrive enfin en Europe le 12 janvier prochain, des mois après sa sortie. L’information a été révélée par le compte Twitter malaisien de la firme, tandis que le leaker SnoopyTech a dévoilé son prix : 1199 €. Il ajoute à cela le prix du Huawei P50 Pocket, ce qui annonce sa disponibilité prochaine dans notre région du globe.
      Présentés l’été dernier, les Huawei P50 se font attendre en France. Pendant plusieurs mois, la firme chinoise n’a donné aucune nouvelle à ce sujet, effaçant peu à peu les espoirs des Européens. Puis, à la rentée, une fuite annonce que les smartphones débarqueraient finalement le 21 octobre. Raté. Il aura fallu attendre ce 5 janvier pour que Huawei rallume la flamme.
      Sur son compte Twitter malaisien, le constructeur révèle que le Huawei P50 Pro sera disponible dans le pays le 12 janvier prochain. La firme s’est-elle enfin décidée à lancer son smartphone en dehors de Chine ? Très probable, bien qu’aucune information n’indique pour l’heure que l’Europe y aura également droit. Si ce n’est une autre fuite, qui nous vient du leaker @_snoopytech_, qui dévoile avant l’heure le prix du flagship.
      Sur le même sujet : Huawei P50 et P50 Pro officiels — voici les premiers smartphones sous Harmony OS

      LE HUAWEI P50 ARRIVE EN EUROPE, ACCOMPAGNÉ DU P50 POCKET ?
      En effet, selon le leaker, le Huawei P50 Pro devrait coûter 1199 € dans nos contrées. Un prix relativement conséquent compte tenu du fait que son prédécesseur, le Huawei P40 Pro, était commercialisé à 999 € à sa sortie. À noter que si le smartphone est propulsé par le Kirin 9000 en Chine, les utilisateurs européens auront droit au Snapdragon 888. De plus, ce dernier ne tournera pas sur HarmonyOS, mais bien sur Android avec sa surcouche EMUI 12. Le nouveau système d’exploitation devrait faire son arrivée courant 2022.
      Enfin, @_snoopytech_ ne s’arrête pas là puisqu’il révèle également le prix du Huawei P50 Pocket, le premier smartphone à clapet du constructeur dévoilé le 23 décembre dernier. Celui-ci serait disponible à 1622 €. Pour l’heure, aucune date de lancement n’a été évoquée en France. Cependant, Huawei a récemment déclaré qu’un événement sera tenu le 26 janvier prochain. L’occasion peut-être d'annoncer officiellement l’arrivée du smartphone.


    • Les Galaxy S22, les prochains flagships de Samsung, continuent de faire parler d'eux via une nouvelle fuite. Dans une vidéo postée par le leaker Unbox Therapy, on peut y voir trois unités factices de S22. L'occasion de découvrir en amont le design potentiel des trois futurs smartphones de la marque.
      Décidément, les fuites concernant les Galaxy S22, les prochains fleurons de Samsung, continuent de s'accumuler sur la toile. On doit la dernière révélation en date au leaker réputé Unbox Therapy. Sur son compte Youtube, le leaker a publié une vidéo de ce qui semblent être des unités factices des smartphones à venir de l'entreprise sud-coréenne.
      Bien que la vidéo en question ait été supprimée depuis (Samsung l'a probablement exigé), plusieurs médias ont pu faire plusieurs captures d'écran. On y découvre pour la première fois les trois appareils côte à côté, l'occasion pour nous de voir les différences de design entre eux. Comme le laissaient entendre de précédentes rumeurs, le design du S22 Ultra se rapproche fortement de celui du Galaxy Note, avec ses bords supérieurs et inférieurs carré et un bloc photo qui ne dépasse pas. On voit d'ailleurs que l'appareil abrite un emplacement pour le stylet S-Pen.
      À lire également : Galaxy S22 – une fuite dévoile tous les prix des semaines avant la sortie
      UNE NOUVELLE FUITE DÉVOILE LE DESIGN DES S22
      Quant aux Galaxy S22 et S22+, ils arborent une ligne similaire à celle des Galaxy S21 lancés l'année dernière. Les blocs photo sont toujours aussi volumineux avec cette bosse caractéristique, et sont toujours placés dans le coin supérieur gauche de l'appareil. Concernant la configuration, ils embarquent tous les deux trois capteurs seulement, contre quatre pour le S22 Ultra.
      Ce qui est le plus intéressant aussi, c'est bien l'aspect du S22. En effet, l'appareil est bien plus compact que les autres modèles, ce qui corroborent de précédentes rumeurs qui affirmaient que le S22 serait équipé d'une dalle 6,1″ seulement, contre 6,2″ pour le S21. Notez par ailleurs que le leaker Zaryab Khan a dévoilé certaines caractéristiques techniques du S22 Ultra ce mardi 5 janvier 2022.
      Selon les visuels qu'il a partagés, le bloc photo du modèle haut de gamme devrait donc se composer d'un capteur principal grand-angle de 108 MP, avec stabilisation d'image optique (OIS) et une technologie mystère baptisée Super Clean Lens. On retrouve ensuite un objectif ultra grand-angle de 12 MP Dual Pixel AF, puis d'un téléobjectif x3 f2.4 (10 MP) et d'un périscope x10 f4.9 (10 MP). Concernant la dalle, il s'agirait d'un écran Dynamic AMOLED 6,8″ en définition QHD+. Pour rappel, une autre fuite publiée ce mercredi 6 janvier confirme le retour de la charge rapide 45W sur le S22 Ultra.
       

    • Sony vient de faire de nombreuses annonces pour lancer 2022. Parmi les projets de la marque, les télévisions ont toujours une place de choix.
      Si le CES 2022 devait se résumer à une seule marque, ce serait sûrement Sony. L’entreprise nipponne a présenté de nombreux produits, allant du prochain casque VR de la marque, à des voitures comme la prochaine Vision-S 02, un SUV de la firme de Tokyo dont la commercialisation est fortement envisagée par l’exécutif de la marque.
      Mais en plus de ces annonces pour le moins inattendues, Sony a également su exceller dans ce que la marque sait faire de mieux. En effet, c’est quand les télévisions sont arrivées au programme de la conférence que l’on a senti tout le savoir-faire et toute l’assurance dont dispose la firme japonaise.
      Deux « Master Series » de Sony
      Avec une nouvelle gamme de téléviseurs exceptionnels pour 2022, Sony a tout simplement laissé le choix aux utilisateurs. En effet, la firme a décidé de produire aussi bien un écran QD-OLED promettant des couleurs et un rendu encore meilleurs que sur l’OLED qui est déjà une référence absolue sur le marché.

      L’écran QD-OLED de Sony : le A95K 4K Master Series © Sony
      Mais en plus de ce nouveau modèle plus que prometteur, les ingénieurs de la société tokyoïte se sont dépassés. Ils arrivent en effet du pays du soleil levant avec un écran 8K dans leur valise. Si cette résolution d’image est déjà assez rare, elle l’est encore plus quand la dalle derrière est du Mini-LED et non de l’OLED ou un simple écran LCD.
      QD-OLED ou Mini-LED : tout est question d’utilisation
      Les deux écrans ont le droit au même processeur Cognitive Processor XR. Deux produits d’exception que Sony se réserve bien de départager. Selon la marque, tout dépend d’où vous allez utiliser ces écrans. Le Mini-LED est, d’après Sony, le meilleur choix quand il s’agit de regarder des contenus lumineux comme du sport, dans une pièce elle aussi très lumineuse comme un salon bien éclairé, ou en journée avec des baies vitrées.
      De son côté, l’écran QD-OLED sera plutôt destiné aux personnes qui préfèrent le contenu cinématographique à l’intensité d’un match en direct. Avec une plage plus dynamique, il sera également plus à son aise dans un environnement sombre comme une chambre, ou dans un salon pour une soirée Netflix and chill.
      Pour le moment, Sony n’a pas donné beaucoup d’informations supplémentaires sur ces produits. L’écran QD-OLED, le A95K 4 K Master Series, devrait être livré en 55 ou 65 pouces, tandis que la version Mini-LED, le Master Series Z9K sera lui disponible en deux tailles : 75 et 85 pouces, toutes les deux en 8K.
      Aucune information n’a été donnée concernant le prix de ces téléviseurs pour le moment. Cela devrait sûrement être fait quelques jours avant la commercialisation de ces derniers. Chose qui devrait arriver au cours du printemps 2022.
      La Bravia Cam : le petit plus de Sony
      Cerise sur le gâteau, Sony ne pouvait pas clôturer sa conférence sans faire une annonce pour le moins inattendue. Alors que Samsung a décidé de mettre des NFT à la vente dans ses télévisions, la marque nipponne n’a pas suivi sa consœur coréenne sur le coup. En effet, c’est sur le haut des téléviseurs qu’il faudra regarder dorénavant avec la Bravia Cam

      La Bravia Cam de Sony capable d’adapter le son et l’image à la position du spectateur © Sony
      Ce petit accessoire doit permettre d’optimiser l’expérience de l’utilisateur en l’observant. En plus de permettre de faire des appels vidéo depuis son salon et sa TV, cette petite caméra doit surtout permettre d’adapter l’image et le son en fonction de la position de l’utilisateur. Si ce dernier est assis ou debout, s’il est près de la télévision ou non, le rendu ne sera à chaque fois pas le même.
      Sony explique que sa petite caméra est également capable de repérer si la personne qui regarde la télévision est plutôt sur la gauche ou la droite de la pièce (ou même d’un canapé). Avec cette information, le système de son va s’adapter en conséquence pour rendre le tout le plus homogène et le plus immersif possibles.
      Ce petit plus sera livré d’office avec plusieurs modèles de télévision de Sony, y compris les deux écrans dont il est question plus haut dans l’article. Cet accessoire sera également disponible en options sur ces modèles : A90K, A80K, X95K, X90K, X85K et X980K. Aucun prix n’a là encore été annoncé par la firme nipponne.

    • MSI, fabricant parmi les leaders dans le secteur du hardware pour joueurs et utilisateurs exigeants, dévoile sa nouvelle gamme de cartes graphiques basées sur les GPUs NVIDIA® GeForce® RTX™ 3050, alliant dernières technologies graphiques, PCB haute performance et refroidissement supérieur.
      Grâce à une architecture efficace et performante, la GeForce RTX 3050 — première carte graphique dans ce positionnement de la gamme à propulser les derniers jeux en Ray Tracing à plus de 60 fps — offre les performances et l’efficacité de l’architecture NVIDIA Ampere au plus grand nombre.
      La RTX 3050 est équipée de RT cores de seconde génération pour le Ray Tracing et de Tensor cores de troisième génération pour le DLSS et l’IA. Ainsi dotée, elle rend le Ray Tracing — nouveau standard dans le jeu vidéo — plus accessible que jamais.
      Comme tous les GPUs de la série RTX 30, la RTX 3050 prend en charge les trois innovations GeForce : NVIDIA DLSS, NVIDIA Reflex et NVIDIA Broadcast, accélérant notamment les performances et améliorant la qualité d’image. Avec le Ray tracing en temps réel, ces technologies constituent le fondement de la plate-forme de jeu GeForce, offrant des performances et des fonctionnalités inégalées aux jeux et joueurs du monde entier.
      GAMING SERIES
      MSI équipe la toute nouvelle RTX 3050 du refroidissement emblématique TWIN FROZR 8 de la gamme GAMING Series. Continuant sur la lancée de la génération précédente, le design à double ventilateur a été encore amélioré, notamment grâce aux ventilateurs TORX 4.0 et au concept de pales reliées par paire sur leur partie supérieure, afin de former un anneau et ainsi faire converger le flux d’air vers le dissipateur TWIN FROZR 8.

      GeForce RTX 3050 GamingX
      Grâce à des techniques aéro et thermodynamiques innovantes, le dissipateur thermique est optimisé pour une dissipation efficace, permettant ainsi de maintenir le système à bonne température tout en gardant des performances élevées. Le tout nouveau design des cartes graphiques met en exergue les éblouissantes LEDs Mystic Light RGB intégrées au sein de la carte. L’éclairage est facilement contrôlable et synchronisable depuis les composants compatibles grâce à la dernière mouture du logiciel MSI Dragon Center.
      VENTUS 2X SERIES
      La gamme VENTUS 2X Series accueillera également la GeForce RTX 3050. Elle est ici améliorée avec les célèbres ventilateurs TORX FAN 3.0 de MSI, dans une configuration à double ventilateur.

      GeForce RTX 3050 Ventus 2X
      Le design des VENTUS, tourné vers les performances, est pourvu des éléments essentiels pour briller que ce soit en jeu ou pour le travail. Un système de refroidissement puissant, couplé à une backplate en aluminium brossé et à une esthétique industrielle, font de la VENTUS une carte adaptée à toutes les configurations.
      AERO ITX SERIES

      La puissance d’une carte graphique plein format dans une taille incroyablement réduite. La GeForce RTX 3050 de la gamme MSI AERO ITX Series utilise un ventilateur unique haute performance, auquel s’ajoute un dissipateur compact et efficace afin d’offrir une dissipation thermique optimisée. Les cartes graphiques AERO ITX Series seront parfaites pour des boîtiers au faible encombrement, s’intégrant dans presque tous les PC et garantissant des expériences de jeu immersives.
      Disponibilité
      Les nouvelles cartes graphiques MSI GeForce RTX 3050 devraient être disponibles à partir du 27 janvier 2022.
      Caractéristiques
      Modèle    GeForce RTX 3050 GAMING X 8G    GeForce RTX 3050 GAMING 8G    GeForce RTX 3050 VENTUS 2X 8G OC    GeForce RTX 3050 VENTUS 2X 8G
      Processeur graphique    NVIDIA GeForce RTX 3050    NVIDIA GeForce RTX 3050    NVIDIA GeForce RTX 3050    NVIDIA GeForce RTX 3050
      Interface    PCI Express Gen 4.0 x8    PCI Express Gen 4.0 x8    PCI Express Gen 4.0 x8    PCI Express Gen 4.0 x8
      Nombre de cœurs    TBD    TBD    TBD    TBD
      Fréquence    TBD    TBD    TBD    TBD
      Vitesse Mémoire    14 Gb/s    14 Gb/s    14 Gb/s    14 Gb/s
      Mémoire    GDDR6 8 Go    GDDR6 8 Go    GDDR6 8 Go    GDDR6 8 Go
      Bus Mémoire    128-bit    128-bit    128-bit    128-bit
      Sorties    3 x DisplayPort (v1.4a)
      1 x HDMI (Support 4K
      @ 120 Hz tel que spécifié
      par l’interface HDMI 2.1)    3 x DisplayPort (v1.4a)
      1 x HDMI (Support 4K
      @ 120 Hz tel que spécifié
      par l’interface HDMI 2.1)    3 x DisplayPort (v1.4a)
      1 x HDMI (Support 4K
      @ 120 Hz tel que spécifié
      par l’interface HDMI 2.1)    3 x DisplayPort (v1.4a)
      1 x HDMI (Support 4K
      @ 120 Hz tel que spécifié
      par l’interface HDMI 2.1)
      Support HDCP    Oui    Oui    Oui    Oui
      Consommation électrique    130W    130W    130W    130W
      Connecteurs d’alimentation    1 x 8 broches    1 x 8 broche    1 x 8 broche    1 x 8 broche
      Bloc d’alimentation recommandé    TBD    TBD    TBD    TBD
      Dimensions de la carte (mm)    278 x 130 x 49 mm    278 x 130 x 49 mm    235 x 124 x 42 mm    235 x 124 x 42 mm
      Poids (carte / boîte)    TBD    TBD    TBD    TBD
      Version DirectX supportée    12 API    12 API    12 API    12 API
      Version OpenGL supportée    4.6    4.6    4.6    4.6
      Nombre d’écrans supportés    4    4    4    4
      Compatibilité réalité virtuelle    Oui    Oui    Oui    Oui
      Technologie G-Sync®    Oui    Oui    Oui    Oui
      Adaptive Vertical Sync    Oui    Oui    Oui    Oui
      Résolution numérique maximum    7680 x 4320    7680 x 4320    7680 x 4320    7680 x 4320
       
      Modèle    GeForce RTX 3050 AERO ITX 8G OC    GeForce RTX 3050 AERO ITX 2X 8G
      Processeur graphique    NVIDIA GeForce RTX 3050    NVIDIA GeForce RTX 3050
      Interface    PCI Express® Gen 4.0 x8    PCI Express® Gen 4.0 x8
      Nombre de cœurs    TBD    TBD
      Fréquence    TBD    TBD
      Vitesse Mémoire    14 Gb/s    14 Gb/s
      Mémoire    GDDR6 8 Go    GDDR6 8 Go
      Bus Mémoire    128-bit    128-bit
      Sorties    3 x DisplayPort (v1.4a)
      1 x HDMI (Support 4K
      @ 120 Hz tel que spécifié
      par l’interface HDMI 2.1)    3 x DisplayPort (v1.4a)
      1 x HDMI (Support 4K
      @ 120 Hz tel que spécifié
      par l’interface HDMI 2.1)
      Support HDCP    Oui    Oui
      Consommation électrique    TBD    TBD
      Connecteurs d’alimentation    1 x 8 broches    1 x 8 broches
      Bloc d’alimentation recommandé    TBD    TBD
      Dimensions de la carte (mm)    172 x 125 x 43 mm    172 x 125 x 43 mm
      Poids (carte / boîte)    486 g / 816 g    486 g / 816 g
      Version DirectX supportée    12 API    12 API
      Version OpenGL supportée    4.6    4.6
      Nombre d’écrans supportés    4    4
      Compatibilité réalité virtuelle    Oui    Oui
      Technologie G-Sync®    Oui    Oui
      Adaptive Vertical Sync    Oui    Oui
      Résolution numérique maximum    7680 x 4320    7680 x 4320

    • Aujourd'hui au CES 2022, ASUS a dévoilé un nouvel arsenal d'ordinateurs portables de jeu ROG, y compris un Zephyrus Duo 16 révisé, un Zephyrus G14 redessiné, ainsi que de nouveaux ordinateurs portables de la série Strix et une nouvelle tablette de jeu Flow Z13. 
      Avec AMD et Intel annonçant la nouvelle série Ryzen 6000 et les processeurs Core de 12e génération pour ordinateurs portables, ainsi que de nouveaux GPU pour ordinateurs portables de Nvidia et AMD, il est temps que de nouveaux ordinateurs portables de jeu arrivent sur le marché. ASUS ROG en aura une tonne, que nous avons détaillé ci-dessous.
      ROG Zephyrus G14 et Zephyrus Duo 16
      Le nouveau ROG Zephyrus G14 est un ordinateur portable de jeu mince et élégant avec une multitude de nouvelles améliorations pour 2022. Pour commencer, les spécifications ont été améliorées pour inclure Windows 11 prêt à l'emploi, les processeurs AMD Ryzen 9 et les graphiques de la série Radeon RX 6000S. Sous le capot, vous trouverez un système de refroidissement de chambre à vapeur personnalisé et en haut, vous trouverez un tout nouvel écran Nebula, offrant une résolution de 120 Hz à 1440p, 500 nits de luminosité maximale pour le contenu HDR, un temps de réponse de 3 ms et un écran impressionnant de 91 % pour rapport corporel.
      Le ROG Zephyrus Duo 16 atteint de nouveaux sommets d'innovation dans les ordinateurs portables à double écran. Le ScreenPad Plus de ROG ajoute un écran secondaire pour plus de productivité immobilière, un gameplay en streaming ou même le contrôle de jeux pris en charge comme Dying Light 2. charnière directionnelle. Par rapport à la génération précédente, cela comble l'écart entre les deux écrans, offrant une expérience presque sans lunette.
      Cette machine Windows 11 est alimentée par un processeur AMD Ryzen 9 6980HX et un GPU pour ordinateur portable NVIDIA GeForce RTX 3080 Ti à 150 W avec Dynamic Boost, renforcé par un refroidissement amélioré. L'entrée d'air AAS Plus 2.0 créée par l'écran secondaire surélevé crée 30 % de flux d'air en plus au-dessus des ventilateurs, permettant une meilleure performance soutenue dans les jeux et les applications créatives.
      Le Zephyrus Duo propose deux choix de panneaux révolutionnaires pour l'affichage principal et prend en charge Dolby Vision dans les deux choix. Le premier, nouveau pour 2022, est ROG Nebula HDR, qui possède toutes les spécifications de l'écran Nebula standard de ROG mais avec 512 mini zones de gradation LED, capables d'atteindre 1100 nits de luminosité maximale. Ce panneau QHD 16:10 offre un taux de rafraîchissement de 165 Hz et est certifié VESA DisplayHDR 1000.
      Le deuxième écran, co-développé avec BOE, est un tout nouvel écran exclusif à ROG appelé panneau Dual Spec, capable de basculer entre 4K 120 Hz et Full HD 240 Hz, permettant aux joueurs de choisir de donner la priorité à la résolution ou à la fréquence d'images sur un jeu par jeu ou application par application.
      Cicatrice Strix, G15 et G17

      Le Strix SCAR est disponible en modèles 15 pouces et 17 pouces, le 15 pouces offrant trois choix d'affichage de niveau IPS : QHD 240 Hz, Full HD 300 Hz et QHD 165 Hz. Le SCAR de 17 pouces offre QHD 240 Hz ou Full HD 360 Hz. Les modèles Strix SCAR prennent tous en charge Dolby Vision HDR, ainsi que Adaptive-Sync à l'écran et un temps de réponse de 3 ms.
      Les nouveaux ROG Strix G15 et G17 sont alimentés par un processeur AMD Ryzen 9 6900HX et un GPU pour ordinateur portable NVIDIA GeForce RTX 3080 Ti à 150 W avec Dynamic Boost pour une puissance tout aussi haut de gamme. Le G15 propose des options d'affichage Full HD 300 Hz et QHD 165 Hz, tandis que le G17 propose des options d'affichage Full HD 360 Hz et QHD 240 Hz pour les jeux compétitifs. Tous les modèles Strix G prennent en charge Dolby Vision. Tous les écrans sont livrés avec des temps de réponse de 3 ms et Adaptive-Sync.
      Tous les modèles Strix sont équipés d'une conception à quatre haut-parleurs et d'un son spatial Dolby Atmos. La suppression du bruit AI bidirectionnelle filtre le bruit de fond pour les communications entrantes et sortantes. De plus, les modèles Strix sont livrés avec une batterie de 90 Wh et une charge de type C de 100 W pour une utilisation en déplacement. WiFi 6E et 2.5G LAN offrent une mise en réseau de pointe pour un décalage minimal sur les réseaux sans fil câblés et compatibles.
      ROG Flow Z13, X13 et XG Mobile

      La tablette de jeu la plus puissante au monde s'est encore améliorée avec la ROG Flow Z13, contenant Windows 11, un Intel Core i9-12900H et un GPU RTX 3050 Ti, ainsi qu'une mémoire LPDDR5 fonctionnant à 5200 MHz et un SSD PCIe de 1 To. Le Flow Z13 propose deux options d'affichage : un écran 4K 60 Hz avec une couverture DCI-P3 à 85 % ou un écran Full HD 120 Hz avec une couverture sRGB à 100 %. Les deux écrans sont 16:10 avec une protection en verre Corning Gorilla sur l'écran tactile, Adaptive-Sync et 500 nits de luminosité maximale.
      Le Flow Z13 arbore un design rétro-futuriste inspiré de la course à l'espace du 20e siècle, mais englobant la vision de ROG pour l'avenir du jeu : une portabilité ultime. Une fenêtre fraisée CNC à l'arrière du châssis permet de regarder directement dans la carte mère de la machine, et le châssis est recouvert d'un usinage inspiré des engins spatiaux. La béquille intégrée peut être ouverte jusqu'à 170 degrés pour une utilisation optimale dans presque tous les scénarios. ROG a également mis à jour le Flow X13 avec le dernier processeur AMD Ryzen 9 6000 Series et le GPU pour ordinateur portable NVIDIA GeForce RTX 3050 Ti pour 2022.
      Pour une puissance de jeu supplémentaire et une extension d'E/S, les Flow Z13 et X13 sont tous deux compatibles avec la famille XG Mobile de GPU externes. Connectez-le au XG Mobile 2021 avec une NVIDIA GeForce RTX 3080, ou le nouvel ajout de cette année à la famille XG Mobile, qui comprend un GPU AMD Radeon RX 6850M XT.
      Enfin, nous avons le nouveau PC de bureau ROG Strix GT15, qui a été mis à niveau pour 2022 avec un processeur Intel Core i7-12700KF, NVIDIA GeForce RTX 3080 et 64 Go de RAM DDR4-3200.
      KitGuru dit : Que pensez-vous tous de la nouvelle suite d'ordinateurs portables de jeu ROG pour 2022 ? Allez-vous mettre à niveau cette année?

    • Chaque année au CES, Razer dévoile un ou deux prototypes de preuve de concept et nous impressionne généralement dans le processus. Tous ces projets ne finissent pas par devenir des produits de consommation, mais ils n'en sont pas moins intéressants. Pour le salon de cette année, Razer annonce Project Sophia, le premier bureau de jeu modulaire au monde. 
      Project Sophia vise à être le premier « vrai » bureau de jeu au monde, offrant une flexibilité avec jusqu'à 13 modules séparés pour d'énormes quantités de personnalisation. Chaque section du bureau peut être configurée avec une gamme de composants spécifiques à une tâche, tels que des écrans, des outils de surveillance du système, des panneaux de raccourcis tactiles, des tablettes, un mixage audio, des cartes de capture, etc.


      « Le projet Sophia est notre vision futuriste d'une configuration de jeux et de postes de travail polyvalente qui répond aux besoins très différents d'une variété d'utilisations de PC, éliminant ainsi le besoin de se déplacer entre les espaces de travail », a déclaré Richard Hashim, vice-président de la croissance chez Razer. « Le système modulaire remplaçable à chaud permet aux utilisateurs de reconfigurer rapidement leur bureau avec une flexibilité presque infinie, en adaptant le projet Sophia non seulement à la tâche à accomplir, mais également aux préférences particulières de l'utilisateur. »
      Au cœur du projet Sophia se trouve un PCB personnalisé équipé de composants haut de gamme, notamment les derniers processeurs et GPU d'Intel et de Nvidia respectivement. Tout le matériel du PC est logé dans un châssis mince qui se fixe magnétiquement sous la table et peut être détaché pour installer de nouvelles mises à niveau.
      Divers modules peuvent être installés sur le bureau, lui permettant de passer d'une station de combat de jeu à un poste de travail axé sur la productivité pour de multiples débouchés créatifs, du montage vidéo et du streaming à la création musicale. Pour une immersion et une personnalisation améliorées, le bureau spacieux est bordé de LED qui peuvent être synchronisées avec l'écosystème Razer Chroma RGB, et est équipé d'un écran OLED 65″ de nouvelle génération.
      En raison de sa conception hautement adaptable et polyvalente, Project Sophia est en mesure de fournir la configuration optimale pour les jeux, la création, la diffusion en continu et le travail, combinant de nombreuses configurations traditionnelles dans un seul bureau.

      C'est un projet ambitieux, mais on ne sait pas si cela finira par être un produit de consommation viable. L'Enki Pro HyperSense, d'autre part, a de meilleures chances, agissant comme une chaise de jeu de nouvelle génération avec un système de retour haptique haute fidélité en place. L'idée est que la chaise peut offrir un retour tactile pour simuler une gamme de vibrations, de textures et de mouvements.
      KitGuru dit : Que pensez-vous tous des derniers projets conceptuels de Razer ? Si vous souhaitez utiliser Project Sophia ou Enki Pro HyperSense dans votre propre configuration de jeu ? 

    • Avec Intel introduisant une multitude de nouveaux processeurs pour ordinateurs de bureau au CES 2022, il est temps de vérifier auprès des fournisseurs de cartes mères pour voir les nouveautés. Cette semaine, MSI a dévoilé sa gamme élargie de cartes mères de la série 600, y compris les nouvelles cartes H670, H610 et B660. 
      Pour l'instant, il n'y a qu'une seule carte mère H670, mais attendez-vous à ce que d'autres arrivent bientôt. La seule carte mère H670 de MSI est la MAG H670 Tomahawk WIFI DDR4, dotée d'un système d'alimentation à 14 phases et de 2 connecteurs d'alimentation à 8 broches, suffisamment pour alimenter et gérer même le puissant i9-12900K. De plus, il y a 3 emplacements M.2 avec la solution de refroidissement SSD Shield Frozr de MSI, un port LAN 2.5G, une connectivité Wi-Fi 6 et Lightning USB-C 20G.
      La gamme B660 comprend 8x cartes mères, dont 5x appartiennent à la série MAG et les 3x restantes à la série Pro. Outre le MAG B660 Tomahawk WIFI DDR4, il existe le B660M Mortar et le B660M Mortar DDR4, ainsi que le Mortar WIFI et la variante DDR4 respective. Dans le cadre de la série Pro, nous avons les modèles B660M-A, G et E.
      Toutes les cartes MSI MAG sont testées pour s'assurer qu'elles peuvent gérer la mémoire DDR5-6200. La conception VRM de ces cartes comprend une conception d'alimentation jusqu'à 12 phases, encore améliorée grâce au PCB à 6 couches. Pour maintenir les températures basses, MSI utilise une conception de dissipateur thermique étendu qui couvre le système d'alimentation sur toutes les cartes MAG B660.
      Toutes les cartes mères MSI B660 sont équipées de ports LAN 2.5G et prennent en charge le Wi-Fi 6. Selon le modèle, elles peuvent avoir jusqu'à 3 emplacements M.2 Gen4 avec des dissipateurs thermiques M.2 Shield Frozr et des clips EZ M.2. De plus, les cartes mères MAG B660 sont livrées avec des blindages d'E/S préinstallés.
      La gamme H610 n'a que deux cartes mères : la Pro H610M-B DDR4 et la Pro H610M-G DDR4. Les deux disposent de ports LAN 1G, de 4 ports SATA, d'un emplacement PCIe 4.0 x16 et d'un emplacement M.2 avec des clips Steel Armor et EZ M.2 pour une installation plus facile. La seule différence entre les deux cartes semble être que le modèle "G" a des connecteurs RGB et Rainbow LED, tandis que le modèle "B" n'en a pas.
      KitGuru dit : Avec les cartes mères moins chères de la série 600 qui arrivent maintenant sur le marché, chercherez-vous à passer à Intel 12e génération ? 

    • Lors du CES 2022, Razer a dévoilé le fruit de sa collaboration avec Fossil : la Razer X Fossil Gen 6 Smartwatch. Une montre en édition limitée qui fait les yeux doux aux gamers. Prix, date de sortie, caractéristiques, voici ce qu’il faut savoir.

      Les montres connectées sont devenues des accessoires prisés des consommateurs. Et alors qu’Apple fait office de mastodonte sur le marché,  la concurrence fait tout pour grignoter une part du gâteau. C’est notamment le cas de Fossil qui s’est associé avec un acteur phare de l’industrie bien connu des PCistes acharnés, Razer. Un moyen pour le fabricant américain de séduire potentiellement une nouvelle frange de clients.
      Spécialisé dans la production de souris, claviers, manettes et autres périphériques destinés aux gamers, Razer avait déjà fait un saut sur le segment des smartwatches en 2016 avec sa Nabu Watch. Lors du CES 2022, les deux marques ont dévoilé le fruit de de leur collaboration : la Razer X Fossil Gen 6 Smartwatch. Comme son nom l’indique, cette dernière a été conçue sur le modèle du flagship de Fossil, la Fossil Gen 6 et bénéficie du système d’exploitation Wear OS, la version smartwatch d’Android.
      Razer x Fossil Gen 6 : des fonctionnalités bien-être pour bichonner les gamers
      Dans le détail, elle embarque trois cadrans différents (analogique, text, chroma) et deux bracelets interchangeables en silicone reprennant les coloris noir et vert iconiques de Razer. Dans ses entrailles se niche le fameux processeur Snapdragon Wear™4100+. D’après les deux constructeurs, celui-ci devrait accélérer sensiblement le temps de chargement des applications, tout en optimisant la consommation énergétique.
      L’accent a également été mis sur la santé des joueurs, comme le souligne Steve Evans, EVP Chief Brand Officer de Fossil, dans le communiqué de presse : « Le bien-être est également incroyablement important pour nos clients, et la Gen 6 a été conçue en gardant à l’esprit les objectifs de bien-être quotidiens du porteur, qu’il s’agisse de prendre du temps de repos avec une séance de respiration guidée, de suivre son sommeil ou de surveiller sa fréquence cardiaque pendant une journée gaming. »

      La Razer x Fossil Gen 6 : une édition limitée
      Accéléromètre, gyroscope, boussole, altimètre, fréquence cardiaque PPG, SpO2,… Force est de constater que la Razer x Fossil Gen 6 est bardée de capteurs. Comme précisé plus haut, il sera notamment possible de suivre l’historique de son sommeil et de contrôler les temps de repos. Un capteur de fréquence cardiaque est aussi de la partie ainsi qu’un capteur SpO2 qui permet de calculer le taux d’oxygène dans le sang. Un bon point par ailleurs pour les notifications mains libres et les appels avec le microphone qui donneront la possibilité aux gamers « de rester connecté sans avoir à mettre leur journée ou leur jeu en pause ».
      Compatible avec le Bluetooth 5.0 LE et le Wi-Fi, cette montre étanche à la baignade est dotée de 8 Go de stockage interne et de 1 Go de mémoire vive. Côté batterie, les constructeurs annoncent qu’une charge de 80 % pourra être atteinte en à peine une demi-heure. La Smartwatch Razer X Fossil Gen 6 sera mise en vente en janvier au prix de 329 dollars sur les sites des deux marques et dans certains magasins physiques. Tout le monde ne pourra pas l’acquérir puisque seulement 1337 unités seront commercialisées.

    • Chez Amazon, l’écran PC Dell S2522HG est à seulement 199,95 € au lieu de 289,99 €.
      C’est une belle économie de 90 € que vous allez pouvoir faire aujourd’hui sur l’achat d’un écran PC Dell S2522HG. Affiché, au prix de départ à 289,99 €, il est actuellement à 199,95€. Attention, à ce tarif, les stocks vont certainement vite partir.
      Ecran PC Dell S2522HG > 199,95 € chez Amazon
      L’écran PC Dell S2522HG pour gamers est moins cher chez Amazon
      Avec une belle réduction de presque 100 €, il serait vraiment regrettable de passer à côté de cette offre éligible chez Amazon. Toutefois si votre budget est plus élevé, sachez que l’écran PC HP 27XQ à 229,99 € est toujours disponible chez Darty et à la Fnac.
      Cet écran de la marque Dell devrait parfaitement convenir aux gamers à la recherche d’un nouvel écran PC. En effet, son principal atout réside dans son taux de rafraichissement élevé. Avec un taux de 240 Hz et un temps de réponse de 1ms, vous pourrez enchaîner parfaitement tous vos combos sans ramer.
      Autre point avantageux, sa taille. Avec une diagonale de 24,5 pouces, la dalle IPS Full HD, ce qui vous permettra de voir tous les détails de vos parties de jeu. Côté connectique, il possède deux ports HDMI 2.0, cinq ports USB 3.2 Gen 1 et une sortie casque.

    • Lors de l’évènement 2022 Product Premiere diffusé hier en direct, Dr. Lisa Su, AMD President & CEO et l’équipe de direction d’AMD ont annoncé de nouveaux produits offrant des expériences de pointe en matière de productivité, de création de contenu et de gaming.

      Ryzen 7 5800X3D
      Lors de l’évènement, AMD a dévoilé plus de 30 nouveaux produits AMD, incluant :
      20 nouveaux processeurs AMD Ryzen 6000 Series : basés sur l’architecture de cœurs haute performance 6 nm « Zen 3+ », et équipés des solutions graphiques intégrées à l’architecture AMD RDNA 2, pour proposer l’expérience la plus rapide jamais offerte par Ryzen, la nouvelle gamme comporte les processeurs AMD Ryzen 6000 U, optimisés pour offrir le parfait équilibre entre performances et efficacité au sein des ordinateurs portables fins et légers, et des processeurs mobiles Ryzen 6000 H, la solution pour les ordinateurs portables gaming et destinés à la création.
      Processeur Ryzen 7 5800X3D : l’AMD Ryzen 7 5800X3D est le premier processeur AMD Ryzen équipé de la technologie AMD 3D V-Cache pour propulser d’incroyables expériences gaming. Profitant de l’architecture de cœurs « Zen 3 », le Ryzen 7 5800X3D est le processeur gaming le plus rapide au monde, offrant une vitesse moyenne de 5 % supérieure à celle de la concurrence pour les jeux en 1080p avec certains titres.
      2022 Product Premiere, AMD annonce de nouveaux GPU
      Cinq nouveaux GPU mobiles AMD Radeon RX 6000M Series et de nouveaux GPU AMD Radeon RX 6000S Series : la gamme de produits graphiques mobiles AMD Radeon RX 6000M offre des performances de jeu incroyables à destination des prochaines générations d’ordinateurs portables premium. La nouvelle gamme de produits graphiques mobiles AMD Radeon RX 6000S est optimisée pour proposer une expérience gaming performante et économe en énergie à des ordinateurs portables incroyablement fins et légers.
      Les cartes graphiques pour PC de bureau Radeon RX 6500 XT et Radeon RX 6400 : les cartes graphiques pour PC de bureau AMD Radeon RX 6500 XT et Radeon RX 6400 sont conçues pour offrir des expériences de jeux incroyables en 1080p sur les titres AAA et titres e-sport les plus populaires.
      Le prochain pilote AMD Software : Adrenalin Edition : doté d’AMD Radeon Super Resolution (RSR), une nouvelle technologie d’upscaling basée sur le pilote, qui vise à offrir des niveaux de performance accrus avec des visuels de haute qualité sur une centaine de jeux vidéo.
      Mise à jour du Framework AMD Advantage et des technologies AMD ‘Smart’ : le bouquet de technologies AMD Smart s’étoffe pour inclure AMD SmartShift Max, AMD SmartShift Eco et AMD Smart Access Graphics. Le but ? Proposer des performances de jeu plus rapide et une autonomie supérieure pour les ordinateurs portables AMD Advantage. AMD Advantage continuera de s’étendre en 2022 avec plus de 20 nouveaux modèles d’ordinateurs portables.
      AMD a également proposé un aperçu de la nouvelle génération de processeurs basée sur l’architecture de cœurs « Zen 4 » bénéficiant du processus de fabrication en 5 nm et étrennant le nouveau socket AM5, qui participera à un leadership sans précédent en termes de processeurs à partir de la seconde moitié de 2

    • Cooler Master est à l’origine d’une nouvelle famille de refroidissement liquide, les MasterLiquid Flux. Nous vous proposons un test complet du modèle de 240.
      Nommé tout simplement MasterLiquid PL240 Flux, ce Watercooling AIO est une solution clé en main. Nous retrouvons une robe travaillée capitalisant sur de l’aRGB touchant les ventilateurs et le Waterblock. Si le look a son importance, les performances le sont également.

      A l’usage, ce MasterLiquid PL240 Flux est-il efficace et silencieux ?
      Sommaire
       
      MasterLiquid PL240 Flux, présentation Protocole de test Installation Les performances
      ->+12V
      -> PWM Conclusion MasterLiquid PL240 Flux, présentation
      Face à l’Aircooling, le Watercooling a de nombreux arguments. Cette technologie demande un peu de place pour se loger au cœur d’un PC mais elle assure en général de belles performances. L’overclocking et l’utilisation de processeur vitrine sont du coup envisageables sans trop se préoccuper des problèmes de refroidissement. De nombreux constructeurs l’ont compris si bien que l’offre s’enrichit avec des modèles de plus en plus sophistiqués.

      Dans ce domaine, Cooler Master propose une nouvelle famille de solutions avec les MasterLiquid Flux dont la MasterLiquid PL240 Flux. Nous sommes devant un refroidissement liquide clé en main dans le sens où le circuit rassemblant le Waterblock, la pompe et le radiateur est en place tout en étant déjà fermé. Tout est opérationnel dès la sortie du carton. La phase la plus délicate se résume alors à l’installation qui, comme nous allons le voir, n’est pas complexe.

      Notre MasterLiquid PL240 Flux est un modèle de 240. Son radiateur est capable d’accueillir deux ventilateurs de 120 mm.  Sa robe capitalise sur l’aRGB avec un rétroéclairage au niveau des deux ventilateurs et de la coiffe du Waterblock.

      L’ensemble peut être personnalisé au travers d’une application Windows Maison (MasterPlus+) ou via le soft de la carte mère si cette dernière est compatible.

      Le bundle comprend toute la visserie pour une installation sur quasiment tous les sockets du marché dont les Intel LGA 1700, LGA 1200, LGA 115x et AMD AM4 et TR4.
        Cooler Master ajoute des protections de connexion aRGB, deux ventilateurs aRGB de 120 mm, un contrôleur aRGB (+ câblage), un câble en Y d’alimentation, un câble de connexion USB et un tube de pâte thermique.

      Le radiateur est un modèle de 240 qui à première vue est assez classique. Il propose une structure dense d’ailettes en aluminium de forme sinusoïdale. Elles sont traversées par plusieurs canaux en charge de faire circuler le liquide de refroidissement.
      Les deux tuyaux (environ 350 mm de longueur) gainés sont solidaires du radiateur à l’aide de raccords fixes à la finition brillante.

      Ils sont par contre raccordés au Waterblock à l’aide de têtes pivotantes facilitant l’installation et leur positionnement dans le boitier. Le liquide circule grâce à une pompe à double chambre. Selon Cooler Master, elle se montre plus compacte que celles des générations précédentes. Son moteur utilise une roue à roulement en céramique tandis que les micro canaux ont été maximisés pour optimiser les échanges de chaleur avec le liquide. A ce sujet, leur hauteur a été revue afin d’augmenter la surface d’échange thermique avec le liquide.

      De même,la surface de la base en cuivre a également été agrandie et son épaisseur a été ajustée afin de mieux prendre en charge les dernières puces d’Intel sur socket LGA 1700.

      De manière globale, nous avons un AIO travaillé avec une finition de qualité. Les deux ventilateurs aRGB de 120 mm PWM sont des modèles redessinés de la série Flux. Toutes leurs ailettes sont solidaires d’un anneau périphérique. Les effets de lumières gagnent ainsi en efficacité et ce choix est censé augmenter l’admission d’air.

      Leur vitesse se situe entre 0 à 2300 rpm. A plein régime, ils assurent un débit d’air de 72.37 CFM pour une pression statique de 2.96 mm H20 et des nuisances sonores de 32 dBA.
      MasterLiquid PL240 Flux Type de dissipateur thermique Watercooling AIO pour processeur Radiateur sans ventilateur 277 x 119.6 x 27,2 mm (Aluminium) Tuyaux 2 en caoutchouc gainé de 350 mm environ Waterblock Base en cuivre
      Pompe PWM (15 dBa max) Ventilateur 2 x 120 mm PWM (0 à 2300 rpm) Socket Intel LGA 2066/2011-3/2011/1200/1156/1155/1151/1150
      AMD AM4/AM3+/AM3/AM2+/AM2/FM2/FM1/TR4 Bundle 1 x Pack de vis et supports de fixation
      1 x Tube de pâte thermique Extra 1 x contrôleur aRGB de 2ième génération Protocole de test
      Carte mère : Z390 Aorus XTREME de Gigabyte Processeur : Intel Core i9-9900K (TDP 95 Watts) Stockage : SSD Radeon R7 240 Go d’AMD Mémoire : 2 x 16 Go de DDR4-3600 CL18 Vengeance LPX de Corsair Carte graphique : GeForce RTX 3060 Alimentation : ION+ 860P de Fractal Design La température du processeur est relevée par voie logicielle via l’application HWMonitor 1.44 (valeur CPU Package). Les nuisances sonores sont mesurées par un sonomètre placé à 25 cm face au ventilateur. Les tests sont exécutés à l’air libre afin de faire abstraction des performances du boitier. Les mesures sont prises, processeur au repos avec les technologies d’économie d’énergie activée (CE1 par exemple) puis d’une sollicitation à 100% du processeur.
      Nous avons utilisé dans un premier temps l’utilitaire CPU Burn durant 10 minutes. Nous sommes dans une situation où la valeur du Package TDP se situe aux alentours des 120 Watts sous l’utilitaire Extreme Tuning Utility d’Intel.
      Ensuite, nous avons utilisé Prime95 durant 10 minutes également. L’exercice choisi est Small FFTs dans Torture Test. Nous sommes dans une situation où la valeur du Package TDP se situe aux alentours des 220 Watts sous l’utilitaire Extreme Tuning Utility d’Intel.
      Pour chaque test, la température de la pièce est relevée et nous calculons les Delta. Nous travaillons en mode PWM (standard après un calibrage de la ventilation vie le soft de la carte mère) puis en +12V.
      Installation.

      Une plaque arrière est nécessaire avec notre plateforme LGA 1151. Sa consolidation est assurée par quatre entretoises à visser à la main. L’opération est rapide.
        Le waterblock se positionne directement sur le processeur après l’application d’un peu de pâte thermique sur le CPU. Il faut juste installer au niveau de la base les bonnes pattes de fixation.

      La consolidation finale passe par quatre de vis à main à tête cruciforme.
      Comme pour la majorité des Watercooling AIO RGB ou aRGB, le plus délicat concerne le rangement des câbles car chaque ventilateur dispose de deux faisceaux ainsi que le Waterblock. Les câbles aRGB se connectent au contrôleur qui lui-même se connecte à une en-tête USB de la carte mère. Cette connexion assure l’utilisation de l’application MasterPlus+ pour la personnalisation de l’éclairage. L’alimentation PWM de deux ventilateurs est unifiée grâce au câble en Y disponible en bundle à connecter au CPU-FAN de la carte mère  tandis que le waterblock doit également être connecté à un 4-pin de la carte mère.
      Les performances
      Mode +12V.
      Performances de refroidissement.
      Nous avons deux situations. La première correspond à une dissipation thermique de 120W environ et la deuxième de 220W. Cette dernière met à rude épreuve nos différentes solutions de refroidissement Aircooling et Watercooling. Dans tous les cas, le ou les ventilateurs turbinent au maximum.

      MasterLiquid PL240 Flux – Performances de refroidissement en +12V
      Avec un CPU à 135 W, nous avons un delta compris entre 5 et 48°C selon le niveau de charge. Nous sommes en dessous du H150I Elite LCD ce qui s’explique facilement. Ce Watercooling est une solution de 360 équipée de trois ventilateurs de 120 mm. Le bilan est cependant quasiment identique à celui du ToughLiquid Ultre 240 dont le delta se situe entre 5 et 47°C.
      En 220 Watts, le classement n’évolue pas. Nous retrouvons des prestations quasiment identiques à celles du ToughLiquid Ultre 240. Le delta est compris entre 5 et 63°C contre 5 et 64°C pour son concurrent. Le 360 de Corsair conserve sa première place.
      Nuisances sonores.

      MasterLiquid PL240 Flux – Nuisances sonores en +12V
      Avec deux ventilateurs de 120 mm turbinant à leur maximum, nous avons des nuisances sonores frôlant avec 48 dBA. A plein régime, il se montre plus discret que ces deux concurrents. La différence avec le TouchLiquid Ultra 240 est conséquente avec 3 dBA d’écart.  Malheureusement, nous ne pouvons pas parler de silence, le bruit est là.
      Mode PWM
      Pour l’ensemble des ventirads, nous avons confié la gestion PWM à notre carte mère Z390 Aorus XTREME. Nous avons au préalable lancé un calibrage des ventilateurs à l’aide de l’utilitaire Gigabyte SMART FAN 5. Il permet d’obtenir plusieurs profils de ventilation. Les tests ont été exécutés avec le profil standard. La pompe est également alimentée en mode PWM.
      Performance de refroidissement.

      MasterLiquid PL240 Flux – Performances de refroidissement en mode PWM
      En 135W, nous avons un delta entre 13 et 49 °C contre 6 et 48°C pour le H150I Elite LCD et 14 à 48°C pour le ToughLiquid Ultre 240 ce qui est positif. Les trois solutions offrent des performances de refroidissement quasiment identiques hormis au repos où le 360 se détache nettement.
      En 220W, le bilan est identique. La gestion PWM de notre carte permet à nos trois AIO d’offrir des prestations identiques. La différence va se faire sur la question des nuisances sonores.
      Nuisances sonores

      MasterLiquid PL240 Flux – Nuisances sonores en mode PWM
      Les deux 240 sont en retrait sur cette question face au 360. L’écart est surtout important lorsque le processeur est fortement sollicité. En 135W, notre sonomètre enregistre un bilan entre 34.5 et 42.6 dBA contre 35.4 et 47.5 dBa pour le ToughLiquid Ultra 240.
      En 220 Watts, le classement ne change pas.
      Au final, le MasterLiquid PL240 Flux se montre plus discret que son concurrent ToughLiquid Ultra 240. La solution de Corsair de 360 domine à l’aide de la taille de son radiateur et la présence de trois ventilateurs de 120m
      Situation d’urgence.

      MasterLiquid PL240 Flux – Performances de refroidissement en +12V
       
      Nous observons une certaine latence. Ceci s’explique en partie par l’intervention d’un “tiers” dans le refroidissement, le liquide qui doit circuler dans le circuit.
      Au bout de trente seconde, notre processeur fonctionne de nouveau à sa fréquence maximale tandis que sa température est sous la barre des 100°C. Il perd 17°C au bout d’une minute et 26° en bout de deux minutes. Rappelons que dans les deux cas il continue d’être sollicité à 100% de ses capacités.
      Conclusion
      Résumé Ce MasterLiquid PL240 Flux propose une mécanique capable de répondre aux besoins des processeurs modernes dépassant un TDP de 95 Watts. Il parvient à refroidir notre Core i9-9900K au maximum de ses possibilités (220W) tout en évitant l’activation de la protection Thermal Throttling.
      Le mode PWM permet de trouver un juste équilibre entre prouesses et bruit tout en permettant un refroidissement efficace lors de forts besoins. Le souffle de ses ventilateurs est cependant inévitable si notre processeur est à 100% de ses capacités .
      Sa robe est travaillée avec une belle intégration de l’aRGB au niveau des ventilateurs et du Waterblock. Il peut être piloté par l'application MasterPlus+ de Cooler Master ou le soft de la carte mère.
      Accompagné d’une garantie de cinq ans, ce MasterLiquid PL240 Flux a de jolis arguments mais son positionnement tarifaire est haut de gamme. La concurrence rode en étant bien armée.
      MasterLiquid PL240 Flux -> 159.99 € TTC MasterLiquid PL360 Flux -> 179.99 € TTC              

    • AMD profite de l’ouverture du CES 2022 pour contrer les avancées d’Intel en particulier de son Core i9-12900K. La firme annonce le Ryzen 7 5800X3D.
      Ce processeur vise les PC de bureau et plus particulièrement les joueurs en quète de performance. Nous avons retrouvé une architecture connue (Zen 3) mais accompagnée d’une innovation annoncée il y a déjà plusieurs mois, le 3D-V-Cache.
      Ryzen 7 5800X3D, quelles sont ses spécifications ?
      En realité de nouveau Ryzen 7 5800X3D reprend l’essentiel de la mécanique de l’actuel Ryzen 7 5800X. Nous retrouvons huit cœurs physiques et la technologie SMT soit 16 cœurs logiques. Un cache L2 de 4 Mo et un cache L3 de 32 Mo sont disponibles ainsi que 64 Mo de 3D-V-Cache.
      Tout ce petit monde turbine à une fréquence de base de 3.4 GHz contre 4.5 GHz en mode boost. L’engin s’accompagne d’une enveloppe thermique calée à 105 watts et s’exploite sur une plateforme AM4 400 ou 500 séries

      Performance Ryzen 7 5800X3D Vs Ryzen 7 5800X (Source AMD)
      Selon AMD ce Ryzen 7 5800X3D serait 15% plus rapide que son ainé le Ryzen 7 5800X en gaming en 1080P avec des options graphiques sur High.

      Performance Ryzen 7 5800X3D Vs Core i9-12900K (Source AMD)
      Cette hausse des performances lui permettrait de prendre la main sur l’actuelle vitrine d’Intel le Core i9-12900K avec une avance sous certains titres de 20%.

    • Intel complète sa gamme de processeur Alder Lake de 12e génération avec 22 nouvelles références. Nous avons des Core i9, Core i7, Core i5, Core i3, Pentium et Celeron. Tout ce petit monde vise nos ordinateurs de bureau.
      La gamme de processeurs de bureau Alder Lake s’enrichit de nouveaux Core i9, Core i7, Core i5, Core i3, Pentium et Celeron. Nous avons des puces non K à l’enveloppe thermique de 65 W à 35 W.

      Les variantes Core i9 et Core i7 conservent la même mécanique que leurs ainés « K ». Les principales différences concernent les fréquences et les enveloppes thermiques. Par exemple le Core i9-12900 (F) dispose de 16 cœurs physiques et gère 24 threads. Il profite de 30 Mo de cache L3 et ses P-Cores turbinent à 2,40 GHz de base contre 1,80 GHz pour les E-Cores. La fréquence max boost est de 5,1 GHz tandis que le TDP est de 65 W. Le Core i9-12900/T est annonce à 489 $ contre 464 $ pour le modèle F (sans iGPU).
      De son côté le Core i7-12700 (F) est une puce 12C/20T épaulée de 25 Mo de cache L3. Ses P-Cores turbinent à 2,10 GHz de base contre 1.6 GHz pour les E-Cores. Nous avons une fréquence boost maximale de 4,90 GHz sur un TDP de 65 W. Le Core i7-12700 / T est annoncé au prix public conseillé de 339 $ contre 314 $ pour la variante F.
      Alder Lake-S non K, des Core i9, i7, i5 et i3


      Ensuite, les nouveaux Core i5 sont les Core i5-12600 et Core i5-12400. Dans les deux cas nous retrouvons une architecture 6C/12T avec uniquement de P-Cores (Golden Cove). Le cache L3 est de 18 Mo tandis que les fréquences de base respectives sont de 3,30 GHz et 3,00 GHz contre 4,8 GHz et 4,6 GHz en mode boost. Les deux puces seront annoncées avec un TDP de 65 W. Nous retrouvons également le Core i5-12500 ( 2,5 GHz / 4,4 GHz). Intel annonce le Core i5-12600 / T à 223 $, le Core i5-12500 / T à 202 $, le Core i5-12400 / T à 192 $ et le Core i5-12400 F à 167 $.
      Les Core i3-12300 et i3-12100 sont des solutions à 4C/8T propulsées à 4,4 GHz et 4,3 GHz avec un cache L3 de 12 Mo et un iGPU UHD 730. Le Core i3-12300 est attendu au prix de 143 $ et le Core i3 12100 à 122 $. Sa variante F se place sous la barre  symbolique des 100 $ (97 $ US).
      Enfin l’entrée de gamme accueille le Pentium G7400 (2 C/4T) à 3,7 GHz et le Celeron G6900 (2C/4T) à 3,4 GHz. Dans les deux un iGPU UHD 771 est présent et le TDP est de 46W. Le Pentium est annoncé à 64 $ contre 42$ pour le Celeron.

    • D'après une enquête réalisée par Damien Bancal, expert en sécurité informatique du blog Zataz, un pirate vient de mettre en vente un accès à deux banques sur le dark web. Le nom de la première banque n'a pas été divulgué par le hacker. D'après l'annonce, il s'agirait d'une importante infrastructure bancaire, qui “pèse des milliards de dollars”, basée au Canada.
      La seconde banque concernée est la Société Générale, une des principales banques françaises. Le pirate prétend vendre une faille qui permet d'accéder aux données internes de la banque. En exploitant cette brèche, il serait possible de s'emparer des données administrateurs et employés.
      Sur le même sujet : Les cartes d’identité de 3000 Français sont en vente sur le dark web
      UN PIRATE AGUERRI VEND UN ACCÈS AUX DONNÉES DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
      Dans l'annonce, le pirate ne précise pas concrètement quels site de la Société Générale sont accessibles grâce à la faille. De même, le hacker ne dit pas quelles sont les attaques qui peuvent être déployées avec la brèche. Quoi qu'il en soit, le pirate derrière la vente n'en est pas à son coup d'essai. D'après Zataz, l'individu est bien connu dans le milieu des cybercriminels. Il a déjà mis en vente une faille permettant d'accéder au groupe pharmaceutique Bayer, à un club de football britannique et au serveur d'une entreprise en Suède.
      Pour l'heure, l'accès aux données internes n'a pas été encore vendu à un internaute. Craignant le pire, la Société Générale a demandé à son Computer Emergency Response Team (CERT), un centre d'alerte et de réaction face aux incidents liés à la cybersécurité, de mener l'enquête. Le pirate est étroitement surveillé par des experts.
      Il n'est pas rare que des informations sensibles apparaissent sur des marchés noirs du dark web. Récemment, une base de données contenant les informations personnelles de 39 millions de Français a été mise en vente au plus offrant sur un marché noir.

    • Les widgets tiers, proposés par le biais du Microsoft Store, mais pas seulement, arriveront dans quelques mois avec Windows 11 22H2.
      L'idée d’autoriser les widgets tiers a été évoquée peu avant le lancement de Windows 11, mais finalement, il n’en fut rien. Actuellement, les widgets Windows sont limités à ceux de Microsoft. Néanmoins, l’entreprise n’a pas abandonné ce concept et intégrera les widgets tiers dans la version 22H2 de Windows.
      Windows 11 22H2, le Windows 11 tel qu’il aurait dû sortir ?
      Bon, ce n’est pas pour tout de suite, puisque Windows Central précise que cette version, désignée sous le nom de code Sun Valley 2 en interne, ne sera finalisée qu’au cours de l’été prochain, en vu d’un déploiement à l'automne.
      À l’instar de la version 1511 de Windows 10 , cette mouture de Windows 11 serait une sortie de « polissage » de l’OS. Elle ajoutera des fonctionnalités qui n’ont pu être finalisées à temps pour le lancement initial. Parmi celles-ci, l’intégration des widgets tiers, donc. Notez que la version 22h2 pourrait également signer le retour du glisser-déposer pour la barre des tâches et introduire la prise en charge des applications Android.
      Des widgets tiers, et pas uniquement sur le Microsoft Store
      Pour en revenir aux widgets tiers, Microsoft autorisera ainsi les développeurs à créer et proposer leurs propres widgets. Ceux-ci seront téléchargeables directement depuis le Microsoft Store, mais pas uniquement. En effet, des applications non répertoriées sur le Microsoft Store pourraient elles aussi proposer des widgets.
      Des développeurs travailleraient déjà sur des widgets tiers d’applications populaires afin qu’ils soient prêts dès le lancement de la fonctionnalité.
      Bref, il faudra certes faire preuve d’un peu de patience, mais l’arrivée de widgets tiers finira donc bien par arriver dans Windows 11 . Cette adoption est somme toute cohérente, puisqu’en juin dernier, pour présenter son OS, Microsoft arguait que « pour les créateurs et les éditeurs, les widgets ouvrent également de nouveaux espaces dans Windows pour diffuser du contenu personnalisé. Notre objectif est de créer un canal dynamique pour les marques mondiales et les créateurs locaux, de manière à ce que les consommateurs et les créateurs puissent en bénéficier. »
      Sur le même sujet :
      Avec Windows 11, vous pouvez copier un chemin d'accès directement dans l'explorateur de fichiers

    • Si les constructeurs de cartes mères nous étonnent parfois par les solutions qu'ils proposent sur le marché, ce n'est rien à côté de ce qu'il se passe parfois dans leurs laboratoires de recherche. Une vidéo publiée par un membre de l'équipe ROG d'ASUS et repérée par @9550pro le prouve encore aujourd'hui.
      Avec ses processeurs Core de 12e génération (Alder Lake), Intel a été le premier à mettre sur le marché un processeur pouvant fonctionner aussi bien avec des modules de DDR4 que de DDR5. Les utilisateurs ont ainsi le choix : rester sur la technologie actuelle ou faire dès maintenant le pari de sa remplaçante, plus efficace et rapide.
      Et s'il était possible de profiter des deux ? C'est ce qui est passé par la tête de l'équipe ROG d'ASUS qui a été jusqu'à produire un module « DDR5 to DDR4 ». Ce dernier, connecté sur un emplacement DDR5 permet en effet d'aboutir à un connecteur pour de la DDR4 classique. Il semble néanmoins un peu trop imposant pour être commercialisé ainsi.
      Il sera intéressant de voir si cette initiative aboutie et si une édition spéciale de la Maximus Z690 APEX sera proposée avec un tel module dans son bundle. Rendez-vous au prochain CES (ou Computex) pour le savoir.
       

    • Dans l’hypothèse d’un casque proposant la réalité augmentée, on suppose qu’Apple utilisera une paire d’écrans OLED de résolution 4K, un pour chaque œil. Les applications de réalité augmentée utiliseront alors des caméras pour coller des éléments extérieurs dans la vue, plutôt que de superposer des objets AR sur notre vision normale.

      Cette approche basée sur la réalité virtuelle permettrait probablement la compatibilité avec une bonne sélection d’applications iOS existantes, en particulier les jeux Apple Arcade qui sont déjà optimisés pour une utilisation avec une manette de jeu, plutôt qu’uniquement avec un écran tactile.
      UN appareil puissant et autonome
      Concernant la puissance de l’appareil, l’analyste d’Apple, Ming-Chi Kuo, a déclaré que « le processeur haut de gamme aura une puissance de calcul similaire à celle du M1 pour Mac ». Il y aurait aussi une puce bas de gamme pour « l’informatique liée aux capteurs ».
      Le casque ainsi doté d’une telle puissance de calcul pourrait être entièrement autonome. Dans cet esprit, son champ de fonctionnalités pourrait être étendu vers le monde extérieur. Seul ombre au tableau, il couterait cher.
      Facebook met les bouchées doubles
      Pendant ce temps, Facebook anciennement Meta développe à coup de milliards l’internet du futur. Une Meta-réalité qui nécessiterait ce type d’appareil immersif.
      Cependant, il existe une différence critique entre l’approche d’Apple en matière de réalité virtuelle et de réalité augmentée et celle de Meta.
      « Meta essaie de forcer une catégorie à exister par pure force de volonté et des dizaines de milliards de dollars. En subventionnant fortement le matériel, le casque Oculus Quest 2 VR est beaucoup plus abordable qu’il ne le serait autrement, et cela a même stimulé l’adoption avant que les cas d’utilisation initiaux [comme] les jeux et la forme physique, soient clairs », a déclaré Greengart un techno analyste réputé.
      A lire aussi > Unity investit dans le Metaverse en achetant le studio d’effets visuels de Peter Jackson
      Peut-être en réponse a ce danger, Apple vient de débaucher l’ancienne responsable de la communication de la division réalité augmentée de Meta, Andréa Schubert. On pourrait en déduire qu’Apple cherche à développer son propre monde virtuel, ou tout du moins une compatibilité améliorant l’expérience du Metaverse.
      Le casque devrait être lancé en 2022. Mais comme il fait partie d’une toute nouvelle gamme, il n’y a pas d’historique sur ce type de produit nous aidant à deviner quand il devrait faire son apparition. Le plus probable serait en juin à l’Apple WWDC ou au plus tard en septembre, aux côtés des iPhones de nouvelle génération.

    • Chez Cdisount, le PC Lenovo Gaming 3 15ACH16 est à 699 € au lieu de 999 €.
      Si le PC ASUS TUF Dash F15 à 1099 € vous intéresse mais que votre budget n’est pas assez important, voici une seconde offre qui va peut-être retenir tout votre attention. En effet, chez Cdiscount, le PC Lenovo Gaming 3 15ACH16 est à 699 € au lieu de 999 €.
      PC Lenovo Gaming 3 15ACH16 > 699 € chez Cdiscount
       
      Le PC Lenovo Gaming 3 15ACH16 est à 699 €
      Avec un prix inférieur à 700 €, ce PC devient tout à fait abordable pour ceux à la recherche d’un nouveau PC polyvalent. Attention, toutefois, sachez que les tarifs sont susceptibles de vite grimper ou les stocks de vite disparaitre. Il est donc conseillé de ne pas attendre trop longtemps si ce produit vous intéresse.
      Avant de passer votre commande, voici toutefois plus de détails sur ce produit. Sachez qu’il possède un écran Full HD de 15,6 pouces, un processeur Ryzen 5 5600H ainsi qu’une carte graphique GeForce GTX 1650 avec 8 Go de RAM en DDR4 afin d’obtenir une fluidité correcte. Côté connectique, le PC propose 1 port USB Type-C, 2 ports USB 3.2, 1 port HDMI et 1 port jack 3.5 mm. La connectivité Bluetooth et Wi-Fi 5 est également disponible.
      Toutefois, si ce modèle ne semble pas correspondre à vos attentes, prenez le temps de consulter notre comparatif des meilleurs PC.

    • OnePlus prépare deux nouveaux smartphones haut de gamme pour 2022, les OnePlus 10 et OnePlus 10 Pro. Sans être révolutionnaire, cette nouvelle génération va apporter des améliorations mineures bienvenues. Voici tout ce à quoi il faut s’attendre.
       
       
           
      Comme c’était le cas en 2021, OnePlus devrait dévoiler deux nouveaux smartphones en 2022, les OnePlus 10 et 10 Pro. Ils succèderont directement aux OnePlus 9 et OnePlus 9 Pro, et devraient toujours proposer un rapport qualité-prix convaincant sur le segment haut de gamme.
      📅 Quand sortent les OnePlus 10 ?
      C'est officiel : OnePlus va présenter ses OnePlus 10 et 10 Pro dès le mois de janvier 2022. Alors que les rumeurs laissaient entendre que le fabricant chinois devait organiser un événement le 5 janvier prochain, de nouveaux éléments ont été dévoilés. En effet, le leaker Mayank Kumar a publié sur Twitter un teaser vidéo officiel des OnePlus 10 et 10 Pro. Si l'on en croit le clip, la marque nous donne rendez-vous le 11 janvier 2022 à 14h pour la présentation. Les OnePlus 10 et 10 Pro sortiraient donc beaucoup plus rapidement que les générations précédentes, qui étaient généralement lancées au deuxième trimestre.
      💰 Combien coûtent les OnePlus 10 ?
      Les tarifs des OnePlus 10 ne devraient pas être très différents de ceux des OnePlus 9. Pour rappel, la génération précédente avait été lancée à partir de 719 euros pour le OnePlus 9, et 919 euros pour le OnePlus 9 Pro. OnePlus proposait même une version avec 12 Go de RAM et 256 Go de stockage pour 999 euros.
      📱 À quoi ressemblent les OnePlus 10 ?
      OnePlus va apporter des changements significatifs au design de ses OnePlus 10 et 10 Pro. En effet, d’après les premiers rendus, OnePlus opterait cette année pour un nouveau design à l’arrière des smartphones, qui permettrait de mieux le démarquer de ses concurrents.
       
           
      En effet, le OnePlus 10 Pro va accueillir un énorme module photo carré plutôt que rectangulaire. Il déborde sur la tranche du smartphone comme celui du Galaxy S21, et on peut apercevoir le logo d’Hasselblad. Pour rappel, depuis la sortie des OnePlus 9, le fabricant chinois a signé un partenariat de 3 ans avec la marque suédoise. Le reste du smartphone est quasiment identique à son prédécesseur, on retrouvera à l’avant un écran avec un poinçon dans le coin supérieur gauche, et le smartphone sera certifié IP68.
      🔲 Quel écran pour le OnePlus 10 ?
      L'écran du OnePlus 10 Pro ne sera pas très différent de celui du OnePlus 9 Pro. En effet, on retrouverait toujours une dalle QHD+ de 6,7 pouces avec une fréquence maximale de 120 Hz. Il utilisera également la technologie LTPO (low-temperature polycrystalline oxide thin-film transistor), qui permet de faire varier dynamiquement le taux de rafraichissement de 10 Hz à 120 Hz selon le contenu affiché pour économiser de la batterie. Pour la première fois, OnePlus opterait pour du LTPO 2.0.
       
           
      Pour l’instant, nous n’avons pas d’information concernant l’écran du OnePlus 10 classique, mais le OnePlus 9 utilisait lui un écran FHD+ 120 Hz de 6,55 pouces. On espère tout de même que les écrans des deux smartphones haut de gamme seront cette fois-ci protégés par du verre Gorilla Glass Victus comme c’est le cas de la plupart de leurs concurrents, plutôt que par du Gorilla Glass 5.
      🚀 Quelles performances pour le OnePlus 10 ?
      Les OnePlus 10 et 10 Pro proposeront de nouveau des performances de haut vol en 2022, puisqu’ils seront alimentés par la prochaine puce haut de gamme de Qualcomm Snapdragon 8 Gen 1, qui répond au numéro de modèle SM8450 et au nom de code « Waipo ». Elle est fabriquée par Samsung et gravée en 4 nm tout comme le MediaTek Dimensity 9000, qui est lui un peu plus puissant grâce à un procédé de gravure un peu plus avancé signé TSMC.
      Le SoC Snapdragon 8 Gen 1 de Qualcomm utilise la nouvelle architecture ARM V9, qui promet jusqu’à 30 % de performances supplémentaires par rapport au Snapdragon 888 du OnePlus 9 Pro. Le CPU utilise un total de 8 cœurs, dont 1 cœur Cortex-X2 haute performance à 3.0 GHz, trois cœurs Cortex-A710 à 2.50 GHz ainsi que 4 cœurs Cortex-A510 économes en énergie à 1,79 GHz. Tous sont beaucoup plus efficaces énergétiquement que la génération précédente, on devrait donc avoir droit à un petit gain d’autonomie.
      Côté GPU, le Snapdragon 8 Gen 1 utilise un Adreno 730, qui promet un gain de performances de l'ordre de 30%. La connectivité est assurée par un Snapdragon X65. Ce dernier assure une vitesse de téléchargement jusqu'à 10 Go/s en 5G, et est compatible avec le Wi-Fi 6E, le Bluetooth 5.2 et le Bluetooth LE. Enfin, on sait que les OnePlus 10 et 10 Pro seront alimentés par 8 ou 12 Go de RAM et 128 ou 256 Go de stockage suivant la configuration choisie.
      🔋 Batterie, autonomie et recharge du OnePlus 10
      Le OnePlus 10 Pro devrait voir son autonomie augmenter par rapport au OnePlus 9 Pro, puisqu’il utilisera une batterie un peu plus grosse de 5000 mAh, contre 4500 mAh sur la génération précédente. Les OnePlus 9 et 9 Pro utilisaient la même batterie, il est donc probable que le OnePlus 10 voit également sa batterie augmenter à 5000 mAh. On s'attend donc à une meilleure autonomie sur les deux modèles de OnePlus 10 par rapport aux OnePlus 9.
      Du côté de la recharge rapide, les OnePlus 9 et 9 Pro profitaient d’une recharge filaire Warp Charge 65T de 65W. Le OnePlus 10 Pro promet de se recharger plus rapidement, puisque OnePlus utiliserait une recharge rapide filaire plus puissante de 80 W. Ce point a d'ailleurs été confirmé par des documents de certification du CCC, la Commission de certification chinoise. Le OnePlus 10 Pro serait donc équipé de la même recharge rapide que le prochain OPPO Find X4 Pro. Le OnePlus 10 Pro sera également compatible avec la recharge sans fil 50 W, soit autant que le modèle précédent.


    • Contrairement au FSR, le RSR ne nécessitera pas d’implémentation réalisée par les développeurs de chaque jeu.
      Selon VideoCardz, AMD préparerait le déploiement d’une technologie baptisée Radeon Super Resolution (RSR). Dérivée du FidelityFX Super Resolution, elle ne nécessiterait pas, contrairement au FSR, une implémentation spécifique pour chaque jeu. En effet, elle fonctionnerait directement via les pilotes Radeon. L’avantage est que le RSR englobera d’emblée un large panel de jeux. Par contre, il pourrait n’être pris en charge que par les GPU RDNA 1 ou plus récents, tandis que le FSR est compatible avec les cartes graphiques Polaris, Vega, RDNA 1 et RDNA 2, et également les NVIDIA GeForce série 10, série 16, RTX série 20 et RTX série 30.
      Au départ, seuls 7 titres géraient le FSR. Il y a quelques jours, AMD a annoncé qu’il y avait désormais 47 titres compatibles, 71 prochainement. Mais à l’évidence, la société souhaiterait proposer en parallèle une autre technologie de sur-échantillonnage, déployable sans condition sur un grand nombre de titres et sans que cela nécessite le soutien des développeurs. Le RSR pourrait ainsi cibler des titres plus anciens, moins fréquemment mis à jour, ou des titres sponsorisés par des rivaux pour lesquels les développeurs refuseraient d’implémenter le FSR. Revers de la médaille, le RSR serait un peu moins qualitatif que le FSR, bien que l’on ne sache pas sur quels aspects précis porte cette assertion. En l’état, si le FSR requiert une implémentation par les développeurs, c’est essentiellement parce qu’il n’affecte pas l’interface utilisateur et le HUD.
      Une réponse au NIS de NVIDIA récemment mis à jour ?
      D’après VideoCardz, le RSR fera ses débuts dès janvier. AMD pourrait donc présenter cette technologie lors du CES 2022. Quoi qu’il en soit, les solutions de mise à l’échelle semblent s’imposer comme un nouveau terrain de bataille majeur entre AMD et NVIDIA, en attendant Intel. Chez NVIDIA, outre le DLSS, récemment passé en version 2.3, on a dégainé une mouture améliorée du NIS (NVIDIA Image Scaling) en novembre dernier. Du côté d’Intel, l’entreprise fait la promotion de son XeSS depuis plusieurs semaines.

    • Un réveillon de la Saint-Sylvestre en compagnie de Lara Croft ?
      Sur l’Epic Games Store, les soldes des fêtes de fin d’année se prolongent jusqu’au 6 janvier. En revanche, le passage à 2022 marque la fin du concept « un jeu offert chaque jour » ; la plateforme reprend désormais un rythme hebdomadaire en matière de dons. Afin de terminer l’année en beauté, l’Epic Games Store octroie la trilogie Tomb Raider.
      Vous avez jusqu’à jeudi prochain 17 heures pour récupérer gratuitement une copie de Tomb Raider GOTY, de Rise of the Tomb Raider: 20 Year Celebration et de Shadow of the Tomb Raider: Definitive Edition. Tous édités par Square Enix, ces trois jeux, qui appartiennent aux genres action / aventure, sont sortis en 2013, 2016 et 2018 respectivement. La valeur de l’ensemble hors période promotionnelle atteint 90 euros.
      Steam : le meilleur de 2021
      Tomb Raider GOTY
      « Armée de son instinct de survie et de sa capacité à repousser les limites, Lara doit se battre pour dévoiler les mystères d’une île oubliée et s’échapper de son emprise. »
      Forcément, le jeu est largement à la portée de nos machines actuelles. La configuration minimale renseigne un processeur Dual Core : AMD Athlon 64 X2 2,1 GHz (4050+), Intel Core2 Duo 1,86 GHz (E6300) ; une carte graphique DirectX 9 avec 512 Mo de mémoire vive : AMD Radeon HD 2600 XT, NVIDIA 8600 ; 2 Go de mémoire ; 12 Go d’espace disque.
       

      Le village de Rivebois de Skyrim érigé dans l’Unreal Engine 5
      Rise of the Tomb Raider: 20 Year Celebration
      « Rise of the Tomb Raider : 20 Year Celebration inclut le jeu de base ainsi que le Season Pass et ses contenus inédits. Explorez le manoir Croft dans la nouvelle séquence « Blood Ties » et défendez-le contre une invasion de zombies dans le niveau « Lara’s Nightmare ». »
      Les exigences matérielles minimales sont logiquement un peu plus élevées que pour le Tomb Raider de 2013 mais restent modestes en 2021/2022 : Intel Core i3-2100 ou AMD équivalent ; NVIDIA GTX 650 2 Go ou AMD HD7770 2 Go ; 6 Go de RAM ; 25 Go d’espace disque.

      Shadow of the Tomb Raider: Definitive Edition
      « Prenez part au moment décisif où Lara Croft devient pilleuse de tombeaux. Dans Shadow of the Tomb Raider: Definitive Edition, vous découvrirez les derniers secrets des origines de Lara. »
      La configuration minimale est la suivante : Intel i3-3220 ou équivalent AMD ; carte graphique NVIDIA GTX 660/GTX 1050 ou AMD Radeon HD 7770 ; 8 Go de RAM ; 40 Go d’espace disque. Pour plus de détail sur les performances, consultez notre test de Shadow of the Tomb Raider sur GeForce et Radeon.

       

    • Depuis des années maintenant, les constructeurs de smartphones ont quasiment tous adopté l'encoche, le poinçon ou le format goutte d'eau pour réduire drastiquement l'emprise du capteur à selfie sur l'écran. Le fabricant chinois Chuwi a décidé d'appliquer cette tendance sur son dernier PC portable : le Chuwi MiniBook X.
      Cela fait plusieurs années maintenant que les constructeurs de smartphones ont adopté l'encoche, le poinçon ou le format goutte d'eau pour le capteur frontal de leur appareil. Cette approche leur permet notamment de gagner en ratio corps/écran et de rogner sur la place occupée par l'objectif sur la dalle. Jusqu'alors, cette tendance de l'industrie s'est limitée aux smartphones et tablettes.
      Apple est le premier constructeur à avoir intégré une encoche sur son nouveau MacBook Pro 2021 lancé en novembre. Héritée directement des iPhone, elle ne renferme pas de capteurs TrueDepth pour la reconnaissance faciale FaceID, mais seulement la webcam 1080p. Grâce à cette encoche, la marque à la pomme a affiné la bordure supérieure de 60%.
      Probablement inspirée par la firme de Cupertino et par les différents constructeurs de smartphones, l'entreprise chinoise Chuwi a décidé d'équiper son nouveau PC portable ultra compact avec une webcam en poinçon, située dans la partie supérieure gauche de l'écran. De fait, cela fait de lui le premier PC portable à proposer une telle configuration.

      CHUWI MINIBOOK X, LE 1ER PC PORTABLE AVEC UN POINÇON
      Tout comme Apple, Chuwi a choisi de procéder de la sorte pour gagner de précieux centimètres sur les dimensions de la dalle, déjà relativement petite avec ses 10,8″. La présence de cette encoche n'est pas la seule qualité de ce Minibook X, qui n'oublie pas d'afficher des caractéristiques techniques correctes pour un PC portable ultra compact. Voyez par vous-même :
      Écran 10,8″ 2500 x 1600 pixels au format 16:10
      Processeur Intel Celeron N5100
      12 Go de RAM LPDDR4
      512 Go de mémoire interne SSD
      Port USB Type-C avec charge Power Delivery 2.0 à 45W
      Caméra frontale en poinçon de 5 MP
      Clavier bordeless de taille standard
      Windows 11 intégré
      À l'image de la dernière gamme Yoga de Lenovo, il sera possible d'utiliser le MiniBook X comme une tablette grâce à la présence de deux charnières. Pour en revenir au capteur en poinçon, le seul reproche qu'on pourrait faire à Chuwi est que le constructeur n'a jugé bon de gérer sa présence côté logiciel. En d'autres termes, l'affichage des applications pourra être gênée par le poinçon. Sur le MacBook Pro 2021, les applis peuvent masquer l'encoche ou utiliser tout l'écran, ce afin d'éviter les couacs d'affichage justement.
      Le Chuwi MiniBook X sera proposé sur le site du fabricant et les commandes seront ouvertes le 11 janvier 2021. Il est affiché à 599 dollars hors taxe, soit 530 € après conversion. Pour l'instant, le constructeur ne compte pas proposer de version Azerty.

    • Les OnePlus 10 et 10 Pro ont refait surface sur la toile via un teaser vidéo officiel qui a fuité sur Twitter. L'occasion d'apprendre la date de lancement des deux prochains smartphones. D'après le clip, le constructeur nous donne rendez-vous le 11 janvier 2022 à 14h. En outre, d'autres informations à leur sujet ont été publiés, à l'image de ce benchmark ou encore de l'intégration de la charge rapide 80W. On fait le point ensemble sur les révélations du jour.
      Comme vous le savez peut-être, OnePlus est attendu au tournant en janvier 2022. Comme l'affirment de nombreuses rumeurs, il y a de fortes chances pour que la marque chinoise dévoile ses nouveaux OnePlus 10 et 10 Pro dès le début d'année prochaine. Jusqu'alors, tout le monde s'accordait pour dire que la présentation aurait lieu le 4 janvier 2022.
      Seulement, l'insider réputé Mayank Kumar vient d'apporter de nouveaux éléments au dossier. En effet, le leaker vient de publier sur Twitter ce qui semble être un teaser vidéo officiel des prochains flagships du constructeur. On reconnaît bel et bien le bloc photo avec la mention Hasselblad, partenaire de OnePlus pour l'élaboration de la partie photo des deux appareils. La fin du teaser nous offre une nouvelle date et un horaire : le 11 janvier 2022 à 14h. Vous l'aurez compris, tout porte à croire que la présentation des OnePlus 10 et 10 Pro aura lieu à cette date précise, et non au 4 janvier comme le suggéraient les premières rumeurs.
      LA RECHARGE RAPIDE 80W CONFIRMÉE POUR LE ONEPLUS 10 PRO
      Mais ce n'est pas tout. De nombreuses informations inédites sur les OnePlus 10 et 10 Pro ont paru sur la toile ce jeudi 30 décembre 2021. En effet, le site indien MySmartPrice a découvert des documents de certification du CCC, la commission chinoise de certification, à propos du OnePlus 10 Pro. Cet appareil, qui répond au nom code NE2210, sera fourni avec un adaptateur capable de délivrer jusqu'à 11V de tension et 7,3 ampères d'intensité, soit une puissance de 80W. En d'autres termes, le OnePlus 10 Pro sera équipée d'une charge rapide 80W, ce qui reste une première pour la marque.
      Jusqu'alors, le constructeur n'a pas proposé de charge rapide supérieure à 65W, que l'on peut retrouver notamment sur le OnePlus 9 Pro. Quoi qu'il en soit, ces documents de certification corrobore de précédentes rumeurs qui affirmaient justement que le OnePlus 10 Pro serait équipé d'une recharge rapide filaire plus puissante de 80W. Pour rappel, cette variante haut de gamme embarquera une batterie de 5000 mAh, contre 4500 mAh sur la génération précédente.

      UN BENCHMARK AVEC DES SCORES ÉTONNANTS
      Évoquons maintenant l'autre révélation du jour concernant le OnePlus 10 Pro. Toujours selon le site indien MySmartPrice, le flagship a été repéré sur l'application de benchmarking Geekbench, encore sous le nom de code NE2210. En premier lieu, ce listing confirme que l'appareil sera propulsé par le dernier processeur phare de Qualcomm, à savoir le Snapdragon 8 Gen 1. Le modèle testé ici embarque 12 Go de RAM LPDDR5. Mais bien entendu, OnePlus devrait proposer d'autres configurations de mémoire vive pour son appareil haut de gamme. Par ailleurs, il est précisé que l'appareil sera équipé d'Android 12.
      Vous en conviendrez, rien de neuf sous le soleil pour l'instant. Ce qui est surprenant en revanche, ce sont les scores obtenus par ce OnePlus 10 Pro : 976 points obtenus en test monocœur et 3469 points enregistrés en test multicœur. Comme le rappellent nos confrères du site GSM Arena, on est loin des scores obtenus sur le OnePlus 9 Pro notamment. Sur le même protocole, le précédent flagship du constructeur affichait 1129 points en mono et 3654 points en multi.
      Cependant, cet écart peut s'expliquer facilement. La raison la plus plausible est que OnePlus n'a pas encore optimisé le 10 Pro pour le Snapdragon 8 Gen 1. Ou du moins que l'appareil utilisé pour le test n'est qu'un prototype. Autre hypothèse, cela pourrait être un choix délibéré de OnePlus, qui a prouvé par le passé que la marque bridait volontairement les performances de ses smartphones pour préserver l'autonomie. Quoi qu'il en soit, il conviendra de prendre les données de ce benchmark avec des pincettes, puisque la page a été rapidement retirée de Geekbench.


    • Le lancement des Galaxy S22, S22+ et S22 Ultra n’aura pas lieu avant le début du mois de février prochain, mais les rendus officiels de tous les modèles de la série ont déjà été dévoilées par différentes sources.
      Le leaker Evan Blass a dévoilé hier une image officielle du Galaxy S22 Ultra qui permet d’avoir un meilleur aperçu du smartphone sous tous ses angles, mais également de son stylet S-Pen. Comme vous le savez probablement déjà, Samsung a décidé cette année de baser son modèle Ultra sur les anciennes séries Note, qui étaient les seuls à offrir un emplacement dédié pour le stylet.
      Les rendus officiels du smartphone permettent de confirmer l’absence de module photo protubérant à l’arrière, puisque seuls les différents objectifs photo ressortent du corps de l’appareil. À l’avant, on constate également que les bordures latérales semblent très fines, mais ce n’est pas le cas des bordures inférieures et supérieures. En effet, celles-ci ont l’air plus imposantes que sur la génération précédente.
      LE GALAXY S22 SE DÉVOILE LUI AUSSI SUR DES IMAGES OFFICIELLES
      Quelques heures après les rendus officiels d’Evan Blass, nos confrères de 91mobiles ont à leur tour publié des images officielles du plus petit smartphone de la gamme. Ce dernier offre un design très similaire au Galaxy S21 de 2021, et sera identique au Galaxy S22+. On retrouvera sur la tranche droite le bouton d’alimentation et les touches de volumes, tandis que le côté gauche ne sera occupé que par trois lignes d’antennes.

      À l’avant, le smartphone offrira des bordures vraiment très fines tout autour de l’écran. D’après les informations du leaker Ice Universe, le Galaxy S22 pourrait même être le smartphone avec les plus petites bordures à ce jour. À l’arrière, le smartphone sera bien protégé par du verre et non par du plastique comme c’était le cas pour le Galaxy S21 classique.
      Enfin, 91mobiles a pu confirmer l’arrivée d’au moins quatre coloris sur les Galaxy S22 classiques : Green, Pink Gold, Phantom Black et Phantom Black. En ce qui concerne le Galaxy S22 Ultra, au moins 4 couleurs ont également pu être confirmées : Burgundy, Green, Phantom Black et Phantom White. D’après les fuites précédentes, Samsung pourrait lancer un modèle avec 1 To de stockage, mais nous ne savons pas si celui-ci bénéficiera d’une couleur spéciale. Pour rappel, les smartphones seront dévoilés le 8 février prochain, mais Samsung aurait décidé de repousser le lancement des Galaxy S22.

    • Une fuite dévoile des prix autour des prochaines cartes mères Asus B660 et H610. Nous retrouvons des références au format Micro-ATX.
      Dans quelques jours Intel va compléter sa gamme de processeurs Alder Lake-S. Des références non K sont attendues. Ces nouveautés seront accompagnées de nouveaux chipsets dont les B660 et H610. Ils donneront naissance à des cartes mères censées être plus attractives que les actuelles solutions Z690.
      Une fuite propose un premier regard sur le positionnement tarifaire de tout ce petit monde. Plus exactement nous avons des prix de quelques références Asus à savoir les Prime B660M-A WIFI D4, Prime B660M-A D4 et Prime H610M-E D4. Ces cartes devraient proposer l’essentiel en restant sur une approche basique.
      Prime B660M-A WIFI D4, Prime B660M-A D4 et Prime H610M-E D4
      Les tarifs sont assez sages.


       
       

      La Prime B660M-A WIFI D4 est affichée à 191$ US contre 165 $ pour la Prime B660M-A D4 et 121 $ pour la Prime H610M-E D4. Cette dernière s’annonce rudimentaire. Certains se demandent si elle sera capable de proposer un environnement permettant aux CPU Alder Lake-S haut de gamme de s’exprimer à leur plein potentiel.
      Sa mécanique ne prendra pas en charge le PCIe 5.0. Nous retrouvons du PCIe 4.0 x16 pour la carte graphique et un unique PCIe 3.0 x1. Le stockage profite au moins de deux M.2 mais nous n’avons pas d’information sur le câblage (PCIe 4.0 ou 3.0). L’équipement comprend deux emplacements DIMM, quatre ports SATA et deux ports USB 3.0 à arrière. Nous avons des sorties vidéo DisplayPort et HDMI ainsi qu’un connecteur VGA



      Les Prime B660M-A font également l’impasse sur le PCIe 5.0. Leur équipement comprend deux slots PCIe x16, un ou deux ports M.2, des dissipateurs thermiques, quatre ports SATA et quatre emplacements DIMM. Du coté USB nous avons de l’USB 3.2 10 Gbps et de l’USB 3.2 20 Gbps. Des sorties HDMI et DisplayPort complètent tout ceci.




    • Windows 11 est en cours de déploiement. Sa première mise à jour majeure est connue sous le nom de code Sun Valley 2. Un rapport dévoile un calendrier de publication.
      Doucement mais surement Microsoft propose Windows 11 aux PC éligibles. Ce déploiement progressif devrait s’accélérer en début d’année sachant que l’objectif est de proposer la mise à jour gratuite à tous les PC éligibles d’ici-là l’été 2022.
      Le géant travaille également sur une première « grande » mise à jour connue sous le nom de code Sun Valley 2. Elle prévoit d’introduire des optimisations, des ajustements, des améliorations et quelques nouveautés. Par exemple Microsoft devrait lancer la prise en charge des applications Android et ouvrir son panneau Widgets aux développeurs tiers.
      Windows 11 et la grande mise à jour  Sun Valley 2
      Selon les rumeurs la fin du développement de Sun Valley 2 serait programmée pour le mois de mai 2022. Si tout se passe comme prévu, le déploiement « Grand Public » devrait commencer durant l’été juste après que Windows 11 devienne disponible pour tout le monde.
      Concernant le déploiement de Windows 11, Microsoft a justifier son approche par vague.
      “Suite aux formidables apprentissages de Windows 10, nous voulons nous assurer de vous offrir la meilleure expérience possible. Cela signifie que les nouveaux appareils éligibles se verront proposer la mise à niveau en premier. La mise à niveau sera ensuite déployée au fil du temps sur les appareils du marché en fonction de modèles d’intelligence qui tiennent compte de l’éligibilité du matériel, des mesures de fiabilité, de l’âge de l’appareil et d’autres facteurs ayant un impact sur l’expérience de mise à niveau. 
      Nous nous attendons à ce que tous les appareils éligibles se voient offrir la mise à niveau gratuite vers Windows 11 d’ici-là mi-2022. Si vous disposez d’un PC Windows 10 éligible à la mise à niveau, Windows Update vous informera lorsqu’il sera disponible.”
      Notons que le calendrier autour de Sun Valley 2 n’est pas officiel. Il peut s’ajuster de différentes manières si quelque chose ne se passe pas comme prévu.

    • Windows 11 se déploie progressivement avec l’objectif d’être proposé à tous les PC éligibles d’ici l’été 2022. En attendant Microsoft travaille déjà sur la suite.
      La première mise à jour majeure de Windows 11 porte le nom de code Sun Valley 2. Attendue pour la seconde moitié de l’année 2022, elle sera axée sur l’optimisation et l’amélioration du système d’exploitation. Microsoft prévoit également quelques nouveautés dont la prise en charge des Widgets tiers.
      Un récent rapport affirme que les Widgets est l’une des fonctionnalités qui le géant souhaite améliorer rapidement. L’un des axes de travail est la prise en charge de Widgets tiers. Les développeurs pourront créer et proposer leurs propres modules. Ils seront disponibles au travers du Microsoft Store. Ce ne sera toutefois pas un impératif. Les applications non présentes sur le Microsoft Store seront aussi autorisées à la faire
      Nous apprenons que plusieurs développeurs sont déjà à l’œuvre. Il est probable que Microsoft souhaite un lancement rapide et surtout « intéressant » avec dès l’annonce officielle la disponibilité de Widgets d’applications populaires.
      Windows 11 et les Widgets
      Cette ouverture de la part de Redmond n’est pas une surprise. La firme a laissé entendre dès le début que son nouveau panneau de widgets serait accessible aux développeurs tiers.
      « Windows 11 vous rapproche plus rapidement de l’actualité et des informations qui vous intéressent grâce à Widgets – un nouveau flux personnalisé alimenté par l’IA et les meilleures performances de navigation de Microsoft Edge. […] Pour les créateurs et les éditeurs, Widgets ouvre également de nouveaux Liens au sein de Windows pour fournir un contenu personnalisé. Notre aspiration est de créer un pipeline dynamique pour les marques mondiales et les créateurs locaux, de manière à ce que les consommateurs et les créateurs puissent en bénéficier. »
      Pour le moment Windows 11 Sun Valley 2 n’a pas de date précise. Le lancement du moins le coup d’envoi de son déploiement aura probablement lieu au cours du second semestre 2022.
       

    • Intel a prévu d’accompagner ses prochains processeurs Core i3, i5 et i7 Alder Lake-S d’un ventirad « maison ». Un premier test du Laminar RM1 vient d’être publié.
      Intel va proposer trois ventirads box différents. Chacun aura des performances en relation au processeur qui l’accompagnera. Le Laminar RH1 sera le modèle le plus « haut de gamme ». Il devrait prendre place dans les boites des Core i9-12900 et 12900F.  De son côté le Laminar RM1 visera le milieu de gamme. Il accompagnera les références Core i7 et Core i5. Enfin le Laminar RS1 devrait être le plus petit modèle en s’adressant aux Core i3 d’entrée de gamme.

      Ventirad Laminar RM1 d’Intel
      Le RM1 s’équipe d’une couronne en plastique rehaussant la hauteur de son radiateur. Il s’agit d’une solution « Top Flow ». Le ventilateur aspire l’air pour le propulser vers le bas au travers d’une structure à ailettes. Ce choix a l’avantage de créer, autour du socket LGA 1700, un flux d’air profitable aux différents composants tels que le VRM et la mémoire. L’anneau en plastique joue également un rôle de diffuseur de lumière.
      Laminar RM1, performant et silencieux ?

      Ventirad Laminar RM1
      Ce Laminar RM1 a récemment été testé avec un Core i5-12400. Le processeur a été monté en charge à l’aide du benchmark AIDA64 (FPU) durant 8 minutes. Il a atteint une température maximale de 73° C contre une moyenne de 70 ° C. Du coté gourmandise énergétique elle s’est située en moyenne à 81 Watts avec un pic à 89 Watts.  Le ventilateur a atteint une vitesse de 3100 rpm. Nous n’avons pas de mesure de nuisances sonores. Le testeur évoque un ensemble audible.
      Ces nouveaux processeurs de bureau Alder Lake-S seront normalement annoncés dans quelques jours par Intel. Le rendez-vous est fixé au 4 janvier 2022.

    • Asus annonce que sa carte mère ROG Maximus Z690 Hero est susceptible de rencontrer des problèmes. Plusieurs rapports évoquent un souci à l’origine d’un code erreur 53. Une procédure de rappel est lancée.
      Suite à plusieurs rapports d’incidents, Asus a lancé une enquête autour de sa récente carte mère ROG Maximus Z690 Hero. Selon les premières conclusion certains modèles peuvent souffrir d’un défaut de conception.
      En clair certaines cartes peuvent souffrir d’un problème de condensateur de mémoire inversée à l’origine de ce fameux code d’erreur 53 au démarrage. Les unités potentiellement affectées ont été fabriquées en 2021. Elles portent les numéros  Part No : 90MB18E0-MVAAY0 et les numéros de série commençant par MA, MB ou MC.
      ROG Maximus Z690 Hero, un souci de fabrication

      ROG Maximus Z690 Hero
      Pour vérifier si votre carte est concernée il suffit de regarder son numéro de série directement sur la boite d’emballage (voir cliché). Pour le moment quelques incidents ont été signalés en Amérique du Nord.
      Asus précise que son enquête se poursuit afin d’identifier toutes les cartes mères ROG Maximus Z690 Hero potentiellement concernées. Un programme de remplacement est à l’étude. Le constructeur demande un peu de patience.

    • Des chercheurs coréens viennent de découvrir un type d'attaque qui prend pour cible les SSD. Travaillant dans une zone inhabituelle du disque, le malware est indétectable par les antivirus et autres solutions de sécurité.
      Ce n'est un secret pour personne : les malwares sont capables de se dissimuler aux yeux des logiciels de détection durant les premiers jours qui suivent leur première diffusion, à l'instar de Mosaicloader qui n'était pas détecté par Windows Defender. Mais rares sont ceux qui parviennent à passer entre les mains du filet sur le long terme. Mais un groupe coréen d'experts en sécurité a réussi à développer un tout nouveau type d'attaque qui pourrait bien donner du fil à retordre aux éditeurs d'antivirus.
      L'attaque en question exploite une faille découverte sur les SSD de la marque Micron qui utilisent la technologie Flex Capacity. Et ils sont nombreux à le faire, d'autant que cette technologie est également connue sous un autre nom en fonction des fabricants. À terme, il est probable que l'attaque découverte par les chercheurs coréens se propage sur tous les modèles de SSD sans distinction aucune.
      L'ATTAQUE CIBLE LES SSD QUI UTILISENT LA TECHNOLOGIE FLEX CAPACITY
      Lancée en 2016 avec le Micron 5100, la technologie Flex Capacity se révèle aujourd'hui aussi utile que répandue. Son objectif est d'ajuster automatiquement l'espace de stockage brut nécessaire à la lecture et à l'écriture de données. Flex Capacity crée donc un espace tampon appelé Over Provisioning, qui peut utiliser jusqu'à 25% de la capacité totale du SSD. S'il s'agit d'un système dynamique (les données ne sont pas vouées à perdurer sur le disque), il permet surtout d'offrir de meilleures performances au SSD. Mais surtout, de par sa nature, cette zone est totalement invisible pour le système d'exploitation et les applications.
      A lire aussi : Windows – le malware Bizarro menace de piller votre compte bancaire
      Selon les experts de l'Université de Corée à Séoul, il est possible d'injecter des données entre la zone de stockage du SSD et celle dédiée à l'Over Provisioning. Dès lors, un pirate serait capable d'exploiter cet espace comme bon lui semble, et d'en contrôler la taille via le gestionnaire de firmware. Par la suite, il pourrait récupérer des données qui n'ont pas été effacées (de nombreux fabricants préfèrent ne pas constamment effacer l'espace Over Provisioning afin d'économiser sur les ressources matérielles). Les chercheurs expliquent qu'un pirate pourrait ainsi retrouver des données qui n'ont pas été supprimées depuis plus de six mois. Mais surtout, le hacker pourrait aussi dissimuler dans cette zone tout type de code malveillant, sans qu'aucun logiciel de sécurité ne vienne le déranger.

      Les experts en sécurité proposent aux fabricants de mettre au point un algorithme qui efface sommairement les données, de telle sorte que les ressources du système ne diminuent pas à chaque suppression. Ils proposent également d'analyser le débit des données transmises dans la zone Over Provisioning.
      Notez que l'attaque développée par les chercheurs coréens se dédie exclusivement à la technologie Flex Capacity. Par conséquent, seuls les SSD Micron semblent actuellement concernés. Mais l'Over Provisioning existe bel et bien chez les marques concurrentes, et notamment chez le géant du SSD, Crucial. Il est probable que le malware soit capable d'infecter des technologies similaires à Flex Capacity dans un avenir proche.

    • Microsoft Edge est un navigateur dont la maintenance est une priorité. Le géant du logiciel lui apporte des corrections, des améliorations et des nouveautés.
      L’une des dernières idées « expérimentées » est liée aux jeux vidéo. Redmond travaille sur un module ajoutant un panneau de jeux au navigateur. Il permet d’accéder à certains jeux préchargés en un seul clic.
      Un nouveau bouton est ajouté à la barre d’outils de l’interface principale.  Son objectif est de proposer un accès en un clic à certains jeux comme le Solitaire, Microsoft Jewel, Chess et autres. Tous les titres sont hébergés sur MSN Games. Ce sont des jeux en ligne. Du coup ce panneau de jeux est une solution pour rassembler de simples raccourcis afin de lancer des jeux au travers du navigateur.
      Microsoft Edge et le panneau de jeu
      Pour le moment cette nouveauté n’est qu’à ses débuts.  Elle est proposée dans le cadre de test à un nombre limité d’utilisateur inscrit au canal Canary de Microsoft Edge. Cela signifie que tout le monde ne peut pas l’essayer.  Selon un post sur Reddit ce panneau de jeux est désactivé par défaut. Il est nécessaire de l’activer au travers de Paramètres, section Apparence.

      Nous retrouvons différents onglets afin de choisir facilement le type de jeu souhaité.


      Microsoft n’a fait aucune déclaration ou annonce officielle pour le moment. En toute logique cette nouveauté devrait être accessible à plus d’utilisateurs dans les prochaines semaines. A noter que sachant que les titres proposés sont tous des jeux en lignes, toutes les versions du navigateur seront normalement proposées. En clair le déploiement grand public concernera les éditions Windows, Linux ou encore macOS.

    • Vous venez peut-être d'acheter une PS5 et vous souhaitez récupérer toutes vos données présentes sur votre PS4. Pas de panique, c'est possible et même très simple. Dans ce tuto, nous allons vous expliquer la manœuvre. Vous pouvez y arriver sans problème même si vous n'êtes pas à l'aise avec ce genre de manipulation.
      La PlayStation 5  a lancé une nouvelle génération à base de jeux en 4K/60FPS et de chargements ultra-rapides. Cependant, il sera toujours possible de jouer à ses « vieux » jeux PS4 sur sa PS5 et de récupérer les données de son compte PSN.
      A lire aussi – Test PS5 : temps de chargement de folie, performances de jeu inédites, Sony change la donne
      Pour ceux qui connaissent un peu le fonctionnement d’une console, passer de la PS4 à la PS5 sera un jeu d’enfant. Pour les autres, voici un petit tuto rapide pour vous guider dans l’installation de votre PS5 flambant neuve. Pas de panique, il n'y a rien de bien sorcier.
      Récupérer ses sauvegardes sur PS4
      La PS5 permet de jouer à quasiment tous ses jeux PS4. Pour continuer sa partie débutée sur la veille console, il faut déjà récupérer ses sauvegardes sur PS4. Trois manières s’offrent à vous.
      Utiliser le cloud
      La première concerne les sauvegardes par le cloud. Pour cela, il faut s’abonner au PS Plus, le service en ligne de Sony qui coûte 9 euros par mois. Une fois fait, les parties sont enregistrées automatiquement en ligne (jusqu’à 100 Go). Si vous voulez gérer les sauvegardes en ligne ou vous assurer que tout est en ordre, voici la méthode à suivre :
      Sur votre PS4, il faut aller dans les Paramètres.     Puis dans Gestion des données d’application sauvegardées     Allez ensuite dans Données sauvegardées sur le stockage système     et enfin aller sur Télécharger en Amont sur le stockage en ligne.     Téléchargez ensuite les sauvegardes que vous souhaitez mettre sur le cloud et que vous trouverez donc sur votre PS5.     Utiliser une clé USB
      Il est également possible de stocker ses données localement sur un disque dur externe ou une clé USB. Voici la marche à suivre.
      Après avoir branché votre clé USB sur votre PS4, il faut aller dans les paramètres Puis aller dans le menu Gestion des données d’application sauvegardées      puis dans Données sauvegardées sur le stockage système     Sélectionnez ensuite Copier sur un périphérique de stockage USB.     Choisissez ensuite quelle sauvegarde placer sur la clé USB     Une fois fait, il faudra introduire la clé sur sa PS5. Les sauvegardes devraient se transférer de manière automatique.
      Faire un transfert de console à console
      La troisième méthode est la plus simple, mais nécessite un peu d'installation, puisqu'il faudra brancher et allumer votre PS4 et votre PS5 en même temps pour un transfert de machine à machine. Les deux doivent être connectées sur le même réseau Wifi ou bien reliées par un câble Ethernet.
      Une fois les deux machines allumées, il faut aller dans les paramètres de votre nouvelle PS5 et sélectionner Système.     Dans le premier menu (Logiciel Système), il faut sélectionner l'onglet Transfert de données.     Une fois fait, un tutorial s'affiche alors et il suffit d'appuyer sur continuer et de suivre les instructions      
        Installer sa PS5, rien de bien sorcier
      Pour installer sa PS5, rien de plus simple, puisque tout est déjà fourni dans la boîte. Nul besoin de réutiliser la prise secteur ou votre ancien câble HDMI, tout est déjà fourni. Il est possible de la placer debout ou couchée, selon la configuration de votre salon, et ce grâce à un petit socle en plastique fourni dans la boîte.
       
      Il suffit de brancher le port secteur et le port HDMI pour lancer la PS5    
      La console dispose d’une aération remarquable, qui court tout le long de la façade. Il n’y a donc pas d’inquiétude à avoir concernant la chauffe de la console, mais ne la mettez pas dans un meuble fermé non plus, soyez raisonnable.
        Une fois la console branchée et allumée, la phase d'installation démarre et plusieurs choses vous seront demandées. La première est de connecter votre PS5 à un réseau Wifi (ou de la brancher via un câble Ethernet). Puis, la machine vous demandera vos identifiants PSN. Il faut entrer les mêmes que sur votre PS4 (ou PS3). Une fois fait, la console récupérera toutes vos données, comme les sauvegardes dans le cloud si vous êtes abonné PSN, vos trophées, ou votre bibliothèque de jeux. Une fois la console démarrée, vous arrivez donc sur l’interface principale. D’ici, vous pourrez retrouver tous vos jeux PS5 et PS4 sur la bibliothèque qui se trouve tout à droite de l’accueil.
        Jouer à ses jeux PS4 sur PS5
      Deux cas de figures se présentent alors. Dans le premier cas, vous disposez d’une version dématérialisée d’un jeu, c’est-à-dire achetée directement en ligne. Dans la bibliothèque, il suffit alors de sélectionner le jeu (PS4 ou PS5) et le télécharger. Il s’épinglera sur la page d’accueil et il sera possible de reprendre votre partie après suivi les instructions ci-dessus, à condition que les développeurs aient travaillé sur la rétrocompatibilité des sauvegardes (ce qui n’est pas systématiquement le cas). Vous remarquerez alors que certains jeux peuvent être verrouillés (avec un petit cadenas dans un coin). Cela signifie qu’il est nécessaire d’avoir le disque pour jouer, ce qui nous amène à notre deuxième cas de figure.

      Vous avez acheté le jeu en boîte, vous possédez donc un disque. Si vous avez craqué pour une PS5 « normale », c’est-à-dire à 499 euros, aucun souci. Il suffit d’insérer le disque et d’attendre que le jeu s’installe. Une fois fait, il sera toujours nécessaire d’avoir le blu-ray pour le lancer. L’utilisation ne diffère pas d’une PS4.
      Si vous avez acheté la PS5 Digital Edition (399 euros), la conclusion sera peut-être dure à avaler : vous ne pourrez pas jouer à vos anciens jeux sur blu-ray. Seuls les jeux achetés en ligne seront récupérables.
      Des jeux plus beaux, mais sous certaines conditions
      Enfin, dernière chose à savoir, les jeux peuvent être mis à jour pour la PS5 avec un gros patch. Certains titres, comme Ghost of Tsushima, God of War ou encore Days Gone, sont jouables en 4K/60FPS, ce qui n’était pas le cas sur PS4 Pro.
       
      Days Gone tourne en 4K/60 FPS.    
        Les jeux non patchés proposent leur version PS4 Pro, avec parfois le choix entre un mode 4K/30FPS et 1080p/60 FPS. La mise à jour  dépendra de la volonté des développeurs.
      Notons également que les jeux PS4 n’étant pas optimisés pour le SSD de la PS5, les temps de chargements subsistent. Ils sont réduits de moitié, mais ils sont toujours là, contrairement à ceux des jeux PS5. Enfin, Sony propose le PS Plus Collection avec le PS Plus, qui permet d’avoir sans surcout tous les plus gros hits de la PS4 sur sa PS5, comme God of War ou Bloodborne.
      Vous avez maintenant toutes les clés pour installer sereinement votre console. L’opération est simple et prend moins de 10 minutes montre en main.
        Il faut noter que Microsoft propose également un transfert de données de la Xbox One vers la Xbox Series. Là encore, l’opération est très simple et similaire sur bien des points.
       

    • Le casque Sony WH 1000XM4, digne successeur du déjà très bon XM3 est disponible auprès de l'ensemble des commerçants en ligne français. S'il était lors de sa sortie proposé au tarif de 379 euros, on commence à le trouver chez certaines enseignes sous la barre des 300 euros. On fait le point sur les meilleures offres qui permettent d'acheter le casque audio Bluetooth Sony WH 1000XM4 au prix le plus bas.
      OÙ ACHETER LE CASQUE SONY WH-1000XM4 PAS CHER : LES MEILLEURS PRIX
      Le casque audio Bluetooth Sony WH-1000XM4 le dernier modèle qui succède au Sony WH-1000XM3 est disponible au meilleur prix auprès des enseignes Amazon, Darty, Fnac et Boulanger qui le proposent à 299,99 € au lieu de 379,99 € prix conseillé.
       
      CLIQUEZ ICI POUR L'ACHETER SUR AMAZON
       
      CLIQUEZ ICI POUR L'ACHETER SUR AMAZON
      CLIQUEZ ICI POUR L'ACHETER SUR DARTY
      CLIQUEZ ICI POUR L'ACHETER SUR LA FNAC
       
      👍POURQUOI ACHETER LE CASQUE AUDIO BLUETOOTH WH-1000XM4
      Le WH-1000XM4 reprend le même design que le WH-1000XM3. Il corrige pratiquement tous ses défauts et intègre en plus des fonctionnalités essentielles, présentes sur les autres casques audio haut de gamme. En plus d'offrir une qualité audio exceptionnelle, la réduction de bruit est proche de la perfection . L'intégration d'un capteur de proximité et de commandes tactiles réactives ajoute un plus dans l'expérience de l'utilisateur.
      Les petits défaut du WH-1000XM3 ont été corrigés et le nouveau porte étendard de Sony; réussi avec brio à les gommer. Si vous cherchez un casque audio d'une qualité irréprochable, le Sony WH-1000XM4 est fait pour vous.
      Sur le même thème, nous  vous invitons à découvrir aussi : pour trouver le casque audio en fonction de vos besoins, consultez notre autres guides d'achat audio : les meilleurs casques à réduction de bruit, les meilleurs casques sans fil et les meilleurs casques gaming.
       
       

    • Les Galaxy S22 Ultra pourraient bien ne pas être limités à 512 Go de stockage comme c’était le cas sur les modèles précédents. Samsung pourrait s’inspirer des iPhone 13 Pro Max d’Apple et proposer une version avec 1 To de stockage.
      Alors que Xiaomi vient de dévoiler ses smartphones haut de gamme Xiaomi 12 et 12 Pro, tous les yeux sont désormais tournés vers son concurrent Samsung, qui présentera ses nouveaux Galaxy S22 au mois de février prochain. D’après un nouveau rapport de SamMobile, les Galaxy S22 Ultra pourrait bien profiter de plus de stockage que leurs prédécesseurs.
      En effet, tout comme l’iPhone 13 Pro Max d’Apple, Samsung pourrait proposer une version avec 1 To de stockage, contre 512 Go maximum sur le Galaxy S21 UItra de 2021. Cette version haut de gamme pourrait également proposer jusqu’à 16 Go de RAM LPDDR5, son prix pourrait donc s’envoler par rapport aux modèles actuels.
      À lire également – Galaxy S22 Ultra : Samsung travaille sur un mode AI spécial pour améliorer les clichés en 108 MP
      LE GALAXY S22 ULTRA SUIVRA LES TRACES DU GALAXY S10+
      Si Samsung lance bel et bien une version avec 1 To de stockage, il ne s’agirait pas d’une première pour le fabricant coréen. En effet, Samsung avait déjà lancé un modèle de Galaxy S10+ avec 1 To de stockage en 2019, avant de finalement se contenter de 512 Go de stockage sur les Galaxy Note 10 et Galaxy S20 qui avaient suivi.
      Malheureusement pour les utilisateurs, si Samsung venait à proposer jusqu’à 1 To de stockage sur son Galaxy S22 Ultra, il n’augmenterait pas la capacité de base de ses modèles, qui démarre actuellement à 128 Go. On ne sait pas si Samsung compte ou non vendre quatre versions différentes de son smartphone avec 128 Go, 256 Go, 512 Go et 1 To de stockage, ou si l’une d’entre elles ne sera pas proposée à la vente.
      Nous devrions bientôt en savoir plus à ce sujet à mesure que nous approchons du lancement des smartphones. Pour rappel, Samsung tiendra une conférence le 8 février prochain pour dévoiler les Galaxy S22, mais les appareils ne seront ensuite disponibles qu’à la fin du mois de février 2022. On sait d’ailleurs que Samsung aurait finalement décidé de repousser le lancement des smartphones.

    • Un TGP en hausse d’une dizaine de watts par rapport à celui de la GeForce RTX 3080.
      NVIDIA prépare une GeForce RTX 3080 Ti pour ordinateurs portables. L’entreprise l’officialisera vraisemblablement le mois prochain. Rappelons qu’en l’état, la gamme RTX 3000 mobile s’étend de la GeForce RTX 3050 à la GeForce RTX 3080. Cette dernière, basée sur un GPU GA104, possède 6144 cœurs CUDA, 192 cœurs Tensor, 42 cœurs RT. Elle hérite de 8 ou 16 Go de GDDR6 selon les modèles, avec une vitesse mémoire de 14 Gbit/s. Enfin, la consommation oscille entre 80 et 150 W voire 165 W en fonction des capacités du PC. Pour l’instant, les spécifications de la GeForce RTX 3080 Ti restent très incertaines. Le site VideoCardz annonce cependant de source sûre que cette référence hérite de 16 Go de GDDR6 à 16 Gbit/s ; que son TGP maximal atteint 175 W.
      Par ailleurs, selon nos confrères, NVIDIA intercalerait également une GeForce RTX 3070 Ti entre les actuelles GeForce RTX 3080 et RTX 3070. Là encore, il y a peu de données à disposition, mais VideoCardz évoque 8 Go de GDDR6 et un TGP maximal de 150 W
      NVIDIA complète son offre mobile avec les GeForce RTX 2050, MX570 et MX550

      Une flopée de nouvelles cartes graphiques mobiles en janvier prochain
      NVIDIA présentera très probablement ces deux RTX 30 Ti lors du CES 2022. La gamme RTX 3000 mobile comprendra alors 7 références. Chez la concurrence, l’offre d’AMD se borne à trois modèles, les Radeon RX 6800M, RX 6700M, RX 6600M. Cependant la firme dégainerait bientôt des Radeon RX 6500M et RX 6300M ainsi qu’une éventuelle Radeon RX 6800S en 6 nm.
      Référence    GPU    Cœurs CUDA    VRAM    Vitesse mémoire    Max TGP
      RTX 3080 Ti    GA103S     7424 (?)     16 Go G6 256b     16 Gbit/s     175 W
      RTX 3080    GA104    6144     16/8 Go G6 256b     14 Gbit/s     165 W
      RTX 3070 Ti    GA104    ?     8 Go G6 256b     14 Gbit/s     150 W
      RTX 3070    GA104    5120     8 Go G6 256b     14 Gbit/s     145 W
      RTX 3060    GA106    3840     6 Go G6 192b     14 Gbit/s     140 W
      RTX 3050 Ti    GA107    2560     4 Go G6 128b     14 Gbit/s     95 W
      RTX 3050    GA107    2048     4 Go G6 128b     14 Gbit/s     95 W

       

    • Xiaomi met le paquet avec un appareil photo Sony IMX707, une puissance de charge de 120 W et une puce Snapdragon 8 Gen 1.
      Xiaomi a dévoilé le Xiaomi 12 , le Xiaomi 12Pro et le Xiaomi 12X, ses premiers smartphones pour la première partie de 2022. Actuellement uniquement présenté en Chine, la société a laissé entendre que le Xiaomi 12 Pro et son frère non-Pro devraient prochainement être lancés dans le reste du monde.
      Le Xiaomi 12 est équipé d’un écran AMOLED 120 Hz beaucoup plus petit que le Xioami Mi 11. Le Xiaomi 12 se contente cette fois de 6,28 pouces, et le modèle pro 6,73pouces. Xiaomi a logiquement réduit la définition de l’écran sur le modèle non-Pro, qui passe au simple FHD+ (2400 x1080 pixels). C’est amplement suffisant pour un aussi petit format, tout en améliorant son autonomie. Le taux de rafraîchissement échappe cependant à ce dégraissage, et reste à 120Hz. Ce format réduit impact aussi son poids : 180 grammes, face aux 196 grammes du Xiaomi Mi 11. Ce nouvel écran offre une profondeur de couleur 12 bit et une luminosité maximale de 1100 nits. Enfin, il est protégé par un verre Gorilla Glass Victus.
      Un des premiers Smartphone incluant le SoC Snapdragon 8
      Dans sa chasse à la performance, Xiaomi a rempli le Xiaomi 12 Pro de matériel phare, notamment un SoC Snapdragon 8 Gen 1, une RAM LPDDR5 et un stockage UFS 3.1. Le Xiaomi 12 Pro dispose d’une batterie de 4 600 mAh. Comme promis par Xiaomi c’est la première batterie monocellulaire de l’industrie à se recharger à des vitesses allant jusqu’à 120 W. Le Xiaomi 12 a une batterie plus petite de 4 500 mAh.
      A voir aussi > Le Xiaomi 11T 5G à seulement 1€ chez Bouygues Telecom
      Concernant la photo le Xiaomi 12 aura droit au Sony IMX766, un capteur d’excellente facture qui a déjà fait ses preuves sur de nombreux smartphones. Le bloc rectangulaire sera garni de trois objectifs : un principal de 50 Mpx à f/1,88, un ultra-grand angle de 13 Mpx à f/2,4, et une macro dont on ne connaît malheureusement que l’ouverture (f/2,4 également). La façade avant, elle, aura droit à un capteur de 32 Mpx.
      Quant au Xiaomi 12 Pro, il dispose de trois appareils photo de 50 mégapixels. L’objectif principal est livré avec le nouveau capteur Sony IMX707 1/1,28″. Les deux autres appareils photo sont équipés de capteurs JN1 de 50 mégapixels dont une caméra grand-angle avec un champ de vision de 115 degrés et une caméra téléobjectif 2x. Fait intéressant, les trois caméras prennent en charge le mode nuit.
      Enfin, il faut évoquer le dernier modèle de cette première vague de Xiaomi 12. Il prend le nom de Xiaomi 12X. Identique en tous points au Xiaomi 12, il s’en distingue par sa puce Qualcomm Snapdragon 870, un peu moins haut de gamme, mais aussi par la disparition de la charge sans-fil. 
      A lire absolument > Quels sont les meilleurs smartphones à acheter en 2021 (Android, iOS) ?

    • Si vous venez de déballer votre Xbox Series X toute neuve, voici quelques-unes de ses fonctions dont vous ignoriez probablement l’existence.
      Avec la série X, Microsoft a mis un poing d’honneur à permettre à ses utilisateurs de tirer parti au mieux de toutes les technologies, jeux et extensions déjà existants.

      Voici une liste non exhaustives des fonctions souvent automatiques dont vous pouvez bénéficier.
      Améliorer les fréquences d’images (framerate) des anciens jeux
      Le « FPS Boost » est valable sur toute une sélection de jeux que vous pouvez trouver dans les librairies de Xbox One et Xbox 360. Certains titres voient leur FPS boosté jusqu’à 120 images par seconde, et les autres jusqu’à 60. Cette fonction est la plupart du temps activée automatiquement, mais dans certains cas, nécessitant une baisse de la résolution, elle est optionnelle.
      Un rendu amélioré des anciens jeux
      Cette fois–ci nous parlons d’Auto HDR. Cette technologie vient apporter une compensation visuelle aux titres n’incluant pas le HDR initialement. De la même manière, cette amélioration ne s’applique qu’à une sélection de jeux proposés, et votre écran devra bien entendu être compatible.
      À lire absolument > Samsung booste l’expérience des joueurs sur ses téléviseurs et moniteurs grâce au HDR10+ GAMING
      Le Dolby vision
      Concurrent féroce de la HDR, le Dolby Vision est aussi compatible avec la Xbox Series X et S. Cette technologie concerne elle une centaine de titres disponibles sur la console de Microsoft. Et une fois de plus, votre téléviseur doit être en mesure de la supporter.
      Vos anciennes manettes fonctionnent
      Et oui, même si une nouvelle manette est vendue avec la série X, vous pouvez continuer d’utiliser votre ancien attirail. Une superbe nouvelle pour les économes et ceux attachés à leurs habitudes. Sachez néanmoins que la Kinect ne bénéficiera pas, elle, d’une seconde vie. À noter, la manette Xbox voit son prix chuter à 48,99 €.
      À voir aussi > Star Wars : Razer lance une manette Xbox Boba Fett
      Connecter une carte mémoire Seagate ou un SSD externe
      C’est une des grandes nouveautés permettant d’étendre la mémoire de votre nouveau bébé. Ainsi, vous pouvez garder vos anciens jeux sur votre carte mémoire ou sur un SSD externe, et y accéder simplement en le branchant. Vérifiez seulement que votre SSD fonctionne en USB 3.1, autrement il ne sera pas utilisable.
      Un mode nuit pour laisser les autres dormir
      Vous ne parvenez pas à lâcher vos manettes et les éclairs de lumière agressent les personnes autour de vous dans la pénombre ? Et bien, avec cette nouvelle fonction, il y aura encore moins d’obstacle à la continuation de votre vie de vampire. Cette fonction offre une complexité de réglages pour rendre les effets lumineux adaptables aux différentes sensibilités.
      Utiliser votre smartphone comme écran
      Si vous avez une connexion suffisamment puissante, un portable fonctionnant sur Android 6.0 ( iOS 10), et une manette Bluetooth, vous pouvez désormais jouer a vos jeux offline sur votre smartphone à distance.
      En bref la nouvelle console vous offre toutes les fonctions nécessaires à la continuation de vos addictions dans toutes les situations possibles. Merci Microsoft.

    • La clé USB 3.0 SanDisk Ultra Flair d'une capacité de 256 Go fait l'objet d'une belle réduction sur Amazon. Vendue en moyenne à 39,99 € ces derniers mois, la clé USB est à 25,99 € sur Amazon en ce moment. Vous bénéficiez d'une réduction d'environ 35%, ce qui correspond à 14 € d'économie.
      CLIQUEZ ICI POUR PROFITER DE CE BON PLAN
      Si vous recherchez une clé USB en cette fin d'année, voici une bonne opportunité sur un modèle fiable et performant. La SanDisk Ultra Flair de 256 Go est en effet affichée à 25,99 € sur Amazon, et ce, alors qu'elle était à 39,99 € début décembre. Et sachant que le prix conseillé est de 65,99 €.
      Vous bénéficiez dans tous les cas d'une réduction d'au moins 35% sur cette clé USB 3.0. On vous conseille de ne pas trop trainer au risque de voir le prix remonter très rapidement. Pour en venir aux caractéristiques de la clé, elle permet de transférer vos fichiers très rapidement à une vitesse allant jusqu'à 150 Mo/s. De quoi copier un film entier en moins de 30 secondes.
      Pour ce qui est du design, la Sandisk Ultra Flair est revêtue d'un boîtier métallique élégant et résistant. Sa conception minimaliste vous permet de le transporter facilement que ce soit dans votre poche, votre porte-monnaie ou n'importe que sac. Cette clé USB est compatible avec les ports 3.0 et offre logiquement une rétrocompatibilité avec les ports USB 2.0 ou 3.0.
      Enfin, grâce au logiciel RescuePRO Deluxe qui est fourni avec la clé en téléchargement gratuit, vous pouvez récupérer facilement des fichiers qui ont été supprimés par erreur.

    • La barre des tâches de Windows 11 se traîne bon nombre de petits bugs ou de limitations frustrantes, comme l’impossibilité de glisser et déposer une icône dessus. Cette fonctionnalité devrait arriver sur le système d’exploitation vers la fin de l’année 2022.
      Windows 11 propose un tout nouveau design pour le système d’exploitation et remet la barre des tâches au centre de l’utilisation. Elle n’a pas été reprise de Windows 10, puisqu’elle a été développée de zéro par Microsoft.
      Cela conduit donc à l’apparition d’une multitude de bugs (que s’empresse de corriger la firme de Redmond dès qu’ils sont repérés) mais aussi des limitations inattendues. Par exemple, il n’est plus possible de placer sa barre des tâches ailleurs que dans la partie inférieure de l’écran. De plus, le fait de glisser puis déposer une icone sur la barre ne fonctionne plus.
      WINDOWS 11 VA AMÉLIORER SA BARRE DES TÂCHES EN 2022
      Comme le note Windows Latest, Microsoft a entendu les plaintes des utilisateurs frustrés de ne pas pouvoir retrouver des fonctionnalités basiques sur leur nouvel OS. Le site précise ainsi que la chose sera remise prochainement au sein du système d’exploitation. Cependant, il ne faudra pas se montrer trop impatient puisque cette nouveauté devrait être incluse dans la version 22H2 de Windows 11, soit la grosse mise à jour qui est publiée aux alentours d’octobre. La barre des tâches a été développée de zéro et de ce fait, l’ajout de cette fonctionnalité si importante prend du temps.
      A lire aussi – Windows 11 : comment garder le menu Démarrer à gauche et personnaliser la barre des tâches
      L’absence de glisser/déposer n’est pas la seule chose que les utilisateurs reprochent à cette barre des tâches. De nombreux bugs ont en effet déjà été signalés. Par exemple, l’affichage de la batterie sur les PC portables est souvent incorrect, dépassant les 100%. De même, il arrive parfois que cette barre se mette à clignoter sans raison pendant quelques secondes ou que les textes d’information (lorsque le curseur reste en position sur une icône) s’affiche n’importe comment. Microsoft travaille sur ces bugs qui seront corrigés dans des mises à jour. Des améliorations ont aussi déjà été annoncées, comme l’affichage de l’heure sur les écrans secondaires lorsque vous disposez de plusieurs affichages.
      A noter que si vous souhaitez retrouver le design des anciens Windows, des développeurs ont déjà conçu des outils qui permettent de retrouver une taskbar vintage.

    • Si vous recherchez un PC portable bureautique performant, léger et abordable en cette fin d'année, la Fnac propose le Lenovo IdeaPad 5 à 499,99 € au lieu de 799,99 €. C'est 280 € de moins que le tarif habituel. À moins de 500 €, ce PC ultraportable vaut bien le coup et assure des prestations très correctes pour de la bureautique, le multimédia, voire pour certains jeux à condition de ne pas trop lui en demander.
      CLIQUEZ ICI POUR PROFITER DE CE BON PLAN
      Le Lenovo IdeaPad 5 est un PC portable milieu de gamme dont le poids plume et les caractéristiques l'inscrivent dans la catégorie des ultrabooks. Il affiche un design en toute finesse et est surtout équipé d'un processeur AMD Ryzen 5 de dernière génération. Il s'agit plus précisément du Ryzen 5-5500U, un CPU 6 cœurs qui tourne à une fréquence de base de 2,1 GHz et pouvant monter jusqu'à 4 GHz. Le tout pour un TDP de seulement 15W.
      L’IdeaPad 5 est équipé d'un écran Full HD de 14 pouces. Les traitements graphiques sont assurés par un GPU AMD Vega 7 intégré. Ce PC portable est taillé pour couvrir tous les usages classiques du quotidien sans trembler. Idéal pour de la bureautique et le multimédia. Vous pouvez également le soumettre à l'épreuve de certains jeux vidéo pas trop exigeants.
      Le Lenovo IdeaPad 5 embarque un SSD de 256 Go et dispose de 8 Go de mémoire RAM. Pour la partie connectique, vous avez un port USB Type C 3.2, deux ports USB 3.1 et un port HDMI 1.4. Sa batterie offre une autonomie indicative allant jusqu'à 12h.
      Pour aller plus loin, n'hésitez pas à lire notre guide d'achat des meilleurs PC portables pour 2022 et notre autre guide consacré aux meilleurs PC portables pour étudiants.

    • Silverstone propose au travers du CS351 un boitier Micro-ATX original et atypique. Son équipement le positionne sur plusieurs segments de natures différentes. Cela va du gaming au NAS « maison » en passant par une station de travail dédiée à la création.
      Ce CS351 est un petit boitier dédié aux plateformes Micro-ATX. Son architecture lui permet d’accueillir différentes configurations allant du gaming à la création en passant par du NAS DIY.
      CS351, que savons nous ?
      En interne il propose un espace de 368 mm dédié à la carte graphique et quatre slots d’extension équipés d’équerre PCI perforées.

      A l’avant cinq logements avec panier amovible verrouillable à chaud au format 3,5 pouces sont présents. Ils sont tous équipés d’une connectique SATA 6 Gbps (SAS 12 Gbps en option). La ventilation s’appuie sur un ventilateur de 80 mm PWM connecté à une platine utilisant un connecteur Molex.

      En interne un support 2,5 pouces est présent ainsi que la possibilité de monter jusqu’à sept disques 2,5 pouces en utilisant une partie de l’espace dédié à la carte graphique.
      A tout ceci s’ajoute trois emplacements pour ventilateur de 40 mm et deux emplacements pour des solutions de 80 mm.


      Ce CS351 affiche des dimensions de 265 mm (L) x 209 mm (H) x 411 mm (P) pour un poids de 5 kg. Nous n’avons pas d’information sur son tarif.

    • Le noyau Linux 5.16 semble bénéfique aux processeurs AMD Ryzen, du moins aux APU. Des tests dévoilent des gains de performance frôlant avec les 30%.
      C’est du moins ce qu’une récente étude signée Phoronix annonce. Les tests menés se sont concentrés sur les performances des APU Ryzen dans un environnement Linux. La conclusion est prometteuse avec le noyau 5.16. Face au noyau 5.15 nous avons une hausse des performances titillant avec les 28%.

      Performance sous Xonotic d’un Ryzen 7 Pro 5850U – LINUX 5.16
      Ce boost a été observé avec le jeu Xonotic et une définition 4K et un paramétrage de base. D’autres jeux et benchmarks confirment des améliorations de performance. Nous sommes par contre sur des gains un peu moins optimistes. Ils se situent entre 10 et 20% en moyenne.

      Performance d’un Ryzen 7 Pro 5850U – LINUX 5.16 Vs LINUX 5.15
      Noyau Linux 5.16 et les performances des APU AMD
      Les tests ont été mené avec un ordinateur portable Lenovo ThinkPad T14s Gen2 équipé d’un APU Cezanne Ryzen 7 PRO 5850U. Cette puce propose huit cœurs physiques et 16 cœurs logiques.   La même tendance est observée avec un APU de génération précédente comme le Ryzen 5 5500U (également mis à l’épreuve). Ce dernier fait également partie des APU mobiles de série 5000 mais exploite l’architecture Zen 2 et non Zen 3.
      Pour le moment il n’y a pas d’explication claire concernant cette hausse des performances. Nous pouvons spéculer qu’il s’agit probablement des conséquences d’une combinaison d’optimisations spécifiques. Le rapport indique
      Il sera intéressant de s’avoir si le même bilan est à prévoir avec les prochains APU Rembrandt.

    • Le Barbare, le Druide et la Sorcière s’entraînent pour 2023.
      Les fans de la licence Diablo patientent avec Diablo II Resurrected depuis septembre dernier, mais le prochain titre phare de la franchise est bien sûr Diablo IV. Officialisé lors de la BlizzCon 2019, soit en novembre 2019, le jeu est toujours en phase de déploiement et n’a pas de date de sortie connue. Pire : les développeurs ont annoncé il y a quelques semaines que leur Diablo IV n’arriverait finalement pas en 2022 mais en 2023, au plus tôt. Malgré ce report, GameSpot a diffusé une séquence de gameplay d’une dizaine de minutes basée sur la version Pre-Alpha du titre de Blizzard.
      Selon son descriptif, cette vidéo permet de découvrir « les différentes capacités des personnages, les différences d’animation en combat, les effets de lumière, les effets de ‘buff’… ».
      Le village de Rivebois de Skyrim érigé dans l’Unreal Engine 5
      Lilith de retour en 2023
      Ce Diablo IV ne proposera pas de mode hors ligne et nécessitera donc une connexion permanente. En outre, il intégrera des micro-transactions, bien qu’uniquement cosmétiques (en principe). Enfin, le cross-play entre toutes les plateformes est envisagé.
      Blizzard présente l’histoire du jeu et l’expérience en ces termes : « Un rituel démoniaque a invoqué Lilith en Sanctuaire après des éons d’exil. Son retour marque le début d’une ère de ténèbres et de malheur. Massacrez un nombre infini de démons. Personnalisez votre expérience de jeu avec les talents, les points de compétence, les runes et les butins légendaires. Explorez les donjons aléatoires d’un monde ouvert et dynamique. Survivez et triomphez des ténèbres… ou tombez dans l’oubli le plus profond ».
      Vidéo : un affrontement de gros Boss en coopération sur Diablo IV

    • De bons scores et des consommations contenues.
      La gamme Intel Alder Lake-S, pour l’instant composée de 6 références, accueillera prochainement une flopée de processeurs à 65 W de TDP, y compris des Core i3, les Core i3-12100 et i3-12300. Nous avions eu un aperçu des performances du Core i3-12100 début décembre. Voici de nouveaux éléments en provenance de ChipHell : des résultats de benchmarks pour les deux Core i3 mais également pour le Core i5-12400.

      Les Core i3-12100 et Core i3-123000 possèdent 4 cœurs de type Golden Cove et aucun cœur Gracemont. Cela donne ainsi une configuration classique à 4 cœurs / 8 threads avec 12 Mo de cache L3. La seule différence entre les deux semble se situer au niveau des fréquences, avec des valeurs légèrement supérieures pour le Core i3-12300. Des disparités au niveau de l’iGPU ne sont pas à exclure mais elles ne transparaissent pas ici.
      Le Core i5-1400 est un 6 cœurs / 12 threads exclusivement équipé, comme les deux Core i3 susmentionnés, de P-cores. On retrouve deux révisions de la puce, C0 et H0. La deuxième, plus récente, est totalement dépourvue d’E-cores ; ils sont simplement désactivés sur la première mais bien présents sur le die.
      Les trois processeurs ont été mis à l’épreuve sur des benchmarks synthétiques (Cinebench R20, Cinebench R23, CPU-Z) ; le jeu Counter Strike Global Offensive ; AIDA64 pour la consommation. Leurs rivaux du jour sont les processeurs AMD Ryzen 3 Pro 5350G / 4350G et Ryzen 3 3100 dans le cas des Core i3 ; les Ryzen 5 5600X, Core i5-12600K, Ryzen 5 5600G et Core i5-11400 dans celui du Core i5-12400.
      L’Intel Core i5-12400F s’accompagne d’un nouveau ventirad
      Les résultats
      Dans l’ensemble, le Core i5-12400 offre des performances entre 10 et 20 % supérieures à son ancêtre. Quant aux Core i3, ils devancent nettement leurs trois concurrents mais se montrent un peu plus gourmands.

    • Chez Amazon, le casque gaming Logitech G335 est à 38,49 € au lieu de 69,99 €.
      Si vous recherchez un casque gaming c’est le moment de profiter de ce bon plan. En effet, chez Amazon, le casque gaming Logitech G335 est à seulement 38,49 € au lieu de 69,99 € soit une belle remise de 45 %.
      Casque gaming Logitech G335 > 38,49 € chez Amazon Le casque Logitech G335 est à petit prix
      Ce casque est un deal idéal pour les gamers qui ont un petit budget pour s’équiper. En effet, vous trouverez difficilement un tarif plus accessible pour acheter un casque de la marque Logitech. Toutefois, attention, chez Amazon, les prix ont tendance à vite grimper et vous pourriez donc avoir une mauvaise surprise en attendant trop longtemps pour valider votre commande. Bonne nouvelle supplémentaire, vous ne payerez pas de frais supplémentaires pour la livraison de votre colis.
      Concernant le casque en question, sachez qu’il est léger et confortable. Il propose également un micro de bonne qualité et un son efficace grâce à ses transducteurs de 40 mm. Compatible avec les PC et les consoles Xbox, Playstation et Nintendo Switch, vous pourrez l’utiliser très souvent. Son câble de 1,80 mètre vous permettra de jouer confortablement et à bonne distance de votre PC ou de votre téléviseur.
      Toutefois, si votre budget est plus élevé, prenez le temps de consulter notre comparatif des meilleurs casques à réduction de bruit.

    • Cougar complète son catalogue de ventirad avec l’annonce du Forza 85. Ce dissipateur se positionne sur le haut de gamme cependant nous n’avons pas de tarif pour le moment.
      De type tour, ce Forza 85 est un ventirad à l’architecture assez classique. Il se présente avec des dimensions de 135 mm x 110 mm pour une hauteur de 160 mm et un poids de 1,16 kg.

      Sa structure s’appuie sur une base en cuivre évacuant sa chaleur à l’aide de six caloducs en cuivre vers un empilement de 50 ailettes en aluminium. L’ensemble s’accompagne sur le haut d’une plaque en aluminium brossé accompagnée de capuchons au niveau des terminaisons des caloducs.
      Forza 85, que savons-nous ?
      Tout ce petit monde profite d’un ventilateur PWM de 120 mm. A noter que coté ventilation le ventirad est capable d’accueillir deux ventilateurs de 120 mm en mode Push Pull. La structure est légèrement décalée sur le côté afin de libérer de l’espace au niveau des emplacements mémoire. Le but est de limiter les incompatibilités avec les modules mémoires haut.


      Le ventilateur livré en bundle est un Vortex MHP120 dont la vitesse se situe entre 600 et 2 000 tr / min. A plein régime il assure un débit d’air de 82,48 CFM pour une pression statique de 4,24 mm de H2O et des nuisances sonores de 31,68 dBA.
      Enfin il prend en charge la majorité des sockets Grand public dont les LGA1700, AM4 et LGA1200..

    • Windows 11 propose de nombreuses nouveautés dont la prise en charge des applications Android. Pour le moment cette fonctionnalité est toujours en développement.
      Elle est actuellement disponible qu’au travers du programme Windows Insider. Nous sommes dans un cadre de test avec à la clé des limitations comme un nombre restreint d’applications Android pouvant être installées. Depuis que cette avancée a été mise en ligne des développeurs ont donné naissance à différents outils permettant de passer outre les restrictions imposées par Microsoft. L’objectif est de libérer le plein potentiel des applications Android sur Windows 11. Dans un tel cadre une nouvelle application nommée WSA PacMan est disponible.
      Windows 11 et WSA PacMan débarque
      Elle a été publiée sur GitHub. WSA PacMan permet d’installer très facilement une application Android sur Windows 11 (avec WSA déjà opérationnel). L’opération se résume à un simple double-clic pour commencer le processus. Il est juste nécessaire d’avoir l’installateur APK et WSA PacMan s’occupe de tout le reste.
      Le descriptif de l’application explique
      “Fournit actuellement un programme d’installation d’interface graphique double-cliquable pour les fichiers .apk qui affiche des informations sur l’application (package, icône, version et autorisations), permet des installations normales ainsi que des mises à niveau et des rétrogradations.  « L’application fournit en outre un bouton pour ouvrir les paramètres Android et un bouton pour ouvrir la page des paramètres Android « Gérer les applications », à partir de laquelle vous pouvez désinstaller ou désactiver des applications et accorder ou révoquer des autorisations.”
      Concernant la publication « grand public » du support des applications Android par Windows 11 nous n’avons pas de calendrier exact. Microsoft s’est fixé aucune date précise. En attendant l’unique manière de tester cette nouveauté passe par une inscription au programme Windows Insider.

    • L’Epic Games Store propose depuis 17h un nouveau jeu gratuit à sa communauté, Control. Le titre est offert mais attention l’offre ne dure que 24 heures.
      Control est un jeu d’action-aventure à la 3ème personne développé par Remedy Entertainment et édité par 505 Games             .
      Il est intéressant de noter que c’est la deuxième fois que ce titre est proposé gratuitement par Epic Games. La première opération a eu lieu en juin dernier.
      Control, les configurations.
      Control, configuration minimale
      Système d’exploitation et processeur 64 bits nécessaires Système d’exploitation : Windows 7, 64-bit Processeur : Intel Core i5-4690 / AMD FX 4350 Mémoire vive : 8 GB de mémoire Graphiques : NVIDIA GeForce GTX 780 / AMD Radeon R9 280X DirectX : Version 11 Espace disque : 42 GB d’espace disque disponible Notes supplémentaires : Additional Features: Widescreen support 21:9 / Remappable controls / Uncapped frame-rate / G-Sync / Freesync support.
      Control, configuration recommandée :
      Système d’exploitation et processeur 64 bits nécessaires Système d’exploitation : Windows 10, 64-bit Processeur : Intel Core i5-7600K / AMD Ryzen 5 1600X Mémoire vive : 16 GB de mémoire Graphiques : NVIDIA GeForce GTX 1660/1060 / AMD Radeon RX 580 AMD | For Ray Tracing: GeForce RTX 2060 DirectX : Version 12 Espace disque : 42 GB d’espace disque disponible Notes supplémentaires : Additional Features: Widescreen support 21:9 / Remappable controls / Uncapped frame-rate / G-Sync / Freesync support.
      Pour profiter de cette opération, il faut se connecter à son compte sur le client Epic Games Store. Si vous n’avez pas de compte, il suffit d’en créer un. L’offre est accessible sur la page d’accueil. A noter qu’une fois téléchargé, ce jeu reste accessible, à vie, dans votre bibliothèque. L’offre prend fin le 27 décembre 2021 à 17 heures. Le prochain jeu mystère sera alors dévoilé.
      A demain !

    • Radeon RX 6800
      +
          Architecture RDNA2 Finesse de gravure 7 nm FF     GPU Navi 21 XL     Nombre de transistors 26.8 milliards Processeurs de flux 3840 Ray Accelerators 60 TMU 240 ROPs 96 Fréquence de base 1700 MHz Fréquence Boost 2105 MHz Fréquence Jeu 1815 MHz     Mémoire GDDR6     Quantité de mémoire 16 Go Fréquence mémoire 2000 MHz Bus mémoire 256-bit     Performance       Performance FP32 16.2 FTOPs Bande passante mémoire 512 Go/s TDP/TBP 250W     Date de lancement 18 novembre 2020 Prix recommandé 579 $

    • Xiaomi va lancer à la fin de l’année ses nouveaux Xiaomi 12, 12 Pro et 12 Ultra, les premiers smartphones à être équipés de la nouvelle puce Snapdragon 8 Gen 1 de Qualcomm. Cette génération promet de grosses améliorations par rapport à l’année précédente, voici tout ce à quoi il faut s'attendre.
       
      Comme l’année dernière, Xiaomi prévoit de lancer trois smartphones équipés de la prochaine puce Snapdragon 8 Gen 1. Avec ses Xiaomi 12, 12 Pro et 12 Ultra, le fabricant chinois devrait à nouveau bousculer ses concurrents sur le segment premium.
      Comme l’année dernière, Xiaomi prévoit de lancer trois smartphones équipés de la prochaine puce Snapdragon 8 Gen 1. Avec ses Xiaomi 12, 12 Pro et 12 Ultra, le fabricant chinois devrait à nouveau bousculer ses concurrents sur le segment premium.
      📅 Quand sort le Xiaomi 12 ?
      Le fabricant chinois devrait dévoiler son nouveau Xiaomi 12 au mois de décembre 2021. Xiaomi avait dévoilé son Mi 11 le 28 décembre dernier, juste après la présentation du Snapdragon 888 par Qualcomm. Cette année, Xiaomi va dévoiler son smartphone exactement à la même date, le 28 décembre 2021, comme l'a confirmé le fabricant sur les réseaux sociaux.

      Le Xiaomi 12 Pro devrait arriver au même moment, mais il faudra attendre un peu plus longtemps pour voir arriver le Xiaomi 12 Ultra, comme c’était le cas l’année dernière. On devra vraisemblablement patienter jusqu'au premier trimestre 2022 pour voir arriver la version la plus haut de gamme. En France, il faudra attendre 2022 pour tous les modèles.
      💰 Quel est le prix du Xiaomi 12 ?
      Pour l’instant, nous n’avons pas d’informations concernant le prix du Xiaomi 12, mais on imagine qu’il ne sera pas très différent de la génération précédente. Pour rappel, voici les prix auxquels Xiaomi avait commercialisé ses Mi 11 en Chine, ainsi que leurs prix en France.
      Prix en Chine
      Xiaomi Mi 11 : à partir de 3999 yuans (539 euros) Xiaomi Mi 11 Pro : à partir de 4999 yuans (674 euros) Xiaomi Mi 11 Ultra : à partir de 5999 yuans (809 euros) Prix en France
      Xiaomi Mi 11 : à partir de 749 euros Xiaomi Mi 11 Ultra : à partir de 1199 euros   Meilleurs prix
      609.00 € Voir 669.00 € Voir 699.00 € Voir 699.00 € Voir 699.00 € Voir  
       
         
         
         
         
         
      Meilleurs prix
      539.00 € Voir 539.00 € Voir 569.00 € Voir 599.00 € Voir  
       
       
         
         
      Meilleurs prix
      609.00 € Voir 669.00 € Voir 699.00 € Voir 699.00 € Voir 699.00 € Voir 📱 À quoi ressemble le Xiaomi 12 ?
      Le design du Xiaomi 12 est assez différent du Xiaomi Mi 11. On retrouvera de nouveau retrouver un design en verre protégé par du Gorilla Glass Victus des deux côtés, et peut-être un dos en céramique sur la version la plus onéreuse, le Xiaomi 12 Ultra. Le Xiaomi 12 classique propose également une version verte avec du cuir vegan au dos.
       
           
      Le smartphone a déjà été repéré dans le métro à Shenzhen à la fin du mois d’octobre. Il était évidemment protégé par une coque spéciale qui camoufle son design, mais il semblerait que Xiaomi ait décidé de déplacer le poinçon au centre de l’écran, plutôt que de le laisser dans le coin supérieur gauche comme sur le Mi 11. Le Xiaomi 12 n’aura donc pas droit à une caméra sous l’écran, contrairement au Xiaomi MIX 4.  Les seuls à avoir le droit à des caméras sous l'écran seront les MIX 5 et MIX 5 Pro.
      Une photo volée de l'arrière du smartphone aurait été dévoilée sur Weibo. Celle-ci dévoile que le Xiaomi 12 ne reprendra pas le même module photo que le Xiaomi Mi 11. En effet, le prochain smartphone haut de gamme du fabricant chinois utilisera cette année un module photo avec un design rectangulaire plus classique, qui abrite trois capteurs. Constat appuyé par des rendus promotionnels ayant fuités et dévoilant le Xiaomi 12 Pro sous toutes ses coutures.
       
           
      OnLeaks a finalement dévoilé le design du Xiaomi 12 dans de nouveaux rendus, et il s'agit visiblement d'un smartphone compact qui mesurera 152.7 x 69.9 x 8.6 mm, contre 164.3 x 74.6 x 8.1 mm pour le Xiaomi Mi 11. Le Xiaomi Mi 11 Pro mesure lui 163.6 x 74.6 x 8.16 mm pour sa version en verre, et 163.6 x 74.6 x 8.66 mm pour la version avec du cuir vegan, et pèse respectivement 205 grammes ou 204 grammes.

       
      Des photos volées de moules destinés à la production confirment que le constructeur a choisi d'adopter un design différent pour chaque modèle. Concernant le Xiaomi 12 Ultra notamment, il sera équipé d'une panoplie de capteurs dans un module circulaire. Enfin, d'après les informations du leaker Digital Chat Station, on retrouvera également des haut-parleurs symétriques en haut et en bas des Xiaomi 12, comme c'était le cas sur les Xiaomi Mi 10 et Mi 11. Cela permettra aux smartphones d'offrir un “vrai” son stéréo. Cependant, on ne sait pas s'ils seront toujours ajustés par les ingénieurs de Harman Kardon.
      🔲 Quel écran pour le Xiaomi 12 ?
      Cette année, Xiaomi va enfin s’aligner sur ses concurrents en utilisant la technologie LTPO 2.0 (low-temperature polycrystalline oxide thin-film transistor) sur ses flagships. Pour rappel, cette technologie permet d’économiser l’énergie de la batterie en adaptant dynamiquement la fréquence de l'écran de 1 Hz à 120 Hz selon le contenu qui est affiché. Elle permettrait un gain d’autonomie de plus de 15 %.
       
           
      Cette année, Xiaomi a revu la taille de l'écran à la baisse pour son Xiaomi 12. En effet, le fabricant chinois a confirmé que son Xiaomi 12 allait utiliser un écran incurvé FHD+ de seulement 6,28 pouces, bien loin de l’écran gigantesque de 6,81 pouces du Mi 11. Il sera protégé par du Gorilla Glass Victus, et proposera une profondeur de couleur 10 bit et une luminosité maximale de 1600 nits.
      Les Xiaomi 12 Pro et 12 Ultra utiliseront eux un écran QHD+ (3200 x 1400) incurvé plus grand de 6,73 pouces. DisplayMate a d'ailleurs annoncé qu'il s'agissait du meilleur écran au monde. « Les Xiaomi 12 et Xiaomi 12 Pro ont le meilleur écran de smartphones au monde, une précision d'étalonnage et des capacités d'affichage parfaites, une profondeur impressionnante, peut-être très proche de la perfection ». Ces derniers profiteront cette fois-ci la technologie AMOLED E5 de Samsung, encore plus économe en énergie, ainsi que de la technologie LTPO 2.0 leur permettant de faire varier le taux de rafraichissement de 1 Hz à 120 Hz. La dalle offrirait également une luminosité maximale de 1500 nits.
      🚀 Quelles performances pour le Xiaomi 12 ?
      Le Xiaomi 12 sera le premier smartphone à utiliser la nouvelle puce Snapdragon 8 Gen 1 que Qualcomm a présenté début décembre lors du Snapdragon Tech Summit à Hawaii. La puce répond au numéro de modèle SM8450 et au nom de code « Waipo ». Elle est la deuxième puce à être gravée en 4 nm après le MediaTek Dimensity 9000, et c’est Samsung qui s’occupe de la production.
      Côté performances, on sait notamment que le Snapdragon 8 Gen 1 met l'accent sur l'IA et utilise la nouvelle architecture ARM V9, qui promet jusqu’à 30 % de performances supplémentaires par rapport au Snapdragon 888. Le CPU utilise un total de 8 cœurs, dont 1 cœur Cortex-X2 haute performance à 3.0 GHz, trois cœurs Cortex-A710 à 2.50 GHz ainsi que 4 cœurs Cortex-A510 économes en énergie à 1,79 GHz. Tous sont beaucoup plus efficaces énergétiquement que la génération précédente, on devrait donc avoir droit à un réel gain d’autonomie. Côté GPU, le Snapdragon 8 Gen 1 utilise un Adreno 730, qui offre un gain de performances significatif de l'ordre de 30 % par rapport à l’Adreno 660 du Snapdragon 888.
       
           
      La connexion 5G est également plus rapide que jamais grâce au nouveau Snapdragon X65, le premier modem à atteindre les 10 Gbit/s. Il prend en charge toute la typologie de réseau 5G actuels et à venir : 5G StandAlone (SA) et Non-StandAlone (NSA), ondes millimétriques mmWave, et les fréquences classiques Sub-6GHz.
      Enfin, on sait que le processeur devrait être couplé avec un minimum de 8 Go de RAM LPDDR5 sur le Xiaomi 12 avec au moins 128 Go de stockage. De son côté, le Xiaomi 12 Ultra devrait profiter de 12 Go de RAM, et pourrait même avoir une version avec 16 Go de RAM.
      Avec autant de puissance, le refroidissement doit être à la hauteur. Il sera assuré par une chambre à vapeur « super large » de 2600mm² sur le Xiaomi 12. Le fabricant chinois a déclaré que son flagship profiterait d'une carte mère à 3 couches et d'une batterie à l'oxyde de cobalt-lithium, permettant d'obtenir un appareil plus petit et mieux refroidi. Xiaomi a confirmé que le refroidissement du Xiaomi 12 Pro était efficace. Le smartphone n’atteint que 43,5 degrés après 30 minutes de jeu sur King of Glory à 120 FPS.
      🔋 Batterie, autonomie et recharge du Xiaomi 12
       
           
      Du côté de la batterie, on s’attend à ce que le Xiaomi 12 utilise une batterie d’au moins 4500 mAh. De son côté, le Xiaomi 12 Pro profite lui d'une batterie de 4600 mAh avec une capacité revue à la baisse par rapport à son prédécesseur.
      La batterie sera compatible avec la recharge filaire 67 W sur le Xiaomi 12, tandis que les Xiaomi 12 Pro et 12 Ultra profiteront eux d'une recharge rapide 120 W. Cette année, le fabricant chinois a décidé d'équiper ses smartphones avec une puce maison Surge P1, qui sera destinée à gérer la recharge rapide 120 W. Deux modes seront disponibles, un qui limitera la chauffe à 37 degrés, tandis qu'un autre rechargera les smartphones plus rapidement.
      La recharge sans fil sera également de la partie avec une puissance de 50 W sur le Xiaomi 12 et 12 Pro, et d’au moins 67 W sur le modèle Ultra. Les smartphones offrent également la recharge sans fil inversée pour charger vos accessoires, et celle-ci est limitée à 10 W.
      📸 L'appareil photo du Xiaomi 12
      Le Xiaomi 12 sera équipé d'un capteur principal de 50 MP. Comme l'a dévoilé Xiaomi, il s'agira d'un capteur IMX766, le même que le OPPO Find X3 Pro. Cependant, le smartphone n'offrira toujours pas de téléobjectif, contrairement à la plupart de ses concurrents. En effet, Xiaomi devrait conserver le capteur macro du Xiaomi 11. On sait également que Xiaomi aurait signé un partenariat avec Leica pour la partie photo de ses smartphones. Xiaomi utilisera également une nouvelle technologie nommée « Xiaomi Image Brain », qui permettra aux smartphones de prendre des photos plus claires, plus rapidement. Les Xiaomi 12 devraient donc être particulièrement efficaces lorsqu’il s’agit de capturer des objets en mouvement. La partie selfie est assurée par une caméra de 32 MP sur toute la série.
       
           
      Le Xiaomi 12 Pro utilise lui aussi trois capteurs au dos, mais ceux-ci sont sensiblement plus grands que ceux du Xiaomi 12. En effet, on retrouve un capteur principal 50 MP Sony IMX707 de 1/1.28 pouce avec des photosites de 1.22 micron. On s'attend donc à d'excellentes performances de jour comme de nuit. Il s’agit d’un dérivé du célèbre IMX700, utilisé dans les smartphones Huawei haut de gamme. Il est accompagné par un capteur ultra grand-angle 50 MP Samsung JN1 ainsi qu’un téléobjectif 50 MP JN1 offrant un zoom optique 2X. C'est moins que le Xiaomi Mi 11 Pro, qui offrait lui un périscope avec un zoom optique 5X. Pour rappel, Samsung avait lancé son capteur JN1 l’été dernier, il s’agit du plus petit capteur de 50 MP sur le marché avec des photosites de seulement 0,64 micron. Il ne devrait donc pas particulièrement briller pour les clichés en basse luminosité.
      Le Xiaomi 12 UItra devrait lui miser sur d’énormes capteurs plutôt que de faire la course aux mégapixels, ce qui ravira les utilisateurs qui font beaucoup de photos de nuit. On devrait retrouver trois caméras de 50 MP chacune à l’arrière, dont un capteur principal GN2 déjà présent sur le Xiaomi 11 Ultra, un ultra grand-angle GN5 et un périscope GN5 permettant un zoom optique 5X. La configuration photo serait donc différente des Xiaomi MIX 5 et MIX 5 Pro, qui arriveront en mars 2022.
      Le Xiaomi 12 sera lancé avec MIUI 13
      Comme l'a dévoilé une photo du smartphone avant le lancement, les Xiaomi 12 seront lancés avec la nouvelle surcouche MIUI 13 du fabricant chinois. Celle-ci apportera de nombreuses nouvelles fonctionnalités, et sera officiellement dévoilée le 28 décembre en même temps que les smartphones. Le fabricant chinois a mis l'accent cette année sur la fluidité, la sécurité et la confidentialité de vos données personnelles.
       
      Crédit : Xiaomi    
      Xiaomi a annoncé avoir optimisé ses applications système, puisque celles-ci seraient entre 20 % et 26 % plus fluides que sur MIUI 12.5 Enhanced Edition. Les applications tierces n’ont pas été oubliées, et celles-ci promettent des performances de 15 % à 52 % plus élevées. La nouvelle version de la surcouche serait également particulièrement adaptées aux tablettes, puisque 3000 applications ont été optimisées pour s’afficher correctement sur les grands écrans, et il est désormais possible d’afficher plusieurs fenêtres flottantes pour naviguer sur plusieurs applications à la fois. MIUI 13 devrait également augmenter la longévité de vos appareils. En effet, Xiaomi affirme qu'après 36 mois d'utilisation continue, les performances en lecture et en écriture se dégraderont de moins de 5%.
       

    • Le Sony WH 1000XM3 reste l'un des meilleurs casques sans fil Bluetooth en 2022. Il s'est établi comme une référence au fil des années, s'appuyant sur des atouts majeurs tels qu'une excellente qualité audio, une réduction de bruit active des plus efficaces, le tout pour un excellent rapport qualité-prix. Où acheter le Sony 1000XM3 en 2022 ? Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs bons prix du net.
       
      Peu de casques sans fil sont aussi complets que le Sony WH-1000XM3 qui reste un excellent modèle si vous voulez pas forcément la version la plus récente. C'est une référence sur le marché des casques à réduction de bruit active au même titre que le Bose Headphones 700 ANC à qui il n'a absolument rien à envier en dehors de la connexion Blutetooth multipoint. Le casque de Sony brille par sa qualité sonore inégalée, sa réduction de bruit active de premier plan, son design accrocheur, ses fonctionnalités avancées, mais aussi par son confort.
      💰Où acheter le casque Sony WH-1000XM3 pas cher : les meilleurs prix
      Pour un casque premium avec fonction anti-bruit, le Sony WH 1000XM3 est proposé à un excellent prix comparativement aux offres de la concurrence. On le retrouve chez la plupart des marchands au prix standard de 229.99 €, mais il est possible avec des bons plans périodiques de l'avoir encore moins cher. Le meilleur prix actuel est à retrouver du côté de Rakuten où le retrouve à 199 €.
      Acheter le casque Sony WH-1000XM3 sur Rakuten (199 €)
      Acheter le casque Sony WH-1000XM3 sur Amazon (229,99 €)
      Acheter le casque Sony WH-1000XM3 chez Boulanger (229,99 €)
      Acheter le casque Sony WH-1000XM3 chez Darty (229.99 €)
      Acheter le casque Sony WH-1000XM3 chez Fnac (279.99 €)
      👍Pourquoi le Sony WH 1000XM3 est un excellent casque Bluetooth ?
      En plus de bénéficier des fruits de tout le savoir-faire de Sony en matière de traitement audio, le WH 1000XM3 séduit par son design qui le démarque de la concurrence. Il est disponible en deux coloris : le noir et l'argent. La finition est également soignée et le casque est conçu pour se porter confortablement avec une bonne fixation inhérente à son type circum-aural.
      Grâce à son processeur QN1 et ses 2 micros, le casque offre la meilleure réduction de bruit sur le marché. Cette dernière est intelligente et s'adapte automatiquement en fonction de votre environnement. Par exemple, il isole le bruit dans les transports tout en vous laissant entendre les annonces diffusées dans les gares ou les aéroports. Le casque bénéficie du support des codecs LDAC, AptX et AptX HD.
      Enfin, vous bénéficiez d'un support Google Assistant pour le contrôle vocal et d'une autonomie allant jusqu'à de 38 heures d'écoute. L'oreillette droite est couverte de boutons tactiles pour le contrôle de vos morceaux de musique, la prise d'appel et l'accès à l'assistant vocal. Il se recharge via un port USB-C. En cas de panne d'autonomie, 10 minutes suffisent pour bénéficier de pas moins de 5 heures de musique.
      Dans le même thème nous proposons aussi : Pour trouver le casque audio en fonction de vos besoins, consultez notre autres guides d'achat audio : les meilleurs casques à réduction de bruit, les meilleurs casques sans fil et les meilleurs casques gaming.

    • Deux semaines après une première promo intéressante sur la Shield TV Pro, Amazon repasse à l'offensive après Noël. La box Android TV de Nvidia repasse sous la barre des 175 € (173,99 € très exactement) alors qu'elle est proposée en temps normal à 219 €. Vous bénéficiez ainsi d'une réduction de plus de 21%. On vous conseille de ne pas trop trainer.
      Les promos de fin d'année se poursuivent sur Amazon. Et si vous cherchez une offre intéressante pour vous procurer une box Android TV très complète, la Nvidia Shield TV Pro est de retour à bon prix sur le site de vente en ligne. Elle s'affiche en effet à 173,99 € au lieu de 219,99 €. Vous bénéficiez donc d'une réduction immédiate 46 € ou de 21%.
      On ne présente plus la Shield TV Pro, la référence des box Android TV. C'est une version avancée de la Shield TV standard avec laquelle elle a été lancée en 2019. C'est évidemment vers  le modèle Pro qu'il faut se turner pour bénéficier de l'expérience la plus complète. Elle reprend notamment le design du modèle d'origine et s'accompagne d'une nouvelle télécommande.
      Pour en venir aux caractéristiques, la Shield TV Pro est compatible 4K HDR avec Dolby Vision et Atmos. C'est grâce à la puissance de traitement de sa puce Tegra X1+ qui est épaulée par 3 Go de mémoire vive et 16 Go d'espace de stockage interne. À 173,99 €, vous pouvez vous offrir la Nvidia Shield TV Pro à son meilleur prix en cette fin d'année.
       

    • Le compteur électrique Linky serait encore impliqué dans un incendie. Ce 25 décembre 2021, la maison d'un couple de retraités est partie en fumée dans le Calvados. D'après les premières expertises, l'appareil d'Enedis en serait la cause. L'enquête pour déterminer les origines du sinistre est toujours en cours.
      Marcel Gosselin et son épouse ne s'attendaient à assister à une telle désolation ce 25 décembre 2021. Alors que le couple de retraités était parti célébrer Noël en famille, leurs voisins les appellent pour les prévenir que leur maison, située dans la commune de Vassy dans le Calvados, est en flammes.
      Sur place, le propriétaire n'a rien pu faire, à part regarder les 25 sapeurs-pompiers tenter tant bien que mal de maîtriser l'incendie. Il aura fallu quatre heures aux soldats du feu pour y parvenir. “Notre vie est partie en fumée”, dit-il dépité à nos confrères du journal local La Voix Le Bocage.
      Deux jours après le drame, l'heure est aux constats et aux assurances. Les dégâts sont considérables : le garage a été entièrement ravagé par le feu, tandis que la toiture de la maison a quasiment disparu. À l'intérieur, les propriétaires essaient de récupérer ce qui n'a pas été abîmé par la fumée et les milliers de litres d'eau utilisés par les pompiers pour circonscrire l'incendie. Et malheureusement, il n'y pas grand chose à sauver. “On a pu récupérer quelques vêtements, mais tout est enfumé. Il y a beaucoup de dégâts. Il faut qu'on fasse le point”, explique Marcel.
      À lire également : Linky encore impliqué dans un incendie, Enedis dément
      LES PREMIERS ÉLÉMENTS DE L'ENQUÊTE POINTENT LE COMPTEUR LINKY
      Miraculeusement, la Pontiac de collection stockée dans le garage a survécu au brasier, même si la peinture est totalement “bonne à refaire”. Reste que pour le retraité, le principal est que personne n'a été blessé dans le drame, la maison étant vide lors du départ de feu. Pour l'instant, l'enquête concernant l'origine de l'incendie est toujours en cours. “Les experts vont la déterminer, mais on voit bien que c'est parti du compteur électrique Linky”, assure Marcel Gosselin.
      Pour rappel, ce n'est pas la première fois que le compteur Linky est impliqué dans des incendies. En 2018, l'appareil a été mise en cause dans plusieurs accidents. Deux compteurs ont été pointés du doigt dans un incendie dans un quartier du petit village de Luzenac, tandis qu'un feu s'était déclenché à proximité d'une maison du Lapugnoy durant l'été de la même année.