• Articles

    Our website articles
    • pirate
      Le Pixel 6 Pro serait bien recouvert d'un écran 120 Hz LTPO. D'après un analyste réputé, Google se serait tourné vers Samsung pour obtenir de nouveaux écrans OLED E5 LTPO. Grâce à cette technologie, le smartphone offrira un affichage de haut vol et une consommation énergétique limitée. 
      Alors que la présentation officielle approche à grands pas, les Pixel 6 de Google continuent de se dévoiler sur la toile. Récemment, nous avons ainsi appris que le Pixel 6 Pro, l'édition premium de la gamme, serait recouvert d'un écran WQHD+ (3120 x 1440 pixels) avec un taux de rafraichissement de 120 Hz. Le smartphone bénéficierait d'une fonctionnalité très prisée des utilisateurs Android, l'écran always-on.
      Sur son compte Twitter, Ross Young, PDG du cabinet d’analyse Display Supply Chain Consultants et source réputée du milieu de la technologie, confirme la présence d'un écran 120 Hz sur le Pixel 6 Pro. L'analyste a souvent révélé des caractéristiques techniques clés de smartphones très attendus, comme les iPhone 13 ou les Galaxy Z Fold 3, des mois avant la sortie. On peut donc accorder un certain crédit à ses informations.
      Google opte pour un écran E5 LTPO de Samsung
      D'après Ross Young, Google mise sur un écran LTPO (low-temperature polycrystalline oxide thin-film transistor) pour équiper son nouveau fleuron haut de gamme. Cette technologie, déjà exploitée sur le Galaxy S21 Ultra, les iPhone 13 ou encore l'Apple Watch, permet d'adapter dynamiquement et intelligemment la fréquence dans la dalle afin de limiter sa consommation énergétique. Concrètement, l'affichage 120 Hz ne sera activé que lorsque l'utilisateur en a vraiment besoin, lors d'une session de gaming par exemple. Lorsque le 120 Hz n'est pas nécessaire, l'écran basculera à 10 ou 30 Hz.
      Sans surprise, Google va se tourner vers Samsung Display, le principal fournisseur d'écrans OLED LTPO, pour équiper son Pixel 6 Pro. Aux dires de Ross Young, le flagship sera recouvert du nouvel écran OLED E5 LTPO de Samsung. Déjà intégré aux iQOO 8 et l'iQOO 8 Pro, l'écran a obtenu la note de A+ au test DisplayMate. Le laboratoire a loué la précision des couleurs, l'excellente luminosité et le peu de reflets.
      Pour mémoire, Google devrait présenter les Pixel 6 dans le courant du mois d'octobre 2021. On vous en dit plus dès que possible sur les nouveaux Pixel. En attendant plus d'informations, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.
       

    • La gamme de carte mère Z690 du constructeur Asus fait son apparition dans la base de données de l’EEC. Cette fuite est intéressante car nous avons quelques informations concernant le support de la DDR5.
      Intel compte, avec le lancement d’ALder Lake-S, sa 12ième génération Core, proposer la prise en charge de deux nouvelles technologies, le PCIe 5.0 et la DDR5. Ces avancées seront disponibles au travers de nouvelles cartes mères architecturées autour du chipset Z690. Elles mettront également en vedette le nouveau socket LGA 1700 qui s’est fait flasher il y a peu.
      Liste des cartes mères Asus Z690
      Pour revenir à Asus, la liste de ses solutions Z690 est apparue dans la base de données de l’Eurasia Economic Commission également nommée EEC.  Cette gamme pour le lancement va proposer une prise en charge limitée de la DDR5. Elle ne sera acceptée qu’avec certaines cartes mères. L’essentielle de l’offre va se concentrer sur la DDR4. Nous apprenons également qu’Asus va apporter quelques modifications au “nommage” de ses solutions ROG Maximus. Les traditionnels chiffres romains devraient disparaitre au profil de l’appellation du chipset.
      La liste des solutions Z690 d’Asus fait référence à des solutions des gammes Prime, TUF Gaming et ROG Strix. Nous retrouvons une prise en charge de la DDR4 en raison d’un « D4 » dans leurs dénominations. Les références compatibles avec la DDR5 se composent de trois ROG Maximus, une version ProART et trois modèles Prime. A la vue de cette fuite aucun ROG Strix et TUF Gaming ne prendra en charge la DDR5.
      Cartes mères Z690 d’Asus
      Série Prime
      PRIME Z690-A, PRIME Z690-A D4, PRIME Z690M-PLUS D4, PRIME Z690-P, PRIME Z690-P D4, PRIME Z690-V, PRIME Z690-V D4, PRIME Z690-V-SI-D4 Série ProART
      ProART Z690-CREATOR 10G. Série ROG Maximus
      ROG MAXIMUS Z690 EXTREME, ROG MAXIMUS Z690 FORMULA, ROG MAXIMUS Z690 HERO. Série ROG Strix
      ROG STRIX Z690-A GAMING D4, ROG STRIX Z690-E GAMING D4, ROG STRIX Z690-F GAMING D4, Série TUF
      TUF GAMING Z690-PLUS D4.

    • MSI propose avec l’Optix MPG321UR-QD un moniteur gaming capable d’assurer du 4K en 144 Hz. L’engin débarque au Japon. Son arrivée sur le marché européen devrait avoir lieu dans les semaines qui arrivent.
      L’Optix MPG321UR-QD est un moniteur pour les joueurs. Annoncé en juin dernier au cotés d’autres références, sa particularité est d’assurer un rafraîchissement de 144 Hz en 4K. L’engin s’équipe d’une dalle IPS de 32 pouces capable de proposer une définition de 3840 x 2160 pixels.

      Moniteur Optix MPG321UR-QD de MSI
      Sa mécanique assure une couverture à 97% de l’espace couleur DCI-P3 et un temps de réponse de 1 ms (MPRT). Nous retrouvons une prise en charge la technologie G-Sync et la présence d’une certification Display HDR 600.
      Optix MPG321UR-QD, un moniteur gaming haut de gamme.
      Son équipement comprend deux ports HDMI 2.1, un DisplayPort 1.4a et un port USB-C. A noter que la fonction KVM permet de prendre en charge jusqu’à quatre ordinateurs grâce à un concentrateur USB 2.0. Il se dote de trois entrées et six sorties, la quatrième entrée étant via le port USB-C. A tout ceci s’ajoute également une gestion d’un casque audio.

      Le positionnement est cependant élitiste. Cet Optix MPG321UR-QD est positionné à 1 465 $ US sur le marché Japonais….
       
       
       

    • Windows 10 21H2 franchit une nouvelle étape. Microsoft propose son système d’exploitation aux administrateurs informatiques. Cette dernière étape avant le coup d’envoi permet de télécharger et d’exécuter cette mise à jour afin de s’assurer que tout fonctionne bien.
      Le lancement de Windows 10 21H2 devrait avoir lieu dans quelques semaines. Selon les habitudes de Microsoft le rendez-vous est fixé en octobre. Il va s’agir de la deuxième mise à jour de fonctionnalités Windows 10 de l’année. Au travers de son programme de test commercial, Microsoft pousse cette mise à jour via tous les canaux dont Windows Update (si l’organisation est inscrite au programme Insider), Windows Server Update Services (WSUS) et Azure Marketplace. En parallèle nous avons eu la publication de nouvelles images ISO.
      Cette démarche a pour objectif de donner la possibilité aux responsables informatiques de tester la nouvelle version de Windows 10 sur leur matériel existant afin de configurer de nouvelles politiques de gestion avant le déploiement automatique.
      Windows 10 21H2 sera proposé comme une « mise à jour facultative » via Windows Update. Si la configuration répond aux minimum requis pour Windows 11, une notification le dira. En effet un message spécial dans Windows Update est prévu pour les ordinateurs éligibles. Il informera l’utilisateur qu’une mise à niveau gratuite vers Windows 11 est possible. Le message en question indiquera
      Microsoft a confirmé que Windows 11 sera disponible à partir de l’automne. Une date officielle est désormais avancée. Le rendez-vous est fixé au 5 octobre prochain.
      Windows 10 21H2, quoi de neuf ?
      Concernant Windows 10 21H2 il va s’agir d’une mise à jour mineure sans grande nouveauté à la clé. Nous avons tout de même des améliorations dites de “qualité” et quelques “plus” pour les entreprises.
      Microsoft propose la prise en charge de la norme WPA3 H2E. Windows 10 renforce ainsi sa sécurité Wi-Fi. De son côté Windows Hello Entreprise permet d’activer le “sans mot de passe” grâce à l’approbation cloud. Nous avons également la prise en charge du calcul GPU dans le sous-système Windows pour Linux (WSL). En théorie, cette avancée améliore les performances dans des nombreux contextes comme les travaux d’intelligence artificielle (IA) et d’apprentissage automatique (ML). Le WSL va également profiter de mises à jour via Windows Update et d’autres fonctionnalités sont attendues dans les prochains mois.
      A tout ceci va s’ajouter quelques corrections de bugs. Cela va concerner des problèmes
      de luminosité de contenu de plage dynamique standard au travers d’un moniteur avec une plage dynamique élevée (HDR), De moniteur externe affichant un écran noir après la mise en veille prolongée en raison d’une station d’accueil, et des soucis de fuites de mémoire à l’origine d’une baisse de performance.

    • Battlefield 2042 ne sortira pas le 22 octobre 2021. Le développeur Dice a en effet annoncé que son bébé serait finalement décalé d’un mois. La nouvelle date de sortie est prévue pour le 19 novembre 2021. Ce retard est du au coronavirus et aux difficultés rencontrées par les développeurs en télétravail.
       
      La rumeur enflait depuis quelques jours et la voilà maintenant confirmée : Battlefield 2042 ne sortira pas le 22 octobre prochain. Une déception pour les fans qui ne devront toutefois pas attendre longtemps avant de poser leur main dessus.
      En effet, Dice a annoncé le report de son bébé jeu via un message sur Twitter. Heureusement pour les joueurs, il est toujours prévu pour 2021, puisqu’il arrivera le 19 novembre prochain. Il sortira donc après son concurrent direct, Call of Duty Vanguard, prévu lui pour le 5 novembre.
      Battlefield 2042 a vu son développement perturbé par la pandémie
      Ce décalage d’un mois permettra aux équipes de peaufiner les derniers détails de leur jeu. Dans son message, le studio indique que ce retard est imputable à la pandémie. Créer un jeu dans ces conditions est un défi et il a dû s’adapter, notamment au niveau du télétravail. Un rab de temps était donc nécessaire pour offrir le meilleur produit final possible. Dice en profite pour remercier les fans de leur patience et leur donne donc rendez-vous dans la deuxième moitié du mois de novembre.
      A lire aussi – Test de Mass Effect Legendary Edition : un remaster parfait pour (re)découvrir la saga culte
      Pour rappel, Battlefield 2042 prendra pour thème la guerre moderne et sera entièrement consacré au multijoueur (pas de campagne solo, donc). Sorte de best of de tout ce qui se fait de mieux dans la franchise, le jeu proposera des énormes batailles avec des équipes de 128 joueurs. La particularité du titre est de perturber les escarmouches avec des événements météo aléatoires comme des tornades. De quoi pimenter toutes vos parties.
       
      Le titre sortira donc le 19 novembre prochain sur PC, Xbox One, PS4, Xbox Series X et PS5. Chez PhonAndroid, nous l’avions classé parmi les 5 jeux à surveiller pour cette fin d’année 2021. Sa nouvelle date de sortie ne change rien à l’affaire. Rendez-vous donc fin novembre pour des nuits endiablées sur le champ de bataille.
       

    • Les iPhone 13 Pro et 13 Pro Max d’Apple disposent d’une nouvelle fonctionnalité nommée ProRes, qui vous permet de retoucher vos vidéos à votre guise. Le problème, c’est que cette fonctionnalité est réservée aux modèles Pro ayant au moins 256 Go de stockage.
       
         
      Avec les nouveaux iPhone 13 Pro et 13 Pro Max qu’Apple a présenté il y a quelques jours, les cinéastes bénéficieront d’une nouvelle fonctionnalité très attendue : ProRes. ProRes est le codec vidéo professionnel d'Apple utilisé dans les caméras professionnelles haut de gamme et dans certains logiciels de montage, notamment dans Final Cut Pro. ProRes est essentiellement la version vidéo de ProRaw.
      Cette technologie permet de conserver un maximum d’informations des images enregistrées, de sorte que vous puissiez retravailler très facilement les vidéos en postproduction. Les iPhone 13 Pro et 13 Pro Max seront capables d’enregistrer en mode ProRes jusqu’en 4K à 30 images par seconde, à moins que vous n’utilisiez un iPhone 13 Pro avec seulement 128 Go de stockage. En effet, les modèles Pro les moins chers sont limités en 1080p à 30 images par seconde.
      À lire également : L’iPhone 13 n’affiche toujours pas le pourcentage de batterie, les utilisateurs Android rigolent
      Pourquoi Apple a-t-il limité l’utilisation de la 4K avec la technologie ProRes aux smartphones ayant plus de stockage ?
      Apple pourrait avoir choisi de limiter la captation en 4K avec ProRes à ses modèles les plus onéreux à cause du faible stockage des versions de base. En conservant l’ensemble des informations, les fichiers vidéo sont beaucoup plus lourds. Dans le secteur professionnel, des fichiers similaires peuvent atteindre jusqu’à 100 Go de stockage pour seulement 10 minutes de vidéo en 4K. Bien qu’on imagine que l’iPhone 13 ne capturera pas des vidéos de qualité professionnelle pour faire un compromis entre la qualité et la taille des fichiers, ceux-ci risquent tout de même d’être très imposants.
      En utilisant le mode ProRes avec un iPhone 13 Pro disposant de 128 Go de stockage, un utilisateur ne pourrait donc enregistrer que quelques dizaines de minutes de vidéo avant de remplir l’espace disponible sur son smartphone.
      Il est également possible qu’Apple ait tout simplement voulu que les utilisateurs qui souhaitent les meilleures fonctionnalités que l’entreprise puisse offrir déboursent une centaine d’euros supplémentaires pour acquérir la version 256 Go.
      Quoi qu’il en soit, nous aurions préférés qu’Apple laisse le choix aux utilisateurs en offrant la fonctionnalité ProRes sur tous ces modèles, quitte à ce que les utilisateurs d’iPhone 13 Pro avec 128 Go de stockage ne puissent enregistrer que quelques minutes dans ce mode. Les vidéastes et photographes qui utilisent des iPhone 13 Pro avec seulement 128 Go pourront se consoler avec le nouveau mode Cinématique qui permet de tourner de véritables métrages de qualité professionnelle.
       
           
       

    • A l’occasion du Patch Tuesday du mois de septembre 2021, Microsoft publie la mise à jour cumulative Windows 10 KB5005565. Elle s’adresse aux PC sous20H1, 20H2 ou 21H1.
      Son installation permet au système d’exploitation d’évoluer en version 19041.1237, 19042.1237 et 19043.1237. Ces numéros sont importants. Ils permettent de s’assurer que le processus s’est déroulé sans problèmes. Pour les dénicher il suffit de lancer winver.exe dans Exécuter (WIN+R).
      Cette mise à jour apporte des améliorations de qualité à la pile de maintenance. Il s’agit du composant qui installe les mises à jour Windows. Il est également nommé « Servicing stack updates » alias le SSU. Elle corrige également un bug à l’origine sous PowerShell de la création d’un nombre infini de répertoires enfants. La défaillance apparait si la commande Move-Item est utilisée pour déplacer un répertoire vers l’un de ses enfants. Le volume se met alors à se remplir et le système cesse de répondre.
      Windows 10 et KB5005565, focus sur la sécurité
      En parallèle le focus reste la sécurité avec la résolution de 32 vulnérabilités dont 30 sont jugées importantes et deux critiques. Il s’agit de vulnérabilités affectant le moteur de script Windows et le service Windows WLAN AutoConfig. Dans le premier car elle permet une corruption de mémoire et dans le second cas il est possible d’exécuter du code à distances. Elles sont identifiées sous les références CVE-2021-26435 et CVE-2021-36965.
      Enfin deux problèmes connus et sans correctif sont de la partie. Après avec installé la mise à jour cumulative KB003690 du 21 juin 2021, certains PC peuvent ne plus être en mesure d’installer de nouvelles mises à jour. L’opération se solde par l’erreur « PSFX_E_MATCHING_BINARY_MISSING ». Ensuite l’utilisation d’une image ISO personnalisée pour installer Windows 10 peut supprimer Microsoft Edge Legacy, mais sans le remplacer par Microsoft Edge basé sur Chromium. Dans ce cas il faut procéder manuellement à son installation.
      KB5005565 est normalement distribuée automatiquement par les services Windows Update et WSUS. Vous pouvez aussi procéder à son téléchargement manuel pour une installation « hors ligne ». Elle est disponible sur le service en ligneMicrosoft Update Catalog.

    • En ce moment chez Bouygues Telecom, vous pouvez profiter des smartphones Xiaomi Mi 11i et Xiaomi Mi 11 Lite à prix mini pour seulement 1€ + 5€/mois pendant 24 mois. Découvrez tous les détails des offres dans l'article ci-dessous.

      Découvrir le Xiaomi Mi 11i chez Bouygues Telecom
      Bouygues Telecom a décidé de faire plaisir à ses clients en proposant des offres exceptionnelles sur de nombreux smartphones. Ainsi, jusqu'au 19 septembre prochain (inclus), l'opérateur vous propose le Xiaomi Mi 11i à seulement 1€ + 5€/mois pendant 24 mois avec le forfait Sensation Avantages Smartphone 90Go.
      Pour profiter du modèle Xiaomi Mi 11i à seulement 1€ + 5€/mois pendant 24 mois (au lieu de 699€ sans forfait), Bouygues Telecom vous fait passer par 2 étapes :
      Souscrire au forfait Sensation avec Avantages Smartphone 90Go pour faire baisser le prix du smartphone à 71€ + 5€/mois.
      Puis, après avoir souscrit votre offre et payé pour votre smartphone 71€ lors de votre commande, Bouygues Telecom vous propose un remboursement de 70€ (sur demande).
      Le forfait Sensation Avantages Smartphone 90Go est à 33,99€/mois pendant 12 mois, puis 48,99€/mois (engagement 24 mois). Si vous êtes déjà client bbox, celui-ci ne vous coûtera que 26,99€/mois la première année, et 41,99€/mois ensuite. Il inclut :
      Les appels et SMS/MMS illimités en France et depuis l'Europe, les DOM et la Suisse.
      Les appels illimités vers les mobiles des Etats-Unis, du Canada et de la Chine + vers les fixes de 120 destinations.
      90Go d'Internet mobile en 4G et 5G dont 35Go utilisables en Europe, dans les DOM et la Suisse.
      L'Internet mobile illimité le week-end en France métropolitaine.
      LE XIAOMI MI 11 LITE À 1€ + 5€/MOIS PENDANT 24 MOIS
      Jusqu'au 19 septembre prochain (inclus), vous pouvez également profiter du Xiaomi Mi 11 Lite à seulement 1€ + 5€/mois pendant 24 mois grâce au forfait Sensation Avantages Smartphone 60Go.
      Découvrir le Xiaomi Mi 11 Lite chez Bouygues Telecom
      Pour pouvoir vous offrir ce smartphone à 1€ + 5€/mois pendant 24 mois, Bouygues Telecom vous propose de suivre les mêmes étapes que précédemment, à savoir :
      La souscription du forfait Sensation Avantages Smartphone 60Go pour faire descendre le prix du smartphone à 51€ + 5€/mois.
      Profiter de l’offre de remboursement proposée par Bouygues Telecom de 50€ après achat (sur demande).
      Le forfait Sensation Avantages Smartphone 60Go est à 26,99€/mois pendant 12 mois, puis 41,99€/mois (engagement 24 mois). En étant déjà client bbox, une remise de 5€ s’applique sur le prix mensuel de votre forfait. Il inclut :
      Les appels et SMS/MMS illimités en France et depuis l'Europe, les DOM et la Suisse.
      60Go d'Internet mobile en 4G et 5G dont 25Go utilisables en Europe, dans les DOM et la Suisse.
      L'Internet mobile illimité le week-end en France métropolitaine.

    • La Nintendo Switch accueille aujourd’hui une toute nouvelle mise à jour. Celle-ci permet de connecter un casque ou des écouteurs sans fil à votre console, et ce grâce à la magie du Bluetooth. Une fonctionnalité attendue de longue date par les utilisateurs. Nous allons vous expliquer comment faire. Pas de panique, l'opération est très simple.
      Jusqu’à aujourd’hui, si vous vouliez profiter de votre Switch avec un casque, il fallait le connecter en filaire. La console ne prenait pas en charge les casques en Bluetooth, au grand dam des joueurs. Jusqu'à aujourd'hui…
      Nintendo a en effet publié une nouvelle mise à jour pour sa console, la 13.0.0. Celle-ci est disponible pour tout le monde et vous pouvez donc la télécharger dès à présent. Une fois fait, vous pouvez connecter votre casque sans fil sur votre console. Il est même possible d’y connecter vos écouteurs True Wireless. Nous avons essayé avec des Galaxy Buds Pro de Samsung, et ça fonctionne bien.
      COMMENT CONNECTER SON CASQUE SANS FIL À SA SWITCH
      Voici les étapes à suivre pour connecter votre casque Bluetooth à votre Nintendo Switch :
      Allumez votre console et allez dans les paramètres (la petite roue dentée en bas à droite).
      Dans le menu latéral gauche, allez tout en bas dans l'onglet console.

      Appuyez sur Mise à jour de la console et laissez vous guider.
      Une fois la Switch mise à jour, retournez dans les paramètres.
      Dans le menu latéral à gauche, descendez pour trouver l’onglet Audio Bluetooth


      Appuyez sur Ajouter un appareil.
      La console va alors rechercher les appareils Bluetooth à proximité. Il faut activer la connexion de votre casque (en règle générale, un bouton sur lequel il faut rester appuyer, mais cela dépend des modèles).
      Le nom de votre casque apparaît alors sur la console. Il suffit d’appuyer dessus.
      Votre casque est connecté.

      Votre casque est connecté.

      A noter qu’une fois que vous avez connecté votre casque à votre console, il restera en mémoire. Il ne sera pas nécessaire de réitérer l’opération.
      A lire aussi – Nintendo Switch vs Nintendo Switch Lite : laquelle choisir ?
       
      La Switch se dote donc enfin de cette fonctionnalité tant attendue qui manquait cruellement en mode portable. Notons qu’il y a tout de même quelques limites. Une fois un casque connecté, vous ne pouvez lier que deux manettes à la machine. De même, un seul casque peut être relié à la console. Les microphones intégrés sont également ignorés. Enfin, il faut signaler que la latence en Bluetooth se montre un peu plus élevé qu’en filaire. Une donnée à prendre en compte si vous êtes sensible à ce genre de détails.
      Cette fonctionnalité est logicielle, ce qui signifie que la Switch OLED, prévue pour sortir dans quelques semaines, bénéficiera aussi de la connexion Bluetooth. La Switch Lite est aussi concernée.
       

    • Le Patch Tuesday du mois de septembre 2021 a débuté. Microsoft propose de nouvelles mises à jour cumulatives Windows 10. Le focus est la sécurité mais pas seulement. Nous avons également quelques corrections de bugs.
      Cette grande maintenance mensuelle donne naissance à de nouvelles mises à jour cumulatives. Elles visent le système d’exploitation Windows mais également d’autres logiciels de l’entreprise.  Concernant la sécurité Microsoft corrige 32 vulnérabilités dans Windows 10 v1903 et 1909.  Nous avons deux failles critiques et 30 failles jugées importantes.
      Le même bilan est annoncé pour Windows 10 20H1, 20H2 et 21H1. Les deux failles critiques concernent des vulnérabilités affectant le moteur de script Windows et le service Windows WLAN AutoConfig. La première permet une corruption de mémoire et la deuxième l’exécution de code à distances. Elles sont identifiées sous les références CVE-2021-26435 et CVE-2021-36965.
      Windows 10 et le Patch Thusday
      En parallèle à la sécurité Redmond s’attaque aussi à quelques bugs. Sous Windows 10 « toutes versions » nous avons la résolution d’un problème affectant PowerShell. Il engendre la création d’un nombre infini de répertoires enfants. La défaillance apparait si la commande Move-Item est utilisée pour déplacer un répertoire vers l’un de ses enfants. Le volume se met alors à se remplir et le système cesse de répondre.
      Microsoft précise que deux problèmes persistent sous Windows 10 2004, 20H2 et 21H1. Après avoir installé la mise à jour cumulative KB003690 du 21 juin 2021, certains PC peuvent ne plus être en mesure d’installer de nouvelle mise à jour. L’opération se solde par l’erreur « PSFX_E_MATCHING_BINARY_MISSING ». Ensuite l’utilisation d’une image ISO personnalisée pour installer Windows 10 peut supprimer Microsoft Edge Legacy, mais sans le remplacer par Microsoft Edge basé sur Chromium. Dans ce cas il faut procéder manuellement à son installation.

    • Intel va mettre fin au support de plusieurs de ses contrôleurs Wi-Fi. La date est fixée au 31 décembre prochain. En 2022 ils ne seront plus concernés par une maintenance et des mises à jour de pilotes.
      Repoussé de 6 mois cette fin de support est désormais fixé au 31 décembre 2021. Il va concerner comme nous l’avons souligné en introduction plusieurs contrôleurs Wi-Fi. Il s’agit naturellement de solutions accusant un certain Age. Ils ont été lancés entre 2013 et 2014 et appartiennent aux gammes 3160, 7260 et 7265. Il s’agit de solution Wi-Fi N ou Wi-Fi AC.
      Contrôleurs Intel Wi-Fi en fin de vie
      Après cette date du 31 décembre 2021 ces solutions réseaux sans fil ne seront plus concernées par des mises à jour de pilotes et des corrections de sécurité. De plus Intel n’assurera plus aucun support technique à leur sujet. En clair et en cas de problème il faudra se tourner vers les forums d’entraide.
      Voici la liste des contrôleurs Wi-Fi concernés
      Dual Band Wireless-AC 3160
      Dual Band Wireless-AC 7260
      Dual Band Wireless-AC 7260 for Desktop
      Dual Band Wireless-AC 7265 (Rev C)
      Dual Band Wireless-N 3160
      Dual Band Wireless-N 7260
      Dual Band Wireless-N 7265 (Rev C)
      Wireless-N 3160
      Wireless-N 7260
      Wireless-N 7265 (Rev C)

    • Twitter va simplifier l'identification des bots sur sa plate-forme, notamment avec un tag dédié dans les posts. Une première phase de test a déjà démarré.
      Dans ce monde numérique ultra-connecté qui est le nôtre, il y a évidemment les comptes humains – avec des personnes physiques aux commandes -, mais on dénombre aussi beaucoup de robots, de bots. Ceux-ci existent pour tout un tas de raisons, certains très utiles, d’autres totalement inutiles. Un certain nombre d’entre eux sont tout simplement néfastes. On en trouve partout. Y compris sur Twitter, qui veut permettre de les identifier plus facilement.
      Twitter va simplifier l’identification des bots sur sa plate-forme
      Les bots ne sont pas nécessairement une mauvaise chose. Ils peuvent être très utiles et offrir par exemple des informations pendant une diffusion en direct sur Twitch lorsque le créateur est occupé ailleurs. Ils peuvent aussi automatiser certains processus sur les salons Discord ou identifier les liens dans les posts sur Reddit, etc. Cependant, ils ont parfois une bien mauvaise réputation dans la mesure où certains les utilisent pour spammer, propager de fausses informations et autre.
      Il peut parfois être difficile de savoir si un post provient d’un bot ou d’une personne bien réelle sur les réseaux sociaux mais c’est un souci que Twitter veut résoudre. La plate-forme a annoncé qu’elle allait bientôt démarrer le test d’une nouvelle fonctionnalité permettant d’identifier visuellement les comptes opérés par des bots.
      Une première phase de test a déjà démarré
      Les posts publiés par des bots disposeront par ailleurs d’un tag “Automated” pour que les utilisateurs puissent savoir que ce n’est pas une personne réelle qui l’a publié. Comme dit, tous les bots ne sont pas mauvais, certains peuvent être utiles mais dans le même temps, pouvoir savoir si un compte avec lequel on interagit est un bot ou non permet d’offrir un contexte important pour les utilisateurs.
      Cela pourrait aussi, à terme, permettre d’augmenter la confiance dans les bots en montrant que tous les contenus automatisés ne sont pas nécessairement une mauvaise chose. La fonctionnalité est dans un premier temps déployée à un peu plus de 500 comptes développeur. Elle sera disponible à tous les développeurs d’ici à la fin de l’année.



    • L'iPhone 13 a été officialisé par Apple. Voici tout ce qu'il faut savoir en termes de design, de hardware, de fonctionnalités, de tarifs et de disponibilité.
      Cela fait maintenant un an que l’iPhone 12 a été lancé. Comme attendu, Apple revient avec un nouveau flagship, l’iPhone 13. La firme de Cupertino a repris, dans les grandes lignes, les mêmes déclinaisons avec, donc, un iPhone 13 mini, un iPhone 13, un iPhone 13 Pro et un iPhone 13 Pro Max.
      Il y a eu des rumeurs annonçant que, à compter de 2022, Apple pourrait se passer de l’iPhone mini, mais nous n’en sommes pas encore là. Aujourd’hui, concentrons-nous sur ces nouveaux modèles et sur ce qu’ils ont à offrir, tant au niveau matériel qu’au niveau des fonctionnalités.
      Design
      En ce qui concerne le design, Apple a décidé de ne pas s’éloigner de l’iPhone 12. L’entreprise a repris le même design que l’on connait depuis maintenant deux générations, au moins. L’iPhone 12 étant l’un des principaux changements de design de ces dernières années, nous ne sommes pas surpris de ne constater aucune modification avec l’iPhone 13.
      Cela signifie que l’on retrouve les mêmes bords plats avec l’excroissance pour la caméra à l’arrière, ainsi que le panneau en verre qui recouvre toute cette face arrière. La principale différence, c’est qu’Apple a introduit de nouveaux coloris, avec des iPhone 13 mini et iPhone 13 désormais disponibles en rose, bleu, minuit, lumière stellaire et (PRODUCT)RED. Les iPhone 13 Pro et Pro Max, quant à eux, existent en finition bleu alpin, argent, or et graphite.
      L’encoche est toujours là mais Apple affirme l’avoir réduite encore de 20 %.
      Écran
      Avec les modèles d’iPhone 13, Apple conserve la même taille d’écran. Cela signifie que l’iPhone 13 mini offre un écran de 5,3 pouces, les iPhone 13 et 13 Pro un écran de 6,1 pouces et l’iPhone 13 Pro Max un écran de 6,7 pouces.
      Cela étant dit, l’un des principaux changements avec les iPhone 13 Pro et Pro Max, c’est l’introduction de ProMotion sur l’iPhone. Le terme marketing pour indiquer un taux de rafraîchissement plus élevé. Celui-ci est désormais dynamique pour évoluer entre 10 et 120 Hz, selon les besoins.
      Apple affirme que la dalle est suffisamment intelligente pour pouvoir suivre la vitesse de balayage des doigts en passant d’une application à l’autre.
      Hardware
      C’est sous le capot que l’on trouve les principales nouveautés de cette génération. L’iPhone 12 de 2020 était propulsé par une puce A14 Bionic. Pour l’iPhone 13, on passe à une puce A15 Bionic.
      Celle-ci est gravée en 5 nm, comme l’A14 Bionic, et dispose d’un CPU à 6 cœurs qui, selon Apple, est 50 % plus rapide que les “meilleurs concurrents”. Il y a aussi un processeur neuronal à 6 cœurs qui, combiné à la gestion de l’énergie et au moteur du nouvel écran, permet d’améliorer l’autonomie globale.
      Selon Apple, l’iPhone 13 mini dispose désormais d’une autonomie étendue de 1,5 heure et l’iPhone 13 de 2,5 heures par rapport à leurs prédécesseurs. Les chiffres restent identiques pour l’iPhone 13 Pro et l’iPhone 13 Pro Max par rapport aux iPhone 12 Pro et Pro Max.
      Les différences entre les iPhone 13 mini, iPhone 13, 13 Pro et 13 Pro Max sont minimes. Les cœurs des CPU restent identiques, la différence résidant dans le GPU. Les modèles Pro ont en effet un GPU à 5 cœurs, soit un de plus que les autres modèles.
      Caméra
      En ce qui concerne la caméra, Apple a décidé de ne pas ajouter de capteur à ses iPhone cette année. À la place, un certain nombre d’améliorations ont été effectuées pour rendre le système existant encore meilleur.
      Sur les iPhone 13 mini et iPhone, il y a une nouvelle lentille de 12 MP avec un capteur de 1,7 micron, une ouverture à f/1,6, permettant de collecter 47 % de lumière supplémentaire. Apple a par ailleurs réorganisé les capteurs sur l’iPhone 13 mini et l’iPhone 13. Ainsi, au lieu d’avoir deux capteurs à l’horizontale sur deux lignes, Apple a opté pour les diagonales.
      Les iPhone 13 Pro et 13 Pro Max, quant à eux, disposent d’un module triple capteur avec une lentille téléobjectif de 77 mm, compatible avec un zoom optique jusqu’à 6x. Les amateurs de macro seront intéressés d’apprendre qu’il est possible de faire de gros plans jusqu’à 2 cm.
      Il y a aussi une fonctionnalité exclusive, le Mode Cinéma, sur l’iPhone 13 et les modèles Pro. Vous pourrez profiter des techniques déjà bien connues sur la photo de mise au point mais pour la vidéo. Le système est suffisamment intelligent pour détecter les mouvements du sujet et gérer de lui-même la mise au point et le floutage.
      Tarifs et disponibilité


      Si vous pensez que ces fonctionnalités font de l’iPhone 13 un appareil qui vaut la peine d’investir, alors vous pourriez être intéressé(e) de savoir que, concernant les tarifs, l’iPhone 13 mini débute à 809 €, l’iPhone 13 à 909 €, l’iPhone 13 Pro à 1 159 € et l’iPhone 13 Pro Max à 1 259 €.
      Les modèles Pro disposent par ailleurs d’une option de stockage interne à 1 To. Autrement dit, cela fait quatre configurations différentes proposées à l’utilisateur. Comptez tout de même 1 839 € pour l’iPhone 13 Pro Max avec 1 To. Ces nouveaux iPhone 13 pourront être précommandés dès ce vendredi 17 septembre à 14 h. Les premières livraisons sont attendues le 24 septembre.
      En savoir plus
      DJI lance un nouveau cardan pour smartphone, le DJI OM 5
      Certains Google Pixel 3 deviennent inutilisables sans aucun avertissement
      IP67, IP68, IPX8, que signifient ces certifications pour nos smartphones ?

    • La nouvelle exclusivité temporaire PS5 Deathloop propose trois modes graphiques différents.
      Deathloop, nouveau jeu signé Arkane Lyon, a reçu de nombreuses louanges de la part de la presse spécialisée. Réutilisant le concept de la boucle temporelle de façon originale, l’exclusivité temporaire PS4, PS5 et PC a surpris positivement de nombreux observateurs. Le jeu offre non pas deux, mais trois modes graphiques. Ces modes ont été testés par Digital Foundry qui nous en dit un peu plus sur les performances proposées sur PlayStation 5.

      Deathloop, exclusivité temporaire consoles PS4 et PS5, est aussi disponible sur PC. Crédit : bethesda.net
      Comme à l’accoutumée, Digital Foundry a testé les différents modes graphiques de Deathloop, avec son équipe spécialisée dans la technique. Ces modes ont donc été décortiqués méticuleusement par l’équipe, et l’un d’entre eux semble nettement se distinguer des autres. Le jeu propose trois modes : Qualité visuelle, Ray-Tracing et Performance. La vidéo est disponible sur YouTube.
      Deathloop PS5 : modes graphiques Qualité visuelle, Ray-Tracing et Performance pour un maximum de choix
      Le mode Qualité visuelle propose un compromis entre résolution et performances. Ainsi, le mode propose, d’après les tests de Digital Foundry, une résolution de 1836p quasiment constante. Les performances quant à elles sont constamment en dessous des 60fps, et descendent parfois en dessous de 50fps.
      Le mode Performance, de plus en plus apprécié par les joueurs, propose comme souvent un taux de rafraichissement à 60fps. D’après Digital Foundry, le 60fps est quasiment parfaitement constant. Une très bonne chose pour ceux qui apprécient la fluidité et le confort proposé par ce mode. Evidemment, la performance a un prix puisqu’en contrepartie, la résolution affichée n’est « que » de 1440p.
      Enfin, le mode Ray-Tracing propose la plus haute qualité visuelle, avec une résolution 4K dynamique de l’activation du ray-tracing. Sans surprise, les performances chutent ici à 30fps, tout en restant stables. Digital Foundry note une augmentation significative de la qualité d’image dans ce mode. L’équipe rapporte toutefois que ce mode leur est inconfortable visuellement à cause d’une irrégularité dans la transition entre les images.
      Après avoir testé les trois modes graphiques, Digital Foundry a tranché. La préférence de l’équipe se porte sur le mode Performance, qui propose selon elle le meilleur compromis entre qualité d’affichage et confort de jeu. Quoi qu’il en soit, chaque joueur aura la possibilité de choisir le mode qui lui sied le mieux. Une pratique très appréciée par les joueurs consoles, qui ont depuis un certain temps maintenant pris l’habitude d’utiliser le mode qu’ils préfèrent. Deathloop est disponible sur PS4, PS5 et PC depuis hier.
      PS5 Showcase : God of War, KOTOR, Uncharted sur PC… le résumé de l’évènement

    • La prochaine gamme de processeur Alder Lake-S fait son apparition dans la base de données d’un détaillant américain. Nous avons quelques informations intéressantes en particulier du côté des prix avec des tarifs pour les versions « boite » et « plateau ».
      Après des premiers prix repérés sur le marché européen, la 12ième génération Core fait son entrée sur le marché américain. Une nouvelle liste de tarifs fait son apparition. Il s’agit d’un nouveau positionnement tarifaire « précoce » puisque ces nouveautés n’ont pas encore été annoncées. En clair ils ne peuvent pas « refléter »  les tarifs officiels conseillés par Intel. Nous aurons à ce sujet une réponse définitive dans quelques semaines. Par contre nous avons un positionnement lié à des précommandes pour les plus impatients. N’étant pas officiels, ils sont aussi tributaires d’autres paramètres ce qui explique les variations importantes entre chaque boutique.
      Nous avons des tarifs pour les trois puces déverrouillées dans les configurations « K » et « KF ». Ces puces sont répertoriées en édition « boite » et « plateau ». Cette dernière est censée être moins chère en raison d’un emballage inexistant et de l’absence d’un ventirad box.
      Alder Lake-S, une nouvelle liste de prix débarque
      Le Core i9-12900K est affiché à 604.89 $ en version boîte contre 605.92 $ en version plateau. Le Core i9-12900KF est de son coté proposé à 578,13 $ en version boîte contre 578,49 $ en version plateau. Pour une raison inconnue nous n’avons ici aucune différence entre les deux versions.
      De son côté le Core i7-12700K est annoncé à 422,17 $ en boîte et 420,26 $ en édition plateau et sa variante KF à 395,61 $ en version boîte contre 392,36 $ en version plateau. Enfin le Core i5-12600K est à 288.77 $ en version boîte contre 283.59 $ en version plateau tandis que le Core i5-12600KF est à 261.77 $ en version boîte et 263.15 $ en édition plateau.
      Bilan
      Référence    Prix de la version boite    Prix de la version plateau    Différence
      Core i9-12900K    604,89 $    605,92 $    -1%
      Core i9-12900KF    578,13 $    578,49 $    -1%
      Core i7-12700K    422,17 $    420,26 $    +1%
      Core i7-12700KF    395,61 $    392,36 $    +1%
      Core i5-12600K    288,77 $    283,59 $    +2%
      Core i5-12600KF    261,77 $    263,15 $    -1%
      Encore une fois, cette liste de prix doit être considérée comme « préliminaire ». Elle laisse à penser qu’Intel va se positionner de manière intéressante face à AMD. Les dernières indiscrétions concernant cette fois les performances annonce un important gain face à la génération actuelle.  Le Core i5-12600K se dessine comme probablement la référence la plus compétitive de la gamme capable de s’attaquer aux Ryzen 5 5600X et Ryzen 7 5800X tout en affichant une tarification inférieure.

    • AMD a publié de nouveaux pilotes graphiques, les Radeon Software Adrenalin 21.9.1. Nous avons des optimisations pour certains jeux, une nouveauté et quelques corrections de bugs.
      Disponibles en téléchargement ces Radeon Software Adrenalin 21.9.1 sont proposés de manière facultative. AMD annonce des environnements optimisés pour les titres Deathloop et Call of Duty Vanguard Open Beta. En parallèle nous avons la prise en charge de la technologie Smart Access Memory (PCI Resizable BAR) pour les solutions graphiques Radeon RX 5000 series. A tout ceci s’ajoute le support de nouvelles extensions pour l’API Vulkan. Cela comprend VK_KHR_zero_initialize_workgroup_memory, VK_KHR_shader_integer_dot_product, VK_EXT_shader_atomic_float2 et VK_EXT_load_store_op_none.
      Nous avons également quelques corrections de bugs. Elles concernent les jeux PAYDAY 2 avec certaines cartes graphiques comme la Radeon RX 6800 XT et Assassin’s Creed Odyssey avec la Radeon RX 480. La note de version évoque la résolution de souci de connexion de deux écrans avec de grandes différences de résolution/taux de rafraîchissement et une Radeon RX Vega. Enfin les problèmes de fréquence et de consommation de la Radeon RX 5500 XT avec un affichage en 1080p à 60Hz sont de l’histoire ancienne.
      Ces pilotes introduisent également l’overclocking automatique. lSi vous disposez d’une carte graphique Radeon RX 6000 Series et d’un processeur Ryzen 5000 Series cette fonction est disponible. Elle propose un overclocking simplifié. Enfin nous retrouvons une compatibilité avec Windows 11. Le communiqué de presse précise
      “AMD apporte une optimisation des performances et des fonctionnalités puissantes comme Radeon Boost, Radeon Anti-Lag et Radeon Image Sharpening afin de réduire la latence et d’améliorer la qualité d’image des PC Windows 11”
      Attention ces pilotes graphiques ne sont pas parfaits. Nous avons plusieurs problèmes connus et non corrigés. Tous les détails sont disponibles en fin d’article.
      Radeon Software Adrenalin Edition 21.9.1, note de version et lien
      InformationContenuCompatibilitéLien de téléchargement
      Nom : Radeon Software Adrenalin
      Version : 21.9.1
      Développeur : AMD
      Systèmes d’exploitation : Windows 10 64-bit
      telegargement
      Radeon Software Adrenalin 21.9.1


    • Sur le segment des ventirads haut de gamme, DeepCool annoncé l’AK620. L’engin est imposant avec sa structure à double tours et ses deux ventilateurs.
      L’AK620 est un ventirad musclé signé DeepCool. Son architecture capable de dissiper 260W propose une structure à double tours. Elle demande de la prudence en raison de dimensions généreuses. Par exemple il faut prévoir un espace de 160 mm de hauteur dans le boitier pour le loger. L’engin est lourd puisque son poids atteint tout de même les 1,45 kg.
      AK620, de l’imposant.


      Sa base est en cuivre nickelé. La chaleur est transporter vers de multiples ailettes en aluminium à l’aide de six caloducs de 6 mm de diamètre. Le passage de l’air est entretenu par deux ventilateurs FT120 PWM de 120 mm montés en mode Push Pull. Leur vitesse de rotation est comprise entre 500 et 1850 rpm. A plein régime ils assurent un débit d’air de 68.99 CFM pour une pression statique de 2.19 mm H20.
      A noter que le design des ailettes permet de libérer de la place pour les modules de mémoire et les dissipateurs thermiques VRM de la carte mère.
      Le bundle comprend des fixations pour la majorité des sockets. Nous avons la prise en charge des Intel LGA 1200, 115x et 2066 contre de l’AM4 chez AMD. Par contre le prochain LGA 1700 qui permettra d’exploiter les puces Core de 12ième génération alias Alder Lake-S n’est pas mentionnée.
      Sa disponibilité est prévue pour le mois de septembre au prix de 59,99 €.

    • MegaMax V2 est une nouvelle famille d’alimentation entrée de gamme signée Zalman. Elle se compose de différentes puissances et opte pour une mécanique proposant l’essentiel dont une certification 80Plus.
      La MegaMax V2 est un bloc d’alimentation ATX disponible en 500, 600 ou 700 Watts. Sa gestion des câbles est classique dans le sens où nous n’avons pas de solution modulaire. Sa mécanique s’appuie sur un unique rail +12V et du DC to DC. Elle répond aux critères du label 80Plus. Son rendement est donc certifié ce qui permet de limiter le gaspillage énergétique.
      MegaMax V2, détails mais pas de prix

      Alimentation MegaMax 700W V2 de Zalman
      Le refroidissement est confié à un ventilateur de 120 mm thermorégulé. Du coté équipement la version 500 W propose deux EPS 8 et 4 broches contre deux 8 broches pour les éditions 600 et 700 W. Dans tous les cas nous retrouvons au moins deux connecteurs PCIe 6 + 2 broches (quatre pour le modèle de 700 W).
      Le communiqué de presse ne précise aucun prix.

    • Microsoft a publié de nouvelles images ISO de Windows 11. Disponibles en téléchargement, elles permettent de procéder à une installation à partir de zéro de l’OS. En clair le passage à Windows 11 en venant de Windows 10 ne passe pas par une mise à jour.
      Ces ISO sont proposés dans le cadre du programme Windows Insider. En complément d’une installation dite propre, ils permettent aussi de tester le système d’exploitation via une machine virtuelle. Dans tous les cas leur utilisation donne accès à la construction 22454. Elle n’est pas inconnue puisque Windows 11 build 22454 a été déployé au travers du canal DEV il y a quelques jours.
      Le géant propose une actualisation du menu contextuel lié à la Corbeille, une mise à jour de l’IME (Coréen) ou encore plusieurs correctifs. L’un d’eux s’attaque à un plantage du PC avec Windows Defender Application Guard .
      Windows 11, rendez-vous le 5 octobre prochain
      La version finale de Windows 11 est attendue dans les prochaines semaines. A ce sujet Microsoft a donné rendez-vous le 5 octobre prochain pour le coup d’envoi. A cette date le déploiement va débuter. Il sera assez timide dans un premier temps. Les PC Windows 10 éligibles seront progressivement concernés par une mise à niveau gratuite. De la patience sera nécessaire sachant que la disponibilité va se faire par étape. Si votre PC ne répond pas au minimum requis, vous n’aurez peut-être pas d’autre choix que de vous en tenir à Windows 10. Cet environnement a encore un avenir sachant que sa maintenance est assurée au minimum jusqu’en 2025.
      A ce sujet Microsoft déclare
      « La mise à niveau gratuite vers Windows 11 commencera le 5 octobre et sera progressive et mesurée en mettant l’accent sur la qualité. Suite aux formidables apprentissages de Windows 10, nous voulons nous assurer de vous offrir la meilleure expérience possible. Cela signifie que les nouveaux appareils éligibles se verront proposer la mise à niveau en premier.
      La mise à niveau sera ensuite déployée au fil du temps sur les appareils du marché en fonction de modèles d’intelligence qui tiennent compte de l’éligibilité du matériel, des mesures de fiabilité, de l’âge de l’appareil et d’autres facteurs ayant une incidence sur l’expérience de mise à niveau. Nous nous attendons à ce que tous les appareils éligibles se voient offrir la mise à niveau gratuite vers Windows 11 d’ici-là mi-2022. Si vous disposez d’un PC Windows 10 éligible à la mise à niveau, Windows Update vous informera lorsqu’il sera disponible. »

    • Les SSD MP600 de Corsair ne cessent de se décliner. Le constructeur vient en effet de mettre à jour le contrôleur et le firmware de la version haut de gamme, avec bien plus d'IOPS au programme.
      En 2019, Corsair dévoilait ses SSD MP600 M.2 exploitant la norme PCIe 4.0. Ils ont eu droit à de nouvelles déclinaisons en début d'année : Core, Pro et Hydro X. La première utilisait de la QLC plutôt que de la TLC 3D et était proposée entre 1 et 4 To, avec 2 à 5 Go/s de débit selon les cas. La deuxième grimpait entre 5,5 et 7 Go/s. Le modèle Hydo X n'était rien de plus qu'un Pro équipé d'un waterblock plutôt que d'un dissipateur classique.
      Une nouvelle version, toujours à base de TLC 3D, fait son apparition : les M600 Pro XT. Le constructeur ne l'évoque pas dans ses caractéristiques techniques, mais ils utilisent un contrôleur Phison E18 et un nouveau firmware plutôt que l'E16 des modèles précédents. De quoi permettre aux IOPS de s'envoler :
      M600 Pro XT 1 To (200 $):
      7 100 Mo/s en lecture, 5 800 Mo/s en écriture
      1,2M IOPS en lecture, 900k IOPS en écriture
      700 TBW d'endurance
      M600 Pro XT 2 To (400 $) :
      7 100 Mo/s en lecture, 6 800 Mo/s en écriture
      1,2M IOPS en lecture, 1M IOPS en écriture
      1 400 TBW d'endurance
      M600 Pro XT 4 To (990 $) :
      7 100 Mo/s en lecture, 6 800 Mo/s en écriture
      1,2M IOPS en lecture, 1M IOPS en écriture
      3 000 TBW d'endurance
      Pour rappel, le MP600 Pro de 4 To affichait 7 000 Mo/s en lecture et 6 850 Mo/s en écriture, mais seulement 700k/650k IOPS. Bien entendu, le fonctionnement du cache ou les performances une fois que celui-ci n'est plus actif ne sont pas évoquées. L'endurance est inchangée, le temps moyen entre deux pannes (MTBF) légèrement réduit : 1,6M d'heures contre 1,7M d'heures précédemment. La garantie est toujours assurée pendant 5 ans, un dissipateur est fourni.
      Pour ceux qui le souhaitent, une version Hydro X est là aussi annoncée (2 To et 4 To seulement). Elle est proposée pour 400 et 1 010 euros environ. La version classique de 1 To débute à 307 euros.



    • En attendant le lancement de nouveaux GPU, AMD continue de peaufiner ses pilotes. Les Radeon RX 5000 peuvent ainsi profiter de SAM, alors des optimisations sont introduites pour de nouveaux jeux.
      AMD vient de publier ses premiers pilotes de septembre. Si l'on s'attendait à une compatibilité avec Windows 11, évoquée par certains confrères, il n'en est pas fait mention dans les notes de version. Il faudra donc encore attendre.
      On a tout de même droit à quelques nouveautés, comme le support du jeu Deathloop ou de la bêta ouverte de Call of Duty Vanguard. Quatre nouvelles extensions Vulkan sont également gérées désormais. Outre les habituels correctifs, une fonctionnalité s'étend : Smart Access Memory (SAM). Elle est accessible aux Radeon RX 5000 désormais.
      Pour rappel, il s'agit du nom donné par AMD au Resizable BAR du PCI Express. Introduit sur les Radeon RX 6000 et les processeurs Zen 3, il était au départ très contraignant. Mais face à Intel et NVIDIA qui avaient une approche plus ouverte, le constructeur a peu à peu relâché ses limitations. On peut ainsi profiter de SAM sur les Ryzen 3000 depuis mars et désormais sur les RX 5000. Rien n'a été précisé concernant les générations antérieures.
      telegargement
      https://www.amd.com/fr/support

    • Mozilla a décidé de faciliter la tâche pour ce qui est de Firefox et de changer le navigateur par défaut sur Windows 10 et 11. Le problème vient du fait que Microsoft fait tout pour que les utilisateurs restent sur son navigateur, à savoir Edge.
      Changer le navigateur par défaut sur Windows 10/11 devient plus simple avec Firefox

      Depuis Firefox 91, Mozilla offre un réglage qui vient changer le navigateur par défaut de Windows 10 ou 11, et ce en tâche de fond. L’utilisateur n’a qu’à accepter l’option sur le pop-up. Il n’a rien d’autre à faire de particulier, alors que cette tâche est normalement réservée à Microsoft.
      Comment Mozilla a-t-il fait dans ce cas ? Le groupe a analysé en détail la façon dont Microsoft définit Edge par défaut et a ensuite utilisé la même méthode, mais pour Firefox. Il sera d’ailleurs intéressant de voir si Microsoft va réagir d’une façon ou d’une autre, comme mettre en place un quelconque blocage.
      « Les gens devraient avoir la possibilité de définir simplement et facilement les valeurs par défaut, mais ce n’est pas le cas », déclare un porte-parole de Mozilla à The Verge. « Tous les systèmes d’exploitation devraient offrir un support officiel aux développeurs pour le statut par défaut afin que les gens puissent facilement définir leurs applications par défaut. Puisque cela ne s’est pas produit sur Windows 10 et 11, Firefox s’appuie sur d’autres aspects de l’environnement de Windows pour offrir aux gens une expérience similaire à celle que Windows offre à Edge lorsque les utilisateurs choisissent Firefox comme navigateur par défaut ».
      Le vrai problème est surtout sur Windows 11. Comme nous l’avions expliqué dans cet article, Microsoft fait réellement tout pour que les utilisateurs restent sur Edge. Changer le navigateur par défaut requiert de modifier 11 éléments (!) dans les paramètres : HTML, PDF, SHTML, SVG, WEBP, XHT, XHTML, FTP, HTTP et HTTPS. Autant dire que le grand public n’a pas forcément connaissance de ces notions. C’est pour cela que Mozilla intervient avec sa méthode simplifiée.
      Il sera intéressant de voir si Google avec Chrome et d’autres vont suivre. C’est fort possible.

    • Déjà appelée à la rescousse en début d’année, la RTX 2060 reviendrait dans l’arène, cette fois avec plus de VRAM.
      Si elle est logiquement un peu moins performante que la GeForce RTX 3060, la GeForce RTX 2060, longtemps porte d’entrée du ray tracing et du DLSS, reste une excellente carte, encore très appréciée des joueurs. C’est en tout cas ce que pense NVIDIA qui envisagerait de relancer cette référence, mais en l’équipant de plus de VRAM.
      Selon les informations partagées par VideoCardz, NVIDIA dégainerait une GeForce RTX 2060 munie de 12 Go de VRAM de GDDR6 d’ici fin 2021 ou début 2022. Rappelons que la GeForce RTX 2060 telle que nous la connaissons possède 6 Go de GDDR6 et a un bus mémoire 192 bits ; la GeForce RTX 2060 Super embarque 8 Go de GDDR6 et a un bus mémoire de 256 bits. A priori, la « nouvelle » GeForce RTX 2060 embarquerait un GPU TU106-300, comme la version classique. Rappelons que les GPU Turing reposent sur une gravure en 12 nm (8 nm pour Ampere).
      NVIDIA : des RTX 3000 Super pour PC portables en janvier et des RTX 4000 en octobre 2022
       
      Une GeForce RTX 2060 12 Go à défaut de RTX 3050 desktop ?
      Ce ne serait pas la première fois que NVIDIA rappelle la GeForce RTX 2060 à la rescousse : en début d’année, elle avait fait un premier retour en compagnie de la GTX 1050 Ti pour tenter d’endiguer la pénurie.
      Concrètement, cette GeForce RTX 2060 12 Go pourrait prendre la place d’une RTX 3050 : si cette dernière existe en version mobile, NVIDIA ne propose pas ce modèle sur le marché desktop pour l’instant. Par ailleurs, outre les considérations relatives à la disponibilité, il n’est pas exclu que du côté des consommateurs, dans une même gamme de prix, certains préfèreraient acquérir une RTX 2060 12 Go plutôt qu’une RTX 3050 avec 6 voire 4 Go de VRAM par exemple. En revanche, si le lancement de cette carte venait à être confirmée, cela signifierait une chose : que NVIDIA n’est pas très optimiste quant à la disponibilité des GPU Ampere pour ces prochains mois.
      Carte    GeForce RTX 2060 SUPER    GeForce RTX 2060 12 Go    GeForce RTX 2060 6 Go
      Architecture    NVIDIA Turing    NVIDIA Turing    NVIDIA Turing
      Board    PG150    PG161    PG160
      GPU    12 nm TU106-410    12 nm TU106-300-KX    12 nm TU106-300
      Fréquence de base    1470 MHz    TBC    1365 MHz
      Fréquence Boost    1650 MHz    TBC    1680 MHz
      Cœurs CUDA / RT / Tensor    2176 / 64 / 136    1920 / 48 / 120    1920 / 48 / 120
      VRAM    8 Go GDDR6    12 Go GDDR6    6 Go GDDR6
      Vitesse mémoire    14 Gbit/s    TBC    14 Gbit/s
      Bus mémoire    256-bit    192-bit    192-bit
      Vitesse mémoire    448 Go/s    TBC    336 Go/s
      TGP    175 W    TBC    160 W

    • Un châssis compact qui mise sur sa modularité pour accueillir une carte mère E-ATX.
      Nouveau boîtier chez Lian Li, le O11 AIR MINI. Disponible en noir (modèle O11AMX) et blanc (O11AMW), il peut héberger une carte mère E-ATX (Max 280 mm) / ATX / Micro-ATX / Mini-ITX grâce à son panneau arrière modulaire. Le châssis bénéficie d’une conception à double compartiment. Il mesure 400 x 288 x 384 mm. Il arbore un panneau latéral en verre trempé de 4 mm d’épaisseur et une façade mesh de 0,8 mm. Les autres battants sont en aluminium et font également 4 mm d’épaisseur.


      Ce O11 AIR MINI est suffisamment spacieux pour un ventirad de 170 mm de haut, une carte graphique de 362 mm de long et une alimentation de 200 mm de profondeur. Pour le stockage, il propose 6 emplacements 2,5 pouces dont quatre sont convertibles en 3,5 pouces.
      Guide d’achat : quel boîtier choisir pour son PC ?
       
      Ventilateurs et radiateurs
      En matière de refroidissement, le châssis autorise une paire de ventilateurs de 120 mm ou de 140 mm en façade ; trois turbines de 120 mm ou deux de 140 mm au niveau du top ; une paire de ventilateurs 120 mm sur le côté ; deux ventilateurs de 120 mm ou 140 mm dans la partie inférieure ; un ventilateur de 120 mm à l’arrière. Lan Li livre le boîtier avec trois ventilateurs PWM préinstallés : une paire de 140 mm et une unique turbine de 120 mm. Le support radiateur se limite à des modèles de 280 mm au maximum. La connectique en façade se compose de deux ports USB 3.0, d’un port USB 3.1 Type-C, du jack audio.
      Lian Li vend son O11 AIR MINI version noire au prix de 109,99 dollars. La version blanche coûte un peu plus cher, 119,99 dollars. En outre, l’entreprise propose un accessoire pour panneau arrière permettant de positionner le GPU verticalement en noir, blanc, avec câble de montage PCIe 3.0 et PCIe 4.0.


    • Profitez vite de ce bon plan Cdiscount pour vous équiper du modèle LG 55CX6 au meilleur prix du marché. S'il faut généralement débourser 1699 € pour s'en équiper, l'enseigne en ligne française la propose en quantité limitée au prix canon de 1099,99 € grâce à un code promo.  
      https://www.phonandroid.com/lg-cx-la-tv-oled-ideale-pour-la-ps5-et-xbox-series-x-est-a-prix-canon.html#:~:text=CLIQUEZ ICI POUR PROFITER DE CE BON PLAN
      Vous avez une PS5 ou une Xbox Series X et vous souhaitez à présent acquérir une TV qui permet d'exploiter au maximum toutes les nouvelles fonctionnalités des deux consoles ? La TV LG CX est un excellent choix que nous ne pouvons que vous recommander, surtout lorsque celle-ci est en promotion comme c'est en ce moment le cas du coté de Cdiscount qui la propose à 1099,99 € au lieu de 1699 € en moyenne. Affichée à 1279,99 €, vous devez renseigner le code promo TV180 qui donne droit à 180 € de réduction immédiate pour l'avoir à ce tarif avantageux.
      Le LG CX est sans doute l'un des meilleurs téléviseurs OLED du marché. Ce modèle de 2020 dispose d'un diagonale de 55 pouces (139 cm) avec un design superbe. Très fluide dans la navigation des menus et applications grâce à son processeur A9 troisième génération, il tourne sous l'interface épurée LG WebOS 4.5. Le Dolby Atmos et Dolby Vision sont également de la partie pour une expérience audiovisuelle digne d'une salle de cinéma.
      Pour la connectivité sans fil, on retrouve le Wifi, DLNA, Miracast. Vous pourrez facilement y connecter vos autres périphériques tels qu'une console de jeu, un home cinéma, un lecteur Blu-Ray, un périphérique de stockage et des clés USB grâce à la présence de 4 ports HDMI certifiées 2.1, 3 ports USB 2.0, 2 prises d'antenne (RF et SAT), 1 port Ethernet, sortie audio numérique optique, prise casque.
      Meilleure TV pour PS5 et Xbox Series X : quel modèle choisir pour jouer

    • Le prochain chipset « vitrine » d’Intel, le Z690 se dévoile au travers d’un cliché. Il se montre plus imposant que son ainé le Z590 en raison de son équipement.
      Les prochaines générations de processeur Core d’Intel, Alder Lake-S va s’accompagner de la famille des chipset 600 series. Le Z690 incarne l’offre haut de gamme, le chipset « Premium » de cette 12ième génération Core.
      Chipset Z690, DDR5 et PCIe 5.0.

      Il va donner naissance à de nouvelles cartes mères architecturées autour du scoket LGA 1200. Les nouveautés seront nombreuses à commencer par la prise en charge de la DDR5 en plus de la traditionnelle DDR4. Ce choix est une opportunité pour les constructeurs de carte mère de préparer de nombreuses références capables d’exploiter la DDR actuelle et future. C’est une approche intéressante permettant d’assurer une transition en douceur vers une généralisation de la DDR5.

      Chipset Intel Z690 – Diagramme
      En parallèle notre Z690 va également proposer 12 lignes PCIe 5.0 aux cotés de 16 lignes PCIe 3.0. Le PCIe 5.0 sera donc à l’honneur surtout qu’Alder Lake va ajouter de son coté 16 lignes PCIe 5.0 supplémentaires, de quoi assister à la naissance d’une nouvelle génération de SSD et de carte graphiques.
      Voici le diagramme de ce chipset Z690.

    • La prochaine génération de processeur Intel connue sous le nom d’Alder Lake-S va introduire le socket LGA 1700. A cette occasion la firme a prévu d’importants changements du côté « refroidissement » avec une toute nouvelle gamme de ventirad box, les Laminar R series.
      Cette famille Laminar R series va se composer de trois références différentes avec les RH1, RM1 et RS1. Ils seront naturellement calibrés en fonction des enveloppes thermiques des processeurs qu’ils accompagnent. Le document mentionne cependant une dissipation thermique de 65 Watts pour les trois.
      Dans le détail le Laminar RH1 (H pour High) se dessine comme étant un modèle haut de gamme accompagnant certaines références Core i9 au TDP de 65 Watts. Cette puces auront cependant un PL2 bien supérieures à 200 W. Le Laminar RM1 (M pour « medium ») sera proposé avec des Core i7, Core i5 et Core i3 également au TDP de 65 W tandis que le Laminar RS1 cible des références Pentium et Celeron d’entrée de gamme.
      Laminar RS1, RM1 et RH1.

      Ventirads Laminar RS1, RM1 et RH1 d’Intel
      La fuite ne donne pas suffisamment d’information pour avoir une idée de leurs conceptions exactes. La capture d’écrandévoile un nouveau « look » au travers d’une approche connue et utilisée par les actuels ventirads de la marque. Attention le document mentionne que les clichés sont seulement à titre d’information et que la conception finale peut être différente.
      En attendant le gros changement concerne la position du ventilateur. Il migre à l’intérieur de la structure en aluminium. Son action n’est donc plus seulement verticale.  Il aspire l’air en latéral ce qui va profiter aux différentes ailettes formant sa structure. L’autre détail intéressant concerne le système d’attache. Il diffère entre le modèle haut de gamme (RH1) et les deux autres versions. Il n’est pas impossible que ce dernier utilise une plaque arrière. Si sa présence complique la mise en place elle permet d’appliquer une pression plus uniforme sur l’IHS du processeur. Enfin ce modèle semble aussi profiter d’un ventilateur rétroéclairé. Est-ce de l’aRGB ? Pas de réponse pour le moment.
      Tout ce petit monde est attendu en 2022 sachant que le lancement d’Alder Lake-S de cette fin d’année va se concentrer sur les références K ou KF livrées sans ventirad box.

    • Doucement mais surement Intel prépare le terrain au lancement de ses cartes graphiques gaming « Arc Alchemist (DG2) ». Le rendez-vous est espéré en début d’année prochaine. Il est possible que le rendez-vous soit fixé pour le CES 2022.
      Intel a récemment fait la promotion de ses prochaines cartes graphiques gaming Arc Alchemist (DG2). Attendues pour le début de l’année prochaine, ces solutions vont se positionner sur différents segments du marché. Un récent document de la firme dévoile quelques détails autour de ces offres.
      Carte graphique Intel Arc Alchemist (DG2)
      Le géant prépare deux GPU avec d’un côté le SOC1 aux TDP entre 175W et 225W et de l’autre le SOC2 à l’enveloppe thermique de 75 Watts. Dans le premier cas il s’agit d’une concurrence aux actuelles GeForce RTX 3070, 3060 Ti et Radeon RX 6700 XT et 6600 XT tandis que le SOC2 va s’opposer à l’actuelle GeForce GTX 1650 Super.
      En clair le GPU SOC1 cible le segment des 300 à 499 $ US tandis que le SOC2 va se concentrer sur le marché entre 100 à 200 $ US. Ce dernier est actuellement délaissé par AMD et NVIDIA.

    • Une température en baisse de plus de 10 °C pour le SoC, mais des VRM et de la VRAM plus chauds.
      Il y a quelques semaines, Sony a lancé une nouvelle version un peu plus légère de sa PlayStation 5. La principale raison de cette perte de poids : un radiateur plus petit. Fin août, le YouTubeur Austin Evans inquiétait tout le monde en prétendant que ce changement rendait le système de refroidissement de cette machine moins performant que celui de l’ancienne. Des tests plus poussés effectués par Aristeidis Mpitziopoulos montrent qu’il n’en est rien.

      Aristeidis Mpitziopoulos a relevé les températures à l’aide d’un scanner infrarouge des deux versions de la console de Sony a divers endroits, SoC, VRM, VRAM, air de sortie, lors d’une session de jeu. La révision de la PlayStation 5 affiche une température du SoC AMD inférieure de plus de 10°C : 40,08 °C contre 51,15 °C pour la version plus ancienne. En revanche, la mémoire est plus chaude de 8 °C environ, puisque le capteur détecte une température de 48,20 °C contre 40,88 °C pour la PS5 plus âgée. Idem pour la température des VRM, elle aussi en légère hausse : 46,32 °C au lieu de 44,97 °C. Enfin, comme l’avait effectivement constaté Austin Evans, la nouvelle PlayStation 5 expulse un air légèrement plus chaud : 41,11 °C, contre 39,85 °C pour le premier modèle. En matière de bruit, la révision serait très légèrement plus bruyante d’environ 1 décibel.
      Démontage complet de la Xbox Série S en vidéo
      Pas d’inquiétude à avoir pour les futurs acquéreurs
      Comme l’indique le titre de sa vidéo, « The New PS5 is Actually Better », Aristeidis Mpitziopoulos estime que le nouveau système de refroidissement est meilleur que celui de la première version. Un diagnostique confirmé dans une seconde vidéo où le comportement de la console est scruté par une douzaine de capteurs, internes cette fois, mais sans comparaison entre les deux machines néanmoins (nous avons ajouté la vidéo en fin d’article).
      Sur la base des relevés de température mentionnés au deuxième paragraphe, nous ne seront pas aussi catégoriques qu’Aristeidis Mpitziopoulos puisqu’il y a à la fois du mieux et du moins bon. Quoi qu’il en soit, pour les utilisateurs, les modifications apportées par Sony n’ont à l’évidence pas lieu de les inquiéter. En conséquence, ils ne devraient pas trop se soucier de privilégier une version plutôt qu’une autre.
       

    • Apple débute sa communication autour de la prochaine version d’iOS, iOS 15. Cette mise à jour sera déployée dans quelques semaines. Il est prévu pas mal de nouveautés.
      L’offensive marketing autour d’iOS 15 a débuté. Apple s’est tourné vers l’application Tips présente sur les appareils iOS afin de titiller la curiosité de ses clients. L’objectif est de faire connaitre au plus grand nombre les grandes nouveautés de son prochain système d’exploitation mobile.
      La notification invite l’utilisateur à découvrir ce qui arrive avec iOS 15. En la sélectionnant l’application Tips est exécutée. Il devient alors possible d’avoir des informations sur les nouvelles fonctionnalités prévues avec cette prochaine mise à jour du d’iOS
      iOS 15, focus sur les notifications
      Le système d’exploitation promet beaucoup de nouveautés dont des notifications repensées. Elles regrouperont les éléments d’une même application. L’idée est de trouver une solution pour soulager l’écran de verrouillage. Apple ajoute
      « Les notifications ont été repensées, ajoutant des photos de contacts pour les personnes et des icônes plus grandes pour les applications qui les rendent encore plus faciles à identifier. Pour aider à réduire la distraction, un nouveau résumé des notifications collecte les notifications non urgentes pour une livraison à un moment plus opportun, par exemple le matin et le soir. (…)
      Les notifications sont organisées par priorité, les notifications les plus pertinentes s’élevant au sommet et en fonction des interactions de l’utilisateur avec les applications. Les messages urgents seront livrés immédiatement, de sorte que les communications importantes ne se retrouveront pas dans le résumé. Il est facile de désactiver temporairement toute application ou fil de messagerie pour l’heure suivante ou pour la journée. »
      iOS 15 sera lancé d’ici la fin du mois. Il sera disponible sur l’ensemble des appareils pris en charge par iOS 14. En d’autres termes, cette mise à jour sera proposée sur les iPhone 6s et les modèles plus récents.

    • Windows 11 sera lancé le mois prochain. Des nouveautés et des améliorations face à Windows 10 sont prévues. Microsoft a également retravaillé certaines applications natives. Par exemple Photos ne va pas nécessairement proposer de nouvelle fonctionnalité mais son interface profite d’un lifting « majeur ».
      L’information est signée Panos Panay. Sur Twitter une vidéo a été partagée. Elle est justement dédiée à cette fameuse applications Photos de Windows 11. Elle permet de confirmer plusieurs rumeurs et fuites. Tout d’abord il est probable que l’application sera prochainement proposée en test au travers du programme Insider. Sa publication devrait être rapide si Microsoft souhaite avoir tous les retours nécessaires avant le lancement du système d’exploitation le 5 octobre prochain.
      Les changements concernent l’interface avec l’adoption des nouveautés « Windows 11 » dans ce domaine. Cela inclus par exemple les coins arrondis. Par contre la vidéo n’évoque pas son rendu si le mode sombre est actif.


      Windows 11, le deploiement débute le 5 octobre prochain
      Windows 11 sera lancé le mois prochain. Le déploiement va prendre du temps car Redmond souhaite procéder par étape. Sa disponibilité va ainsi se faire par vague s’adressant progressivement à ‘ensemble des ordinateurs éligibles. La firme a expliqué à ce sujet
      “La mise à niveau gratuite vers Windows 11 commence le 5 octobre et sera progressive et mesurée en mettant l’accent sur la qualité. Suite aux formidables leçons de Windows 10, nous voulons nous assurer de vous offrir la meilleure expérience.  Cela signifie que les nouveaux appareils éligibles se verront proposer la mise à niveau en premier.
      La mise à niveau sera ensuite déployée au fil du temps sur les appareils sur le marché en fonction de modèles d’intelligence qui tiennent compte de l’éligibilité du matériel, des mesures de fiabilité, de l’âge de l’appareil et d’autres facteurs ayant une incidence sur l’expérience de mise à niveau. Nous nous attendons à ce que tous les appareils éligibles se voient offrir la mise à niveau gratuite vers Windows 11 d’ici la mi-2022.”
       

    • La Nintendo Switch OLED et le Steam Deck, les deux consoles portables récemment dévoilées sont aussi les plus attendues de l'année. Alors que celle de Big N sortira officiellement le 8 octobre 2021, le Steam Deck de Valve est quant à lui prévu pour décembre 2021. Nous vous proposons de voir ensemble quelles sont les différences, entre les deux consoles portables, afin que vous puissiez faire au mieux votre choix.
      Si 2020 marquait l'arrivée des consoles next-gen avec la PS5 de Sony ou les Xbox Series X et Series S de Microsoft, 2021 sera vraisemblablement l'année des consoles portables : Nintendo avec sa nouvelle Switch OLED et récemment, l'annonce surprise de Valve à laquelle personne ne s'attendait avec le Steam Deck, la plus puissante des consoles portables jamais sortie.
      Dans cet article, nous énumérons les différences entre les deux consoles afin que vous puissiez vous en faire une petite idée et choisir celle qui correspond le mieux à vos attentes.
      STEAM DECK VS NINTENDO SWITCH OLED : QUELLE EST LA MEILLEURE CONSOLE ?
      Le Steam Deck est doté d'une dalle IPS LCD 7″ en 1280 x 800 pixels et 60 HZ, un processeur AMD Zen 2, un GPU RDNA, 16 Go de RAM et un stockage eMMC de 64 Go ou un SSD NVMe de 256 ou 512 Go selon le modèle choisi.
      Concernant la Nintendo Switch OLED, elle intègre une puce NVIDIA Tegra X1 composée d’un CPU ARM Cortex A57 et d’un GPU Maxwell. La console hybride de Nintendo offre donc une puissance brute théorique de 0,5 Tflops FP32, soit trois fois moins que le Steam Deck. Cela dit, elle a l'avantage d'être livrée avec sa station d'accueil qui permet de la transformer en une console de salon.
      Le Steam Deck devrait également avoir droit à sa station d'accueil mais il faudra mettre la main au porte monnaie pour s'en équiper puisqu'elle sera vendu séparément. Pour l'heure, on ne connait pas le prix de la station d'accueil du Steam Deck. Quoiqu'il en soit, c'est une dépense qui s'ajoute au tarif déjà très salé de la console portable de Valve.
      Comme avec la Switch, la station d'accueil permet donc un usage hybride de la console, avec la possibilité de jouer sur moniteur ou téléviseur. Mais dans ce cas, la solution de salon est bien moins livrée “clés en main” que chez Nintendo.
      FICHE TECHNIQUE STEAM DECK VS SWITCH OLED
          Steam Deck    Nintendo Switch OLED
      Écran    Tactile LCD, 7 pouces 1280 × 800 px, 60 Hz    Tactile OLED 7 pouces 1280 x 720 px
      Processeur    Zen 2 4 c/8 t ; 2,4 à 3,5 GHz (jusqu'à 448 Gflops FP32)    Octa-core (4xARM Cortex-A57 + 4xARM Cortex-A53) @ 1020 MHz
      Mémoire extensible    Oui    Oui
      Mémoire interne    HDD 64 Go / SSD 256 ou 512 Go    64 Go
      Quantité de mémoire vive    16 Go    4 Go
      Architecture graphique    8 UC RDNA 2 : 1 à 1,6 GHz (jusqu’à 1,6 Tflops FP32)    256 cœurs NVIDIA Tegra @ 768 MHz Maxwell
      Système d'exploitation    Steam OS 3.0    Horizon OS
      Batterie et autonomie    40 Wh, entre 2 et 8 heures d’autonomie    4310 mA, entre 4,5 et 9 heures
      Poids    669 grammes    420 grammes
      Dimensions    117 mm × 298 mm × 49 mm    101,6 mm x 241,3 mm x 13,97 mm
      Date de sortie    Décembre 2021    8 Octobre 2021
      Prix    Entre 419 et 679 €    349 €
      SWITCH OLED ET STEAM DECK : DATE DE SORTIE ET PRIX
      Si votre budget est limité et que vous n'avez pas plus de 350 euros à mettre dans une console de jeu portable, alors vous préfèrerez la Switch OLED au Steam Deck. Le prix de départ de 349 € de la console de Big N conviendra bien évidemment aux budgets les plus serrés. Concernant la console portable de Valve, elle s'affiche à un prix compris entre 419 et 679 €.
      Il existe 3 modèles de Steam Deck. Voici les tarifs annoncés pour chaque configuration disponible :
      419 euros avec stockage 64 Go eMMC et étui de transport
      549 euros avec stockage 256 Go SSD NVMe, étui de transport et bundle de profil exclusif de la communauté Steam
      679 euros avec stockage 512 Go SSD NVMe, étui de transport, bundle de profil exclusif de la communauté Steam, verre avec traitement antireflet de qualité supérieure et thème de clavier virtuel exclusif.
      Les précommandes de la Nintendo Switch OLED sont d'ores et déjà ouvertes. Vous pouvez la réserver dès à présent auprès de l'ensemble des marchands en ligne tels que Fnac Darty, Amazon, Boulanger, Cultura…
      Concernant le Steam Deck, la console a été rapidement victime de son succès lors de l'ouverture des précommandes le 16 juillet dernier : dès les premières secondes permettant de réserver la console, les serveurs de Valve ont rencontré de gros problèmes, empêchant un grand nombre de joueurs d'acquérir la machine.
      Si beaucoup de joueurs n'ont pas pu commander leur exemplaire, les scalpers s'en sont donné à coeur joie. La console se négocie désormais aux alentours des 2500 dollars sur eBay, alors même qu'elle n'est toujours pas disponible à la vente.
      STEAM DECK VS SWITCH OLED : LAQUELLE CHOISIR ?
      Alors que la Switch OLED de Nintendo reprend dans les grandes lignes la fiche technique de la version de 2019, si ce n'est un espace de stockage plus conséquent, un écran qui exploite la technologie OLED et une amélioration au niveau de la partie sonore, les différences avec la future console de Valve sont flagrantes.
      Le Steam Deck est orienté vers les gamers à la recherche de portabilité et performances dans les jeux alors que la Switch OLED de Nintendo se veut plus familiale. Même usage donc mais un public différent pour les deux futures consoles portables. Le catalogue de titres très complet, que ce soit du coté de Steam ou de Nintendo, avec toutefois des licences exclusives qui ont fait le succès du constructeur nippon telles que Mario, Zelda, Pokémon… Switch OLED ou Steam Deck, pour laquelle allez-vous craquer ? N'hésitez pas à laisser vos avis dans les commentaires.
      Photo de nintendo-switch-oled
      Nintendo Switch OLED
      La Nintendo Switch (modèle OLED) possède des dimensions proches de celles de la Nintendo Switch Elle...
      MEILLEURS PRIX
      Amazon 349.00 € VOIR
      Auchan 349.99 € VOIR
      Cdiscount 349.99 € VOIR
      Boulanger 359.99 € VOIR
      Fnac 359.99 € VOIR


    • Steam a reçu une nouvelle mise à jour qui améliore l’affichage et la gestion des téléchargements. Si nous n’avons pas là une grosse révolution, la plateforme propose tout de même une interface beaucoup plus souple qu’auparavant.
      Cela fait exactement dix-huit ans que Steam a été lancé par Valve. Si son hégémonie est aujourd’hui contestée, le lanceur a toujours été un indispensable pour tous les joueurs PC. Toutefois, on pourrait lui reprocher son manque d’ergonomie, même s’il est vrai que des efforts ont été faits dernièrement. Aujourd’hui, c’est la page des téléchargements qui bénéficie d’un ravalement de façade.
      En un coup d’œil, on pourrait croire que cette page n’a pas tellement changé. Steam a cependant inclus quelques petites modifications. Par exemple, la barre de progression affichait jusqu’alors le pourcentage téléchargé d’un jeu. Désormais, cette barre inclue l’allocation d’espace disque. Quand un jeu est affiché à 100%, il est donc désormais complètement installé. Quand un téléchargement est mis en pause, sa barre est aussi estompée avec le pourcentage affiché à côté.
      STEAM INCLUT DE NOUVELLES FONCTIONNALITÉS SUR SES TÉLÉCHARGEMENTS
      Un petite menu (i) apparaît sur l'icone d'un jeu actuellement téléchargé. En passant votre souris par-dessus, vous aurez accès à des informations, comme le nom du jeu (logique), mais aussi si c’est un DLC ou un patch. Il est aussi possible de réorganiser les téléchargements par la simple magie du glisser déposer, au lieu d’arrêter manuellement un download au profit d’un autre comme cela se faisait jusqu’alors. Notons que l’option pour lancer un jeu dès la fin du téléchargement, qui existait déjà, est désormais intégrée dans sa page. Enfin, un nouveau bouton apparaît pour afficher le patch note des dernières mises à jour installées sur le titre sélectionné. Tout cela est d'ores et déjà accessible sur votre lanceur.
      A lire aussi – Steam : un bug a permis d’avoir de l’argent en illimité sur son compte
      Bref, des petits changements qui pourraient paraître anodins comme ça, mais qui vont en réalité se montrer bien pratique dans la vie de tous les jours. On espère que le reste de l’interface, notamment celle de la boutique, continuera sur cette voie. Heureusement pour le logiciel de Valve, la concurrence, notamment l’Epic Games Launcher, a aussi de grosses difficultés à proposer une ergonomie correcte.
      Notons qu’en fin d’année, le Steam Deck, la console portable du studio, va aussi proposer une nouvelle interface dédiée.
       

    • Après une année d’attente supplémentaire en raison de la crise sanitaire Deathloop est annoncé pour le 14 septembre 2021. Le titre sera disponible sur PC et PS5. Les joueurs sur PS4 ne pourront pas profiter du titre tandis que ceux sur Xbox vont devoir patienter encore 12 mois.
      Concernant la plateforme PC ( la meilleure ! 😊) nous avons enfin les recommandations matérielles. Elles reposent sur trois configurations différentes avec du minimum, du recommandé et une sorte d’ultime pour du 4K. La configuration minimale permet de répondre aux besoins en Full HD mais à seulement 30 images par seconde. Le gameplay sera donc pas au top sachant qu’à nos yeux du 60 images par seconde est un minimum aujourd’hui, le mieux étant du 90 fps.
      Deathloop, les recommandations matérielles sur PC

      Pour du 30 fps en Full HD et Low Option, votre PC doit disposer d’un Core i5-8400 ou un Ryzen 5 1600 accompagné de 12 Go de mémoire vive et d’une solution graphique de type GeForce 1060 6 Go ou Radeon RX 580.
      Pour du 60 fps en 1080P, ce qui permet de jouer dans de bonnes conditions un Core i7-9700K ou un Ryzen 7 2700X est nécessaire ainsi que 16 Go de mémoire vive. Pour la partie carte graphique une GeForce RTX 2060 6 Go est demandée ou une Radeon RX 5700.
      Enfin pour du 2160p (4K)  à 60 images par seconde avec des options graphiques sur Ultra il faut beaucoup de puissance. Votre ordinateur doit être équipé d’un Core i9-10900K ou d’un Ryzen 7 3800XT, de 16 Go de RAM est d’une GeForce RTX 3080 10 Go ou d’une Radeon RX 6800 XT.
      Dans les trois cas le jeu demande 30 Go d’espace de stockage. L’usage d’un SSD est chaudement recommandé.
      Tout ceci montre que ce titre est gourmand, très gourmand. En l’état actuel du marché il demande au minimum un PC gaming à plus de 1500 € pour assurer du Full HD à 60 fps avec des options graphiques sur haut !
      Configuration PC
      Configuration Ultra 4K : 4K/60 IPS avec réglages Ultra
      SE : Windows 10 64 bit, version 1909 ou supérieure
      Processeur : Intel Core i9-10900K @ 3.70 GHz ou AMD Ryzen 7 3800XT
      Mémoire : 16 Go de RAM
      Carte graphique : Nvidia RTX 3080 (10 Go) ou AMD Radeon RX 6800 XT (16 Go)
      DirectX : Version 12
      Stockage : 30 Go d’espace disque disponible (SSD)
      Configuration recommandée : 1080p/60 IPS avec réglages Hauts
      SE : Windows 10 64 bit, version 1909 ou supérieure
      Processeur : Intel Core i7-9700K @ 3.60 GHz ou AMD Ryzen 7 2700X
      Mémoire : 16 Go
      Carte graphique : Nvidia RTX 2060 (6 Go) ou AMD Radeon RX 5700 (8 Go)
      DirectX : Version 12
      Stockage : 30 Go d’espace disque disponible (SSD)
      Configuration minimale : 1080p/30 IPS avec réglages Bas
      SE : Windows 10 64 bit, version 1909 ou supérieure
      Processeur : Intel Core i5-8400 @ 2.80 GHz ou AMD Ryzen 5 1600
      Mémoire : 12 Go
      Carte graphique : Nvidia GTX 1060 (6 Go) ou AMD Radeon RX 580 (8 Go)
      DirectX : Version 12
      Stockage : 30 Go d’espace disque disponible (HDD)

    • Au menu : de 4 à 8 cœurs Cypress Cove, 44 lignes PCIe et jusqu’à 128 Go de DDR4-3200.
      Intel lance des processeurs Xeon E-2300. Ces puces Rocket Lake-E gravées en 14 nm se destinent principalement à des serveurs d’entrée de gamme ; les entreprises à la recherche de solutions plus performantes peuvent se tourner vers la gamme Ice Lake Xeon Scalable. Comme les Rocket Lake-S, ces processeurs Xeon E-2300 embarquent des cœurs CPU Crypress Cove. Ils prennent place sur un socket H5 LGA1200. Il y a 10 références en tout, avec des configurations 4, 6 et 8 cœurs.



      Le porte-étendard de cette série est le Xeon-E 2388G. Ce processeur affiche une fréquence de base de 3,1 GHz et une fréquence Turbo de 5,1 GHz. Il bénéficie de 16 Mo de cache L3. Les 6 cœurs ont droit à 12 Mo de Smart Cache et les 4 cœurs à 8 Mo. La plupart des puces bénéficient de l’Hyper-Threading hormis les E-2324G et E-2314. Certains modèles héritent d’un iGPU Xe-LP Gen 12. Les TDP vont de 65 W à 95 W. Le tarif pour la puce la moins performante est de seulement 182 dollars, ce qui représente un nouveau prix d’appel selon Intel.
      Pat Gelsinger pense que la part des semi-conducteurs dans la nomenclature des voitures atteindra 20 % en 2030
      Les successeurs de Coffee Lake-E
      Cette gamme succède aux Xeon E-2200 Coffee Lake-E lancés au cours du deuxième trimestre 2019. La plateforme prend en charge de 128 Go de mémoire ECC DDR4 dans une configuration à double canal, jusqu’en DDR4-3200, contre de la DDR4-2666 seulement pour la série Xeon E-2200. En matière de support PCIe, cette génération gère jusqu’à 44 lignes PCIe : 20 en PCIe 4.0 par le CPU et 24 autres en PCIe 3.0 par le chipset C250.
      Ces processeurs profitent d’un support Intel SGX (Software Guard eXtensions), prennent en charge les instructions AVX-512 ainsi que les fonctionnalités DLBoost AI.
      Dans l’ensemble, Intel promet une hausse des performances de 17 % par rapport à la précédente génération. Vous pouvez consulter le reste de la documentation ci-dessous.


       






       

    • Facebook vient d'annoncer les Ray-Ban Stories, des lunettes connectées similaires aux Spectacles 3 de Snapchat. Les lunettes permettent de prendre des photos et d'enregistrer des vidéos sans smartphone. Vendues à partir de 299 dollars, elles embarqueront des sécurités visant à protéger la vie privée des usagers.
      Facebook et la marque Ray-Ban (EssilorLuxottica) viennent de lancer “Ray-Ban Stories”, une paire de lunettes connectées. Attention, il ne s'agit pas de lunettes de réalité augmentée. L'accessoire permet essentiellement de prendre des photos (grâce à un double capteur de 5 mégapixels) et d'enregistrer des vidéos (jusqu’à 30 secondes) sans devoir sortir votre smartphone de votre poche.
      Ces lunettes “permettent de prendre des photos et des vidéos de manière authentique, de partager vos aventures, d’écouter de la musique ou de passer des appels”, détaille Facebook. Elles sont donc très proches des lunettes Spectacles 3 de Snapchat, qui ne sont pas parvenues à rencontrer le succès. Pour prendre une photo ou lancer l'enregistrement vidéo, il suffit d'appuyer sur le bouton d’enregistrement situé sur la monture ou de communiquer avec l'assistant vocal de Facebook.
      FACEBOOK PROMET DE PROTÉGER LA VIE PRIVÉE DES UTILISATEURS DES RAY-BAN STORIES
      Sans surprise, l'accessoire va surtout permettre de poster les vidéos ou les photos capturées sur les réseaux sociaux, dont Facebook ou Instagram, mais aussi les plateformes concurrentes comme Twitter. L'application compagnon Facebook View, installée sur le smartphone de l'utilisateur, permettra d'importer les images. “Elle permet aussi d’enregistrer le contenu dans la bibliothèque photos de votre téléphone “, détaille Facebook.
      Conscient des craintes des usagers, Facebook a mis plusieurs mesures en place afin de protéger la vie privée des utilisateurs. Le réseau social a intégré un interrupteur sur la monture qui permet de bloquer l'appareil photo. Une sécurité similaire a été intégrée sur Facebook Portal, l'enceinte connectée du groupe. Portal est en effet équipé d'un cache, qui peut être glissé devant la caméra.
      De plus, “une lumière LED intégrée indique aux personnes à proximité que vous êtes en train de prendre une photo ou une vidéo”. Facebook souhaite éviter que des personnes soient filmées à leur insu. “Il faut aussi que les personnes tout autour soient à l'aise avec le fait que ce sont des lunettes connectées et qu'ils sachent quand un enregistrement est en cours”, précise Hind Hobeika, directeur produit au sein de la division Facebook Reality Labs. Pour recharger les lunettes, il suffit de les glisser dans étui de chargement. Cette pochette offre une autonomie maximale de trois jours.
      Les lunettes connectées Facebook seront disponibles en 20 variantes (solaire, optiques…), comprenant les designs cultes de Ray-Ban. L'accessoire sera commercialisé au prix de 299 dollars ux États-Unis, en Australie, au Canada, en Irlande, en Italie et au Royaume-Uni.
       

    • Google Search publie enfin son mode sombre intégré pour tous les utilisateurs sur PC et Mac. Si vous ne l’avez pas encore aujourd’hui, pas de panique, puisque la diffusion se déroulera sur plusieurs semaines.
      Google Search va enfin proposer un mode sombre pour tous. Alors que cette fonctionnalité est en beta depuis l’année dernière, elle va finalement arriver pour le grand public. Il va toutefois faire preuve d’un peu de patience pour en profiter.
      C’est le célèbre consultant Matt Navarra qui partage cette info. Lorsque le mode sombre sera disponible pour vous, une fenêtre d’avertissement apparaîtra. Il suffira de cliquer sur Activer. Bien entendu, il sera possible de revenir sur votre décision par la suite en cliquant sur l’icône appropriée en haut à droite de votre interface Google. Ce mode sombre concerne Google Search, donc le moteur de recherche. Ainsi, il est disponible aussi bien sur Chrome que sur les autres navigateurs, comme Firefox ou Edge. Les machines sur Windows 10 sont concernées, mais également les Macs.
      LE MODE SOMBRE DE GOOGLE SEARCH ARRIVE PEU À PEU
      Le mode sombre de Google Search offre alors une page différente, plus reposante pour les yeux. Un mode tel qu’on peut se l’imaginer. S’il a pris tant de temps à apparaître, c’est que son incrustation n’est pas si simple. C’est l’entièreté de la charte graphique qu’il faut revoir afin que tout fonctionne correctement et reste clair pour l’utilisateur. Si vous n’avez pas accès au mode sombre de Google Search immédiatement, pas de panique. Celui-ci sera diffusé auprès des utilisateurs avec un système de roulements. Vous l’aurez au mieux dans quelques jours, au pire dans quelques semaines.
      A lire aussi – Phonandroid passe au mode sombre et prend soin de vos yeux
      En tout cas, l’arrivée d’un mode sombre sur Google Search est plutôt logique. Ce code de design se montre actuellement très populaire et toutes les applications et logiciels doivent désormais avoir le leur. Microsoft le met d’ailleurs beaucoup en avant sur Windows 11, puisque celui-ci a été pleinement intégré à l’OS, avec des effets de transparence travaillé et des coloris naturels afin de ne pas donner l’impression d’avoir été rajouté après coup.
      Google Search propose donc enfin son mode sombre pour tout le monde. L’avez-vous eu sur votre version ? Comptez-vous l’utiliser ? Dites-le-nous dans les commentaires !


    • Le classement mondial des débits Internet les plus élevés est disponible. Sur le mobile, la France s'effondre à la 27ème place du top, loin derrière les pays dont le réseau 5G est bien développé. Par contre, l'Hexagone s'approche du top 10 des débits Internet offerts par le fixe. 
      Ookla, un des experts du Speedtest Internet, a publié la dernière édition de son indice mondial des débits Internet. Dans le monde, la vitesse de téléchargement sur le mobile et le fixe a bien augmenté en l'espace d'un an. “Le mobile a connu une augmentation de 59,5 % en comparant juillet 2020 à juillet 2021 et le haut débit fixe a augmenté de 31,9 %”, détaille Ookla. La moyenne mondial sur le haut débit mobile et fixe s'établit respectivement à 55,07 Mbps et à 107,50 Mbps.
      Le rapport souligne que la vitesse de téléchargement sur smartphone a bondi de 194% entre 2017 et 2021. “Il n'y a eu que deux mois où la moyenne mondiale de la vitesse de téléchargement mobile n'a pas montré de pente ascendante : février et mars 2020”, détaille Ookla. Évidemment, cette absence de croissance est due aux premiers confinements contre le Covid-19.On remarque une baisse similaire de la vitesse de téléchargement sur le fixe pendant la même période.
      Lire aussi : Orange continue d’afficher les meilleurs débits 5G face à Bouygues, SFR et Free
      LA FRANCE EST À LA TRAÎNE SUR LE MOBILE MAIS SE RATTRAPE SUR LE FIXE
      L'indice dresse le top 10 des pays qui proposent les débits internet les plus élevés. Du côté des débits sur smartphone, le top est dominé par les Émirats arabes unis, Corée du Sud, le Qatar et la Chine. Notez que le classement a pas mal évolué au cours des dernières années avec l'avénement de la 5G. Sans surprise, les pays qui se distinguent sont ceux dont le réseau 5G est plus développé.
      Peu l'importe l'année, la France est à la traîne du côté des débits mobiles. D'après les mesures réalisées en juillet 2021, l'Hexagone s'est effondré à la 27ème place du classement, en baisse de deux places avec un débit moyen en download de 73.27 Mbps et de 11.09 Mbps en upload. Pour rappel, la France est à la traîne depuis la création de l'indice Ookla. Le déploiement tardif de la 5G n'a pas permis à la France de faire une remontada. 
      La France sauve les honneurs sur le terrain des débits Internet fixe grâce au développement du réseau de fibre optique. De ce côté là, l'Hexagone atteint la 11ème place du top, avec un débit moyen en download de 199.68 Mbps et de 140.45 Mbps en upload. Le top 10 est dominé par Monaco, Singapour, Hong Kong et la Thaïlande. 
       

    • Microsoft a récemment mis à jour la liste des processeurs compatibles avec les exigences de Windows 11. L’objectif est de tenté de clarifier la situation autour de la configuration minimale requise pour son dernier OS.
      Cette dernière mise à jour permet d’avoir une liste précise des processeurs pris en charge. Lors de la présentation officielle de Windows 11, Redmond a également mis en ligne les besoins matériels de son OS.  La configuration minimale requise se montre plus exigeante et gourmande que celle de Windows 10.
      Elle repose sur un processeur à 1 GHz ou plus, avec au moins 2 cœurs ou plus sur un processeur 64 bits compatible ou un système sur puce (SoC) et 4 Go de mémoire vive. Son installation réclame au minium 64 Go d’espace de stockage, une solution graphique compatibles DirectX 12 / WDDM 2.x, un démarrage sécurisé compatible UEFI et un module de plateforme sécurisée (TPM) version 2.0. A tout ceci s’ajoute un écran supérieur à 9 pouces capable de supporter une résolution de 720p et un compte Microsoft et une connectivité Internet pour la configuration de Windows 11 Famille.
      Windows 11, nouvelle liste des processeurs compatibles
      La sécurité a été un élément central de la communication de Microsoft. La firme a insisté sur ce point tout en soulignant la nécessité aujourd’hui d’avoir un environnement exigeant du matériel capable d’activer certaines protections comme Windows Hello, le chiffrement, la sécurité basée sur la virtualisation (VBS), l’intégrité du code protégé par hyperviseur (HVCI) et le démarrage sécurisé.
      Du coup il n’est pas étonnant que la compatibilité de Windows 11 souffre de limite. Au sujet des processeurs nous savons depuis plusieurs semaines que le PC doit disposer d’une solution Intel Core de 8ième génération ou plus récent ou d’une puce AMD à l’architecture Zen 2 ou plus récent. Nous avons également la prise en charge des processeurs ARM Qualcomm 7 et 8. Il y a peu quelques références Intel Core de 7ième génération ont été ajouté.
      Afin d’être très précis Microsoft a mis à jour sa liste exacte des processeurs Intel, AMD et ARM compatibles.
      Processeurs Intel pris en charge par Windows 11.
      Processeurs Intel
      Famille    Modèle
      Atom®    x6200FE
      Atom®    x6211E
      Atom®    x6212RE
      Atom®    x6413E
      Atom®    x6414RE
      Atom®    x6425E
      Atom®    x6425RE
      Atom®    x6427FE
      Celeron®    6305
      Celeron®    3867U
      Celeron®    4205U
      Celeron®    4305U
      Celeron®    4305UE
      Celeron®    5205U
      Celeron®    5305U
      Celeron®    6305E
      Celeron®    G4900
      Celeron®    G4900T
      Celeron®    G4920
      Celeron®    G4930
      Celeron®    G4930E
      Celeron®    G4930T
      Celeron®    G4932E
      Celeron®    G4950
      Celeron®    G5900
      Celeron®    G5900E
      Celeron®    G5900T
      Celeron®    G5900TE
      Celeron®    G5905
      Celeron®    G5905T
      Celeron®    G5920
      Celeron®    G5925
      Celeron®    J4005
      Celeron®    J4025
      Celeron®    J4105
      Celeron®    J4115
      Celeron®    J4125
      Celeron®    J6412
      Celeron®    J6413
      Celeron®    N4000
      Celeron®    N4020
      Celeron®    N4100
      Celeron®    N4120
      Celeron®    N4500
      Celeron®    N4505
      Celeron®    N5100
      Celeron®    N5105
      Celeron®    N6210
      Celeron®    N6211
      Core™    i3-1000G1
      Core™    i3-1000G4
      Core™    i3-1005G1
      Core™    i3-10100
      Core™    i3-10100E
      Core™    i3-10100F
      Core™    i3-10100T
      Core™    i3-10100TE
      Core™    i3-10100Y
      Core™    i3-10105
      Core™    i3-10105F
      Core™    i3-10105T
      Core™    i3-10110U
      Core™    i3-10110Y
      Core™    i3-10300
      Core™    i3-10300T
      Core™    i3-10305
      Core™    i3-10305T
      Core™    i3-10320
      Core™    i3-10325
      Core™    i3-1110G4
      Core™    i3-1115G4
      Core™    i3-1115G4E
      Core™    i3-1115GRE
      Core™    i3-1120G4
      Core™    i3-1125G4
      Core™    i3-8100
      Core™    i3-8100B
      Core™    i3-8100H
      Core™    i3-8100T
      Core™    i3-8109U
      Core™    i3-8130U
      Core™    i3-8140U
      Core™    i3-8145U
      Core™    i3-8145UE
      Core™    i3-8300
      Core™    i3-8300T
      Core™    i3-8350K
      Core™    i3-9100
      Core™    i3-9100E
      Core™    i3-9100F
      Core™    i3-9100HL
      Core™    i3-9100T
      Core™    i3-9100TE
      Core™    i3-9300
      Core™    i3-9300T
      Core™    i3-9320
      Core™    i3-9350K
      Core™    i3-9350KF
      Core™    i3-L13G4
      Core™    i5-10200H
      Core™    i5-10210U
      Core™    i5-10210Y
      Core™    i5-10300H
      Core™    i5-1030G4
      Core™    i5-1030G7
      Core™    i5-10310U
      Core™    i5-10310Y
      Core™    i5-1035G1
      Core™    i5-1035G4
      Core™    i5-1035G7
      Core™    i5-1038NG7
      Core™    i5-10400
      Core™    i5-10400F
      Core™    i5-10400H
      Core™    i5-10400T
      Core™    i5-10500
      Core™    i5-10500E
      Core™    i5-10500H
      Core™    i5-10500T
      Core™    i5-10500TE
      Core™    i5-10505
      Core™    i5-10600
      Core™    i5-10600K
      Core™    i5-10600KF
      Core™    i5-10600T
      Core™    i5-11260H
      Core™    i5-11300H
      Core™    i5-1130G7
      Core™    i5-11320H
      Core™    i5-1135G7
      Core™    i5-1135G7
      Core™    i5-11400
      Core™    i5-11400F
      Core™    i5-11400H
      Core™    i5-11400T
      Core™    i5-1140G7
      Core™    i5-1145G7
      Core™    i5-1145G7E
      Core™    i5-1145GRE
      Core™    i5-11500
      Core™    i5-11500H
      Core™    i5-11500T
      Core™    i5-1155G7
      Core™    i5-11600
      Core™    i5-11600K
      Core™    i5-11600KF
      Core™    i5-11600T
      Core™    i5-8200Y
      Core™    i5-8210Y
      Core™    i5-8250U
      Core™    i5-8257U
      Core™    i5-8259U
      Core™    i5-8260U
      Core™    i5-8265U
      Core™    i5-8269U
      Core™    i5-8279U
      Core™    i5-8300H
      Core™    i5-8305G
      Core™    i5-8310Y
      Core™    i5-8350U
      Core™    i5-8365U
      Core™    i5-8365UE
      Core™    i5-8400
      Core™    i5-8400B
      Core™    i5-8400H
      Core™    i5-8400T
      Core™    i5-8500
      Core™    i5-8500B
      Core™    i5-8500T
      Core™    i5-8600
      Core™    i5-8600K
      Core™    i5-8600T
      Core™    i5-9300H
      Core™    i5-9300HF
      Core™    i5-9400
      Core™    i5-9400F
      Core™    i5-9400H
      Core™    i5-9400T
      Core™    i5-9500
      Core™    i5-9500E
      Core™    i5-9500F
      Core™    i5-9500T
      Core™    i5-9500TE
      Core™    i5-9600
      Core™    i5-9600K
      Core™    i5-9600KF
      Core™    i5-9600T
      Core™    i5-L16G7
      Core™    i7-10510U
      Core™    i7-10510Y
      Core™    i7-1060G7
      Core™    i7-10610U
      Core™    i7-1065G7
      Core™    i7-1068NG7
      Core™    i7-10700
      Core™    i7-10700E
      Core™    i7-10700F
      Core™    i7-10700K
      Core™    i7-10700KF
      Core™    i7-10700T
      Core™    i7-10700TE
      Core™    i7-10710U
      Core™    i7-10750H
      Core™    i7-10810U
      Core™    i7-10850H
      Core™    i7-10870H
      Core™    i7-10875H
      Core™    i7-11370H
      Core™    i7-11375H
      Core™    i7-11390H
      Core™    i7-11600H
      Core™    i7-1160G7
      Core™    i7-1165G7
      Core™    i7-1165G7
      Core™    i7-11700
      Core™    i7-11700F
      Core™    i7-11700K
      Core™    i7-11700KF
      Core™    i7-11700T
      Core™    i7-11800H
      Core™    i7-1180G7
      Core™    i7-11850H
      Core™    i7-1185G7
      Core™    i7-1185G7E
      Core™    i7-1185GRE
      Core™    i7-1195G7
      Core™    i7-7800X
      Core™    i7-7820HQ[1]
      Core™    i7-7820X
      Core™    i7-8086K
      Core™    i7-8500Y
      Core™    i7-8550U
      Core™    i7-8557U
      Core™    i7-8559U
      Core™    i7-8565U
      Core™    i7-8569U
      Core™    i7-8650U
      Core™    i7-8665U
      Core™    i7-8665UE
      Core™    i7-8700
      Core™    i7-8700B
      Core™    i7-8700K
      Core™    i7-8700T
      Core™    i7-8705G
      Core™    i7-8706G
      Core™    i7-8709G
      Core™    i7-8750H
      Core™    i7-8809G
      Core™    i7-8850H
      Core™    i7-9700
      Core™    i7-9700E
      Core™    i7-9700F
      Core™    i7-9700K
      Core™    i7-9700KF
      Core™    i7-9700T
      Core™    i7-9700TE
      Core™    i7-9750H
      Core™    i7-9750HF
      Core™    i7-9800X
      Core™    i7-9850H
      Core™    i7-9850HE
      Core™    i7-9850HL
      Core™    i9-10850K
      Core™    i9-10885H
      Core™    i9-10900
      Core™    i9-10900E
      Core™    i9-10900F
      Core™    i9-10900K
      Core™    i9-10900KF
      Core™    i9-10900T
      Core™    i9-10900TE
      Core™    i9-10900X
      Core™    i9-10920X
      Core™    i9-10940X
      Core™    i9-10980HK
      Core™    i9-10980XE
      Core™    i9-11900
      Core™    i9-11900F
      Core™    i9-11900H
      Core™    i9-11900K
      Core™    i9-11900KF
      Core™    i9-11900T
      Core™    i9-11950H
      Core™    i9-11980HK
      Core™    i9-7900X
      Core™    i9-7920X
      Core™    i9-7940X
      Core™    i9-7960X
      Core™    i9-7980XE
      Core™    i9-8950HK
      Core™    i9-9820X
      Core™    i9-9880H
      Core™    i9-9900
      Core™    i9-9900K
      Core™    i9-9900KF
      Core™    i9-9900KS
      Core™    i9-9900T
      Core™    i9-9900X
      Core™    i9-9920X
      Core™    i9-9940X
      Core™    i9-9960X
      Core™    i9-9980HK
      Core™    i9-9980XE
      Core™    m3-8100Y
      Pentium®    6805
      Pentium®    Gold 4417U
      Pentium®    Gold 4425Y
      Pentium®    Gold 5405U
      Pentium®    Gold 6405U
      Pentium®    Gold 6500Y
      Pentium®    Gold 7505
      Pentium®    Gold G5400
      Pentium®    Gold G5400T
      Pentium®    Gold G5420
      Pentium®    Gold G5420T
      Pentium®    Gold G5500
      Pentium®    Gold G5500T
      Pentium®    Gold G5600
      Pentium®    Gold G5600T
      Pentium®    Gold G5620
      Pentium®    Gold G6400
      Pentium®    Gold G6400E
      Pentium®    Gold G6400T
      Pentium®    Gold G6400TE
      Pentium®    Gold G6405
      Pentium®    Gold G6405T
      Pentium®    Gold G6500
      Pentium®    Gold G6500T
      Pentium®    Gold G6505
      Pentium®    Gold G6505T
      Pentium®    Gold G6600
      Pentium®    Gold G6605
      Pentium®    J6426
      Pentium®    N6415
      Pentium®    Silver J5005
      Pentium®    Silver J5040
      Pentium®    Silver N5000
      Pentium®    Silver N5030
      Pentium®    Silver N6000
      Pentium®    Silver N6005
      Xeon®    Bronze 3104
      Xeon®    Bronze 3106
      Xeon®    Bronze 3204
      Xeon®    Bronze 3206R
      Xeon®    E-2124
      Xeon®    E-2124G
      Xeon®    E-2126G
      Xeon®    E-2134
      Xeon®    E-2136
      Xeon®    E-2144G
      Xeon®    E-2146G
      Xeon®    E-2174G
      Xeon®    E-2176G
      Xeon®    E-2176M
      Xeon®    E-2186G
      Xeon®    E-2186M
      Xeon®    E-2224
      Xeon®    E-2224G
      Xeon®    E-2226G
      Xeon®    E-2226GE
      Xeon®    E-2234
      Xeon®    E-2236
      Xeon®    E-2244G
      Xeon®    E-2246G
      Xeon®    E-2254ME
      Xeon®    E-2254ML
      Xeon®    E-2274G
      Xeon®    E-2276G
      Xeon®    E-2276M
      Xeon®    E-2276ME
      Xeon®    E-2276ML
      Xeon®    E-2278G
      Xeon®    E-2278GE
      Xeon®    E-2278GEL
      Xeon®    E-2286G
      Xeon®    E-2286M
      Xeon®    E-2288G
      Xeon®    Gold 5115
      Xeon®    Gold 5118
      Xeon®    Gold 5119T
      Xeon®    Gold 5120
      Xeon®    Gold 5120T
      Xeon®    Gold 5122
      Xeon®    Gold 5215
      Xeon®    Gold 5215L
      Xeon®    Gold 5217
      Xeon®    Gold 5218
      Xeon®    Gold 5218B
      Xeon®    Gold 5218N
      Xeon®    Gold 5218R
      Xeon®    Gold 5218T
      Xeon®    Gold 5220
      Xeon®    Gold 5220R
      Xeon®    Gold 5220S
      Xeon®    Gold 5220T
      Xeon®    Gold 5222
      Xeon®    Gold 5315Y
      Xeon®    Gold 5317
      Xeon®    Gold 5318N
      Xeon®    Gold 5318S
      Xeon®    Gold 5320
      Xeon®    Gold 5320T
      Xeon®    Gold 6126
      Xeon®    Gold 6126F
      Xeon®    Gold 6126T
      Xeon®    Gold 6128
      Xeon®    Gold 6130
      Xeon®    Gold 6130F
      Xeon®    Gold 6130T
      Xeon®    Gold 6132
      Xeon®    Gold 6134
      Xeon®    Gold 6136
      Xeon®    Gold 6138
      Xeon®    Gold 6138F
      Xeon®    Gold 6138P
      Xeon®    Gold 6138T
      Xeon®    Gold 6140
      Xeon®    Gold 6142
      Xeon®    Gold 6142F
      Xeon®    Gold 6144
      Xeon®    Gold 6146
      Xeon®    Gold 6148
      Xeon®    Gold 6148F
      Xeon®    Gold 6150
      Xeon®    Gold 6152
      Xeon®    Gold 6154
      Xeon®    Gold 6208U
      Xeon®    Gold 6209U
      Xeon®    Gold 6210U
      Xeon®    Gold 6212U
      Xeon®    Gold 6222V
      Xeon®    Gold 6226
      Xeon®    Gold 6226R
      Xeon®    Gold 6230
      Xeon®    Gold 6230N
      Xeon®    Gold 6230R
      Xeon®    Gold 6230T
      Xeon®    Gold 6234
      Xeon®    Gold 6238
      Xeon®    Gold 6238L
      Xeon®    Gold 6238R
      Xeon®    Gold 6238T
      Xeon®    Gold 6240
      Xeon®    Gold 6240L
      Xeon®    Gold 6240R
      Xeon®    Gold 6240Y
      Xeon®    Gold 6242
      Xeon®    Gold 6242R
      Xeon®    Gold 6244
      Xeon®    Gold 6246
      Xeon®    Gold 6246R
      Xeon®    Gold 6248
      Xeon®    Gold 6248R
      Xeon®    Gold 6250
      Xeon®    Gold 6250L
      Xeon®    Gold 6252
      Xeon®    Gold 6252N
      Xeon®    Gold 6254
      Xeon®    Gold 6256
      Xeon®    Gold 6258R
      Xeon®    Gold 6262V
      Xeon®    Gold 6312U
      Xeon®    Gold 6314U
      Xeon®    Gold 6326
      Xeon®    Gold 6330
      Xeon®    Gold 6330N
      Xeon®    Gold 6334
      Xeon®    Gold 6336Y
      Xeon®    Gold 6338
      Xeon®    Gold 6338N
      Xeon®    Gold 6338T
      Xeon®    Gold 6342
      Xeon®    Gold 6346
      Xeon®    Gold 6348
      Xeon®    Gold 6354
      Xeon®    Gold Gold 5318Y
      Xeon®    Platinum 8153
      Xeon®    Platinum 8156
      Xeon®    Platinum 8158
      Xeon®    Platinum 8160
      Xeon®    Platinum 8160F
      Xeon®    Platinum 8160T
      Xeon®    Platinum 8164
      Xeon®    Platinum 8168
      Xeon®    Platinum 8170
      Xeon®    Platinum 8176
      Xeon®    Platinum 8176F
      Xeon®    Platinum 8180
      Xeon®    Platinum 8253
      Xeon®    Platinum 8256
      Xeon®    Platinum 8260
      Xeon®    Platinum 8260L
      Xeon®    Platinum 8260Y
      Xeon®    Platinum 8268
      Xeon®    Platinum 8270
      Xeon®    Platinum 8276
      Xeon®    Platinum 8276L
      Xeon®    Platinum 8280
      Xeon®    Platinum 8280L
      Xeon®    Platinum 8351N
      Xeon®    Platinum 8352M
      Xeon®    Platinum 8352S
      Xeon®    Platinum 8352V
      Xeon®    Platinum 8352Y
      Xeon®    Platinum 8358
      Xeon®    Platinum 8358P
      Xeon®    Platinum 8360Y
      Xeon®    Platinum 8362
      Xeon®    Platinum 8368
      Xeon®    Platinum 8368Q
      Xeon®    Platinum 8380
      Xeon®    Platinum 9221
      Xeon®    Platinum 9222
      Xeon®    Platinum 9242
      Xeon®    Platinum 9282
      Xeon®    Silver 4108
      Xeon®    Silver 4109T
      Xeon®    Silver 4110
      Xeon®    Silver 4112
      Xeon®    Silver 4114
      Xeon®    Silver 4114T
      Xeon®    Silver 4116
      Xeon®    Silver 4116T
      Xeon®    Silver 4208
      Xeon®    Silver 4209T
      Xeon®    Silver 4210
      Xeon®    Silver 4210R
      Xeon®    Silver 4210T
      Xeon®    Silver 4214
      Xeon®    Silver 4214R
      Xeon®    Silver 4214Y
      Xeon®    Silver 4215
      Xeon®    Silver 4215R
      Xeon®    Silver 4216
      Xeon®    Silver 4309Y
      Xeon®    Silver 4310
      Xeon®    Silver 4310T
      Xeon®    Silver 4314
      Xeon®    Silver 4316
      Xeon®    W-10855M
      Xeon®    W-10885M
      Xeon®    W-11855M
      Xeon®    W-11955M
      Xeon®    W-1250
      Xeon®    W-1250E
      Xeon®    W-1250P
      Xeon®    W-1250TE
      Xeon®    W-1270
      Xeon®    W-1270E
      Xeon®    W-1270P
      Xeon®    W-1270TE
      Xeon®    W-1290
      Xeon®    W-1290E
      Xeon®    W-1290P
      Xeon®    W-1290T
      Xeon®    W-1290TE
      Xeon®    W-2102
      Xeon®    W-2104
      Xeon®    W-2123
      Xeon®    W-2125
      Xeon®    W-2133
      Xeon®    W-2135
      Xeon®    W-2145
      Xeon®    W-2155
      Xeon®    W-2175
      Xeon®    W-2195
      Xeon®    W-2223
      Xeon®    W-2225
      Xeon®    W-2235
      Xeon®    W-2245
      Xeon®    W-2255
      Xeon®    W-2265
      Xeon®    W-2275
      Xeon®    W-2295
      Xeon®    W-3175X
      Xeon®    W-3223
      Xeon®    W-3225
      Xeon®    W-3235
      Xeon®    W-3245
      Xeon®    W-3245M
      Xeon®    W-3265
      Xeon®    W-3265M
      Xeon®    W-3275
      Xeon®    W-3275M
      Processeurs AMD pris en charge par Windows 11.
      Processeurs AMD
      Famille    Modèle
      AMD    3015e
      AMD    3020e
      Athlon™    3000G
      Athlon™    300GE
      Athlon™    300U
      Athlon™    320GE
      Athlon™    Gold 3150C
      Athlon™    Gold 3150G
      Athlon™    Gold 3150GE
      Athlon™    Gold 3150U
      Athlon™    Silver 3050C
      Athlon™    Silver 3050e
      Athlon™    Silver 3050GE
      Athlon™    Silver 3050U
      EPYC™    7252
      EPYC™    7262
      EPYC™    7272
      EPYC™    7282
      EPYC™    7302
      EPYC™    7313
      EPYC™    7343
      EPYC™    7352
      EPYC™    7402
      EPYC™    7413
      EPYC™    7443
      EPYC™    7452
      EPYC™    7453
      EPYC™    7502
      EPYC™    7513
      EPYC™    7532
      EPYC™    7542
      EPYC™    7543
      EPYC™    7552
      EPYC™    7642
      EPYC™    7643
      EPYC™    7662
      EPYC™    7663
      EPYC™    7702
      EPYC™    7713
      EPYC™    7742
      EPYC™    7763
      EPYC™    7232P
      EPYC™    72F3
      EPYC™    7302P
      EPYC™    7313P
      EPYC™    73F3
      EPYC™    7402P
      EPYC™    7443P
      EPYC™    74F3
      EPYC™    7502P
      EPYC™    7543P
      EPYC™    75F3
      EPYC™    7702P
      EPYC™    7713P
      EPYC™    7F32
      EPYC™    7F52
      EPYC™    7F72
      EPYC™    7H12
      Ryzen™ 3    3100
      Ryzen™ 3    2300X
      Ryzen™ 3    3200G with Radeon™ Vega 8 Graphics
      Ryzen™ 3    3200GE
      Ryzen™ 3    3200U
      Ryzen™ 3    3250C
      Ryzen™ 3    3250U
      Ryzen™ 3    3300U
      Ryzen™ 3    3350U
      Ryzen™ 3    4300G
      Ryzen™ 3    4300GE
      Ryzen™ 3    4300U
      Ryzen™ 3    5300U
      Ryzen™ 3    5400U
      Ryzen™ 3 PRO    3200G
      Ryzen™ 3 PRO    3200GE
      Ryzen™ 3 PRO    3300U
      Ryzen™ 3 PRO    4350G
      Ryzen™ 3 PRO    4350GE
      Ryzen™ 3 PRO    4450U
      Ryzen™ 3 PRO    5350G
      Ryzen™ 3 PRO    5350GE
      Ryzen™ 3 PRO    5450U
      Ryzen™ 5    2600
      Ryzen™ 5    3600
      Ryzen™ 5    2500X
      Ryzen™ 5    2600E
      Ryzen™ 5    2600X
      Ryzen™ 5    3400G with Radeon™ RX Vega 11 Graphics
      Ryzen™ 5    3400GE
      Ryzen™ 5    3450U
      Ryzen™ 5    3500 Processor
      Ryzen™ 5    3500C
      Ryzen™ 5    3500U
      Ryzen™ 5    3550H
      Ryzen™ 5    3580U Microsoft Surface® Edition
      Ryzen™ 5    3600X
      Ryzen™ 5    3600XT
      Ryzen™ 5    4500U
      Ryzen™ 5    4600G
      Ryzen™ 5    4600GE
      Ryzen™ 5    4600H
      Ryzen™ 5    4600U
      Ryzen™ 5    5300G
      Ryzen™ 5    5300GE
      Ryzen™ 5    5500U
      Ryzen™ 5    5600G
      Ryzen™ 5    5600GE
      Ryzen™ 5    5600H
      Ryzen™ 5    5600HS
      Ryzen™ 5    5600U
      Ryzen™ 5    5600X
      Ryzen™ 5 PRO    2600
      Ryzen™ 5 PRO    3600
      Ryzen™ 5 PRO    3400G
      Ryzen™ 5 PRO    3400GE
      Ryzen™ 5 PRO    3500U
      Ryzen™ 5 PRO    4650G
      Ryzen™ 5 PRO    4650GE
      Ryzen™ 5 PRO    4650U
      Ryzen™ 5 PRO    5650G
      Ryzen™ 5 PRO    5650GE
      Ryzen™ 5 PRO    5650U
      Ryzen™ 5 PRO    5750G
      Ryzen™ 5 PRO    5750GE
      Ryzen™ 7    2700
      Ryzen™ 7    5800
      Ryzen™ 7    2700E Processor
      Ryzen™ 7    2700X
      Ryzen™ 7    3700C
      Ryzen™ 7    3700U
      Ryzen™ 7    3700X
      Ryzen™ 7    3750H
      Ryzen™ 7    3780U Microsoft Surface® Edition
      Ryzen™ 7    3800X
      Ryzen™ 7    3800XT
      Ryzen™ 7    4700G
      Ryzen™ 7    4700GE
      Ryzen™ 7    4700U
      Ryzen™ 7    4800H
      Ryzen™ 7    4800HS
      Ryzen™ 7    4800U
      Ryzen™ 7    5700G
      Ryzen™ 7    5700GE
      Ryzen™ 7    5700U
      Ryzen™ 7    5800H
      Ryzen™ 7    5800HS
      Ryzen™ 7    5800U
      Ryzen™ 7    5800X
      Ryzen™ 7 PRO    2700
      Ryzen™ 7 PRO    2700X
      Ryzen™ 7 PRO    3700U
      Ryzen™ 7 PRO    4750G
      Ryzen™ 7 PRO    4750GE
      Ryzen™ 7 PRO    4750U
      Ryzen™ 7 PRO    5850U
      Ryzen™ 9    5900
      Ryzen™ 9    3900 Processor
      Ryzen™ 9    3900X
      Ryzen™ 9    3900XT
      Ryzen™ 9    3950X
      Ryzen™ 9    4900H
      Ryzen™ 9    4900HS
      Ryzen™ 9    5900HS
      Ryzen™ 9    5900HX
      Ryzen™ 9    5900X
      Ryzen™ 9    5950X
      Ryzen™ 9    5980HS
      Ryzen™ 9    5980HX
      Ryzen™ 9 PRO    3900
      Ryzen™ Threadripper™    2920X
      Ryzen™ Threadripper™    2950X
      Ryzen™ Threadripper™    2970WX
      Ryzen™ Threadripper™    2990WX
      Ryzen™ Threadripper™    3960X
      Ryzen™ Threadripper™    3970X
      Ryzen™ Threadripper™    3990X
      Ryzen™ Threadripper™ PRO    3945WX
      Ryzen™ Threadripper™ PRO    3955WX
      Ryzen™ Threadripper™ PRO    3975WX
      Ryzen™ Threadripper™ PRO    3995WX
      Processeur Qualcomm pris en charge par Windows 11.
      Processeurs Qualcomm
      Famille    Modèle
      Snapdragon    Snapdragon 850
      Snapdragon    Snapdragon 7c
      Snapdragon    Snapdragon 8c
      Snapdragon    Snapdragon 8cx
      Snapdragon    Snapdragon 8cx (Gen2)
      Snapdragon    Microsoft SQ1
      Snapdragon    Microsoft SQ2

    • HMI pour Human Machine Interface, ce qui implique tout simplement la présence d’un petit écran supplémentaire situé dans le coin inférieur gauche.
      MSI lance son moniteur Optix MEG381CQR Plus, aperçu pour la première fois lors du CES 2020 ; un modèle loin d’être ordinaire, tant par ses spécifications que par la présence d’un mini-écran OLED HMI (Human Machine Interface) intégré dans son coin inférieur gauche. Ce dernier sert à l’affichage d’informations en temps réel ou de widgets à personnaliser.
       
      Outre cette caractéristique, l’écran a pas mal d’autres arguments à faire valoir. Sa taille et sa courbure déjà : 37,5 pouces, soit une diagonale de 95,25 cm, et une courbure de 2800R. La dalle IPS au format 21:9 offre une définition WQHD+ (3840 x 1600). Elle délivre un temps de réponse de 1 ms et une fréquence de rafraîchissement de 175 Hz. L’écran est certifié VESA DisplayHDR 600 et compatible NVIDIA G-Sync Ultimate. Il couvre 96,2 % du DCI-P3 et 128,7 % du sRGB.
      Comparatif : quel est le meilleur moniteur gamer ?
      Connectique et ergonomie
      La connectique vidéo se compose d’une paire de ports HDMI 2.0 (3840 x 1600 jusqu’à 85 Hz) et d’un DisplayPort 1.4 (3840 x 1600 jusqu’à 175 Hz). Il y a aussi trois ports USB 3.2 Gen1 Type A et un port USB 3.2 Gen1 Type B ainsi que du jack audio.
      En matière d’ergonomie, l’écran s’incline (-5° ~ 15°), pivote (-30° ~ 30°) et se règle en hauteur (0 ~ 100 mm). Il pèse 10,7 kg, mesure 896,5 x 466,4 x 325,8 mm et consomme 47 W. Enfin, il y a quelques diodes ARGB à l’avant et au dos du moniteur.
      MSI n’a pas communiqué le tarif.


       
       
       

    • Gran Turismo 7 a présenté une nouvelle vidéo de gameplay lors du PlayStation Showcase du jeudi 9 septembre. Le jeu a également dévoilé sa date de sortie : ce sera pour le 4 mars prochain. Faites chauffer les moteurs.
      Gran Turismo a toujours été une vitrine technique pour les consoles PlayStation et ce septième épisode ne devrait pas déroger à la règle. Le jeu de simulation automobile s’est montré un peu plus lors du PlayStation Showcase et les graphismes sont à se décrocher la mâchoire.
      Nous avions déjà vu le titre dans des précédentes présentations, mais c’est toujours un plaisir de le découvrir à nouveau. Cette bande-annonce a été l’occasion de voir à quoi va ressembler la « campagne » principale, notamment le fameux HUB qui permet de gérer sa carrière. On peut également découvrir un mode photo qui s’annonce ultra complet (ça devient une excellente habitude chez les titres des studios Sony) ainsi que l’outil de personnalisation de son véhicule.
      Comme d’habitude, il faudra améliorer son bolide de bout en bout. Les fans de grosses cylindrées seront aux anges, tandis que les autres seront un peu perdus dans un premier temps, mais pas de panique, tout va bien se passer.
      GRAN TURISMO 7 MONTRE DU GAMEPLAY
      Ce qui compte, c’est le gameplay. Le titre a montré plusieurs secondes de course dans sa bande-annonce. On peut constater la présence d’une vue cockpit avec la modélisation de l’intérieur des véhicules. De ce qu’on en voit, le titre promet de nous en mettre plein les mirettes et de devenir une vitrine de la PS5. De l’autre côté du ring, Forza Horizon 5 promet la même chose pour la Xbox Series X. La bataille de la qualité visuelle est donc lancée.
      L’information la plus importante à retenir dans ce trailer, c’est bien évidemment l’annonce de la date de sortie. Le jeu arrivera sur la PS5 le 4 mars 2022. Notons qu’il sortira aussi sur la PS4. Sony a d’ailleurs annoncé il y a quelques jours que si vous l’achetez d’abord sur l’ancienne console, vous pourrez avoir la version PS5 pour 10 euros de plus.
      Etes-vous prêts à faire vrombir les moteurs sur votre console ou ce type de jeu vous laisse-t-il de marbre ? Dites-le-nous dans les commentaires !
       

    • La stratégie supposée de NVIDIA en matière de cartes graphiques grand public pour les prochains mois.
      La GeForce RTX 3070 Ti est venue compléter la photo de famille des GeForce RTX série 30 en juin dernier ; depuis, aucun nouveau membre n’est à recenser. Il faut dire que l’offre de NVIDIA sur le segment desktop est déjà assez complète : elle va de la RTX 3060 à la RTX 3090, avec des déclinaisons Ti pour toutes excepté la dernière, ce qui donne 7 références en tout. En revanche du côté de la gamme mobile, l’offre est un peu plus chiche, avec cinq modèles « seulement ». Si vous vous demandez ce que nous réserve l’entreprise pour les mois à venir, voici quelques éléments de réponse.


      NVIDIA RTX série 30 mobile
      Selon le site VideoCardz qui regroupe des données issues de plusieurs sources, il faudrait s’attendre à un rafraîchissement de la gamme Ampere en début d’année prochaine. Celui-ci prendrait la forme d’une série GeForce RTX 30 SUPER possiblement présentée lors du CES 2022. Ces GeForce, en principe destinées aux PC portables, seraient toujours bâties autour du nœud 8 nm de Samsung mais introduiraient un nouveau GPU, le GA103.
      Les GeForce RTX 3080 Ti armées de 20 Go de GDDR6X sont finalement bien réelles
      L’ombre des GPU Alchemist d’Intel
      Aucune autre information concernant ce GPU pour l’instant. Précisons donc simplement que pour la gamme desktop, les RTX 3090 / RTX 3080 Ti / RTX 3080 s’arment d’un GPU GA102 ; les RTX 3060 Ti / RTX 3070 / RTX 3070 Ti d’un GPU GA104 ; la RTX 3060 d’un GPU GA106. Pour la gamme mobile, le GPU GA104 équipe les RTX 3080 et RTX 3070 et leur déclinaison Max-Q ; le GA106 les RTX 3060 / RTX 3060 Max-Q ; enfin, les RTX 3050 / RTX 3050 Ti embarquent un GPU GA107.
      Rappelons que début 2022 marquera le début de l’offensive d’Intel sur le marché des cartes graphiques dédiées avec ses GPU Alchemist. La nouveauté ayant un certain attrait auprès des consommateurs, on voit mal NVIDIA et AMD laisser le champ libre aux nouvelles cartes graphiques Intel en ne proposant que leurs cartes âgées de quelques mois.
      Ainsi, VideoCardz mentionne également une fournée de Radeon 6000 RDNA2 Refresh. La caractéristique de cette gamme : une gravure en 6 nm, toujours par TSMC, plutôt qu’en 7 nm.
      Des RTX 40xx en 5 nm à partir d’octobre 2022
      Sur le segment desktop, NVIDIA sortirait des RTX 40xx avec une nouvelle architecture GPU, nom de code Lovelace, au cours du quatrième trimestre 2022. Celle-ci induirait deux changements majeurs : le passage à un nœud 5 nm et une production confiée à TSMC et non plus à Samsung. Les GeForce RTX 4000 hériteraient de GPU AD102, AD104 et AD106.

    • A l’approche du lancement de Windows 11, Microsoft commence à mettre en avant ses prestations. Dans une récente vidéo marketing la firme tente de montrer les améliorations de performances face à son ainé, Windows 10.
      L’exercice a été confié à Steve Dispensa, vice-président de la gestion d’entreprise chez Microsoft. Elle explique que tout se résume à une série de changements sous le capot. Ils combinent la « priorisation » des applications et des processus, la réduction de l’encombrement de l’unité de stockage et diverses optimisations toutes censées rendre Windows 11 plus rapide.
       
      Microsoft affirme également que son service Windows Update est beaucoup plus rapide car seuls les fichiers nécessaires sont téléchargés lors d’une maintenance. En clair, les différents packages téléchargés sur le PC peuvent etre 40% plus petits ce ceux nécessaires à Windows 10.
      Windows 11, le coup d’envoi est prévu le 5 octobre 2021
      Le déploiement de Windows 11 va débuter le 5 octobre. Il va s’agir que d’une première approche. La prudence sera de mise avec une disponibilité prévue par étape. L’idée est de pouvoir limiter le nombre de victime en cas de bugs majeurs, de défaut de stabilité et de souci de performances.
      Redmond ajout
      « Depuis le premier jour du développement de Windows 11, nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires matériels et « silicium » pour une intégration transparente entre les logiciels et le matériel. Cette co-ingénierie commence par l’innovation dans le « silicium ». D’AMD et de l’incroyable profondeur graphique apportée par les processeurs Ryzen aux performances incroyables des processeurs Intel de 11e génération et Evo, en passant par les prouesses d’IA de Qualcomm, la 5G et le support Arm, l’innovation de nos partenaires réunit le meilleur de Windows 11 avec le plus grand écosystème matériel au monde. »
      Windows 11 introduit de nouvelle recommandation minimale. Vous trouverez tous les détails ci-dessous. Le système d’exploitation sera distribué sous différentes formes dont une mise à jour gratuite pour les PC Windows 10 éligibles.

    • NZXT, l’un des principaux concepteurs de matériel informatique, de logiciels et de services pour la communauté des joueurs sur PC, annonce le NZXT Capsule, un microphone USB de haute qualité conçu pour les streamers et les joueurs afin de donner le meilleur d’eux-mêmes en toute simplicité.
      Le NZXT Capsule est un microphone cardioïde qui se concentre sur l’obtention d’un son de haute qualité tout en minimisant le bruit de fond. Il est conçu pour être posé sur votre bureau avec un modèle de directivité conçu pour vous donner le meilleur son dès la sortie de la boîte et sans aucun logiciel. Il vous permet de communiquer clairement avec vos amis lors de sessions de jeu intenses ou lorsque vous diffusez des émissions en continu pour vos fans, tout en offrant le meilleur son possible.

      ohnny Hou, fondateur et PDG de NZXT déclare
      “Nous voulions vraiment donner aux joueurs et aux streamers ce dont ils ont vraiment besoin. C’est pourquoi avec le NZXT Capsule, il n’y a pas de courbe de directivité inutiles ou de logiciels requis pour l’utiliser. C’est juste un microphone élégant qui se branche simplement et fonctionne.”
      Vendu séparément, un bras de perche a été spécialement conçu pour la capsule NZXT. Il suffit de détacher le microphone du support USB et de le fixer simplement au bras de perche.
      NZXT Capsule, caractéristiques

      CONÇU POUR LES JOUEURS
      Une configuration polaire cardioïde unidirectionnelle vous assure un bruit de fond minimal. La capsule interne est réglée pour la parole dans un environnement de jeu et optimise la clarté vocale pendant que vous êtes dans le jeu.
      AUDIO DE HAUTE QUALITÉ
      L’incroyable technologie de conversion analogique-numérique garantit que votre voix sera la meilleure dans le hall.
      SIMPLE ET ROBUSTE
      Pas de vis, de rondelles, ou de tâtonnement pour placer la capsule NZXT sur un bras de perche. Le montage interne anti-chocs élimine toute crainte que votre micro ne heurte votre bureau en plein match.
      Prix MSRP : 129,99 €
      Bras de perche : 99.99 €
      Disponibilité : dès maintenant
      Fondé en 2004, NZXT est un concepteur de PC de premier plan qui développe un écosystème de produits et de services intelligents, chacun alimenté par une passion pour le jeu sur PC. Leurs produits primés comprennent des boîtiers d’ordinateur, des solutions de refroidissement pour PC, des kits d’éclairage RVB, des alimentations et leur logiciel gratuit de surveillance de PC CAM. NZXT aime les PC de jeu et les personnes qui les construisent, et se consacre à l’amélioration de ses produits et services afin de rendre la construction de PC extraordinaires réalisable et amusante pour tous.

    • Nvidia aurait dans ses cartons de nouvelles GeForce RTX 30 series Ampere au travers d’édition SUPER. Le lancement pourrait avoir lieu d’ici le CES 2022 prévu en janvier prochain.
      Depuis quelques jours des indiscrétions évoquent plusieurs nouveautés au catalogue Nvidia. Hier nous avons découvert quelques clichés d’une version 20 Go de la récente GeForce RTX 3080 Ti. Aujourd’hui il est avancé un rafraichissement de la gamme actuelle avec l’arrivée prochaine d’édition SUPER. Nvidia viserait un lancement d’ici quelques mois sachant que le CES 2022 en janvier prochain serait une cible.
      Ce n’est pas tout car la quatrième trimestre 2022 devrait être la période de l’annonce des GeForce RTX 40 series. La date exacte n’est pas encore connue mais le mois d’octobre est avancé.
      GeForce RTX 30 series Super et RTX 40 series
      Pour revenir au rafraichissement des GeForce RTX 30 series il prendrait la forme de versions «SUPER ». Cette information est plausible puisqu’il s’agit de la méthode actuelle utilisée par Nvidia pour maintenant à jour son offre entre deux générations de carte.  L’entreprise a cependant lancé il y a peu certaines éditions « Ti » en réponse à l’offre Radeon RX 6000 « RDNA2 » d’AMD.
      Concernant les GeForce RTX 40 series elles devraient profiter de l’architecture graphique « Ada Lovelace ». Normalement les performances en Ray-Tracing vont continuer de progresser tandis que la mécanique sera ajustée pour répondre aux futurs besoins des API de prochaines générations. Nvidia devrait se tourner vers TSMC pour la fabrication issue d’une gravure 5 nm sachant que la gamme Ampere en 8 nm est confiée à Samsung.
      Architecture graphique de Nvidia (Rumeurs)
      Période    2020    2022-2023    2023-2024
      Nom de code    Ampère
      (Jeux)
      5 nm Ada Lovelace
      (Jeux)
      Trémie de 5 nm (MCM)
      ?
      Gravure    8 nm    5 nm    5 nm
      “Ada LoveLace” est censée s’incruster entre “Ampere” et “Hopper”afin d’assurer du dynamisme. Si ce calendrier se vérifie Nvidia va entretenir du changement et mettre son pression la concurrence. Il est aussi possible qu’il s’agisse d’une solution pour avoir plus de temps afin de peaufiner « Hopper ».  En attendant il semble que les premières cartes graphiques « Ada Lovelace » seraient prévues pour la fin 2022 suivis en 2023 et 2024 de solutions « Hopper » avec l’introduction de la conception MCM.

    • Corsair a récemment enrichi sa gamme de casques gaming sans-fil avec le lancement du HS80 RGB Wireless. Positionné sur le haut de gamme, il justifie son tarif de 149 € au travers de plusieurs originalités.
      Remplaçant du HS70 de 2020, ce HS80 Wireless prend en charge le Dolby Atmos. Sa mécanique est compatible avec un PC, un Mac et la console de jeu PlayStation 4 ou 5.  Sa fiche technique met en avant un arceau original, un microphone omnidirectionnel, de l’aluminium usiné, de la mousse à mémoire de forme, du tissu et un discret rétroéclairage RGB personnalisable.

      Nous l’avons utilisé dans différents contextes afin de connaitre ses performances. Son rendu audio est-il de qualité ? Le mode sans fil est-il stable et rapide ? Sa conception est-elle de qualité ?
      HS80 RGB Wireless, les présentations.
      Après avoir revisité son offre « vitrine » avec le Virtuoso RGB Wireless XT, Corsair s’attaque à son HS70. Son successeur est désormais disponible sous la référence HS80 Wireless.

      Son tarif, juste sous la barre des 150 €, le positionne sur le haut de gamme. Corsair l’assume en évoquant un casque « premium ». Sur le papier, nous avons des arguments de taille dont son mode de fonctionnement.  Il propose du sans fil au travers de l’utilisation d’un récepteur / émetteur USB.

      Cependant si cela est nécessaire, il fonctionne également en USB. Cette connexion filaire permet de continuer à l’utiliser tout en rechargeant sa batterie, ce qui est pratique. La connexion est assurée par un câble filaire amovible USB type A / USB Type C. Proposé en bundle, sa longueur de 1.5 m est généreuse même avec une tour positionnée sous le bureau. Sa finition tressée améliore sa résistance face aux frottements. Par contre, il manque de souplesse.


      Le mode sans fil utilise la désormais connue technologie maison « Slipstream ». Elle assure de l’audio 24-bit 48 kHz contre 24-bit 96 kHz en mode filaire. Sa portée est de 18 m au maximum. Elle permet également, si vous êtes un fan de Corsair, de connecter jusqu’à trois appareils sans fil avec un seul récepteur USB.

      Son équipement comprend des haut-parleurs en néodyme haute densité de 50 mm assurant une plage de fréquences de 20 Hz à 40 000 Hz pour une impédance de 32 Ohms. Ce chiffre propose une information intéressante sur sa gourmandise énergétique. Concrètement, plus cette valeur est élevée et plus il faut de la puissance au casque pour son fonctionnement.  Avec 32 Ohms, son impédance peut être considérée comme modérée. Le microphone est de type omnidirectionnel mais non amovible.

      En échange, il s’accompagne d’une LED de sourdine (rouge et blanc) et de la fonction sourdine flip-up.

      Il est positionné sur un bras capable de subir une rotation de 90°C. Selon sa position, le micro est activé ou désactivé. Nous avons une réponse en fréquence entre 100 Hz et 10 000 Hz pour une sensibilité de -40 dB.
      Le joueur PC est probablement la cible principale, cependant le caque est aussi compatible avec les consoles PS4 et PS5 de Sony.  Son autonomie maximale d’environ 20 heures est assurée par une batterie mais Corsair n’entre pas dans les détails la concernant. Une fonction de mise en veille est présente. Elle se montre utile car il est facile d’oublier de l’éteindre après l’avoir posé sur un bureau.

      Sa conception est soignée avec une armature mariant différents matériaux dont de l’aluminium usiné. L’aspect extérieur de l’arceau profite d’un revêtement « soft touch » agréable et doux au toucher.

      Sa partie interne ne propose pas de mousse ou de coussinet car l’arceau ne repose pas sur la tête. Corsair opte pour une approche plus originale avec une solution dite flottante.

      Proposant du similicuir d’un côté, cette bande s’ajuste à l’aide de scratchs en latéral joliment rangés dans l’armature de l’arceau. Ce choix apporte de la souplesse tout en renforçant la précision du réglage. Il est possible de le fixer plus ou moins fortement pour éviter de le perdre lors de mouvements brusques.

      Ses deux écouteurs sont logés au cœur de coussinets en mousse à mémoire de forme. Leur finition externe en tissu change du similicuir. L’ensemble est concluant face aux 411 grammes de ce HS80 Wireless.

      Les deux écouteurs s’équipent aussi en externe d’une touche de RGB personnalisable au travers de l’application iCUE.

      L’écouteur gauche comprend un port USB Type-C pour la connexion du câble USB de rechargement, un bouton de mise sous tension et une molette crantée pour le réglage à la volée du volume audio. Elle accepte aussi une pression afin de changer à la volé le profil de l’équaliseur.

      Le bouton de mise sous tension permet aussi de passer du mode sans fil ou mode filaire (USB). Le bundle se compose du casque, d’un émetteur sans fil USB et d’un câble USB tressé (150 cm).
      Principales caractéristiques
      DESCRIPTION
      Audio Driver    Néodyme 50 mm sur mesure
      Fréquence    2.4 Ghz
      Distance    18 m
      Autonomie    Jusqu’à 20 heures
      Plage de fréquences    20 Hz – 40 kHz
      Impédance    32 Ohms @ 2.5kHz
      Sensibilité    109 dB (± 3 dB)
      Type de micro    Omnidirectionnel
      Mic Impédance    2.2k Ohms
      Mic Plage de fréquences    100 Hz - 10 kHz
      Mic Sensibilité    -40dB (±3dB)
      Dimensions    205 mm (L) x 97 mm (L) x 183 mm (H)
      Poids    411 grammes
      Garantie    2 ans
      HS80 RGB Wirelesse, à l’usage
      Sur PC, sa connexion en mode sans fil est rapide.  L’opération demande de connecter l’émetteur USB à un port USB type-A de préférence bien dégagé afin de profiter de la portée maximale. Le dialogue se synchronise tout seul entre le casque et l’émetteur. Il n’y a pas besoin de drivers.

      Comme nous l’avons souligné, ce mode sans fil s’appuie sur la technologie Slipstream bénéficiant de l’Intelligent Frequency Shift alias l’IFS. Son but est de garantir que le signal reste sur la « voie » la plus rapide en détectant et en passant sur le meilleur canal disponible à la volée. La portée du signal est de 18 m au maximum. Ce chiffre est théorique car il dépend de plusieurs facteurs dont l’environnement.

      Sous iCUE et les paramètres du périphérique HS80 Wireless Receiver, le mode de connexion multi-points permet à trois dispositifs SLIPSTREAM WIRELESS de se connecter à un seul récepteur.  Le mode sans fil via le dongle est aussi possible avec les consoles PlayStation 4 et 4 Pro. Dans ce cas, il faut travailler avec le mode « PlayStation ».

      L’application iCUE est nécessaire pour apporter sa touche personnelle au rétroéclairage RGB. Nous avons des options pour sélectionner différents préréglages de rendu audio et mettre en place son propre profil au travers d’un équaliseur.

      Ce dernier est selon nous indispensable pour que ce HS80 RGB Wireless donne le meilleur de lui-même. Le casque est compatible avec le Dolby Atmos. Il est nécessaire de télécharger l’application Dolby Access (Microsoft store).
      A l’usage et une fois bien réglé, ce HS80 RGB Wireless est agréable à porter. Son ajustement est rapide à l’aide de son système de scratchs. Il est cependant moins précis puisqu’il n’y a pas repère.

      Il faut procéder visuellement afin d’avoir la même position à droite et à gauche. Ses 411 grammes sur la balance le rendent assez lourd mais Corsair réussit son pari de le rendre agréable à porter.

      Par contre, il est difficile de l’oublier. Personnellement après une bonne heure de jeu, son serre-tête interne est bien présent sur le haut de mon crâne 😊
      Le confort est là, en particulier avec l’utilisation de mousse à mémoire de forme au niveau des oreillettes. Elles englobent parfaitement les deux oreilles. Avec un bon serrage, nous avons même un ensemble nous coupant assez bien du monde extérieur. Les différents sons de la pièce sont calfeutrés et même parfois totalement effacés. C’est idéal pour l’immersion dans un jeu. Par contre bien que la finition tissu soit aérée, l’accumulation de chaleur est inévitable.
      Une fois en place le casque ne bouge pas et ne glisse pas sur la tête. Le port de lunettes ne pose aucun problème. Personnellement, je n’ai pas eu besoin de le réajuster au cours de ma semaine de test. Cela n’a pas été le cas pour son grand frère le Virtuoso RGB Wireless XT.  Sa charpente en aluminium se veut solide et la  sensation de robustesse est réconfortante.

      Par contre, il est dommage qu’un petit câblage soit visible à droite et à gauche. Du plus, il n’est pas protégé, prudence à l’usage.
      De manière globale, nous avons une conception soignée avec un souci du détail appréciable comme la présence de petites rondelles couleurs or au niveau des fixations des axes de rotation des écouteurs.
      Ces derniers sont ajustables à 90° et s’inclinent légèrement. Du côté de l’isolation de l’armature, elle est correcte mais un toucher externe sur l’arceau se traduit par une légère résonance dans l’écouteur mais il n’a rien de condamnable ici.
      Les commandes sur l’écouteur gauche (molette et bouton de mise sous tension) sont faciles d’accès. De manière naturelle la main déniche tout ce petit monde. Corsair a eu la bonne idée de tout rassembler au niveau du même écouteur. Tout est du côté « « Micro ». Ce dernier est aussi un vrai bonheur à utiliser. Personnellement, je suis tombé sous le charme de la fonction sourdine flip-up. Par contre, il est vraiment dommage qu’aucune protection ne soit utilisée pour le port USB Type-C du casque.
      Du côté du mode Slipstream 2.4 GHz et à l’image des autres casques de la marque l’exploitant, je n’ai rencontré aucun problème de déconnexion dans la même pièce. Par contre, le bilan est plus délicat dans le bureau attenant, même avec la porte ouverte, des coupures ont eu lieu. Nos locaux se situent dans une vieille bâtisse avec des murs de 50 cm.
      Audio et Micro
      L’expérience audio proposée par ce HS80 RGB Wireless est assez similaire à celle du Virtuoso RGB Wireless. De base et sans réglage particulier, le rendu est neutre. En clair, il table sur une approche équilibrée en faisant l’impasse sur les graves. Le rendu porte sur les médiums et les aigus et le manque de grave a un côté négatif sur la profondeur.
      La situation se corrige avec l’équaliseur disponible dans l’application iCUE.  Avec de bons réglages manuels il permet de retrouver du détail mais surtout une ambiance plus prenante et profonde lors d’une partie de jeu vidéo. L’audio devient plus dynamique au travers de basses modérées. Couplé avec des écouteurs capables d’atténuer les sons externes, nous avons un bilan positif permettant une bonne immersion lors de scènes d’actions. Par contre, si les basses sont une priorité, ce HS80 RGB Wireless manque d’efficacité. Son rendu clair apporte cependant de la précision à l’origine d’une bonne perception du monde (en jeu vidéo).
      De son coté le micro est une solution omnidirectionnelle s’accompagnant d’une réponse en fréquence entre 100 Hz et 10 000 Hz pour une sensibilité de -40 dB. Voici le rendu en mode sans fil obtenu avec aucune optimisation logicielle. Tous les effets sont stoppés.
      HS80 RGB Wireless : Test du Micro en mode sans fil.
      HS80 RGB sans fil, conclusion
      Bilan
      Performance audio    
      Performance Micro    
      Qualité / Finition    
      Prestation / Prix    
      Résumé
      Corsair signe avec ce HS80 RGB Wireless un bon casque audio pour le gaming. Ses atouts sont multiples à commencer pas son design marqué et racé. Sa conception est travaillée au travers de matériaux nobles comme de l’aluminium. La finition est là avec le souci du détail. Son équipement lui assure du confort, de l’efficacité dans certaines actions comme l’activation et la désactivation du micro ou le réglage du volume audio.
      De base, le rendu table sur un spectre neutre. Il faut obligatoirement jouer avec l’équaliseur afin d’apporter de la profondeur, des basses et de la dynamique. L’activation du Dolby Atmos permet en jeu vidéo de profiter d’une meilleure perception de l’environnement grâce aux sons provenant de multiples directions.  De son côté, le micro fait bien son travail mais souffre d’une tige un peu courte. Par sa nature, il a aussi tendance à capter certains bruits de l’environnement.
      Au final, ce HS80 RGB Wireless signe de jolies prestations aux regards de son tarif de 149,90 €. Pensez à couper le RGB pour profiter d’une autonomie maximale.
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       

    • La division des jeux d'Adata, XPG, s'est associée à Asus pour lancer des modules de mémoire Spectrix D50 DDR4 RGB certifiés ROG. Conçus spécifiquement pour les cartes mères ROG, les nouveaux modules Spectrix D50 offrent un éclairage RVB impressionnant que vous pouvez personnaliser et contrôler via Asus Aura.
      En tant que produit certifié ROG, les modules XPG Spectrix D50 DDR4 ont subi des tests d'overclocking et de compatibilité ROG, garantissant une compatibilité et une stabilité maximales sur les cartes mères ROG. Initialement, cette mémoire sera disponible dans un kit 2x 8 Go, offrant des vitesses allant jusqu'à 3600 MHz avec XMP 2.0 activé.



      En termes de conception, ces nouveaux modules sont les mêmes que le XPG Spectrix D50 d'origine, bien qu'il y ait maintenant une étiquette certifiée ROG sur le dissipateur thermique métallique gris foncé. Vous trouverez un éclairage RVB au-dessus du module, qui peut être personnalisé via Asus Aura Sync, afin qu'il puisse correspondre au reste de votre construction.
      Les détails de disponibilité et de prix n'ont pas encore été divulgués, mais nous savons que ces kits de mémoire sont couverts par une garantie à vie.
      KitGuru dit : choisiriez-vous les modules de mémoire XPG Spectrix D50 DDR4 RGB certifiés ROG par rapport à la version standard ?

    • Oppo a dévoilé aujourd’hui les deux premiers membres de la gamme Reno6. Il s’agit du Reno6 et du Reno6 Pro. Le premier est un smartphone milieu de gamme qui ressemble beaucoup à un iPhone et le second est une version très légèrement améliorée du Find X3 Neo. Ils arrivent en magasin le 9 septembre et sont vendus 499 euros et 799 euros.
      Oppo avait donné rendez-vous aujourd’hui à sa communauté pour la présentation de deux smartphones pour la série Reno6. Pour rappel, les Reno sont des smartphones milieu de gamme, flirtant avec le premium. La majorité des Find arrivant en Europe en sont des déclinaisons. C’est le cas du Find X3 Lite et du Find X3 Neo, fortement « inspirés » des Reno5 chinois. Les nouveaux Reno en sont donc des remplaçants, même s’ils succèdent, théoriquement, aux Reno4 et Reno4 Pro.
      Lire aussi – ColorOS 12 : voici la liste des appareils compatibles avec la surcouche d’Oppo
      Les nouveaux venus s’appellent donc, sans surprise, Reno6 et Reno6 Pro. Ils proposent une fiche technique assez proche de celle de leurs prédécesseurs. On y retrouve plusieurs éléments communs : écran, batterie, capteurs photo, etc. Nous sommes en terrain connu. Vous pouvez d’ores et déjà retrouver dans nos colonnes et sur notre chaîne YouTube un test complet du Reno6. Nous aborderons brièvement ce dernier en seconde partie de cet article.
      LE RENO6 PRO REPREND LE POSITIONNEMENT ET LE PRIX DU FIND X3 NEO
      Mais concentrons-nous d’abord sur le Reno6 Pro. Il s’agit d’un smartphone premium, vendu 799 euros avec 12 Go de RAM et 256 Go de stockage, configuration unique. Soit le même montant demandé pour le Find X3 Neo à son lancement. Aucune surprise ici, donc. C’est également le même prix que le ZenFone 8 Flip d’Asus et le Vivo X60 Pro. Le ZenFone 8, lui, est vendu à des prix voisins avec une configuration proche.

      Côté fiche technique, le Reno6 Pro embarque un Snapdragon 870 (et non plus un Snapdragon 865 comme le X3 Neo), la plate-forme très en vogue sur le segment 700 à 900 euros. Vous la retrouvez chez de nombreux constructeurs qui souhaitent offrir des performances « haut de gamme » à moins de 900 euros. L’écran mesure 6,55 pouces. Il est AMOLED Full HD+ 90 Hz, avec la promesse d’une luminosité globale qui peut monter à 800 nits.
      LE CAPTEUR PHOTO EXCLUSIF DES FIND X3 PRO ET NEO ARRIVE DANS LE RENO6 PRO
      Côté photo, nous retrouvons tous les capteurs du Find X3 Neo : l’IMX 766 50 mégapixels qui nous avait tant plu dans le X3 Neo et le X3 Pro ; un 13 MP avec téléobjectif (zoom 2x) ; un 16 MP avec objectif ultra grand-angle et un 2 MP pour les macros. À l’avant, un capteur selfie de 32 mégapixels est logé dans le poinço

      Pour donner vie à cette plate-forme, le Reno6 Pro profite de deux batteries de 2250 mAh soit une capacité totale de 4500 mAh. Qui dit double batterie dit aussi charge rapide Super VOOC 2.0 65 watts, avec la promesse d’une charge complète en 31 minutes. ColorOS 11.3, double haut-parleur, coque en verre (avec revêtement Oppo Glow) et en aluminium complètent l’ensemble. Le lancement commercial est aujourd’hui.
      RENO6 : LE CROISEMENT D'UN IPHONE 12 AVEC LE FIND X3 LITE
      Quelques mots pour finir sur le Reno6. Il s’agit d’un smartphone plus abordable avec une plate-forme technique équilibrée et un design inspiré des iPhone 12. Vous retrouvez un écran de 6,43 pouces AMOLED Full HD+ 90 Hz, un SoC MediaTek Dimensity 900, 8 Go de RAM, 128 Go de stockage, deux batteries de 2150 mAh (capacité totale de 2300 mAh) compatible Super VOOC 2.0 65W, trois capteurs photo (dont un 64 MP), un capteur selfie 32 MP, un châssis en aluminium et des protections en verre minéral sur les faces. Le smartphone est en vente à 499 euros. Il est disponible aujourd’hui, comme le Reno6 Pro.

      Oppo Reno6
       
       

    • Team Group va prochainement lancer plusieurs nouveautés dont un SSD assez unique, le Cardeo Liquid II. Sa particularité est d’assurer son refroidissement à l’aide de Watercooling AIO.
      Le rendez-vous est fixé en 23 septembre prochain. Dans le cadre de sa conférence en ligne nommée Teamgroup Online Launch Event 2021, le constructeur a prévu de dévoiler toute une série de nouveaux produits dédiés au stockage. Le Cardea Liquid II va probablement susciter de la curiosité sachant qu’il s’agit d’un SSD équipé d’un refroidisseur à eau tout-en-un.
      En amont de cet évènement qui sera diffusé en direct sur YouTube, un teaser a été publié. La vidéo permet de se faire une petite idée du programme.
      Cardeo Liquid II, SSD et AIO
      L’idée de proposer un SSD refroidi à l’aide d’un liquide n’est pas nouvelle. Le constructeur est déjà à l’origine du Cardea Liquid M.2 PCIe SSD.

      Cardea Liquid II SSD
      Par contre cette seconde version va plus loin puisque l’unité de stockage s’accompagne d’un AIO complet avec pompe, radiateur et ventilateur. Ce type d’appareillage est généralement proposé pour refroidir un processeur. Malheureusement nous n’en savons pas d’avantage pour le moment.

      Cardea A440 Pro SSD
      De son côté le Cardea A440 Pro est un SSD M.2 équipé d’un dissipateur thermique passif. Sa mécanique devrait prendre en charge le PCIe-4.0 afin d’assurer des débits de transfert supérieurs à 7.000 Mo/s. Il faut également s’attendre au lancement d’un nouveau SSD externe le M200 Portable SSD.

      M200 Portable SSD
      Enfin Team Group se positionne déjà sur la DDR5 avec les series de barrettes mémoires Vulcan et T-Force Delta RGB.

      Mémoire Delta RGB DDR5

      Mémoire Vulcan DDR5

    • BMW vient de dévoiler les i Vision AMBY et Vision AMBY, un vélo et une moto électrique, à l'occasion du salon de l'Automobile de Munich. Le premier n'a rien à envier à une moto électrique, avec sa vitesse maximale de 60 km/h et son autonomie de 300 km.
      Comme vous le savez peut-être, la majorité des constructeurs automobiles se sont donnés rendez-vous à Munich pour le salon IAA Mobility 2021. À l'occasion de ce rassemblement (l'un des premiers après la pandémie mondiale), les marques ont dévoilé leurs prochaines créations à venir, à l'image de la Renault Mégane E-TECH ou encore du Concept#1, le premier SUV compact électrique de Smart.
      Cette fois-ci, c'est au tour de BMW d'occuper la scène médiatique avec la présentation des BMW AMBY, une toute nouvelle gamme composée d'un vélo et d'une moto électrique. Attardons-nous d'abord sur le i Vision AMBY, un vélo électrique qui lorgne fortement du côté des motos électriques comme le souligne le constructeur.
      I VISION AMBY, LE VÉLO ÉLECTRIQUE BMW AUX ALLURES DE MOTO
      En effet, on pourrait résumer le i Vision AMBY comme un hybride entre un vélo à assistance électrique et une petite moto capable d'atteindre tout de même les 60 km/h. Il s'inscrit d'emblée dans les véhicules connectés, puisqu'il offre la possibilité de modifier les modes de conduite disponibles via une application mobile. On en compte d'ailleurs trois :
      Un premier adapté à la vitesse légale européenne de 25 km/h
      Un second capable d'atteindre les 45 km/h (pensé pour la circulation en milieu urbain)
      Et un troisième capable d'atteindre les 60 km/h (pensé pour la circulation hors-agglomération)

      D'après BMW, ces modes de conduite pourront s'enclencher directement en fonction de votre position, et ce grâce à la géolocalisation. Grâce à une généreuse batterie de 2000 Wh installée au centre de la structure, le i Vision AMBY propose plusieurs autonomies selon les modes de conduite : 300 km à 25 km/h, 180 km à 45 km/h et 75 km à 60 km/h.
      Attention toutefois, si ce vélo partage bon nombre de points avec une moto, il faudra tout de même pédaler pour alimenter le moteur électrique. Autre point fâcheux, pour rouler aux vitesses les plus élevées, il sera nécessaire d'avoir un permis adéquat et d'assurer le véhicule. Comme le précise BMW, le i Vision AMBY se heurte en vérité à l'absence de cadre légal : “En l'absence de tout cadre juridique existant pour un véhicule de ce type avec un concept de vitesse modulaire, les Vision Vehicules “AMBY” ont pour objectif de susciter l'introduction d'une telle législation, et par conséquent, des développements de cette nature”, espère BMW.
      À lire également : 50% des motards veulent acheter une moto électrique

      VISION AMBY : LA VISION DE LA MOTO ÉLECTRIQUE PAR BMW
      Passons ensuite à la Vision AMBY, la nouvelle moto électrique de BMW. Ici, on oublie en toute logique les pédales pour un repose-pied et d'autres éléments d'une moto classique comme la poignée d'accélération. Fait plutôt intrigant, la Vision AMBY affiche la même vitesse maximale que la i Vision AMBY, soit 60 km/h. De fait, elle s'impose comme une moto électrique légère, davantage pensée pour le tout-terrain que pour la circulation en agglomération.
      En témoigne la présence de ces pneumatiques larges et un système de suspension robuste. La capacité de la batterie n'a pas été précisée par le constructeur dans le communiqué officiel, contrairement à l'autonomie de la moto : 110 km en cycle WMTC. “LA BMW Motorrad Vision AMBY permet réellement à nos clients de vivre la vie urbaine d'une toute nouvelle manière, de parcourir les distances de manière plus flexible et de s'affranchir de la ville de temps en temps. Dans le même temps, BMW Motorrad poursuit de manière conséquente sa stratégie d'électromobilité pour les agglomérations urbaines. C'est une introduction fascinante au monde de BMW Motorrad qui promet également un plaisir de conduite maximal”, présente BMW. Concernant les prix et la date de sortie, il faudra patienter un peu, BMW n'ayant pas encore révélé ces informations.
       
       

    • L’arrivée de la PS5 et de la Xbox Series X a amené une nouveauté de taille pour les consoles de salons : la possibilité de faire tourner ses jeux en 120 FPS. La liste des titres compatibles est encore un peu courte, mais promet de s’allonger au fil du temps pour proposer aux joueurs une expérience bien plus fluide — si tant est qu’ils disposent d’une TV ou d’un moniteur compatible.
      La nouvelle génération de consoles a permis un sacré bond en avant par rapport à la précédente en matière de fréquence d’images. Là où les jeux sur PS4 et la Xbox One tournent habituellement autour des 30 FPS, ils atteignent sans problème les 60 FPS sur PS5 et Xbox Series X. Mais ça ne s’arrête pas là. Chacun de leur côté, Sony et Microsoft ont indiqué avant le lancement de leurs machines que certains jeux pourront même s’afficher en 120 FPS.
      Cela nécessite bien entendu de posséder une TV ou un moniteur compatible avec cette fonctionnalité. Pour tous les joueurs ayant cette chance, c’est une toute nouvelle expérience qui s’offre à eux, qu’ils ne pouvaient auparavant vivre que sur PC. Avec ce taux de rafraichissement, ils peuvent profiter de conditions optimales pour jouer à des titres demandant une haute réactivité, tels que les FPS, les jeux de course ou encore de combat.
      Sur le même sujet — PS5 : un bug sur les TV Samsung empêche d’activer la 4K HDR à 120 fps
       
      LA LISTE DES JEUX PS5 TOURNANT À 120 FPS
      Grâce à son câble HDMI 2.1 fourni dans la boîte, la PS5 est capable de faire tourner ses jeux en 4K 120 FPS. Quelques titres tirent déjà parti de cette fonctionnalité, bien que certains ne proposent pas encore la 4K avec la fréquence d’images au maximum. Le catalogue continue de se développer avec le temps, avec des titres rejoignant régulièrement les rangs.  Voici la liste complète :
      Borderlands 3
      Call of Duty: Black Ops Cold War (résolution plus basse)
      Call of Duty: Warzone
      Destiny 2 (résolution plus basse en match PVP)
      Devil May Cry V: Special Edition (1080p)
      Dirt 5 (résolution plus basse)
      Fortnite (résolution plus basse)
      Monster Boy And The Cursed Kingdom (4K native)
      Nioh 1, 2 NIO et tous les DLC (résolution plus basse)
      Rainbow Six Siege (résolution plus basse)
      Rogue Company (4K dynamique)
      Tony Hawk's Pro Skater 1+2
      WRC 9 (en mode Performance)
      LA LISTE DES XBOX SERIES X/S TOURNANT À 120 FPS
      En mai 2020, Microsoft promettait que des milliers de jeux seraient disponibles en 120 FPS à la sortie des Xbox Series X et S. Il semblerait qu’il faudra encore attendre un peu pour atteindre ce chiffre. Bien que la liste est quelque peu plus fournie que celle de la PS5, on est encore loin de baigner dans un océan de possibilités. Bien entendu, cette dernière concerne avant tout la Xbox Series X, plus puissante que sa voisine, qui parvient tout de même à atteindre la fréquence maximale sur certains titres. Tout comme la PS5, le catalogue est régulièrement mis à jour, avec dernièrement les Battlefield et Doom Eternal nouvellement concernés. Retrouvez la liste complète ci-dessous :
      Battle Chasers: Nightwar
      Battlefield 1
      Battlefield 4
      Battlefield 5
      Battlefield: Hardline
      Borderlands 3 (1080 p sur Series X, indisponible sur Series S)
      Call of Duty: Black Ops Cold War (1200 p sur Series X, indisponible sur Series S)
      Call of Duty: Warzone (4K native sur Series X, 1080p sur Series S)
      Crosscode (4K native sur Series X et Series S)
      Destiny 2 (4K native sur Series X, indisponible sur Series S)
      Devil May Cry V: Special Edition (1080 p sur Series X, indisponible sur Series S)
      Dirt 4
      Dirt 5
      Don't Starve: Giant Edition
      Doom Eternal
      ExoMecha
      Fortnite (1440p sur Series X, 1080p sur Series S)
      Gears 5 (4K native sur Series X, 1080p sur Series S)
      Golf With Your Friends
      Halo Infinite
      Halo: Spartan Assault
      Halo: The Master Chief Collection (4K native sur Series X, 1080p sur Series S)
      Hollow Knight: Voidheart Edition
      Hyperscape
      Island Saver
      JYDGE (4K native sur Series X et Series S)
      King Oddball (4K native sur Series X et Series S)
      Lego Marvel Superheroes
      Lego Marvel's Avengers
      Lego The Hobbit
      Mad Max
      Mass Effect: Legendary Edition
      Metal: Hellsinger (1080p sur Series X et Series S)
      Metro 2033 Redux
      Metro: Last Light Redux
      Minecraft Dungeons (4K native sur Series X, indisponible sur Series S)
      Mirror's Edge Catalyst
      Monster Boy and the Cursed Kingdom (4K native sur Series X, indisponible sur Series S)
      Moving Out
      My Friend Pedro
      New Super Lucky’s Tale (4K native sur Series X, 1080p sur Series S)
      Ori and the Will of the Wisps (4K native sur Series X, 1080p sur Series S)
      Orphan of the Machine (4K native sur Series X, 1080p sur Series S)
      Overwatch (1440p sur Series X, 1080p sur Series S)
      Overcooked! 2
      Paladins
      Plants vs. Zombies: Battle for Neighborville
      Plants vs. Zombies: Garden Warfare
      Plants vs. Zombies: Garden Warfare 2
      Power Rangers: Battle for the Grid
      Rainbow Six: Siege (4K native sur Series X, 1080p sur Series S)
      Realm Royale
      Rocket League (1512p sur Series X, 756p sur Series S)
      Rogue Company (4K native sur Series X, 1440p sur Series S)
      Samurai Shodown
      Second Extinction
      Smite
      Star Wars: Squadrons
      Star Wars Battlefront
      Star Wars Battlefront 2
      Super Lucky's Tale
      Superhot
      Superhot: Mind Control Delete
      Star Wars: Squadrons (4K native sur Series X, 1440p sur Series S)
      Sea of Thieves (1080 p sur Series X, indisponible sur Series S)
      The Falconeer (1800p sur Series X, 1080p sur Series S)
      The Gardens Between
      The Touryst (4K native sur Series X et Series S)
      Titanfall
      Titanfall 2
      Totally Reliable Delivery Service
      Tony Hawk’s Pro Skater 1 + 2 (1080 p sur Series X, indisponible sur Series S)
      Unravel 2
      Unruly Heroes
      Untitled Goose Game
      WRC 9
      Zombie Army 4 (1080 p sur Series X, indisponible sur Series S)


    • Microsoft s’apprêterait à dévoiler une version améliorée de la Xbox Series S dès l’année prochaine. Selon le Youtuber Moore’s Law is Dead, elle serait équipée d’un CPU AMD gravé en 6 nm, voire basé sur l’architecture RDNA 3. Elle coûterait 350 dollars, tandis que le modèle actuel serait rétrogradé à 250 dollars. La Xbox Series X aurait à son tour droit à son upgrade en 2023.
      Cela ne fait même pas un an que la PS5 et les Xbox Series X/S sont sorties et déjà, des rumeurs de nouvelles versions circulent. La console de Sony a bien eu droit récemment à un nouveau modèle plus léger, mais aucun changement au niveau hardware n’est à souligner. Pourtant, la firme japonaise a déjà fait part de sa volonté de modifier les composants de sa machine pour pallier à la pénurie qui sévit depuis l’année dernière. Son concurrent direct pourrait bien avoir la même idée.
      Dans une vidéo postée ce 8 septembre, le Youtubeur Moore’s Law is Dead révèle que Microsoft prévoit de sortir une nouvelle Xbox Series S en 2022. La principale amélioration se trouverait au niveau du CPU, cette fois gravé en 6 nm, contre 7 nm pour l’actuel. Plus puissant que ce dernier, il serait toujours basé sur l’architecture RDNA 2. Toutefois, il n’est pas impossible que le constructeur opte pour la RDNA 3, celle-ci étant en passe de se démocratiser.
      UNE NOUVELLE XBOX SERIES S PLUS PUISSANTE À 350 DOLLARS
      Ce n’est pas un hasard si Microsoft prévoit d’améliorer d’abord la Xbox Series S plutôt que sa grande sœur plus puissante. Depuis sa sortie, les développeurs se plaignent de soucis de performance, rendant très difficile l’optimisation des jeux sur les deux plateformes. Cette version pourrait ainsi résoudre ces problèmes. De là à dire que la console sera capable d’afficher la 4K, il y a un pas sûrement un peu trop ambitieux que l’on se tiendra de franchir. Selon Moore’s Law is Dead, cette Xbox Series S flambant neuve sera vendue au prix 350 dollars.
      Sur le même sujet : La Xbox Series S se transforme en console portable grâce à cet écran à 249 dollars
      Le modèle actuel subira ainsi un rabais conséquent en étant commercialisé à 250 dollars. De plus, le Youtubeur prévoit que la Xbox Series X aura également droit au même sort en 2023. Mais avant de se réjouir, mieux vaut prendre cette information avec des pincettes. Contrairement à Sony, Microsoft n’a donné aucun signe concernant sa volonté d’améliorer ses consoles next-gen. Quand bien même cela est dans ses projets, la pénurie de composants qui frappe durement les consoles pourrait bien l’obliger à revoir ses ambitions à la baisse.
       

    • Xiaomi promet 3 ans de mises à jour Android majeures et 4 années de correctifs de sécurité sur les 11T/ 11T Pro. Avec ce support logiciel étendu, la marque chinoise se calque sur les nouvelles pratiques du reste de l'industrie. 
      Les Xiaomi 11T et 11T Pro, les deux  nouveaux fleurons de la marque chinoise, auront droit à trois mises à jour majeures d'Android et à 4 ans de correctifs de sécurité. Xiaomi vient d'annoncer la nouvelle dans un communiqué publié sur son site web.
      Jusqu'ici, Xiaomi se contentait de garantir deux ans de mises à jour Android majeures et trois ans de correctifs de sécurité sur ses smartphones premium. C'est notamment le cas des Xiaomi Mi 11 lancés fin de l'année dernière.
      XIAOMI ALLONGE LE SUPPORT LOGICIEL DE SES SMARTPHONES
      “Le cycle de vie d'un smartphone se réduit progressivement, ce qui signifie que les utilisateurs ne sont pas tenus de remplacer leurs smartphones aussi fréquemment. Pour cette raison, de plus en plus de consommateurs accordent une grande importance à la réception des dernières mises à jour”, justifie Albert Shan, responsable des produits chez Xiaomi.
      Pour le moment, Xiaomi réservera ce support logiciel étendu à la gamme des Xiaomi 11T. “Bien que d'autres appareils ne soient pas inclus pour le moment, Xiaomi estime que cela reflète un changement positif et répond aux besoins des utilisateurs de la série Xiaomi 11T”, détaille le fabricant chinois.
      On imagine cependant que les futurs smartphones haut de gamme de la firme, comme les Xiaomi 12 attendus en décembre, bénéficieront aussi de 3 mises à jour Android et de 4 ans de correctifs. “Ce n'est pas une tâche simple pour Xiaomi et son équipe de fournir des mises à jour du système et des correctifs de sécurité à tous ses modèles de smartphones”, tempère Albert Shan.
      Avec cette annonce, Xiaomi se calque sur la concurrence Android. Récemment, OnePlus s'est engagé à fournir 3 ans de mises à jour Android et 4 ans de mises à jour de sécurité sur ses téléphones haut de gamme. De même, Samsung promet 3 années de mises à jour Android et 4 ans de mises à jour de sécurité sur tous les smartphones de son lineup sortis après 2019. Enfin, Google grimpe jusqu'à 5 ans de mises à jour sur ses futurs Pixel 6.

    • Proposés avec des Core i7 / i5 Rocket Lake-S ou des Core i3 / Pentium Comet Lake Refresh.
      Comme souvent, les fabricants profitent de la rentrée pour dégainer de nouveaux PC. MSI ne déroge pas à cette règle : après les mini-PC Cubi N munis de processeurs Intel Jasper Lake fin août, place à une série baptisée Pro DP21. Ces machines sont assez compactes avec des dimensions de 208 x 204 x 54,8 mm, soit un volume de 2,3 l, pour un poids de 1,27 kg.



      Toutes les versions embarquent des processeurs Intel, mais pas de la même génération. Nous retrouvons deux puces Rocket Lake-S, les Core i7-11700 et Core i5-11400. Le premier est un 8 cœurs / 16 threads capable d’atteindre une fréquence Turbo de 4,90 GHz ; le second un 6 cœurs / 12 threads susceptible de monter à 4,40 GHz. Les deux autres options sont des représentants de la gamme Comet Lake Refresh : le Core i3-10105, un 4 cœurs / 8 threads, et le Pentium G6405, un 2 cœurs / 4 threads. Toutes ces puces sont exploitées par un chipset H510 et doivent se débrouiller avec leur iGPU puisque MSI ne propose pas de configurations avec carte graphique dédiée.
      Minisforum présente son mini-PC EliteMini X500 équipé d’un Ryzen 7 5700G
      Jusqu’à 64 Go de DDR4
      Pour la mémoire, c’est du classique dual channel synonyme de 64 Go de DDR4-3200 dans le meilleur des cas. Les mini-PC proposent un emplacement M.2 et deux emplacements 2,5 pouces pour accueillir des dispositifs de stockage.
      Les ordinateurs peuvent bénéficier du Bluetooth 5.2 et du Wi-Fi AX201. MSI mentionne la présence d’un module de plateforme sécurisée 2.0 qui permettra de passer à Windows 11 le moment venu.
      En matière de connectique, il y a de quoi faire avec notamment quatre port USB 2.0 Type A en façade, quatre autres en USB 3.2 Gen1 Type A à l’arrière, un port RJ45, un port HDMI 2.0. Par ailleurs, il est possible d’installer le PC sur un support Vesa (100 x 100 mm).
      MSI n’a pas communiqué les tarifs. Plus d’informations sur le site de la marque.

       
       
       
       
       

    • Google vient de mettre en ligne une première vidéo officielle des Pixel 6. La séquence montre pour la première fois le design des smartphones en conditions réelles. En parallèle, une publicité publiée par Google sur Instagram a subtilement teasé la date de lancement de la gamme. 
      Lassé que ses smartphones n'apparaissent sur la toile des mois avant la sortie, Google a décidé de prendre le taureau par les cornes cette année. Dès l'été, la marque a dévoilé officiellement le design et une partie de la fiche technique de ses Pixel 6. Google a même confirmé l'existence d'une édition Pro.
      Cette année, le géant de Mountain View propose un design radicalement différent des précédentes générations. Les Pixel 6 se distinguent grâce à un look hors norme, avec bloc photo original et écran troué. Google place tous les capteurs photo dans une large bande métallique qui s'étend sur toute la face arrière du smartphone.
      GOOGLE VA-T-IL PRÉSENTER LES PIXEL 6 LE MARDI 19 OCTOBRE 2021 ?
      Poursuivant sur sa lancée, le groupe américain a mis en ligne une publicité qui montre les Pixel 6 en conditions réelles. Jusqu'ici, Google n'avait encore dévoilé que des rendus 3D des Pixel 6. La séquence met en scène plusieurs personnes qui utilisent des Pixel 6 dans leur vie quotidienne. Google en profite pour teaser les fonctionnalités de la gamme, dont l'appareil photo, qui s'annonce comme toujours de haut vol. “Et si votre téléphone vous voyait pour qui vous êtes ?”, déclare la marque dans la vidéo.
      En parallèle, Google a publié une publicité montrant des Pixel 6 sur son compte Instagram officiel. L'image met en avant l'interface Android 12, la nouvelle mise à jour du système d'exploitation. Si vous regardez de près, vous remarquez que la date du mardi s'affiche à l'écran des téléphones.
      On suppose que Google pourrait faire référence à la date de présentation des Pixel 6. Récemment, l'informateur Jon Prosser a assuré que Google comptait lancer les précommandes de ses nouveaux fleurons dès le 19 octobre 2021. Il s'agit justement d'un mardi. La marque pourrait-elle ouvrir les précommandes dans la foulée de la conférence de présentation ? On vous en dit plus dès que possible sur le sujet. En attendant plus d'informations, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.
       

    • Google vient de déployer la dernière version beta d'Android 12 sur les Pixel. D'après le géant de Mountain View, il s'agit d'une “release candidate”, ce qui augure le déploiement imminent de la version finale. Google assure d'ailleurs qu'Android 12 arrivera en version stable d'ici quelques semaines.
      Ce mercredi 8 septembre 2021, Google a déployé la version beta 5 d'Android 12 sur les Pixel, y compris le nouveau Pixel 5a. Cette ultime version test est qualifiée de “release candidate”. Si aucun bug n'est repéré, cette version sera utilisée comme firmware finale. Á ce stade, l'interface et les fonctionnalités sont donc totalement au point.
      “La beta 5 est la dernière mise à jour avant la sortie officielle d'Android 12 dans les semaines à venir”, souligne Google sur son portail dédié aux développeurs. On peut donc s'attendre à ce qu'Android 12 soit proposé sur les smartphones de la marque d'ici la fin du mois de septembre voire dans le courant d'octobre. 
      Sur le même sujet : Google supprime l’application Android Auto sur Android 12, c’est officiel
      GOOGLE VA-T-IL PRÉSENTER ANDROID 12 EN MÊME TEMPS QUE LES PIXEL 6 ?
      Ce timing coïncide avec la date de présentation présumée des Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Les dernières rumeurs en date laissent penser que la firme attendra mi-octobre pour annoncer ses nouveaux fleurons. Dans ce contexte, il n'est pas impossible que Google profite de la conférence pour lancer le déploiement d'Android 12. Ce serait une première.
      Fidèle à ses habitudes, Google n'a annoncé l'ajout d'aucune nouveauté à cette dernière version test. Á ce stade du programme beta, il est fort probable que toutes les nouvelles fonctionnalités de la mise à jour aient déjà repérées et décortiquées. Parmi les nouveautés d'Android 12, citons une nouvelle interface pour le panneau des notifications, des réglages rapides simplifiés, des options de confidentialité inspirées d'iOS et un nouveau widget destiné aux “Conversations”.
      Si vous avez déjà rejoint le programme beta d'Android 12, il suffit de se rendre les paramètres de votre smartphone pour installer la beta 5. Notez qu'il n'est pas impossible que des bugs mineurs apparaissent de temps en temps. On vous en dit plus dès que possible sur Android 12. En attendant plus d'informations, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ci-dessous.

    • La PS5 Pro commence d'ores et déjà à faire parler d'elle. En effet, la chaîne YouTube spécialisée Moore's Law is Dead vient de publier plusieurs informations au sujet de la prochaine console supposée de Sony. On fait le point sur ces révélations.
      Alors que Sony vient tout juste de lancer une nouvelle version de la PS5 plus légère, les regards commencent d'ores et déjà à se tourner vers la PS5 Pro. Il faut dire que Sony a pris l'habitude de proposer des consoles en milieu de cycle, généralement plus puissantes et plus séduisantes pour les joueurs qui sont encore sur les machines de précédentes générations.
      Le constructeur a appliqué cette stratégie avec la PS4 Pro, pensée avant tout pour pousser les propriétaires de PS3 à passer à la nouvelle génération dans les meilleures conditions. De fait, il est plus que probable que Sony réitère cette tactique avec la PS5. Et justement, nos confrères du site Wccftech viennent de relayer de premières informations sur la PS5 Pro. Ces renseignements proviennent de la chaîne YouTube spécialisée Moore's Law is Dead.
       
      UNE PS5 PRO COMPATIBLE 8K D'ICI LA FIN 2023 ?
      Selon ses sources, Sony travaillerait actuellement sur une PS5 Pro, pour un lancement prévu entre fin 2023 et début 2024. Console estampillée Pro oblige, la machine disposerait d'améliorations techniques notables par rapport à la PS5 classique, à commencer par un affichage en 8K. En outre, il affirme que la console embarquerait un nouveau APU AMD avec de tout nouveaux IP CPU/GPU. Sony compterait également sur une nouvelle architecture RDNA et Zen. Cette nouvelle puce serait gravée en 5nm.
      Toujours grâce au partenariat avec AMD, la PS5 Pro profiterait également du FSR, le FidelityFX Super Resolution. Cette technologie s'impose comme la principale concurrente du DLSS de Nvidia. Le principe reste le même : générer une image en haute résolution de chaque frame, tout en apportant la puissance de calcul nécessaire à la carte graphique pour afficher des mouvements fluides.
      Avec de telles améliorations, la chaîne YouTube affirme que la PS5 Pro pourrait avoir un TDP qui dépasserait les 300W. Ce qui évidemment impacterait son prix de vente qui pourrait se situer entre 600 et 700 dollars. Bien entendu, il convient de prendre ces révélations avec de grosses pincettes. Pour rappel, Sony a donné rendez-vous aux joueurs ce jeudi 9 septembre 2021 pour un nouveau State of Play dédié à la PS5.

    • Depuis quelques semaines, les rumeurs évoquent une nouvelle vitrine au catalogue Nvidia, la GeForce RTX 3080 Ti. Les indices se multiplient concernant sa réelle existence. Des cartes ont déjà trouvé leur chemin vers certains consommateurs.
      Depuis sa découverte cette GeForce RTX 3080 Ti est apparue en deux versions, l’une avec 12 Go de VRAM et l’autre avec 20 Go GDDR6X. C’est par exemple la cas chez Gigabyte au travers de la GeForce RTX 3080 Ti Gaming OC équipée de 20 Go de GDDR6X.

      GeForce RTX 3080 Ti Gaming OC avec 20 Go de VRAM (source)
      Ce modèle est une approche personnalisée de la carte de référence. Elle s’équipe d’un GPU GA102 et d’un bus mémoire 320-bit. l existe également des variantes AORUS Xtreme et AORUS Master équipées de 20 Go de VRAM.
      GeForce RTX 3080 Ti
      Tout porte à croire à la vue de certaines captures d’écran que cette carte (20 Go de VRAM) sont équipées d’un GPU Ampere sans aucune protection anti-crypto.

      GeForce RTX 3080 Ti Gaming OC – Performance en mining
      Certains benchmarks de minage dévoilent une puissance de traitement de 86 MH / s en fréquence usine et 100 MH / s en overclocking. La carte fonctionne avec les pilotes graphiques GeForce 457.71. A titre de comparaison une GeForce RTX 3080 Ti classique avec une protection anti-crypto délivre une puissance entre 60-65 MH / s dans le même type d’exercice de minage (Ethereum).
      Enfin il est important de souligner que cette carte graphique n’est pas une version finale de production. Elle a fait partie d’un certain lot expédiés à des détaillants. Elle permet seulement de confirmer que la GeForce RTX 3080 Ti existe.